Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

@ARMEN56 Tu as raison, je n’avais pas remarqué que la coque épaisse des SSN Los Angeles était si en retrait par rapport à toute la zone avant...

Mais n’y a-t-il pas aussi l’exemple de la jumboisation de sous-marins diesels pour ajouter des modules de coque AIP? (notamment les Agosta pakistanais)

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, HK a dit :

@ARMEN56 Tu as raison, je n’avais pas remarqué que la coque épaisse des SSN Los Angeles était si en retrait par rapport à toute la zone avant...

Mais n’y a-t-il pas aussi l’exemple de la jumboisation de sous-marins diesels pour ajouter des modules de coque AIP? (notamment les Agosta pakistanais)

Pour l'ajout de la tranche Mesma sur Agosta pakistanais, tu as l'avant et l'arrière qui ont travaillé de la même façon au cours de leur vie donc ça paraît plus simple.

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, HK a dit :

Mais n’y a-t-il pas aussi l’exemple de la jumboisation de sous-marins diesels pour ajouter des modules de coque AIP? (notamment les Agosta pakistanais)

 

il y a 51 minutes, penaratahiti a dit :

Pour l'ajout de la tranche Mesma sur Agosta pakistanais, tu as l'avant et l'arrière qui ont travaillé de la même façon au cours de leur vie donc ça paraît plus simple.

Ah oui c'est vrai

les Agosta étaient 60 HLES

les Agosta 90 B en 80 HLES idem SNA Rubis

Link to comment
Share on other sites

10 hours ago, tom said:

je vient de m'apercevoir que  kiosque ( le massif ) ce rempli d'eau  comme quoi !

Toutes les zones hors de la coque épaisse sont pleine ... d'eau ou d'huile ... pour être à equi-pression.

Le massif est juste un carénage hydrodynamique masquant tous les aériens qui y passent ... plus ça va plus on cherche a s'en passer.

Link to comment
Share on other sites

25 minutes ago, Fusilier said:

Ce qui semble un peu une vue de l'esprit. Naviguer en surface sans, (et même à l'immersion périscopique)  ça risque d'être drôle  :biggrin:  

Les ingénieur de DCNS doivent être des rêveurs alors :bloblaugh:

---

Après quand tu recherches "sailless submarine" su gogol tu  vois que ça se fait déjà depuis longtemps ^_^

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Fusilier a dit :

Ce qui semble un peu une vue de l'esprit. Naviguer en surface sans, (et même à l'immersion périscopique)  ça risque d'être drôle  :biggrin:  

Ce à quoi le sage répondra : c’est un sous-marin, il a qu’à rester sous l’eau !

Sinon, ça vient, puisqu’on a déjà vu récemment que l’US Navy tente de faire naviguer ses Burke sans personne ou presque en passerelle  :happy:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, tom a dit :

( le massif ) ce rempli d'eau  comme quoi !

On y trouve même une baignoire

il y a 21 minutes, g4lly a dit :

Les ingénieur de DCNS doivent être des rêveurs alors

Je ne le pense pas , ni ceux de la DGA aux BEC qui doivent plancher  sur tous les aspects hydros dont la stabilité .....sinon dans un concept sans massif  ou dispose t on  les feux de nav ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, g4lly a dit :

Les ingénieur de DCNS doivent être des rêveurs alors

Que les ingénieurs ont des vues (des rêves) d'ingénieur et pas forcement d'utilisateur , c'est un grand classique :biggrin:  C'est pour ça qu'entre la FREMM rêvée et la FREMM réelle il y a quelques  pax supplémentaires , surtout en opérations, ce pourquoi elle est faite in fine. Que l'on veuille ou non, un soum doit rentrer et sorti de son port base (et parfois d'un autre port) il doit naviguer en surface (canaux, détroits...) Il  peut aussi être amené à naviguer en mode dégradé (schnorchel) etc...  à minima cela implique une veille à vue et des feux de navigation...  Quand aux aériens, sauf à imaginer que le soum navigue très près de la surface en immersion périscopique....  ceci évidemment est d'autant plus vrai pour  un diesel même AIP

Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, ARMEN56 said:

Je ne le pense pas , ni ceux de la DGA aux BEC qui doivent plancher  sur tous les aspects hydros dont la stabilité .....sinon dans un concept sans massif  ou dispose t on  les feux de nav ?

En général on trouve des mats qui se rabattent sur le dessus de la coque.

3 minutes ago, Fusilier said:

Que les ingénieurs ont des vues (des rêves) d'ingénieur et pas forcement d'utilisateur , c'est un grand classique :biggrin:  C'est pour ça qu'entre la FREMM rêvée et la FREMM réelle il y a quelques  pax supplémentaires , surtout en opérations, ce pourquoi elle est faite in fine. Que l'on veuille ou non, un soum doit rentrer et sorti de son port base (et parfois d'un autre port) il doit naviguer en surface (canaux, détroits...) Il  peut aussi être amené à naviguer en mode dégradé (schnorchel) etc...  à minima cela implique une veille à vue et des feux de navigation...  Quand aux aériens, sauf à imaginer que le soum navigue très près de la surface en immersion périscopique....  ceci évidemment est d'autant plus vrai pour  un diesel même AIP

Ces problèmes ne se pose pas concernant un SNLE par exemple.

Pour les sous marins devant évoluer sous la banquise ou dans des eaux très peu profonde, l'absence de kiosque est un avantage majeur.

C'est aussi un avantage important question traînée, bruit hydrodynamique, discrétion face au sonar actif - pas de coin d'onde, pas de surface verticales, forme poisson plat qui se marie mieux avec le fond - etc. etc.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, g4lly a dit :

En général on trouve des mats qui se rabattent sur le dessus de la coque.

Imagine un soum sans massif  qui doit recueillir une équipe commando (tarpon ou retour terre)  avec une mer légèrement formée, assez pour que des vagues passent par dessus...

il y a 5 minutes, g4lly a dit :

Ces problèmes ne se pose pas concernant un SNLE par exemple.

Même un SNLE  doit atterrir et appareiller, il peut être amené à venir en surface, évacuation sanitaire par exemple,  

Link to comment
Share on other sites

L'absence de passerelle fut un des éléments informels et peu "divulguables" qui a lourdement plombé l'Arsenal Ship aux yeux des spontus de la Navy qui voyaient mal comment manœuvrer un bâtiment sans un local dédié en superstructure*

*Cette considération est évoquée par l'Amiral Metcalf dans son papier fondation sur la "Revolution at Sea"

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, Fusilier said:

Imagine un soum sans massif  qui doit recueillir une équipe commando (tarpon ou retour terre)  avec une mer légèrement formée, assez pour que des vagues passent par dessus...

Un SNLE n'a pas cette contrainte par exemple ...

... tout un tas de petit sous marin destiné au eaux tres peu profonde non plus.

Accessoirement il existe des solutions. Une sorte de gros tuba télescopique qui remplace l’accès équipage qu'on trouverait dans un kiosque classique.

Ce sont des solutions anciennes proposés, pour certaines accepté et en service, pour le moment surtout sur des "sous marin de niche" ... mais c'est une solution élégante - a moyen terme probablement la seule - permettant aux ingénieurs de répondre aux contrainte de discrétion que leur demande les opérationnels.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Hirondelle a dit :

Sinon, ça vient, puisqu’on a déjà vu récemment que l’US Navy tente de faire naviguer ses Burke sans personne ou presque en passerelle

La Navy fait bien de revenir sur terre (sur l'eau ) et recommencer à enseigner la navigation au sextant :biggrin:  entre navires plantés sur des récifs  et collisions , je ne les prendrais pas comme référence question passerelle 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, g4lly a dit :

C'est aussi un avantage important question traînée, bruit hydrodynamique, discrétion face au sonar actif - pas de coin d'onde, pas de surface verticales, forme poisson plat qui se marie mieux avec le fond - etc. etc.

oui bien sûr

Put' de nature , yaka  couper les ailerons des cétacés et squales :tongue:......je déconne ==> [ ]

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

@pascal un sous-marin très silencieux n'absorbe pas le bruit ambiant : si le bruit rayonné est sous le noise floor du sonar adverse, le dit sonar n'entendras que le bruit ambiant dans ta direction. Tu ne peut que rajouter du bruit, donc ça vaut toujours le coup d'en rajouter moins, parce que les capacités de détection deviennent toujours plus sensible. Pister le truc très silencieux mais un peu plus bruyant que l'environnement, c'est déjà ce qu'on essaye de faire aujourd'hui, et c'est pas un mince affaire ...

Edited by ywaDceBw4zY3tq
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Fusilier a dit :

La Navy fait bien de revenir sur terre (sur l'eau ) et recommencer à enseigner la navigation au sextant :biggrin:  entre navires plantés sur des récifs  et collisions , je ne les prendrais pas comme référence question passerelle 

C’est à cela que je faisais allusion. Au fond, je suis comme toi, prêt à la pire mauvaise foi pour garder des jolis bateaux à la silhouette classique :biggrin:

Rien à voir, mais : il ne manque pas les locaux vie sur l’illustration du smx31 de Sutton ? Ou alors, non visible sous le CO...

Link to comment
Share on other sites

Le 03/09/2020 à 17:08, HK a dit :

Mais n’y a-t-il pas aussi l’exemple de la jumboisation de sous-marins diesels pour ajouter des modules de coque AIP? (notamment les Agosta pakistanais)

Je découvre aussi que dans son livre , accident de sous – marin , G Kevorkian évoque le cas de la collision en surface des Soum  Galatée et Maria Van Riebeeck en précisant qu'une  partie arrière Galatée ( coque épaisse ) au niveau du poste des maitres avait été changée.

Je le cite « le tronçon de coque reconstitué fut réalisé en acier 60 HLES par la DCAN de Cherbourg . Son raccordement par soudure avec le reste de la coque épaisse du sous marin ne fût pas une mince affaire ….Le chantier H fut amené de ce fait à adopter des méthodes de travail proche de celles des constructions neuves auxquelles il n’était pas habitué et pour lesquels manquait de moyens adaptés »

Link to comment
Share on other sites

Le 04/09/2020 à 10:12, Hirondelle a dit :

C’est à cela que je faisais allusion. Au fond, je suis comme toi, prêt à la pire mauvaise foi pour garder des jolis bateaux à la silhouette classique :biggrin:

Traditionaliste, hein :smile: ? Je te comprends.

Même si ce n'est pas le bon fil, j'ai moi-même une idée bien arrêtée du profil idéal du futur char franco-allemand

Révélation

d36dac099a641f659bbc86b1acfbaed1.png

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Traditionaliste, hein :smile: ? Je te comprends.

Même si ce n'est pas le bon fil, j'ai moi-même une idée bien arrêtée du profil idéal du futur char franco-allemand

  Révéler le texte masqué

d36dac099a641f659bbc86b1acfbaed1.png

 

Tsss... Tss ...

On parle de cavalerie blindée ...pas du cavalier

DT271714.jpg

Edited by BPCs
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...