Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'Air Algérienne


sukhoi33
 Share

Recommended Posts

Après avoir enregistré une première commande de 34 appareils par l’Algérie :

La Russie en passe de conclure une nouvelle commande de MiG 29

par Mohamed Khellaf

L’information, rapportée avant-hier par l’agence russe Interfax-AVN cite un responsable du constructeur russe qui a estimé la conclusion du contrat de livraison d’une escadrille supplémentaire d’une dizaine d’avions de chasse de type MiG-29 SMT à l’Algérie pour le court terme.

Le contrat initial annoncé officiellement, après plusieurs mois de négociations, en mars 2006, à l’occasion de la visite à Alger du président russe Vladmir Poutine, porte sur la livraison de 34 MiG-29 SMT à l’Algérie dont une dizaine a déjà été livrée.

Selon M. Tsivilyov, la satisfaction de la nouvelle commande devrait intervenir dans deux à trois ans. «Lorsque nous aurons exécuté le contrat principal qui prévoit la livraison des appareils et la formation des pilotes et techniciens algériens, le contrat supplémentaire sera signé puis exécuté», a-t-il dit.

Le responsable russe a ajouté qu’en plus de l’Algérie d’autres partenaires et clients traditionnels de la Russie comme l’Inde et le Yémen devraient eux aussi acquérir le nouveau modèle du MiG-29 SMT dont la version améliorée a été présentée aux potentiels clients lors du Salon international du Bourget qui s’est tenu dernièrement dans la banlieue parisienne.

La livraison d’un troisième lot de 4 autres MiG 29 SMT à l’Algérie est programmée avant la fin du mois de septembre, a fait savoir M. Tsivilyov, précisant que ces avions étaient dans la chaîne de production à l’usine MAPO de Moscou.

Quant à la livraison globale, elle devrait prendre fin avant la fin de l’année, a-t-il estimé. Les MiG-29 SMT font partie d’une commande pour l’armée de l’air et comprend 28 chasseurs Su-30 MKI et 14 avions d’entraînement et de combat Yak-130 pour un montant de 3,5 milliards de dollars.

De plus, 36 MiG-29 de l’ancienne version devraient être repris par la Russie pour être revendus à des pays tiers. Selon sa fiche technique, le MIG-29 SMT est un monoplace chasseur et intercepteur. Il est présenté comme supérieur au F-15 C américain.

Sa version modernisée le dote de performances hors normes, notamment en ce qui concerne son rayon d’action et son endurance. Cet appareil de 4e génération, mais utilisant des équipements de 5e génération, est un avion de supériorité aérienne tactique, développé par les bureaux de design Mikoyan-Gurevich.

L’Algérie et la Russie avaient conclu un accord portant effacement de la dette algérienne contre l’acquisition de biens et services russes, dont des équipements militaires. Moscou s’était engagée à effacer la dette de l’Algérie, estimée à 4,7 milliards de dollars.

En contrepartie, l’Algérie avait confirmé des contrats pour 7,5 milliards de dollars et, compte tenu des options, les achats pourraient atteindre plus de 10 milliards de dollars. Les contrats prévoient aussi une livraison de 300 chars T-90S (pour un milliard de dollars) dont 54 ont été réceptionnés en décembre dernier, huit systèmes de missiles S-300 PMU-2 pour les divisions de DCA (un milliard de dollars), 30 batteries sol-air Toungouska (pour près de 500 millions de dollars), la modernisation de 250 chars T-72 (pour plus de 200 millions de dollars) et la livraison de missiles antichars Metis et Kornet, ainsi que la réparation des navires des forces navales algériennes.

M. K.

     

     

     

© 2007 le Jeune Indépendant 

Quotidien indépendant d'information. Algérie. Fondé le 28 mars 1990.

Pour votre publicité contactez publicite@jeune-independant.com

Link to comment
Share on other sites

salut

franchement avec tous ces differents contrats c est a plus rien n y comprendre. Combien de smt ont été commandé? des fois on lit 34 puis 70 et la encore 10. C est la meme chose pour les su-30 on lit 28 puis 56. Sans parler des T-72 des fois on lit qu'il y en a 500 puis 400 et apres le chiffre monte a 1000 ce qui est impossible de meme pour les T55. Serieusement vous en avez pas marre de lire ces nombre sans vraiment savoir ce qu'il en ai vraiment? a+

Link to comment
Share on other sites

salut

franchement avec tous ces differents contrats c est a plus rien n y comprendre. Combien de smt ont été commandé? des fois on lit 34 puis 70 et la encore 10. C est la meme chose pour les su-30 on lit 28 puis 56. Sans parler des T-72 des fois on lit qu'il y en a 500 puis 400 et apres le chiffre monte a 1000 ce qui est impossible de meme pour les T55. Serieusement vous en avez pas marre de lire ces nombre sans vraiment savoir ce qu'il en ai vraiment? a+

Ben pour ce qui est des MIG 29 SMT voila ce que l'auteur de l'article voulait dire

    34 on été commandés dans le premier volet du contrat

        parmis ces 34 , une dizaine seulement est arrivé en Algérie à ce jour (d'ou le nombre 10)

    34 ou 36 MIG 29 SMT supplémentaires ont été commandé dans le second volet du contrat

     

    ----> Ce qui fait un total d'environ 70 (34 + 36 ) MIG 29 SMT en service dans les Forces Aérienens Algeriennes

Link to comment
Share on other sites

Après avoir enregistré une première commande de 34 appareils par l’Algérie :

La Russie en passe de conclure une nouvelle commande de MiG 29

par Mohamed Khellaf

L’information, rapportée avant-hier par l’agence russe Interfax-AVN cite un responsable du constructeur russe qui a estimé la conclusion du contrat de livraison d’une escadrille supplémentaire d’une dizaine d’avions de chasse de type MiG-29 SMT à l’Algérie pour le court terme.

une escadrille,je crois que c´est pas 34  :rolleyes:

ca fera en tout 50/52 SMT

Link to comment
Share on other sites

C'est pas un nouveau contras. C'est des confirmations appeine voilée de la levée des options dont on a parlé il ya quelques mois deja.

Pour les SMT ils doivent équipé les 4 escadrons existant sous la 3e EDA, donc ce sera le meme nombre qu'actuellement soit plus de 60 avions de combat avec 15 avions par escadrons + les avions d'entrainements specialisés.

Link to comment
Share on other sites

Lorsqu'on dit 70 c'est en faite la levée d'option...pareille pour les 56 MKI, c'est a levée d'option...

Les 10 SMT suplementaire sont comme l'a dit fulcum, la levée d'option en question.

Pour les T-72 c'est 500 d'apres le site de fulcrum (250 en AG et 250 autres qui vont être modernisé au format AG)

et il y 500 T-55AMV en reserve (ce qui fait bien 1000 tank^^)

Il y a aussi 300 T-90S qui vont arriver.

Link to comment
Share on other sites

une petite anecdote : j'etais en ALgerie en vacances sur la plage de djidel ( excusez si je l'ecris mal)  et tout a coup des militaires au nombre de 4 ou 5 viennent nous dirent de quitter la plage

je leir demande pourquoi et ils me montre du doigtr une petite montagne a environ des centaines

de metre,  j'entends des explosions et c'était des helicos au nombre dizaine qui bombardait la montagne  :O :O :O on a un petit peu flipper on se vite barrer  =D

Link to comment
Share on other sites

une petite anecdote : j'etais en ALgerie en vacances sur la plage de djidel ( excusez si je l'ecris mal)  et tout a coup des militaires au nombre de 4 ou 5 viennent nous dirent de quitter la plage

je leir demande pourquoi et ils me montre du doigtr une petite montagne a environ des centaines

de metre,  j'entends des explosions et c'était des helicos au nombre dizaine qui bombardait la montagne  :O :O :O on a un petit peu flipper on se vite barrer  =D

j'ai eux l'experience de se jenre de situationj a daliss j'était entrain de nagé trenquilment  =D quand j'ai commance a entrendre des explosion y avait méme des vibration dans l'eau telement c'était puissant...finalment y avait des hind qui piloné dans les makis de mizrana  :O
Link to comment
Share on other sites

Initiative "5+5 Défense": définir un cadre d'échange d'informations sur les avions suspects à l'ouest de la Méditerranée

Aps 27/6/07]  Alger - Les travaux du deuxième colloque sur la défense aérienne de l'initiative "5+5 Défense" ont pris fin mercredi au cercle national de l'Armée nationale populaire (ANP) de Beni Messous (Alger).

Les participants à ce colloque ont souligné la nécessité de consolider

la coopération et de "définir un cadre d'échange d'informations sur les avions

suspects au niveau de la région ouest de la Méditerranée".

Ils ont également appelé à renforcer "la coordination en matière de défense aérienne et d'échange d'expériences à travers des exercices communs entre les forces aériennes des pays membres du groupe "5+5 Défense".

L'Algérie avait proposé au titre des recommandations lues lors de la séance de clôture "la désignation d'un groupe d'experts qui sera chargé d'élaborer le guide des mesures communes sur la défense aérienne".

L'Algérie a appelé chaque pays membre de l'initiative à "désigner des observateurs qui assisteront aux exercices programmés dans chaque pays".

De son coté, le chef d'Etat major des forces de défense aérienne du territoire, le général Ali Bekkouche a souligné l'importance des recommandations du colloque, précisant qu'il s'agit d'"insuffler un nouvel élan à la coopération entre les pays du groupe dans le domaine de la défense aérienne" et de "promouvoir le dialogue et la concertation".

Ces travaux traduisent tout "l'intérêt" qu'accordent les membres de l'initiative aux "problèmes de la défense aérienne et à la sécurité en général des deux rives de la Méditerranée" en faveur d'"un partenariat bénéfique pour tous les pays membres", a-t-il ajouté.

Le général Ali Bekkouche a precisé, dans ce contexte, que les mesures et recommandations sanctionnant les travaux du colloque permettront au groupe "d'adopter une stratégie de coopération plus globale".

Le Chef du département "application et préparation" au Commandement des forces de défense aériennes du territoire, le colonel Tayeb Dergal a, quant à lui, indiqué que la tenue de ce colloque s'inscrit dans le cadre de "la mise en oeuvre du programme d'action pour l'année 2007 de l'initiative "5+5 défense" du ministère de la défense nationale.

Il s'agit de la "troisième activité parmi les quatre programmées pour l'année 2007 en Algérie", a-t-il ajouté.

L'initiative "5+5 défense" compte cinq pays de la rive sud de l'ouest de la Méditerranée, à savoir, l'Algérie, la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie et la Libye ainsi que cinq pays de la rive nord, à savoir, la France, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et Malte.

L'Algérie avait, rappelle-t-on, accueilli le 9 juin dernier une réunion des chefs d'Etat majors des forces de défense aérienne des pays membres de l'initiative "5+5 Défense".

Link to comment
Share on other sites

« Plus de coupure d’eau en 2008 », ont promis les autorités algériennes. À peine 10 % de la population (32 millions d’habitants) bénéficie de l’eau du robinet en permanence et 60 % n’en disposent qu’entre deux et seize heures par jour. En 2002, la sécheresse persistante avait entraîné des coupures fréquentes d’approvisionnement et déclenché de véritables émeutes, y compris à Alger. Deux catégories de problèmes ont alors été révélées : la faiblesse de la ressource et, lorsque cette dernière existe, l’insuffisance et la vétusté des infrastructures. En lançant, en mai 2005, les travaux du complexe de prise d’eau d’El Harrach, qui alimente 40 % de la capitale en eau potable, l’Algérienne des eaux (ADE) reconnaissait que la plupart de ses installations étaient vieilles de plus de cinquante ans. El Harrach produit plus du tiers des besoins des Algérois en eau potable, estimés à 600 000 m3/jour. La distribution et l’assainissement de l’eau potable de la capitale sont désormais confiés au groupe français Suez dans le cadre d’un contrat de gestion déléguée signé en novembre dernier, d’une durée initiale de cinq ans. Il vise, notamment, à assurer la fourniture d’eau au robinet 24 heures sur 24 d’ici à la mi-2009( pour l'isntant c'est encore systém D ) Outre la mise à niveau du réseau dans l’ensemble du pays, de multiples travaux sont engagés pour augmenter la disponibilité de la ressource. Onze barrages ont été construits ou sont en voie d’achèvement, qui s’ajoutent aux cinquante déjà en exploitation. Un ambitieux programme prévoit la construction de cinquante ouvrages supplémentaires d’ici à 2020. Auparavant, les dix stations de dessalement d’eau de mer du plan quinquennal 2005-2009 seront entrées en service. Au total, elles auront une capacité de production de 1 million de m3 par jour, comprenant les 200 000 m3 quotidiens de l’usine d’Hamma, près d’Alger. D’un coût de 200 millions de dollars, comprenant les ouvrages de raccordement à la capitale, elle sera la plus grande usine de dessalement par osmose inverse en Afrique. Premier coup de pioche prévu l’année prochaine.

=D =D

Bonne lécture          a oui on m'a sortie souvent que la france avais proposé le rafi a boutefliKa mais j'ai jamais eu de vraie source  =|

voila pour quoi l'algerie n'achete pas de rafale,

sinon il y aurais bien longtemps,

qu'ils serait en algerie =D

L'actuel chef de l'Etat algérien a ainsi décidé de remettre sur le tapis les massacres du 8 mai 1945. Ce qui rendra, le cas échéant, les déclarations du chef de la diplomatie française, Michel Barnier, à notre confrère algérien, Al-Watan, sans grande importance. En effet, les Algériens ne veulent pas de "réponses mesurées", souligne en privé le nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui. Ils ne veulent plus entendre, dit-il, de déclarations mitigées qui mettent le bourreau et la victime à pied d'égalité, en utilisant des termes comme le "respect mutuel" dans le travail de mémoire.

Au cas où la France, notamment son président, Jacques Chirac, ne prendrait pas rapidement une initiative pour calmer le jeu, les relations risquent alors de se dégrader. Ce qui inquiète d'ores et déjà les milieux économiques français ; plus particulièrement ceux qui misent sur les gros contrats tels que la construction du métro d'Alger, des nouveaux aéroports et ports, la participation au projet de construction d'un million de logements ou encore, la vente d'Airbus, des avions militaires Rafales de Dassault

Link to comment
Share on other sites

Plus de MIG-29 SMT pour l'Algérie

Dans un entretien au quotidien "El Watan", publié mardi, le diplomate,qui a rappelé que la coopération russo-algérienne dans les domaines essentiels de défense et de sécurité est une tradition de longue date entre l'Algérie et la Russie, a noté que la situation mondiale et les impératifs d'une réponse efficace à des défis du nouveau siècle nécessitent une modernisation rapide des instruments et moyens de la défense, faisant remarquer qu'il s'agit d'un domaine de souveraineté nationale où chaque Etat a le droit et le devoir absolu de sauvegarder sa sécurité et son indépendance.

Dans le contexte des ventes d'armes russes à l'Algérie, le quotidien"Le Jeune indépendant" rapporte mardi, que la Russie est en passe de conclure une nouvelle commande pour l'acquisition d'une escadrille  supplémentaire d'une dizaine d'avions de chasse de type MIG-29 SMT, quis'ajouteraient à une première commande qui porte sur la livraison par Moscou à Alger de 34 MIG-29 SMT dont une dizaine a déjà été livrée.

Citant le Desk militaire de l'agence de presse russe Interfax, le journal indique que la livraison d'un troisième lot de 4 autres MIG 29 SMT à l'Algérie est prévue avant la fin du mois de septembre prochain,précisant que le MIG-29 SMT, qui est un monoplace chasseur et intercepteur, est présenté comme étant supérieur au F-15 C américain.

Le journal rappelle que les MIG-29 SMT font partie d'une commande pour l'armée de l'air et comprend 28 chasseurs SU-30 MKI et 14 avions d'entraînement et de combat Yak-130 pour un montant de 3,5 milliards de dollars, précisant que le MIG-29 SMT a subi des modifications devenant un appareil hors normes notamment en ce qui concerne son rayon d'action et son endurance.

Cet appareil de 4ème génération, mais utilisant des équipements de 5ème génération, est un avion de supériorité aérienne tactique, développé par les bureaux de design Mikoyan-Gurevich, ajoute la publication.

L'Algérie et la Russie avaient conclu un accord portant effacement de la dette algérienne contre l'acquisition de biens et services russes, d'une valeur équivalente, dont des équipements militaires. Moscou s'était engagée alors à effacer la dette de l'Algérie, estimée à 4,7 milliards de dollars, en contrepartie l'Algérie avait confirmé des contrats pour 7,5milliards de dollars et compte tenu des options, les achats pourraient atteindre plus de 10 milliards de dollars, indique-t-on de même source.

Les contrats prévoient aussi une livraison de 300 chars T-90S (pour un milliard de dollars) dont 54 ont été réceptionnés en décembre dernier,huit systèmes de missiles S-300 PMU-2 pour les divisions de DCA (un milliard de dollars), 30 batteries sol-air Toungouska (pour près de 500millions de dollars), la modernisation de 250 chars T-72 (pour plus de200 millions de dollars) et la livraison de missiles antichars Metis etKornet, ainsi que la réparation des navires des forces navales algériennes.

Jeudi 28 Juin 2007

MAP

Lu 91 fois

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...