Sign in to follow this  
jeanmi

[Afghanistan] Archive

Recommended Posts

Il y a tout de même une question qui me turlupine :

Si ces "afghans" (je mets bien les guillemets) sont des arriérés alors comment ont-il battu les soviètiques, fait sauter les tours World Trade Center, bousillé une face du Pentagone, faire des attentats à Londres et Madrid et enfin "résister" face a une coalition international ?

Pour la soit-disante menace d'attentat ... franchement, rien nouveau on a toujours était des cibles de ces gens, et heureusement grâce a la compétence des services de renseignements et de sécurité que pour l'intant nous en sommes pas victime.

Les Soviet se sont barrés après s'être effectivement cassés les dent sur la résistance Afghane... ardemment soutenu par le Pakistan et et les USA. Mais y a pas eu de défaite au sens propre.

Le WTC c'était des séoudiens, Londres des locaux et Madrid des marocains je crois.

Quand a la résistance ... au début ils ont pris une branlée ... mais le temps joue contre l'occupant, qui a déçu les espoirs qu'il a fait mirroiter au Afghans les Taliban et associé ou changé leur fusil d'épaule en se drapant de nationalisme et en calmant leur radicalité pour devenir presque aussi supportable que la coalition dans la population, ca plus les menaces de represailles leurs a permis de se reinstaller dans l'arriere pays pays discretement de de passer en mode guerilla pour pourrir la situation. L'Afghanistans est un pays arriéré niveau équipement, mais ses habitant jouent tres bien aux échecs :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Soviet se sont barrés après s'être effectivement cassés les dent sur la résistance Afghane... ardemment soutenu par le Pakistan et et les USA. Mais y a pas eu de défaite au sens propre.

J'admets que j'ai edulcoré mon commentaire ...

Le WTC c'était des séoudiens, Londres des locaux et Madrid des marocains je crois.

C'est pour cela que j'ai insisté sur les guillemets  ;)

Quand a la résistance ... au début ils ont pris une branlée ... mais le temps joue contre l'occupant,

On a pas justement crier victoire trop tôt ... on s'aperçoit que nous sommes parti dans un coup tête, avec comme seul idée la vengeance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a pas justement crier victoire trop tôt ... on s'aperçoit que nous sommes parti dans un coup tête, avec comme seul idée la vengeance.

On qu'on y est rester trop longtemps.

On sait très bien faire la guerre, mais on est incapable de les "finir"... Georges Bush pere a bien compris ca lors de la campagne d'Irak ... bottage de cul puis degageage ... surveillance a distance embargo et bombardage de temps en temps. Vouloir occuper le pays et l'organisé est une bétise ... qu'on ne cessent de renouveler.

Si on s'était barré apres avoir botté le cul des Taliban ca aurait changé quoi? on aurait pas laisse rle pays pire qu'avant ... et on aurait pas été accusé d'occupation etc.

La question c'est pourquoi on est pas parti :) et la réponse n'est pas forcément aussi simple qu'on veuille bien le dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on s'était barré apres avoir botté le cul des Taliban ca aurait changé quoi? on aurait pas laisse rle pays pire qu'avant ... et on aurait pas été accusé d'occupation etc.

La question c'est pourquoi on est pas parti  et la réponse n'est pas forcément aussi simple qu'on veuille bien le dire.

En même temps on a justifié cette guerre au près de notre population pour soit-disant instaurer une démocratie et les (nos) droits de l'Homme toussa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des soldats français

s'envolent pour l'Afghanistan

180 chasseurs alpins du 27e bataillon d'Annecy partent aujourd'hui pour une mission de six mois dans la vallée de la Kapisa, où dix militaires français ont été tués par les talibans en août dernier.

Après des jours et des jours d'entraînement en Haute-Savoie, les paysages arides et tourmentés de la vallé de la Kapisa en Afghanistan seront désormais leur seul horizon. Un premier groupe de 180 soldats sur les 405 envoyés en renfort pour combattre les talibans quittent mercredi le sol français. Deux autres vagues de départ suivront, le 29 novembre et le 9 décembre. Radioscopie d'une mission.

Qui sont ces hommes ? 405 militaires du 27e bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Cran-Chevrier, près d'Annecy, en Haute-Savoie. A leur tête, le colonel Nicolas Le Nen, qui part pour la troisième fois en mission en Afghanistan.

Quelle est leur mission ? Contrôler la vallée de la Kapisa où opèrent les talibans. Un endroit très stratégique car la Kapisa est l'une des voies d'accès, par le nord-est, à Kaboul la capitale afghane. Les hommes de la BCA vont y relever le 8ème RPIMa, régiment auquel appartenaient les soldats tués dans une embuscade le 18 août dernier. La mission va durer six mois. Alors qu'une opération extérieure dure en moyenne quatre mois, celle-ci a été allongée de 60 jours. Les 405 des missions de renseignement, de présence, de reconnaissance et de nettoyage de zones tenues par les rebelles». «Aussi longtemps que durera notre engagement en Afghanistan, des éléments du 27e BCA partiront chaque hiver (pour) des missions de renseignement, de présence, de reconnaissance et de nettoyage de zones tenues par les rebelles», avait précisé le ministre de la Défense Hervé Morin en octobre

Comment se sont-ils préparés ? Ils ont suivi une formation spécifique de six mois avec exercices de tirs variés et simulations d'embuscades. Avec en point d'orgue, dix jours d'entraînement grandeur réelle dans le Briançonnais. «On est prêts. Mes hommes ont tiré plus d'un million de cartouches», affirme le chef de corps du 27e BCA Nicolas Le Nen, dans Le Parisien.

Comment sont-ils équipés ? 112 Vab (véhicules avant blindés) les attendent sur place, 57 VBL (véhicules blindés légers ) et 5 chars. «Chaque régiment français a contribué à «l'effort de guerre», en envoyant ses meilleurs véhicules», précise le Dauphiné Libéré. Et les chasseurs alpins emmenent avec eux huit VHM (véhicules à haute mobilité) blindés, une première dans l'histoire de l'armée française, ainsi que quatre Vac (véhicules articulés à chenilles). «On est bien équipés avec des gilets pare-balles de dernière génération, des brouilleurs sur tous nos engins. On part donc confiants», assure Nicolas Le Nen. Sans oublier les skis, indispensables dans la zone montagneuse où ils vont évoluer.

«Ça cogite après la mort de nos dix collègues»

Quel est leur programme ? Leur avion se posera à Kaboul, la capitale. Les Français rejoindront ensuite Bagram, la base où se trouvent 13 000 soldats de la coalition. «Ici, les gars vont revoir des protocoles de tir et de secourisme avec les Américains», explique Nicolas Le Nen. «Ensuite, nous partirons sur nos bases à Tagab et Nijrab, (qui sont éloignées l'une de l'autre de 30 kilomètres)».

Quel est leur terrain d'opération ? La vallée de la kapisa, province longue de 57 km et large de 60, située à l'ouest de Kaboul. Son climat aride, son terrain accidenté et ses montagnes enneigées (les soldats français évolueront entre 1800 et 4200 mètres d'altitude) en font une zone difficile d'accès. Mais l'hiver qui approche est un atout pour les militaires français car, explique Nicolas Le Nen, «les Talibans ont du mal à passer les cols avec la neige. L'activité insurgée décroît», à cette période de l'année.

Quelles seront leurs conditions de vie ? Pendant cette longue période, les chasseurs pourront communiquer avec leur familles via internet et leurs téléphones portables. «Tous les chasseurs ont suivi une formation sur ce qu'ils peuvent dire ou non pour ne pas se mettre en danger», précise leur chef, Nicolas Le Nen.

Comment vivent-ils ce départ ? «Il y a une appréhension. Ça cogite après la mort de nos dix collègues. On y pense régulièrement», confie le caporal-chef Cyril Anthonioz, au Parisien. Lui, qui se dit «fier d'avoir été désigné pour partir là-bas», sait que «le danger peut venir de partout». Nicolas Le Nen avoue redouter une seule chose : «perdre des hommes bien évidemment. Je suis très attaché à mes chasseurs. Ils sont comme mes enfants. Ils me font confiance, je ne peux ni les trahir, ni les décevoir».

http://www.lefigaro.fr/international/2008/11/19/01003-20081119ARTFIG00464-des-soldats-francais-s-envolent-pour-l-afghanistan-.php

la partie que j'ai mise en rouge: est-ce normal de donner le nombre de véhicule et le type du déploiement en Kapissa? Si je me rappelle bien, dans un reportage sur le détachement kapissa, le journaliste avait dit qu'il ne pouvait pas filmer le ''parking'' des véhicules de la fob pour éviter de donner ce genre d'information aux insurgés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah connaissant les journalistes c'est l'ensemble du parc français et ca a rien de precis (ca dis pas 10 VAB 12.7 à Tagab, 5 VAB 20 mm à Nijrab)

donc l'Opsec est pas parfaite mais c'est pas comme si les talebs savaient pas qu'on avait des VAB ou des VBL

Share this post


Link to post
Share on other sites

"5 chars", ce sera des Leclerc cette fois ci ou des ERC 90 ?

Et juste, car je n'ai quasi aucun info sur le déploiement blindé en Afghanistan, ils ont pas de Leclerc la bas non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"5 chars", ce sera des Leclerc cette fois ci ou des ERC 90 ?

Et juste, car je n'ai quasi aucun info sur le déploiement blindé en Afghanistan, ils ont pas de Leclerc la bas non ?

5 AMX 10 RC .... des chars certes, mais légers ....

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

Zawahiri tance Obama qu'il traite de "house negro"


Image IPB



"Tu es né d'un père musulman, mais tu as décidé de rejoindre les ennemis des musulmans" a lancé Zawahiri à Barack Obama.

Le numéro deux d'Al-Qaida s'est fendu d'une sortie brutale contre le nouveau président américain, Barack Obama. Dans un message attribué à Ayman al-Zawahiri, Al-Qaida a traité Obama de "house negro" ("serviteur nègre"), insinuant qu'il était au service des blancs. Le message audio, intitulé "Le départ de Bush et l'arrivée d'Obama", a été mis en ligne sur des sites militants islamiques. S'il est authentique, ce message constituerait la première réaction d'Al-Qaida à l'élection de Barack Obama. Zawahiri, né en Egypte, est considéré comme le bras droit d'Oussama ben Laden et l'idéologue en chef de la nébuleuse terroriste.

"L'opposé de Malcolm X":

Zawahiri traite le premier noir élu président et d'autres noirs occupant ou ayant occupé d'importantes fonctions aux Etats-Unis "d'esclaves noirs domestiques" (qui vivaient dans la maison de leurs maîtres blancs). "Ce que Malcom X disait au sujet des esclaves employés de maison s'applique à vous et à des gens comme vous", a dit Zawahiri, mentionnant l'ancien secrétaire d'Etat Colin Powell et son successeur Condoleezza Rice. Le message présente une photo de Malcolm X, militant musulman noir américain qui fut assassiné en 1965. "Vous représentez l'opposé de noirs américains honorables comme Malcom X", ajoute Zawahiri, alors que l'on entend en fond sonore des discours du militant américain sur les droits de l'homme et l'égalité.

Racines musulmanes d'Obama:

Il s'en est également pris à Barack Hussein Obama pour avoir abandonné ses racines muslmanes. "Tu es né d'un père musulman, mais tu as décidé de rejoindre les ennemis des musulmans" déclare-t-il.

Afghanistan:

Le plan d'Obama visant à intensifier la présence militaire américaine en Afghanistan est voué à l'échec, a par ailleurs commenté Zawahiri. Dans son bref message, il a prévenu Obama qu'il échouerait s'il suivait la politique de Bush au Moyen Orient et en Afghanistan.

Éliminer Al-Qaida "une bonne fois pour toutes":

Dimanche dernier, dans son premier interview depuis sa victoire à l'élection présidentielle, M. Obama a réitéré sa promesse d'envoyer plus de troupes en Afghanistan. Éliminer Al-Qaida "une bonne fois pour toutes" est une priorité, a-t-il déclaré, et capturer ou tuer Oussama ben Laden est "essentiel" à la sécurité américaine.

Soutien à Israël critiqué:

Le message de Zawahiri est aussi accompagné d'un portrait de Zawahiri portant un turban blanc à côté d'une photo d'Obama priant au mur des Lamentations lors d'une visite en Israël cette année, avant son élection. Le numéro 2 d'Al-Qaida reproche au prochain président américain d'"avoir choisi d'être un ennemi de l'islam et des musulmans", déclarant que la communauté musulmane "avait réagi avec amertume" à la promesse de M. Obama de soutenir Israël. "Vous avez choisi de rejoindre les rangs des ennemis des musulmans et de prier la prière des juifs, bien que vous affirmiez que votre mère était chrétienne", a-t-il dit. (afp/TH)

>>> http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/493623/2008/11/19/Zawahiri-tance-Obama-qu-il-traite-de-quot-house-negro-quot.dhtml

Share this post


Link to post
Share on other sites

180 Alpins ont gagnés ce jour l'Afghanistan pour relever le 7 8 RPIMA en Kapisa. 200 autres devraient suivrent dans les prochaines semaines.

La périodes hivernal dans cette zone montagneuse explique cette réduction des forces - de 700 à 400 - , les activités en dehors des FOB étant réduite par la neige et le mauvais temps.

Néammoins cela ne va pas vraiment dans le sens de "l'après Surobi" ... ou le pion de base était devenu la compagnie voire le bataillon lors des patrouilles hors des axes visités quotidiennement.

la partie que j'ai mise en rouge: est-ce normal de donner le nombre de véhicule et le type du déploiement en Kapissa? Si je me rappelle bien, dans un reportage sur le détachement kapissa, le journaliste avait dit qu'il ne pouvait pas filmer le ''parking'' des véhicules de la fob pour éviter de donner ce genre d'information aux insurgés...

Les Talibans ont des yeux ... il suffit de regarder les deux FOB sont sous leur yeux... apres je pense qu'il savent compter jusqu'a 112 :)

Pour les vues des FOB y a pas mal de civil qui bossent dedans ... y a bien quelques complice Taliban dedans qui raconte tout par le menu... forcément.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La périodes hivernal dans cette zone montagneuse explique cette réduction des forces - de 700 à 400 - , les activités en dehors des FOB étant réduite par la neige et le mauvais temps.

Euh... T'est sur de ça...?  Là ils ne parlent que des gars du bataillon de chasseurs alpins de l'élèment d'infantérie...

Normalement, il devrait y avoir en plus la releve des légionaires en charge des chars et celle des artilleurs (M120) voir l'élèment de génie... Il me semble qu'en plus il était prévu de renforcer les FOB par des élèments proterre...

nb c'est le 8 et non le 7 para... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh... T'est sur de ça...?  Là ils ne parlent que des gars du bataillon de chasseurs alpins de l'élèment d'infantérie...

Normalement, il devrait y avoir en plus la releve des légionaires en charge des chars et celle des artilleurs (M120) voir l'élèment de génie... Il me semble qu'en plus il était prévu de renforcer les FOB par des élèments proterre...

nb c'est le 8 et non le 7 para... :lol:

Pour les proterre c'est exclusivement en renfort pour les GROSSE BASE :) bien safe pas sur les FOB. Donc y aura peut etre des proterre a warehouse ou a bagrame mais pas en FOB.

Pour l'infanterie j'ai pas le détail du compte ... mais je crois bien qu'il s'agit d'une réduction d'effectif lié aux conditions hivernales.

Pour l'artillerie c'est 2 MO120 en plus ... mais une partie des MO120 est basé a warehouse pas en RC est ... Je suis meme pas sure que les FOB est des 120 "organiques" celle de Surobi n'en avait pas.

Pour le génie les 5 MRAP Cat2 doivent arriver bientot mais pas forcément basé en Kapisa ...

Pour les drone a priori c'est a Bagrame...

Reste les 5 AMX RC ...

ca represente pas grand monde sur les 700 et quelques actuellement en RC est.

EDIT:

Visiblement y a deux compagnie et un groupe de liaison du 2 REG qui vont en Kapisa passer l'hiver aussi.


LA vidéo ici

http://www.france24.com/fr/20081113-taliban-kaboul-afghanistan-char-asiab-reportage

Les Taliban de plus en plus proches de Kaboul

Les habitants de Char Asiab, localité proche de Kaboul, voient les affrontements entre l'armée et les Talibans se rapprocher. Chaque jour, des hélicoptères survolent le village pour se rendre dans le sud du pays, où les combats font rage.

Dans la boucherie de Char Asiab, un localité située près de Kaboul, les quartiers de viande sont pendus à des crochets métalliques et du grillage fait office de fenêtre. Sadakhan vient y chercher de quoi nourrir sa famille pour la fin de la semaine et discute avec le boucher de la situation de leur village.

"Heureusement, ici c'est calme et sécurisé. Mais juste à côté il y a des combats, remarque Sadakhan, qui porte une longue barbe coquettement teinte au henné. Et vers le Sud, la situation est pire encore", ajoute-t-il en pointant du doigt la route goudronnée qui traverse le marché, direction la province voisine de Logar à quelques kilomètres. Les vendeurs des échoppes installées le long de la chaussée regardent passer taxis, camions, hommes à moto en espérant qu’il s’agisse d’éventuels clients.

Le village de Char Asiab est une des portes d'entrée de la province de Kaboul, à une vingtaine de kilomètres en périphérie de la capitale afghane. Depuis un an, les habitants du village voient les combats se rapprocher de leurs maisons. Les voitures de police circulent autour du village et les hélicoptères afghans survolent quotidiennement les habitations pour se rendre dans le sud du pays, où les combats sont de plus en plus intenses.

"Trop fatigués pour combattre"

"Dans les districts voisins, il y a des Taliban, à un ou deux kilomètres d'ici", raconte le capitaine Momen qui commande une section de l'armée nationale afghane. Il sourit et montre les collines environnantes. "Les Taliban se cachent dans les montagnes, les villages voisins et, le soir, ils sortent et tâchent de se faire connaître auprès des habitants. Comparé à l'année dernière, ils ont augmenté leurs activités." Les insurgés combattent dans des régions auparavant considérées comme calmes. Et se rapprochent de la capitale afghane.

A la sortie de Char Asiab, les taxis font le plein à la dernière station-essence de la province de Kaboul, où la criminalité grandissante n'est pas aussi importante que dans les provinces voisines. Les chauffeurs s’y arrêtent donc sans craindre de se faire voler...

Kandara, fabricant de briques, les regardent passer. "Oui, les Taliban sont ici, mais ils n'ont fait de mal à personne jusqu'à présent, affirme-t-il. Il faut que le gouvernement afghan négocie avec eux, parce que ce sont les fils de notre pays. S'ils prennent le village, nous les laisserons faire. Nous sommes trop fatigués pour combattre."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un militaire français tué en Afghanistan et un autre blessé

Un militaire français a été tué et un second grièvement blessé par l'explosion d'une mine samedi matin à une dizaine de kilomètres au sud de Kaboul, a annoncé à l'AFP l'état-major des armées à Paris.

source : http://www.liberation.fr/monde/0101268018-un-militaire-francais-tue-en-afghanistan-et-un-autre-blesse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un militaire français a été tué et un second grièvement blessé par l'explosion d'une mine samedi matin à une dizaine de kilomètres au sud de Kaboul, a annoncé l'état-major des armées à Paris. "L'explosion s'est produite en milieu de matinée, à proximité du camp de Darulaman, au sud de Kaboul, au cours d'une reconnaissance à pied", a précisé le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major. Selon lui, les deux soldats "spécialistes du déminage, progressaient dans une zone menant à des champs de tir lorsqu'elle s'est produite".

Ils appartenaient à une équipe d'instructeurs français insérés dans un bataillon de soldats afghans du 201e corps de l'Armée nationale afghane (ANA), déployé dans la région de Kaboul. Toujours selon le commandant Prazuck, "le militaire blessé a été évacué par un hélicoptère français Caracal sur le groupe médico-chirurgical du camp de Warehouse, dans la banlieue sud de Kaboul, où il a été immédiatement opéré". "Ses jours ne sont pas en danger", a-t-il indiqué.

Le décès survenu samedi porte à 25 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis le début de l'intervention alliée dans ce pays, en octobre 2001, déclenchée dans la foulée des attentats du 11 septembre.

bon courage aux familles

Share this post


Link to post
Share on other sites

RIP aux familles...
En esperant que le deuil ne soit pas empiré par des maladresses étatiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rest In Pause

http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php?topic=11055.msg345776#msg345776

Source EMA

Le samedi 22 novembre 2008, en milieu de matinée, à proximité du camp de Darulaman, au sud de Kaboul, un militaire français a été mortellement touché et un autre grièvement blessé par l'explosion d'une mine, au cours d’une reconnaissance à pied.

Spécialistes du déminage, les deux militaires progressaient dans une zone menant aux champs de tir. Ils accomplissaient leur mission dans le cadre de l’Operational mentoring and liaison team (OMLT) du 2e kandak (bataillon) de la 1ère brigade du 201e corps de l’armée nationale afghane (ANA).

Le militaire blessé a été évacué par hélicoptère CARACAL français sur le groupe médico – chirurgical du camp de Warehouse, où il a immédiatement été opéré. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Plus de 350 militaires français participent à la formation et à la montée en puissance opérationnelle de l’armée nationale afghane. Depuis août 2007, près de 300 d’entre eux servent au sein des OMLT de l’ISAF, apportant leurs conseils auprès des états – majors, des commandants de kandaks (bataillons), des commandants de compagnie et des chefs de sections afghans. Ils vivent sur le terrain avec les unités afghanes, dont ils suivent toutes les missions, de la préparation opérationnelle aux missions de combat. Les OMLT opèrent avec leurs kandaks respectifs à partir de Forward operating bases (FOB), en étroite collaboration avec les forces coalisées présentes dans leur zone.

Environ 3400 militaires français sont présents en Afghanistan, au Tadjikistan, au Kirghizistan et en océan Indien, dans le cadre des opérations de la FIAS et de l'opération Enduring Freedom (OEF). Parmi eux, 2800 militaires français sont engagés sur le territoire afghan

Sur le blog de JDM

Un militaire français, membre d'une OMLT (Operational mentoring liaison team), a été tué ce matin en Afghanistan. Selon les premières informations, il s'agit d'un homme du 3ème Régiment du Génie qui a sauté sur une mine. Un autre français a été grièvement blessé aux jambes mais ces jours ne sont pas en danger. L'explosion s'est produite à Darulaman, à une dizaine de kilomètres au sud de Kaboul.

Les militaires français, qui encadrent le 2ème Kandak de la 1ere Brigade de l'armée nationale afghane, se rendaient à un exercice de tir. On ignore s'ils ont été victimes d'une mine posée récemment ou d'une autre, présente de longue date comme il y en a tant dans le pays. Ce nouveau mort porte à vingt-trois le nombre des soldats français tués en Afghanistan depuis 2001.

Source le Point

Un militaire français a été tué et un second grièvement blessé par l'explosion d'une mine samedi matin à une dizaine de kilomètres au sud de Kaboul, a annoncé l'état-major des armées à Paris. "L'explosion s'est produite en milieu de matinée, à proximité du camp de Darulaman, au sud de Kaboul, au cours d'une reconnaissance à pied", a précisé le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major. Selon lui, les deux soldats, "spécialistes du déminage", qui venaient de quitter leur base, progressaient dans une zone menant à des champs de tir lorsqu'elle s'est produite".

Ils appartenaient à une équipe d'instructeurs français du 3ème Régiment du Génie de Charleville-Mézières, insérés dans un bataillon de soldats afghans du 201e corps de l'Armée nationale afghane (ANA), déployé dans la région de Kaboul. Toujours selon le commandant Prazuck, "le militaire blessé a été évacué par un hélicoptère français Caracal sur le groupe médico-chirurgical du camp de Warehouse, dans la banlieue sud de Kaboul, où il a été immédiatement opéré". "Ses jours ne sont pas en danger", a-t-il indiqué. Des équipes spécialisées ont immédiatement été envoyées sur place après l'explosion de la mine, afin de vérifier si l'engin avait été posé récemment ou s'il remontait à l'occupation soviétique.

Le président Nicolas Sarkozy a exprimé sa "grande émotion" après la mort samedi d'un soldat français, tué dans l'explosion d'une mine en Afghanistan, condamnant "les pratiques lâches et barbares des ennemis de la paix". "Un adjudant vient de payer de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et la sécurité du peuple afghan, tandis qu'un deuxième a été grièvement blessé", indique un communiqué diffusé par l'Elysée peu après les faits. Le chef de l'Etat exprime "ses condoléances attristées à l'épouse de l'adjudant tué, à leurs deux jeunes garçons, ainsi qu'à tous ses compagnons d'armes du 3ème Régiment du Génie de Charleville-Mézières".

Exprimant lui aussi sa "grande émotion", M. Fillon a souligné le "lourd tribut (payé par les forces françaises) à l'engagement de la France en faveur de la paix en Afghanistan". "Le courage de nos soldats et leur professionnalisme méritent la reconnaissance de la Nation", a ajouté le chef du gouvernement, au lendemain d'une visite auprès du contingent français de la FINUL, au Liban-sud. De son côté, M. Morin a exprimé "sa grande peine et sa reconnaissance à l'égard du sous-officier français qui a donné sa vie dans l'accomplissement de sa mission", rendant "hommage au courage et au professionnalisme" de ce militaire et du blessé.

Le décès survenu samedi porte à 25 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis le début de l'intervention alliée dans ce pays, en octobre 2001, déclenchée dans la foulée des attentats du 11 septembre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest barbaros pacha

Que font les soldats allemands en Afghanistan ?


Ils trinquent...

En 2007, les troupes allemandes en Afghanistan se sont fait livrer 990.000 litres de bière et 69.000 litres de vin et de mousseux (Sekt), soit plus d'un million de litres de boissons alcoolisées (1). Le porte-parole du ministère allemand de la Défense, qui vient de fournir ses chiffres à la demande d'une députée de l'opposition libérale, précise toutefois que cette consommation reste inférieure au maximum autorisé par le reglèment, qui est d'un litre de bière quotidien.

La consommation ordinaire d'un soldat allemand en Afghanistan est d'environ 0,77 litre de bière chaque jour. Soit plus de 270 litres par soldat et par an... Faute d'être engagés dans des missions de combat, les 3300 militaires de la Bundeswehr trinquent. Prosit !

Pour les germanistes, voir le blog de mon confrère allemand Thomas Wiegold, qui précise que la boisson à la mode chez les militaires allemands en Afghanistan est un mélange de Coca-Cola et de bière...

(1) Au premier semestre 2008, ces chiffres étaient de 512000 litres de bière et 42000 litres de vins.

>>> http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2008/11/que-font-les-al.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un militaire français tué en Afghanistan et un autre blessé

Un militaire français a été tué et un second grièvement blessé par l'explosion d'une mine samedi matin à une dizaine de kilomètres au sud de Kaboul, a annoncé à l'AFP l'état-major des armées à Paris.

source : http://www.liberation.fr/monde/0101268018-un-militaire-francais-tue-en-afghanistan-et-un-autre-blesse

RIP  :'(

Condéloances à sa famille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sujet des allemands qui lèvent le coude est déjà abordé dans la partie Europe de l'Armée de Terre. et on va pas en faire un fromage, 0.77 c'est deux canettes par jours. Pardon, 2.33 canettes...

Mes vœux de rétablissement au blessé et mes condoléances aux proches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mine qui a tué samedi un militaire français et grièvement blessé un autre en Afghanistan a été posée "très récemment" nous indique une source digne de foi. Les deux victimes sont deux sous-officiers du 3ème RG de Charleville-Mézières, spécialistes du déminage. Ils se rendaient à pied sur un champ de tir pour préparer un exercice avec l'armée nationale afghane.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment, il y aurait deux mines.

Le premier militaire aurait été blessé en marchant sur une première mine et c'est en reculant que le deuxième aurait été tué par une deuxième mine....

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me disais aussi que vu le parcours, le fait que ce soit une ancienne mine de l'époque soviétique était hautement improbable, un peu comme si on laissait un engin explosif au milieu d'un parcours de santé pendant vingt ans...

Share this post


Link to post
Share on other sites

AFP : Les violences faites aux enfants sont en augmentation en Afghanistan, indiquent les Nations unies dans un rapport. Les enquêteurs de l'Onu ont recensé davantage d'attaques d'écoles, de meurtres ou de violences contre enfants. "Le rapport montre combien la situation est difficile et montre aussi que les choses se détériorent", déclare Hilde F. Johnson, directeur exécutif-adjoint de l'Unicef.

Le rapport évoque notamment le cas d'un enfant d'environ 12 ans, utilisé par les taliban comme kamikaze le 16 mai 2008.

L'Unicef note également que les opérations militaires occidentales frappent souvent les enfants et donne l'exemple d'un bombardement aérien en juillet dernier dans lequel 30 des 47 personnes tuées étaient des enfants.

L'Unicef s'inquiète aussi des abus sexuels frappant en particulier les garçons, un sujet tabou en Afghanistan, où la tradition du "bacha bazi" (jeu d'enfant), une pratique ancestrale, consiste à faire de jeunes garçons les esclaves sexuels d'hommes fortunés.

La "tradition"  :O de mieux en mieux les coutumes locales !  >:( >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,877
    Total Topics
    1,311,443
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries