Lcampagnard

crash eurocopter:

Recommended Posts

Bonjour,

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, une triste nouvelle :

Un Cougar AS 532 d'Eurocopter s'est crashé dans les gorges du Verdon mercredi, avec malheureusement six morts à déplorer.

Ce crash m'a particulièrement touché car j'étais en vacances la semaine dernière dans les gorges du Verdon, j'étais au pont de l'Artuby (à 1 km du crash) lorsque j'ai vu une épaisse fumée noire de l'autre côté de la colline. Cela m'a inquiété car il ne semblait pas être un feu de forêt. Puis une gazelle de l'Alat à foncé droit dessus, puis un EC 130 de la gendarmerie, puis un Huey bombardier d'eau et des Tracker de la sécurité civile... Sur la route des crêtes les camions de pompiers se succédaient... J'étais sur a ce moment que quelque chose de grave s'était produit, j'ai cru a une chute de voiture... J'étais passé la veille par le sentier où il s'est crashé, c'est complètement au fond des gorges. J'ai vu l'épave du haut des gorges, c'est terrible : il ne reste plus que de l'acier fondu, a tel point qu'il épouse la forme des galets. Les causes de l'accident risquent d'être difficiles à expliquer, car la boîte noire à peu de chances d'être exploitable vu l'état de lépave. Il faudra suivre le rapport du BEAD.

On ignore pour l'instant les causes du crash. Certains journaux parlent d'une collision avec un câble électrique, mais je ne vois pas comment l'appareil aurait pu se traîner jusqu'au fond des gorges avec des bouts de pales en moins, vu qu'il n'y a pas de lignes électriques dans le coin.

Mes condoléances aux familles et proches, à tous ceux qui connaissent de près ou de loin les victimes.

Un article du Parisien en parle :

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/marignane-chez-eurocopter-les-collegues-des-victimes-bouleverses-par-le-crash-25-07-2012-2102662.php[box title=TitleBox]Au siège d'Eurocopter à Marignane, les collègues des six salariés du groupe morts mercredi dans l'accident d'un hélicoptère se disaient "bouleversés" par "un accident jamais vu" dans l'entreprise alors que les familles des victimes étaient reçues par une cellule de crise, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Je connaissais très bien trois d'entre elles (...) le pilote et les deux ingénieurs navigants", a déclaré mercredi dans la soirée le directeur sécurité développement du constructeur, Gilles Bruniaux, qui avait déjà volé "avec le pilote" pour des vols d'essais. [/box]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a quand même un truc qui me tarabuste. La boite de transmission principale en cause dans les accidents des compagnies pétrolières sont les mêmes que celles des H225 M ?

Parce que ça me semble bizarre que les armées aient continué sans aucun soucis à utiliser leurs caracaux dans les pires conditions au Sahel pendant que les flottes civiles étaient clouées au sol pendant six mois. 

Je sais que la vie d'un militaire à moins de valeur médiatiquement que celle d'un civil mais quand même je n'imagine pas l'EMA faire voler ses hélicoptères avec une épée de damocles, comme la rupture d'une BTP, au dessus de la tête !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aaaaaaaaaaaaah oui ok d'accord. Et donc la BTP des H225M n'était pas la même que celles des H225 Oil & Gas ? Parce que les premiers n'ont jamais été cloués au sol quand les deuxièmes ont passé plusieurs mois les pieds au sol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Ce qui m'étonne par contre, c'est le manque total de communication chez Airbus Helicopters.  Un de leurs best seller perd son rotor principal en plein vol,  ce qui est tout de même le pire des scénarios envisageables  en terme de défaillance de la machine,  et la communication du constructeur est à peu près proche de zéro...

 J'imagine que si un A320 perdais ses ailes en plein vol on aurait tout de même droit à un peu plus de renseignements  de la part d'Airbus   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
44 minutes ago, Teenytoon said:

 Ce qui m'étonne par contre, c'est le manque total de communication chez Airbus Helicopters.  Un de leurs best seller perd son rotor principal en plein vol,  ce qui est tout de même le pire des scénarios envisageables  en terme de défaillance de la machine,  et la communication du constructeur est à peu près proche de zéro...

 J'imagine que si un A320 perdais ses ailes en plein vol on aurait tout de même droit à un peu plus de renseignements  de la part d'Airbus   

C'est un peut pas la même clientèle les passagers A320 et les passagers Super Puma ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est d'accord mais ça reste des passagers, pas des pilotes d'essai. 

Des passagers dans le cadre de leur boulot certes, mais finalement pas bien différents d'une business class dans l'aérien classique. 

Modifié par Teenytoon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Teenytoon said:

On est d'accord mais ça reste des passagers, pas des pilotes d'essai. 

Des passagers dans le cadre de leur boulot certes, mais finalement pas bien différents d'une business class dans l'aérien classique. 

Bah visiblement il faut croire que le passager class eco pour la Turquie a plus de valeur médiatique que le pro qui va bosser sur une plateforme ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, oui, on est d'accord. Et apparemment ils butent sur la recherche de l'origine de la crique. Mais dans ces conditions je ne vois pourquoi tout le monde a autorisé la flotte à reprendre son activité. J'imagine que s'ils ont levé le "clouage" au sol c'est bien qu'ils doivent avoir au minimum l'idée que ca ne va pas survenir à nouveau "comme ça". 

En gros si la réponse c'est "la faute à pas de chance" et qu'on compte sur notre bonne étoile pour ne pas que ça arrive à nouveau, ce serait un peu léger. Et je n'imagine pas qu'ils soient légers chez Airbus Helicopters. 

Après si on nous disait, on connaît l'origine et/ou le palliatif, mais vous n'avez pas à le savoir, je comprendrais. Mais là on ne dit même pas ca. 

Modifié par Teenytoon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Teenytoon a dit :

Après si on nous disait, on connaît l'origine et/ou le palliatif, mais vous n'avez pas à le savoir, je comprendrais. Mais là on ne dit même pas ca. 

C'est assez délicat. D'un côté le constructeur et de l'autre le client. Entre les deux, l'administration qui a certifié l'appareil.

Dans un premier temps tout le monde a intérêt a rester au niveau de l'enquête administrative.

Les familles des victimes et surtout leurs avocats sont à l'affut du moindre indice pour l'enquête judiciaire dans un deuxième temps. Et là il est question de gros sous.

Il faut donc rester dans une communication maitrisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Teenytoon a dit :

Là elle n'est pas maîtrisée, elle est inexistante côté constructeur

Il y a bien une communication puisque Capmat a donne le lien plus haut. Maintenant faute d’élément supplémentaire tu veux communiquer sur quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a une communication du "BEA" du pays concerné par l'accident. Point. 

Communiquer sur quoi j'en sais rien, si je le savais je ne le demanderais pas. Mais là un hélico perd son rotor principal en plein vol sur une gamme largement répandu tant chez les civils que chez les militaires et tu trouves qu'il n'y a pas matière à communiquer ???

Je reprend mon exemple, demain un A320 perd ses ailes en plein vol (criticité égale à la perte du rotor principal pour un hélico), tu penses que un an après Airbus n'aura pas communiqué ????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Teenytoon a dit :

Il y a une communication du "BEA" du pays concerné par l'accident. Point. 

Communiquer sur quoi j'en sais rien, si je le savais je ne le demanderais pas. Mais là un hélico perd son rotor principal en plein vol sur une gamme largement répandu tant chez les civils que chez les militaires et tu trouves qu'il n'y a pas matière à communiquer ???

Je reprend mon exemple, demain un A320 perd ses ailes en plein vol (criticité égale à la perte du rotor principal pour un hélico), tu penses que un an après Airbus n'aura pas communiqué ????

Du lien plus haut: Airbus Helicopters have today issued the following statement to coincide with the publication of another Preliminary Report by AIBN [...]

En cas de crash d'avion de ligne ce sont en général les medias qui sur-communiquent et qui forcent souvent les constructeurs a communiquer. Mais sinon c'est globalement la même méthodologie. Tu ne communiques pas si tu n'as rien de nouveau a dire.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5119
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    STEPHANE BEGALA
    Membre le plus récent
    STEPHANE BEGALA
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20104
    Total des sujets
    1088761
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets