Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Il y a 5 heures, Bon Plan a dit :

Se souvenir qu'on a été très prêt de vendre 12 SNA Rubis au Canada.   Je vais essayer de retrouver un article lu il y a 2 ou 3 semaines sur le sujet (sais plus dans quel canard).

Là encore intervention des américains....

Alors là....   Ca pourrait être une occasion pour les ricains de se racheter. 

Le veulent ils?  pas forcément évident.  Humilier la France n'a pas du complètement leur déplaire.

Les Australiens se feront la même réflexion dans 25 ans et plus.

Les anglais sont des fouteurs de merde.

Oui "on" est souvent près en effet... le problème c'est le positionnement d'un appareillage politique qui ne soutient plus son industrie, et qui quand il voit sonner le numéro nommé "Washington" sur son téléphone portable, commence à perler à grosses gouttes... Puis qui après avoir reçu la mauvaise nouvelle, ou bien l'ordre un peu déplaisant, se contente, dans le meilleur des cas, d'une petite gesticulation pour sauver la face.... alors que pour c**** les c****** au dit numéro qui peut parfois même harceler, une visite en grandes pompes à Moscou avec à la clé de nombreux partenariats, contrats, et une vision stratégique commune sur le long terme pourrait donner un petit bol d'air... Bon il est vrai qu'après ça il faudra peut-être bloquer le numéro W pour quelques jours, sinon le téléphone risquerait la surchauffe.

On ne peut pas reprocher au réseau de pouvoir actuel de ne pas avoir essayé au début, mais très vite il s'est fait rappeler à l'ordre par une affaire déplaisante sur un garde du corps encombrant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Bon Plan a dit :

Se souvenir qu'on a été très prêt de vendre 12 SNA Rubis au Canada. 

Sauf que l'offre avait été faite juste avant la fin de la guerre froide. Les canadiens craignait une attaque sous marine Russes par l'Arctique. Du coup il en avait besoin.

La fin de la guerre froide à totalement changer le contexte les Canadiens se sont demandés si sa vallait le coups d'avoir des sous marins surtout nucléaires. C'est la qu'ils se sont tournée vers les Britanniques qui leur ont proposé les 4 SSK presque neuf pour pas chère et sa a été le début de la fin... Après pourquoi la France n'a pas fait une autre proposition avec des sous marin diesel électrique Agosta 90B comme ceux du Pakistan. Sa aurait permit de s'aligner sur l'offre Britanniques. 

Edited by Vince88370
Link to comment
Share on other sites

Soyons honnête, on n'y croit pas des masses. Mais ce serait un beau pieds de nez et un sacré coup. D'un autre coté, la classe Attack est tout à fait adaptée au besoins Canadien. Avec son gabarit, ses qualités nautiques, et une conception dérivée du programme Barracuda, il semblerait avoir toute ses chances. Si les canadiens sont en plus pressés, les études déjà menées et en produisant les éléments en France et assemblés au Canada, ils pourraient disposer des sous marins plutot rapidement. De plus le coût de ce programme serait maitrisé et pourrait coller aux capacités financières du Canada. Quant on voit le cout estimé pour les 15 futurs frégates Canadiennes (60 milliards de $...), on peut penser pouvoir fournir pour beaucoup moins cher les 12 SSK Attack (la version SNA pour la France coutera environ 11 milliards d'€ pour 6 exemplaires).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, KnewEdge a dit :

Oui "on" est souvent près en effet... le problème c'est le positionnement d'un appareillage politique qui ne soutient plus son industrie, et qui quand il voit sonner le numéro nommé "Washington" sur son téléphone portable, commence à perler à grosses gouttes...

Des entrées dans les hautes instances politiques pour connaître ce genre de détail ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, KnewEdge a dit :

On ne peut pas reprocher au réseau de pouvoir actuel de ne pas avoir essayé au début, mais très vite il s'est fait rappeler à l'ordre par une affaire déplaisante sur un garde du corps encombrant.

Aucun lien entre ces 2 "affaires". La dernière étant d'ailleurs de l'ordre du détail d'intendance.

Edited by Bon Plan
Link to comment
Share on other sites

https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/marin-suffren-petit-probleme-fuite-dans-turbine-257000

Selon nos informations, le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Suffren de la Marine nationale connaît quelques problèmes techniques. Le Suffren est la tête de série d’une nouvelle classe de sous-marins, les Barracudas. Le bateau est toujours en période d’essais au sein de la Marine, avant son admission en service actif.

«  Une des turbines fuit  » assure un spécialiste qui souhaite rester anonyme. «  Cela limite la puissance de manière significative et donc les capacités opérationnelles du sous-marin, mais pas dans les phases discrètes  ».

A bord du sous-marin, «  des fanions de plastique ont été disposés autour de la turbine pour matérialiser la fuite  ».

Le problème pourrait venir du «  design de supportage de la machine  » avec une «  déformation à une certaine température  ». Le Duguay-Trouin, deuxième SNA de la série, en cours de construction, serait lui aussi concerné.

Interrogée par ce blog, la Marine nationale ne nie pas, mais considère qu’un «  ton dramatique  » serait «  exagéré  ». «  Les ‘restes à faire’ sont nombreux et c’est normal  ». «  Lors des essais, les précédentes générations avaient rencontré des problèmes parfois bien plus importants  ». Nous attendons la réponse de Naval Group, également interrogé.

Il n’y a sans doute pas péril en la demeure. Tous les nouveaux bateaux connaissent des problèmes lors des essais. On se souvient des difficultés du porte-avions Charles de Gaulle, au début des années 2000, qui, depuis lors, a donné pleine satisfaction. Rappelons toutefois que le programme de SNA Barracuda a connu trois années de retard, dû notamment à des problèmes techniques de tuyauterie.

Link to comment
Share on other sites

Ces soucis sont classiques et régulier sur un programme de ce type. Il s'agit d'un équipement d'une complexité extrême. Des centaines de milliers de pièces à assembler. 10 années de fabrication et la mobilisation des plus grands savoir faire dans des domaines stratégiques. Il s'agit du prototype mais aussi du premier d'une série de 6 SNA. Contrairement aux autres programmes militaires, avions chasse/transports, chars de combats, hélicoptères, blindés d'assaut,... qui ont des prototypes dédiés aux essais, pour un SNA/SNLE/PAN, ce n'est pas financièrement possible. Et forcément, cela oblige à une mise au point/adaptation/réparation sur le premier de série...ça complique également l'entrée en service ops du bâtiment. 

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARMEN56 a dit :

Dans le contexte lourd que nous venons de passer , C'est incroyable que ce genre d'info puissent fuiter et être relayée par média

C'est Thermodyn au Creusot une  filiale de l'americain GE qui construit les turbines de nos SNA 

Tu va voir c'est un coup des US bientôt :bloblaugh:

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Scarabé a dit :

C'est Thermodyn au Creusot une  filiale de l'americain GE qui construit les turbines de nos SNA 

Tu va voir c'est un coup des US bientôt :bloblaugh:

Filiale de Baker Hugues

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

C'est Thermodyn au Creusot une  filiale de l'americain GE qui construit les turbines de nos SNA 

Et ?…Je sais cela depuis longtemps . Le Creuzot - Schneider ………………………….Thermodyn , une longue histoire

https://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2014/07/07/dans-les-genes-de-thermodyn

 

Bon ben maintenant on sait qu’il existe des « spécialistes »  qui vont baver des infos toutes fraiches conf/def chez Merchet , génial !

Papier qui va surement énerver  Jadot and co ………. enfin çà pourrait être pire ; forumeurs d’AD prions tous ensemble  pour que les tabloïds de Bojo regardent ailleurs .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce cher Merchet a fait son buzz sur le dos de notre MN. C'est malheureusement une info véridique mais qui n'a rien à faire dans les journaux. C'est infos devraient rester dans le cadre des commissions à huis clos de la défense et de la sécurité nationale chargés de contrôler la bonne exécution des programmes. Ces députés que nous avons élu ont pour mandat de faire ce travail. Mais aujourd'hui la com à tord et à travers est la règle même pour des sujets concernant notre souveraineté et notre sécurité nationale. Un jour où l'autre nous payerons ses trahisons. Courage aux Marins pour finir la mise au point de cette nouvelle classe de SNA qui doit booster les capacités de notre MN.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, ARMEN56 a dit :

forumeurs d’AD prions tous ensemble  pour que les tabloïds de Bojo regardent ailleurs .

J’ai appris en fin de matinée le meurtre d’un député britannique  , c’est terrible ; condoléance à sa famille. Il est bien évident qu’à l’heure où j’ai écrit ce commentaire  je l’ignorais bien évidemment et donc toutes mes excuses  pour cette coïncidence mal à propos .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Julien a dit :

Filiale de Baker Hugues

Mais GE au moment de la conception, même si tout le bureau "marine" de Thermodyn est complètement sanctuarisé et rendu indépendant des changements de rachats et de maison mère. C'est cette même usine du Creusot qui a fourni les turbines des SNLE et du CDG, et qui bosse depuis bien 10 ans sur le SNLE 3è génération. Reste à savoir où ça fuit, l'enveloppe d'une turbine est en acier moulé, et testée via épreuve hydraulique et ressuage, donc si ça fuit c'est au niveau de la tuyauterie... Et cette même tuyauterie est de responsabilité NG Indret, le scope de Thermodyn va de la vanne d'arrêt amont turbine jusqu'à l'échappement et c'est que du moulé, donc ça fuit pas à cet endroit là.

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, ARMEN56 a dit :

Bon ben maintenant on sait qu’il existe des « spécialistes »  qui vont baver des infos toutes fraiches conf/def chez Merchet , génial!

Papier qui va surement énerver  Jadot and co ………. enfin çà pourrait être pire ; forumeurs d’AD prions tous ensemble  pour que les tabloïds de Bojo regardent ailleurs.

Autre possibilité: faire fuiter l'info par nous-mêmes pour éviter que d'autres qui y ont eu accès le fassent à notre place à leur profit.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, mgtstrategy a dit :

L'armée français est hélas connue pour ça .... Notre niveau de confidentialité est proche de zero. La grande muette est une pipelette.

Faut voir les choses sous le bon angle ! Ça veut dire dire que le Rafale n'a aucun défaut lourd... :chirolp_iei:

Plus sérieusement : par définition tu ne sais pas si ce que tu affirmes là est vrai. Et donc c'est faux, puisqu'exprimé sans nuance, comme une vérité absolue.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Patrick a dit :

Autre possibilité: faire fuiter l'info par nous-mêmes pour éviter que d'autres qui y ont eu accès le fassent à notre place à leur profit.

Sais pas si stratégie de ruse derrière toussa ?  Il parle  d'un "spécialiste qui souhaite rester anonyme" . Anonyme , est il besoin de le préciser ?

Merchet est coutumier de ce genre d'exploitation de "fuites"

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, penaratahiti a dit :

Thermodyn

Dans le temps en  surface nous avions les Parson et Rateau avec rotor et stator (en 2 parties ) . La mise en route des bestioles nécessitait un réchauffage progressif préalable afin d’éviter les chocs thermiques lors montée en allure. Réchauffage se traduisant par des dilatations  à atteindre dont  limites fixées par constructeur.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Patrick a dit :

Autre possibilité: faire fuiter l'info par nous-mêmes pour éviter que d'autres qui y ont eu accès le fassent à notre place à leur profit.

Tu mets le doigts sur un fait intéressant. J'avais lu dans un article qui expliquait justement cette pratique au sein d'un groupement de nos forces armées. La désinformation ou la manipulation de celle-ci est massivement utilisé par les Anglo-saxons et non en avons fait les frais avec le programme SSK Attack. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...