alexandreVBCI

Fincantieri rachète STX OSV et devient un géant européen de la navale

Recommended Posts

En a !

en nana !

En arrière toute ! 

:biggrin:

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/une-alliance-entre-naval-group-et-fincantieri-est-elle-opportune-751104.html

Plus qu'a commander un PAN 2 et le PAN 3 remplaçant du CDG, pour le long et très long terme ;

Un quatrième BPC et 4 Ravitailleur Brave et des FS NG pour le court et moyen terme ;

et comme çà on noce bien Naval Group et les Chantiers de l'Atlantique plus que quelques invités on on aura un bon actionnariat !.

Modifié par Born to sail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudra voir, on a annoncé une réunion entre responsables gouvernementaux et industriels franco italien pour voir ce qu'il possible de faire en commun. Artillerie navale navale italienne et radars français pour tout le monde (je sais, je rêve pour les radars) ?

https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/030613096219-defense-feu-vert-au-rapprochement-entre-naval-group-et-fincantieri-2117239.php

A l'issue du sommet franco-italien réuni ce mercredi 27 septembre à Lyon pour sceller leurs accords sur l'entrée du groupe public italien Fincantieri à hauteur de 51% au capital du chantier naval civil STX France, les gouvernements des deux pays vont, selon nos informations, donner parralèlement leur feu vert à une alliance dans la construction navale militaire entre la France et l'Italie. Des groupes de travail seront mis en place avec l'appui des ministres de la défense de France et d'Italie, Florence Parly et Roberta Pinotti, afin de trouver les voies d'un rapprochement entre Naval Group et Fincantieri. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai entendu un journaliste de BFM TV "Mathieu Coache" qui disait que stx construiser des sous marin nuke !!!! :angry:

Modifié par LBP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, LBP a dit :

J'ai entendu un journaliste de BFM TV "Mathieu Coache" qui disait que stx construiser des sous marin nuke !!!! :angry:

BFM ça s'entend plus que ça ne s'écoute, heureusement.

  • Haha (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Boule75 a dit :

BFM ça s'entend plus que ça ne s'écoute, heureusement.

Ben écoutes , BFM ils se cultivent et s’instruisent en lisant le « Monde »:biggrin:

« Côté français, on fait valoir que l’accord du 12 avril n’était pas contraignant, que l’Etat n’a fait qu’exercer un droit de préemption qui existe bel et bien, et que Saint-Nazaire est doublement stratégique, de par les milliers d’emplois directs et indirects concernés, mais aussi les caractéristiques de ce site en eaux profondes, capital pour l’industrie de défense française, notamment en ce qui concerne les sous-marins nucléaires et un hypothétique deuxième porte-avions français, qui ne pourrait être construit qu’ici. »

Cf lien posté plus haut par « rogue » et mon commentaire

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/09/bruno-le-maire-a-rome-pour-deminer-le-dossier-stx_5183283_3234.html

 Du  plus sérieux .

725626stnaz.png

  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu d’Italie. L’accord sur Saint-Nazaire, “un pacte scélérat”

http://www.courrierinternational.com/article/vu-ditalie-laccord-sur-saint-nazaire-un-pacte-scelerat


 

Citation

 

Fin du bras de fer sur les chantiers navals de Saint-Nazaire : les dirigeants italien et français sont parvenus à un accord présenté comme équilibré. Rien n’est plus faux, réagit La Repubblica, pour qui cet accord prouve que l’Italie a fort peu d’importance dans une Europe franco-allemande.

 

Ce 27 septembre, le Premier ministre italien et le président français étaient réunis à Lyon pour enfin mettre un terme aux vives tensions autour de la vente des chantiers navals de Saint-Nazaire à l’italien Fincantieri. Mais si les deux leaders se sont montrés satisfaits, la presse italienne est beaucoup moins convaincue. “Il serait fantastique de pouvoir croire au récit chevaleresque et rassurant que nous ont servi Paolo Gentiloni et Emmanuel Macron”, écrit par exemple La Repubblica. “C’est un accord win-win, ont-ils assuré, en se présentant chacun en gagnant. Malheureusement, ce n’est pas conforme à la réalité.”

À l’origine des tensions, le coup de théâtre d’Emmanuel Macron qui, au mois de juillet, annonçait la “nationalisation provisoire des chantiers”, dont la vente avait pourtant été scellée sous François Hollande. Le but du nouveau président français était de modifier la répartition des parts : au lieu du partage à 54 % pour les Italiens et 46 % pour les Français, il entendait parvenir à 50-50, ce qui a suscité le courroux des Italiens.

............

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va pas pleurer si ce rachat ne se fait pas.

D'autres actionnaires (dont des clients) sont prêts à prendre des participations dans les Chantiers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Philippe Top-Force a dit :

Extrait :

"Ce projet de fusion entre les deux géants n’atteint pas le seuil de chiffre d’affaires au-delà duquel il doit être notifié à l’exécutif européen mais la Commission a tout de même été saisie par la France, rejointe par l’Allemagne."

C'est qui en France qui a saisi la commission ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, gargouille a dit :

Extrait :

"Ce projet de fusion entre les deux géants n’atteint pas le seuil de chiffre d’affaires au-delà duquel il doit être notifié à l’exécutif européen mais la Commission a tout de même été saisie par la France, rejointe par l’Allemagne."

C'est qui en France qui a saisi la commission ?

Eux: http://www.autoritedelaconcurrence.fr/user/index.php

Donc le gouvernement

  • J'aime (+1) 1
  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il semble qu'il y ait un blocage prochain sur un rapprochement  Siemens * Altoms sur le Ferroviaire !  Comme si le consommateur européen de base pouvait être impacté !? 

On se souvient du côté  Ayatollahs   de la Commission  Européenne face aux projets de  fusion de 

- Péchiney   * Alcan   ( qui se retourna contre la France et l'Europe )

- Schneider electric * Legrand dans les appareils électriques   ( procès et tords de l'Europe mais trop tard )

De l'art de rater des occasionS de faire des grands groupes européens 

 

Modifié par Bechar06
  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, Bechar06 a dit :

Il semble qu'il y ait un blocage prochain sur un rapprochement  Siemens * Altoms sur le Ferroviaire !  Comme si le consommateur européen de base pouvait être impacté !? 

On se souvient du côté  Ayatollahs   de la Commission  Européenne face aux projets de  fusion de 

- Péchiney   * Alcan   ( qui se retourna contre la France et l'Europe )

- Schneider electric * Legrand dans les appareils électriques   ( procès et tords de l'Europe mais trop tard )

De l'art de rater des occasion de faire des grands groupes européens 

 

C'est pour cela que je soutiens le Brexit.

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Bechar06 a dit :

Il semble qu'il y ait un blocage prochain sur un rapprochement  Siemens * Altoms sur le Ferroviaire !  Comme si le consommateur européen de base pouvait être impacté !? 

 

Evidemment qu'il peut être impacté, tu crois peut être que le prix des trains n'a aucun impact sur les tarifs des sociétés ferroviaires ? Et lorsque ces sociétés ferroviaires sont publiques, c'est potentiellement le contribuable qui est lésé en cas de monopole ou de position dominante

Il y a 3 heures, gargouille a dit :

Merci.

Et la (es) motivation(s) ?

Pas très clair mais l'hypothèse parfois entendue est que le gouvernement ne veut plus de cette alliance mais ne veut pas non plus prendre l'initiative de créer un clash avec l'Italie, il refile donc le bouzin à l'UE. Si l'UE bloque le rachat, et bien la France pourra toujours dire à l'Italie que ce n'est pas sa faute, et si l'UE ne bloque pas de toute façon le montage retenu est bien meilleur que celui approuvé sous Hollande donc pas un drame non plus.

Modifié par Julien
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Julien a dit :

Evidemment qu'il peut être impacté, tu crois peut être que le prix des trains n'a aucun impact sur les tarifs des sociétés ferroviaires ? Et lorsque ces sociétés ferroviaires sont publiques, c'est potentiellement le contribuable qui est lésé en cas de monopole ou de position dominante

Ma réponse, qui va au delà des 2 entreprises européennes de Construction navale ... En:    Général  > Economie et défense   > La guerre économique USA vs UE / Canada / Chine  page 32

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, gargouille a dit :

je soutiens le Brexit

Tu es donc complice - a posteriori - des anglais qui ont voté ce truc ?   Expliques toi mais peut-être ailleurs qu'ici ... car  ici tu risques de te noyer ! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, mgtstrategy a dit :

Vu les relations franco italiennes actuelles, vous pouvez remettre cette fusion au calanques grecques, surtout que les italiens chassent sur les plate bandes FR

Ah, les fameuses calanques grecques, leur isolement, leur écosystème....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendes#Héritage_linguistique

Pour revenir au sujet,

Le 09/01/2019 à 17:29, gargouille a dit :

Et la (es) motivation(s) ? 

https://www.businessinsider.fr/enquete-commission-europeenne-rachat-chantiers-atlantique-fincantieri-concurrence/

Citation

L'Allemagne s'inquiète réellement d'une situation qui pourrait devenir anticoncurrentielle. La France, quand à elle, aimerait un feu vert officiel à l'opération de rachat par Fincantieri. 

"Sur la base des éléments fournis par la France et l'Allemagne, et sans préjudice de l'issue de son enquête exhaustive, la Commission considère que l'opération pourrait nuire de manière significative à la concurrence en matière de construction navale, en particulier sur le marché mondial des bateaux de croisière", lit-on dans le communiqué de l'institution. 

La Commission a également conclu qu'elle était "l'autorité la mieux placée pour examiner les effets transfrontaliers potentiels de l'opération."

Par conséquent, l'acquisition des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri sera examinée dans sa totalité par la Commission.

 

  • Haha (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/01/2019 à 23:12, Bechar06 a dit :

Tu es donc complice - a posteriori - des anglais qui ont voté ce truc ?   Expliques toi mais peut-être ailleurs qu'ici ... car  ici tu risques de te noyer ! :wink:

Très vite, l'Europe aurait été moins libérale sans les anglais. La CEE n'aurait peut être pas empêché le mariage Péchiney  Alcan.

Bref il aurait jamais du pouvoir entrer qu'a moitié.

Fin du HS.

  • Merci (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/01/2019 à 19:26, Born to sail a dit :

De là a ce qu'on annule également la commande de LSV Vulcano, pour construire des Braves, il n'y à qu'un pas. 

Ça serait très contre productif à tous les niveaux (opérationnel et politique) donc j'y crois pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 303
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    cervantesxx
    Membre le plus récent
    cervantesxx
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 462
    Total des sujets
    1 183 574
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets