Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Comment trouver un "sniper" ?


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Salut !

Je voulais savoir comment on pouvait anticiper et/ou localiser l'emplacement d'un tireur d'élite ennemi. Il y a certes des technologies qui permettent de détecter un coup de feu mais est-ce qu'il y a aussi moyen de déduire sa position ? Est-ce que pour l'éliminer il faut forcément avoir une arme de plus gros calibre que lui ?

Merci d'avance !

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'il existe un moyen optronique capable de détecter les optiques ennemis par effet appelé "oeil de chat". Je ne sais pas si la France en est équipée, ni si les contre mesure existent.

Link to comment
Share on other sites

le repérer avant qu'il tire ou une fois qu'il a tiré?  ;)

Une fois un coup tiré, ya le son, sachant qu'il faut prendre en compte la vitesse du son, la déformation acoustique suivant l'environnement

La position du soleil, un sniper se placera volontiers dos au soleil

La configuration des lieux.

Une bonne dose d'intuition.

Tu peux le pousser à la faute en créant un leurre pour qu'il tire dessus.

Link to comment
Share on other sites

Il y a certes des technologies qui permettent de détecter un coup de feu mais est-ce qu'il y a aussi moyen de déduire sa position?

S'il utilise une arme sans "silencieux" les dispositif sonore peuvent "facilement" recomposer le trajet de la balle, ensuite il suffit de pointer ton bidule vers la ou dit le machin pour trouver le tireur - je suppose qu'avec des tourelle automatisé le ralliement est justement automatique -.

Ensuite si le bidule est associé a un GPS et a un logiciel cartographique ou un télémetre, il doit pouvoir indiquer sur une carte d'ou provient le tir avec une précision très suffisante pour qu'on puisse commander l'artillerie etc.

Avant le tir il existe les systeme laser qui se reflete dans les lunettes de visée qui font le meme boulot, detecter un lunette et te signaler ou regarder pour la trouver.

Est-ce que pour l'éliminer il faut forcément avoir une arme de plus gros calibre que lui?

Kotai te dirait que plus gros ... plus c'est mieux, et forcément avec un 406 y a besoin de moins viser juste pour le meme résultat :lol:

Il me semble qu'il existe un moyen optronique capable de détecter les optiques ennemis par effet appelé "oeil de chat". Je ne sais pas si la France en est équipée, ni si les contre mesure existent.

L'armée française utilisait déjà ça en Yougo c'est dire si ça date. Le petit souci de cette solution technique c'est qu'elle est surtout statique, des essai on été effectué sur des chars - pour détecter les optiques des autres chars forcément mais aussi les camera de pointage des poste de tir de missile terrestre ou héliportée - par exemple mais je ne suis pas sur que le résultat ait été tres probant.

le repérer avant qu'il tire ou une fois qu'il a tiré?  ;)

Une fois un coup tiré, ya le son, sachant qu'il faut prendre en compte la vitesse du son, la déformation acoustique suivant l'environnement

La position du soleil, un sniper se placera volontiers dos au soleil

La configuration des lieux.

Une bonne dose d'intuition.

Tu peux le pousser à la faute en créant un leurre pour qu'il tire dessus.

Une technique classique c'est la reconnaissance par le feu. En gros tu tires au jugé sur des zones dans lesquels tu penses que l'ennemi pourrait se poster,  de maniere soit a le dissuader de s'y mettre, soit a l'en chasser - des observateurs par exemple -, soit a l'inciter a se découvrir en ripostant se croyant "eu". Si mes souvenirs sont bons cette tactique générique, a été adpaté en Yougo contre les snipers, une Retex de Goya en parle il me semble. Elle sert en Afghanistan contre les observateurs d'artillerie insurgés par exemple dont le positionnement pourrait s'apparenter a celui du tireur d'élite par le besoin d'une ligne de tir directe.

Link to comment
Share on other sites

comme le disait un Major Britannique qui avait reçu la mission de conseiller les commandants d'unité d'infanterie sur les meilleurs façon de contrer la menace des snipers des franc-tireurs de l'Ira provisoire :

"donnez nous des solutions pour nous protéger des snipers "

et la réponse du Major était toujours la même :

"appliquez de bonne tactiques d'infanterie ,soyez de bon Fantassins ".

ils n'aimaient pas entendre l'entendre dire cela car ils pensaient qu'il devait y avoir une recette miracle .mais il n'y en a pas .

la meilleur façon de contrer un sniper est de mettre en application l'instruction de base que tout soldat reçoit durant sa formation initiale :fond ,forme ,ombre ,odeur ,mouvement ,éclats ,un bon camouflage individuel ,des déplacements tactique ,une attention permanente portée à la flanc garde ,même au plus bas niveau ,l'appui mutuel ,le déplacement des équipes ,les réserves ...tout cela est important .

les bataillons qui avaient un bon niveau ,tels que les grren jackets ,les coldstream guards ou les Paras arrivaient à ne ne pas subir de pertes dues au sniper .

la principale arme offensive de l'armée Britannique contre les snipers fut les SAS .

dans le compté de Armagh ,il y a eu jusqu'à 50 SAS en mission anti sniper .

s'est un article tiré d'un Raids HS sur les snipers .

le contexte et celui de l'Irlande du nord ,mais en Irak les Marines qui ont de très bons sniper ont parfois du faire appelle au seal pour traité un sniper qui causé pas mal de casse  au fantassin Marines en zone urbaine .

en se qui concerne des opérations en Afghanistan ,on peu constaté que côté Français on a des équipes de tireur d'élite qui sont toujours en appui des unités qui progresse .

avec ses tireurs d'élite équipé de divers arme au niveau calibre ,on trouve aussi les équipes Milan ou Eryx  lors de grosse opérations .

donc au niveau section de combat ,leur première protection s'est la formation de base qui permet une sauvegarde .avec le HK417 on a un premier "matériel " pour faire face .

après faut sentir le terrain ,observer .

voilà en vrac  =)

Link to comment
Share on other sites

L'armée française utilisait déjà ça en Yougo c'est dire si ça date. Le petit souci de cette solution technique c'est qu'elle est surtout statique, des essai on été effectué sur des chars - pour détecter les optiques des autres chars forcément mais aussi les camera de pointage des poste de tir de missile terrestre ou héliportée - par exemple mais je ne suis pas sur que le résultat ait été tres probant.

Un autre souci (plus gros celui-là) c'est que le systême n'effectue qu'une veille trés localisée... Une couverture à 360° eût été le top, mais impossible avec un laser, non ?
Link to comment
Share on other sites

la meilleur façon de contrer un sniper est de mettre en application l'instruction de base que tout soldat reçoit durant sa formation initiale :fond ,forme ,ombre ,odeur ,mouvement ,éclats ,un bon camouflage individuel ,des déplacements tactique ,une attention permanente portée à la flanc garde ,même au plus bas niveau ,l'appui mutuel ,le déplacement des équipes ,les réserves ...tout cela est important .

les bataillons qui avaient un bon niveau ,tels que les grren jackets ,les coldstream guards ou les Paras arrivaient à ne ne pas subir de pertes dues au sniper .

la principale arme offensive de l'armée Britannique contre les snipers fut les SAS .

dans le compté de Armagh ,il y a eu jusqu'à 50 SAS en mission anti sniper .

s'est un article tiré d'un Raids HS sur les snipers .

Pour l'infanterie, si j'en crois le HS RAIDS sur l'Irlande du Nord qui était très bien fait, le truc était de bien préparer les itinéraires de patrouilles et de les coordonner. Quand une patrouille est vulnérable, les autres sont sur les chemins d'exfiltration les plus probables pour un sniper. De cette manière, les patrouilles se "couvrent" mutuellement. Evidemment, elles doivent être en contact radio et savoir comment réagir quand l'une d'elle est en contact. Il n'y pas beaucoup de résultats "visibles" car les snipers n'engagent pas quand ils voient leur retraite coupée, mais cela réduit les risques d'être pris à partie.

Mais l'Irlande du Nord est un environnement assez particulier. Les opérations du SAS en Irlande du Nord étaient surtout renseignement/intervention sur objectif connu bien à l'avance, plus proche d'un boulot de forces de l'ordre (ce que sont les troupes UK en NI, d'ailleurs) que de commando de chasse.

Est-ce que pour l'éliminer il faut forcément avoir une arme de plus gros calibre que lui ?

Pas forcément, comme la technique des patrouilles anglaises le montre. Un bon boulot d'infanterie peut permettre de l'empêcher d'agir.

Un autre souci (plus gros celui-là) c'est que le systême n'effectue qu'une veille trés localisée... Une couverture à 360° eût été le top, mais impossible avec un laser, non ?

La laser est monté sur une tête mobile qui pivote. L'armée française a des Cilas SLD 400 qui pivotent de +/- 175° en azimuth et +/- 20° en élévation. Le SLD 500 va un peu plus loin avec  +/- 180° et -30° / +45° en élévation, je ne sais pas s'il a été acheté.
Link to comment
Share on other sites

Les tactiques d'infanterie semblent adaptées en environnements urbain, mais quid en environnement très ouverts (désert) où il n'y aucun moyen de progresser à couvert. Ou alors en jungle ?

En jungle vu la visibilité tres réduite et la difficulté a ne pas voir ses balle dévié par la végétation, il n'y a pas a proprement parler de sniping possible.

Dans le désert, enfin celui avec du sable du sable et du sable ... difficile de se cacher pour sniper et survivre après!

Ces deux environnements ne sont pas vraiment favorable a ce genre d'exercice.

Link to comment
Share on other sites

Les moyens techniques actuels permettraient de faire des tirs déportés trés facilement. J'entends par là une dissociation de l'arme et du tireur (ce dernier pilotant le fusil à distance).

Une arme prenant en enfilade un passage obligé ne nécessiterait pas de mouvement autre que celui de la détente...

Ce genre de dispositif pourrait-il être une évolution possible du snipping ??

Link to comment
Share on other sites

Les moyens techniques actuels permettraient de faire des tirs déportés trés facilement. J'entends par là une dissociation de l'arme et du tireur (ce dernier pilotant le fusil à distance).

Une arme prenant en enfilade un passage obligé ne nécessiterait pas de mouvement autre que celui de la détente...

Ce genre de dispositif pourrait-il être une évolution possible du snipping?

Des moyens technologiques sont disponibles depuis longtemps pour motoriser les affuts de précisions - a la maniere des télescope - , synchroniser les tirs etc. mais c'est plus du matos d'assassin qu'autre chose, je ne crois pas que les armées du moins la partie conventionnel utilise ce genre de moyens, rien qu'a cause du tarif et de l'usage treeees spécifique. Par contre coté action specialo/clandestino/police c'est utilisé.

Pour l’intérêt que ca apporte par rapport a un sniper tenant son arme ... ça tir mieux plus loin toussa, mais ça pèse lourd - on est au dela de la dizaine de kilo l'affut - , c'est cher, c'est compliqué ...

Faut voir la raison d’être du tireur d'élite ... et le nécessité d'usage de celui ci plutôt qu'un autre moyen de destruction. Dans de nombreux cas il sera plus simple d'envoyer une GBU ou des obus de 155!

Link to comment
Share on other sites

Pour l'infanterie, si j'en crois le HS RAIDS sur l'Irlande du Nord qui était très bien fait, le truc était de bien préparer les itinéraires de patrouilles et de les coordonner. Quand une patrouille est vulnérable, les autres sont sur les chemins d'exfiltration les plus probables pour un sniper. De cette manière, les patrouilles se "couvrent" mutuellement. Evidemment, elles doivent être en contact radio et savoir comment réagir quand l'une d'elle est en contact. Il n'y pas beaucoup de résultats "visibles" car les snipers n'engagent pas quand ils voient leur retraite coupée, mais cela réduit les risques d'être pris à partie.

+1

Mais l'Irlande du Nord est un environnement assez particulier. Les opérations du SAS en Irlande du Nord étaient surtout renseignement/intervention sur objectif connu bien à l'avance, plus proche d'un boulot de forces de l'ordre (ce que sont les troupes UK en NI, d'ailleurs) que de commando de chasse.Pas forcément, comme la technique des patrouilles anglaises le montre. Un bon boulot d'infanterie peut permettre de l'empêcher d'agir.

+1

+1

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'il existe un moyen optronique capable de détecter les optiques ennemis par effet appelé "oeil de chat". Je ne sais pas si la France en est équipée, ni si les contre mesure existent.

C'est systèmes se nomment DOP pour détecteur d'optique pointé.
Link to comment
Share on other sites

Les moyens techniques actuels permettraient de faire des tirs déportés trés facilement. J'entends par là une dissociation de l'arme et du tireur (ce dernier pilotant le fusil à distance).

Une arme prenant en enfilade un passage obligé ne nécessiterait pas de mouvement autre que celui de la détente...

Ce genre de dispositif pourrait-il être une évolution possible du snipping ??

Cas concret de la Yougoslavie années 90, un serbe (ancien pilote civil) avait bricolé un système déporté. Il a été dure à trouver car il n'y avait pas de trace thermique de son observation.
Link to comment
Share on other sites

Je voulais savoir comment on pouvait anticiper et/ou localiser l'emplacement d'un tireur d'élite ennemi. Il y a certes des technologies qui permettent de détecter un coup de feu mais est-ce qu'il y a aussi moyen de déduire sa position ?

Tout dépend de la forme de combat dans laquelle tu es engagé.

Si tu es en offensive, tu auras le plus grand mal. Car tu n'as pas la capacité d'observer la totalité du compartiment de terrain dans lequel tu t'engages.

Dans ce cadre, il y a deux choses à faire. Appliquer toutes les mesures préventives tactiques (exploiter le terrain par l'emploi des masques. Comme ce fut rappelé par Gibbs) et mimétiques (ne pas montrer au sniper les différences de fonction*).

Dans un cadre défensif, il y a deux choses:

- défendre une position

Ce type de combat n'est pas statique en fait (sinon on perd). Ainsi, on lance toujours des patrouilles dans le terrains d'où vient la menace. Ces patrouilles sont un outil de contre-sniping car elles vont passer sur les positions possibles du sniper pour les lui interdire. C'est un exemple d'action possible.

- vivre au milieu d'une population

C'est le cas de l'Irlande du nord, de l'Irak.... Il faut mettre en place toute une série de mesures de déception, d'incohérence, d'interdiction et de recherche/destruction. Ainsi, on ne fait pas d'activité à heure fixe par exemple. On lève des murs pour ne pas être vu......

Pour faire simple, la réponse tactique du contre-sniping se fait en se plaçant dans la peau du sniper adverse. C'est donc bien une analyse d'infanterie.

Est-ce que pour l'éliminer il faut forcément avoir une arme de plus gros calibre que lui ?

Le retour du sniping lourd vient de là: surclasser en porter et pénétration un tireur mobile donc avec une arme légère quand on est soi même statique.

Sinon, l'ami de contre-sniping, c'est le mortier.

* bien au-delà du contre-sniping, quand on se sait observer, il est important de ressembler à un tout le monde. C'est un principe de base pour éviter que l'adversaire ne puisse tirer selon un ordre de priorité.

Exemple: les CV-90 suédois de commandement et observateurs d'artillerie ont un faux canon en bois. Ils ne sont donc pas identifiable très vite.

Contre-exemple: le VBCI-PC français ne ressemble pas au version combat. Il sera détruit en priorité.

En conclusion, un chef doit ressembler à un soldat.

Link to comment
Share on other sites

Cas concret de la Yougoslavie années 90, un serbe (ancien pilote civil) avait bricolé un système déporté. Il a été dure à trouver car il n'y avait pas de trace thermique de son observation.

Ha il me semblait bien que c'était une idée à creuser (surtout en ce qui concerne des réalisation légères et rustiques, pas des tourelleaux comme évoqués plus haut).

(Merci pour le "DOP")

Link to comment
Share on other sites

surtout en ce qui concerne des réalisation légères et rustiques

Je ne sais pas si tu as déjà vu a quoi ressemble ce genre d'affut ... c'est loin d'etre léger, pour la rusticité n'est parlons pas. Pour qu'une arme sur affut tire droit il faut que cet affut soit stable, donc soit tres massif et rigide, soit tres solidement fixé ... soit les deux. Meme souci pour l'automatisme qui pilote le pointage pour supporter le recul des tirs, les servos ou moteur pas a pas de modélisme ou d'astro sont vite "secoués". en gros pour que ca marche bien il faut que le bricolage soit déjà l'oeuvre d'un amateur éclairé avec de sérieuse compétence/expérience, et comme le petit montage n'a pas de petite jambe ... si on ne veut pas laisser de "trace" il faut revenir le démonter, ou le perdre. En gros il y a des avantage décisif a ce genre d'affut, notament pour les tir tres longue distance avec une longue attente, ou l'opérateur n'a pas a tenir la position et peut comme a la carpe aller faire dodos ou siffler des bieres en attendant temps que ca morde.

Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas si tu as déjà vu a quoi ressemble ce genre d'affut ... c'est loin d'etre léger, pour la rusticité n'est parlons pas. Pour qu'une arme sur affut tire droit il faut que cet affut soit stable, donc soit tres massif et rigide, soit tres solidement fixé ... soit les deux. Meme souci pour l'automatisme qui pilote le pointage pour supporter le recul des tirs, les servos ou moteur pas a pas de modélisme ou d'astro sont vite "secoués". en gros pour que ca marche bien il faut que le bricolage soit déjà l'oeuvre d'un amateur éclairé avec de sérieuse compétence/expérience, et comme le petit montage n'a pas de petite jambe ... si on ne veut pas laisser de "trace" il faut revenir le démonter, ou le perdre. En gros il y a des avantage décisif a ce genre d'affut, notament pour les tir tres longue distance avec une longue attente, ou l'opérateur n'a pas a tenir la position et peut comme a la carpe aller faire dodos ou siffler des bieres en attendant temps que ca morde.

J'imagine plus des systêmes "jetables" de calibre standards (7.62mm) qui seraient utilisés essentiellement sur des positions prenant en enfilade des passages obligés (pas de reglage en site ni azimut, une solide fixation plus une télécomande filaire activant la détente suffiraient).
Link to comment
Share on other sites

J'imagine plus des systêmes "jetables" de calibre standards (7.62mm) qui seraient utilisés essentiellement sur des positions prenant en enfilade des passages obligés (pas de reglage en site ni azimut, une solide fixation plus une télécomande filaire activant la détente suffiraient).

si c'est pour faire de l'interdiction de zone autant coller des mines!

Link to comment
Share on other sites

Celà impliqurait de se rendre sur zone ou de balancer les mines à distance via des lanceur assez lourds.

Il y a des mine directionnelle avec des portée importante, genre MIACAH ou des bete Claymore. Accessoirement il y a effectivement les disperseur de mine via des obus de mortiers. Plus simplement si c'est défensif tu plantes les mines pendant ton retrait de la zone!

Ensuite si tu veux harceler l'ennemi statique "chez lui" il est préférable d'être mobile, pour esquiver ses contremesures, si tu laisses des traces partout de tes position de tir en jetant ton matos tu vas rapidement réduire tes solutions et donc tes capacité a harceler durablement.

Les affut automatisé c'est bon pour les missions d'élimination d'un personnel clef ennemi, personnel qu'on doit attendre des jours durant avec une fenêtre de tir de quelques instant, le cas typique de la pêche a la carpe ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...