alexandreVBCI

Les moyens aériens de lutte contre les incendies

Recommended Posts

L'utilisation de camera thermique au boulot ne nous pose aucun problème, l'écran passe instantanément des températures ambiantes à plusieurs centaines de degrés, sans latence des affichages. 

Par contre tout largage d'aéronef (pélican, tracker, milan, HBE ou autres), est précédé d'une reconnaissance à vue en lien avec l'officier aéro du SDIS au sol. En clair, pas de largage sans un premier 360° pour finir de repérer ce qui n'aurait pas été vu (câble, pylône, relais GSM, etc...). Beaucoup trop dangereux de nuit avec une vision bicolore dans des JVN, alors que déjà de jour on arrive à ne pas voir un câble...

Un intense flash lumineux pour X raisons et le pilote est aveugle pendant une ou deux secondes. 

Et accessoirement, la nuit les conditions météo font qu'il est plus facile de traiter des feux au sol. Je ne dis pas que ça n'aurait pas d'intérêt de larguer la nuit, mais ca en à moins.

Et au vu des risques encourus par les pilotes, le jeu n'en vaut pas la chandelle. On ne parle pas d'éviter un genocide ou de balancer une praline nuke à l'aube du dernier jour de survie de la nation. Risquer outrageusement des vies humaines pour sauver des arbres, y'a un moment, il faut savoir raison garder. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Teenytoon Je comprends les raisons techniques, mais vous devez savoir mieux que moi les risques mortelles des incendies. On a des touristes morts dans les Pyrénées Orientales le long de la route côtière prit dans les flammes il y a quelques années, et au Portugal cet été, des interventions 24/24 aurait limité le nombre de victimes, 64 morts au moins !

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, collectionneur said:

@Teenytoon Je comprends les raisons techniques, mais vous devez savoir mieux que moi les risques mortelles des incendies. On a des touristes morts dans les Pyrénées Orientales le long de la route côtière prit dans les flammes il y a quelques années, et au Portugal cet été, des interventions 24/24 aurait limité le nombre de victimes, 64 morts au moins !

Les risques mortels des incendies de forêt? Normalement si la population suit les consignes d'évacuation il ne devrait pas y en avoir ... un incendie ça n'avance pas a 100km/h, c'est relativement prévisible et assez lent.

De plus dans de nombreux cas une maison sur un terrain  bien débroussaillé est un très bon abri même si l'incendie passe dessus. Confiné dedans pendant que le feu "passe" c'est d'ailleurs souvent conseillé plutot que fuir en voiture et se retrouvé pris par le feu dedans... la voiture ça brûle bien la maison ça brûle très mal - si la végétation est éloigné évidement -

Au Portugal c'est très particulier avec les foret d'eucalyptus cultivé par les locaux ... qui essayaient de les défendre jusqu'au dernier moment ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@g4lly Non, la grosse majorité des victimes au Portugal ont tenté de fuir en voiture :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_de_Pedrógão_Grande

64 morts, 254 blessés... Et vu comment évolue le climat, de tels désastres sont a prévoir dans le futur.

En France, en 1949, on a eu un incendie de forêt qui a tué 82 personnes luttant contre celui-ci :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_de_la_forêt_des_Landes_de_1949

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/09/2017 à 01:08, collectionneur a dit :

Petite question, pourquoi donc les bombardiers d'eau ne peuvent toujours pas opéré de nuit ?

Les systèmes de vision nocturnes sont trop délicats et ne peuvent traité les couleurs des incendies ?

 

Le 07/09/2017 à 09:05, FATac a dit :

De plus, les dispositifs de vision nocturne sont assez directionnels. Ca donne une vision plus tunnel que panoramique. Or, les pilotes de bombardier d'eau ont besoin d'un grand nombre de repères périphérique pour ajuster leur trajectoire. Les NVG risquent de créer une focalisation (ce que l'on appelle, en tir, une "fascination de l'objectif") qui fait oublier la trajectoire.

Concernant les voilures fixes aucune idée, mais concernant les voilures tournantes les hélicos bombardiers d'eau utilisés par le Calfire (S-70 FireHawk & Bell 412) sont certifiés NVG et sont régulièrement utilisés de nuit en zone péri-urbaine.

