Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les moyens aériens de lutte contre les incendies


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Le gouvernement? c'est pas le conseil general qui paye la location des hélico pour son SDIS .

Il y a les deux je crois, les conseils départementaux louent des hélicos, mais la sécurité civile aussi

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Scarabé a dit :

Le gouvernement c'est les moyens nationaux qui viennent en reforts des moyens locaux ? 

Si. Sauf que les superpuma sont des moyens nationaux :wink:

Loués à des sociétés privées, Airtélis, Austria, Heliswiss mais ils sont bien loués par l’état.

Bien trop cher pour un SDIS mon ami…

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Gallium a dit :

Il y a les deux je crois, les conseils départementaux louent des hélicos, mais la sécurité civile aussi

Tu as raison, ce ne sont pas du tout les mêmes types de machine. Les SDIS du sud louent des Écureuils B3, 500 à 800 litre d’eau en bambi bucket ou en soute, ou des Air Tractor pour l’Herault.

La DGSCGC loue des super puma à 4000 litres d’eau en bambi bucket. Un Canadair c’est 6000 litres en comparaison.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Teenytoon a dit :

La DGSCGC loue des super puma à 4000 litres d’eau en bambi bucket. Un Canadair c’est 6000 litres en comparaison.

Ah oui ! On s'en rend pas compte au premier abord, la comparaison est pertinente

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Teenytoon a dit :

C’est surtout que si un point d’eau naturel est à proximité il peut écoper dans un trou de 4 m x 4 m, là où un Canadair nécessite des dimensions de plan d’eau infiniment supérieures. 

Techniquement, ce serait aussi possible dans une piscine ?  Ou ce n'est possible que pour des hélicoptères plus petits vu qu'il faudrait une piscine trop grande et profonde pour remplir les 4000 L d'un Super Puma ?

Link to comment
Share on other sites

Le 03/04/2023 à 19:31, ARPA a dit :

Techniquement, ce serait aussi possible dans une piscine ?  Ou ce n'est possible que pour des hélicoptères plus petits vu qu'il faudrait une piscine trop grande et profonde pour remplir les 4000 L d'un Super Puma ?

Techniquement le SDIS des Bouches-du-Rhône a une cellule qui forme une cuve de 3 m par 3 m avec 2 m 50 de profondeur et ils arrivent à remplir le Bambi là-dessus, mais il faut qu'il y ait deux ou trois aides qui le poussent vers le fond pour le faire couler.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Alors que : "Plus d'hélicoptères lourds pour lutter contre les incendies en France en 2023"  et des stats intéressantes sur l'énorme année 2022 ( 4 fois + de feux ) ... 

                              en      https://www.helicopassion.com/fr/02/wbl733.htm

 

"En 2023, la flotte aérienne nationale est renforcée par 6 avions bombardiers d'eau supplémentaires (2 Dash et 4 Air Tractor) et 3 hélicoptères bombardiers d'eau.

jusqu'à 10 hélicoptères bombardiers d'eau seront loués au cœur de la saison, dont 2 rejoindront la flotte dès le début du mois de juin et 4 pourront être employés jusqu'à fin septembre"

Positionnement de la flotte   

En cette mi-juin 2023 l’ensemble de la flotte des Bombardier CL-415 et Dash 8 de la Sécurité Civile est répartie entre sa base de Nîmes et la région bordelaise, c’est à dire le tiers sud de la France. Or c’est justement à l’autre bout du pays qu’actuellement se concentrent les principales zones à risques, notamment en raison d’une météo qui n’en fait qu’à sa tête. Et si l’avenir était aux Pélicandromes installés en Bretagne, en Normandie, voire en Pays-de-la-Loire ?

Même les Air Tractor AT-802F Fire Boss loués officiellement par le ministère de l’Intérieur sont prévus pour le sud-ouest. Ce qui était logique il y a encore quelques semaines et qui ne l’est plus du tout aujourd’hui.

Sans compter le fait qu’à ce jour tous les départements hors grand sud n’ont pas été cartographiés par la Sécurité Civile afin d’y employer ses avions amphibies.

https://www.avionslegendaires.net/2023/06/actu/et-si-les-bombardiers-deau-francais-netaient-pas-la-ou-il-faut-actuellement/

Avenir proche  en France  DHC-515...   Pas compris comment il parle de 4 autres DHC-515 ? Raté un épisode ? 

"La France ne compte pas s'arrêter là, puisque 4 autres avions du même types devraient s’ajouter à la nouvelle flotte"

dhc-5110.png

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Le 17/06/2023 à 22:30, Bechar06 a dit :

Avenir proche  en France  DHC-515...   Pas compris comment il parle de 4 autres DHC-515 ? Raté un épisode ? 

Augmentation de la flotte. 12 c'est le nombre qui allait bien pour défendre l'arc méditerranéen et la Corse à la fin des années 90. On n'en est plus là.

Link to comment
Share on other sites

Le 17/06/2023 à 22:30, Bechar06 a dit :

Positionnement de la flotte 

Le "gros" feu des Vosges la semaine dernière a fait 30 ha. Celui de Bretagne 5. Les deux traités par un moyen aérien Superpuma en renfort des moyens locaux. 

Ces surfaces feront "rigoler" n'importe quel pompier du sud. Il n'y a pas de remise en cause de la localisation des moyens aériens, les attaques massives avec noria de Canadairs, ce n'est pas à l'ordre du jour au nord de la Loire. Quand la végétation aura changé dans ces régions, dans 50 ans peut-être, mais pour l'instant on n'est pas sur des caractéristiques permettant une propagation très rapide comme dans le Sud et le Sud-Ouest.

Ne pas oublier qu'un Superpuma en transit c'est 250 km/h, en moins de trois heures il est ops partout en France. 

Un Dash c'est une grosse heure partout en France.

La seule chose vraiment utile c'est de multiplier les pelicandromes pour diminuer les délais de rotation sur place, mais diluer la ressource en prépositionnement un peu partout, ça ne sert pas à grand chose. 

Y'a un effet loupe car ils ne voient pas souvent ça, 30 ha dans les Vosges, mais le sud a déjà fait bien plus cette année sans qu'on en parle plus que ça. 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je trouve qu'il est peu question d'incendies de forêts cette année, jusqu'à présent, EN FRANCE  ... ( cocurrence d'évènements .? )   

Et donc peu d'interventions des moyens aériens, alors qu'on a vu qu'ils ont été renforcés à plusieurs niveaux

Cette impression est elle confirmée qq. part par les professionnels ? 

Est-ce qu'il y a eu un renforcement de la vigilance et de la surveillance des massifs et des "touristes" amateurs de barbecue et autres fantaisies de ce genre ( cigarette, ... ) ? 

Pourvu que ça dure ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Bechar06 a dit :

Je trouve qu'il est peu question d'incendies de forêts cette année, jusqu'à présent, EN FRANCE  ... ( cocurrence d'évènements .? )   

Et donc peu d'interventions des moyens aériens, alors qu'on a vu qu'ils ont été renforcés à plusieurs niveaux

Cette impression est elle confirmée qq. part par les professionnels ? 

Est-ce qu'il y a eu un renforcement de la vigilance et de la surveillance des massifs et des "touristes" amateurs de barbecue et autres fantaisies de ce genre ( cigarette, ... ) ? 

Pourvu que ça dure ! 

c'est surtout qu'il a beaucoup plut.  

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas parce que 2022 a été catastrophique sur le plan des feux de forêts que tous les étés seront dorénavant comme ça. Et encore heureux. 

Après oui, il y a clairement un effet 2022 sur les mesures préventives prisent par l'état. 

Les deux ou trois prochains jours sont en vigilance rouge feux de forêts sur tout le sud de la France et aujourd'hui on a fait descendre des colonnes préventives qui vont rester jusqu'au week-end depuis toute la France, Bretagne, Île de France, Alsace...

Les régions limitrophes du Sud ne sont pas encore parties car plus proches et capable d'être sur zone en moins de six heures. 

Pour le reste on vient de rentrer de trois semaines au Canada, 120 autres collègues nous ont relevés là-bas et on a deux Canadair en Grèce. 

Donc oui ça bouge, non ce n'est pas catastrophique comme en 2022 pour l'instant. 

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Teenytoon a dit :

Ce n'est pas parce que 2022 a été catastrophique sur le plan des feux de forêts que tous les étés seront dorénavant comme ça. Et encore heureux. 

Après oui, il y a clairement un effet 2022 sur les mesures préventives prisent par l'état. 

Les deux ou trois prochains jours sont en vigilance rouge feux de forêts sur tout le sud de la France et aujourd'hui on a fait descendre des colonnes préventives qui vont rester jusqu'au week-end depuis toute la France, Bretagne, Île de France, Alsace...

Les régions limitrophes du Sud ne sont pas encore parties car plus proches et capable d'être sur zone en moins de six heures. 

Pour le reste on vient de rentrer de trois semaines au Canada, 120 autres collègues nous ont relevés là-bas et on a deux Canadair en Grèce. 

Donc oui ça bouge, non ce n'est pas catastrophique comme en 2022 pour l'instant. 

Les 2 Canadairs  sont rentré à Nimes en vue de l'alerte au vent sur zone sud.   

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Teenytoon a dit :

Il y a du y avoir plus que le ballonnet, c'est déjà arrivé en France sans provoquer de perte irréparable de l'appareil.

C'est triste. 

Paix à leurs âmes. 

A priori, l'arrachement du ballonnet, sur CL-215 au moins, peut provoquer un endommagement des commandes de vol, lesquelles semblent avoir une boucle dans la zone de rattachement. La perte du gauchissement sur une aile n'est pas une situation d'avenir à basse altitude dans une zone vallonnée, et encore moins en post-impact du ballonnet dans la végétation.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Teenytoon a dit :

Il y a du y avoir plus que le ballonnet, c'est déjà arrivé en France sans provoquer de perte irréparable de l'appareil.

C'est triste. 

Paix à leurs âmes. 

Les conduites hydrauliques assurant le contrôle des élevons passent juste au dessus des ballonnets. Si celles-ci ont été endommagées lors de l'arrachement du ballonnet, ce qui est possoble et qui pourrait être le cas ici, c'est la perte instantanée du contrôle en roulis ... et de l'appareil ensuite.

Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas ce n'est pas juste le ballonnet :wink:

On a eu le cas dans une boucle du Rhône où un Canadair a dématé une péniche, perdu son ballonnet et posé à Nîmes sans plus de dégâts. 

Mais on est bien d'accord que dans le cas que vous citez, c'est l'arrachement catastrophique du ballonnet qui entraîne la perte par arrachement connexe d'une partie des commandes de vol. 

Edited by Teenytoon
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Teenytoon a dit :

Dans ce cas ce n'est pas juste le ballonnet :wink:

On a eu le cas dans une boucle du Rhône où un Canadair a dématé une péniche, perdu son ballonnet et posé à Nîmes sans plus de dégâts. 

Oui je me souviens de la vidéo incroyable de cet incident, heureusement finissant pour le mieux.

Tout dépend de ce qui est arraché avec le ballonnet (au niveau des fixations sur la structure de l'aile). Si la fixation tient et arrache avec elle une partie de la structure où passe les conduites hydro, c'est foutu ...

Édit remarque : la conception intrinsèque du premier bombardier d'eau utilisé en France, le fameux Catalina, disposait de ballonnets escamotables ... C'était evidemment pas prévu spécifiquement pour l'utilisation contre les feux, mais s'avéra bien sécure pour ce faire. Peut-être à méditer pour la conception des successeurs aux CL-415 ... (dont le possible Frégate F-100 français - projet très ambitieux aux capacités bien supérieures au DHC 515 ?)

https://www.aerobuzz.fr/industrie/fregate-f100-et-si-le-successeur-des-canadair-etait-bordelais/

https://hynaero.com/

 

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Les conduites hydrauliques assurant le contrôle des élevons passent juste au dessus des ballonnets. Si celles-ci ont été endommagées lors de l'arrachement du ballonnet, ce qui est possoble et qui pourrait être le cas ici, c'est la perte instantanée du contrôle en roulis ... et de l'appareil ensuite.

Il me semble que sur les CL-215 vanilla, les commandes de vol sont mécaniques, sans assistance hydraulique, mais que la tringlerie de commandes passe aussi exactement au-dessus de l'insertion de la mâture du ballonnet dans l'aile.

il y a 56 minutes, Teenytoon a dit :

Dans ce cas ce n'est pas juste le ballonnet :wink:

On a eu le cas dans une boucle du Rhône où un Canadair a dématé une péniche, perdu son ballonnet et posé à Nîmes sans plus de dégâts. 

Mais on est bien d'accord que dans le cas que vous citez, c'est l'arrachement catastrophique du ballonnet qui entraîne la perte par arrachement connexe d'une partie des commandes de vol. 

Oui, on parle bien là d'un arrachement ballonnet+mâture.

Et cet arrachement n'est pas, non-plus, obligatoirement synonyme de dégâts fonctionnels à l'aile. On pourrait n'avoir que des dégâts structurels imposant un retour au terrain le plus proche dans les plus brefs délais, voire des dégâts superficiels que la prudence voudrait faire inspecter à la base au plus vite.

Dans tous les cas, impact (terrain, volatile, autre aéronef, débris,...), même mineur = abandon de mission.

il y a 45 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Édit remarque : la conception intrinsèque du premier bombardier d'eau utilisé en France, le fameux Catalina, disposait de ballonnets escamotables ... C'était evidemment pas prévu spécifiquement pour l'utilisation contre les feux, mais s'avéra bien sécure pour ce faire. Peut-être à méditer pour la conception des successeurs aux CL-415 ... (dont le possible Frégate F-100 français - projet très ambitieux aux capacités bien supérieures au DHC 515 ?)

L'idée peut être intéressante à deux conditions :

  • Que l'installation du système d'escamotage ne soit pas un point de faiblesse supplémentaire : s'il était hydraulique et qu'un dommage venait à arriver lorsqu'il est déployé (un impact à l'écopage par exemple), il ne faudrait pas que cela provoque les mêmes conséquences catastrophiques.
  • Que le système ne soit pas un point de défaillance supplémentaire : un défaut sur ce système qui empêcherait son escamotage ne devrait pas provoquer une annulation de mission puisque l'on se trouve alors, au pire, dans la situation actuelle. Un truc qui ne bouge pas est toujours plus fiable qu'un truc qui bouge et dont on peut perdre le contrôle.
Edited by FATac
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...