rayak

F-22

Recommended Posts

Je me suis toujoure demander si il était possible par hasard de mettre l'avionique du F-22 et son radare sur un F-15 ca parrait peut-être bête mais ca en ferait un avion export beaucoup mois chère je pense?

Un F15 avec l'avionique, le radar, (les réacteur à poussée vectoriel ?) du F22 serrait probablement moins cher que le F22 pour des performances assez proche hors furtivité. Donc Boeing pourrait proposer à l'USAF un concurrent crédible au F22 et ce grâce au développement du F22 par Lockheed Martin. Industriellement j'ai des doutes que Lockheed Martin soit d'accord de participer au développement d'un concurrent.

Ensuite je ne suis pas sur du tout qu'un F15 avec l'avionique du F22 soit vraiment beaucoup moins cher qu'un F22. Vu que dans ce cas il faudra amortir une partie des frais de développement. Hors frais de développement je ne suis pas sur qu'un F22 soit plus cher qu'un F15.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le F-15 avec équipements du F-22 (poussée vectorielle, nouvelle voilure, empennages et entrées d'air plus furtives, radar AESA, etc...) était le plan B en cas d'annulation du F-22. Il y avait plusieurs modernisations possibles à plusieurs niveaux de sophistication.

Cela dit, maintenant, il ne s'agit plus de remplacer le F-22 mais de le compléter. Une antenne AESA, de meilleurs ECM, un viseur de casque et peut-être pour beaucoup plus tard une PV rudimentaire (mais je n'y crois pas trop) serait déjà largement suffisant pour lui donner du punch

Share this post


Link to post
Share on other sites

@pollux

je pense que ce traîtement de faveur va donner une nlle jeunesse à l'excellent STRIKE EAGLE

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sera en effet un bon complément au F-22.

Comme chacun le sait, le F-22 exprimera tout son potentiel en opérant en réseau. Plus précisément, si vous me pardonnez la comparaison avec le secteur militaire terrestre, il agira comme une sorte d'éclaireur des forces spéciales afin de repérer la position de l'ennemi, de désigner les cibles pour le gros des troupes et, lorsque c'est possible, de commencer l'engagement afin d'entrainer l'ennemi sur son terrain et faciliter ainsi le boulot des fantassins derrière.

Si le F-35 est fort logiquement destiné à être le gros des troupes pour les frappes ponctuelles en profondeurs, il ne sera qu'un élément finalement assez limité de ce réseau.

Ainsi, les F-15E offrent beaucoup plus de potentiel que le F-35, puisqu'ils ont non seulement une plus grande capacité d'emport, mais la possibilité d'emporter un armement varié (missiles air-sol, bombes guidées et missiles air-air au cours de la même mission par exemple), de rester sur zone plus longtemps, de rejoindre plus rapidement une zone de largage etc etc...

De même, le F-35 n'offre pratiquement aucune capacité de soutien aérien au F-22. Seuls les F-15C (et les F-15E dans une moindre mesure) sont à même de pouvoir suivre le F-22 dans ses évolutions, et seul le couple F-22/F-15 pourra élaborer et mener à bien des tactiques qui sauront tirer avantage de la vitesse, de l'autonomie, du plafond, de la capacité d'emport et de la portée du système d'arme du Raptor.

En ce sens, il est absolument essentiel de moderniser les cellules de F-15 les moins entamées (il faut rappeler que certaines sont si usées qu'elles ont des renforts structuraux de voilure EXTERNE!!) afin de leur redonner du potentiel mais surtout de rebooster leurs systèmes.

Ce que les F-15C/E ont le plus besoin, c'est d'abord d'une liaison de donnée et de systèmes de communication brouillés constamment améliorée (mais vu leur utilisation constante au combat, y'a pas trop de soucis à se faire là dessus), ensuite d'un radar vraiment plus performant (c'est ce qu'on est en train de leur donner) et pour finir de systèmes d'armes améliorés (AIM-9X, SDB, AMRAAM de dernière série etc...)

Telles que je vois les choses, cette modernisation est indissociable de l'achat de F-22. Il faut désormais penser les combat aérien en terme de réseau, et je pense que c'est ce que l'USAF essaie de faire, en compensant le faible nombre de F-22 par une amélioration de systèmes annexes.

C'est encore assez difficile de voir les choses sous cet angle, principalement du fait de la logique d'achat de la plupart des pays (on achète un avion comme système complet, et un autre équipement, qui sur le plan opérationnel n'est qu'un autre maillon du même système, pourrait très bien subir une coupe budgétaire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'onc il faudrait vraiment que les USA mette l'APG-77 et tous les autre équipement du F-22 sur le F-15 de plus si il lui mette la poussée vectorielle le F-15 sera encore plus maneuvrable que le F-22 sa magnabilité sera casimen la même que celle du SU-35BM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, sauf que tout ça ne servirait à rien.

L'APG-63(v)3 est déjà très proche de l'APG-77, avec des fonctionnalités en moins, mais avec un prix bien inférieur et un encombrement parfaitement adaptable au nez du F-15.

Pour la poussée vectorielle, elle ne servirait vraiment à rien pour le F-15, un viseur de casque serait bien plus économique et tout aussi efficace.

Oh bien sur, ça peut toujours servir à frimer en disant "on fait mieux que le Su-35", mais à part les Russes, personne ne crois vraiment en la poussée vectorielle, préférant développer les capacités BVR et des missiles courte portée plus maniables.

La PV sur F-15 ou F-16 n'aurait pas vraiment sa place dans la doctrine de l'USAF. Si le F-22 et le F-35 n'avait jamais vu le jour et qu'il avait fallu développer de nouvelles variantes des anciens chasseurs, pourquoi pas, mais dans le contexte actuel, ça ne sert pas à grand chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps un Eagle avec PV sera toujours bien inférieur en agilité au Flanker le premier étant une véritable brique bi réacteur :P

L'APG-63(v)3 est déjà très proche de l'APG-77, avec des fonctionnalités en moins, mais avec un prix bien inférieur et un encombrement parfaitement adaptable au nez du F-15.

grillé par Pollux  ;)

De toute façon les F22/F15 restent des plateformes BVR, le Raptor peut tirer son épingle du jeu en dog grâce à sa TVC mais c'est au cas où il se fait attraper, en principe il abattra de loin sans être vu... En principe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrais les forme des Flanker et des Mig ont toujour donné des avions très maneuvrable

Polluxdeltaseven tu m'a appris quelque chose je ne savais pas que l'APG-63 était si proche de l'APG-77

Et l'APG-80 il vaud quoid en faite?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

En réalité, l'APG-63(v)3 a antenne AESA est un proche dérivé de l'APG-70.

L'APG-63 équipait les F-15A/B et il en fut dérivé l'APG-70, conçu pour les F-15C/D/E. L'APG-63(v)3 est un dérivé de l'APG-70, mais le nom fut choisi pour marquer le lien avec l'APG-63 d'origine mais surtout pour que la pilule financière passe mieux auprès du Congrès, en faisant passer ça pour une remise à niveau des vieux APG-63, alors qu'il s'agissait en réalité de passer à la génération supérieur!!

Pour le F-22, le radar est l'APG-77, lui même basé sur des technologies du l'APG-70.

On voit donc que l'APG-70 a servi de base à la fois à l'APG-63(V)3 (de manière directe) et à l'APG-77 (avec des modifications bien plus importantes.)

Mais avec l'arrivée des antennes AESA, les compteurs sont remis à zéro en quelque sorte. Les technologies développées pour l'APG-77 du Raptor ont été reprises et intégrées au corps de radar plus anciens (ceux du F-16, F-18 et du F-15) ou de radar nouveaux (F-35) et des éléments développés ces dernières années ont été incorporés dans tout ce joli monde. Ainsi, les radars Agile Beam du F-16 ont des calculateurs plus performants que ceux de l'APG-77 et le radar du F-22 sera ainsi rétrofité avec des équipements déjà présents sur d'autres radars.

Ce qui fait qu'en théorie, le niveau technologique des radars de tous ces avions (APG-79 du Super Hornet, APG-80 ex-APG-68(V)12 du F-16, APG-81 du F-35, APG-63(v)2/3 du F-15 et APG-77 du F-22) est équivalent.

Ce qui fera la différence qualitative, ce sera la taille du radar et les logiciels qui tourneront derrière. Sur ces deux points, le F-22 a encore un peu (beaucoup) de marge sur ces concurrents.

L'APG-80 est un radar du même niveau technologique que l'APG-77 (un peu moins poussé sur certains points sensible, légèrement boosté sur d'autres équipements moins stratégiques, mas globalement du même niveau). Il est cependant limité par le nombre d'éléments qui le composent, nombre lui même déterminé par la taille du nez de l'avion et la puissance offerte.

L'APG-80 a donc sans doute une portée maximale inférieur à celle des autres radars AESA (Super Hornet, F-35, Rafale, F-15 ou F-22), mais il est difficile d'avoir des informations sur sa discretion et ses fonctionnalités, d'autant que celles-ci sont sans doute limités du point de vue software par le fait qu'il soit destiné à l'export.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très interresant pollux

Evidamment plus l'antenne est grande plus le radare est performant

En fait si je comprend bien le F-22 n'a pas un radare tellement plus performant que les autres

Alors ce que je me demande c'est comment celà se fait que le F-22 arrive à aligner 5 F-15 ou 5 F-18 à lui tout seul?

je me demande si ces resulta sont réel ou si c'est pas de la propagande pour fair valoir la qualité du F-22 et le savoir faire de Boeing LM?

Car les radare US sont normalement aussi capable de détecter les avions furtif non?

Mois je pense que réellement un F-22 peut valoir deux F-15 voir 3 mais pas plus le F-15 reste un exellent appareille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Son niveau technologique n'est pas supérieur aux autres. Cela ne veut pas dire que le système en lui-même n'est pas plus performant.

Le radar du F-22 est beaucoup plus puissants (vu les réacteurs que le bougre à dans le ventre, on comprend facilement pourquoi), son antenne est plus grande, il a beaucoup plus de fonctionnalités et de par sa conception il est également beaucoup plus discret. En soit, le APG-77 reste un des meilleurs radars du monde en air-air, mais il peut être encore amélioré par de nouvelles technologies.

Il faut bien distinguer le niveau technologique des performances propres. Par exemple, le Rafale est d'un niveau technologique supérieur à celui du Mirage 2000, pourtant, le Mirage 2000 peut grimper plus haut et aller beaucoup plus vite que le Rafale.

Pour le radar du F-22, c'est pareil. Il a des composants plus vieux, mais il reste plus puissant. Mais si il avait des composants neufs (ce qui ne saurait tarder), il serait alors encore plus avancé par rapport à ses concurrents, plus petits et parfois bridés.

Il ne fait pas oublier que si la technologie de l'antenne de tous ces radars sont équivalentes (voire supérieures pour les APG-80 et 81), la plupart d'entre-eux ont des unités de calcul dérivées des anciens radars (APG-63/65/68/70 etc..), alors que les logiciels de traitements des APG-77/81 sont construits de zéro: il ne s'agit pas de modernisation d'un radar pour rétrofiter un avion ancien mais de construction d'un nouveau radar pour un nouvel avion.

Quand à savoir si les radar Américains sont conçus pour détecter des avions furtifs, oui, bien sur, et ils font sans doute ça mieux que les radars russes (ils sont moins puissants mais, comme l'USAF est la seule armée à mettre en oeuvre des avions furtifs, ils savent quoi chercher te s'entrainent pour ça).

Mais le F-22, en étant furtif, a toujours un avantage très net! Déjà parce que lui, le F-22, peut détecter un F-15 de très loin puisque ce dernier n'est pas furtif, alors que le F-15 n'aura le F-22 sur son écran que lorsqu'il sera trop tard.

De plus, le F-15 (c'est valable pour tout autre avion non-furtif) devra allumer son radar a fond et fouiller tout le ciel pour espérer détecter un F-22, alors que ce dernier détectera ses assaillants de très loin par leurs émissions radars.

Dans ce contexte, la seule limite au tir au pigeon auquel se livrera le F-22 sera le nombre de missiles et, naturellement, l'expérience et l'habileté des gars en face (on ne soulignera jamais assez l'importance de ce facteur)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrais que un haut niveaux de technologie ne veut pas forcément dire plus performant

Et il y à aussi la qualité du pilote qui comme tu le dit n'est pas assez mis en cause

Le pilote fait 50% du boulot et ce même avec un avion comme le F-22 un mauvais pilote pourrait se faire avoire par un F-16A

Mais bon le F-22 doit être réservé aux AS des AS actuellement

Pour les Radar qui détecte les avions furtif les USA ont effectivement un atout du faite que c'est les seul à avoire des avions furtife mais les Russe développe aussi d'exellent radar surment très proche de l'APG-77 et des meilleurs radar US

En faite pourquoid le F-22 n'a pas de missile air air longue portée?

Share this post


Link to post
Share on other sites

parce que aucune demande n'a été faite pour avoir un successeur aux AIM-54 Phoenix. La soute des F22 semble optimisé pour recevoir 4 AMRAAM.

Sinon une nouvelle version de l'AMRAAM va etre développé avec une portée supérieure de 50%.

Il reste aussi dans les cartons de RAYTHEON un projet de concurrent aux METEORS.

http://www.global-defence.com/2000/pages/fraam.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Corrosion et faiblesses structurelles

A la suite de l'évaluation opérationnelle du F-22, l'US Air Force devrait demander à Lockheed Martin plusieurs actions correctives. Celles-ci concernent le remplacement de quatre trappes d'accès en aluminium par des trappes plus rigides pour améliorer leur étanchéité et régler les problèmes de corrosion interne. La poutre maîtresse avant devrait être renforcée sur les 194 premiers exemplaires de série où elle n'avait pas reçu de traitement thermique. Plus tôt dans les essais, la faiblesse structurelle de la poutre arrière avait également été mise en évidence. Un renfort en aluminium avait été conçu et appliqué à partir du 42ème avion afin de tenir la durée de vie spécifiée de 8000 heures de vol.

Sources : Air & Cosmos - n°2100 - 16 novembre 2007

Share this post


Link to post
Share on other sites

La poutre maîtresse avant devrait être renforcée sur les 914 premiers exemplaires de série

Combien par avion ?  :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que j'aime ces petites anecdotes, c'est toujours aussi passionnant... et hilarant.

Lockheed Martin c'est comme Ikéa en fait. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,468
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Plane.Dean
    Newest Member
    Plane.Dean
    Joined
  • Forum Statistics

    20,807
    Total Topics
    1,285,633
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries