Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Composante Navale des Forces Stratégiques Françaises


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
il y a 13 minutes, wielingen1991 a dit :

 

Oh ! Un treuil pour l'antenne linéaire sur les photos de l'article :happy:

On a quelques détails sur ce "innovative bow-mounted antenna concept" ? Un sonar actif, c'est "innovative" ?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Ce qui est sur c'est que sur nos SNA et SNLE actuels la flute ETBF n'est pas rétractable.

Pourquoi ?

Les US ( les GB je ne sais pas) et les Russes ont des antennes rétractables depuis des lustres donc c'est que cela est possible sans trop d'inconvénients?

Qui pourrait nous éclairer sur cette singularité de la MN ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, PhilACP7 a dit :

Ce qui est sur c'est que sur nos SNA et SNLE actuels la flute ETBF n'est pas rétractable.

Pourquoi ?

Les US ( les GB je ne sais pas) et les Russes ont des antennes rétractables depuis des lustres donc c'est que cela est possible sans trop d'inconvénients?

Qui pourrait nous éclairer sur cette singularité de la MN ?

J'ai plusieurs fois lu que le treuil pour la flute était trop indiscret.

Nous avons peut être fait des progrès dans le sens de la discrétion du treuil ?

Link to comment
Share on other sites

De ce que je sais, l'opération de déroulé/enroulement de l'antenne est une opération longue, délicate et d'une discrétion qui laisse à désirer.

En conséquence, le déroulé se fait généralement en quittant le port et l'enroulement juste avant de revenir ; mais jamais sur la zone d'opérations puisque cela bloque la trajectoire et la rend prévisible tout en pouvant révéler la position du sous-marin. Il y a, éventuellement, un largage d'urgence, mais il n'est pas possible de renrouler "sous pression".

Donc, le fait d'accrocher la flute en mer, après l'appareillage, et de la décrocher au retour, c'est sensiblement équivalent sur le plan opérationnel, tout en étant bien moins coûteux sur le plan structurel et un peu plus coûteux en ressources humaines. C'est l'idée "low-cost" de ceux qui n'ont pas les moyens et/ou la place de se payer les solutions haut de gamme.

Link to comment
Share on other sites

étant entendu qu'avoir la queue à l'air (ou plutôt à l'eau) nuit aux performances - ici la vitesse - sachant quand même que si mes souvenirs sont bon le réacteur des SNA peut fonctionner sans la mise en marche des pompes du circuit primaire jusqu'à 15 noeuds je crois

donc on peut imaginer notre SNA évoluant entre 4 et 15 noeuds queue déployée sachant que sa Vmax dans ses conditions correspond à la Vmax "silence"

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, FATac a dit :

De ce que je sais, l'opération de déroulé/enroulement de l'antenne est une opération longue, délicate et d'une discrétion qui laisse à désirer.

En conséquence, le déroulé se fait généralement en quittant le port et l'enroulement juste avant de revenir ; mais jamais sur la zone d'opérations puisque cela bloque la trajectoire et la rend prévisible tout en pouvant révéler la position du sous-marin. Il y a, éventuellement, un largage d'urgence, mais il n'est pas possible de renrouler "sous pression".

Donc, le fait d'accrocher la flute en mer, après l'appareillage, et de la décrocher au retour, c'est sensiblement équivalent sur le plan opérationnel, tout en étant bien moins coûteux sur le plan structurel et un peu plus coûteux en ressources humaines. C'est l'idée "low-cost" de ceux qui n'ont pas les moyens et/ou la place de se payer les solutions haut de gamme.

 

Il y a 20 heures, pascal a dit :

étant entendu qu'avoir la queue à l'air (ou plutôt à l'eau) nuit aux performances - ici la vitesse - sachant quand même que si mes souvenirs sont bon le réacteur des SNA peut fonctionner sans la mise en marche des pompes du circuit primaire jusqu'à 15 noeuds je crois

donc on peut imaginer notre SNA évoluant entre 4 et 15 noeuds queue déployée sachant que sa Vmax dans ses conditions correspond à la Vmax "silence"

Oui c’est complètement çà, c’est ce qui transpire d’un doc que j’ai eu l’occasion de consulter lors projet lié  à l’assistance SNA dont récup de l’ALR en eau libre . Faut un navire d’assistance ( Frégates ou autres ) avec drome , bref de moyens LOG .  

Sujet abordé sur ce fil

http://www.air-defense.net/forum/topic/1531-sna-suffren-snle-et-ssgn-capacité-française/?page=37&tab=comments#comment-911111

Vitesse du soum limitée , en fonction tenue efforts sur la goulotte liés à  traine hydro de l’antenne  qui est  à flottabilité nulle , pas trop lente non plus et surtout pas de marche arrière.  Ces antennes sonar  sont en fin de vie indus  et seront amenées à être remplacées , par des TAHS towing array handling system  sur Barracuda ? via campagne sea proven démonstrateur Rubis ? extrait du lien ci-dessous . Cà serait quand même mieux de disposer d’un démonstrateur que de foncer tête baissée ……

« En septembre 2010, le SNLE NG  français Le Terrible a finalement été livré, mettant fin à la production du SONAR - DSUV-61. En fait, cela s'est déjà produit il y a quelque temps lorsque le sonar a été livré au sous-marin avant d'être terminé. Au moment où le sous-marin a été livré, la chaîne de production avait déjà été fermée, et avec elle, toute perspective des ventes futures a été résilié. Il n'est guère surprenant que le DSUV-61/62 ait atteint la fin de sa durée de vie. C'est un système très daté et doit être remplacé de toute urgence. En effet, il est plus que probable qu'un sonar de remplacement sur les SSN et SNLE français est en cours de développement. Officiellement au moins, ce sera pour les nouveaux SSN de classe Barracuda et sera un réseau remorqué à lignes fines, probablement combiné avec des émetteurs actifs pour fournir une couverture active / passive complète. Cependant, il sera certainement mis à jour sur les SSBN et il est probable que les SSN de classe Rubis seront utilisés pour des «essais». Ce sera un élément différent, beaucoup plus avancé que le DSUV-61 existant. La carrière de l'ancien système est maintenant terminée et ce rapport sera archivé l'année prochaine. »

https://www.forecastinternational.com/archive/disp_pdf.cfm?DACH_RECNO=839

Me semble aussi que sujet confinement technique du TAHS ( towing array handling system ) déjà évoqué . Treuil probablement hydraulique  or l’hydraulique signe dès fois ( pas en stationnaire mais en transitoire ), et puis pas la même problématique d’intégration du process sur un soum hors coque épaisse que sur une plage arrière de FREMM.

http://www.electronica-submarina.com/defence/sonar-onboard-systems/solarsub-rdtas-reelable-digital-towed-array-sonar/?lang=en

sur les S-80

https://www.electronica-submarina.com/saes-finalizes-the-integration-test-of-the-towed-array-handling-system-tahs-made-for-new-spanish-submarines-s-80/?lang=en

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Voici la réponse du CEMA le Général Lecointre à un élu de l'assemblé nationale :

Citation

Monsieur Lejeune m’a posé une question que je trouve assez amusante, d’autant plus que, mon père ayant commandé un SNLE, je suis très sensible à la question… Comme l’indiquait le président, posez la question à M. Guillou ; cela devrait le faire rire. Je me suis récemment entretenu avec lui et il m’a expliqué la difficulté, pour lui, de préserver les compétences. À mes yeux, le maintien des compétences est un élément essentiel pour notre BITD. Et un équipement aussi extraordinaire qu’un sous-marin nucléaire, lanceur d’engin qui plus est, nécessite des compétences que la France est sans doute le seul État membre de l’Union européenne à avoir conservées. Il me semble difficile d’imaginer partager les SNLE avec les Britanniques dans la mesure où leur dissuasion nucléaire est dépendante des États-Unis.

Au plan opérationnel, il est indispensable de garder quatre SNLE pour conserver une permanence à la mer. Dans ces conditions, les contraintes industrielles et les exigences de préservation des savoir-faire ont conduit à aligner de manière très précise le cadencement de commande et de production des sous-marins Barracuda d’une part et, d’autre part, la rénovation des SNLE actuels et la production du SNLE de troisième génération. Au risque de me répéter, imaginez la somme de compétences qu’il faut maîtriser, dans le domaine des missiles, de la discrétion acoustique, de la propulsion nucléaire pour faire des choses aussi extraordinaires qu’un pas de tir capable de lancer xfusées sous la mer, le tout propulsé par un cœur nucléaire qui est une centrale à lui seul ! C’est vraiment d’une complexité inouïe et j’espère que vous serez amené à visiter un sous-marin nucléaire. Dès lors, vous comprendrez que, pour moi, le scénario que vous évoquez est une vue de l’esprit.

 

  • Like 2
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Pour ceux que ça intéresse le dernier DSI Hors-série est exclusivement sur les sous-marins dans le monde. Je le recommande car il est top ! (pourtant je ne suis pas du tout fan de DSI).

https://www.areion24.news/produit/dsi-hs-n-59/

PS: ceci n'est pas un placement de produit car je n'y ai aucun intérêt si ce n'est que ma personne est hautement altruiste et tiens à partager cette pépite avec vous héhé.

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 weeks later...
  • 4 weeks later...

Le vendredi 20 juillet 2018, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Téméraire, sortira du bassin 8 de la base navale de Brest après 19 mois d’indisponibilité pour entretien et réparations (IPER) et adaptation au missile M51. Ce chantier se déroule sous la maîtrise d’ouvrage conjointe de la DGA (Direction générale de l’Armement) et du SSF (Service de Soutien de la Flotte). La maîtrise d’œuvre, avec la conduite des travaux, est assurée par Naval Group.

Le Téméraire est le dernier des SNLE à être adapté au standard M51. L’opération de maintenance approfondie qui se termine va lui redonner de plus un potentiel de disponibilité pour une dizaine d’années. Elle a également permis de mettre aux derniers standards les systèmes de combat et de navigation. Cette modernisation régulière, incrémentale, des SNLE et de leurs missiles est l’un des marquants visibles de la crédibilité de la composante océanique de la dissuasion.

Le Téméraire, actuellement dépourvu de combustible nucléaire, traversera la rade vers la base opérationnelle de l’Ile Longue pour la dernière étape de son IPER Adaptation : le rechargement de son cœur nucléaire, puis ses essais à la mer et enfin l’embarquement de son armement stratégique avant son retour dans le cycle opérationnel.

Communiqué de la Marine nationale, 19/07/18

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/07/2018 à 18:07, Scarabé a dit :

Le Téméraire est le dernier des SNLE à être adapté au standard M51

Wiki dit cela: 

La Marine nationale française dispose de 4 SNLE-NG en activité (en parc) ; ce qui permet d'assurer la permanence opérationnelle stratégique par au moins un bâtiment en patrouille :

Nom     Mise sur cale    Date de lancement   Mise en service

Le Triomphant (S616) 9 juin 1986  26 mars 1994  21 mars 1997

Le Téméraire (S617)18 décembre 1993  21 janvier 1998  23 décembre 1999

Le Vigilant (S618 )janvier 1996 19 septembre 2003 26 novembre 2004

Le Terrible (S619) 24 octobre 2000 21 mars 2008 20 septembre 2010

OR M&M ( pas accès à l'intégralité de l'article ) dit que "Lancé en 2010, le programme de refonte des trois premiers sous-marins nucléaires lanceurs d’engins du type Le Triomphant entre dans sa phase finale" 

QUESTION: Quid du devenir du 4-ème SNLE Classe Triomphant ?   

Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas...

Mais je suppute que le 4eme (c a d le Terrible) n'a pas besoin de refonte car il a été déjà produit au dernier standard, c'est pourquoi seulement 3 ont eu besoin de refonte.

Ou alors, au pire,  il est trop jeune pour déjà faire une refonte (mais ce n'est pas cohérent avec le fait que le programme de refonte soit déjà terminé)

 

Link to comment
Share on other sites

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...