Mais l'usage des NVG doit surtout être utilisé s'ils doivent aller pomper la flotte dans un coin non éclairé/balisé, ou pour un autre type de mission, AMHA.

https://www.ntsb.gov/news/events/Documents/public_aircraft-Panel_4_Short.pdf

http://fireaviation.com/2017/08/01/video-of-water-drop-at-night/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais etre un peu long, excusez moi par avance. 

Le 13/09/2017 à 00:38, collectionneur a dit :

et au Portugal cet été, des interventions 24/24 aurait limité le nombre de victimes, 64 morts au moins !

Je ne connais pas l'organisation des secours Portugais ni de la réglementation locale, mais je me pose effectivement des questions quand on voit le bilan humain à chaque gros incendie. Je pense qu'une partie de la réponse se trouve dans le RETEX d'une amie établie au Portugal depuis quelques années et qui me parle régulièrement de la facilité des démarches administratives (et de leur contournement) par rapport à la France bureaucratique et réglementaire à outrance (elle est à son compte depuis toujours et étouffait en France sous les réglementations). Autant, pour l'entreprenariat je pense que c'est très bien d'être souple voir élastique avec la réglementation, autant en terme de sécurité... de mon expérience, c'est pas une bonne idée. 

En terme de moyens, je pense aussi qu'on n'est pas au même niveau, pour des raisons économiques. Un véhicule de secours coûte cher et ne rapporte rien. En réalité il rapporte par les dégâts qu'il évite ou limite, mais dans l'immédiat, il coûte cher. Payer des sapeurs pompiers professionnels à "attendre" qu'il se passe quelque chose, coûte également cher et ne rapporte rien. Évidemment ma vision n'est pas celle là, mais de nombreux responsables politiques la partage. En Grèce, pour parler de ce que je connais, un dispositif préventif feu de forêt, c'est deux gars avec un camion citerne pour tout un massif. En France, en période critique, ce sont des guets aériens armés (GAAR au moyen de trackers voir Canadair en risque exceptionnel) + des Détachements d'Intervention Prepositionnés (DIP = 4 camions + 1 VLTT de 13h à la tombée de la nuit) + des patrouilles de forestiers sapeurs aux quatre coins des massifs + des interdictions d'accès tenues par la gendarmerie / police municipale + des obligations de debroussaillage à 50 m autour des maisons (valable hors période critique) + des ordres d'évacuation / confinement suivant les cas avant l'arrivée des incendies. 

Je ne suis pas du tout certains qu'autant de moyens matériels, humains et réglementaires soient engagés dans la lutte contre les  feux de forêts au Portugal. En France j'en suis certain. On en est en France, à bientôt réglementer et interdire certaines essences végétales qui constituent des ponts thermiques au milieu des zones débroussaillées comme les lauriers roses, les cyprès et d'autres haies ou arbustes ornementaux tout joli au quotidien mais hyper inflammables 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/07/27/les-cypres-les-lauriers-roses-ou-les-genets-sont-des-propagateurs-de-feu_5165491_3244.html

Tout ça pour dire que les dizaines de mort au Portugal, quand je vois les images des colonnes de voitures civiles fuyant au milieu d'une fournaise de flammes, ca ne me surprend pas, même si je le déplore. Ça fait très longtemps que je n'ai pas vu ce genre de situation en France. 

Le 13/09/2017 à 00:38, collectionneur a dit :

On a des touristes morts dans les Pyrénées Orientales le long de la route côtière prit dans les flammes il y a quelques années

Si tu parles de celui de 2012 à la jonquera / figueres, sur les quatre morts un seul est décédé directement de brûlures. Un plutôt âgé (+70 ans) est du à une crise cardiaque. Les deux autres sont deux français ayant sauté dans la mer pour échapper aux flammes apparemment mais je ne connais pas le détail de l'événement. Étaient ils réellement menacés, ont ils paniqués, pourquoi et comment se sont ils retrouvés menacés. Je ne sais pas. 

Edited by Teenytoon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/09/2017 à 03:41, collectionneur a dit :

En France, en 1949, on a eu un incendie de forêt qui a tué 82 personnes luttant contre celui-ci :

Tout à fait. Ca a été le point de départ de ce qu'on appelle la DFCI pour Defense des Forêts Contre l'Incendie. Cet acronyme regroupe beaucoup de choses entre l'ONF, des services zonaux spécialisés, une réglementation bien particulières concernant autant la normalisation des voies d'accès aux massifs, la création de coupe feux (terrain nus débroussaillés jalonnant les massifs exposés), la création et l'entretien de points d'eaux normalisés (aires d'aspiration répertoriées et aménagées, citernes à demeure, répertoriation des plans d'eau d'écopage, pelicandromes), l'équipement en matériel des SDIS et des forestiers sapeurs, bref, les Landes en 49, c'est LE point de départ de la prise de conscience du risque FDF moderne en France. Comme l'a été l'incendie de la discothèque du 5/7 à St Laurent du Pont en 1970 pour la prévention des risques d'incendie et de panique dans les Établissements Recevant du Public. 

Il faut aussi voir qu'en plus de tout ce que j'ai listé plus haut et qui n'existait pas, la plupart des 82 morts n'avaient pour lutter contre les FDF en 1949 que des branchages ou des battes à feu pour taper sur les flammes ou ils utilisaient la technique des contrefeux qui a pu se retourner contre eux quand le vent a tourné. Nous avons d'autres moyens aujourd'hui. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/09/2017 à 02:02, g4lly a dit :

Les risques mortels des incendies de forêt? Normalement si la population suit les consignes d'évacuation il ne devrait pas y en avoir ... un incendie ça n'avance pas a 100km/h, c'est relativement prévisible et assez lent.

De plus dans de nombreux cas une maison sur un terrain  bien débroussaillé est un très bon abri même si l'incendie passe dessus. Confiné dedans pendant que le feu "passe" c'est d'ailleurs souvent conseillé plutot que fuir en voiture et se retrouvé pris par le feu dedans... la voiture ça brûle bien la maison ça brûle très mal - si la végétation est éloigné évidement -

Je plussoie @g4lly à + 300 %

Le nombre de mort sur les routes a été divisé par trois (à la louche) en dix ans entre 2002 et 2012. Les moyens des sapeurs pompiers n'ont pas été multiplié par trois dans le même temps, loin s'en faut. Le nombre de radar fixes et embarqués lui par contre... Le résultat est là, j'ai dû débourser pas loin de 500 € en amende depuis dix ans, mais je ne roule plus jamais au delà de 135 sur autoroute, rarement au dessus de 92/95 en campagne et c'est le bout du monde si je fais du 60 en ville. 

Ce n'est pas en faisant voler les Canadairs la nuit qu'on réduira le nombre de morts dans les feux de forets (même si évidemment ça peut jouer à la marge sur un équipage de collègues pris dans les flammes), c'est en faisant respecter la réglementation et en collant des amendes dignes de ce nom aux inconscients qui ne ne débroussaillent pas les abords de leurs maisons en pleine forêt et/ou qui ne respectent pas les interdictions d'accès aux massifs en voiture comme à pied. 

D'ailleurs, soit dit en passant, jamais un Canadair ne larguera directement sur des civils ou sur qui que ce soit qui ne soit pas formé au préalable. 6 tonnes d'eau à 30 m du sol arrivent avec une pression de 350 kg/m2...

 

Edited by Teenytoon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎07‎/‎09‎/‎2017 à 01:08, collectionneur a dit :

Petite question, pourquoi donc les bombardiers d'eau ne peuvent toujours pas opéré de nuit ?

Les systèmes de vision nocturnes sont trop délicats et ne peuvent traité les couleurs des incendies ?

La nuit les mécaniciens révisent les Machines et les pilotent dorment pour pouvoir voler le jour :combatc:.   

En plus la nuits les écopâges c'est dangereux sans parler des largages entre 2 ligne à haute tension.  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Teenytoon a dit :

Pour les flemmards du click et de lecture totale => "Pour l'heure, le modèle n'est pas officiellement connu, la compétition et ses éventuels recours n'étant pas terminée. En juillet, c'est le choix de Dash 8 -deux exemplaires sont déjà en service- qui avait été publiquement été évoqué par le ministre. Pour des raisons diverses et variées, c'est le ministère des armées qui achète ces avions pour l'Intérieur."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un modèle dispendieux et inutilisable. On est vraiment gérés par des gens qui n'y connaissent rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, Ciders said:

Un modèle dispendieux et inutilisable. On est vraiment gérés par des gens qui n'y connaissent rien.

Ou qui ont un autre agenda ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Ciders a dit :

Un modèle dispendieux et inutilisable. On est vraiment gérés par des gens qui n'y connaissent rien.

Et le 25/07/2017 ci-dessous ( j'ai raté qq chose de multi-citation )  tu nous as bien raconter ce que tu penses de la gestion par l'état de ces flottes de bombardiers d'eau ...   MAIS JAMAIS TU N'EVOQUES de SOLUTION dans le présent fil ....  Dans la situation actuelle: quelle(s) solution(s) STP

CIDERS   le 25/7/17 ( page 3 ) "Ah mais comme vous y allez... des Dash-8 ? A la bonne heure ! Vous croyez sérieusement qu'on a de quoi se les acheter ? Qu'on va même les acheter ? D'ailleurs, si on les achète, ils n'entreront pas en service avant deux ou trois ans, en étant optimiste. Or, c'est maintenant que l'on en a besoin...

Vous avez là le cas typique de la myopie congénitale du décideur français dès lors qu'il s'agit de prévoir quelque chose d'aisément prévisible. Cela fait des décennies que la Corse réclame des moyens. Des années que le Sud réclame aussi. Des décennies que tout le monde informe gentiment l'Etat que les Canadair vieillissent, qu'il va falloir sélectionner de nouveaux modèles et surtout les acheter. Mais vous savez très bien ce qui s'est passé : personne n'a rien fait. Et ce qui devait arriver est en passe d'arriver :

.......

On a raté les Beriev Be-200. On n'a pas soutenu Bombardier dans le développement d'un nouveau modèle (alors qu'il y aurait de la demande, rien que pour l'Europe méridionale). On a mal utilisé quelques moyens financiers dans l'achat d'un unique (et inepte) Dash-8 tout juste bon à larguer du retardant avant de se poser et d'aéronefs légers qui ne peuvent pas maîtriser des gros feux. Et s'il n'y avait que les Canadair... mais rien n'a été fait non plus pour les Tracker. Et pour faire des économies, on a même su trouver mieux, en fermant la base avancée de Bastia-Poretta afin que les avions déployés perdent une heure au mieux en partant du Continent pour aller sur l'île.

Bref. Du grand n'importe quoi, et ça ne va pas s'arrêter visiblement."

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Bechar06 a dit :

Et le 25/07/2017 ci-dessous ( j'ai raté qq chose de multi-citation )  tu nous as bien raconter ce que tu penses de la gestion par l'état de ces flottes de bombardiers d'eau ...   MAIS JAMAIS TU N'EVOQUES de SOLUTION dans le présent fil ....  Dans la situation actuelle: quelle(s) solution(s) STP

CIDERS   le 25/7/17 ( page 3 ) "Ah mais comme vous y allez... des Dash-8 ? A la bonne heure ! Vous croyez sérieusement qu'on a de quoi se les acheter ? Qu'on va même les acheter ? D'ailleurs, si on les achète, ils n'entreront pas en service avant deux ou trois ans, en étant optimiste. Or, c'est maintenant que l'on en a besoin...

Vous avez là le cas typique de la myopie congénitale du décideur français dès lors qu'il s'agit de prévoir quelque chose d'aisément prévisible. Cela fait des décennies que la Corse réclame des moyens. Des années que le Sud réclame aussi. Des décennies que tout le monde informe gentiment l'Etat que les Canadair vieillissent, qu'il va falloir sélectionner de nouveaux modèles et surtout les acheter. Mais vous savez très bien ce qui s'est passé : personne n'a rien fait. Et ce qui devait arriver est en passe d'arriver :

.......

On a raté les Beriev Be-200. On n'a pas soutenu Bombardier dans le développement d'un nouveau modèle (alors qu'il y aurait de la demande, rien que pour l'Europe méridionale). On a mal utilisé quelques moyens financiers dans l'achat d'un unique (et inepte) Dash-8 tout juste bon à larguer du retardant avant de se poser et d'aéronefs légers qui ne peuvent pas maîtriser des gros feux. Et s'il n'y avait que les Canadair... mais rien n'a été fait non plus pour les Tracker. Et pour faire des économies, on a même su trouver mieux, en fermant la base avancée de Bastia-Poretta afin que les avions déployés perdent une heure au mieux en partant du Continent pour aller sur l'île.

Bref. Du grand n'importe quoi, et ça ne va pas s'arrêter visiblement."

C'est pourtant parfaitement simple... et j'ai dû le dire deux ou trois fois déjà.

Il faut relancer la chaîne de fabrication du CL-415 et comme les Canadiens ne veulent pas le faire sauf une grosse commande, il faut que plusieurs pays européens s'associent pour passer la dite commande. Mettons cinquante à soixante appareils neufs pour équiper un pool d'action européen capable d'intervenir au gré des besoins. Même plus de soixante si possible pour avoir des pièces détachées et des moyens pour la formation.

Le deuxième point, c'est de déployer les avions là où ça brûle. On l'a bien vu la semaine dernière : tu fais décoller des avions de Nîmes pour des incendies en Corse. Ca fait déjà deux heures avant arrivée sur le point qui brûle et ce, sans compter le délai de mise en route de l'appareil et l'autorisation d'engager. Ce n'est pas viable. Qu'on remette des avions en Corse !

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des kit de conversion en bombardier d'eau pour des CN235 ou C130, ce ne serait pas envisageable?  8 mois par ans les avions pourraient servir à l'armée. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est déjà le cas des Dash-8, qui font aussi dans le transfert de personnels de la Sécurité Civile (et qui auraient aussi servi si ma mémoire est bonne à des expulsions de clandestins par le passé). Mais ce serait dans le cas des Casa ou des C-140 au détriment de leur potentiel le reste de l'année, sans parler de cellules qui ne sont absolument pas faites pour mener des missions de largage qui plus est dans des conditions difficiles. Les Canadair, c'est du radada à deux ou trois de file entre des crêtes et dans la fumée. On ne pilote pas un Casa comme on pilote un CL-415 : du reste, on devrait parler d'artistes et pas de pilotes. Et il reste toujours le problème du réapprovisionnement en eau une fois le largage effectué. On n'a rien inventé de mieux que l'écopage en mer.

Une solution de secours serait de faire comme les Espagnols et de s'appuyer sur une flotte auxiliaire de petits avions agricoles modifiés pour traiter les départs de feu et les lisières encore chaudes. Mais là encore, il faut atterrir pour recharger et ce sont de petits largages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ciders a dit :

C'est déjà le cas des Dash-8, qui font aussi dans le transfert de personnels de la Sécurité Civile (et qui auraient aussi servi si ma mémoire est bonne à des expulsions de clandestins par le passé). Mais ce serait dans le cas des Casa ou des C-140 au détriment de leur potentiel le reste de l'année, sans parler de cellules qui ne sont absolument pas faites pour mener des missions de largage qui plus est dans des conditions difficiles.

Si on parle de la structure, je ne suis pas sur que les Dash 8 soient plus adaptés que des casa ou C130. Maintenant que tous ces modèles soient moins performant que des Canadair, c'est possible/probable, mais ce n'est pas question (tant qu'on ne trouve pas une solution pour relancer la production).

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Une solution de secours serait de faire comme les Espagnols et de s'appuyer sur une flotte auxiliaire de petits avions agricoles modifiés pour traiter les départs de feu et les lisières encore chaudes. Mais là encore, il faut atterrir pour recharger et ce sont de petits largages.

En France, on a combien d'avions agricole ? J'ai l'impression qu'on en a vraiment peu, je ne suis pas sur qu'on puisse vraiment compter sur eux comme pompier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, ARPA a dit :

Des kit de conversion en bombardier d'eau pour des CN235 ou C130, ce ne serait pas envisageable?  8 mois par ans les avions pourraient servir à l'armée. 

Y'en a déjà pas assez et tu veux en détourner quelques-uns 4 mois par an ?

A ce niveau là ce n'est plus de la gestion, c'est du bricolage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Ciders a dit :

C'est pourtant parfaitement simple... et j'ai dû le dire deux ou trois fois déjà.

J'ai un peu fait de la provoc à ton égard. Je le reconnais. Mais la situation actuelle n'est plus celle d'il y a 3 ou 4 ans  ( Canadair ayant cédé le CL-415 ). Et l'absence depuis x temps de  planification à long-terme de ce secteur "Sécurité civile" ayant encore aggravé la situation.  Il y a 2 ou 3 problèmes pour 2 remplacements au moins:

- Guet aérien et intervention rapide:   9 Tracker Turbo Firecat  => Les premiers à remplacer  => 6 dash 8Q400MR présentis, mais suspendus ?   Zarbis pour de la veille !!

- Bombardiers d'eau:                           12 CL-415                           => Le  Viking 415 EAF, pour Enhanced Aerial Firefigher  se profile

- Retardants et eau:                               2  Dash 8Q400MR           => Efficacité / Coûts ? 

Outre les aspects opérationnels ( répartition des flottes, maintenance préventive avant saison ...etc )

+ Interventions hors frontières françaises, niveau européen: Flotte(s)   homogène(s)  + Volonté de mettre des moyens en commun + Procédures etc   => CSP potentielle !?

Solution CL-415 + : 

"Viking Air table sur la relance d'une «production d’appareils neufs d’ici 5 à 7 ans avec l’objectif d’atteindre ensuite un rythme de 4 à 5 appareils par an»."  selon  http://www.defens-aero.com/2017/07/flotte-aerienne-securite-civile-complexe-modernisation.html  mi-2017   "Viking Air ne souhaite pas relancer cette production tant que 25 415 EAF n'ont pas trouvé un ou plusieurs acquéreurs"

Pas de nouvelles de Viking, mais ici un état des lieux: https://aerialfirefighter.vikingair.com/firefighting/service-aircraft

Solution remplaçant du Tracker ? :  

"La Sécurité Civile demeure, et de loin, le principal utilisateur non canadien de ce bombardier d’eau. Celle ci doit conserver ses avions jusqu’à l’horizon 2020 même si les cellules commencent à accuser le poids des ans. Plusieurs solutions de remplacement ont été étudié, comme l’hélicoptère EC225 Super Puma Mk-2 ou l’hydravion à flotteur AT-802. Cependant la décision politique reste encore à venir. Quoi qu’il en soit le remplaçant du Tracker aura fort à faire pour pouvoir faire oublier les qualités indiscutables de ce bimoteur au charme fou.
En savoir plus sur http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/conair-firecat-turbo-firecat/#uKRAbxpo4GX4TEvz.99"

Espoirs avec cet autre canadien spécialiste ?  http://conair.ca/

Edited by Bechar06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens un successeur européen potentiel au Turbo-Tracker  ( Le Casa-212 qui existait en version marine: n'est plus fabriqué )   ?  L-410 NG     http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/01/13/la-russie-va-acquerir-des-let-410-865016.html

Apparemment il pourrait aussi être transformé en hydravion, vue son architecture... Evidemment que tel que il est moins puissant ( 2 * 850 shp  )  que le Turbo-Tracker ( 2 * Garret TPE-331-15AW turboprops, each rated 1227 kW (1645 shp), ... A doper !?   

Dans le genre bi-turbo-propulsé costaud ... quoi d'autre ?    Harbin Y-12F ?   par Dirgantara Indonesia N-219(  issu du Casa-212 ) ?  DHC-6-400 de Viking   ? 

Edited by Bechar06

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/01/2018 à 19:31, Ciders a dit :

Il faut relancer la chaîne de fabrication du CL-415 et comme les Canadiens ne veulent pas le faire sauf une grosse commande, il faut que plusieurs pays européens s'associent pour passer la dite commande.

En écho:   "La sécurité doit être assurée, ensemble, dans toutes ses dimensions : il faut doter l’Europe d’une force commune de protection civile."  dixit PR Macron dans : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/europe   iitiative pour-l-europe-du-president-de-la-republique-une-europe-souveraine (26 septembre 2017)

A l'aune de ce discours, on peut comprendre qu'il ne faille pas , aussi, se précipiter sur le Dash8Q400 MR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Visiblement, on a déjà passé commande... https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/renouvellement-flotte-aerienne-securite-civile-1401599.html

Et ça sent le Dash-8. Notez l'adjectif "multimissions", ce qui en langage Bercy signifie "médiocre en tout et coûteux partout".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, The mouse a dit :

Surement l'appel d'offre lancé par la DGAC.

Par la DGA, sans C. C'est le seul organisme habilité à commander des aéronefs pour le compte de l'Etat, quel que soit le ministère concerné.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,336
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Karthik1k
    Newest Member
    Karthik1k
    Joined
  • Forum Statistics

    20,526
    Total Topics
    1,203,312
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries