Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

il y a 58 minutes, ZeGrinch a dit :

Il n'y a pas d'économiseur sur SNA. C'est une particularité de la propulsion du PACDG, et encore... Il y a en réalité un dégazeur/bâche et un économiseur

Le piquage de vapeur vers "l'économiseur" est à nouveau une particularité du PACDG, où il y en a trois en réalité, un pour le réchauffeur/sécheur entre la turbine HP et la turbine BP, un pour le dégazeur, un pour l'économiseur.

Tout ce qu'il y a au-dessus, c'est de la vapeur classique sur machine à vapeur saturée. Et ça se transpose très bien à une machine alimentée par une chaufferie nucléaire.

La bâche, c'est la capacité tampon qui permet de conserver le niveau du générateur de vapeur et le niveau du puit du condenseur constants quelque soit l'allure. Montée en puissance, il y a plus de "bulles" au GV, la proportion de vapeur dans le volume du secondaire augmente, de l'eau est envoyée à la bâche. À basse puissance, ça bouillonne moins au GV, il faut plus d'eau liquide, la bâche renvoie de l'eau au condenseur pour maintenir les niveaux. Là aussi c'est de la machine vapeur tout ce qu'il y a de plus classique.

Les absorbants de contrôle ("croix") ne contrôlent pas la puissance du réacteur. Tous les réacteurs occidentaux sont contrôlés en puissance par la machine qui est alimentée, que ce soit en propulsion navale ou chez EDF. Les croix ne font que régler la température du réacteur. Ça s'appelle la sous-modération pour ceux que ça intéresse.

Particularité des SNA, il y a par bord une turbine en entrée sur un réducteur à 3 sorties :

- un alternateur turbo-force en 60Hz.

- un alternateur redresseur turbo-propulsion qui alimente le moteur de propulsion en courant continu

- une pompe alimentaire attelée pour envoyer la vapeur condensée à la chaufferie.

Petit PowerPoint du PA : https://www.google.com/amp/s/slideplayer.fr/amp/1305492/

Petit papier d'un cadre de TechnicAtome sur la propulsion entre autres des SNA : https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://inis.iaea.org/collection/NCLCollectionStore/_Public/33/048/33048066.pdf&ved=2ahUKEwiCiYSThp__AhUpUaQEHQV_BWE4ChAWegQIBhAB&usg=AOvVaw0gywG-vNOuYVagnf4bKnv7

merci pour les précisions

je n'arrive pas à ouvrir tes liens

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, ARMEN56 a dit :

Marine  a été stagiaire à DCNS  sur le plateau OPV puis adjoint architecte FREMM pour préparer la « first sea going » de la une. Depuis quel royal chemin parcouru, bravo Marine !

jac95v.png

 

https://news.dayfr.com/health/1886904.html

 

Je suis toujours surpris que l'identité des personnels militaires, a fortiori ceux oeuvrant dans la dissuasion, ne soit pas plus protégée...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, ARMEN56 a dit :

A faire un 360 °  dans la chambre du commandant du Vigilant on devine qu’un natif  de Vendée squatte à bord ….:wub:

Je dirais même qu'il est OMS, vu où il laisse trainer ses drapeaux...

 

N'empêche je ne connaissais pas, c'est terrible comme site :blush:

Link to comment
Share on other sites

Comme ça colle à la sous marinade française je mets ça ici:

https://www.meretmarine.com/fr/defense/la-dga-notifie-a-naval-group-une-etude-sur-un-grand-drone-sous-marin-arme

Citation

La Direction Générale de l’Armement (DGA) a notifié le 4 mai à Naval Group un contrat d’étude autour de grands drones sous-marins armés. Des engins appelés « UCUV » pour Unmanned Combat Underwater Vehicles. Ce contrat, d’une durée de neuf mois, vise à étudier les différents cas d’usage et définir l’architecture système d’un futur engin qui pourrait être développé à l’avenir pour la Marine nationale.

Un abonné pour nous dire ce qu'il y a d'intéressant dans l'article?

Link to comment
Share on other sites

Le 05/06/2023 à 14:10, ARMEN56 a dit :

C'est possible de le dire

Sinon à faire le tour du "propriétaire" VIGILANT  ;  on découvre pas mal de « ficelles » confidentielles métiers ; entre autres des vues illustratives de technologie de circuits adaptées silence dont perso je me serais abstenu de montrer.

Les anthropologues talentueux savent reconstituer un squelette à partir d’un tesson d’os , en intelligence ingénierie soum on peut raisonner pareil…..ces vues ont dû être plus qu’épluchées.

Rien de bien méchant, on ne voit principalement que de la ventilation et de l'hydraulique/pneumatique d'aériens. Pas de circuits eau de mer, pas de liaisons de berceaux... Même la vue de la machine a été prise de telle manière que tu ne puisses pas en tirer grand chose. Le poste du barreur et le tableau sécurité-plongée ont été édités...

Non, vraiment, la Marine prendrait plus de risques à faire visiter ces bateaux à des gens comme toi ou moi qu'avec ces photos.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ZeGrinch a dit :

Rien de bien méchant, on ne voit principalement que de la ventilation et de l'hydraulique/pneumatique d'aériens. Pas de circuits eau de mer, pas de liaisons de berceaux... Même la vue de la machine a été prise de telle manière que tu ne puisses pas en tirer grand chose. Le poste du barreur et le tableau sécurité-plongée ont été édités...

Non, vraiment, la Marine prendrait plus de risques à faire visiter ces bateaux à des gens comme toi ou moi qu'avec ces photos.

Je sais bien, mais certains détails de techno de circuits ( découplage des chemins acoustiques solidiens que l’on observe ici et là  ) révèlent un certain savoir…

Après que l’on floute les sites sensibles et que par ailleurs l’on virtualise une ballade publique dans un SNLE , surprend un peu non ?

A l’époque de conception des SNLE NG, j’étais en mission longue durée au CTM de Rosnay. Pour consulter les plans de simples installations de servitudes sous béton ,y compris le plan d’une vis de 4 ,  il fallait être habilité secret défense , pr les habilités conf def NADA !

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
il y a 28 minutes, Patrick a dit :

Ça confirme que ce sera un gros Barracuda en plus long. Pragmatique.

50% plus long ... 50% plus large et plus haut ...

Ça a la forme globale d'un barracuda mais c'est une autre dimension.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

Ça confirme que ce sera un gros Barracuda en plus long. Pragmatique.

Difficile de se réinventer !  Le barracuda semble déjà très optimisé.

Y a que les anglais qui surprennent, avec la coque extérieure facettée. Et un peu les Suedois (copiés par les chinois) avec le kiosque lui aussi travaillé 'RCS

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Titus K a dit :

Vu qu'il y aura des tuiles anéchoïques sur le SNLE3g, est il prévu d'en installer également plus tard sur les SNA barracuda ? 

 

M'étonnerait. 

le SNLE est prévu pour normalement croiser aux alentours de 5 noeuds.  Il est capable de 25 noeuds voir plus, mais le jour ou il en sera là, c'est qu'il aura foiré et que les tuiles n'auront pas été efficaces.

Un SNA croise plutôt dans la zone 10 - >20 noeuds.  Les efforts sur les tuiles seront donc plus forts et ce plus longtemps que sur boomer.  Il y a des tas de photos de SNA étrangers en surface auxquels il manque des m² de tuiles (et du coup hydrodynamiquement c'est pas bon du tout).

C'est ce qui me fait dire que ce n'est pas évident qu'ils en soient équipés en rétrofit.

Link to comment
Share on other sites

Les facettes servent à mitiger la detection via sonar actif. De la même manière que pour les avions, l'idée c'est de sacrifier quelques secteurs pour privilégier les autres.

C'est intéressant pour les petits sous marin diesel notamment. Il sont petit et marquentnaturellement peu au sonar actif. Électrique il marquent naturellement peu au passif. Ils sont lent et peu endurant, défaut de mobilité qui les empeches de fuir facilement la menace.

On a donc un avantage certain a mitiger le plus possible la signature fasse aux sonars actifs.

Pour les gros sous-marin nucléaires ... La taille fait qui'ls marquent déjà pas mal à l'actif. Il existe la solution de tuile contre les sonars actifs pas trop basse fréquence. Et comme ils sont très mobiles ils peuvent éviter assez facilement les menaces.

En gros le facettage - du moins plus que sur Suffren qui est déjà un peu facetté sur le dessus - des gros SNA n'a pas forcément un avantage décisif, pas plus que d'autres dispositifs pas encore implémentés eux mêmes.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...