rayak

F-22

Recommended Posts

il y a 4 minutes, FATac a dit :

La question est biaisée par les qualificatifs accolés aux langages. Moi, je préférerais un logiciel state of the art codé en ADA plutôt qu'un obsolète en C++. :wink:

A l'état neutre (ni obsolète, ni state of the art), ma prudence et les garanties offertes par le langage m'inciteraient à choisir davantage l'ADA que le C++ !

Tout cela, bien sûr, nonobstant les difficultés actuelles à trouver de bons codeurs pour ces langages - difficultés d'ailleurs accrues par la nouveauté et le côté moderne des nouveaux langages : les quelques codeurs Cobol, Fortran, C (pur), LISP et Perl (5) que j'ai rencontré ces dernières années étaient des putains de bons développeurs par rapport aux pisseurs de lignes de C++, Java, Progress et autres Python ou Ruby que les SSII ont essayé de me placer. Les langages "trop faciles" masquent la difficulté du travail du programmeur et ne lui permettent pas d'acquérir la culture algorithmique suffisante pour optimiser son code par construction. Derrière, ça fait des obésiciels pleins de code mort ou inutile (des invocations de classes inadaptées, par héritage, avec appel des constructeurs, puis des destructeurs à la révocation, sans jamais avoir utilisé un des attributs ou une des méthodes spécifiques ... du gaspillage de ressource numérique ...).

C'était ma minute "grognon".

Amen. Pour mon programme de traitement, l'obésité de code inutile était effroyable au début, et des efforts importants m'ont fait gagner un facteur huit à quinze sur le temps de calcul. Avoir des bons programmeurs peut te faire gagner en performance à un niveau difficilement concevable.

il y a 1 minute, g4lly a dit :

Tu nous ressorts ce biais a chaque fois ... en transformant ... un indicateur ... en une assertion absolu. Les critères de discernabilité n'ont jamais statué de manière absolu sur la capacité qu'on a ou pas a comprendre ce qu'on voit.

Quand tu as une bibliothèque de données bien remplie, tu peux comparer les informations partielles que tu as avec des simulations de ce que tu observerais pour tel ou tel cas. Plus ton calculateur est puissant et ton algorithme optimisé, plus tu peux abaisser le seuil lançant les simulations, et donc repérer les engins plus tôt. Des bribes partielles inutilisables sur un DDM-NG, combinées à d'autres très légères émissions EM venant du même cap et un écho passager sur le radar peuvent être associés à un scénario et préparer des prédictions de mesures dans les secondes qui suivent qui, si elles sont confirmées, déclenchent l'alerte générale dans le système.

Comprendre ce qu'on voit, ça ne veut pas dire prendre l'information brute et juste dire "ça doit être ce machin avec juste ce que j'ai", c'est plutôt tricher comme un connard fini et commencer le raisonnement en se demandant ce qui peut exister et à quoi ça ressemblerait. Si tu es perdu dans la toundra sibérienne en pleine nuit et que tu as l'impression d'apercevoir une forme basse au détour d'une éclaircie dans la tempête, je suppose que tu vas automatiquement faire l'hypothèse "est-ce que c'est un loup, est-ce que c'est un ours, est-ce que c'est Eugène Krampon qui s'est perdu près de son goulag" et chercher des signes concordants. Tu ne vas pas chercher à savoir si c'est un dromadaire ou un rhinocéros ou DSK en robe de chambre sortant de sa douche, parce que ça ne fait pas partie de ce que tu t'attends à voir dans les alentours. Et tu vas faire ce type de raisonnement instinctivement, même pour les faux positifs (c'est ce qu'on fait quand on voit les formes dans les nuages).

 

Non, on n'a pas assez d'information avec juste les données brutes pour pouvoir comprendre ce qu'on voit. Par contre, on peut faire des scénarios, faire des prévisions, et affiner notre interprétation par rapport aux observations futures.

  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un veut une binoche et du pop-corn ? :biggrin:

Sinon, en vrac : Un missile a un pk de daube à 100 bornes sans LAM, les autodirecteurs ne sont pas tous en bande X, ils ne sont pas tous capables de choper leur cible à 15 secondes du point d'impact, les leurres EM compliquent encore l'accrochage à cause du bruit de fond généré, le LPI n'implique pas une absence de détection mais une difficulté d'interception (y'a une nuance !), etc.

  • Haha 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, FATac a dit :

A l'état neutre (ni obsolète, ni state of the art), ma prudence et les garanties offertes par le langage m'inciteraient à choisir davantage l'ADA que le C++ !

Ca dépend probablement aussi de la fonction du logiciel : si la fiabilité est critique, l'ADA a ses chances (en plus de tout le tintouin de méthodes et d'outils de contrôle et de chasse aux bugs). S'il s'agit de doubler la portée de détection d'un radar dans 95% des cas au risque de la dégrader de 10% pour les 5% qui restent, je prend le C++.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, prof.566 a dit :

Si c'est les DDM-NG, ils détectent tout objet d'une certaine chaleur en approche, mais chut limite du SD là.

C'est donc dommage de ne pas pouvoir aller plus loin... :pleurec:

Il y a 7 heures, prof.566 a dit :

tu préfères un logiciel obsolète codé enADA ou un "state of the art codé en C++ dans un avion de combat?

Tant qu'on me laisse mon Ctrl+Alt+Sup, je veux bien laisser les spécialistes faire le bon choix... :chirolp_iei:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, rendbo a dit :

Tant qu'on me laisse mon Ctrl+Alt+Sup, je veux bien laisser les spécialistes faire le bon choix... :chirolp_iei:

Toi, tu es pilote de F-35 et connais la procédure de résolution des problèmes de radar...

Donc on est HS, là... Pour poursuivre dans cette veine, il y a un article Wiki sur le sujet, figurez-vous. :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je note, je note...

Mais on s'éloigne un peu du F 22 et des tactiques possibles pour le contrer. Donc en me basant sur  ce qui est dit ci dessus, si on détecte une émission d'un radar LPI mais sans avoir trop d'infos sur le signal, en gros, on se doute qu'on va avoir des ennuis mais on ne sais pas trop où et quand ils vont venir ( on peut supposer que des ennemis sont en rapprochement pour vous faire un mauvais sort ).

Dans ce cas là, on fait quoi avec des Rafale, on disperse les chasseurs d'une patrouille en éventail pour couvrir tous les angles et tenter de détecter avec l'OSF les éventuels assaillants avant qu'ils ne soient en position de tir?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Niafron a dit :

Je note, je note...

Mais on s'éloigne un peu du F 22 et des tactiques possibles pour le contrer. Donc en me basant sur  ce qui est dit ci dessus, si on détecte une émission d'un radar LPI mais sans avoir trop d'infos sur le signal, en gros, on se doute qu'on va avoir des ennuis mais on ne sais pas trop où et quand ils vont venir ( on peut supposer que des ennemis sont en rapprochement pour vous faire un mauvais sort ).

Dans ce cas là, on fait quoi avec des Rafale, on disperse les chasseurs d'une patrouille en éventail pour couvrir tous les angles et tenter de détecter avec l'OSF les éventuels assaillants avant qu'ils ne soient en position de tir?

 

Déjà, disperser les avions, dans la mesure où ils ont une connexion qui partage plus les données que la L16 de base, permet de faire un travail de corrélation beaucoup plus poussé voire de travailler en radar multistatique. Là, les éléments de furtivité commencent à s'effondrer très vite. La réponse à un avion comme le F-22 n'est pas un "meilleur avion" mais un meilleur système.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Mais c'est juste pour faire joli ou l'intérêt militaire est réel?

( en temps de guerre, si un missile  de croisière ennemi tombe au milieu, tu dois avoir l'air malin...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Niafron a dit :

Mais c'est juste pour faire joli ou l'intérêt militaire est réel?

( en temps de guerre, si un missile  de croisière ennemi tombe au milieu, tu dois avoir l'air malin...)

Militairement, l'intérêt n'est pas évident (ptet la gestion du carbu pour des grosses opérations?), mais ça sert au moins à prouver, aux adversaires potentiels et à soi, ce qui peut réellement être mis en l'air à un instant t.

Edited by Carl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Carl a dit :

(...) ce qui peut réellement être mis en l'air à un instant t.

Oui... enfin... c'est pas parce que ça roule que ça peut voler...

Sinon on est plus près de la parade gonflée de fierté que d'un quelconque intérêt opérationnel.

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous ! J'ai vu sur l'article wiki de la supercroisière que le Rafale, l'Eurofighter, le Gripen NG et le F-22 seraient capable de supercroisière. Or il me semblait que seul le F-22 en était capable. Le simple mortel que je suis se présente du coup à vous pour chercher des réponses et/ou des infos complémentaires !

L'article de wiki en question: https://fr.wikipedia.org/wiki/Supercroisière

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Mistigun a dit :

Bonsoir à tous ! J'ai vu sur l'article wiki de la supercroisière que le Rafale, l'Eurofighter, le Gripen NG et le F-22 seraient capable de supercroisière. Or il me semblait que seul le F-22 en était capable. Le simple mortel que je suis se présente du coup à vous pour chercher des réponses et/ou des infos complémentaires !

L'article de wiki en question: https://fr.wikipedia.org/wiki/Supercroisière

Le F22 peut atteindre en configuration opérationnelle (il a des soutes donc ça reste en lisse) une vitesse supersonique (mach 1,5 ?) sans utiliser la PC.

Les Rafale, Typhoon, Gripen... peuvent après avoir utilisé la PC pour franchir le mur du son, maintenir une vitesse supersonique (donc supérieur à mach 1, peut-être juste mach 1,2) avec certaines configurations (probablement pas les plus lourdes et peut-être même pas une configuration véritablement opérationnelle)

Pour le F35, il serait capable de maintenir un certain temps un vitesse supersonique sans la PC (en gros une fois en supersonique grâce à la PC, il ne ralentit pas trop vite)

La supercroisiere ne définit pas la même chose pour tous les avions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, ARPA a dit :

Le F22 peut atteindre en configuration opérationnelle (il a des soutes donc ça reste en lisse) une vitesse supersonique (mach 1,5 ?) sans utiliser la PC.

Les Rafale, Typhoon, Gripen... peuvent après avoir utilisé la PC pour franchir le mur du son, maintenir une vitesse supersonique (donc supérieur à mach 1, peut-être juste mach 1,2) avec certaines configurations (probablement pas les plus lourdes et peut-être même pas une configuration véritablement opérationnelle)

Pour le F35, il serait capable de maintenir un certain temps un vitesse supersonique sans la PC (en gros une fois en supersonique grâce à la PC, il ne ralentit pas trop vite)

La supercroisiere ne définit pas la même chose pour tous les avions.

Le Rafale et Typhoon peuvent passer le mur du son sans allumer la PC. C'est pas très efficace car ils vont rester dans la phase trans-sonique plus longtempts et dépenser in fine plus de carburant que s'ils avaient allumé la PC, mais le Rafale peut, par exemple, faire du supersonique à sec avec presque aurant de missiles que le F-22.

Share this post


Link to post
Share on other sites

cela doit manquer un peu de reprise ... l'envie de rétrograder en 1ere doit être forte :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, ARPA a dit :

La supercroisiere ne définit pas la même chose pour tous les avions.

Ce n'est pas un problème de supercroisière, c'est un problème de fanboys. Tout le monde veut sa petite exclusivité et ajoute donc des critères dans la définition de base, qui est et reste la capacité à voler en supersonique sans la PC.

On se pose la question pour le F-35 parce qu'au bout d'un moment plus ou moins long, et sans rien changer, il se retrouverait en transsonique puis rapidement subsonique, ce qui lui conférerait uniquement une capacité de supercroisière transitoire, juste parce qu'il a pris assez d'élan pour tenir quelques minutes.

Les autres, ça peut durer tant qu'il y a du pétrole à bord.

Edited by DEFA550
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si la photo peut paraître choquante vis-à-vis de ce que l'on estime être le top du top (quasiment au prix du platine, au kilo), il manque quand même un peu de contexte pour savoir si c'est grave ou non :

  • antécédents d'aléas climatiques (grêle, orage, tempête ou cyclone traversés)
  • antécédents d'aléas aviaires
  • cycle d'opérations subi par l'appareil avant d'en arriver là
  • age du revêtement
  • code de l'avion

Le dernier point est même, à mes yeux, essentiel. En effet, si l'avion n'est pas parmi les 120 et quelques appareils codés comme avions de combat, alors il n'est apte qu'aux missions d'entrainement et je doute que l'état du revêtement ait un impact significatif sur cette activité - ce qui permettrait de diminuer le coût du MCO en le "laissant filer" et en allégeant la maintenance.

Edited by FATac
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve quand même étrange de laisser apparaitre au yeux de tous pour un spéctacle aérien un avion dans cet état  !!:unsure: Ou alors j'ai pas compris le debut de l'article qui est en traduction automatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,037
    Total Topics
    1,363,132
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries