Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'Air Algérienne


sukhoi33
 Share

Recommended Posts

Le constructeur aéronautique russe MAPO-MiG a commencé à livrer en Algérie des chasseurs polyvalents MiG-29 SMT. Les deux premiers y ont déjà été envoyés. Un autre lot d'appareils sera fourni aux clients algériens avant la fin de l'année. Alger reçoit également les matériels nécessaires à leur entretien. Le contrat de livraison de MiG-29 SMT a été signé fin 2005. Selon des sources officieuses, 36 avions seront livrés en Algérie, pour un total de 1,5 milliard de dollars. Une option pour 30 autres MiG-29 SMT est également possible. Cette version n'a jusqu'à présent été livrée qu'au Yémen. Le MiG-29 SMT est une version absolument nouvelle du chasseur léger tactique MiG-29. L'appareil est en mesure de remplir efficacement des missions visant à détruire des cibles aériennes, terrestres et maritimes. L'avion est équipé d'une large palette d'armements aériens en mode air-air et air-sol. Sur ses six points d'emport situés sous les ailes et un sous le fuselage, le MiG-29 SMT peut emporter jusqu'à 4.000 kg de charge. Voici ses armements air-air: le missile guidé R-27E de longue portée (l'avion peut en emporter jusqu'à deux), le missile R-27 de portée intermédiaire (jusqu'à quatre) ou RVV-AE (jusqu'à six), de même que les missiles de combat rapproché TGS R-73 (jusqu'à six). Pour atteindre des objectifs au sol, le chasseur peut emporter des armements guidés: jusqu'à 4 missiles de type X-29T (à autoguidage télévisé) et X-29L (à autoguidage à laser), jusqu'à 4 bombes dirigées KAB-500kr et KAB-500L, des missiles anti-bâtiments de type X-31A et X-35U, et des missiles antiradar X-31P. Sa palette d'armements comprend également des moyens non guidés semblables à ceux qui sont utilisés par le MiG-29 S. L'avion porte un canon escamotable GSH-301 avec une série de 150 munitions, des missiles à tir en arrière, des missiles grande précision air-sol grande portée (en dehors de la zone de DCA ennemie) et des missiles guidés antinavires prometteurs, d'une portée de 200 km. Suite à des modernisations, l'efficacité de l'avion au combat a presque triplé et son coût d'exploitation a baissé de 40% environ. Les équipements de bord du MiG-29 SMT comprennent un radar anti-mesures Zhuk-ME de nouvelle génération, ainsi qu'un nouveau tableau de bord d'information et de pilotage dans le cockpit. Les équipements radio-électroniques de bord sont commandés par un système de calcul assuré par une triple redondance de niveau supérieur. Le radar de bord engage des cibles aériennes à une portée de 90 km. En combat aérien, le radar traite jusqu'à 10 cibles à la fois et peut en attaquer deux aux missiles. Le système de navigation est couplé d'un récepteur de navigation par satellite. Le pilote peut exécuter la plupart des opérations de pilotage, de guidage et de tir de missile main sur manche et manette (en gardant les mains sur le volant et le levier de commande moteurs: conception HOTAS). L'avion a la possibilité de retransmettre en temps réel, vers le poste de commandement au sol, l'information provenant du radar de bord, ainsi que celle - télévisée et infrarouge - provenant des têtes auto-chercheuses des moyens largables se trouvant à bord de l'avion. Un commandant au sol a donc la possibilité de donner l'ordre de détruire l'une des cibles en temps réel, ce qui fait du MiG-29 SMT un élément à part entière des systèmes de frappe et de reconnaissance. La capacité globale des réservoirs internes est de 6.180 litres. L'avion peut être équipé d'une perche de ravitaillement en vol escamotable (le module de ravitaillement est installé sur la partie gauche du fuselage, au-dessous du cockpit). La vitesse maximale de l'avion est de 2.450 km/h, son plafond pratique à 18.000 m, son rayon d'action pratique est de 3.500 km à grande altitude avec trois réservoirs suspendus et de 6.700 km avec un seul ravitaillement en vol.

Link to comment
Share on other sites

En France on dira que les russes mentent, en Russie on dira que les francais n'ont pas le savoir faire [21]. En meme temps si un avion de la taille du RAfale peut tout voir sur combien ? 120 km minimum ? Je connais pas les chiffres exactes donnez les moi. Alors le nez de la taille du Mig-31 peut bien embarquer un Zaslon de 1 tonne pour tout iradier sur des centaines de Km. Faut pas oublier que le but du 31 était d'abattre du Sr-71

Ben renseigne toi avant de commenter alors [21]

Personne ici ne connaît la portée d'un radar de Rafale, de Mig31 ou autre. Les performances données par les constructeurs ne veulent rien dire. Il faudrait connaître la surface équivalente radar de la cible, la PRF du radar, son mode de fonctionnement ... Le Zaslon est gros, très puissant et c'est un radar à balayage électronique (sur un plan) ; je ne nie pas qu'il ait de bonnes performances, mais de là à en faire une arme magique. L'argument de MiG dans les années 80 était que 4 Mig31 pouvaient couvrir l'Europe du nord au sud [08] mais je n'y ai jamais cru. Si c'était vrai on se demande pourquoi les soviétiques ont eu besoin de développer et de mettre en service le Mainstay ... Je ne doute pas qu'il puisse détecter un AWACS à 300km mais pourra t'il le localiser effectivement à cette distance ou y aura t'il une erreur de plusieurs km empèchant le tir de missiles ? De plus je doute qu'il puisse détecter un chasseur à cette distance, sans compter les

différentes techniques susceptibles d'altérer ses performances (ECM, manoeuvres de beam, changement d'altitudes).

Sinon je suis entierement d'accord avec Wildcat que un missile d'une portée de 300 km et la distance max qu'il puisse parcourir acceleration + vol plané, à 200km il peut tout toucher.

hé bien relis le parce qu'il dit le contraire de ce que tu avances.

Mais attention toi tu divises la portée carrement par 3 à un moment donné ca veut dire que un missile genre Mica se retrouverait avec une portée de 13-18 km. Cependant comme le disait Faltenin que quelques maneuvres d'esquive 2 si possible pourront leurrer le missile, c'est du boolshit. Je fais confiance aux ingenieurs qui ont quand meme reflechi sur l'asservissement de position. LE missile n'est pas con il va changer de trajectoire au dernier moment et faire des pre calculs de trajectoire. En plus comme a dit Hitmoon vu la charge d'explosifs meme à 200 metre de la cible, ca va souffler ( pt meme avec des microbilles )

Effectivement, je maintiens que la portée efficace d'un missile contre une cible manoeuvrante (la NEZ) est bien de 3-5 fois moindre que sa portée maximale et je doute qu'on engage un AMRAAM ou un MICA à 60-80km de portée mais bien à 20-30km.

Quelques manoeuvres peuvent en effet complètement perdre un missile puisqu'il doit viser quelques dizaines de km en avant de sa cible pour espérer la toucher. Un missile doit en outre manoeuvrer sous 3-5 fois l'accélération de sa cible pour contrer ses esquives ; dû à sa vitesse, la trainée induite est alors conséquente et la perte de vitesse énorme. Surtout sur un missile lourd et "trainant" comme le R37 ou AIM34. Comme le moteur est épuisé en qq secondes, ces quelques manoeuvres font perdre toute sa vitesse au missile et toutes les chances d'atteindre sa cible.

Quand à la confiance que tu places dans les ingénieurs, elle semble aveugle. Tu ne sais pas que le guidage proportionnel n'a été introduit que récemment sur les missiles ? Il nécessite un autodirecteur numérique, ce que n'avait pas le R37 original (mais que le R37M possède). C'est pourquoi on voyait les missiles virer comme des chiens fous dans les vieilles video de tir missile, ils n'adaptaient absolument pas une trajectoire destinée à limiter leur perte d'énergie mais cherchaient juste le point de rencontre avec leur cible. Enfin, les monoeuvres de lob où le missile prend d'abord de l'altitude pour ensuite descendre vers sa cible sont aussi d'introduction récente et ne sont pas utilisables à tous les coups.

Se pose ensuite le problème du champ de vision de l'atodirecteur, qq dizaines de degrés et une dizaine de km de portée. Il faut que le missile soit guidé très précisemment vers sa cible et soit orienté correctement pour être en mesure de la voir en fin de trajectoire. C'est impossible après un vol de plusieurs minutes (où la cible manoeuvrante aura fait plusieurs dizaines de km) sans un rafraichissement via une liaison de donnée.

Pour toutes ces raisons un missile ne sera jamais engagé à distance maximum. Il y a encore d'autres raisons (cf Vincotte).

Quand à la charge explosive efficace à 200m [08]:D C'est tout simplement ridicule, d'autant plus qu'elle est détonée par un système dont la portée est de qq dizianes de mètres. Ensuite si les billes sont éjectées à 300m/s, elles mettront presque une seconde pour atteindre la position précedemment occupée par la cible qui aura parcouru plusieurs dizaines ou plusieurs centaines de mètres dans l'intervalle ...

Mnt pour intercepter un AWACS grace au Mig y a aucun probleme. Le missile n'aura aucun probleme pour franchir la distance et toucher l'AWACS et l'escorte de l'avion ne pourra rien faire puisqu'elle aussi s'expose aux meme dangers. Dans la video de Hitmoon sur Mig-31 il est dit que seul le Tomcat pouvait emporter des missiles pouvant abattre un Mig-31 a une distance de 280 km, mais le Tomcat n'est plus en service.

Du moment que la vidéo est russe il faudrait oubler tout sens critique ?

A mon avis il y aurait plein de problèmes pour un Mig31 voulant intercepter un AWACS. Effectivement, la force engageant l'AWACS devrait tenir compte de la présence de MiG31 et ne pas faire d'erreurs mais cela ne veut pas nécessairement dire que c'est un avantage siginificatif. De toutes façons ils seraient probablement détruits au sol par des missiles de croisière avant même le début du conflit, dépend de qui prend l'initiative en fin de compte ... et du nombre de leurres (MiG en bois) déployés.

Link to comment
Share on other sites

Ouais, une EMP mais biensûr, pourquoi pas une frappe nucléaire directe? au moins là tu balaies tout. Le souci avec ton EMP c'est que c'est une arme d'escalade et que'à partir de l'emploie de ce genre de joujoux on va droit vers la vaporisation mutuelle totale. Après le lettre plus trois chiffre n'est pas omnipotent mais inscrit dans un système de défense bien conçu il peut faire bien chier son monde. [08]

Link to comment
Share on other sites

tout le monde fait des recherches sur les EMP à flux dirigé ce serait un peu l'arme absolue, hop, un coup de zapette et le navire de guerre part à la dérive tous les systèmes cramés, idem pour les escadrilles de chasseurs, les blindés et même les soldats du futur. C'est bien trop alléchant pour qu'un pays doté d'un bon pool de scientifique s'en prive mais c'est loin d'être aussi opérationnel qu'on le pense.

Link to comment
Share on other sites

Berkut, je me demande pourquoi tu penses que les S300 et S400 sont les armes absolues contre les missiles de croisière. Cela a été discuté tellement de fois que je n'ai mème pas envie de revenir sur le sujet. Renseigne toi et demande toi pourquoi toutes les armées, y compris russes, développent des missiles de croisière. Sinon, l'Europe développe aussi des armes EMP, et pas sous forme de faisceau (ou pas seulement) mais sous forme de projectiles: http://www.isl.tm.fr/fr/scientif/pages/d4/d4_f_mofp.html Par ailleurs les systèmes modernes prennent en compte les effets des EMP et sont protégés dans une certaine mesure. (le RBE2 par exemple) Désolé pour le hors-sujet.

Link to comment
Share on other sites

revenons a l'armée de l'air algerienne;

ALGERIA

Image IPB

Russia has been marketing its latest strike aircraft to the Middle East.

Sukhoi has been marketing the Su-32 fighter-jet to allies of Russia. Industry sources said the Su-32, an export version of the Su-34 strike aircraft, has been offered to such countries as Algeria, Iran, Libya and Syria.

http://www.menewsline.com/defense.html

Link to comment
Share on other sites

Renseigne toi et demande toi pourquoi toutes les armées, y compris russes, développent des missiles de croisière.

Parce que tout le monde ne dispose pas de S-300, parce qu'un SAM n'a pas de munitions infinies, parce qu'un SAM peut être saturé, parce qu'un SAM peut être détruit par des troupes au sol. Bref, il y a de nombreuses poissbilités comme tu vois [28]

Le Su-34 serait une très bonne chose, remplaçant avantageusement les Su-24 F-111 et autres chasseurs bombardiers, même en version export cela reste une superbe machine de guerre.

Link to comment
Share on other sites

20m c'est assez dur vu que le missiles une fois ejecté commence sa phase d'acceleration Ca doit etre de l'ordre du kilometre au minimum mais bon, la question ne se pose pas vu qu'une batterie de S-300 est normalement protegé par des dispositif plus petit (Buk et TOR M1 pour les cibles qui sont proche) Sinon le S400 avec sa palette de missile chacun specialisé n'a pas besoin de protection, t'as des petits missiles ultra maniable qui assurent la protection à courte portée

Link to comment
Share on other sites

voici quelques precision sur les radars de la famille Zhuk qui equiperons les smt :

Zhuks:

N-010 Zhuk (9.15 and 9.31 MiG-29M/K)

Zhuk-27 (proposed scaled up version of N-010 for Flanker. Never built)

Zhuk-ME (improved Zhuk for MiG-29SMT 9.18 and MiG-29K/KUB)

Zhuk-MFE (phased array version of Zhuk-ME)

Zhuk-A (first prototype of Zhuk AESA shown at MAKS 2005 as FGM-29)

Zhuk-MAE (current prototype for MiG-35, not final version, derived from Zhuk-A)

Zhuk-MSE (Zhuk-ME scaled up for Su-30MK3)

Zhuk-MFSE (phased array version of Zhuk-MSE)

Les Smt Algeriens (version 9.19 avec le reservoir dorsal ) seront equipés du Zhuk-ME, le E veut bien dire export finalement.

voici quelques photos; vous pourrez aussi y voir ceux du Mig-35 avec radar Aesa proposé a l'Inde [16] :

http://pilot.strizhi.info/2007/01/10/1575#more-1575

http://pilot.strizhi.info/2007/01/10/1593#more-1593

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Parce que le S-300 peut engager de manière non défensive longue portée des aéronefs, le TOR-M1 lui non donc l'Iran ne recevra peut être pas de S-300 avant un moment s'ils les reçoivent un jour. C'est justement parce qu'il est redoutable que les us ne veulent pas voir un tel système entre les mains des iraniens et les russes n'ont pas trop envie de voir leur engin servir à d'autres fins que celles avouées et éventuellement n'ont pas envie de voir des versions iraniennes de leur bébé

Link to comment
Share on other sites

Algérie : Sur ce coup-là, vive Bouteflika ! Ouf! L'Algérie rejette l'offre venimeuse des Etats-Unis pour abriter le siège du Commandement général en Afrique (Africom) que le Pentagone avait projeté de créer. Une décision qui mérite respect et considération à l'égard du Président Bouteflika, même s'il est un homme que je n'aime pas. A travers cette position, l'Algérie peut se vanter d'avoir arraché sa souveraineté même si elle voit augmenter les risques de complots étasuniens. En revanche, en prenant cette décision courageuse, notre pays montre une fois de plus qu'on ne joue pas avec les principes, en l'occurrence le refus d'abriter des forces étrangères sur son sol. L'Algérie n'est pas dupe. Ses enfants sont conscients que les Américains souhaitent renforcer leur présence en Afrique à travers ce genre de démarches. Nous savons que « le renforcement de la lutte contre le terrorisme en Afrique » n'est qu'un prétexte emprunté par les Etats-Unis pour justifier leur présence et leur ingérence dans nos affaires. Les Algériens, en mélangeant superstition et réalité, sont convaincus que là où il y a des Américains, la paix perd des plumes. Pour nous, USA veut dire : Grand diable ! Nous les Algériens, à chaque fois qu'il s'agit de ce pays, nous nous mettons dans l'obligation de réfléchir vingt quatre fois par jour. Il faut se mettre dans la tête que Washington, à chaque fois qu'elle s'installe dans une région, celle-ci explose. Depuis 2003, le Sahel a connu plusieurs turbulences graves : putsch en Mauritanie, agitations et troubles au Mali, au Niger et au Soudan, et, la situation s'aggrave en Somalie après l'intervention militaire de l'Ethiopie appuyée suivie de raids américains. Nous sommes extrêmement allergiques à toute présence américaine dans la région et nous veinons pour que Américains restent loin de nous. A vrai dire, même si nous ne les haïssons pas, nous ne les aimons pas non plus. Pour autant, nous aimons ceux ou celles qui leur causent du tort. C'est pourquoi, et c'est la première fois que je le dis, je soutiens et je salue le Président Bouteflika pour avoir refusé aux USA de s'installer en algérie. Pour éviter tout amalgame, mes amis le savent très bien, je n'aime pas le régime algérien actuel et lui souhaite un départ catastrophique. J'ajouterais, et ce n'est pas nouveau pour mes amis, que je ne soutiens ni ne supporte le Président algérien actuel. Cependant, je dois avouer que je trouve en lui des choses qu'aucun algérien présidentiable ne risque pas d'avoir de si tôt : Le patriotisme ! Envers la France, il n'a pas cédé même pendant la période des vaches maigres. Envers les éradicateurs, je ne vous dirais pas ! Enfin, envers les USA et surtout au sujet de l'Africom, chapeau bas ! Sur ce coup-là, et c'est un opposant qui le dit : Vive Bouteflika ! Laïd DOUANE Samedi 13 Janvier 2007 - 00:04 ajaghvou@hotmail.fr

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...