Sign in to follow this  
P4

Ariane 6

Recommended Posts

il y a une heure, zx a dit :

oui, vu que l'objet principal de A6 c'est  la réduction des coûts et l'optimisation industriel pour les même capacités, mais ils auront  certainement une autre compensation avec leur petite fusée.

Normalement ils doivent déjà s'occuper de remplacer l’étage ukrainien de Vega par un nouveau pour Vega E. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, P4 a dit :

J'étais aussi à cette conférence,d'ailleurs j'ai pas reconnu Lamigeon dans le public, et son article est un bon résumé. Si vous voulez la transcription détaillée et les photos des slide, j'ai écrit un article avec tout ça:

https://satelliteobservation.net/2018/06/02/cnes-director-of-launchers-talks-reusable-rockets/

Ca m'a rassuré sur l'attitude du CNES vis-à-vis de SpaceX, ils sont bien conscients que Ariane 6 ne suffira pas à moyen terme.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment le CNES c'est rendu compte que A6 à sa sortie coûtera plus cher que Falcon, ce qui va très certainement plombé A6 dès le début.

Et dire que tout ces gens se foutaient de la gueule de Musk... Bravo...

Maintenant je crains que, encore une fois, ils ne soit tous à la ramasse... Au rythme ou vont les choses si ils ne sautent pas une génération ils sont condamnés à toujours courir derrière SpaceX...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Conan le Barbare a dit :

Apparemment le CNES c'est rendu compte que A6 à sa sortie coûtera plus cher que Falcon, ce qui va très certainement plombé A6 dès le début.

Pas vraiment. On reste toujours dans la même gamme de prix entre A6 et F9/FH. Vu que pour l'instant il n'y pas eu de baisse de prix du cote de SpaceX.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est surtout son prix concernant le réutilisable qui reste de jouer en défaveur de A6 si il atteint un niveau de fiabilité satisfaisant et une remise  en service rapide à peu de frais, on le saura l'année prochaine si il gagne définitivement son paris.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, zx a dit :

c'est surtout son prix concernant le réutilisable qui reste de jouer en défaveur de A6 si il atteint un niveau de fiabilité satisfaisant et une remise  en service rapide à peu de frais, on le saura l'année prochaine si il gagne définitivement son paris.

Je ne suis pas sur. Mon point vu c'est qu'ils auraient déjà du refléter les coûts du réutilisable du block 5 car ils doivent maintenant avoir une bonne idée de ce qu'ils pourront faire et a quel prix. Le soucis c'est que leurs super plan de lancer presque 50 Falcon par an commence a sentir le roussi. Le FH n'a toujours pas de nouveaux clients et après les deux vols d'ici la fin d’année il n'y a plus rien. Et Si le nombre de lancements baisse après le pic de cette année ça voudra dire mécaniquement des vols plus cher pour SpaceX. D’où peut être la raison pour laquelle il n'ont pas trop fait évoluer leurs prix ces dernières années ou plutôt a la hausse. Et il faut toujours financer leur BFR et leur constellation de satellites internet.

Mais oui on verra comment les choses évoluent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/06/2018 à 22:04, Conan le Barbare a dit :

Apparemment le CNES c'est rendu compte que A6 à sa sortie coûtera plus cher que Falcon, ce qui va très certainement plombé A6 dès le début.

Et dire que tout ces gens se foutaient de la gueule de Musk... Bravo...

Maintenant je crains que, encore une fois, ils ne soit tous à la ramasse... Au rythme ou vont les choses si ils ne sautent pas une génération ils sont condamnés à toujours courir derrière SpaceX...

C'est drôle ça me rappelle un peu le discours des pro-F-35. Économies d'échelles, truc super avancé, bon marché comme un A-10, meilleur qu'un F-22, on allait voir c'qu'on allait voir, tout le reste est obsolète, etc.
Ben on a vu oui... Sur les coûts prévisionnels de mise en orbite GTO, au kilo, Ariane 6 est pour l'instant moins chère que la Falcon Heavy réutilisable de SpaceX, qui reste moins chère en semi-réutilisable ou en fin de vie des lanceurs. Elle est aussi moins chère à l'achat.
Certes la charge utile de FH est plus élevée que celle d'une A64.
Mais A6 est fondée sur un modèle économique assez austère, et donc TENABLE.
Après, faut-il mettre au point des solutions réutilisables? Oui, sans doute. Mais en Europe il n'y a pas grand monde qui semble motivé par cette idée. En France, seuls, on ne peut pas faire grand-chose.

mkycMrs.png

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense qu'il faut tout de suite préparer A6 à  ariane next et prometheus, pour remplacer les éléments de A62/A64,   passer à la fabrication avec le printer 3D d'un moteur de 20 ME (vulcain 2) à 2ME, on commencera à se rapprocher du prix de la F9 réutilisable, la A7 sera une version re-utilisable, spacex a démontrer que c'était possible, il faudra bien 10-15 ans pour rattraper un peu spacex avec nos propres idées, de plus il faut beaucoup plus de missions institutionnel, scientifique, robotisé, orbiter pour assurer la pérennité de l'europe spatiale, ca passe au moins par un doublement du budget de l'esa, au début la France était seule à  pousser, maintenant on a  l'allemagne, l'italie, ils en veulent aussi, et c'est pour ca qu'on peut agrandir le bassinet à grisbi, vouloir plus c'est aussi donner plus. 

Edited by zx
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que le reutilisable, c'est bien, et on voit que c'est possible, mais ariane c'est avant tout la fiabilité. et c'est un point capital pour les gens qui reservent des places.

Donc le reutilisable ok, mais à condition que ce soit de façon fiable...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ariane 6 sur le pas de tir de l'Agence spatiale européenne

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/ariane-6-sur-le-pas-de-tir-de-l-agence-spatiale-europeenne-781622.html

j'espère qu'ils vont augmenter le nombre de missions scientifiques et de fait les budgets,  avec plus de missions d'exploration,  pour uranus, neptune, venus, etc..

 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est que pour lancer une mission institutionnel type scientifique,  il faut de 5 à 10 ans de préparation. après il ne reste qu les sat d'observation, de communication. pas terrible. rien n'a été préparé en amont. a moins qu'on ne fasse de petite mission, comme corot et autre. la NASA a un carnet bourré de missions en cours et de mission mis de côté si nécessaire pour approvisionner les charges utiles des lanceurs, si ca ne suffit pas le Pentagone arrive derrière, puis les contrats commerciaux. On doit passer obligatoirement par un doublement du budget de l'esa pour pouvoir le faire.

Ca dénote un manque de vision court/moyen terme. si on doit lancer plus, il faut plus de mission et de contrat.

"L'Europe doit concrétiser des commandes pour Ariane 6" (Alain Charmeau, PDG d'ArianeGroup)

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/il-faut-concretiser-les-commandes-pour-ariane-6-alain-charmeau-pdg-d-arianegroup-781857.html

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zx a dit :

Le problème est que pour lancer une mission institutionnel type scientifique,  il faut de 5 à 10 ans de préparation. après il ne reste qu les sat d'observation, de communication. pas terrible. rien n'a été préparé en amont. a moins qu'on ne fasse de petite mission, comme corot et autre. la NASA a un carnet bourré de missions en cours et de mission mis de côté si nécessaire pour approvisionner les charges utiles des lanceurs, si ca ne suffit pas le Pentagone arrive derrière, puis les contrats commerciaux. On doit passer obligatoirement par un doublement du budget de l'esa pour pouvoir le faire.

Ca dénote un manque de vision court/moyen terme. si on doit lancer plus, il faut plus de mission et de contrat.

"L'Europe doit concrétiser des commandes pour Ariane 6" (Alain Charmeau, PDG d'ArianeGroup)

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/il-faut-concretiser-les-commandes-pour-ariane-6-alain-charmeau-pdg-d-arianegroup-781857.html

L'ESA a pas mal de missions scientifiques dans les tuyaux. Dans une moindre mesure les agences nationales aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est marrant, elle me fait penser à la H2

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon, ca commence, il faudra commander plus de A5

Faux départ pour Ariane 6 ?

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-esa-estime-possible-un-retard-de-plus-d-un-an-pour-le-premier-vol-d-ariane-6-783420.html

L'Agence spatiale européenne a détecté un retard potentiel de plus d'un an pour le premier vol d'Ariane 6 prévu en juillet 2020 à l'occasion d'une analyse de risques sur le planning du futur lanceur européen. Selon ArianeGroup, le programme est "à l'heure".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zx a dit :

bon, ca commence, il faudra commander plus de A5

Faux départ pour Ariane 6 ?

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-esa-estime-possible-un-retard-de-plus-d-un-an-pour-le-premier-vol-d-ariane-6-783420.html

L'Agence spatiale européenne a détecté un retard potentiel de plus d'un an pour le premier vol d'Ariane 6 prévu en juillet 2020 à l'occasion d'une analyse de risques sur le planning du futur lanceur européen. Selon ArianeGroup, le programme est "à l'heure".

Ce sont des risques. Pour le moment il n'y a pas de retard identifiés. Après c'est bizarre que ce ne soit que des risques car il ne reste que 2 ans et a ce niveau ils doivent déjà avoir une idée si le projet a commence a glisser par rapport au dates prévues.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un premier test de mise à feu statique du P120C vient d’être réalisé avec succès à Kourou.

« Le moteur P120C [.] a embarqué pour ce test 142 tonnes de propergol solide assurant une poussée de 4615 kN sur une durée de combustion de 135 secondes.

Le test de mise à feu a permis de vérifier le bon fonctionnement de l'ensemble des composants (tuyère, allumeur, enveloppe...) désormais assemblés et qui ont déjà fait l'objet de tests séparés.»

 

https://www.generation-nt.com/esa-ariane-6-moteur-propergol-essai-statique-kourou-actualite-1955822.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arianespace décroche un premier contrat commercial pour Ariane 6

https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0302233797986-arianespace-decroche-un-premier-contrat-commercial-pour-ariane-6-2203796.php

 

A deux ans du premier lancement, prévu pour l'été 2020, la future fusée européenne compte dix gros satellites à placer en orbite géostationnaire.

Sur un marché des tirs de satellites toujours morose, Arianespace parvient encore à tirer son épingle du jeu. Alors que les commandes de gros satellites se comptent sur les doigts d'une main depuis le début de l'année, avec seulement trois contrats signés et cinq lancements effectués, Arianespace a annoncé en ouverture du « World satellite business week », le rendez-vous annuel du secteur à Paris, un « accord » avec l'opérateur Eutelsat, pour mettre en orbite géostationnaire 5 satellites d'ici à 2027.

Dix satellites dans le carnet d'Ariane 6

L'opérateur européen de satellites Eutelsat sera ainsi le premier client commercial d'Ariane 6, appelée à remplacer l'actuelle Ariane 5 à partir de 2020. Jusqu'à présent, le carnet de commandes de la future fusée se limitait aux contrats passés auprès des institutions européennes pour la mise en orbite des satellites du système européen de géolocalisation Galileo. Avec Eutelsat, le carnet d'Ariane 6, dont la production a démarré en décembre 2017, compte désormais 10 satellites à deux ans du premier tir, soit de quoi effectuer au moins 5 lancements, à raison de deux satellites par tir.

Une base institutionnelle de 5 tirs par an

De quoi conforter  les choix stratégiques européens face à la concurrence de Space X, qui continue de bénéficier de commandes institutionnelles américaines autrement plus importantes. Arianespace, qui devrait célébrer le 25 septembre le 100e tir d'Ariane 5 et le 300e tir d'une fusée Ariane, compte en effet autant sur les clients commerciaux que sur les Etats et les institutions européennes pour assurer l'avenir d'Ariane 6. « Pour parvenir à notre objectif d'une cadence stable de 11 tirs d'Ariane, nous avons besoin d'une base de 5 lancements institutionnels par an, a rappelé le président d'Arianespace, Stéphane Israël, qui compte notamment sur  les ambitions affichées par la France en matière de défense spatiale pour grossir son carnet de commandes.

Rebond attendu en 2019

Mais Stéphane Israël voit aussi dans la décision d'Eutelstat, le « signal » d'une prochaine reprise du marché des satellites géostationnaires, après deux années difficiles, qui ont vu le nombre des lancements passer de 22 en 2013 à neuf en 2017 et 11 prévus cette année. « Face aux innovations technologiques, comme les satellites à propulsion électrique et le développement des constellations, les opérateurs ont pris le temps de la réflexion, explique Stéphane Israël. Mais nous attendons un rebond dès l'an prochain, avec 15 lancements prévus en 2019 et 20 en 2020 », poursuit-il, tout en rappelant que les prévisions ne se vérifient pas toujours.

Bruno Trévidic

Edited by zx
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

hmm, soi il dit ca pour du marketing, soi il y a un projet, parce que dire qu'ariane 6 peut faire du vol habité, par rapport à quoi, il faut une capsule adapter à A6 pour ca et la gestion de la résilience en cas de problème, la F9 et la soyouz sait le faire, la blue origin le fera certainement, A6 on ne sait pas ce qu'elle fera, en plus il faut au moins 25t en LEO,  A5 était un peu short avec ses 20t pour clipper. Il ya  le dream chaser avec ses 5t, mais il n'est pas européen. l'esa n'a fait aucune recherche sur une navette similaire mis à part le IXV.

Ils n'ont jamais aborder ce sujet, si il y aura des projets de vol habités derrières, des subventions de l'esa pour ces projets. mais vu la direction de tous les lanceurs pour faire du vol habité, j'ai l'impression qu'ils sont en train de faire la course à l'échalotte. Je suis plutôt perplexe, effet d'annonce par ce que c'est pas clair.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zx a dit :

hmm, soi il dit ca pour du marketing, soi il y a un projet, parce que dire qu'ariane 6 peut faire du vol habité, par rapport à quoi, il faut une capsule adapter à A6 pour ca et la gestion de la résilience en cas de problème, la F9 et la soyouz sait le faire, la blue origin le fera certainement, A6 on ne sait pas ce qu'elle fera, en plus il faut au moins 25t en LEO,  A5 était un peu short avec ses 20t pour clipper. Il ya  le dream chaser avec ses 5t, mais il n'est pas européen. l'esa n'a fait aucune recherche sur une navette similaire mis à part le IXV.

Ils n'ont jamais aborder ce sujet, si il y aura des projets de vol habités derrières, des subventions de l'esa pour ces projets. mais vu la direction de tous les lanceurs pour faire du vol habité, j'ai l'impression qu'ils sont en train de faire la course à l'échalotte. Je suis plutôt perplexe, effet d'annonce par ce que c'est pas clair.

J'ai pas accès a l'article mais je comprends simplement qu'Ariane 6 peut très bien être qualifiée pour le vol habité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça veut probablement dire qu'Ariane 6 a été d'emblée conçu avec un niveau d'accélération et de vibrations suffisamment modérés pour permettre des vols habités. 

Je soupçonne que c'est la  version à deux boosters qui en sera capable. 

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suppose que le gars de ariane group parler du dream chaser.

visiblement dream chaser pourrait l'elu pour A6, ca date de 2017

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/dream-chaser-ariane-6-lancera-t-elle-mini-navette-dream-chaser-66745/

 

 

l'article de seb, complet mais en image, très décevant, c'est beaucoup de généralités en prétendant faire mieux que spacex, je préfère qu'il le démontre avec des actes.

@seb 

93FD74FB-84E5-4D6F-B273-AAF9001C8F6E.thu

Edited by zx
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zx a dit :

Je suppose que le gars de ariane group parler du dream chaser.

visiblement dream chaser pourrait l'elu pour A6, ca date de 2017

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/dream-chaser-ariane-6-lancera-t-elle-mini-navette-dream-chaser-66745/

 

 

l'article de seb, complet mais en image, très décevant, c'est beaucoup de généralités en prétendant faire mieux que spacex, je préfère qu'il le démontre avec des actes.

@seb 

 

Je pense que le "gars" parle essentiellement de pouvoir utiliser Ariane 6 pour des vols habite. Je pense pas qu'ils soit encore question de projets spécifiques. Le Dream Chaser avait était évoqué a une époque, mais je crois pas que ce soit d’actualité.

Sinon merci pour l'article. Pas grand chose de neuf. De toute façon les dés sont jeté pour les prochaines années.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,542
    Total Members
    1,550
    Most Online
    salvaggioc
    Newest Member
    salvaggioc
    Joined
  • Forum Statistics

    20,992
    Total Topics
    1,348,970
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries