Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[LPM] Loi Programmation Militaire


xav
 Share

Recommended Posts

il y a 16 minutes, PhilACP7 a dit :

Ah on a un(e) ministre de la défense maintenant ?

J'l'ai pas trop vue ou entendue depuis quelques jours....

En gros, elle a répété les éléments de langage. On sentait qu'elle ne connaissait pas trop les dossiers, qu'elle se contentait de redire ce qui avait déjà été dit sur le budget, les coupes et ce qui allait suivre et qui serait forcément mieux et même inédit. Mais à Istres, elle n'a rien dit en public.

Link to comment
Share on other sites

Je vois mieux pourquoi Le Drian a été collé aux affaires étrangères, il aurait sans doute pas été aussi transparent que les valeureuses qui lui ont succédé. :rolleyes:

 

Enfin, courage aux militaires, toussa ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Arland a dit :

pourquoi Le Drian a été collé aux affaires étrangères

Dans le "C'est dans l'air" de ce mercredi 19/07/17,  Pierre SERVENT semblait dire que CE que le PR Macron essayait de "corriger"  ou sous entendait  lors de la remontée de bretelles du 13/07, c'était ( de mémoire ) une forme de collusion ou de complicité trop forte entre :  DGA, Militaires, Industriels et Ministres, tout ceci ayant trop le champs libre avec Hollande, qui avait fortement délégué à JYLD... Voir des manoeuvres concertées contre Bercy ( ici, on les a forcément appréciées ! dont moi )

Autant que je me souvienne cette appréciation de P. Servent était au 2/3 ou 3/4 de l'émission... Il en connait visiblement un rayon sur les fonctionnements internes ( pas repris par les autres participants )

On aura noté que Macron veut reprendre le rôle d'arbitre suprême:  avec un CEMA aux opérations, et au commandement, versus la Ministres au Finances ( discours de Istres )... Et je dirai par extension la DGA pour la R&D et R&T...   J'ajouterai que dans la vision élargie de Macron, il ne faut pas oublié les leviers qu'il compte trouver niveau Européen ( Finances, coopérations indus, coopérations militaires et opérationnelles )

Dans "Révolution", son livre - dessein, on sent partout cette exigence de retour de la responsabilité, et de la nécessaire concertation entre acteurs autonomes, chacun dans son rôle, et ceci à tous les étages de la société: c'est une révolution d'ordre philosophique qui transpire, lorsqu'on a lu le livre, dans tous les domaines où il est intervenu et qui sont lancés ( ex. Etats Généraux de l'Alimentation, avec les acteurs "sommés" de trouver une issue par le haut aux cercles vicieux actuels et persistants depuis des années entre producteurs-agriculteurs, industriels alim - Distributeurs et consommateurs, avec le regard de N.Hulot et d'autres ministres, donc avec des chantiers transverses, horizontaux )

Autrement dit c'est à la systémique "organisationnelle" que Macron s'attaque dès lors qu'un système n'est pas efficient ( voir aussi ce mot qui est signifiant ) => En cela c'est complètement nouveau comme approche et de fait "révolutionnaire" !    Et des chantiers de cette sorte il y en a une multitude, vu tous les cercles vicieux qu'on a vu se mettre en place depuis des décennies !

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, PhilACP7 a dit :

Ah on a un(e) ministre de la défense maintenant ?

J'l'ai pas trop vue ou entendue depuis quelques jours....

En même temps, ce n'est pas la Ministre de La Défense, puisque ce titre n'existe plus, mais la Ministre des Armées.

Changement de nom, mais également changement de rôle, de périmètre et de poids dans les discussions et arbitrage.

D'où sa discrétion actuelle, d'autant que Macron a clairement expliqué et démontré qu'il ne souhaitait pas de débats en place publique entre membres du gouvernement.

 

Je me demande par contre du coup qui va réellement porter la prochaine LPM lors des débats face à Macron, avant validation définitive de celle-ci.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Bechar06 a dit :

DGA, Militaires, Industriels et Ministres, tout ceci ayant trop le champs libre avec Hollande, qui avait fortement délégué à JYLD... Voir des manoeuvres concertées contre Bercy ( ici, on les a forcément appréciées ! dont moi )

Je nuancerais quelque peu. JYLD a bien essayé de reprendre la main sur le Ministère, voir, entre autres, une sombre histoire de direction RH, sa volonté de rester à Brienne, etc.. Mais, comme Hollande s'est couché devant le CEMA , il était mort d'entrée (ça doit dater de 2014) il s'est consacré au rôle de VRP en laissant Lewandonsky discuter le bout de gras. Ce qui fausse la perspective ce sont les événements de 2015 qui ont changé l'évolution budgétaire. Mais sur le fond il n'y est pour pas grand chose. A contrario, je crois que c'est Goulard qui disait à propos de la gestion du Ministère et des dernières décisions, "tout ça est empreint d'un certain amateurisme" ...

Pour le reste, 100 % d'accord 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le problème, c'est qu'on peut se demander si le PR n'a pas le même avis que son porte-parole. Sauf à envisager que le porte-parole ne soit pas en phase avec celui dont il est le porte-voix. Juste un jour après le discours qui devait réconcilier tout le monde à Istres, cela devient franchement étrange comme gestion de crise... oserai-je dire presque trumpesque.

Mais je note le côté poétique de la chose.

Bref. Les discussions autour de la future revue stratégique risquent d'être... je ne sais pas trop en fait. Qui va y prendre part ? Qui osera parler ? Et comment va réagir la base à tout ce bazar ?

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Je nuancerais quelque peu. JYLD a bien essayé de reprendre la main sur le Ministère, voir, entre autres, une sombre histoire de direction RH, sa volonté de rester à Brienne, etc.. Mais, comme Hollande s'est couché devant le CEMA , il était mort d'entrée (ça doit dater de 2014) il s'est consacré au rôle de VRP en laissant Lewandonsky discuter le bout de gras. Ce qui fausse la perspective ce sont les événements de 2015 qui ont changé l'évolution budgétaire. Mais sur le fond il n'y est pour pas grand chose. A contrario, je crois que c'est Goulard qui disait à propos de la gestion du Ministère et des dernières décisions, "tout ça est empreint d'un certain amateurisme" ...

Pour le reste, 100 % d'accord 

Et moi aussi je suis d'accord avec vous deux.

Sauf que je nuance très largement sur les "dernières décisions" en cause ... Peut-on savoir de quelles décisions parlait-elle ?? Parce que c'est carrément facile (genre raccourci gratuit dans le sens littéral de la chose, qui veut tout dire, mais surtout ne rien dire du tout).

Tout le monde sait qu'au ministère il y a eu, et il y a toujours une gabegie récurrente dans certains domaines (secondaires ?) qui restent à définir, et bien sûr à traiter, pour financer au mieux possible et à l'euro disponible près l'absolu prioritaire. Mais les grands dossiers justement essentiels et prioritaires semblent avoir été suivi plutôt avec bon sens et professionnalisme, ou tout du moins c'est ce que l'on peut en penser de ce qui nous est "visible".

Donc définir la chose comme "empreinte d'un certain amateurisme", oui très bien mais il ne faut pas juste s’arrêter à la formulation : Quoi ? Quels dossiers/décisions ? Quand ? Et pourquoi ?

S'il y a des défaillances, ce qui est tout à fait possible, il faut savoir les pointer pour les corriger, sinon c'est juste faire du bruit pour la galerie ...

Après, au vue de son temps passé au ministère et de ses compétences en la matière, est-ce que Mme Goulard avait toutes connaissances intégrales des dossiers qu'elle qualifie de "décisions empreintes à un certain amateurisme" ?

Peut-être oui, peut-être non ...

 

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Peut-on savoir de quelles décisions parlait-elle

C'est une citation de mémoire, je ne suis pas certains des termes. Par contre, "certain amateurisme dans la gestion du ministère" je suis certain.  Comme je ne suis pas loin de penser la même chose... Au bémol de mes faibles lumières sur la cuisine du ministère :biggrin: 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Fusilier a dit :

@jojo (lo savoyârd)  @Ciders

Il dit pourtant une vérité, le conflit avec le CEMA était beaucoup plus structurel, que les propos devant la ComDef ou les 850... 

Ce n'est pas faute d'attirer votre attention sur ce point... :rolleyes:

Mais je suis d'accord, en partie sur le fond.

Mais je laisse ici le fond de côté.

Sauf que pour la forme, il va falloir que tout le monde parle le même langage pour bien se comprendre et être correctement audible, ce qui est très loin d'être le cas aujourd'hui.

Il y a un problème culturel et générationnel : les gens se parlent mais ne se comprennent pas, ou pire se méprennent sur le sens, voir encore plus dramatique utilisent un vocabulaire inapproprié en inadéquation d'avec le sens voulu du message envoyé ... On ne parle pas le même vocabulaire (et surtout pas le même langage) avec un Trump qu'avec un académicien (<= raccourci caricatural volontaire)

Et il n'y a pas pire pour créer des malentendus, surtout lors d'allocutions publiques envolées.

En mettant de côté le fond (le concret), nous avons le Pr qui s'adresse aux Armées comme le ferait un bon directeur d'entreprise (école de commerce / économie / industrie) et en face l'auditoire qui est-lui formaté "Histoire & Traditions" ne comprend tout simplement rien au message, ou tout de travers ... La faute à qui ?

Qui doit parler dans le "langage" de ceux à qui il s'adresse ? Hein ???

L'universalité de vie est la plus grande et riche des écoles, et ne coute pas un euro ... Manager ne s'apprend pas que dans les grandes écoles ... Il y en a qui ont dû le comprendre à leurs dépends, et sûr qu'ils vont retenir la (bonne) leçon ... Ah ben oui, faut que jeunesse se fasse ... Mais en attendant ...

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Fusilier a dit :

@jojo (lo savoyârd)  @Ciders

Il dit pourtant une vérité, le conflit avec le CEMA était beaucoup plus structurel, que les propos devant la ComDef ou les 850... 

Ce n'est pas faute d'attirer votre attention sur ce point... :rolleyes:

Et ce n'est pas faute d'attirer l'attention sur le fait que nommer deux ministres novices, humilier le CEMA, promettre des hausses de budget qu'il sera difficile - voire impossible - de tenir et envoyer le porte-parole traiter le CEMA démissionnaire de poète revendicatif quand celui-ci a simplement cherché à défendre ses ouailles... c'est totalement contre-productif.

En fait, c'est faire preuve du même amateurisme que celui que l'on dénonce.

Accessoirement, cela place le nouveau CEMA dans une situation extrêmement délicate. Il va devoir gérer non seulement le cas des coupes mais aussi la défiance de plus en plus marquée de la troupe. Son autorité est d'emblée fragilisée, il doit compter sur les interventions délicates du porte-parole et du président et ne peut pas s'appuyer sur sa ministre de tutelle. D'autant plus si chaque calinothérapie se voit balayée dès le lendemain par une pique vacharde...

Quant aux problèmes structurels, ils vont vite être réglés. Tout va passer par l’Élysée, les autres instances devant désormais se borner à une stricte exécution des ordres venus d'en haut. Il se trouvera bien quelques officiers supérieurs pour s'en plaindre mais comme ils n'ont pas le droit à la parole, ça passera tout seul. Bien entendu, cela se fera au détriment des décisionnaires militaires, relégués au rang de simples exécutants, et cela sapera la confiance des militaires. Mais qui s'en soucie ?

Edited by Ciders
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, prof.566 a dit :

Ciders, c'est le porte parole du gouvernement, pas celui de l'Elysée. Détail, certes, mais...

On en revient à la question que je posais tout à l'heure : en quoi les interventions du porte-parole du gouvernement sont-elles représentatives du pouvoir en place ? Est-ce qu'il prend la parole au nom du PM ? Est-ce que ce qu'il dit est de facto validé par le PM et par conséquent, par le PR ?

S'il a pris la parole seul sans en référer à personne, il devrait prendre cher rapidement. Pour l'instant, je n'ai vu aucun communiqué en ce sens. Donc...

Edited by Ciders
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

@Ciders  Je crois que tu grossis le PB.

 Pour le CEMA, ma lecture est que, comme il s'est comporté comme un politique il reçoit un traitement de politique, et c'est un mode dur, la politique 

Mouai ... Il y a du juste dans ta lecture ...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Fusilier a dit :

@Ciders  Je crois que tu grossis le PB.

 Pour le CEMA, ma lecture est que, comme il s'est comporté comme un politique il reçoit un traitement de politique, et c'est un mode dur, la politique 

Il a répondu à la commission de la Défense de l'Assemblée, il n'a pas fait un meeting politique...

Après d'accord. Mais il ne faudra pas s'étonner si personne ne parle plus face aux parlementaires de peur que ça se sache. Il ne faudra pas non plus s'étonner des effets secondaires d'un tel verrouillage. Je dis ça, je ne dis rien. Quant au problème qui grossit, personne n'avait demandé au PR ou au porte-parole du gouvernement de surenchérir. Ça se règle normalement dans un bureau ce genre de dossiers.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, prof.566 a dit :

A priori, l'attaque viendrait de la Cour (SG de l'Elysee entre autres). Ne pas oublier que Castaner a été chef de cabinet de Sapin.

Bonne remarque & info, merci.

Comme quoi la "transparence" est bien là  => Autre chef, autre méthode ... :biggrin:

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Il a répondu à la commission de la Défense de l'Assemblée, il n'a pas fait un meeting politique...

Après d'accord. Mais il ne faudra pas s'étonner si personne ne parle plus face aux parlementaires de peur que ça se sache. Il ne faudra pas non plus s'étonner des effets secondaires d'un tel verrouillage. Je dis ça, je ne dis rien. Quant au problème qui grossit, personne n'avait demandé au PR ou au porte-parole du gouvernement de surenchérir. Ça se règle normalement dans un bureau ce genre de dossiers.

9a donne surtout l'impression que ce gouvernement et notre PR commence à s'enfermer dans une tour de verre à force de ne pas vouloir recevoir les messages du terrain ni écouter l'expérience des anciens. C'est pas un très bon signe. J'attendais pour voir jusqu'à maintenant et là je passe de la neutralité bienviellante à la méfiance ... 

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...