Rob1

Forces spéciales du reste du monde

Recommended Posts

si si et c'est effectivement très net, non seulement du coté des matos mais aussi des concepts. On peut rapprocher ça à la mode des conférences SOF (SOFEX, SOFIN et SOFIC) et exercice commun comme Jackal Stone http://www.eucom.mil/media-library/photos/tags/jackal-stone

C'est aussi une volonté affichée des américains (et notamment Mc Raven) de créer un "Global SOF network" qui dépasse leurs partenaires traditionnelles (UK/Austratie/NZ/Canada). Ça sera intéressant de voir si ça survit au retrait d’Afghanistan.

D'ailleurs la composante SOF de l'OTAN a eu droit à un nouveau QG tout neuf y a quelques mois à peine.

effectivement ,tu as très bien traduit le fond de ma pensé  =) ;)

on peu craindre que se soit perçut comme une "vassalisation" auprès des USA alors que dans les faits s'est plutôt un échange de bon procédé entre allié ,permettant une meilleure compatibilité des moyens et concept et de plus vaste possibilité de travail sur le terrain en commun quelques part .

je sais que les US ont de très bonne relation avec les Forces spéciale Polonaise .

par contre un truc que j'ai remarqué ,s'est que le commandement des Marines ne souhaite pas trop que le MARSOC  soit disons aspiré par l' USSOCOM ,car ses même Marines ne veulent pas disons perdre leur identité ,et se gardé leurs meilleurs éléments .

d'ailleurs ,la création du MARSOC  a était peut-être aussi une sorte de soupape permettant de gardé des personnels ayant un très bon niveau et qui disons partait par manque  de cursus de carrière plus pointue .

sachant qu'ils avaient la ressource ,ils se sont lancé dans le principe de MARSOC ,y gagnant aussi une certaines autonomie en ayant des FS à disposition ,et ainsi resté indépendant .

apparemment le MARSOC aurait une plus grande capacité en combat en ZUB que les SEAL qui ont déjà un niveau très bon .

bon le MARSOC a eu un soucis de bavure en Afghanistan mais il semble qu'ils aient corrigé ses PB de tir et pose les questions après .

enfin je vois sa comme sa  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

par contre un truc que j'ai remarqué ,s'est que le commandement des Marines ne souhaite pas trop que le MARSOC  soit disons aspiré par l' USSOCOM ,car ses même Marines ne veulent pas disons perdre leur identité ,et se gardé leurs meilleurs éléments .

Pour l'intégration du MARSOC à l'USSOCOM, j'ai pas tellement ce sentiment à lire les publications officiels et les différents témoignages de membres. Elle me semble aussi complète que celle des autres branches, ce qui expliquerait la re-création de la Force Recon. D'ailleurs ils ont transformé la spécialité "d'opérateur" en spécialité permanente et non en simple assignation pour plusieurs année, par contre ça reste des postes tournants (un tour faisant plusieurs année a priori) pour les officiers.

d'ailleurs ,la création du MARSOC  a était peut-être aussi une sorte de soupape permettant de gardé des personnels ayant un très bon niveau et qui disons partait par manque  de cursus de carrière plus pointue .

sachant qu'ils avaient la ressource ,ils se sont lancé dans le principe de MARSOC ,y gagnant aussi une certaines autonomie en ayant des FS à disposition ,et ainsi resté indépendant .

Effectivement, je pense que le Corps y a vu une opportunité de puiser dans un réservoir d'infanterie de qualité (+/- 20 bataillons si je ne m'abuse, donc à rapprocher aux effectif de l'AdT)et de les faire passer au niveau supérieur au frais du SOCOM. Même si pour la plupart de ces hommes ne retourneront plus dans les Marines conventionnels, il y aura nécessairement beaucoup de retours positifs pour le reste du Corps (émulation, partage des meilleurs pratiques, équipements, coopérations entre Marines conventionnels et spéciaux, etc.).

apparemment le MARSOC aurait une plus grande capacité en combat en ZUB que les SEAL qui ont déjà un niveau très bon .

Toujours difficile de mesurer, mais un élément qui doit énormément compter c'est le parcours antérieur du SEAL et du Marine du MARSOC typique.

Le SEAL s'est très probablement engagé contre la promesse de participer aux sélections (y a des contrats spéciaux pour), il fait ses classes, ça prend quelques mois, c'est un peu physique et ça inclue un tout petit peu de maniement d'arme d'après un amis qui est rentré dans la Navy. Ensuite y a les différentes étapes de la sélection dont la fameuse hell week, suivie entre autre du SQT qui couvre la plupart des savoirs faire nécessaires pour être un SEAL (dont le CQB, les tactiques de combat en petites unités etc.)

Et ensuite, il apprendra en parti sur le tas, et en parti dans les écoles spécialisés (sniper, démolitions, infirmier, transmetteurs etc.) et bam ça fait des chocapics euh je veux dire des SEAL.

Le Marine du MARSOC qui a le titre de Critical Skill Operator (CSO) se sera très probablement engagé dans les Marines comme fantassins avec tout le prestige que ça a chez eux avec la certitude et la fierté qui l'allait en baver comme simple fantassin. Il aura été déployé plusieurs fois 7 mois en Irak ou Afghanistan, loin des burger kings et pizza hut de Bastion, Bagram ou Jalad.

Il passe les sélections. Je connais pas les détails mais j'ai lu que c'était partiellement inspiré des sélections des bérets verts (FS), en tout cas pour la phase finale. Après, il y a des cours de langues et les écoles spécialisés (où ils retrouveront un bon paquet de leurs camarades des SEALs)

Bref, le CSO est probablement un peu plus vieux, un peu plus expérimenté et surtout c'est très probablement un fantassin et quoi qu'il arrive un "fusiller" puisque Marine. Et c'est sans compter l'apport de la communauté des unités de reconnaissances qui aura fourni presque tous les cadres initiaux (off et sous off).

Donc pour juste faire du CQB, je vois pas trop où pourrait se faire la différence, surtout que les enseignements sont très standardisés maintenant (comme on l'a d'ailleurs évoqué plutôt), par contre dans l'optique plus large du combat en ZUB, c'est certain qu'une communauté composée de fantassins aura quelques avantages sur une communauté de marins.

bon le MARSOC a eu un soucis de bavure en Afghanistan mais il semble qu'ils aient corrigé ses PB de tir et pose les questions après .

Pour la bavure, les accusations étaient à priori exagérée mais leur premier déploiement (2007) avait en effet tourné au cirque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'intégration du MARSOC à l'USSOCOM, j'ai pas tellement ce sentiment à lire les publications officiels et les différents témoignages de membres. Elle me semble aussi complète que celle des autres branches, ce qui expliquerait la re-création de la Force Recon. D'ailleurs ils ont transformé la spécialité "d'opérateur" en spécialité permanente et non en simple assignation pour plusieurs année, par contre ça reste des postes tournants (un tour faisant plusieurs année a priori) pour les officiers.

Effectivement, je pense que le Corps y a vu une opportunité de puiser dans un réservoir d'infanterie de qualité (+/- 20 bataillons si je ne m'abuse, donc à rapprocher aux effectif de l'AdT)et de les faire passer au niveau supérieur au frais du SOCOM. Même si pour la plupart de ces hommes ne retourneront plus dans les Marines conventionnels, il y aura nécessairement beaucoup de retours positifs pour le reste du Corps (émulation, partage des meilleurs pratiques, équipements, coopérations entre Marines conventionnels et spéciaux, etc.).

effectivement ,tu décris très bien le sujet et donc les choix de l'USMC  =)

s'est une très bonne gestion des ressources humaine le Corps des Marines  =)

d'ailleurs ,pour un Marine qui après avoir fait parti du MARSOC et qui ne retourne pas dans une unité "classique" de l'USMC  ,la suite pour lui s'est peut-être un service "terrain" de la CIA  .

avant la création du MARSOC ,pour un Marine ayant un très bon niveau mais ne pouvant disons pas les faire valoir hormis allé chez les RECON et donc un échelon moindre dans l'emploi que chez les FS ,y avait-il possibilité de quitté le corps et de rejoindre les FS de l'Army ou les SEAL ,voir aussi chez la Delta Force ?

et si ses possibilité étaient peut-être pas aussi avant la création du MARSOC une façon "d'infiltré" le monde des FS afin d'apprendre pour les Marines ?

sachant que la CIA aussi recruté dans toute les branches de l'Army ,Marines ,NAVY et Air Force .

il me semble que le fait de démissionné ,faire un temps à la CIA avec un retour dans l'arme de départ était aussi une possibilité chez les US .

je me base sur un vieil exemple ou Carlson était parti en Chine étudier la résistance communiste après avoir "démissionné" et était revenu et avait réintégré le Corps .

http://en.wikipedia.org/wiki/Evans_Carlson

enfin si tu vois se que je veux dire  =)

Toujours difficile de mesurer, mais un élément qui doit énormément compter c'est le parcours antérieur du SEAL et du Marine du MARSOC typique.

Le SEAL s'est très probablement engagé contre la promesse de participer aux sélections (y a des contrats spéciaux pour), il fait ses classes, ça prend quelques mois, c'est un peu physique et ça inclue un tout petit peu de maniement d'arme d'après un amis qui est rentré dans la Navy. Ensuite y a les différentes étapes de la sélection dont la fameuse hell week, suivie entre autre du SQT qui couvre la plupart des savoirs faire nécessaires pour être un SEAL (dont le CQB, les tactiques de combat en petites unités etc.)

Et ensuite, il apprendra en parti sur le tas, et en parti dans les écoles spécialisés (sniper, démolitions, infirmier, transmetteurs etc.) et bam ça fait des chocapics euh je veux dire des SEAL.

Le Marine du MARSOC qui a le titre de Critical Skill Operator (CSO) se sera très probablement engagé dans les Marines comme fantassins avec tout le prestige que ça a chez eux avec la certitude et la fierté qui l'allait en baver comme simple fantassin. Il aura été déployé plusieurs fois 7 mois en Irak ou Afghanistan, loin des burger kings et pizza hut de Bastion, Bagram ou Jalad.

Il passe les sélections. Je connais pas les détails mais j'ai lu que c'était partiellement inspiré des sélections des bérets verts (FS), en tout cas pour la phase finale. Après, il y a des cours de langues et les écoles spécialisés (où ils retrouveront un bon paquet de leurs camarades des SEALs)

Bref, le CSO est probablement un peu plus vieux, un peu plus expérimenté et surtout c'est très probablement un fantassin et quoi qu'il arrive un "fusiller" puisque Marine. Et c'est sans compter l'apport de la communauté des unités de reconnaissances qui aura fourni presque tous les cadres initiaux (off et sous off).

effectivement .

Donc pour juste faire du CQB, je vois pas trop où pourrait se faire la différence, surtout que les enseignements sont très standardisés maintenant (comme on l'a d'ailleurs évoqué plutôt), par contre dans l'optique plus large du combat en ZUB, c'est certain qu'une communauté composée de fantassins aura quelques avantages sur une communauté de marins.

effectivement ,je pense que se tu expliques s'est là ou voulait en venir l'article de Raids (sa date cette article ).

Pour la bavure, les accusations étaient à priori exagérée mais leur premier déploiement (2007) avait en effet tourné au cirque.

effectivement ,dans l'article de Raids (cité plus haut ) s'était présenté comme sa ,j'ai du mal exprimé mon post  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

avant la création du MARSOC ,pour un Marine ayant un très bon niveau mais ne pouvant disons pas les faire valoir hormis allé chez les RECON et donc un échelon moindre dans l'emploi que chez les FS ,y avait-il possibilité de quitté le corps et de rejoindre les FS de l'Army ou les SEAL ,voir aussi chez la Delta Force ?

J'ai entendu parler d'un Pararescueman de l'USAF qui a rejoint ensuite la Delta Force, mais un tel changement d'armée semble rare.

Cela dit, il me semble que les Recon/Force Recon sont assez bien reconnus pour une carrière post-militaire.

et si ses possibilité étaient peut-être pas aussi avant la création du MARSOC une façon "d'infiltré" le monde des FS afin d'apprendre pour les Marines ?

