Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Le 13/12/2023 à 09:30, Eau tarie a dit :

 

Conclusion d'Archi Naval : plus c'est long plus c'est bon

Au lieu de te faire du mal, peux-tu répondre à une question : la petite taille des propulseurs (helices, pumjets..) des soums me frappe: question de silence? (mais à besoin de puissance équivalent, une plus petite helice doit logiquement tourner plus vite-se peut plus bruyamment aussi), de rendement derrière une coque en forme de cigare..? Est-il plus dur de propulser un déplacement donné en surface ou sous l’eau ? En gros:bloblaugh:

J’espère du contrintuitif !)

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Hirondelle a dit :

Au lieu de te faire du mal, peux-tu répondre à une question : la petite taille des propulseurs (helices, pumjets..) des soums me frappe: question de silence? (mais à besoin de puissance équivalent, une plus petite helice doit logiquement tourner plus vite-se peut plus bruyamment aussi), de rendement derrière une coque en forme de cigare..? Est-il plus dur de propulser un déplacement donné en surface ou sous l’eau ? En gros:bloblaugh:

J’espère du contrintuitif !)

Je trouve que le pump jet du SNLE 3G bleu est bien petit

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Hirondelle a dit :

Est-il plus dur de propulser un déplacement donné en surface ou sous l’eau ? En gros:bloblaugh:

J’espère du contrintuitif !)

Il me semble qu'il y a moins de résistance pour un corps totalement immergé que pour un en surface. Raison pour laquelle en natation on maximise le temps de nage sous l'eau. 

Souvenir de ce que j'ai lu ici donc sujet à caution... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Nec temere a dit :

Il me semble qu'il y a moins de résistance pour un corps totalement immergé que pour un en surface. Raison pourlaquelle en natation on maximise le temps de nage sous l'eau. 

Simple et carré : évidemment, belle comparaison !

Maintenant les ingés du fofo doivent expliquer les données physiques qui sont à l’origine du phénomène :bloblaugh: 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

10 hours ago, Hirondelle said:

Simple et carré : évidemment, belle comparaison !

Maintenant les ingés du fofo doivent expliquer les données physiques qui sont à l’origine du phénomène :bloblaugh: 

en surface, tu as une resistance par frottement, plus la gegneration d'une houle de sillage qui "irradie" de l'energie, energie qui doit etre quelque part fournie par ton systeme de propulsion. Sous la surface, on genere bcp moins de vague, c'est meme negligeable, du coup, meme si la surface mouillee a tonnage egale est plus importante, la resistance totale est moindre

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, zozio32 a dit :

en surface, tu as une resistance par frottement, plus la gegneration d'une houle de sillage qui "irradie" de l'energie, energie qui doit etre quelque part fournie par ton systeme de propulsion. Sous la surface, on genere bcp moins de vague, c'est meme negligeable, du coup, meme si la surface mouillee a tonnage egale est plus importante, la resistance totale est moindre

Tout à fait.

En fait,  un navire de surface évolue d'un un "diphasique", l'eau avec sa densité de 1025 kg/m3 quasi incompressible, et l'air avec sa densité (variable) mais en gros de 1.2 kg/m3, et compressible.

Cela rend la frontière entre ces 2 "mondes" complexe, car les écoulements vont avoir beaucoup plus tendance à "monter" du côté de l'air dans un premier temps au lieu de "pousser" l'eau. Car c'est le plus "économique" pour chaque particule. Mais ce faisant, le champ de vague qui se crée fout un gros bordel qui perturbe l'écoulement général.

Par contre attention, il y a des navires planant...

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

26 minutes ago, Eau tarie said:

Tout à fait.

En fait,  un navire de surface évolue d'un un "diphasique", l'eau avec sa densité de 1025 kg/m3 quasi incompressible, et l'air avec sa densité (variable) mais en gros de 1.2 kg/m3, et compressible.

Cela rend la frontière entre ces 2 "mondes" complexe, car les écoulements vont avoir beaucoup plus tendance à "monter" du côté de l'air dans un premier temps au lieu de "pousser" l'eau. Car c'est le plus "économique" pour chaque particule. Mais ce faisant, le champ de vague qui se crée fout un gros bordel qui perturbe l'écoulement général.

Par contre attention, il y a des navires planant...

et meme d'autre qui volent.   Mais on est loin de ca je pense dans cette discussion

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, cicsers a dit :

J’ai ri. 

Tout ce qu’écrit Eau tarie sur cette page peut donner lieu à détournement graveleux. A se demander s’il ne fait pas exprès :happy:

Il n’empêche que ces quelques explications ont le mérite d’aider aussi -par exemple- à concevoir aussi la grande utilité d’un bulbe d’étrave. Mais toi l doit me manquer en ore quelques éléments, car les solutions à très haute densité de puissance sont utilisées sur des bateaux pour lesquels l’economie de propulsion est le sujet prépondérant, alors qu’on pourrait conclure que des helices plus petites et la multiplication des LA.

 Helice diam 10.5m PC 22000 evp:spacer.png

Helices du Batillus 550 000 tonnes port en lourd (2x8.5m)

spacer.png

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Il y a 14 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Dernier tir de la torpille F17 depuis le SNA Améthyste :

https://www.defense.gouv.fr/marine/actualites/dernier-tir-torpille-f17-sna-amethyste

 

En fin d'année direction Cherbourg RSA 

 

Va rester les 3 Barracuda Suffren, Dugay Trouin, et Tourville qui va commencer ses essais

L'Émeraude qui a terminé son ultime ATM en Avril 23 et qui rentre dans le cycle des patrouilles en 2024. Et enfin la Perle qui en a repris pour 10 ans avec sa jumboisation (RSA prevu 2032). 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Scarabé a dit :

En fin d'année direction Cherbourg RSA 

 

Va rester les 3 Barracuda Suffren, Dugay Trouin, et Tourville qui va commencer ses essais

L'Émeraude qui a terminé son ultime ATM en Avril 23 et qui rentre dans le cycle des patrouilles en 2024. Et enfin la Perle qui en a repris pour 10 ans avec sa jumboisation (RSA prevu 2032). 

 

Donc la Marine aura théoriquement 7 SNA en 2030 (si les délais sont tenus)?

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Aisym a dit :

Donc la Marine aura théoriquement 7 SNA en 2030 (si les délais sont tenus)?

Dans le cycle entretien SNA La Perle doit être RSA après le premier ATM du Suffren 1er des Barracuda.

ATM qui doit ce faire dans le bassin  MYS 3 actuellement en rénovation . (Fin des travaux prévus en 2029)

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...