Recommended Posts

On va faire un petit topic sur les lancements Ariane 5. Ariane 5 G a terminé l'année sur une note très positive puisque le vol V165 est un succès complet. C'était un vol pas évident avec Hélios 2 et 7 petits satellites dont les "Essaims" qui repèrent et localisent les émetteurs radio sur le champ de bataille. Prochain vol primordial avec le retour d'Ariane 5 ESC-A début 2005. Notons chez la concurrence le semi-échec du vol inaugural du Boeing Delta 4H qui a coupé son moteur trop tôt et n'a pas pu injecter son passager (une maquette) sur l'orbite prévue. A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Notons chez la concurrence le semi-échec du vol inaugural du Boeing Delta 4H qui a coupé son moteur trop tôt et n'a pas pu injecter son passager (une maquette) sur l'orbite prévue.

J'ai l'impression que les lanceurs lourd ont du mal ces derniers temps, apres Ariane 5 ESC-A, maintenant le Delta 4H...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arianespace: deux fois plus de lancements en 2005

Promis, 2005 fera oublier l’année 2004, marquée par seulement trois lancements de satellites par Arianespace. Yves Le Gall, le directeur général de la société aérospatiale européenne, a annoncé six lancements pour 2005, dont la nouvelle version d’Ariane-5, un résultat financier équilibré, tout en présentant un carnet de commandes bien rempli pour les années à venir.

Douze contrats de lancements ont été signés au cours de l’année 2004, a expliqué hier Yves Le Gall à la presse, dont 5 au mois de décembre. Au total, 40 lancements sont inscrits dans le carnet de commandes d’Arianespace, dont 5 qui seront effectués par la filiale franco-russe Starsem avec le lanceur Soyouz. Les cinq derniers contrats signés concernent le lancement de deux satellites militaires britanniques Skynet 5A et 5B, deux satellites Pléiades d’observation de la Terre du CNES et l’observatoire astronomique spatial Corot (CNES).

L’événement majeur de l’année 2005 est le lancement de l’Ariane-5 ECA, capable d’emporter une charge de 10 tonnes, prévu pour le 11 février. La première tentative avait échoué. Cinq autres missions sont programmées pour l’Ariane-5 ‘’générique’’. Le chiffre d’affaire de 2005 devrait atteindre 700 millions d’euros, a précisé M. Le Gall, ce qui permettra d’atteindre l’équilibre pour la seconde année consécutive. Après plusieurs années dans le rouge, Arianespace a été recapitalisée à hauteur de 60 millions d’euros par ses actionnaires –les deux principaux sont le CNES et EADS.

Cécile Dumas - Science & Avenir

(05/01/05)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'impression que les lanceurs lourd ont du mal ces derniers temps, apres Ariane 5 ESC-A, maintenant le Delta 4H...

Il semble que l'échec du Delta-4H soit assez facile à régler puisqu'il s'agit juste d'un calculateur qui a fait stopper les booster quelques secondes trop tôt. En comparaison, l'échec d'Ariane 5 ESC-A était dû à des vibrations trop importantes au niveau du Vulcain Mk2, phénomène qui était impossible à prévoir car impossible à simuler au sol avec les moyens de l'époque. Le retour d'ESC-A a couté des centaines de millions d'euros, pour l'instant rien de tel n'est nécessaire pour corriger le bug du Delta-4H.

Pour ce qui est de l'augmentation des cadences de tir d'Arianespace en 2005, ce sera pas dur vu le médicore crû 2004 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Demain, si tout vas bien, une Ariane booster devrait décoller, croisons les doigts ;) :arrow:

Lancement samedi d'une fusée Ariane 5 ECA, deux ans après un premier échec

PARIS (AFP), le 11-02-2005

Une fusée Ariane 5 ECA, dite "dix tonnes", sera lancée samedi du centre spatial de Kourou, en Guyane française, deux ans après l'échec du premier exemplaire de ce modèle, le plus puissant de la gamme Ariane.

Ce lancement, qui permettra de mettre sur orbite deux satellites, dont un de télécommunications, est un véritable test pour l'Ariane 5 ECA, un nouveau lanceur capable d'emporter une charge utile de dix tonnes au lieu de quelque six tonnes pour la version de base, l'Ariane 5 générique.

Lors de son premier tir en décembre 2002, une défaillance du système de refroidissement d'une tuyère avait entraîné une déformation de celle-ci et la fusée, devenue impossible à piloter, avait dû être détruite en vol.

Le lancement, prévu à l'origine vendredi et reporté de vingt-quatre heures en raison d'un problème technique sur un équipement au sol, sera réalisé à l'intérieur d'une fenêtre située entre 20h49 et 22h10 (heure de Paris).

A la fin de l'année dernière, le directeur général d'Arianespace, Jean-Yves Le Gall, avait déclaré que toutes les précautions étaient prises pour ce deuxième tir. "Actuellement, le lanceur est presque qualifié. On a fait les répétitions des systèmes au sol et on va sans doute encore faire une répétition générale du lancement pour se donner plus de confort", avait-il précisé en octobre.

Pour ce vol, Ariane 5 ECA emportera en particulier le satellite de télécommunications XTAR-EUR, pour l’opérateur XTAR, qui couvrira une région allant de la côte Est du Brésil au sud-est asiatique. XTAR, fabriqué par Space Systems/Loral, fournira des services de communications gouvernementales et militaires, notamment aux Etats-Unis et à l’Espagne.

Le lanceur mettra également sur orbite un micro-satellite, SLOSHSAT-FLEVO, qui permettra de faire des expériences sur la dynamique des fluides en microgravité. Il a été construit par l’Agence spatiale néerlandaise (NLR) et fait partie d'un programme de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Enfin, une structure technologique conçue et fabriquée par la société allemande Kayser-Threde pour l’ESA, MAQSAT-B2, complètera le chargement. Il s'agit d'une maquette disposant d'instruments permettant de "mesurer l’environnement interne du lanceur pendant le vol".

MAQSAT-B2 est en fait un lest de 3.496 kg ajouté aux deux satellites qui ont un poids total de 3.772 kg, ainsi qu'aux adaptateurs, afin de valider la performance du lanceur: prouver qu'elle est capable d'emporter une masse totale de 8.312 kg.

Ce lancement sera le 21e pour une fusée Ariane et le 165e pour Arianespace.

"L’Ariane 5 ECA apportera au service Ariane encore plus de performance, de flexibilité et de compétitivité, répondant ainsi aux exigences des clients", a souligné la société dans un communiqué.

Arianespace a un carnet de commandes de 40 satellites à lancer, contre 33 il y a un an, a déclaré M. Le Gall début janvier. En 2004, elle n'a procédé qu'à trois tirs, soit le plus faible niveau depuis 1986. Mais pour 2005, elle prévoit six lancements dont "deux ou trois lancements d'Ariane-5 ECA et trois ou quatre d'Ariane-5 générique", avait-il précisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SCOOP :lol: Le lancement de la fusée Ariane 5 ECA, capable d'emporter une charge de 10 tonnes, samedi du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou avec deux satellites à bord, a été retardé en raison d'un problème non encore identifié, a-t-on appris au siège de la société Arianespace à Evry (Essonne). Selon les premières informations, le retard pourrait être d'une vingtaine de minutes a-t-on indiqué de même source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OUF :D Le compte à rebours pour le lancement de la fusée Ariane 5 ECA samedi du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, avec deux satellites à bord, a repris, a-t-on appris vers 21H45 au siège de la société Arianespace à Evry (Essonne).Le décollage, prévu à 20H49 (heure de Paris, 19H49 TU), a été retardé en raison d'une inquiétude sur une mesure d'un capteur de pression, et devrait avoir maintenant lieu à 22H03 (heure de Paris, 21H03 TU), a-t-on précisé de même source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant mieux , je suis content de ce succes.

Maintenant que l' on dispose de la capacité de placer dix tonnes en orbite,si on relancait un programme de style Hermes , histoire d' avoir notre propre capacité à rejoindre l' orbite de l' IIS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai lu je ne me rappelle plus où que c'était prévu, mais au lieu d'une navette ce sera plutôt un vaisseau de type soyouz que nous allons faire avec les russes d'ailleur les agences spatiales européenne et russes sont très proches car il est même question que les russes fassent décoller leurs fusées de Kourou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quand même dommage de jeter un engin aussi sophistiqué et aussi cher à chaque tir. A quand un véhicule réutilisable ? Le développement durable, ça concerne tout le monde. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arianespace, avec la fusée Ariane, et les Américains International Launch Services (ILS) avec Atlas et Proton, et Boeing avec Sea Launch et Delta, sont les principaux acteurs du marché des lancements de satellites.

Arianespace et ILS revendiquent chacun le titre de numéro un mondial des lancements commerciaux, compte non tenu des programmes gouvernementaux qui représentent environ 70% du plan de charge des lanceurs américains contre 10% seulement pour les européens.

Les principaux actionnaires d'Arianespace sont le Centre national d'études spatiales (Cnes, 32,45%) et le groupe européen EADS (27,03%).

Outre Ariane, la société européenne commercialise le lanceur russe Soyouz via la société Starsem, dont elle est actionnaire aux côtés d'EADS, de l'Agence aéronautique spatiale russe et du centre spatial russe de Samara, situé à un millier de km au sud-est de Moscou.

Les tirs d'Ariane sont opérés depuis le centre spatial guyanais de Kourou en Guyane française et ceux de Soyouz depuis Baïkonour (Kazakhstan). Des lancements de Soyouz à Kourou sont prévus à partir de 2007.

ILS associe l'américain Lockheed Martin aux Russes Khrunichev et RSC Energia, pour l'exploitation des fusées Atlas à partir des Etats-Unis, et des Proton russes, depuis Baïkonour.

De son côté, Boeing Launch Services (BLS) commercialise des lancements de satellites avec les fusées Delta à partir de Cap Canaveral, et Zénith via Sea Launch, société associant Boeing (40%), le Russe Energuia (25%), le Norvégien Kvaerner (20%) et les sociétés ukraniennes Ioujnoé et Ioujmachzavod (15% au total). Les lancements de Sea Launch se font avec des Zénith-3SL, à partir de la plate-forme flottante Odyssey dans l'océan Pacifique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'après Ariane 5. Un accord a été signé mardi à Paris entre les agences spatiales française et russe pour la réalisation commune d'études "sur les lanceurs futurs et les vols habités", a annoncé le Centre national d'études spatiales (Cnes) dans un communiqué. Aux termes de ce projet, baptisé OURAL, le Cnes et l'agence russe, Roskosmos, coopéreront pour "l'étude et la réalisation de démonstrateurs technologiques" visant à la mise au point à l'horizon 2020 d'un lanceur "présentant une efficacité économique, un degré de fiabilité et de sécurité accru, tout en préservant l'environnement". Il s'agira de préparer l'après Ariane 5 en identifiant des "démonstrateurs" au sol - réservoir cryotechnique, moteur fonctionnant avec de l'hydrogène, de l'oxygène et du méthane - et en vol - véhicule de rentrée atmosphérique planée, banc d'essai d'un premier étage de propulsion. "Les missions ou véhicules cibles aujourd'hui envisagés dans le cadre de l'accord sontles lanceurs moyens et lourds, successeurs d'Ariane 5(...), consommables, partiellement réutilisables (premier étage ou booster), et réutilisables", a précisé le Cnes dans son communiqué. En ce qui concerne les vols habités, l'accord porte sur les missions liées à la Station spatiale internationale (ISS). "On se présente vraiment comme des partenaires pour faire demain quelque chose de beaucoup plus ambitieux" grâce à la synergie qui en découlera, a déclaré au cours d'un point-presse le directeur des lanceurs au Cnes, M. Michel Eymard. OURAL, dont le budget sera de 200 millions d'Euros pour 5 ans, permettra de "donner un coup d'accélérateur à la coopération" spatiale franco-russe, a souligné M. Eymard, en rappelant l'accord qui permettra à la Russie de lancer dès 2007 des fusées Soyouz de la base de Kourou, en Guyane française. L'accord a été signé par MM.Yannick d'Escatha, président du Cnes, et Anatoli Perminov, président de Roskosmos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PARIS, 11 août 2005 (AFP) - Le plus gros satellite de télécommunications au monde, Thaïcom-4 (Thaïlande), de plus de 6,5 tonnes au lancement, a été mis sur orbite par une fusée Ariane-5, tirée jeudi à 05h20 (08h20 GMT, 10h20 à Paris) de Kourou, a-t-on appris auprès d'Arianespace à Evry (Essonne).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ZedroS
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-749981@51-747343,0.html Lancement réussi pour la fusée Ariane 5 LEMONDE.FR | 12.03.06 | 08h43 • Mis à jour le 12.03.06 | 10h31 Ariane 5 a mis sur orbite samedi soir 11 mars les satellites espagnol Spainsat et européen Hotbird 7A après un décollage réussi de la base spatiale de Kourou. Ce 170e vol du lanceur européen, programmé initialement le 21 février mais reporté à trois reprises pour des problèmes techniques, était le 26e lancement d'une Ariane 5 et le premier lancement de l'année. Utilisée dans sa version lourde "dix tonnes", Ariane 5 a illuminé un bref instant la nuit guyanaise, avant de disparaître, dix secondes après son décollage à 19 h 32 locale (23 h 32 à Paris), dans une épaisse couche nuageuse, restant alors invisible du sol. Le lanceur a réussi sa mission conformément à la chronologie prévue, plaçant sur orbite géostationnaire Spainsat 27 minutes après le décollage, puis Hotbird 7A cinq minutes plus tard. "Spainsat est le 25e satellite militaire lancé par Arianespace, ce qui affirme le rôle fondamental joué par Ariane dans ce domaine", a affirmé à Kourou Jean-Yves Le Gall, directeur général d'Arianespace, devant le public du centre de lancement Jupiter. "Avec Spainsat sur orbite, l'Espagne va tripler sa capacité actuelle de communications sécurisées pour toutes les infrastructures terrestres sur le territoire national et garantir des communications sécurisées sur les théâtres d'opération internationaux", a expliqué pour sa part Miguel-Angel Garcia Primo, le directeur de mission Spainsat. "Avec Xstar lancé en février 2005 et Spainsat, nous disposons de capacités supplémentaires pour les pays alliés de l'Espagne, avec une couverture des deux tiers de la planète, de Denver à Singapour", a-t-il ajouté. Opérateur à 100 % du satellite Spainsat, la société commerciale Hisdesat exploite déjà le satellite Xstar en partenariat avec l'industriel américain Loral Space Systems. PREMIER EXEMPLAIRE D'UN LOT DE TRENTE ARIANE 5 Hotbird 7A sera l'un des premiers satellites à diffuser les premières chaînes numériques de haute définition, selon son opérateur Eutelsat. L'engin doit renforcer pendant au moins quinze ans l'offre de diffusion de télévisions et de radios d'Eutelsat sur l'Europe, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, indique Arianespace. Eutelsat revendique la diffusion de 850 chaînes de télévisions et 550 stations de radios à destination de 110 millions de foyers. D'un poids de 4,1 tonnes au décollage, Hotbird 7A a été construit par l'industriel européen Alcatel Alenia Space. Le lanceur utilisé samedi soir était le premier exemplaire d'un lot de trente Ariane 5 commandé par Arianespace à la société européenne EADS Space Transportation. Arianespace a annoncé "cinq à six lancements" pour 2006. Le prochain lancement est prévu à la mi-mai, avec les satellites mexicain Satmex 6 et thaïlandais Thaicom 5. La version "dix tonnes" d'Ariane 5 - capable de mettre dix tonnes sur orbite de transfert géostationnaire - a été qualifiée l'an dernier, avec deux lancements réussis. Le premier lancement de qualification d'Ariane 5 "dix tonnes" le 11 décembre 2002 avait été un échec, le lanceur ayant été détruit en vol après avoir dévié de sa trajectoire après une anomalie dans le refroidissement de la tuyère du moteur Vulcain 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce soir 19h08 a kourou ariane 5 v174 s est envolé par un ciel tres chargé un spectacle de plus (le 3eme) auquel j ai pu assister depuis la place d arme du 3REI toujous cette lumiere intense illuminant le ciel puis on voit les flammes s echappant du bolide qui grimpe a une vitesse folle puis quelques secondes apres le son d une puissance incroyable... il aut voir ca dans sa vie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

zedros a ecit

Lancement réussi pour la fusée Ariane 5

je ne vois pas ou tu a vue ça[31]

dimanche 11 mars 2007, 9h28

Décollage reporté pour Ariane 5

KOUROU, Guyane française (Reuters) - Le premier lancement de l'année d'Ariane 5, qui devait avoir lieu samedi soir de Kourou, en Guyane française, a été reporté à une date ultérieure en raison d'un problème technique.

Nous n'avons pu garantir le déclenchement du déluge d'eau sur la table de lancement au moment du décollage, donc nous avons décidé d'arrêter la chronologie pour cette nuit", a annoncé à Kourou Jean-Yves Le Gall, le directeur général d'Arianespace. "Nous allons travailler pour faire une nouvelle tentative de lancement dimanche soir."

"Lorsqu'Ariane 5 décolle, il y a un déluge qui se déclenche pour envoyer de l'eau sur le pas de tir. Sa fonction essentielle est de piéger les ondes acoustiques pour qu'il n'y ait pas de réverbération", a expliqué Le Gall.

"Ce déluge est actionné par un interrupteur qui lui-même est déclenché par le décollage du lanceur et nous ne pouvions pas avoir la garantie que cet interrupteur fonctionnait correctement. Donc, j'ai décidé d'arrêter les opérations pour que les équipes réparent cet appareil."

Ariane 5 doit mettre sur orbite le satellite de télécommunications militaire SkyNet 5A pour le compte d'EADS-Astrium et de sa filiale Paradigm qui fournira des télécommunications sécurisées aux forces armées britanniques, à l'Otan, ainsi qu'à d'autres pays.

Le lanceur, dans sa version lourde dix tonnes, doit aussi mettre sur orbite le satellite de télécommunications civiles Insat 4B pour l'agence spatiale indienne ISRO.

http://fr.news.yahoo.com/11032007/290/decollage-reporte-pour-ariane-5.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce soir 19h08 a kourou ariane 5 v174 s est envolé par un ciel tres chargé un spectacle de plus (le 3eme) auquel j ai pu assister depuis la place d arme du 3REI toujous cette lumiere intense illuminant le ciel puis on voit les flammes s echappant du bolide qui grimpe a une vitesse folle puis quelques secondes apres le son d une puissance incroyable... il aut voir ca dans sa vie

Petit veinard!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5228
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    scrat s16
    Membre le plus récent
    scrat s16
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20345
    Total des sujets
    1151169
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets