alexandreVBCI

République Démocratique du Congo (RDC)

Recommended Posts

il y a une heure, Eitan a dit :

Je vais suivre ce fil avec attention !

Je vais début septembre en RDC pour réaliser l'ascension du Nyiragongo.

Je connais quelqu'un qui y est allé il y a quelques semaines et il a pas eu de problèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement je crois qu'on risque plus en Seine Saint Denis qu'au Congo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Eitan a dit :

franchement je crois qu'on risque plus en Seine Saint Denis qu'au Congo.

Tu dis ça sans rire ? 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est de l'ironie.

Ma chérie à bosser durant 4 ans au Congo dans le développement des médias sociaux, et était au Burundi lors de la crise de 2014, et elle n'a jamais eu de soucis. Et si elle dis qu'il y a un risque négligeable je la crois.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok. Je vais assez souvent en RDC, à Kinshasa, c'est assez safe (hors manifs politiques), mais on nous interdit de se ballader seuls en ville. Idem au Katanga. Le Kasaï était safe mais ne l'est plus du tout, et les deux Kivu restent assez à risque dès qu'on s'éloigne des grandes villes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.slateafrique.com/781014/rdc-la-monusco-condamne-lattaque-dun-convoi-des-casques-bleus-par-une-milice-pygmee (30 août 2017)

"La Monusco condamne fermement l'attaque menée contre son personnel et l'entrave à la liberté de mouvement de la force le 23 août 2017 au Tanganyika, où un convoi des Casques (...) a été pris à partie par une milice Twa (pygmée) très hostile et armée d'arcs et de flèches qui ont entrainé un blessé dans nos rangs"

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Youarf, c'est nerveux après un après midi désastreux. 

Cela me rappelle une blague dans un San Antonio avec des pygmées cachés sous les plantes avec une mitraillette :laugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/08/2017 à 11:42, Gibbs le Cajun a dit :

 

 

Brazzaville c'est le Congo (ex Congo-Brazzaville, colonie française), pas la RDC (République Démocratique du Congo, ex Congo belge) qui fait l'objet de ce fil.

Ceci dit  la transparence financière de la RDC est probablement au moins au même niveau (négatif) que celle de son voisin de Brazzaville. :happy:

Edited by tipi
typo
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, tipi a dit :

Brazzaville c'est le Congo (ex Congo-Brazzaville, colonie française), par la RDC (République Démocratique du Congo, ex Congo belge) qui fait l'objet de ce fil.

Ceci la transparence financière de la RDC est probablement au moins au même niveau (négatif) que celle de son voisin de Brazzaville.

Oups ! 

La boulette !

Merci , étant depuis pas mal de temps sous morphine ( 31 janvier de cette année ) j'ai du mal parfois .

Merci encore pour le signalement de mon erreur :destabilisec: .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Kivu toujours instable :

RDC : une base de la Monusco attaquée dans le Nord-Kivu après des combats entre armée congolaise et rebelles ADF, 09 octobre 2017, Jeune Afrique

Un Casque bleu a été tué ce lundi dans l'attaque d'une base de la Monusco à Beni. L'attaque survient au lendemain de combats ayant opposé dimanche 8 octobre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) aux Forces démocratiques alliés (Allied Democratic Forces, ADF), accusée par les autorités d'être à l'origine de la disparition, samedi, d'une vingtaine de civils.

http://www.jeuneafrique.com/481279/politique/rdc-combats-intenses-entre-larmee-et-des-rebelles-adf-dans-le-nord-kivu-apres-la-disparition-dune-vingtaine-de-civils/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.20minutes.fr/monde/2404771-20181228-rdc-trois-jours-elections-kinshasa-invite-bruxelles-quitter-pays (28 décembre 2018)

Le chef de la diplomatie congolaise Léonard She Okitundu a « invité instamment » Bruxelles à rappeler « dans les 48 heures son chef de mission en République démocratique du Congo ».

Il s’agit d’une mesure de rétorsion de la RDC après le prolongement des sanctions européennes qui visent 14 officiels congolais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Al Kitenge : « Même un prestidigitateur ne pourrait pas gérer la RDC avec un budget de 5 milliards de dollars »

11 janvier 2019 - Grand invité de l’Économie RFI/Jeune Afrique

https://www.jeuneafrique.com/702824/economie/grand-invite-de-leconomie-rfi-jeune-afrique-al-kitenge-meme-un-prestidigitateur-ne-pourrait-pas-gerer-la-rdc-avec-un-budget-de-5-milliards-de-dollars/

Share this post


Link to post
Share on other sites

La production de la mine de cobalt de Kolwezi, la plus importante du monde pour ce métal, est suspendu depuis août, plus assez rentable :blink: La ville risque une récession

http://www.rfi.fr/afrique/20190821-rdc-consequences-arret-mutanda-mining-font-deja-ressentir

http://www.rfi.fr/afrique/20190807-rdc-societe-glencore-production-mine-cobalt-mutanda

L'année dernière, le cobalt se vendait jusqu'à 95 000 dollars la tonne. Aujourd'hui, il n'en vaut que 28 000 dollars.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelles du Front Congolais, des redditions de rebelles et des assassinats :

https://www.jeuneafrique.com/867436/politique/rdc-lonu-repousse-une-attaque-alors-que-larmee-salue-un-festival-de-redditions-dans-lest/

RDC : l’ONU repousse une attaque alors que l’armée salue « un festival de redditions » dans l’Est

Les Casques bleus ont repoussé une incursion contre l’une de leurs bases dans l’est de la République démocratique du Congo, où l’armée a par ailleurs salué dimanche « un festival de redditions », notamment de rebelles hutus rwandais.

Les Casques bleus ont repoussé une tentative d’incursion menée par cinq ou six hommes contre l’une de leurs installations à Biakato, en Ituri, dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué la Mission des Nations unies au Congo (Monusco), précisant qu’il n’y avait pas eu de blessé.

À Biakato, trois agents anti-Ebola avaient été tués le 28 novembre dans une attaque armée qui n’a pas été revendiquée. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a retiré ses agents non-congolais de la zone, de même que l’ONG Médecins sans frontières (MSF) après une nouvelle attaque cette semaine.

L’armée congolaise a par ailleurs fait état dimanche de la reddition de « 1 200 » rebelles hutus rwandais dans la province du Sud-Kivu. Il s’agit « d’éléments dépendants » du CNRD, une branche des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

« Un grand pas » vers la sécurisation frontalière

« C’est un grand pas vers la neutralisation totale de l’insécurité (…) à la frontière entre nous et le pays voisin, le Rwanda », a déclaré le porte-parole de l’armée, le général Richard Kasonga.

Vendredi en conseil des ministres, le gouvernement avait aussi fait état de l’ « interpellation d’un grand commandant de l’unité d’élite des FDLR » dans la semaine, à Goma. L’armée congolaise a annoncé en septembre avoir tué le chef du groupe, Sylvestre Mudacumura, une action saluée par Kigali.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/06/24/aujourd-hui-comme-sous-leopold-ii-le-congo-reste-la-facade-institutionnelle-d-un-voleur-erige-en-etat_6044021_3212.html (24 juin 2020)

Ce qui est cependant surprenant c’est que le regard critique vis-à-vis de Léopold qui se développe en Belgique contraste fortement avec une attitude plus bienveillante sinon révérencielle vis-à-vis de la colonisation belge parmi les Congolais.

Il est vrai que les symboles coloniaux imposés aux Congolais par les Belges eux-mêmes furent remplacés il y a belle lurette. La capitale Léopoldville devint Kinshasa en 1966 et, l’année suivante, une statue massive de Léopold II à cheval fut mise au placard.

Quelle ne fut pas notre surprise, toutefois, de voir en 2018 les autorités de la riche province du Haut-Katanga ériger une nouvelle statue de Léopold II à Lubumbashi. Ce buste fait partie d’une galerie de personnages historiques (y compris le héros de l’indépendance Patrice Lumumba et celui qui facilita son meurtre, Mobutu Sese Seko) qui se trouve à l’extérieur de l’enceinte du nouveau gouvernorat de la province.

Qu’est-ce qui peut motiver les Congolais à ériger la statue d’un homme dont on estime qu’il porte la responsabilité pour la mort de jusqu’à 10 millions de leurs aïeuls, alors que sa propre nation jette désormais un regard critique sur ses actions ?

La réponse pourrait bien se trouver dans la genèse même du Congo et dans le refus ou l’incapacité des élites congolaises à mettre en cause leur propre héritage léopoldien.

Comme les autorités de Lubumbashi, Kabila reconnut la généalogie de son pouvoir et sa dette à Léopold. Dans un discours au Sénat de Belgique en 2004, il rendit hommage à la mémoire des pionniers colonialistes du « rêve de Léopold II de bâtir, au centre de l’Afrique, un Etat ».

https://www.lepoint.fr/afrique/statues-deboulonnees-et-pendant-ce-temps-la-a-kinshasa-12-06-2020-2379630_3826.php (12 juin 2020)

« La statue de Léopold II, pour nous, ça reflète une histoire, une mémoire. C'est une référence pour nos enfants », avance José Batekele, directeur de collection au musée national.

« Si, en Belgique, ils estiment qu'ils doivent détruire les monuments, parce qu'il y a une forte diaspora africaine, nous en prenons acte. C'est une affaire belgo-belge qui ne nous concerne pas directement », affirme l'historien Isidore Ndaywel. « Au Congo, nous avons nos priorités, qui sont autres pour le moment », ajoute cette voix respectée de la société civile, qui cite les tueries dans l'Est et la corruption.

Le monument a été retiré en 1967 sur ordre du dictateur-maréchal Mobutu Sese Seko, au plus fort de sa politique du « retour à l'authenticité » africaine.

Oubliée pendant près de quarante ans, la statue est réapparue en plein centre-ville, sur le boulevard du 30-Juin, un beau matin de février 2005. Cette statue « fait partie de notre patrimoine. J'ai décidé de la réhabiliter, comme je le ferai pour d'autres », avait déclaré le ministre de la Culture de l'époque, Christophe Muzungu.

Mais la réhabilitation de la statue a été très brève : pour des raisons obscures, elle avait été redéboulonnée au bout de 24 heures.

« Franchement, on a des problèmes plus urgents à régler au Congo que de se demander si oui ou non la statue de Léopold a sa place ici », ironisait alors un jeune avocat interrogé par l'AFP. La statue a finalement rejoint les hauteurs du parc, réhabilité en 2010 avec l'aide de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco).

Les trois statues de Léopold II, Albert Ier et Stanley y voisinent avec une sculpture à la mémoire des soldats congolais de l'armée coloniale. « L'idée était de faire un musée en plein air », résume l'historien Isidore Ndaywel.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grosse opération revendiquée par l'EI (probablement avec l'aide des ADF) contre une prison de RDC

Citation

20 octobre 2020 à 15h35 | Par Stanis Bujakera Tshiamala - à Kinshasa

Plus d’un millier de détenus ont fui la prison centrale de Kangbayi, à Béni, dans l’est de la RDC, après une attaque menée ce mardi qui a été revendiquée par l’organisation État islamique.

Les circonstances de cette spectaculaire évasion restent encore floues. L’attaque a eu lieu vers 4 h du matin, heure locale, ce mardi. « La position militaire installée à proximité de la prison a été attaquée en même temps que les gardes qui se trouvaient à la porte » de celle-ci, a expliqué le maire intérimaire de Béni, Modeste Bakwanamaha, joint par Jeune Afrique. Les assaillants étaient « en grand nombre », a-t-il précisé, affirmant que seulement « une centaine de détenus » n’avaient pas profité de l’attaque pour prendre la fuite.

Selon plusieurs sources officielles, la prison centrale de Kangbayi comptait 1447 détenus au moment de l’attaque. Selon le directeur de la prison, cité par Kivu Security Tracer (KST), les détenus étaient des combattants des Forces démocratiques alliées (ADF), des membres de milices Maï-Maï et des soldats des Forces armées congolaises (FARDC). Selon la même source, « seuls 145 ne se sont pas enfuis », précisent les experts du KST.

Deux prisonniers ont été tués par balles, a précisé la police congolaise sur Twitter, affirmant que l’attaque avait été menée « par des rebelles ADF ».

Revendication de l’EI

Quelques heures après l’attaque, l’organisation État islamique (EI) a revendiqué l’attaque, à travers un communiqué publié par son « agence de presse » Amaq, ont indiqué les experts de SITE Intelligence group.

Le groupe terroriste a, depuis avril 2019, revendiqué plusieurs attaques attribuées à des ADF, ces rebelles musulmans ougandais installés dans l’Est de la RDC depuis 1995 accusés du massacre de plus d’un millier de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014. Mais plusieurs de ces revendications comportaient des erreurs factuelles sur le déroulement des faits, ce qui fait peser des doutes sur la réalité de l’implantation réelle de l’EI en RDC.

Sourcehttps://www.jeuneafrique.com/1060714/politique/rdc-letat-islamique-revendique-levasion-spectaculaire-a-la-prison-de-beni/

Voir aussi : https://www.afrik.com/rdc-evasion-spectaculaire-a-la-prison-de-beni-kangbayi-tres-tot-ce-matin

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

EI (sans doute) en RDC ?!!!

J’ignorais totalement, j’oublie souvent à quel point c’est la merde là bas.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,544
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,996
    Total Topics
    1,349,669
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries