stormshadow

Armes laser

Recommended Posts

il y a 9 minutes, rogue0 a dit :

En résumé, ils sont dans la mouise (pour les applications ABM).

Au stade actuel de la technologie, il faut 30 livres (13.5kg) pour produire 1 kW de puissance.
Pour de l'ABM, il faut > 1MW (1000 fois plus), et l'emporter sur une plate-forme volant à 60 000 pieds (charge utile de 14+ tonnes).
Bref, ça sera plus gros qu'un global hawk, et pas du tout sacrifiable (rare et cher).

Ouaip.

""Vous ne parlez pas de ces très, très longues portées. Vous parlez d'une portée plus courte et de différentes cibles juste pour vous protéger ou protéger votre ailier", a déclaré Heggemeier, se référant à des projets tels que le LPLD contre SHiELD. "La défense antimissile peut signifier beaucoup de choses. Certaines de ces missions de défense antimissile sont très, très dures, et certaines ne le sont pas vraiment."

Bon en clair ils sont tombé sur les limites dont je parle depuis un moment : la divergence et la possibilité de protéger les optiques pour éviter que le laser ne s'autodétruise.

Sinon il va falloir attendre la maitrise de l'effet kerr sur des lasers aéroporté. L'Institut Saint Louis semble avoir une longueur d'avance sur le sujet. L'intérêt c'est que l'effet kerr c'est à la fois un moyen de comprimer de plusieurs dizaine de DB ton impulsion mais en plus de protéger tes optiques et donc d'alléger l'ensemble. Bon il faudra quand même avoir une génération d'énergie digne de ce nom.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, herciv a dit :

LM annonce qu'il aura un laser embarque sur chasseur en 2025 : https://breakingdefense.com/2020/09/lockheed-aims-for-laser-on-fighter-by-2025/.

 

C’est 2025 en calendrier Lm donc attendons 2032 après JC. 

Quand mbda propose un hard kill pour défendre les tankers et non un laser, c’est que le système ne fonctionnera pas à tant et qu’on fait pas suffisamment confiance au concept pour l’installer seul (twister aura un missile très courts porte et un laser de concert. Donc on y va mais avec beaucoup de prudence). 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Patrick a dit :

Aucune indication de la classe du laser si ce n'est la puissance prévue.

Tu auras plus d'indication sur ce lien puisque ce laser est clairement issu du programme SHIELD :

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, herciv a dit :

Tant que cela reste fr. 
Il serait logiquement que mbda se porte aquereur puisque cilas est un des acteurs majeurs du programme européen sur les armes laser avec mbda. Photonis a côté c’est carrément moins strategique. On parle quand même d’un entreprise présente dans le laser mégajoule ... 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, wagdoox a dit :

Tant que cela reste fr. 
Il serait logiquement que mbda se porte aquereur puisque cilas est un des acteurs majeurs du programme européen sur les armes laser avec mbda. Photonis a côté c’est carrément moins strategique. On parle quand même d’un entreprise présente dans le laser mégajoule ... 

Photonis aussi apparemment 

Edited by herciv
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le système de Laser anti-drones de l'entreprise Cilas vient d'être testé par la DGA sur son site d'essais missiles des Landes, avec des résultats déjà prometteurs, du moins à 1 km de distance et sur des petits drones volant très bas.

Les prochains essais (5 campagnes prévues d'ici l'automne 2021) se feront sur d'autres modèles de drones, volant cette fois à plusieurs centaines de mètres du sol. >

 https://www.defense.gouv.fr/aid/actualites/helma-p-un-systeme-laser-pour-la-lutte-anti-drone  

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le laser HELMAD-P de la CILAS en essai à Biscarosse.

@Bruno cramé par toi à une minute près.

Portée max 1 km. Encombrement compatible avec un engin blindé terrestre. Temps de réaction très court. Utilisable contre les drones voir les obus de mortier à terme. Je me questionne sur la génération de puissance.

helmap_3_article_pleine_colonne.png

http://www.opex360.com/2020/11/09/larme-laser-anti-drone-francaise-helma-p-a-fait-des-debuts-prometteurs/

En France, l’une des capacités anti-drones repose sur le système BOREADES, livré par CS Group au ministère des Armées dans le cadre du projet MILAD [Moyens de lutte anti-drones]. Les informations sur ce dispositif sont confidentielles. Mais on sait qu’il est en mesure de brouiller et de leurrer le système de navigation d’un drone, jusqu’à permettre d’en prendrele contrôle.

Seulement, l’idéal serait de pouvoir neutraliser n’importe quel type de drones, du rudimentaire au plus évolué. D’où le projet mené par l’entreprise française CILAS [ Compagnie industrielle des lasers, filiale d’Ariane Group], avec le soutien de l’Agence de l’innovation de Défense [AID] et la Direction générale de l’armement [DGA].

Appelé HELMA-P, il vise à mettre au point une arme laser capable de suivre un drone en vol et de le détruire. Une première campagne de tests a récemment été menée sur le site de la DGA « Essais de Missiles » à Biscarosse. Et les résultats sont « prometteurs », indique l’AID, ce 9 novembre.

« Le système HELMA-P, installé sur trépied, a été expérimenté en conditions opérationnelles réelles. Les résultats se sont montrés prometteurs dès la 1ère semaine, notamment en raison du temps de neutralisation qui s’est avéré très court », affirme en effet l’AID. « Plusieurs tirs dits « fichants » [tirs vers le sol] ont été réalisés à une distance allant jusqu’au kilomètre sur différents modèles de drones. Ils ont permis de démontrer une bonne efficacité du système HELMA-P avec la destruction en vol de plusieurs drones », précise-t-elle.

Quatre autres semaines d’essais sont prévus d’ici la fin 2020 et 2021. Il s’agira d’évaluer l’arme laser conçue par CILAS contre d’autres modèles de drones, et dans des conditions différentes, notamment d’altitude.

Selon l’AID, l’objectif avec HELMA-P est de pouvoir disposer prochainement d’un système laser « polyvalent » non seulement pour détruire les drones mais aussi pour neutraliser les moyens optroniques de l’adversaire, voire les roquettes et les obus de mortier. Et ce système « pourrait aussi participer à l’autoprotection d’un porteur terrestre », a-t-elle aussi estimé.

À noter que CILAS est à la tête du programme européen TALOS [Tactical Advanced Laser Optical System], lequel vise à développer un laser de grande puissance compact devant être en mesure de neutraliser rapidement des cibles en mouvement [y compris les drones].

Edited by herciv
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas si c'est le bon endroit, mais bon on y parle d'onde optique micro onde. 

Bon je ne sais pas ce que cela vaut comme info mais bon... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Gibbs le Cajun a dit :

Je sais pas si c'est le bon endroit, mais bon on y parle d'onde optique micro onde. 

Bon je ne sais pas ce que cela vaut comme info mais bon... 

 

Depuis la 5e flottille d'escorte antipiraterie en 2010, les frégates chinoises sont équipées d'arme sonique non létale. L'armée chinoise avait officiellement reconnue son déploiement sur les navires.

fydAB3v.jpg

VyIGcLq.jpg

Henri K.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Henri K. a dit :

Depuis la 5e flottille d'escorte antipiraterie en 2010, les frégates chinoises sont équipées d'arme sonique non létale. L'armée chinoise avait officiellement reconnue son déploiement sur les navires.

fydAB3v.jpg

VyIGcLq.jpg

Henri K.

Nous on a Lara Fabian. Pas besoin de s'emmerder avec des technologies pareilles quand on voit les effet qu'on peut obtenir.

D'ailleurs ça fait un moment qu'on en entends plus parler... Je crois qu'elle a signé un contrat avec l'armée, on l'a collée au sommet d'un M51. Ça a calmé tout le monde !

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publi-information de LockMart sur la démocratisation en cours des lasers tactiques.
C'est à moitié publicitaire, mais c'est un rappel utile que la percée actuelle des lasers doit beaucoup au développement des fibres optiques (télécoms, découpe de précision)...
et ça parle des techniques pour concentrer les faisceaux d'un paquet de laser-fibre:

https://www.thedrive.com/the-war-zone/37775/how-the-once-elusive-dream-of-laser-weapons-suddenly-became-a-reality

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, rogue0 a dit :

Publi-information de LockMart sur la démocratisation en cours des lasers tactiques.
C'est à moitié publicitaire, mais c'est un rappel utile que la percée actuelle des lasers doit beaucoup au développement des fibres optiques (télécoms, découpe de précision)...
et ça parle des techniques pour concentrer les faisceaux d'un paquet de laser-fibre:

https://www.thedrive.com/the-war-zone/37775/how-the-once-elusive-dream-of-laser-weapons-suddenly-became-a-reality

La technique de concentration des faisceaux par multiplexage spectral est fascinante. Rheinmetall utilise la même:

https://www.navalnews.com/naval-news/2020/11/rheinmetall-to-test-new-laser-demonstrator-aboard-german-navy-frigate/

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/12/2020 à 00:29, rogue0 a dit :

Publi-information de LockMart sur la démocratisation en cours des lasers tactiques.
C'est à moitié publicitaire, mais c'est un rappel utile que la percée actuelle des lasers doit beaucoup au développement des fibres optiques (télécoms, découpe de précision)...
et ça parle des techniques pour concentrer les faisceaux d'un paquet de laser-fibre:

https://www.thedrive.com/the-war-zone/37775/how-the-once-elusive-dream-of-laser-weapons-suddenly-became-a-reality

2ème partie de l'interview d'un chef laser de Lockmart (nettement moins intéressant, sauf pour le récap des projets USAF et US Navy de laser tactique)

https://www.thedrive.com/the-war-zone/37646/laser-weapons-separating-fact-from-fiction

Le 01/12/2020 à 21:28, hadriel a dit :

La technique de concentration des faisceaux par multiplexage spectral est fascinante. Rheinmetall utilise la même:

https://www.navalnews.com/naval-news/2020/11/rheinmetall-to-test-new-laser-demonstrator-aboard-german-navy-frigate/

 

Merci, est-ce qu'il y a une doc publique plus détaillée sur le principe de fonctionnement ?
(et je suis curieux de voir si la dissipation thermique est plus facile qu'avec les miroirs)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Voici un article très criticable sur les lasers écris dans une revue française :

https://www.usinenouvelle.com/editorial/en-quoi-va-consister-l-arme-laser-a-haute-energie-nouvelle-generation-developpee-par-boeing-et-general-atomics.N1020734

Mes commentaires en rouge :

Portée quasi-illimitée, coût d'exploitation réduit, célérité (un laser se déplace à la vitesse de la lumière), nombre illimité de coups tant qu'il y a de la puissance disponible… Les systèmes utilisant l'énergie dirigée prennent de plus en plus de place dans la R&D des grandes puissances militaires.

La portée d'un laser n'est en aucun cas illimitées même dans l'espace à cause de la divergence (un faisceau n'est pas rectiligne contrairement à ce qu'affirme la légende) et à cause de l'absorption atmosphérique.

Le coût d'exploitation n'est pas si réduit que çà quand on considère que la moindre poussière sur les optiques peut amener leur destruction pendant un tir.

Célérité dans la propagation sûrement mais dans la génération actuelle de laser une impulsion dure quelques secondes donc n'est absolument pas instantannée.

Tant qu'il y a de la puissance dispo ... Quand on connait le devis energétique d'un chasseur on se doute que la contrainte est en fait majeure.

C'est le cas des armes laser à haute intensité, qui sont utilisées pour la défense ou l'attaque de cibles. Aux Etats-Unis, un des spécialistes du domaine, General Atomics Electromagnetic Systems (GA-EMS), a annoncé le 12 octobre un partenariat avec Boeing pour le développement d'un système d'arme de classe 100 kW évolutif à 250 kW de type laser à haute énergie (HEL) nouvelle génération.

Programme SHIELD

Boeing s'occupe du système de visée, GA-EMS du faisceau

Selon les termes du contrat, GA-EMS fournira la technologie laser à gain distribué évolutif ainsi que ses systèmes de batterie HELLi-ion et sa gestion thermique intégrée. Boeing s'occupera d'intégrer son logiciel d'acquisition et d'installer le système de suivi et de pointage de précision (ATP).

laser à gain distribué évolutif : inconnu au bataillon faut que je fasse des recherches

Une des problématiques rencontrées par les industriels de l'armement travaillant sur les armes laser est la surchauffe du dispositif au moment du tir. La puissance délivrée par le faisceau est susceptible d'endommager le générateur laser. Les recherches ont donc porté ces dernières années sur le développement d'un système de refroidissement efficace.

La moindre poussière, la moindre irrégularité sur les surfaces et celle-ci est morte. Le refroidissement est une chose mais la qualité des surface en est une autre tout aussi problématique.

Défense aérienne et antimissiles

Selon les deux industriels, la nouvelle arme pourra être installée sur des plates-formes terrestres, maritimes et aériennes. L'un des objectifs sera de miniaturiser les systèmes et les rendre plus légers, tout en garantissant une puissance et une portée élevées. Selon le patron de GA-EMS, le groupe "a fait des progrès significatifs dans le développement et la démonstration de technologies laser hautement évolutives pour faciliter une puissance de sortie élevée dans des boîtiers plus petits et plus légers."

Depuis 2017, General Atomics travaille notamment sur le programme SHiELD (Self-defense High Energy Laser Demonstration), une arme laser à haute intensité pouvant être embarquée dans un avion de combat. Le cahier des charges stipulait que le système devrait peser moins de 5 kg par kW et avoir un volume de 3 mètres cubes. Les premiers essais étaient prévus en 2020.

5 kg par kW et avoir un volume de 3 mètres cubes : chiffre à garder en tête sur la première génaration d'arme laser

Sur le même thème: L’US Air Force développe ses propres armes laser

En France, des recherches sur les armes lasers sont notamment menées par l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera) en partenariat avec la Direction générale de l'armement (DGA). L'un des projets repose sur le développement d'un système antisatellite, capable de perturber le fonctionnement des appareils situés entre 400 et 700 km d'altitude.

C'est léger sur la France mais même si c'est pas clairement dit on est une des toute meilleurs (la ?) nation en matière de laser. Je pense simplement qu'on a tenté de faire l'économie de la première génération d'armes laser (impulsions de quelques seconde, puissance de quelques dizaines de kw) pour passer à la seconde tout de suite (impulsions de quelques micro secondes, puissance de quelque millions de watt).

 

Edited by herciv
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 01/12/2020 à 00:29, rogue0 a dit :

C'est à moitié publicitaire, mais c'est un rappel utile que la percée actuelle des lasers doit beaucoup au développement des fibres optiques (télécoms, découpe de précision)...

C'était très exactement mon sujet de stage au CEA en 1994. L'injection d'un faisceau laser de puissance (2kw, impulsion d'une seconde) provenant d'un laser industriel dans une fibre et surveillance associée. J'ai buzzé plusieurs fois pour arrèter le laser mais ça marchait pas mal.

Edited by herciv
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@herciv quelles solutions pour empêcher les optiques d'être endommagées par la présence de poussières?

Tu parles de poussières internes à l'optique, ou externes, posées sur la lentille?

Si c'est externe, peut-on envisager des injecteurs d'air à très haute pression sur différents secteurs pour empêcher les poussières de venir se coller sur l'optique, et génération d'un flux laminaire à la surface de l'optique pour la protéger par une couche limite très rapidement régénérée de ces mêmes poussières?

Le tout complété par une fonction antistatique de la lentille et des impulsions ultra-limitées dans le temps?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 48 minutes, Patrick a dit :

@herciv quelles solutions pour empêcher les optiques d'être endommagées par la présence de poussières?

Tu parles de poussières internes à l'optique, ou externes, posées sur la lentille?

Si c'est externe, peut-on envisager des injecteurs d'air à très haute pression sur différents secteurs pour empêcher les poussières de venir se coller sur l'optique, et génération d'un flux laminaire à la surface de l'optique pour la protéger par une couche limite très rapidement régénérée de ces mêmes poussières?

Le tout complété par une fonction antistatique de la lentille et des impulsions ultra-limitées dans le temps?

Si c'est interne l'optique est perdu de toute façon. Je parle essentiellement d'externe. Ca montre à quel point l'intégration de ces armes n'est pas forcément un jeux d'enfant.

Demande à @Picdelamirand-oil sur le megajoule ils ont contourner ce problème en utilisant des impulsions très longue qu'ils compressent ensuite et aussi en répartissant la puissance sur plusieurs chaines laser une quarantaine de mémoire. Globalement beaucoup d'armes laser ont la même stratégie : amplifier plusieurs impulsions séparément pour les recombiner ensuite. Rheinmetal fait çà avec sa recombinaison spectrale, l'ONERA ou les américains avec l'amplification dans une matrice de fibre optiques chacune pouvant supporter suffisamment d'énergie. L'Institut Saint LOUIS planche à mon avis déjà sur un laser Q-SWITCH (à sécurité Optique) . L'impulsion est compressée jusqu'à quelques micro (nano voir attoseconde) secondes puis relachée d'un coup. donc pour la même énergie ton impulsions est beaucoup, beaucoup plus courte. L'intérêt est de e plus avoir besoin de tracking pendant le tir comme actuellement et donc de pouvoir envisager de dégommer beaucoup plus de cibles. Le second intérêt c'est que la cible n'est pas brulée, il y a juste un trou par là ou est passé l'impulsion.

Edited by herciv
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Démonstrateur laser pour la frégate Sachsen.

Citation

Conclusion d'un contrat pour un démonstrateur laser

Le Bundesamt für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr (BAAINBw)  (plus ou moins l'équivalent de la DGA) a déclaré la semaine dernière qu'il avait signé un contrat pour le développement et la construction d'un démonstrateur d'arme laser sur la frégate Sachsen. Le système doit être installé et testé en mer en 2022, selon un selon une annonce de l'autorité.

Le partenaire contractuel du côté de l'industrie est le groupe de travail sur les démonstrateurs marins de laser à haute énergie, au sein duquel les deux entreprises de défense Rheinmetall Waffe Munition GmbH et MBDA Deutschland GmbH mettent en commun leurs capacités. Dans la perspective de ce projet, la Bundeswehr avait déjà passé commande à Rheinmetall d'une source de lumière laser à haute énergie pour ce démonstrateur.

Selon le BAAINBw, l'objectif des campagnes d'essai en mer du Nord et en mer Baltique sera de découvrir dans quelle mesure l'état actuel des connaissances a fait ses preuves dans le domaine maritime. Les essais porteront sur la stabilité mécanique des systèmes optiques et sur la précision du suivi des cibles. Selon le BAAINBw, il dépend des résultats des tests si la technologie sera poursuivie par la Bundeswehr ou si d'autres travaux de recherche et de développement sont nécessaires. Des armes à laser seront éventuellement acquises au cours de la phase 3 du projet pour la protection rapprochée et à courte portée.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://www.hartpunkt.de/vertrag-fuer-laserdemonstrator-geschlossen/#more-6208

 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Consolidation en vue dans le secteur des lasers en France ?

La Cilas (CA 48 M€)pourrait être reprise par les société SAFRAN (beaucoup de synergie sur plusieurs métier) ou LUMIBIRD (consolidation franco-française, j'ai un faible CA 110 M€) ou MBDA (moin bien, c'est juste une diversification pour eux).

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/lasers-la-pepite-technologique-cilas-est-tres-convoitee-873081.html

  • Thanks 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,069
    Total Topics
    1,374,084
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries