Sign in to follow this  
stormshadow

Modules gonflables Bigelow Aerospace

Recommended Posts

Ce ne sera pas pour aujourd'hui

http://www.wtvm.com/story/32081211/no-friday-expansion-attempt-for-iss-beam
 

Quote

 

NASA and Bigelow Aerospace are continuing to evaluate why the Bigelow Expandable Activity Module (BEAM) did not fully expand Thursday as planned and will not attempt to complete the module’s expansion on Friday.

Engineering teams will monitor the module overnight for structural changes that could result in either larger volume or lower internal pressure before meeting on Friday morning to discuss options moving forward.


 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Visiblement ils ont laisse le module au repos pour voir si la pression allait baisser et si le module aller bouger et c'est ce qu'il s'est passe. Je sens que le déploiement va être lent ^^.

Bulkhead_View_Elbow_24Hrs_1310GMT.gif

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 J'ai suivi en direct, ça a été laborieux, en gros une aprem de grillée pour le gonfler ...

Le concept est je pense mal fichu d'origine, les armatures internes offrent trop de résistance en rapport aux limites de pression préconisées ...

  Il aurait fallu des armatures bien + a même d'accompagner le mouvement, voir une aide mécanique potentielles (un petit moteur et de la tringlerie mécanique qui étend l'armature en même temps que la pression monte) en tout cas c'est a revoir sur certains points

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même bizarre ... Ils ont bien dut le tester dans une chambre sous vide avant de la lancer dans l'espace ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, c'est du a la NASA, qui a demandé un système de gonflage manuel , le constructeur ayant l'habitude du tout automatique.ça permet de défricher la technologie, comme le stockage temporaire d'ailleurs.

 

les premiers modeles de chez bigelow n'ont pas rencontrés ces soucis.

Edited by anthoemt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et au final c'est pas le plus important quand ton module doit pouvoir passer plusieurs années en orbite. Tant qu'ils ont réussi a déployer le module le plus important et la et le reste est plus une question de mise au point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

  Il faut comprendre aussi que la NASA ne pouvait pas se permettre le moindre risque de surpression incontrolée pouvant mener soit a l'éclatement du module (projection éventuelle d'armatures brisées ... Sur les parois des modules ISS et donc faire des dommages) soit endommager la fenetre "sassée" auquel le module était vissé et donc faire courir un risque de dépressurisation majeure de l'ISS ...

  Il fallait absolument avoir le contrôle sur la montée en pression des tests sur l'ISS, ce qui implique alors un gonflage manuel via controle humain des vannes d'injection

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouai... Vue les impacts que peuvent encaisser ces modules de ne pense pas que quelques Bar de pression va te faire éclater ça. C'est quand même conçu pour résister à des impacts de mini météorites.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Conan le Barbare a dit :

Mouai... Vue les impacts que peuvent encaisser ces modules de ne pense pas que quelques Bar de pression va te faire éclater ça. C'est quand même conçu pour résister à des impacts de mini météorites.

Bizarrement, j'ai tendance à penser que les gars de la Nasa et de Bigelow Aerospace sont mieux placés que nous sur ce coup-là pour juger de ce qui présentait ou pas un potentiel danger (qu'il s'agisse de risque d'éclatement ou autre)

Quoiqu'il en soit, le résultat est forcément intéressant, la phase même de déploiement pourra ainsi être améliorée, ce qui ne sera que bénéfique dans le temps.

Et puis il y a bien longtemps que l'on a compris qu'avec l'Espace, ça ne se passe quasiment jamais comme les ingénieurs l'avaient imaginé. Une nouvelle démonstration par l'exemple, en somme. :ph34r:

 

En attendant, je suis ravi qu'il soit déployé, et j'ai hâte d'en lire les retours (sous 2 ans... Erf)

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Conan le Barbare a dit :

Mouai... Vue les impacts que peuvent encaisser ces modules de ne pense pas que quelques Bar de pression va te faire éclater ça. C'est quand même conçu pour résister à des impacts de mini météorites.

 

    Oui mais non en fait, la solidité anti-impacts du module, n'a rien a voir a sa potentielle résistance a la pression ...

  Ce qui fait office de protection anti-impacts : Ce sont les rectangles de tissus qu'on voit très clairement depuis l'extérieur (et qui lui donne cet aspect bizzare de "coprin chevelu" géant) et qui ne sont cousus a la parois que sur un seul coté de leur géométrie : Pour qu'ils soient libres & "laches" sur les 3 autres cotés, provoquant un espace entre eux et la parois de module ...

   Ce qui est espéré c'est qu'en fait les micro-impacts dissipent la totalité de leur énergie sur ces morceaux de tissus laches (qui ne collent pas a la paroi exprès pour ça) et non sur la parois ... Ce sont des boucliers de tissus en gros

 

   Cela n'a rien a voir a une quelconque solidité de la paroi face a la pression

 

  D'ailleurs en parlant de ça, une des fenetres de la Cupolla a subit un impact ces derniers jours, il fait 0,7 cm de diamètre et bien entendu n'a endommagé que la première des 4 épaisseurs de verre blindé

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 5/29/2016 at 8:26 PM, alpacks said:

 

 J'ai suivi en direct, ça a été laborieux, en gros une aprem de grillée pour le gonfler ...

Le concept est je pense mal fichu d'origine, les armatures internes offrent trop de résistance en rapport aux limites de pression préconisées ...

  Il aurait fallu des armatures bien + a même d'accompagner le mouvement, voir une aide mécanique potentielles (un petit moteur et de la tringlerie mécanique qui étend l'armature en même temps que la pression monte) en tout cas c'est a revoir sur certains points

Je suis pas certain qu'on puisse être aussi catégorique que cela. De plus tout système additionnel va augmenter le poids du module.

je viens de tomber sur une explication possible de la non extension au début de la mise sous pression:

Quote

 

It had been sitting in this packed configuration for 15 months — 10 months longer than originally planned, thanks to launch delays — before deployment activities began, Bigelow representatives said.
That extra time in a tight squeeze might explain why the first inflation attempt didn't go as planned.
BEAM's Kevlar-like fabric "layers have a memory to them," Lisa Kauke, BEAM deputy program manager at Bigelow Aerospace, said during today's teleconference. "The longer they're packed, the more they're compressed, and then it takes a little while for the shape to return."
This interpretation is bolstered by the fact that BEAM continued to expand overnight Thursday into Friday morning, even though no more air was being pumped in, Crusan said.

 

http://www.space.com/33017-nasa-inflating-beam-space-module-saturday.html

Si il est avéré que c'est la raison pour laquelle le gonflage a été plus lent que prévu, je trouve que c'est plutôt rassurant sur le concept. Je me demande d'ailleurs pourquoi on ne pourrait pas dans le future gonfler les modules avant de les arrimer à la station internationale pour remédier au risque lié a une rupture de confinement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est isole du reste de la station le temps que l’opération se termine du coup même si il se perce ça ne devrait pas poser de soucis au reste des modules.

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, seb24 said:

Il est isole du reste de la station le temps que l’opération se termine du coup même si il se perce ça ne devrait pas poser de soucis au reste des modules.

D'accord avec toi sur ce point.

Je parlais plutôt dans le cas de projection d'objets divers, la probabilité que ça touche l'ISS ou le sas (comme mentionné par Alpacks) est plus forte que si tu le fait quand il est encore attaché à la capsule ou son lanceur (par exemple). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A votre avis, quelle taille maximum peut faire un module bigelow gonflé, si il est lancé via le SLS?

http://www.nasa.gov/mission_pages/station/research/experiments/1804.html 

"BEAM weighs approximately 3,000 pounds and has 560 cubic feet of pressurized volume"

soit 1360kg ===> pour 15,8 m3

Le SLS c'est entre 70 et 130 tonnes de CU en LEO. disont 100 pour faire simple. 

On peut espérer une belle salle des fêtes en apesanteur. Ou bien je rêve debout et fantasme trop vite? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, zone 51 a dit :

A votre avis, quelle taille maximum peut faire un module bigelow gonflé, si il est lancé via le SLS?

http://www.nasa.gov/mission_pages/station/research/experiments/1804.html 

"BEAM weighs approximately 3,000 pounds and has 560 cubic feet of pressurized volume"

soit 1360kg ===> pour 15,8 m3

Le SLS c'est entre 70 et 130 tonnes de CU en LEO. disont 100 pour faire simple. 

On peut espérer une belle salle des fêtes en apesanteur. Ou bien je rêve debout et fantasme trop vite? 

Ça doit être possible mais il va falloir attendre que la techno soit mature . Je me rappel plus du calcul exact mais en gros 4 gros modules Bigelow de la masse de ceux de l'ISS seraient suffisant pour avoir le même volume habitable que l'ensemble de  l'ISS.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, zone 51 said:

A votre avis, quelle taille maximum peut faire un module bigelow gonflé, si il est lancé via le SLS?

http://www.nasa.gov/mission_pages/station/research/experiments/1804.html 

"BEAM weighs approximately 3,000 pounds and has 560 cubic feet of pressurized volume"

soit 1360kg ===> pour 15,8 m3

Le SLS c'est entre 70 et 130 tonnes de CU en LEO. disont 100 pour faire simple. 

On peut espérer une belle salle des fêtes en apesanteur. Ou bien je rêve debout et fantasme trop vite? 

L'ISS c'est environ 920m^3 d’après Wiki.

Chez Bigelow ils ont des projets pour les modules suivant:

·         B330 : 330m^3 pour ~20t

·         BA2100 : 2100m^3 pour ~ 100t (même si ils disent pouvoir faire 70t)

Le B330 peut être lancé par un Atlas V, donc avec 3 lancements on a déjà un ensemble avec un volume potentiellement plus grand que L'ISS. Pour comparaison, Skylab lancé par une SaturnV faisait 77t pour 350m^3.
Le BA2100 peut pas être lancé pour le moment mais avec le SLS Block1B  ça pourra se faire, pour le poids et aussi pour le diamètre maximum acceptable pour le lanceur ( ici 8 m).

Donc dans le futur, si le développement du module a lieu et si ils arrivent à trouver de l'argent pour financer, il y a la possibilité d'envoyer de très gros volume. La limitation à ce moment n'est plus seulement le poids mais la taille du module plié, surtout son diamètre.
SLS Block 2 pourra envoyer du 10x31 avec 130t donc on peut imaginer un module de 2500m^3.

Edited by Castor

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le BEAM a pas pour but de servir à grand-chose d'autre que la validation des concepts (structure, durabilité, déploiement sur la station, protection des conditions extérieur, étanchéité ....). C'est aussi pour cela qu'il est aussi petit. Donc à part  la visite d'un astronaute tous les six mois, et du stockage de matériel pas indispensable il servira pas a "grand-chose".

La vidéo est intéressante, elle montre les défauts d’expansion de la surface interne.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

JjWvOlA.jpg

A7NNuH0.jpg

QxlUZoX.jpg

Bigelow et ULA essayent eux aussi de convaincre la NASA qu'ils ont quelque chose d'intéressant à faire avec la Lune : y faire orbiter un de leurs fameux modules.
(on remarquera que les renders 3D sont assez médiocres pour des entreprises qui ne manquent pas d'argent, une constante dans cette industrie il semblerait :sinterrogec: )

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://arstechnica.com/science/2017/03/the-trump-administration-has-unleashed-a-lunar-gold-rush/

Article complémentaire, on y apprend que Robert Bigelow a activement soutenu Trump pendant sa campagne donc il ne serait pas impossible que la NASA considère ses plans sérieusement. De plus on a là une autre première à faible coût : une station spatiale en orbite autour de la Lune pour le prix d'un module Bigelow !

Comme précédemment dit lancement avec ULA (Atlas V 552) car le B330 est large ce qui ne laisse que peu de choix. Ensuite mis en orbite autour de la Lune grâce au deuxième étage ACES qui n'est pas encore prêt malheureusement. Enfin envoi de touristes/astronautes avec SpaceX et son Dragon 2 (par contre comment reviendraient-t-ils ? le Dragon 2 n'a pas assez de delta-V pour ça).

Edited by Pseudonyme

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons Bigelow essaye de convaincre la NASA de la pertinence de son module gonflable depuis un moment, ça ne date pas de l'élection de Trump.

La meilleure démonstration qu'ils en font aujourd'hui est faite avec leur module arrimé à l'ISS et aux mesures permanentes qui en sont faites. Le concept est en cours de validation, ils seront intégrés à d'autres projets si l'essai actuel se révèle concluant (notamment en termes de fiabilité et tenue dans le temps).

Qu'après, que ces modules soient utilisés pour une station spatiale à un point de Lagrange, autour de la Lune, dans les vaisseaux qui feront la navette entre la Terre et Mars, où comme hôtel (ce qui était l'idée de départ), là effectivement l'influence de la présidence peut avoir un intérêt (et peut-être divergent avec celui de la Nasa, aussi).

 

<Mode cynique à l'humour noir ON>

Maintenant, concernant SpaceX, je ne vois vraiment pas pourquoi tout le monde s'inquiète du retour des touristes sur Terre. Vous prenez 2 milliardaires en fin de vie, et s'ils survivent au lancement et au voyage autour de la Lune, ils finissent éparpillés en cendres dans l'atmosphère terrestre !

Et vous développez ainsi le 1er business funéraire spatial. Ça va marcher, moi je dis !

<Mode cynique à l'humour noir OFF>

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TarpTent a dit :

...

 

<Mode cynique à l'humour noir ON>

Maintenant, concernant SpaceX, je ne vois vraiment pas pourquoi tout le monde s'inquiète du retour des touristes sur Terre. Vous prenez 2 milliardaires en fin de vie, et s'ils survivent au lancement et au voyage autour de la Lune, ils finissent éparpillés en cendres dans l'atmosphère terrestre !

Et vous développez ainsi le 1er business funéraire spatial. Ça va marcher, moi je dis !

<Mode cynique à l'humour noir OFF>

Il existe déjà un service funéraire  spatial : Ils compriment les cendres de personnes pour les transformer en diamants qui sont envoyés  dans l'espace.

Les cendres de Gene Roddenberry, le papa de Star Trek, ont fini comme ça.

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de la station, n'est pas de la construire mais de la ravitailler et de l'entretenir à cette distance, quitte à faire une base avec bigelow autant faire directement une grande base scientifique sur la lune avec une vingtaine de personne, par contre il faut mettre au point des cargo automatique (on a tout ce qu'il faut pour le faire), pour amener ou larguer  le matériel lourd, selon le besoin,ce qui nécessite la mise en place d'un site d'atterrssage et/ou de récupération, les cargo devront pouvoir revenir pour larguer leur module dans l'atmosphère. cela permettrait de valider les techno pour mars, on peut exploiter d'helium 3 pour récupérer une partie des frais.

 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/03/2017 à 12:10, zx a dit :

Le problème de la station, n'est pas de la construire mais de la ravitailler et de l'entretenir à cette distance, quitte à faire une base avec bigelow autant faire directement une grande base scientifique sur la lune avec une vingtaine de personne, par contre il faut mettre au point des cargo automatique (on a tout ce qu'il faut pour le faire), pour amener ou larguer  le matériel lourd, selon le besoin,ce qui nécessite la mise en place d'un site d'atterrssage et/ou de récupération, les cargo devront pouvoir revenir pour larguer leur module dans l'atmosphère. cela permettrait de valider les techno pour mars, on peut exploiter d'helium 3 pour récupérer une partie des frais.

 

 

      Très franchement, un voyage vers Mars peut s'en passer ... On a pas besoin d'innover dans ce domaine, j'irais même plus loin encore :

   Il serait bien qu'on arrête de coller ce genre de développement, qui cherchent a donner le sentiment que ce genre d'habitats seraient conditions nécessaires a un voyage vers Mars

    C'est comme SpaceX dans le fond, de la com jusqu'a la lie pour tenter d'encrer dans l'imaginaire populaire qu'ils deviendraient indispensable a un voyage vers Mars

   Pour le reste je n'ai rien contre l'évolution gonflable de l'habitat si ça en amusent certains, mais il serait bien de revenir a certaines réalités et qu'on apprenne a se dépolluer l'esprit des grands "communiquants" de l'espace qui se servent bel & bien de la pression populaire a leurs profits et pour s'imposer dans une course a la maitrise d'oeuvre industrielle du voyage vers Mars qu'est sensé organiser la Nasa pour une date encore inconnue ...

     Que ce soit Bigelow ou SpaceX j'ai bien remarqué leur stratégie commerciale qui est de tenter de faire croire qu'ils seraient indispensables pour que l'humanité atteignent Mars et ça commence a sérieusement devenir pénible même

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,315
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries