Philippe Top-Force

SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française

Recommended Posts

A Toulon Les sous-mariniers s’entraînent sur le simulateur «Neptune» reconstituant l’environnement des sous-marins nucléaire d’attaque de type « Barracuda » comme le SNA Suffren. Au programme :
✔️sécurité de plongée
✔️pilotage
✔️surveillance des servitudes

 

68911791_2446130305410153_47032438162561

 

68267625_2446130622076788_53442514974524

 

68333167_2446130778743439_84147363905955

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, g4lly a dit :

C'est un dev' indispensable pour le SNLE-3G ...

Je colle ici ce post de @g4lly, qui me répondait sur le développement du futur réacteur nucléaire K-22 (que je présentais comme un développement propre à notre futur PA), sur le fil consacré au SCAF.:blush:

Je reviens ici, où cette discussion me semble plus légitime. 

Il me semblait au contraire que les futurs SNLE-3G auraient une dimension sensiblement identique à ceux de la classe le Triomphant, ce qui ne devrait pas nécessiter une propulsion beaucoup plus puissante.

http://www.opex360.com/2018/02/05/dissuasion-renouvellement-marins-nucleaires-lanceurs-dengins-se-fera-contrainte-de-cout/

Je sais qu'il y a encore assez peu d'informations sur les SNLE-3G.

Avez-vous d'autres informations que celles relatées par opex360?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Salverius a dit :

Je colle ici ce post de @g4lly, qui me répondait sur le développement du futur réacteur nucléaire K-22 (que je présentais comme un développement propre à notre futur PA), sur le fil consacré au SCAF.:blush:

Je reviens ici, où cette discussion me semble plus légitime. 

Il me semblait au contraire que les futurs SNLE-3G auraient une dimension sensiblement identique à ceux de la classe le Triomphant, ce qui ne devrait pas nécessiter une propulsion beaucoup plus puissante.

http://www.opex360.com/2018/02/05/dissuasion-renouvellement-marins-nucleaires-lanceurs-dengins-se-fera-contrainte-de-cout/

Je sais qu'il y a encore assez peu d'informations sur les SNLE-3G.

Avez-vous d'autres informations que celles relatées par opex360?

 

Même si les SNLE qui remplaceront les Triomphant ne seront pas beaucoup plus gros plus de puissance est quand même bienvenue de toute façon.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Julien a dit :

Même si les SNLE qui remplaceront les Triomphant ne seront pas beaucoup plus gros plus de puissance est quand même bienvenue de toute façon.

Et surtout, plus de puissance thermique ne veut pas forcément dire plus de puissance pour la propulsion. Si on accepte un rendement plus faible, il sera plus facile d'avoir un réacteur plus silencieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, ARPA a dit :

Et surtout, plus de puissance thermique ne veut pas forcément dire plus de puissance pour la propulsion. Si on accepte un rendement plus faible, il sera plus facile d'avoir un réacteur plus silencieux.

et on peut aussi parier sur plus de besoins électriques pour tout ce qui est hors propulsion par rapport au Triomphant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A égale surface mouillée et si même vitesse on devrait bien sûr avoir un niveau équivalent de puissance délivrée au propulseur. Sur les bâtiments de surface le bilan de puissance élec à une fâcheuse tendance à l’inflation( clim ,sdc) , sur un soum de ce calibre un peu plus sans doute sans toutefois savoir si on intègre de l’énergivore en auxiliaires ou en SdC ?

Coté discrétion , j’ai encore en mémoire tous les superlatifs du SNLE NG … mais je comprends donc que l’on peut encore faire nettement mieux .

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, ARMEN56 said:

Coté discrétion , j’ai encore en mémoire tous les superlatifs du SNLE NG … mais je comprends donc que l’on peut encore faire nettement mieux .

Il y a d'autres menaces ... qu'a l'époque.

4 hours ago, Julien said:

et on peut aussi parier sur plus de besoins électriques pour tout ce qui est hors propulsion par rapport au Triomphant. 

On peut aussi avoir des exigences de vitesse différente ... et tout un tas d'autre petit détail énergivore dans le genre ... j'ai tout un tas d'idée a ce propos.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2019 à 13:01, Julien a dit :

Même si les SNLE qui remplaceront les Triomphant ne seront pas beaucoup plus gros plus de puissance est quand même bienvenue de toute façon.

pour croiser l'énorme majorité du temps à 3 ou 5 noeuds....  bof.

la pointe à 25 noeuds c'est vraiment en ultime recours.  Dans ce cas 25 ou 22 ou 28 noeuds est ce si discriminant?

Le 09/10/2019 à 14:00, Julien a dit :

et on peut aussi parier sur plus de besoins électriques pour tout ce qui est hors propulsion par rapport au Triomphant.

pour alimenter les console de jeu de l'équipage?

Vois pas bien ce qui manque aux NG actuels en terme d'accessoires gourmands en énergie.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Bon Plan a dit :

pour alimenter les console de jeu de l'équipage?

Je peux te confirmer, d'une source de première main, que les équipages des SNLE-NG n'ont pas de problème pour alimenter leurs consoles de jeu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/10/2019 à 13:32, Rufus Shinra a dit :

Je peux te confirmer, d'une source de première main, que les équipages des SNLE-NG n'ont pas de problème pour alimenter leurs consoles de jeu.

Je n'en doute pas.  

Je répondais juste à l'accroissement des besoins en électricité des futurs SNLE évoqués par certain.  Je ne vois pas, à déplacement équivalent, ce qui pourrait nécessiter un net accroissement des besoins. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Bon Plan said:

Je n'en doute pas.  

Je répondais juste à l'accroissement des besoins en électricité des futurs SNLE évoqués par certain.  Je ne vois pas, à déplacement équivalent, ce qui pourrait nécessiter un net accroissement des besoins. 

Reprenons ...

Le Suffren 5000t a besoin d'un K15 ...

Le SNLE-3G ... 10000t ...n'a pas besoin de plus qu'un K15 ...

Tu comprends le souci du raisonnement?

Pourquoi ... le SNLE-3G sera différent du SNLE-NG ... probablement parce que la propulsion sera différente ... et électrique ... issu des travaux sur Suffren par exemple ... entre autre.

Je pourrais te faire une litanie de besoin électrique supplémentaire ... pas tres élevé chacun ... mais suffisant pour que mis bout a bout ... et si on souhaite avoir un peu de marge ... qu'il faille un reacteur un peu plus capable que le K15.

Un exemple ... le changement de technologie pour le traitement de l'air ... qui repose sur l'énergie et plus juste sur la chimie. En gros tu peux rester éternellement au fond ... avec de l'air délicatement dosé en CO2 ... azote ... oxygène etc. sans utilisation de consommable, non régénérable a bord.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, g4lly a dit :

Reprenons ...

Le Suffren 5000t a besoin d'un K15 ...

Le SNLE-3G ... 10000t ...n'a pas besoin de plus qu'un K15 ...

 

Le nom du reacteur du Suffren n'est pas connu. C'est un dérivé du K15, pas un K15.

Terminé.

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Bon Plan said:

Le nom du reacteur du Suffren n'est pas connu. C'est un dérivé du K15, pas un K15. Terminé.

Pourtant la défense communique ... sur le nom K15 ...

C'est écrit noir sur blanc.

https://www.defense.gouv.fr/content/download/562941/9719296/Fiche-LPM-SUFFREN.PDF

Il n'y a pas de raison que le K15 des Suffren soit très différent de ceux des SNLE-NG ... ça permet d'avoir des équipages formé sur Suffren glisser naturellement sur SNLE-NG ... même punition pour le travail sur le RES ... qui permet de tester les solutions de maintient en condition et de gestions des pannes des K15 ... s'il était si différent il ne pourrait servir de référence.

D'ailleurs le K22 ... sera avec très forte probabilité ... un dev' incrémental du K15 qui a des assez grosses marges de progression en capacité thermique.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On lit souvent que c'est un "dérivé du K15" (K15qui a été conçu pour un tronçon de coque de 12 m de diamètre contre les 8.8m du Suffren).

Je ne sais plus où j'ai entendu ça, mais dans une interview (peut-être lors de la cérémonie de lancement), un responsable disait qu'il avait une puissance 50 fois moindre qu'une centrale éléctronucléaire; donc on serait dans les 50-100MWth

Mais bon après on chipote

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

C'est écrit noir sur blanc.

Sur ton document en pj, c'est écrit noir sur blanc Propulsion : un réacteur nucléaire à eau pressurisée dérivé des chaufferies type K15

Un moteur V4 de voiture peut être un dérivé d'un V8 amputé de la moitié de ses cylindres ! (je ne sais plus qui a fait ca. Ford je crois en partant d'un V8 de Mustang pour une Ford plus banale. La Capri ???).  C'est alors un dérivé.... lointain.

Qu'ils capitalise sur l'excellent K15 est bien, surtout qu'il a montré qu'il fonctionnait aussi bien sur SNLE (longue croisière à vitesse basse, suffisamment lent pour n'utiliser que la convection naturelle pour les échanges thermiques, gage d'une excellente discrétion) et PAN (ou il faut lors de vague de catapultages être en mesure de cracher beaucoup de vapeur en peu de temps tout en maintenant une vitesse élevée, donc un fonctionnement autrement plus bousculé, peut être plus proche des déplacements de SNA : chasse rapide, passage plus lent pour écouter son environnement, chasse...). 

Edited by Bon Plan
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, g4lly a dit :

Reprenons ...

Le Suffren 5000t a besoin d'un K15 ...

Le SNLE-3G ... 10000t ...n'a pas besoin de plus qu'un K15 ...

Tu comprends le souci du raisonnement?

Pourquoi ... le SNLE-3G sera différent du SNLE-NG ... probablement parce que la propulsion sera différente ... et électrique ... issu des travaux sur Suffren par exemple ... entre autre.

Je pourrais te faire une litanie de besoin électrique supplémentaire ... pas tres élevé chacun ... mais suffisant pour que mis bout a bout ... et si on souhaite avoir un peu de marge ... qu'il faille un reacteur un peu plus capable que le K15.

Un exemple ... le changement de technologie pour le traitement de l'air ... qui repose sur l'énergie et plus juste sur la chimie. En gros tu peux rester éternellement au fond ... avec de l'air délicatement dosé en CO2 ... azote ... oxygène etc. sans utilisation de consommable, non régénérable a bord.

1) Le SNLE 3G sera d'un déplacement proche des SNLE NG.

2) Je ne vois pas moi non plus quels nouveaux gros besoins énergétiques un SNLE futur aurait besoin par rapport à un SNLE NG actuel (ils sont déjà climatisés, ils font déjà leur eau douce....).

=> Un dérivé optimisé du K15 doit largement suffire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Full Metal Jacket a dit :

1) Le SNLE 3G sera d'un déplacement proche des SNLE NG.

2) Je ne vois pas moi non plus quels nouveaux gros besoins énergétiques un SNLE futur aurait besoin par rapport à un SNLE NG actuel (ils sont déjà climatisés, ils font déjà leur eau douce....).

=> Un dérivé optimisé du K15 doit largement suffire. 

Je partage l'avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2019 à 08:44, Salverius a dit :

Je colle ici ce post de @g4lly, qui me répondait sur le développement du futur réacteur nucléaire K-22 (que je présentais comme un développement propre à notre futur PA), sur le fil consacré au SCAF.:blush:

Dans la partie dissuasion nucléaire du forum, le K22 se justifie dans une logique industrielle pour maintenir les compétences des architectes nucléaires. Et la version développée pour les SNA est trop proche de celle des SNLE pour permettre un vrai travail de développement.

Personnellement je ne sais pas trop quoi en penser. S'il s'agissait juste de développer un nouveau réacteur qui est inutile pour nos sous-marins (les K15 et dérivés étant suffisant ? ) on aurait pu développer un réacteur pour PAN donc prévoir un K44 plutôt que 2 K22. En plus un "gros" K44 aurait plus de chance d'être compétitif comme centrale électrique à terre que des petits K22.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne me souviens pas* d’avoir vu de photos des FG 29, mines equipant nos soums y compris Suffren:

WAMFR_Mines_TSM3510_pic.jpg

Citation

A multi-influence type designed for submarine laying. Fuzing is magnetic, acoustic or pressure. Main contractor is DCN with Thomson Sintra supplying the sensors. Dimensions are 52 cm x 300 cm (20.5 x 118 in), total weight 1,000 kg (2,200 lbs.) with a charge of 600 kg (1,323 lbs.) tritonal explosive. Development began in the early 1970s with service deliveries starting in 1988.

http://www.navweaps.com/Weapons/WAMFR_Mines.php

J’ai lu qu’il y en aurai une trentaine en soute sur les Rubis. Combien sur les Suffren ?

Sur ces bâtiments, on pourrait en insérer 2 par tube. Ce qui semble possible si l’Artemis/F21 de 6m. passe ;)

Aucune idée de la façon dont elles sont mouillées.

J’en conclu par ailleurs que les mines ne sont pas comptées dans les 20+4 armes de bord.

 

*ben en fait si, et pas loin :

@Scarabé y évoque une mine NG, mais je n’ai rien vu au bout de son lien : des détails sur cette prochaine génération ?

Edited by Hirondelle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Hirondelle a dit :

J’ai lu qu’il y en aurai une trentaine en soute sur les Rubis

le Rubis emporte 12/14 armes je doute que l'on puisse embarquer 30 mines.

Vu leur encombrement elles sont intégrées à la liste des armes

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, pascal a dit :

Vu leur encombrement elles sont intégrées à la liste des armes

Ben ça ne fait pas lourd en mines par patrouille, car j’imagine qu’un sna ne sort jamais sans avoir de quoi assurer son autodéfense, torpilles et sm39.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Suffren peuvent porter un grand maximum de 24 armes en chargeant les 4 tubes. Une configuration omnirole pourrait ressembler à cela:

  • 8 MdCN en version changement de milieu
  • 8 Torpilles lourdes F21
  • 4 SM39 Exocet
  • 4 Mine marines NG
Edited by Frencho

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Frencho a dit :

Une configuration omnirole pourrait ressembler à cela:

  • 8 MdCN en version changement de milieu
  • 8 Torpilles lourdes F21
  • 4 SM39 Exocet
  • 4 Mine marines NG

Tu peux rajouter 4 mines par exemple , sauf si les « NG » dont tu parles (en sais tu davantage ?) sont plus longues que les « demi portions » LG29 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,781
    Total Topics
    1,273,661
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries