Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[LPM] Loi Programmation Militaire


xav
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, HK a dit :

Ce que Goya dit surtout c’est qu’il faut remuscler l’armée de terre,

Je suis d'accord, c'est un plaidoyer centré sur l'AdT... 

Il y a 1 heure, HK a dit :

A priori rien de critiquable et j’ai même le sentiment que cela ne coûterait pas forcément très cher. Et même à iso-budget il y aurait peut-être quelques cibles de choix s’il fallait reaxer qqs dépenses (comme le Tigre Mk3).

Je ne sais pas ce que ça peut représenter en termes budgétaire.  Mais je suis d'accord,  le terrestre n'est pas forcement cher en acquisition matos (ça dépend du volume ... ) Par contre, les promenades néo-coloniales finissent par coûter bonbon... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, Fusilier said:

Par contre, les promenades néo-coloniales finissent par coûter bonbon... 

Oui. C’est l’argument de Goya qui me semble trop simpliste (voir carrément faux), qu’une Armée de Terre plus forte et utilisée plus agressivement aurait permis de meilleurs résultats « stratégiques ».

Quand je vois nos résultats en Afghanistan, Mali, Centrafrique etc j’ai un gros doute. Même les américains, qui n’ont pas de contrainte de moyens, n’ont pas trouvé beaucoup de succès.

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, wagdoox a dit :

Moi c’est l’inverse, il suffit de regarder le reste de l’europe non nucleaire pour le comprendre. 

Je ne suis pas certain de bien comprendre ta démonstration.  Si tu regardes l'Italie, par exemple,  ce n'est pas si mal, une marine assez remarquable, l'armée de terre c'est plutôt cohérent, ainsi que leur armée de l'Air...  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Fusilier a dit :

Je ne suis pas certain de bien comprendre ta démonstration.  Si tu regardes l'Italie, par exemple,  ce n'est pas si mal, une marine assez remarquable, l'armée de terre c'est plutôt cohérent, ainsi que leur armée de l'Air...  

pas si mal mais malgre tout inferieur. 
croire que l’argent qui n’irait pas au nucleaire irait dans conventionnel… je dirai plutot le social. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, wagdoox a dit :

pas si mal mais malgre tout inferieur. 
croire que l’argent qui n’irait pas au nucleaire irait dans conventionnel… je dirai plutot le social. 

ils n'ont pas les mêmes prétentions de grande puissance. Si cela correspond à leurs besoins stratégiques, à la place qu'ils veulent occuper / ou qui leur est assignée  dans l'OTAN; où est le pb.   

Je ne crois rien, je pointe le fait que l'on dépense de l'argent dans la puissance symbolique, ou si tu préfères ce que je pense être de la puissance symbolique. Même si ce symbole peut avoir une certaine efficience. 

Quand au social, c'est une antienne... Comme je ne sais pas ce que recouvre, dans ton esprit,  ce social, je m'abstient. En plus cela évitera le HS... :biggrin:

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On 1/27/2023 at 10:58 PM, ARPA said:

La réponse à cette question pourrait expliquer l'opposition présidentielle.

L'achat de Léopard 2 ou d'Abrams X serait désastreux pour notre BITD. La production d'un char national (AMX45 ou Leclerc NG) risquerait de coûter trop cher pour un besoin particulièrement réduit (Il veut quoi le CEMA ? passer à 300 char, ce ne serait qu'un besoin pour 100 nouveaux) ou cela dimensionner vraiment notre armée de Terre pour les X prochaines années (si on veut 600 char, ça juste la production en France, mais cela va aussi tripler le cout du MCO)

Peut-être qu'il n'y aura plus de char lourd français aussi ... Si la stabilité et l'enchevêtrement européen poursuit sa route, ce n'est pas à évacuer...

Si on raisonne sur une intervention Franco-française, utiliserons-nous un tel char ? Si on raisonne sur un conflit européen / OTAN, quel serait le poids tactique et stratégique de la maigre quantité qu'on apporterait ? A iso-budget, l'argent économisé sur le char permettrait de renforcer d'autres capacités plus importantes et plus utilisées.

Je pense sincèrement que la question se posera (si ce n'est ce pose déjà) au sein de l'Etat Major au retrait du Leclerc

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas trop où mettre ça, cela concerne surtout l'ADT. Mais, comme c'est une réflexion sur la formation des officiers à partir des enseignements de la guerre en Ukraine, peut-être que l'on peut établir des liens avec la LPM, au sens de la réorganisation des forces...  (si quelqu'un trouve un fil plus approprié... )

"Coëtquidan, une académie militaire à l'heure ukrainienne"

https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2023/01/30/coetquidan-une-academie-a-l-heure-ukrainienne-23639.html

il y a une heure, Asgard a dit :

Peut-être qu'il n'y aura plus de char lourd français aussi ...

Ca me parait une hypothèse peu probable.  Que la priorité de la programmation, soit plutôt axée sur la DCA, les drones etc, c'est une chose. Les Leclercs modernisés seront toujours utiles dans 20  ou 30 ans.

NB je ne sais pas si l'on est encore à temps pour remettre à niveau, ceux qui ont été "pillés" pour les pièces.  Mais si c'est possible, ça vaut le coup d'y réfléchir.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, HK a dit :

Oui. C’est l’argument de Goya qui me semble trop simpliste (voir carrément faux), qu’une Armée de Terre plus forte et utilisée plus agressivement aurait permis de meilleurs résultats « stratégiques ».

Quand je vois nos résultats en Afghanistan, Mali, Centrafrique etc j’ai un gros doute. Même les américains, qui n’ont pas de contrainte de moyens, n’ont pas trouvé beaucoup de succès.

Il prêche pour sa paroisse. Il faut juste en avoir conscience.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le 27/01/2023 à 20:54, herciv a dit :

Le fond stratégique de cette réorganisation c'est qu'on n'a pas besoin de nous pour garder les frontières de l'est. Les Ukrainiens puis les Polonais le feront très bien.

Les Ukrainiens, puis les Polonais... puis les Allemands.

 

==>[   ] Je sors :happy: !

 

Le 27/01/2023 à 22:58, ARPA a dit :

L'achat de Léopard 2 ou d'Abrams X serait désastreux pour notre BITD. La production d'un char national (AMX45 ou Leclerc NG) risquerait de coûter trop cher pour un besoin particulièrement réduit (Il veut quoi le CEMA ? passer à 300 char, ce ne serait qu'un besoin pour 100 nouveaux) ou cela dimensionner vraiment notre armée de Terre pour les X prochaines années (si on veut 600 char, ça juste la production en France, mais cela va aussi tripler le cout du MCO)

En tenant compte du besoin de "densifier", ainsi que de former des réserves sérieuses, j'aurais bien vu d'abord un retour au format "RC80" pour les quatre régiments de chars lourds, avec chacun 2 bataillons de 40 chars.

Plus 50% de matériel en réserve, ce qui devrait à mon sens devenir une règle s'il s'agit d'être vraiment prêt à une éventuelle guerre de haute intensité, c'est-à-dire une guerre où les pertes sont lourdes, et il faut pouvoir les remplacer.

Donc 4 x 80 = 320, plus 50% de réserves, total 480 chars Leclerc modernisés. D'où le besoin d'en produire 280, et il me paraît vraisemblable que ça justifie les frais de réouverture - recréation - d'une chaîne de production.

Bénéfices :

- Capacité blindée un peu sérieuse, que ce soit pour peser un peu quand même en Europe (même si ce ne serait pas l'objectif principal) ou pour peser aussi à l'international (joint à une capacité de projection maritime sérieuse, une flotte de rouliers notamment), sachant que les chars lourds se répandent, et il sera de plus en plus indispensable de pouvoir aligner une composante blindée pour être un peu crédible, même dans le cadre d'une projection de forces en Méditerranée, Moyen-Orient ou Afrique

- Maintien (recréation) d'une chaîne de production, donc aussi d'améliorations, avec soit la capacité de peser davantage dans MGCS et "convaincre" les Allemands de le relancer, soit au pire s'ils refusent la capacité d'y aller seuls (ne pas avoir cette option joue sans doute aussi dans l'immobilisme de la partie allemande puisqu'ils peuvent à raison considérer que les Français sont "coincés")

- Potentiel d'exportation, donc rentrées commerciales et fiscales, pour un char qui si j'en crois cet exposé est parmi les meilleurs au monde, concurrencé seulement par K2 sud-coréen et Type 10 japonais

 

Il y a 21 heures, HK a dit :

Oui. C’est l’argument de Goya qui me semble trop simpliste (voir carrément faux), qu’une Armée de Terre plus forte et utilisée plus agressivement aurait permis de meilleurs résultats « stratégiques ».

Quand je vois nos résultats en Afghanistan, Mali, Centrafrique etc j’ai un gros doute. Même les américains, qui n’ont pas de contrainte de moyens, n’ont pas trouvé beaucoup de succès.

Ce qui semble avoir de meilleurs résultats stratégiques, c'est une action décidée et en force sur quelques mois seulement, puis retrait et simple coopération avec les pays ou forces locales concernées.

- Fin 2001, les Etats-Unis ont en deux mois "explosé" le pouvoir taliban, exerçant les dures représailles que les attentats du 11/9 appelaient vu l'aide fournie par les Talibans à Ben Laden. S'ils s'étaient retirés début 2002, alors qu'il ne restait que quelques fuyards et groupes talibans qui se cachaient, s'ils s'étaient contentés d'appuyer le nouveau gouvernement afghan avec de la formation ou du renseignement (et zéro "boots on the ground"), les talibans seraient probablement restés dans cet état, devant faire face à la dure concurrence des autres formations et groupes concurrents au pouvoir à Kaboul. L'Afghanistan ne serait probablement pas une démocratie libérale et féministe, mais ce ne serait pas un enfer taliban.

Mais ils ont choisi de rester, et de commencer la francisation de l'Algérie transformation de l'Afghanistan en une version plus montagneuse du Kansas. Les Talibans, étant ennemis par excellence de l'Amérique, sont devenus progressivement le centre et point de ralliement de tout ce qui au "pays des hommes libres" ne voulait pas obéir aux étrangers. Les groupes et tendances afghanes concurrentes, partenaires de l'Amérique, sont apparus par comparaison comme les servants de l'étranger. Vingt ans de guerre et des milliers de morts au combat plus tard, Washington a du se retirer en laissant un pouvoir taliban plus fort que jamais.

- On pourrait aussi parler, avec le bénéfice du recul, de l'intérêt qu'il y aurait eu pour nous à nous contenter d'avoir sauvé Bamako de la conquête par les djihadistes en 2013 - et d'en avoir éliminé un bon nombre par la même occasion. Si nous étions partis quelques mois plus tard, je ne sais pas où en seraient le Mali et le Burkina Faso, mais nous aurions probablement de meilleures relations avec eux - et ils ne se seraient pas laissé embringuer par Wagner

 

La capacité d'agir fortement, y compris (surtout) à grande distance, et pendant quelques mois ou un an, ça suppose :

- Une armée de Terre forte, effectivement. Pas la future armée polonaise ni l'armée russe, évidemment, ce serait plus petit, mais il faudrait plus de punch et de capacité à encaisser les pertes, donc de munitions et de réserves. Aussi la capacité à mobiliser et employer effectivement ces forces à délai d'un très petit nombre de mois. Et pas d'impasse genre "les chars lourds ça sert pas à grand chose"

- Une capacité de projection maritime sérieuse. Donc une Marine forte évidemment, et une capacité maritime logistique sérieuse

Ca ne suppose certainement pas de centrer la conception de la force opérationnelle autour du scénario de projection de durée indéfinie, avec 4 mois d'Opex sur 2 ans pour chaque unité, donc une projection limitée au grand grand max à 1 / 6ème des unités. Ce n'est vraiment pas le scénario central... sauf à vouloir refaire l'Afghanistan ou le Mali :dry: Le scénario central serait alors plutôt la projection de 1 / 3 à 1 / 2 des unités, mais pour plusieurs mois seulement

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Alexis a dit :

On pourrait aussi parler, avec le bénéfice du recul, de l'intérêt qu'il y aurait eu pour nous à nous contenter d'avoir sauvé Bamako de la conquête par les djihadistes en 2013 - et d'en avoir éliminé un bon nombre par la même occasion. Si nous étions partis quelques mois plus tard, je ne sais pas où en seraient le Mali et le Burkina Faso, mais nous aurions probablement de meilleures relations avec eux - et ils ne se seraient pas laissé embringuer par Wagner

Ca c'est une certitude... On tape et on s'en va. On voit ce qui n'a pas marché, exemple le transport stratégique: on achète des avions de transports stratégique (plutôt que jeter l'argent par les fenêtres... ) 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, prof.566 a dit :

Faudra rajouter les 12 caesars cédés à l-Ukraine aujourd'hui (achat de GM200 demain et formation de pilotes à l'étude selon Reznikov)

Ce n'est pas clair cette histoire de CAESAR.  J'avais compris que les 12 étaient achetés, donc à produire (1) et qu'éventuellement on tuilerait avec nos stocks.  

1) il a été dit que c'est possible par ce que NEXTER a augmenté ses cadences... 

Link to comment
Share on other sites

Le 31/01/2023 à 18:46, prof.566 a dit :

Faudra rajouter les 12 caesars cédés à l-Ukraine aujourd'hui (achat de GM200 demain et formation de pilotes à l'étude selon Reznikov)

Les 12 CAESAR sont "achetés" auprès de Nexter via le fond débloqué par la France pour l'Ukraine, qui est libre de faire ses emplettes auprès des industriels français avec. En gros, à la fin c'est la France qui paye mais pas sur le budget du MinArm. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a des bruits qui court sur l'achat de la France de CV90.
Si c'est possible, il y a bien la possibilité d'avoir une aide de l’Europe (achat mutualisé)

Mais il y a d'autres matériels qui pourraient être acheté en commun ?

Edited by LBP
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, LBP a dit :

Il y a des bruits qui court sur l'achat de la France de CV90.
Si c'est possible il y a bien la possibilité d'avoir une aide de l’Europe (achat mutualisé)

Mais il y a d'autre materiel qui pourrait être acheté en commun ?

bruit sur un site internet, rien de plus a mon avis, on a NEXTER chez nous .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pourquoi vous voulez remplacer le VBCI :

Délit de sale gueule ?

Problème avec les roues ?

..... ?

 

J'ai plusieurs fois lu que sa mobilité surprenait les pro-chenilles.

Si c'est juste son 25mm, ce ne serait pas plus logique d'ajouter du MMP,  roquettes, ou d’avoir des versions avec du 40 CTA  ?

Edited by gargouille
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Des parlementaire donnent leur avis sur la LPM. Le volume de l'ADT y est questionné.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-prochaine-loi-de-programmation-militaire-doit-etre-l-occasion-de-changer-de-logiciel-rapport-senatorial-951098.html

La prochaine loi de programmation militaire doit être l'occasion de changer de logiciel » (rapport sénatorial)

Révélation

Dans un rapport à paraître sur les enseignements de la guerre en Ukraine, les sénateurs Cédric Perrin et Jean-Marc Todeshini regrettent que le gouvernement n'ait pas décidé de mettre en place des efforts supplémentaires de défense au-delà de ceux prévus dans la loi de programmation militaire (LPM) de 2018. Pour la prochaine loi (2024-2030), ils recommandent de « revenir à certaines réalités fondamentales que nous avons eu la chance de pouvoir oublier pendant quelques décennies », en termes d’effectifs et de matériels militaires.

« La prochaine loi de programmation militaire (LPM) doit être l'occasion de procéder au changement de logiciel désormais nécessaire », estiment les sénateurs Cédric Perrin (LR) et Jean-Marc Todeschini (PS) dans un rapport sur les enseignements de la guerre d'Ukraine. Car, constatent-ils « la guerre d'Ukraine nous oblige à revenir à certaines réalités fondamentales que nous avons eu la chance de pouvoir oublier pendant quelques décennies ». La prochaine LPM 2024-2030 constituera donc « une étape importante de ce retour au réel », assurent-ils. Enfin, préviennent-ils, la France n'est pas l'Ukraine dans son environnement géostratégique ni dans ses moyens, comme l'avait d'ailleurs souligné en janvier à Mont-de-Marsan Emmanuel Macron dans ses vœux aux armées.

« Bien que fondamentale, la dissuasion nucléaire ne fournit pas de solution à tous les cas de figure. Elle ne doit pas être notre nouvelle ligne Maginot », soulignent les deux sénateurs.

Pourtant, selon Cédric Perrin et Jean-Marc Todeschini, alors que « certains de nos alliés - certes, les plus concernés par la menace russe - ont déjà relancé leurs acquisitions et augmenté substantiellement leurs efforts de défense, la France poursuit la trajectoire prévue par la loi de programmation militaire de 2018, dans un contexte géostratégique pourtant bouleversé ». Une critique vis-à-vis de l'actuel gouvernement qui n'a pas financé - ou alors à la marge - de nouveaux achats d'armements, en particulier des munitions et des missiles en dehors de ce que prévoit l'actuelle LPM. Clairement, ils affirment qu'« en reportant l'effort à la prochaine LPM, nous avons déjà perdu au moins un an ». En outre, soulignent-ils, la Revue nationale stratégique (RNS) « manque d'objectifs concrets » et « on y perçoit peu l'ambition et les choix stratégiques qui doivent en découler ».

Renforcer la masse

Les deux sénateurs estiment qu'il est « légitime de s'interroger sur la pertinence » des effectifs des armées (203.000 militaires et 41.000 réservistes en 2021) et des matériels militaires (254 avions de combat, 222 chars et 19 grands bâtiments de surface). Pour autant, la prochaine LPM ne prévoit pas de hausse significative du nombre de militaires. S'agissant des matériels, le rapport annexé de la LPM, qui est en cours de finalisation, donnera un aperçu concret de l'effort capacitaire de la France pour ses armées sur la période 2024-2030. « L'Ambition 2030, telle que fixée par l'actuelle LPM est-elle encore
suffisante ? », s'interrogent-ils. Une ambition qui anticipait une nouvelle décroissance (200 chars et 225 avions de combat, dont 185 Rafale).

Ils préconisent également de renforcer les capacités terrestres compte tenu de l'attrition constatée pour la Russie (1.640 chars, 169 LRM, 317 canons automoteurs, 88 systèmes de défense sol-air, 69 avions, 75 hélicoptères, 169 drones et 12 navires). « Ces ordres de grandeur signifient que dans l'hypothèse - purement théorique - où la France serait confrontée à un conflit du même type, on peut dire approximativement que l'ensemble des chars français auraient été perdus à la fin du mois de mars, l'ensemble des VBCI au début du mois d'avril, l'ensemble de l'artillerie (Caesar + AUF1 + LRU) avant la fin avril et l'ensemble des 1.600 Griffon en août », avancent-ils. Pour autant, la prochaine LPM devrait réduire les ambitions de l'armée de terre, comme l'avait indiqué La Tribune avant le discours de Mont-de-Marsan d'Emmanuel Macron.

« Des stocks de munitions renforcés sont également nécessaires, qu'il s'agisse des munitions simples ou des munitions complexes, pour les trois armées », recommandent les deux sénateurs. Compte tenu du rôle de l'artillerie dans le conflit russo-ukrainien, ce ne serait pas du luxe. Ainsi, pendant la deuxième phase du conflit l'artillerie russe a tiré environ 20.000 coups par jour et jusqu'à plus de 30.000. Côté ukrainien, c'est en moyenne 5.000 à 6.000 obus par jour et jusqu'à 20 000. La France ne dispose que de 5.000 obus de 155 millimètres et 8.000 charges modulaires propulsives commandés en 2022 par le ministère des armées.

Quels efforts capacitaires ?

La guerre d'Ukraine incite à renforcer rapidement les capacités en matière de drones et de munitions téléopérées. Le rapport regrette que « la France évolue lentement sur le sujet des drones armés ». Si le drone américain Reaper en service dans l'armée de l'air est armé, le ministère n'a pas lancé l'intégration d'une roquette guidée laser sous les ailes du Patroller de Safran. « Un socle de 1.800 MTO (munitions téléopérées, ndlr) serait proposé dans le cadre de la LPM », anticipent les deux sénateurs. Par ailleurs, ils dévoilent que les marchés Larinae et Colibri ont été attribués à des consortiums formés autour des industriels MBDA et Safran. En outre, la dronisation est un enjeu majeur dans le milieu maritime. « La dronisation est en particulier un démultiplicateur de forces dans le domaine naval, avec le développement d'engins autonomes évoluant tant en surface que dans l'espace aéromaritime et dans les fonds marins », font-ils observer.

En outre, ils appellent le ministère des Armées à faire un effort sur la défense sol-air et les moyens de lutte anti-drones ainsi que les moyens de suppression des défenses aériennes ennemies (SEAD). Il est vrai que l'armée de l'air ne dispose aujourd'hui que de 18 systèmes de défense sol-air (8 SAMP/T et 10 Crotale). Le ministère a récemment passé commande de missiles Aster. En outre, la lutte anti-drones représente un enjeu de sécurité crucial dans l'hypothèse d'un engagement majeur mais aussi à court terme dans la perspective des grands événements sportifs attendus dans les dix-huit prochains mois (Coupe du monde de rugby 2023 et Jeux Olympiques de Paris 2024).

Il apparaît aussi indispensable pour les deux sénateurs de renforcer les moyens sur les SEAD dans la perspective de conflits dans lesquels la supériorité aérienne de l'armée de l'air serait remise en cause. Cela suppose « le développement de moyens de frappe (de précision hypervéloces ou saturants) et des moyens de guerre électronique », estiment Cédric Perrin et Jean-Marc Todeshini.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, les 56 mds de fonds supprimés sur 3 LPM, c'est à leurs partis qu'ont les doit... Et concernant les hausses de personnel, il est déjà compliqué pour les armées de maintenir les effectifs en l'état, alors recruter et les étoffer durablement sera une autre paire de manches.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

A lire dans Figaro 

Le Cema Terre confirme que la cible du programme Scorpion dans le cadre de la nouvelle LPM est maintenu.:sad:

L objectif de disposer en 2030 de 

1872 Griffons 

978 Servals 

300 Jaguar

200 Leclercs XL R 

Par contre un certain nombre de Griffons et Servals ne seront plus livrés en Vehicule de combat d infanterie. Mais en véhicules d accompagnement, d appui,et de soutien. notamment en Vehicule de défense sol air.

A Voir pour Griffons et Servals accompagnement ?

Engins porte drone engins radars??

La cible des Griffons sanitaire Pour le RM et des Griffons NRBC ne devrait pas changer vu que la taille de ses régiments ne change pas.

 

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Scarabé a dit :

Le Cema Terre confirme que la cible du programme Scorpion dans le cadre de la nouvelle LPM est maintenu.:sad:

Donc pas d'autre Retex que de développer un SABC porté par les véhicules Médians. (Et sinon ce que l'on sait par ailleurs : feux dans la profondeur et munitions rodeuses)

 

Il y a 4 heures, Scarabé a dit :

Par contre un certain nombre de Griffons et Servals ne seront plus livrés en Vehicule de combat d infanterie. Mais en véhicules d accompagnement, d appui,et de soutien. notamment en Vehicule de défense sol air.

On peut sans doute se dire plus de MEPAC = Griffon d'appui et de soutien ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, BPCs a dit :

Donc pas d'autre Retex que de développer un SABC porté par les véhicules Médians. (Et sinon ce que l'on sait par ailleurs : feux dans la profondeur et munitions rodeuses)

C'est une phrase dans une interview, ça se trouve il y aura un SABC pour les lourds et ou la cavalerie.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...