Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan] Archive


Recommended Posts

L'armée britannique n'a pas le moral :

LONDRES (Reuters) - Manquant de moyens, les militaires britanniques se sentent déconsidérés et ont de plus en plus de mal à cacher leur colère face à l'ampleur des missions à mener en Irak et en Afghanistan, selon un rapport interne du chef d'état-major des forces armées, le général Richard Dannat.

suite :

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071118/twl-gb-defense-38cfb6d_1.html

je les comprends les anglais ont la tache la plus difficile en Afghanistan avec les canadiens, on dirait que chacun voit ses intérets comme l'Allemagne ou l'Espagne qui pérsiste à rester dans les zones calmes

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 4.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Voici une video qui decrit todo el dilem de la strategia en Afghanistan....elle dure 20 minutos mais ca vaut la peine de la regarder hasta la fin.

http://www.liveleak.com/view?i=8ff_1188076767

Elle montre l'approche US contre l'approche no-US.....los americanos ont rien compris....tu peux ecraser una fournilliere avec un marteau....meme si tu as un gros marteau.

Mais il y a la place por la esperanza......si la strategia "Reconstru%ion y combate" se impone sobre seulement el combate....tu peux pas gagner la guerra si los afghanos te haissent....gagnons leur coeur et nous gagnerons la guerra.

Link to comment
Share on other sites

Mais il y a la place por la esperanza......si la strategia "Reconstru%ion y combate" se impone sobre seulement el combate....tu peux pas gagner la guerra si los afghanos te haissent....gagnons leur coeur et nous gagnerons la guerra.

N'est-ce pas un peu tard? Y a-t-il les moyens et la volonté suffisants? Je crains que l'ISAF cherche plus à écraser suffisemment les talibans pour qu'ils mettent des années à s'en remettre ce qui permettrait de se désengager du pays et d'accorder un répit au gouvernement afghan pour affermir son pouvoir et son autorité...

Les américains (et certains alliés) resteront tant qu'Oussama court toujours et que l'Iran est une menace mais ils se feront plus discrets et la sécurité du pays deviendra secondaire.

Link to comment
Share on other sites

Vous ne trouvez pas que l'Afghanistan fait penser un peu à la Chine au temps de la guerre de l'opium et des seigneurs féodaux ?!

Emission sur Arte-TV :

20:40    Où va l'Afghanistan ? 

 

MDR / © Mehran Bozorgnia 

Après les espoirs suscités lors du départ des talibans en 2001, puis les premiers pas d'une évolution démocratique, l'Afghanistan est à nouveau en proie au chaos. à l'heure où les puissances occidentales s'interrogent sur l'avenir de la présence de leurs forces armées dans ce pays, "Thema" dresse un état des lieux.

20:40    Les barons de la drogue

Une enquête périlleuse et inédite sur le trafic d'opium en Afghanistan, avec une interview exclusive d'un baron de la drogue.

Au péril de sa vie, notamment lors des rencontres inopinées entre les forces de l'ordre et les contrebandiers, Mehran Bozorgnia mène ici une enquête passionnante. Elle montre combien l'économie de la drogue prospère en Afghanistan, malgré les millions de dollars investis dans les programmes antidrogue et la présence militaire internationale. Souvent seule chance de survie pour des populations rurales pauvres et analphabètes, ce commerce rapporte énormément aux contrebandiers mais profite également aux administrations et aux seigneurs de la guerre qui peuvent ainsi acheter des armes. Paradoxe majeur : alors que le trafic d'opium avait pratiquement disparu sous le régime des talibans, l'Afghanistan est aujourd'hui à l'origine de 90 % de la production mondiale.

21:35    Afghanistan, terre de conflits

Où en est l'Afghanistan ? Le point sur une situation critique par Armin Paul-Hampel.

Depuis quelques semaines, les dépêches de presse concernant l'Afghanistan ne parlent que de prises d'otages et d'attentats-suicides : des tragédies qui touchent autant la Force internationale d'assistance à la sécurité de l'Otan que la population civile, de plus en plus désemparée. De retour d'un voyage aux États-Unis, le président Karzaï a dernièrement proposé aux talibans de participer au gouvernement mais le mollah Omar a décliné l'offre. Correspondant permanent de la chaîne publique allemande ARD en Afghanistan, Armin Paul-Hampel analyse les dernières évolutions de la situation du pays et décrit l'atmosphère tendue qui règne à Kaboul.

21:45    Débat

Quelles conséquences aurait un retrait des Occidentaux pour le pays et plus largement pour la région ? En cas de maintien de la présence occidentale, faut-il envisager un rééquilibrage entre reconstruction pacifique et sécurité militaire ? Débat.

Les invités :

Dr. Hans-Joachim Preu

Secrétaire Général de Welthungerhilfe Allemagne

Bernd Kiesheyer

Général de Brigade

Dr. Assad OMER

Ambassadeur de la République Islamique d'Afghanistan en France

 

22:10    Afghanistan, mon pays, ma patrie

Vivant et travaillant depuis vingt ans dans le pays, la journaliste et grand reporter Kathy Gannon a recueilli les témoignages d'Afghans de tous horizons…

Depuis vingt ans, Kathy Gannon a acquis une réputation internationale d'experte sur les questions afghanes. À l'été 2007, elle est partie à la rencontre d'Afghans, tous attachés à leur pays mais différents quant à leurs appartenances politiques, religieuses ou ethniques : victimes du terrorisme, commanditaires d'attentats-suicides, policiers mécontents, leaders islamistes radicaux... Pour cette journaliste canadienne, la communauté internationale doit commencer par comprendre la complexité de la culture afghane, avant de songer à l'aide qu'elle peut apporter.

Link to comment
Share on other sites

Trouvez-vous la participation française suffisante ? Il y a clairement un besoin de troupe et on reste assez éloigné. Comparé aux Britaniques je trouve qu'on est assez ridicule (loin des zones de combats). Donc c'est bien beau de faire du combat proven avec le Rafale mais à côté de ça, depuis le départ des forces spéciales on ne fait que de la formation...

Link to comment
Share on other sites

N'est-ce pas un peu tard? Y a-t-il les moyens et la volonté suffisants? Je crains que l'ISAF cherche plus à écraser suffisemment les talibans pour qu'ils mettent des années à s'en remettre ce qui permettrait de se désengager du pays et d'accorder un répit au gouvernement afghan pour affermir son pouvoir et son autorité...

Les américains (et certains alliés) resteront tant qu'Oussama court toujours et que l'Iran est une menace mais ils se feront plus discrets et la sécurité du pays deviendra secondaire.

L'etre humain est le seul animal qui tombe deux fois sur la meme pierre.....s'est faire la meme que les ruses.

Link to comment
Share on other sites

Trouvez-vous la participation française suffisante ? Il y a clairement un besoin de troupe et on reste assez éloigné. Comparé aux Britaniques je trouve qu'on est assez ridicule (loin des zones de combats). Donc c'est bien beau de faire du combat proven avec le Rafale mais à côté de ça, depuis le départ des forces spéciales on ne fait que de la formation...

La formation comme tu dis, c'est d'etre avec l'ANA au jour le jour sur le terrain, et dans les combats, un peu comme en "apprentissage" sauf que la y a pas trois semaine en cours magistraux tous les deux mois !

Simplement au lieu de fournir le gros des unités on ne fait que de l'assistance et de l'encadrement en déployant quelques militaires aux coté des troupe régulieres, c'est plus politiquement correcte pour tout le monde, ca redonne de la crédibilité a l'ANA sur le terrain et ca assure un minimum de coéherence et de coordination dans les action.

Pour sortir de se genre de conflit il faut donner aux afghans les moyens de se débrouiller seuls a court terme. Ecraser les talibans ne sert a rien, ils ont des base arriere au chaud et des troupes fraiche, sur lesquels nous n pouvons pas grand chose, sauf a vérouiller les frontiere, ce que les afghans et les pakistanais n'arrivent pas a faire depuis des années.

Link to comment
Share on other sites

Pour sortir de se genre de conflit il faut donner aux afghans les moyens de se débrouiller seuls a court terme. Ecraser les talibans ne sert a rien, ils ont des base arriere au chaud et des troupes fraiche, sur lesquels nous n pouvons pas grand chose, sauf a vérouiller les frontiere, ce que les afghans et les pakistanais n'arrivent pas a faire depuis des années.

justement parlons en de ces bases arrières

une des solutions serait d'aller les chercher au Pakistan et en force pour les neutraliser sur place avant qu'ils ne s'organisent pour des opérations sur le territoire Afghan

ca avait été un peu fait par les spetnaz russes et de manière efficace

malheureusement ca risque de faire imploser le Paki et entrainer un effet domino (qqun a parlé du Laos et du Cambodge comme modèle ?)

Link to comment
Share on other sites

justement parlons en de ces bases arrières

une des solutions serait d'aller les chercher au Pakistan et en force pour les neutraliser sur place avant qu'ils ne s'organisent pour des opérations sur le territoire Afghan

ca avait été un peu fait par les spetnaz russes et de manière efficace

malheureusement ca risque de faire imploser le Paki et entrainer un effet domino (qqun a parlé du Laos et du Cambodge comme modèle ?)

Comme les russes a la epoque et les US avec le Laos, etc.....la victoire sur les Taliban n'est pas militaire mais plus politique, politique n'est pas le juste mot .......gagne la polution afghane......et elle "explusera " del meme les le cancer taliban...les actions militaires brutales font tous le contraire......l'histoire n'est que uno comencement perpetuel....s'est ce qui est triste les gens ont la memoria courte

Link to comment
Share on other sites

justement parlons en de ces bases arrières

une des solutions serait d'aller les chercher au Pakistan et en force pour les neutraliser sur place avant qu'ils ne s'organisent pour des opérations sur le territoire Afghan

ca avait été un peu fait par les spetnaz russes et de manière efficace

malheureusement ca risque de faire imploser le Paki et entrainer un effet domino (qqun a parlé du Laos et du Cambodge comme modèle ?)

l'armée pakistanaise a éssayé à plusieurs reprises d'y rentrer mais a du y renoncer après y avoir éssuyé des pertes assez lourdes ( près de 1000 tués , soit bien plus que n'importe lequel des contingents de l'ISAF )

en plus effectivement , il y a le risque de propager le chaos au pakistan, un pays possesseur de l'arme atomique

Link to comment
Share on other sites

Extrait Le Monde

L'alliance avec des tribus sunnites dans la province irakienne d'Al-Anbar peut-elle servir de modèle à la "guerre contre le terrorisme" dans les zones tribales du Pakistan, à la lisière de l'Afghanistan ? Une région où de sanglants affrontements se déroulent, et où les talibans pakistanais et afghans jouissent d'un sanctuaire.

Le plan de l'armée américaine pour s'allier des tribus rebelles du Pakistan

repotage France 24

Sur les terres des Taliban

Link to comment
Share on other sites

Des experts redoutent le retour des talibans dans Kaboul en 2008

Les talibans contrôlent de "vastes portions" de l'Afghanistan, désormais menacé de devenir un pays divisé, a averti, mercredi 21 novembre, à Londres le Conseil de Senlis. Ce club de réflexion indépendant, réputé pour son expertise sur l'Afghanistan, appelle au doublement de la force de l'OTAN dans le pays.

"La situation sécuritaire a atteint un niveau critique", a indiqué Norine MacDonald, experte au Conseil. "54 % du territoire afghan abrite une présence talibane permanente (...) les rebelles contrôlent dorénavant sans opposition de vastes régions, des zones rurales, des régions frontalières, certains centres de district et des voies routières importantes", a-t-elle souligné dans un communiqué publié à Londres.

OBJECTIF : KABOUL

Les talibans "gouvernent de facto des parties importantes du territoire dans le sud" du pays, selon ce communiqué. "La question semble dorénavant ne plus être de savoir si les talibans retourneront à Kaboul mais quand cela surviendra... Leur but affiché d'atteindre la ville en 2008 semble avoir plus que jamais des chances de se réaliser et il revient à la communauté internationale de transformer en profondeur sa stratégie avant que le temps ne vienne à manquer", a ajouté Mme McDonald. Le Conseil de Senlis appelle en conséquence à un doublement de la force de l'OTAN en Afghanistan, pour atteindre quatre-vingt mille militaires.

Une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis avait renversé le régime islamiste des talibans en décembre 2001 en raison de son soutien au réseau Al-Qaida, après les attentats du 11 septembre. Depuis, les islamistes se sont engagés dans une insurrection de plus en plus sanglante qui a fait plusieurs milliers de morts. Il y a eu cette année plus de cent trente attentats-suicides dans le pays.

Envahir l'Afghanistan a été une erreur ainsi de vouloir imposer une démocratie à l'occidentale.

Il aurait fallu envoyer des bombes atomiques ou des armes chimiques et bactériologiques sur la tronche des Talibans, il se seraient enfuis pour échapper à la radioactivité ou autres et ils auraient contaminés les zones tribales pakistanaises où se réfugient les terroristes d'Al-Qaeda.

Avec ces gens-là, il faut faire preuve d'aucune pitié et de clémence !  :|

Link to comment
Share on other sites

On s'est moqué des soviétiques en Afghanistan, mais on ne fait pas mieux qu'eux, en plus les talibans n'ont plus l'appui occidental comme avant, qu'est ce que ça serait si les combattant pakistanais recevait 3 milliards de dollards d'armement moderne chaque année...

Link to comment
Share on other sites

On s'est moqué des soviétiques en Afghanistan, mais on ne fait pas mieux qu'eux, en plus les talibans n'ont plus l'appui occidental comme avant, qu'est ce que ça serait si les combattant pakistanais recevait 3 milliards de dollards d'armement moderne chaque année...

L'engagement occidental en troupe et matériel n'est pas non plus celui des soviet de la belle époque !!! l'invasion russe a fait autour des 1 000 000 de morts ... et il ont quittés l'Afghanistan sans vraiment avoir perdu la guerre. Toujours le même probleme des base arrière qui permet la régénération quasi infini de l'ennemi.

Link to comment
Share on other sites

qu'est ce que ça serait si les combattant pakistanais recevait 3 milliards de dollards d'armement moderne chaque année...

T'inquiète, ils en reçoivent de l'armée pakistanaise et sans parler qu'ils en fabriquent grâce à l'aide d'ex-militaires.

Le financement provient largement de la corruption, du traffic de drogues et du blanchiment de l'argent sale.

Link to comment
Share on other sites

Il aurait fallu envoyer des bombes atomiques ou des armes chimiques et bactériologiques sur la tronche des Talibans, il se seraient enfuis pour échapper à la radioactivité ou autres et ils auraient contaminés les zones tribales pakistanaises où se réfugient les terroristes d'Al-Qaeda.

Avec ces gens-là, il faut faire preuve d'aucune pitié et de clémence !  :|

Et la population cyvile tu en fait quoi?? les talibans se fondaient parmi le peuple , impossible donc d'utiliser des armes bacteriologiques/chimiques.

T'inquiète, ils en reçoivent de l'armée pakistanaise .

Source?
Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

L'armée suisse se retirera d'Afghanistan en mars 2008

GENEVE, 21 novembre (XINHUA) -- Le chef du Département de la  défense, de la protection de la population et des sports suisse ( DDPS) Samuel Schmid a informé mercredi le Conseil fédéral suisse  que la Suisse mettra fin à son engagement militaire en Afghanistan le 1er mars 2008. 

    Selon le DDPS, la raison de cette décison réside dans les  changements de la situation et de la nature de l'engagement de la  Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) en  Afghanistan depuis la décision prise il y a quatre ans. 

    L'opération de soutien au maintien de la paix est devenue  progressivement dans le sud de l'Afghanistan une opération de  lutte contre les insurgés. Même dans les régions où les insurgés  ont une activité sporadique, la mission est devenue presque  irréalisable en raison des mesures d'autodéfense de la troupe  devenues nécessaires. Dans les régions où les talibans ont  retrouvé leur force, le travail de reconstruction est devenu  largement impossible. L'ISAF met en général de plus en plus  l'accent sur la constitution de l'armée afghane. 

    Le Parlement suisse a approuvé lors de la session d'été 2003  l'engagement de quatre officiers d'état-major au maximum à l'ISAF. Depuis février 2004 de deux à quatre officiers d'état-major  suisses se trouvent à l'ISAF. Deux officiers d'état-major suisses  travaillent actuellement à Kunduz au sein de l'Equipe allemande de reconstruction des provinces. 

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Je ne savais même pas qu'il y avait des Suisses là-bas !!!  :O

Bon 4 officiers d'EM en moins, c'est pas ça qui va changer la donne...  ;)

Bah les Suisses se sont promener en montagne pour prendre de l'air....l'air de la montagne, sa fait du bien...

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Altocumulus
    Newest Member
    Altocumulus
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...