Peut-être qu'ils ont eu l'impression d'être sur la touche au début de l'invasion de l'Afghanistan, faute de FS autonomes. Ou, équivalent en plus gentil, qu'ils se sont dit que les conflits à venir ne nécessiteraient pas toujours l'engagement de MEB/MEU.

sachant que la CIA aussi recruté dans toute les branches de l'Army ,Marines ,NAVY et Air Force .

il me semble que le fait de démissionné ,faire un temps à la CIA avec un retour dans l'arme de départ était aussi une possibilité chez les US .

je me base sur un vieil exemple ou Carlson était parti en Chine étudier la résistance communiste après avoir "démissionné" et était revenu et avait réintégré le Corps .

http://en.wikipedia.org/wiki/Evans_Carlson

Pour la CIA, des militaires peuvent y être tout simplement affectés par ordre supérieur (je crois que c'était la même chose à l'OSS pendant la guerre). C'est ainsi qu'un capitaine des Marines a dirigé la partie débarquement de la baie des Cochons.

A noter que bon nombre d'anciens militaires y compris SOF qui s'engagent à la CIA ne le font pas pour un poste paramilitaire mais celui d'officier traitant.

(Si je lis correctement la bio de Carlson, il a démissionné seulement pour avoir la liberté d'écrire un livre sur le sujet, mais il avait été en Chine en tant que conseiller militaire avant.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai entendu parler d'un Pararescueman de l'USAF qui a rejoint ensuite la Delta Force, mais un tel changement d'armée semble rare.

Cela dit, il me semble que les Recon/Force Recon sont assez bien reconnus pour une carrière post-militaire.

Peut-être qu'ils ont eu l'impression d'être sur la touche au début de l'invasion de l'Afghanistan, faute de FS autonomes. Ou, équivalent en plus gentil, qu'ils se sont dit que les conflits à venir ne nécessiteraient pas toujours l'engagement de MEB/MEU.

Pour la CIA, des militaires peuvent y être tout simplement affectés par ordre supérieur (je crois que c'était la même chose à l'OSS pendant la guerre). C'est ainsi qu'un capitaine des Marines a dirigé la partie débarquement de la baie des Cochons.

A noter que bon nombre d'anciens militaires y compris SOF qui s'engagent à la CIA ne le font pas pour un poste paramilitaire mais celui d'officier traitant.

(Si je lis correctement la bio de Carlson, il a démissionné seulement pour avoir la liberté d'écrire un livre sur le sujet, mais il avait été en Chine en tant que conseiller militaire avant.)

merci pour toute ses précisions  ;)

pour Carlson ,effectivement mais en tant que conseiller militaire il me semblait qu'il n'appartenait plus à l'armée US (peut-être que tout simplement s'était une manière discrète de faire "croire" à une démission et que personne ne pose de question sur se qu'il devenait ).

d'ailleurs il a aussi beaucoup apprit sur la manière dont les chinois pratiquait la guerilla .

sa l'a aidé pour formaté son bataillon de raiders .

Share this post


Link to post
Share on other sites

avant la création du MARSOC ,pour un Marine ayant un très bon niveau mais ne pouvant disons pas les faire valoir hormis allé chez les RECON et donc un échelon moindre dans l'emploi que chez les FS ,y avait-il possibilité de quitté le corps et de rejoindre les FS de l'Army ou les SEAL ,voir aussi chez la Delta Force ?

Certains Marines arrivaient en effet à changer d'armée. Quelques uns semble t-il ont pu rejoindre la Delta Force et les SEAL. Par contre depuis la création du MARSOC, c'est semble t-il plus possible jusqu'à nouvel ordre.

A noter que le recrutement de Delta se fait a priori sur invitation seulement. Invitations qui seraient envoyées à des soldats dont les dossiers correspondraient à certains critères (rang, expérience, spécialité, ce genre de chose). Et donc l'unité n'aurait pas la possibilité d'éplucher les dossiers des autres armées. Par contre au cas par cas, des militaires rencontrés sur le terrain peuvent être invités.

J'ai entendu parler d'un Pararescueman de l'USAF qui a rejoint ensuite la Delta Force, mais un tel changement d'armée semble rare.

Un peu dans le même genre, il y a le cas de Wasdin après l'opération en Somalie, qui pour le coup a préféré rester avec le DEVGRU. Et je relisais le livre de Fury il y a pas longtemps, et il raconte qu'il a donné le n° du recruteur de l'unité à un officier des bérets verts qui s'était fait relever de son commandement dans des circonstances un peu particulières.

Peut-être qu'ils ont eu l'impression d'être sur la touche au début de l'invasion de l'Afghanistan, faute de FS autonomes. Ou, équivalent en plus gentil, qu'ils se sont dit que les conflits à venir ne nécessiteraient pas toujours l'engagement de MEB/MEU.

Ce que je comprends pas, c'est que les Marines étaient parmi les premiers en Afgha. C'est raconté entre autre par un Ltn des Marines (le même que celui de Generation Kill) dans "One bullet away"  . Bon par contre, ils ont pas été super bien utilisé, mais j'ai l'impression que ça été le cas d'un peu tout le monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je comprends pas, c'est que les Marines étaient parmi les premiers en Afgha. C'est raconté entre autre par un Ltn des Marines (le même que celui de Generation Kill) dans "One bullet away"  . Bon par contre, ils ont pas été super bien utilisé, mais j'ai l'impression que ça été le cas d'un peu tout le monde.

Effectivement, ils ont participé à une opération de récupération d'un hélico abattu (encore que là, les infos sont tellement vagues que je soupçonne que c'était au Pakistan) et débarqué à Rhino dans le sud de Kandahar, mais peu de combats et pratiquement zéro couverture médiatique alors que les journaux se sont jetés sur les FS à cheval.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était effectivement au Pakistan, sur une base qui a servi d'étape lors du fameux raid sur la maison du Mollah Omar. Un MH60 s'est retourné tuant deux rangers à bord.

Et la QRF de ce raid de la TF Sword était composée d'une section renforcée de la compagnie B/1/1 de la 15th MEU, et sont juste intervenus pour couvrir l’enlèvement du Blackhawk par un MH53 et sont rentrés le lendemain à bord de leur navire.

Ils ont aussi sécurisé une autre base au Pakistan (Jacobabad) puis enfin ont été déployé pour s'emparer et sécuriser le camps Rhino. C'est vrai qu'ils ont pas connu de combats majeurs à ma connaissance.

A part peut-être durant Anaconda, quand des Cobras ont remplacés au pied levé des Apaches mis hors de combat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci TimTR et rob1 ,vous éclairez ma lanterne vitesse grand V  =) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exercice de Contre Terrorisme Maritime des FS Australiennes: 

Australian Defence Force (ADF) personnel have completed Exercise IRON MOON 2013, a two week Maritime Counter Terrorism training exercise in the waters off Exmouth and Dampier in North West Australia. The annual exercise involved several hundred personnel from across Defence and Australian federal and state civilian agencies. The exercise is designed to enhance and validate the ADF Maritime Counter Terrorism response capability in the most realistic environment possible.

 

Inclue un gros tarpon, suivi d'un abordage depuis des Blackhawk et des RHIB.

Edited by TimTR
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Croisé sur le web : une vidéo de présentation du "tir de confiance" selon l'unité russe "Alpha".

 

 

Ca semble un peu chtarbé côté sécurité par rapport aux démos du GIGN, mais d'un autre côté, ça pousse le réalisme au maximum.

Edited by Rob1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

wow.

J'aime bien le principe du 2nd mais le pousser jusqu'à cet extrême. 

à 3:49, le gars laisse partir un coup par accident on dirait. Chaud.

Si on met ça en perspective avec le fait que certaines unités envoient/envoyaient leurs nouvelles recrues réaliser des missions réels comme exercice final, c'est peut être pas si dingue en fin de compte.

bref, ça surprend en tout cas.

 

ps: en fait, c'était volontaire de tirer un coup dans le sol sans regarder apparemment. Il le fait plusieurs fois... euh ouais chtarbé c'est le mot.

Edited by TimTR
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

voici une vieille vidéo d'un reportage sur une phase de l'entraînement des bérets vert espagnol en 1984 .

 

on a un gros aperçus du mode rugueux du test mode prisonnier .

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

[PIC] Impressive firefight in Kabul (2012) with M72 Law missiles (at least 20?) by #Norway Special Forces (FSK) #TIC pic.twitter.com/GFekeEjDua

— FdeStV (@Marsattaqueblog)

August 27, 2014

 

@Marsattaqueblog Normal, le M72 LAW est produit en Norvège http://t.co/RVZdVBpgrK

— Philippe Top-Action (@top_force)

August 27, 2014

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, est-ce que quelqu'un aurait des lectures à recommander à propos des FS sud-africaines et rhodésiennes ? Je ne connais pas trop ces conflits, je cherche des récits surtout sur l'opérationnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les Rhodésiens: The Bleed de JR Cronin.

http://www.amazon.fr/Bleed-English-John-R-Cronin-ebook/dp/B008IJ5JF6/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1413923872&sr=8-1&keywords=the+bleed+Cronin

These memoirs are a 35-year window into the life of someone who patrolled with Marine Recon in the jungles of Vietnam, jumped into action with the Rhodesian Light Infantry's Fire Force, infiltrated guerrilla groups on counterinsurgency operations with the Selous Scouts, studied in Cairo and Beirut, where he was kidnapped by Hezbollah, and then finished a doctoral program at the University of London. 

It's not just a war story - though there are stories of three wars embedded in this narrative - but rather it's an account of what it was like as an American, as a total stranger, living across several continents and what people had to endure just to make it from one day to the next. It's a story of survival.

 

Un must-read, comme y disent. C'est en particulier intéressant de voir à quel point il s'est investi en Rhodésie et de comparer ça avec son opinion sur son engagement une fois que tout est terminé. Mais avant d'en arriver là, il décrie dans le détails les opérations fireforce avec le RLI et la traque des "terr" avec les Selous Scout

 

Pour les Sud-Af, il y a 32 Battalion de Piet Nortje sur l'unité éponyme. Perspectives intéressantes sur la contre-guérilla. Les sous off sud-aff d'un coté, les soldats locaux de l'autre et leurs familles dont il faut prendre soin.

http://www.amazon.fr/32-Battalion-Inside-Africas-Fighting-ebook/dp/B004DNVX8S/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1413924149&sr=8-2&keywords=32+battalion

J'avais bien accroché mais quand même moins que le livre de Cronin qui a un coté épopée homérique. Par contre, ça décrie bien les engagements au niveau section/compagnie/bataillon+. 

 

Il y en plein d'autres évidemment, que je n'ai pas encore lu mais il suffit de regarder les suggestions d'Amazon: http://www.amazon.com/Fireforce-Mans-Rhodesian-Light-Infantry-ebook/dp/B009K7LQ0W/ref=pd_sim_kstore_4?ie=UTF8&refRID=1V6ATPEHKCNJGMXYPZCP

En particulier, il y a le livre de Dan Tharpe qui a l'air de se concentrer sur la stratégie et tactiques employés par les Rhodésiens.

 

 

C'est un bon sujet d'étude, certaines des recettes d'alors pourraient être réutilisées avec les Kurdes, les Touareg ou d'autres pour lutter contre le grand méchant du moment. Et le tout dans un style somme toute guère différent de notre propre expérience avec le GCMA, le GLI, etc.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un bon sujet d'étude, certaines des recettes d'alors pourraient être réutilisées avec les Kurdes, les Touareg ou d'autres pour lutter contre le grand méchant du moment. Et le tout dans un style somme toute guère différent de notre propre expérience avec le GCMA, le GLI, etc.

 

Yep, c'est justement pour élargir un peu mes connaissances en-dehors des FS "bien connues" US/UK/françaises (et dans une certaine mesure URSS/Israël) que je cherche de ce côté. Peut-être y en a-t-il d'autres ? (Colombie contre narcos et FARC...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon bah si dans 5 ans, on se demande où sont passés tous nos C20, ils sont là !

14dkeq8.jpg

O0

Share this post


Link to post
Share on other sites

on parlait d'affûts de l'adla bitubes je ne vois que des Tarasque de l'AT plus léger il est vrai

Share this post


Link to post
Share on other sites

un lien d'une chaîne Youtube monté par un fana du monde des FS .

 

il fait des montages de vidéo ayant pour sujet les FS avec un thème musical sympa ,et il en a fait un paquet .

 

France ,USA ,Belgique ,Danemark , Allemagne ,Pologne  ,Pays-Bas ,Italie ,Canada ,Norvège etc ...

 

sympa  =)

 

https://www.youtube.com/user/KnOsSoS10100/videos

Edited by gibbs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,937
    Total Topics
    1,331,612
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries