Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Un pistolet qu'on pourra imprimer en 3D chez soi


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

Développer un modèle open source de pistolet qu'on pourrait imprimer en 3D soi-même: c'est le défi que s'est lancé Cody Wilson, un étudiant en droit de 24 ans vivant au Texas, un des États américains où la législation sur le port d'armes à feu est la plus permissive.

Son but est de réussir à produire une arme de calibre 22 long rifle qui puisse résister à un tir de balle sans exploser dans la main, rapporte l'hebdomadaire Die Zeit. Les imprimantes 3D à usage privé qui sont aujourd'hui sur le marché permettent de construire des objets en plastique tel l'ABS, la substance thermoplastique utilisée pour fabriquer les Legos. Ce matériau étant relativement résistant, le projet, baptisé «Wiki Weapon», a peut-être une chance de voir le jour.

Fidèle à l'éthique du hacker, Cody Wilson veut mettre son mode d'emploi en accès libre sur le net et en open source afin que les utilisateurs puissent le perfectionner. Pour financer son projet, l'étudiant veut récolter 20.000 dollars de dons.

Mais jusqu'à présent, la Wiki Weapon ne suscite pas vraiment l'enthousiasme, si ce n'est celui d'internautes qui rêvent de voir se développer le port d'armes à feu dans leur pays, comme cet utilisateur ayant laissé un commentaire dans la FAQ du site internet de Wilson:

«Super idée, les mecs! Ici en Russie, votre invention pourrait être très utile à cause des restrictions dans le vente et le port de pistolet. Toutes ces restrictions débiles seront bientôt dénuées de sens. […] Je suis définitivement de votre côté. Je vous enverrai bientôt de l'argent.»

Comme l'indique le journal suisse Neue Zürcher Zeitung, la plateforme de crowdfunding Indiegogo, sur laquelle Cody Wilson avait mis en ligne son projet, l'a supprimé peu après que 2.000 dollars ont été récoltés, la direction du site ne voulant pas soutenir la diffusion d'armes.

Suite :

http://www.slate.fr/lien/61043/pistolet-open-source-imprimante-3D

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

La suite :

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/04/18/les-armes-imprimees-en-3d-nouvel-ennemi-de-la-regulation_3161920_651865.html

Il a réussi à sortir un AR15, heureusement qui est HS après 6 coups et qui nécessite encore des pièces usinées.

Au-delà du rejet du projet de loi proposant davantage de contrôles des ventes d'armes aux Etats-Unis – un vote jugé "honteux" par Barack Obama, les partisans d'un contrôle accru ont potentiellement un autre adversaire de taille : le développement d'armes "faites maison", créées à partir d'imprimantes en trois dimensions. Mi-mars, un étudiant de 25 ans en master de droit à l'université du Texas, Cody Wilson, a obtenu du Département de la justice américain une licence autorisant Defense Distributed, une petite société dont il est le fondateur, à fabriquer et à distribuer des armes en plastique à l'aide d'une imprimante 3D, rapportent plusieurs médias américains (ici ou ici).

Link to comment
Share on other sites

La suite :

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/04/18/les-armes-imprimees-en-3d-nouvel-ennemi-de-la-regulation_3161920_651865.html

Il a réussi à sortir un AR15, heureusement qui est HS après 6 coups et qui nécessite encore des pièces usinées.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=tAW72Y_XPF4

600 balles de 5.56;

il y avait eu un reportage intéressant de Vice sur ce projet. Au début en quelques coups le lower cassé...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Un nouveau pistolet imprimé en 3D qui s’appelle « The Liberator ».

Il a été conçu par Cody Wilson, un étudiant en droit de 25 ans à l’Université du Texas, la star du documentaire Click. Print. Gun de Motherboard. Wilson a fabriqué un prototype d’arme (voir photo dans le lien) et il envisage de publier les fichiers 3D la semaine prochaine. En bref, n’importe qui pourra imprimer l’arme sans avoir d’autorisation, ou un numéro de série.

Selon Forbes, le Liberator est fabriqué avec 16 pièces en plastique, et il y a des barillets de différentes tailles pour changer de calibre. Toutes les pièces sont en plastique ABS et imprimées avec une Stratasys Dimension SST. Le pistolet intègre un clou comme percuteur et Wilson a ajouté une pièce en acier pour qu’il soit détecté par les détecteurs de métaux.

Bien sûr, les gens bien intentionnés qui imprimeront ce pistolet ne seront pas obligés de faire ça.

http://www.gizmodo.fr/2013/05/04/premier-pistolet-entierement-imprime-3d.html#more-203863

Link to comment
Share on other sites

Un autre article sur le sujet avec une vidéo, et moi qui voulait monter un raffy ou viper mark2 et plein d'autres maquettes qui ne sont pas vendus sur le marché.

http://www.latribune.fr/technos-medias/20130506trib000763318/devenir-fabricant-d-armes-avec-une-imprimante-3d-c-est-desormais-possible.html

réalisation d'un fusil semi automatique avec les 3D printer

Link to comment
Share on other sites

Ça y est j'ai décidé de me lancer. J'ai acheté une imprimante et j'ai fait de la place dans le garage.

Demain, j'imprime un barbotin...

:lol:

Et le pire, c'est que c'est le l'ordre du possible

http://www.usinenouvelle.com/article/l-impression-3d-du-metal-gagne-du-terrain-en-france.N194742

Encore un peu cher, mais ça arrivera un jour ou l'autre en masse dans les foyers, ce n'est qu'une question de temps.

Link to comment
Share on other sites

Bof lisez le manuel des minute mens des années 1950 Vous y trouverez des plans et les cotes pour concevoir des PM avec ce qui traîne dans le garage. A l époque 1970  la laisse valait 5 ou 10$ . En plus nombres des opérations peuvent se pratiquer sans aucune source d’énergie.

Alors votre hacker n’ajoute rien au débat sauf peut être pour ceux ayant deux pieds gauches et un seule main droite.   

Bof lisez le manuel des minute mens des années 1950 Vous y trouverez des plans et les cotes pour concevoir des PM avec ce qui traîne dans le garage. A l époque 1970  la laisse valait 5 ou 10$ . En plus nombres des opérations peuvent se pratiquer sans aucune source d’énergie.

Alors votre hacker n’ajoute rien au débat sauf peut être pour ceux ayant deux pieds gauches et un seule main droite.   

Link to comment
Share on other sites

Question pratique: je télécharge un modèle d'arme 3D, je l'imprime, il me pète à la gueule au bout de 300 coups, je suis blessé. Qui est responsable? Est-ce que je peux attaquer le concepteur du modèle au civil et gagner des dommages et intérêts?

Link to comment
Share on other sites

Question pratique: je télécharge un modèle d'arme 3D, je l'imprime, il me pète à la gueule au bout de 300 coups, je suis blessé. Qui est responsable? Est-ce que je peux attaquer le concepteur du modèle au civil et gagner des dommages et intérêts?

Le concepteur de l'arme originelle ? Amha, dans le cas d'un AR 15 il faudrait déjà trouver quel fabriquant, il y en a plusieurs je crois. Ceux-là pourraient te répondre que tu ne respectes aucunes des spécifications constructeur et tout simplement que ce n'est pas leur produit. Le vice/problème ne leur est donc pas imputable.

Si c'est le concepteur du modèle à imprimer, l'auteur du fichier, ça devient un brin plus aisé (une fois la personne identifiée ce qui sur internet n'est pas toujours aisé) mais dans la mesure ou tu as fabriqué l'arme toi-même, tu risques de devoir prouver positivement que quelque chose dans le fichier téléchargé présente un problème entrainant un vice de construction. Ce qui va nécessiter d'établir (le concepteur jouera là-dessus) que ton imprimante était fonctionnelle, que tu as bien respecté les spécifications en termes de matériaux de base, tout le processus de fabrication, que tu as bien entretenu ton flingue etc.

Grosso modo pour moi tu es fabriquant de ton propre flingue donc t'es responsable des bricoles qui surviennent à ton minois. Il faudrait une erreur dans le fichier téléchargé* ou dans l'imprimante dont le fabriquant pourrait répondre que la fabrication de flingues n'est pas comprise dans la clause de garantie de ton contrat de vente voir même que la machine n'a pas été conçue pour produire des pièces destinées à être soumises à de tels traitements. Le fabricant de l'espèce de pâte servant de matériau de base risque de répondre la même chose.

*Chose qui devrait vite être corrigé vu la nature du marché : ça ressemble à du développement de logiciel libre mais de manière totalement anarchique. Fondamentalement on aurait vite fait de corriger les fichiers... ou de les plomber... et de multiplier les fichiers de bonne ou de mauvaises qualité traînant sur le net.

Link to comment
Share on other sites

Le gouvernement américain a ordonné le retrait des plans du Liberator, le pistolet en plastique entièrement fabriqué avec une imprimante 3D.

Defense Distributed, concepteur d'armes à feu en 3D, délivrait en ligne, le mode d'emploi permettant à quiconque ayant accès à une imprimante 3D, de fabriquer une arme.

Si le gouvernement a d'abord ignoré l'objection des partisans du contrôle des armes à feu, permettant ainsi la diffusion du mode d'emploi de fabrication du pistolet, il a fini par se rétracter. Le Département d'Etat américain a finalement écrit à Cody Wilson, le concepteur du fusil, exigeant le retrait des dessins en indiquant que l'édition en ligne de telles informations pouvaient enfreindre le règlement de contrôle des armements.

http://www.lesnumeriques.com/imprimante/retrait-plans-armes-a-feu-fabriquees-en-3d-n29443.html

Link to comment
Share on other sites

Je crois que le fameu pistolet a explosé au bout du deuxième coup.  :lol:

Curieux qu'il est pu tirer un seul coup ; le .22LR peut dévelloper 24.000PSI

Pour info :

Le .223 c'est 55.000PSI ou 3800bar

Le .45acp c'est 21000PSI ou 1448 bar .......faudrait vraiment être débile couillu pour tirer ça avec un truc full plastaga qui sort de l'imprimante magique avec une feuillure approximative   :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Ce n'est pas du 22LR faute de traduction ou ignardise des journalistes mais du 380 auto en gros quelque chose qui se classe entre le 7.65 ou 32 ACP et le 9*19 ou 9 mm parabellum .N'ayant plus les tables CIP sous la main je ne connais pas la pression de cette cartouche mais elle reste assez faible pour être utilisée dans des PA à culasse non calée

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
Citation

 

RAMBO : le premier lance-grenades imprimé en 3D par l’armée américaine

Baptisé Rapid Additively Manufactured Ballistics Ordnance ou plus simplement ‘RAMBO’, ce lance-grenade vient d’être mis au point par l’armée américaine après 6 mois de recherches.

Acier, aluminium et plastique

Rien d’étonnant jusque-là, excepté le fait que la cinquantaine de pièces qui le composent ont été imprimées en 3D (hormis la glissière et les ressors) pour un résultat a priori tout aussi meurtrier qu’un lance-grenade assemblé en usine.

Alors pourquoi se donner tant de mal pour produire une arme en ayant recours à l’impression 3D ? Probablement parce que l’impression 3D leur permettra dans un avenir plus ou moins proche de produire des armes à la volée au coeur de la zone de conflit.

L’armée cherche à réduire les délais qui subsistent entre la phase de prototypage d’une arme et le moment où celle-ci se retrouve entre les mains d’un soldat. Pour ne plus attendre durant des mois l’arrivée d’un premier prototype usiné, les chercheurs ont eu recours à l’impression 3D pour tester plusieurs versions d’un même lance-grenades en l’espace de quelques jours seulement. Au total, six mois de recherches et de développement auront été nécessaires à la production d’une nouvelle arme et de munitions compatibles, explique un chercheur.

Impressionnant et inquiétant non ?

 

Source: Le Journal du Geek

Quelques avis sur le site du Figaro

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
Citation

 

Un drone de chantier peut-il être équipé d’un pistolet à clous ?

Les engins volants autonomes n'ont logiquement pas le droit d'être équipés avec des armes. Quid du pistolet à clous ?

Récemment la Federation Aviation Administration (FAA) mettait en garde les petits malins qui tentaient d’équiper leur drone avec des armes. Aujourd’hui, nous apprenons qu’un engin volant imaginé par des chercheurs de l’Université du Michigan utilise un pistolet à clous pour fixer des éléments d’une toiture de façon autonome. Voilà de quoi relancer la polémique sur les dangers potentiels des drones !

Le pistolet à clous est-il considéré comme une arme ?

Les roboticiens de l’Université du Michigan sont très fiers de leur invention. Ils ont réussi à mettre au point un drone capable de fixer des morceaux de toit de manière totalement autonome. Ceci est rendu possible grâce au pistolet à clous dont il est équipé. C’est justement ce dernier qui fait polémique en ce moment aux États-Unis. Les drones n’ont logiquement pas le droit d’être équipés d’armes, mais doit-on considérer cet outil comme une arme ?

Le temps de vol de ce drone est limité à 10 minutes à cause notamment du poids du pistolet électrique. Quelques dizaines de clous seulement sont en mesure d’être embarqués sur l’engin volant. Son utilisation est donc pour le moment limitée. Demain, ce drone sera peut-être capable de refaire totalement votre toiture. Plutôt pratique non ? Pourtant la FAA ne voit pas l’arrivée de ce drone d’un très bon œil.

Des drones pour toutes les situations !

Les drones sont utilisés dans de très nombreuses situations. Certains engins volants sont par exemple programmés pour protéger les cultures des insectes. C’est le cas de ces drones chinois capables d’éradiquer 98% des des insectes ravageurs en Chine : les Spodoptera frugiperda. De son côté, Uber Eats testait cet été la livraison de repas à l’aide de drones, à San Diego en Californie.

 

Source: Siècle digital

Combien de temps avant que des individus malveillants ne remplacent le pistolet à clou par un vrai pistolet éventuellement imprimé en 3D? Et combien de temps avant qu'ils ne remplacent le drone téléopéré par un drone autonome?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...