Philippe Top-Force

SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française

Recommended Posts

La période d’essais à la mer de notre premier Barracuda est programmée en Mars 2016. Dans un premier temps il va transiter en surface et sous bonne escorte entre Cherbourg et Brest pour une période d'essai qui devrait durer 18 mois. Viendra ensuite un transit vers Toulon un tir de MDCN en plongé une IPER de 3 mois et une ASA au printemps 2018 si tout va bien.:biggrin:.

Bref il doit être opérationnel en 2019 afin d'accompagner notre GAN sur toutes les Mers du monde. :chirolp_iei:COOL !!!!  

 

  

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La période d’essais à la mer de notre premier Barracuda est programmée en Mars 2016. Dans un premier temps il va transiter en surface et sous bonne escorte entre Cherbourg et Brest pour une période d'essai qui devrait durer 18 mois. Viendra ensuite un transit vers Toulon un tir de MDCN en plongé une IPER de 3 mois et une ASA au printemps 2018 si tout va bien.:biggrin:.

Bref il doit être opérationnel en 2019 afin d'accompagner notre GAN sur toutes les Mers du monde. :chirolp_iei:COOL !!!!  

 

  

croisons les doigts !

Share this post


Link to post
Share on other sites

La période d’essais à la mer de notre premier Barracuda est programmée en Mars 2016. Dans un premier temps il va transiter en surface et sous bonne escorte entre Cherbourg et Brest pour une période d'essai qui devrait durer 18 mois. Viendra ensuite un transit vers Toulon un tir de MDCN en plongé une IPER de 3 mois et une ASA au printemps 2018 si tout va bien.:biggrin:.

Bref il doit être opérationnel en 2019 afin d'accompagner notre GAN sur toutes les Mers du monde. :chirolp_iei:COOL !!!!  

 

  

J'espere qu'il n'y aura pas d'anicroche façon astute, et que tout se deroulera au mieux et sans retard!

La encore, le bond en avant par rapport au materiel dispo aujourd'hui est considerable, nos sous marinier meritent bien ca! (non que les rubis aient demerité, mais il est temps de tourner la page!)

Conjugué avec les nouveaux armements (torpille artemis, MdCN...) Je pense que les sous mariniers vont connaitre la sensation des pilotes de l'aeronavale qui sont passé du super etendard (ou du cruze) au rafale...

Edited by Ben

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Philippe Top-Force a dit :

Le 1er Barracuda Suffren sera transféré par #DCNS sur son dispositif de mise à l'eau en 2016 et mis à l'eau en 2017

C'est mieux comme ça: :combatc:

Le Suffren , premier sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) de la nouvelle classe Barracuda, effectuera sa première sortie à la mer au printemps 2016 pour une livraison à la marine en 2017.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lorsque l'on voit que de "vieux" sous-marins sont encore très capables face à 4 frégates dont 2 FREMM (http://www.opex360.com/2016/02/23/marin-nucleaire-dattaque-francais-sest-encore-illustre-au-cours-dun-exercice/), on peut penser que les Barracuda vont devenir une vraie hantise pour nos ennemis potentiels.

 

Et c'est inquiétant pour les FREMM aussi, quelque part.

Edited by Rémy

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Rémy said:

Lorsque l'on voit que de "vieux" sous-marins sont encore très capables face à 4 frégates dont 2 FREMM (http://www.opex360.com/2016/02/23/marin-nucleaire-dattaque-francais-sest-encore-illustre-au-cours-dun-exercice/), on peut penser que les Barracuda vont devenir une vraie hantise pour nos ennemis potentiels.

Et c'est inquiétant pour les FREMM aussi, quelque part.

Pourtant ca n'a rien de tres original. Les sous marins sont extrêmement avantagés par rapport au navire de surface, d'autant plus que les sous marin sont petit, et qu'ils ont de l'autonomie.

Petit parce que ça renvoie moins de sonar actif, et l'autonomie pour pouvoir se déplacer librement a bonne allure.

Au delà de ca même un sous marin tout pourri qui se met en embuscade ... avec un peu de réussite ils peut te poutrer tout un GAN ...

Ce qu'on ne dit jamais dans les exercice c'est combien de fois les sous marin se sont fait mettre ... et combien de fois il ont gagné.

Parce qu'en général les marines en on pas beaucoup de sous marin, et encore moins de sous marinier, et la moindre perte et catastrophique ...

Et je suppute que lors de ces exercices les sous marin se font avoir aussi une paire de fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rémy a dit :

Lorsque l'on voit que de "vieux" sous-marins sont encore très capables face à 4 frégates dont 2 FREMM (http://www.opex360.com/2016/02/23/marin-nucleaire-dattaque-francais-sest-encore-illustre-au-cours-dun-exercice/), on peut penser que les Barracuda vont devenir une vraie hantise pour nos ennemis potentiels.

 

Et c'est inquiétant pour les FREMM aussi, quelque part.

Peut-on aussi considérer que les équipages des FREMM ne sont pas encore pleinement rôdés avec leur outil assez neuf et progresseront dans les années qui viennent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Et je suppute que lors de ces exercices les sous marin se font avoir aussi une paire de fois...

Sans compter que le sous-marin ne va probablement pas couler le GAN entier en un seul coup. Et que la condition de la réussite de son attaque est la surprise, liée à sa non détection par les escorteurs. Or une fois les torpilles tirées le sous-marin est potentiellement très vite repéré par les escorteurs, hélicos ASM, avions etc. Et une fois repéré face à une frégate ASM + hélico presque aucune chance de s'en tirer ... Le navire va déterminer l'origine du tir, envoyer de grands coups de sonar actif et là tout le monde aux abris !

Donc tirer une salve de torpille une fois c'est bien, survivre après coup pour en tirer une seconde une autre fois c'est autre chose ... 

Edited by EOA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est que le navire sera sans doute trop occupé à essayer d'éviter la torpille pour pouvoir réagir, faire décoller un hélicoptère, le temps qu'il arrive sur zone, etc, le sous marin peut être déjà loin, ou alors avoir tiré une deuxième, voir une troisième salve.

La détection n'est pas garantie non plus, dès qu'il va se savoir chassé, le navire va accélérer plein pot, balancer des leurres acoustiques, etc, et donc se rendre plus ou moins sourd.

Et admettons qu'il le détecte, il faut aussi qu'il puisse se mettre à portée pour tirer la Mu90, et si l'hélico n'est pas déjà en l'air, ce n'est pas gagné. Et la portée d'une F21 est bien supérieure à celle d'une mu90.

C'est pour ça que dans ce genre de contexte, un missile porte-torpille type Milas peut être très utile, tiré directement sur le lieu d'origine du tir, il va forcer le sous marin à se mettre en position défensive et/ou à stopper son attaque et va donc donner le temps au navire de mettre en oeuvre son hélico, plus précis, pour finir le boulot, et donc in fine reprendre l'initiative de la chasse. Pour se mettre en position de tir, le sous marin est obligé de rentrer dans la "kill" zone asm du navire, indépendamment de la météo, de la dispo/présence en l'air d'un hélico. C'est un sacré avantage, surtout quand on a qu'un hélico par bateau et qu'on ne peut pas en garder un en l'air en permanence.

Le sous-marin est quand même très très avantagé lorsqu'en position offensive et ça va être difficile pour le navire de reprendre l'initiative.

Par contre en effet, si un hélico est en l'air, alors là le sous-marin est mal barré, à moins d'avoir une solution aa en tube ou en mat.

 

Quant à la photo de l'article de opex360, est-elle prise dans le spectre IR ? Si oui, la signature IR de la FREMM est assez impressionnante de discrétion.

Edited by FoxZz°

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FoxZz° a dit :

...

C'est pour ça que dans ce genre de contexte, un missile porte-torpille type Milas peut être très utile, tiré directement sur le lieu d'origine du tir, il va forcer le sous marin à se mettre en position défensive et/ou à stopper son attaque et va donc donner le temps au navire de mettre en oeuvre son hélico, plus précis, pour finir le boulot, et donc in fine reprendre l'initiative de la chasse. ....

Ok pour le MILAS, mais justement: La France a abandonné, l'Italie a poursuivi   ... Nulle trace sur les navires de la MN : Aurait on mieux que lui ??   Info, avis  et pourquoi seront bienvenus ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

le Milas est dévoreur d'espace, il est sur une base Otomat missile mer mer que la Marine n'a pas ... On a peut être fait le choix de la torpille sur hélico

NOTA quand le s/m a tiré il est souvent déjà trop tard

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, pascal said:

le Milas est dévoreur d'espace, il est sur une base Otomat missile mer mer que la Marine n'a pas ... On a peut être fait le choix de la torpille sur hélico

NOTA quand le s/m a tiré il est souvent déjà trop tard

Les russes n'utilisent quasiment jamais de torpille aéroportée, et ce depuis toujours ou presque. L'hélico lève le lièvre et la frégate dispense l'armement. Ça a l'avantage important d'augmenter massivement l'endurance de l'hélico.

On a longtemps eu l'équivalent des ASROC, les MALAFON et on s'en plaignait pas, les ASROC sont encore en service un peu partout.

La réalité c'est qu'on a une doctrine a géométrie variable qui puise ses fondement avant tout sur nos moyen de malien ... et qui justifie a posteriori la pertinence de tel ou tel engin.

Pour l'espace occupé les russes ont une solution radicale, le missile tirer depuis les TLT... 100km de portée c'est plus que la bulle dont s'occupe les patmar hélico la plupart du temps - ils s'éloignent pas trop au delà de 70km des unités a défendre -

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre ASROC,  VL-ASROC aujourd'hui, Malafon et Milas, système russe anti-sous-marin à longue portée évoquée ci-dessus, côté solutions, et menace sous-marine  renaissante évoquée de ci de là côté problème  :

     n'y a t il pas matière à un sujet sur le forum Missilerie navale ?  D'autant plus que les lanceurs verticaux polyvalents laissent maintenant plus de liberté de choix du vecteur  ?

Cependant, non expert, je ne me permettrais pas d'ouvrir un tel sujet ... Alors matière ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Philippe Top-Force a dit :

Allez je dis chiche, banco Mr le futur Président de la République, optimiser l'escadrille de SNA ,augmenter la flotte.

Bof au vu du prix des SNA Autraliens je doute qu'ils soient 3 fois moins cher qu'un Barracuda.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sur que la situation financière Australienne soit similaire à celle de la France  non plus. Ils ont peut êtresimplement les moyens ( et la doctrine idoine ) pour aavoir une grande sous marinade. Je me demande si ce contrat est un remerciement US pour les BPC car il était pprécise par je ne sais plus quel officiel que l'endurance était primordiale .  Je sais bien que l'Australie est grande mais privilégier l'endurance n'est ce pas induire une approche offensive du combat? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Allez je dis chiche, banco Mr le futur Président de la République, optimiser l'escadrille de SNA ,augmenter la flotte.

J'avais une question peut-être un peu naïve mais cette option serait-elle possible vis à vis de DCNS et de la commande actuelle des 6 Suffren ? Passer de 6 à 8 par exemple.

Serait-il possible de leur renégocier le contrat en ce sens ? Ou ce sont des contrats figés et inamovibles en raison de leur coté stratégique (nombre de réacteurs nucléaires, etc.) ?

La série des Rubis d'ailleurs, elle n'avait pas été décidée pour une série de 8 il me semble ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, seb24 a dit :

Bof au vu du prix des SNA Autraliens je doute qu'ils soient 3 fois moins cher qu'un Barracuda.

Voyons Sébastien, DCNS Australia n'a pas vendu de sous-marins nucléaires SNA à l'Australie mais des sous-marins conventionnels avec dans le contrat d'une enveloppe globale sur 50 ans, contrat comprenant les infrastructures, la maintenance et la formation des équipages Aussies.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article que tu as donne en lien remet en question la pertinence de la propulsion nucléaire et parle de sous-marin classique 3 fois moins cher que les sous-marins a propulsion nucléaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'a pas forcément tort sur ce sujet la Cornut Gentille : il ne remet pas en cause la pertinence du SNA mais plutot celle de la doctrine qui veut que nous n'ayons que des SNA. Est-ce réellement efficient d'utiliser un SNA océanique pour patrouiller aux abords des approches maritimes nationales (Brest et Atlantique, Toulon et la Med occidentale)? 

Etant donnée l'importance de notre domaine maritime et le rôle que nous entendons toujours jouer dans le monde notre flotte de 6 SNA est effectivement très faible. Pourquoi pas commander quelques Scorpène qui coutent 2 à 3 fois moins cher que les Suffren pour remplir ces missions et préserver le potentiel océanique de nos SNA, le tout à moindre cout? 

Nous avions par le passé des sous-marins conventionnels et des nucléaires, et beaucoup de pays conservent les deux types : russie, chine, inde...

Share this post


Link to post
Share on other sites
34 minutes ago, EOA said:

Il n'a pas forcément tort sur ce sujet la Cornut Gentille : il ne remet pas en cause la pertinence du SNA mais plutot celle de la doctrine qui veut que nous n'ayons que des SNA. Est-ce réellement efficient d'utiliser un SNA océanique pour patrouiller aux abords des approches maritimes nationales (Brest et Atlantique, Toulon et la Med occidentale)? 

Etant donnée l'importance de notre domaine maritime et le rôle que nous entendons toujours jouer dans le monde notre flotte de 6 SNA est effectivement très faible. Pourquoi pas commander quelques Scorpène qui coutent 2 à 3 fois moins cher que les Suffren pour remplir ces missions et préserver le potentiel océanique de nos SNA, le tout à moindre cout? 

Nous avions par le passé des sous-marins conventionnels et des nucléaires, et beaucoup de pays conservent les deux types : russie, chine, inde...

Quelqu'un a des sources serieuse sur le différentiel a équipement équivalent de prix d'un SNA versus SSK.

A priori le contrat Australien tend a invalidé l'idée qu'un SSK AIP moderne couterait moins cher que le meme SNA moderne. Si quelqu'un a le cout unitaire barracuda nuke vs barracuda conventionnel ça serait intéressant. On ne parle pas ici d'un vieux kilo avec une génératrice diesel et des batterie au plomb ... mais d'un bidule avec une pile a combustible, plusieurs jour d'immersion a vitesse soutenu etc. Franchement je vois mal nos sous marinier abandonner leur performance en immersion - endurance et vitesse combiné - pour faire des économie de bout de chandelle sur une chaufferie nucléaire, ils préféreraient surement se priver d'un sous marin plutôt.

Quelles missions la France fait qui ne nécessite pas un SNA ... j'aimerai qu'on me les énumère sérieusement. Combien de temps passe nos SNA a patrouiller au abord de Toulon ou de Brest?! 1% du temps? moins? Patrouiller en eaux littorale près de ses bases ce n'est pas vraiment une mission dans lequel un sous marin est indispensable!!! les navires de surface font ça très très bien, y compris des coque modeste équipé d'un sonar correct. C'est bien la situation ou ses propre sous marin sont le moins indispensable!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,535
    Total Members
    1,550
    Most Online
    perso69man
    Newest Member
    perso69man
    Joined
  • Forum Statistics

    20,966
    Total Topics
    1,340,951
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries