Carl

1962 - Partition de l'algérie française

Recommended Posts

Le 14/03/2019 à 14:56, Alexis a dit :

Je ne connaissais pas l'existence de ce fil sur l'uchronie partition de l'Algérie en 1962 :smile:

De mémoire - je n'ai pas mon exemplaire sous la main - Alain Peyrefitte précise dans son C'était De Gaulle qu'il a refusé l'idée de la partition pour plusieurs raisons :

1. L'idée qu'en cas de partition, au lieu de se battre au couteau et au fusil, on en viendrait bientôt à se battre au canon entre les deux parties de l'Algérie

2. La remarque que les Français d'Algérie se considéraient comme des Français et attendaient de la France qu'elle les protège - une attitude bien différente de celles des Israéliens ne comptant que sur eux-mêmes - bref que les départements français d'Algérie continueraient à long terme d'être une ponction plutôt qu'un ajout aux ressources du pays

3. La volonté d' "arrêter les frais" pour consacrer les ressources à d'autres emplois. Le budget militaire était monté sauf erreur jusqu'à 6% du PIB du fait du coût de la guerre d'Algérie, montant clairement excessif, tandis que ces dépenses ne servaient même pas à préparer l'avenir du point de vue de la défense : il s'agissait de moyens de contre-guérilla, pas d'armement nucléaire ni de recherche aéronautique

4. La volonté en terminant de clôturer l'histoire du second empire colonial français de libérer la France pour une politique de non-alignement propre à lui gagner audience et influence dans le Tiers-Monde - ce qui aurait été impossible dans le scénario de la partition

Avec le bénéfice de plus d'un demi-siècle de recul, il me semble que De Gaulle avait raison.

Quelques remarques :

1) Il est bien plus facile de se défendre contre un petit pays pauvre (10 millions d'habitants, pas de ressources minières...) que contre des terroristes. Je doute qu'un pays voisins ose nous attaquer, une riposte suite à une attaque étatique pourrait être vraiment redoutable.

2) En Algérie, on aurait eu une population de 2 ou 3 millions d'habitants. Même si on doit la "subventionner", ce serait juste comme le double de nos "DOM TOM" pour un territoire bien plus important avec des ressources nettement plus importantes.

3) Établir une frontière entre l'Algérie et l'Algérie française permet aussi de régler le problème de la guérilla et de revenir à une confrontation plus classique. Et pour affronter les Algérien de l'autre côté de la frontière, on pourrait se contenter de nos armes obsolètes pour l'URSS.

4) J'ai du mal à comprendre comment se séparer d'un désert et de quelques millions de pieds noirs a pu renforcer notre politique extérieure.

Globalement, je ne suis pas sur du tout que cette Uchronie aurait été moins bien que la réalité pour la France.

On peut supposer que tout ce passe dans le pire des cas, qu'on gaspille notre pétrole, qu'on laisse un voisin ennemis "héréditaire" devenir une puissance nucléaire, qu'on se retrouve avec une population qu'il faut subventionner ... mais on pourrait aussi se retrouver avec des ressources minières permettant de prolonger les 30 glorieuses, un voisin qui devient une sorte de Tunisie, une population locale qui n'a pas besoin de subvention mais qui finit par devenir une véritable ressources démographique et même économique et industrielle en représentant jusqu'à 50% de notre population actuelle ?

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 329
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    ThincanKiller
    Membre le plus récent
    ThincanKiller
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 505
    Total des sujets
    1 196 468
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets