Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan] Archive


Recommended Posts

http://www.reuters.com/article/worldNews/idUKISL13187620080702

U.S. helicopter shot down in Afghanistan

KABUL (Reuters) - A helicopter belonging to U.S.-led coalition troops was shot down by small-arms fire in Afghanistan on Wednesday and America's top military officer said he was increasingly concerned about the rising violence.

The U.S. military said there were no serious injuries when the UH-60 Blackhawk helicopter was brought down south of Afghanistan's capital.

Adm. Mike Mullen, chairman of the U.S. Joint Chiefs of Staff, told reporters in Washington the Taliban had become more effective.

"I am, and have been for some time now, deeply troubled by the increasing violence there," he said. "The Taliban and their supporters have, without question, grown more effective and more aggressive in recent weeks, and as the casualty figures clearly demonstrate."

In May, more U.S. and coalition troops were killed in Afghanistan than in Iraq for the first time since those wars began, according to the Pentagon. More than 70,000 foreign troops are now deployed in the country.

The austere Islamist Taliban have vowed to step up their campaign of guerrilla, suicide and roadside bomb attacks this year to undermine Afghan support for the government in Kabul and pressure foreign troops to pull out.

"It has been a tough month in Afghanistan, but it's also been a tough month for the Taliban," U.S. President George W. Bush said in Washington. "One reason why there have been more deaths is because our troops are taking the fight to a tough enemy."

Pilots landed the stricken Blackhawk helicopter safely and evacuated all personnel before it caught fire in the Kharwar district of Logar province, where Taliban militants are active.

It was the second coalition helicopter to crash in a week. The other incident, in the northeast Kunar province, is under investigation but indications are that the helicopter crashed due to mechanical failure, a U.S. military spokesman said.

Removed from power in 2001 by U.S.-led troops, the resurgent Taliban said it shot down the helicopter with anti-aircraft rockets and said that all on board were killed.

The Taliban have brought down a number of aircraft, but so far they are not thought to have obtained surface-to-air missiles that could alter the balance of the war dramatically.

Many historians believe it was the Afghan mujahideen's acquisitions of such missiles that tipped the war against the Soviet occupation in their favour in the 1980s.

International troops rely heavily on aircraft to transport troops and supplies around the rugged mountainous country.

Elsewhere, a suicide car bomber hit a convoy of NATO forces on Wednesday, wounding two Canadian soldiers, three policemen and two civilians on a road near the southern town of Spin Boldak which lies on the border with Pakistan, said border police commander Abdul Razaq.

Hours later, the governor of southwestern Nimroz survived a suicide attack but three of his bodyguards were killed.

Mullen said he expected to see the Taliban use more suicide bombers and improvised explosive devices (IEDs).

(Additional reporting by Saeed Ali Achakzai in Chaman, Pakistan, and Andrew Gray and Jeremy Pelofsky in Washington; Writing by Sayed Salahuddin; Editing by Alex Richardson and David Storey)

Link to comment
Share on other sites

J'ai lu dans le denrier raids qu'un soldat canadien était resté 7 mois en Afghanistan.

C'est une durée normale ?

Oui et non... Normalement un tour normal c'est 6 mois, mais pour les ''postes en demande'' notamment les tankistes (il ne reste qu'un régiment sur léopard C2 et peu sont formées sur leopard 2a6CAN) et les officiers supérieurs qui sont aussi très demandés, ils mettent des incitatifs pour allonger les tours... La plupart du temps, les soldats se porte volontaire pour allonger ou faire 2 tour de suite avec une pause d'un mois ou deux entre les déploiements consécutifs... point de vue $$$ et professionnellement(avancement) c'est une chance extraordinaire pour un soldat professionnel...

Exemple, l'ami de mon frère, parti lieutenant de la dernière rotation(rotation quebécoise) comme officier para du 3e bataillon Royal 22e Régiment est revenu capitaine... Il a passé 1 mois de vacance au Québec et doit repartir la semaine prochaine, l'officier de gestion de carrière, lui à confier qu'une autre promotion l'attendrait à son retour... major à 25 ans sa ne se refuse pas... alors il repart de façon plus que volontaire...

Niveau carrière voila les salaires ''casernes'' pas difficile de comprendre que les gens veulent partir en opex quand ont ajoute les bonis opex les mecs ont de très bons salaires:

un lieutenant fait 5107$/mois sans la prime d'éloignement, sans l'exemption d'impôt, sans les bonis.

un capitaine fait  6027$/mois sans la prime d'éloignement, sans l'exemption d'impôt, sans les bonis.

un major fait 7840$/mois sans la prime d'éloignement, sans l'exemption d'impôt, sans les bonis.

Inutile de dire que les mecs profitent de pouvoir sauter les échelons à vitesse grand V. Rares sont les officiers qui font moins de 100 000$/ans avec les avantages quand ils font au moins une roto dans l'année...

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

L'efficacité des taliban inquiète l'armée américaine

Image IPB

WASHINGTON (Reuters) - Le chef d'état-major interarmes des Etats-Unis, l'amiral Mike Mullen, s'inquiète de l'efficacité accrue des taliban en Afghanistan.

"Je suis, depuis un moment maintenant, profondément troublé par l'augmentation de la violence là-bas", a déclaré l'officier à des journalistes à Washington.

"Les taliban et leurs partisans sont devenus plus efficaces et plus agressifs ces dernières semaines et le chiffre des pertes en fournit clairement la preuve", a-t-il ajouté.

En mai dernier selon le Pentagone, le nombre des militaires américains ou de leurs alliés tués en Afghanistan a dépassé celui d'Irak, pour la première fois depuis le déclenchement de ces deux guerres.

Mullen a notamment dit s'attendre à voir les taliban faire usage encore davantage des attentats suicide et des attaques à l'aide d'engins explosifs artisanaux.

"Je crois qu'il faut s'attendre à en voir plus et que ce sera une bataille assez rude pendant un moment."

L'amiral s'exprimait quelques heures après l'annonce de la perte d'un hélicoptère UH-60 Blackhawk des forces internationales abattu à l'aide d'armes légères.

Le personnel a pu être évacué indemne avant que l'appareil prenne feu. "Les forces de la coalition ont nettoyé le secteur à l'aide d'hélicoptères, d'une démonstration de force et en tirant des tirs de sommation avant d'utiliser des munitions guidées pour détruire l'hélicoptère", a déclaré l'armée américaine.

L'incident s'est produit dans le district de Kharwar, dans la province de Logar où les taliban sont actifs. Ces derniers ont revendiqué l'attaque et affirmé avoir tué tous les occupants de l'appareil.

C'est la deuxième fois en l'espace d'une semaine qu'un hélicoptère de la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis est pris pour cible.

Andrew Gray, version française Jean-Stéphane Brosse

Link to comment
Share on other sites

Barbaros, le virage des Talibans vers l'attaque suicide a deux aspect:

1- L'aspect sympa pour nous c'est que c'est un aveu de faiblesse tactique sur le terrain. Cela veut dire que les Talibans souffrent trop lors des confrontations armées dans le Sud. Cela signifie qu'ils vont abandonner l'espoir de contrôler certaines zones en attaquant l'adversaire et qu'ils vont se réfugier dans l'action clandestine, moins consommatrice d'hommes formés au combat. Bref ils plient militairement.

2- L'aspect moins sympa c'est que ça va provoquer des pertes civiles ou militaires et faire des titres dans les journaux occidentaux qui vont confondre l'arbre et la forêt, comme d'hab...

Bref les Talibans boxaient dans la catégorie poids léger, ils passent dans la catégorie poids plume.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Ils ont changer leur tactique, ils combattent plus les forces de l'Otan directement, ils preferent prendre comme cible les convoi et les ravittaillements de l'Otan...les 4 moteurs d'hélicoptéres capturer par les Talibans, c'est les memes tactique qu'ils ont deja utiliser contre les Soviétiques...

Link to comment
Share on other sites

Afghanistan : Montée en puissance de la TF Kapisa

Image IPB

400 militaires français de la Task Force (TF) Kapisa sont arrivés à Kaboul et rejoignent progressivement Bagram. Les premiers militaires arrivés ont débuté leur acclimatement et se familiarisent avec les procédures, et les techniques en vigueur dans le Regional Command-Est (RC-E). Ils rejoindront ultérieurement leurs bases en Kapisa lorsque les travaux d’infrastructure seront achevés. A la fin août, 700 militaires français seront déployés avec leurs matériels dans le RC-Est. Ils effectueront principalement des missions de contrôle de zone aux côtés de l’armée nationale afghane.

La TF Kapisa est principalement armée par le 8ème RPIMa . Elle dispose également d’engins blindés du 1er REC , d’une composante génie du 17ème RGP et d’une composante appui feu du 35ème RAP .

Le Président de la République Nicolas Sarkozy avait annoncé le 3 avril 2008, au sommet de l’OTAN à Bucarest, cette évolution du dispositif militaire français en Afghanistan.

En réponse à la demande des alliés, la France renforce sa présence dans le RC-Est où opèrent déjà les Operational Mentoring and Liaison Teams (OMLT) françaises. Ce bataillon opérera sous le commandement de la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS).

Image IPB


Pour ceux qui se demande pourquoi je remet les articles complet en plus des liens ... c'est que souvent les articles disparaissent ... la au moins ils restent :)

Link to comment
Share on other sites

Encore une bavure, pas étonnant qu'ils n'arrivent pas a stopper des Taliban s'ils n'arrivent pas a faire la différence avec des civiles:

Une frappe américaine tue 47 civils lors d'un mariage, confirme une commission d'enquête afghane

ABOUL - Un bombardement américain dimanche dernier a causé la mort de 47 civils afghans qui se rendaient à un mariage, a annoncé vendredi le responsable de la commission gouvernementale chargée d'enquêter sur l'incident.

(Publicité)

Cette frappe aérienne dans le district de Deh Bala (province de Nangrhar), a également fait neuf blessés, selon Burhanullah Shinwari, vice-président du Sénat, chargé par le président afghan Hamid Karzaï d'enquêter sur cette affaire. Parmi les victimes figuraient 39 femmes et enfants, dont la mariée, a-t-il précisé. "C'étaient tous des civils, sans liens avec al-Qaïda ou les talibans".

Dimanche, l'armée américaine avait démenti que son bombardement ait fait des victimes civiles, affirmant avoir visé un groupe de combattants extrémistes. Dans le même temps, les responsables locaux afghans faisaient eux état d'un bilan de 27 victimes civiles.

Vendredi, le porte-parole de l'armée américaine, le lieutenant Nathan Perry, a déploré "la tragédie qu'est la perte de vies innoncentes", assurant que "des civils ne sont jamais pris pour cible" et que "nos force font de leur mieux pour éviter des pertes civiles". Selon lui, les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis enquête toujours sur ce qui s'est passé.

Selon le responsable de la commission d'enquête afghane, le cortège de mariage s'est fait tirer dessus à deux reprises alors qu'il se rendait à pied du village de la mariée à celui de son futur époux.

Les neuf membres de la commission d'enquête ont été dépêchés sur les lieux du drame mardi pour rencontrer les témoins et les proches des victimes, et ont regagné Kaboul vendredi. Ils ont distribué aux proches 2.000 dollars pour chaque personne tuée et 1.000 pour chaque blessé.

Les bavures des forces étrangères ont déclenché la colère dans la population afghane, affaiblissant également la position du président Karzaï, soutenu pour les forces américains et de l'OTAN déployées en Afghanistan. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080711/twl-afghanistan-usa-civils-224d7fb.html

Link to comment
Share on other sites

Encore une bavure, pas étonnant qu'ils n'arrivent pas a stopper des Taliban s'ils n'arrivent pas a faire la différence avec des civiles:

Peut être Benladen qui voulait s'offrir une vierge  :lol:

Combien iront rejoindre le camp de la "résistance" après ça......

Link to comment
Share on other sites

"C'était tous des civils sans liens avec al-quaida ou les taliban."

ça on ne pas le vérifier, un groupe de taliban aurait très bien pu récupérer toutes les armes...

Je sais, je pousse l'exemple assez loin, mais ça peut s'appliquer à pas mal d'autres "bavures".

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

"C'était tous des civils sans liens avec al-quaida ou les taliban."

ça on ne pas le vérifier, un groupe de taliban aurait très bien pu récupérer toutes les armes...

Je sais, je pousse l'exemple assez loin, mais ça peut s'appliquer à pas mal d'autres "bavures".

On parle de mariage...il peut avoir des armes pendant les mariages (une coutume orientale), mais faut pas pousser trop non plus...

Link to comment
Share on other sites

L'armée canadienne est critiqué pour vouloir faire avancer son programme d'achat de laser incapacitant qu'elle veut déployer rapidement en Afghanistan.

Millitary under fire for planned laser purchase

Controversial weapons violate international law, critics say

David Pugliese ,  Canwest News Service

Published: Friday, July 11, 2008

Armed with legal advice that the systems can be classified as warning devices, the Canadian military wants to proceed with the purchase of laser weapons designed to temporarily blind people.

But a group opposed to the purchase of the equipment says any use of the so-called "laser dazzlers" in Afghanistan violates international law and sets a dangerous precedent.

The senior military leadership has recommended the purchase, and the $10-million project is now awaiting approval from Defence Minister Peter MacKay. Defence insiders say the military's lawyers examined the legalities of using the devices on Afghans, and concluded the systems are not laser weapons and can be deemed warning devices. MacKay is expected to approve the purchase.

But Anthony Salloum, program director at the Rideau Institute in Ottawa, said Canada would be violating its international obligations by using the dazzlers on Afghans. Canada has ratified a treaty that prevents the use of weapons that cause permanent blindness.

"These are laser weapons that can blind and, as tests by Penn State University have shown, can also cause second-and third-degree burns," said Salloum, whose institute has criticized the government and military's approach to the Afghanistan mission. It's also leading a campaign to halt the purchase of the dazzlers.

The lasers are capable of "disrupting" the vision of a person 50 to 500 metres away, depending on the model used. Some manufacturers say the systems are entirely safe, while other officials who know the weapons acknowledge they can injure or blind people - but only when improperly used at close range.

Salloum said the Canadian military's claim the dazzlers are simply warning devices sends a message to other nations, such as China, that such weapons are acceptable to use.

"Once Canada does this, it has set a dangerous precedent and opened up the field to other countries to do it," argued Salloum. "They'll be able to say, 'Well, Canada uses them, so why shouldn't we? We're just going to rename them as warning devices instead of calling them weapons'."

China has equipped its security forces with laser dazzlers for riot control, but has been criticized by human-rights groups for doing so.

Last August, it was reported that India's army planned to acquire dazzlers. An Indian government defence research centre had developed two such systems for use in counter-insurgency operations, according to news reports. Laser devices have been used in the past to disrupt optical systems on vehicles, aircraft and missiles. But the use of smaller laser dazzlers on people has been relatively limited.

In 2006, the U.S. military confirmed it's using dazzlers in Iraq, and officers have said the devices have helped save Iraqi lives.

The Canadian military wants to mount the dazzlers on rifles and vehicles, mainly for use in protecting convoys. It's hoped the systems could result in fewer Afghan civilians - who don't heed warnings to stop at checkpoints or to approach convoys - getting shot dead by soldiers.

Defence officials declined to be interviewed about laser dazzlers, but did issue an e-mail statement, which noted no approval has been given to acquire the systems. It did confirm, however, that the Canadian Forces is proposing to equip its troops in Afghanistan with such equipment.

"Laser dazzlers would allow our soldiers another non-lethal means to ensure that they have done all they can to warn Afghan civilian drivers and pedestrians from entering a critical zone in which deadly force could be used," reads the e-mail from department spokeswoman Jillian Van Acker.

"We are confident that the proposed use of laser warning devices would not contravene any provision of international humanitarian law applicable to Canada."

But Salloum questioned that claim.

To satisfy international obligations, Canada would be required to conduct various technical and medical tests to prove the weapons do not violate international law, he said.

"If these are so safe and so legal, then where is the evidence?" Salloum asked. "How come (Defence) is not releasing any of its reports and test materials to back up their claims?"

Scott McLeod of M.D. Charlton Company, a firm that hopes to bid on the program, said the dazzlers can save lives. Although such devices are not considered to be "eye safe," he noted that if used properly, they won't harm a person's sight.

He noted that under the Geneva Convention, lasers can't be used as weapons - only to mark targets and warn off individuals.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Afghanistan: 9 soldats de l'Otan tués dans de violents combats dans l'est



KABOUL - Neuf soldats de l'Otan ont été tués dimanche au cours de violents affrontements avec des insurgés qui ont attaqué leur poste avancé près de la frontière pakistanaise, a annoncé la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) de l'Otan.

"Neuf soldats de l'Isaf ont été tués au cours de combats dans le nord-est de l'Afghanistan, près de la frontière pakistanaise. Quinze soldats de l'Isaf et quatre soldats afghans ont également été blessés", a indiqué l'Isaf dans un communiqué.

"Les combats ont débuté dans les premières heures du jour et se sont poursuivis toute la journée, alors que les insurgés étaient repoussés d'un poste avancé de l'armée afghane et de l'Isaf", a poursuivi l'Isaf.

"Bien qu'aucun bilan final n'ait pu être établi, les insurgés ont probablement subi de lourdes pertes", selon la force internationale.

L'Isaf, qui comprend des soldats de 40 nations, n'a révélé ni l'identité, ni la nationalité des victimes, elle en laisse systématiquement le soin aux autorités des pays d'origine. La plupart des soldats déployés dans la province de Kunar sont américains.

La journée de dimanche se révèle être la plus meurtrière pour les forces internationales depuis le début de l'année 2008, avec 9 soldats de l'Isaf tués dans cette attaque et un soldat de la coalition internationale sous commandement américain qui a péri dans un attentat dans le sud du pays.

Juin s'était déjà révélé particulièrement sanglant pour les soldats étrangers en Afghanistan, qui avaient perdu 49 hommes, ce qui en avait fait le mois le plus meurtrier depuis 2001.

Quelque 133 soldats étrangers sont morts en Afghanistan depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP basé sur les communiqués militaires. La plupart d'entre eux ont été victimes de bombes improvisées.

Les talibans ont lancé une insurrection meurtrière depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis.

Les violences ont redoublé d'intensité depuis près de deux ans malgré la présence de 70.000 soldats de deux forces multinationales, l'une de l'Otan, l'autre sous commandement américain (Operation Enduring Freedom).

(©AFP / 13 juillet 2008 20h32)
Link to comment
Share on other sites

J'ai lu ailleurs que ce serait des soldats US, à confirmer tout de meme.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/south_asia/7504393.stm

US suffers heavy Afghan losses

Nine US soldiers have been killed in Afghanistan, in one of the biggest losses of life in a single incident since operations there began in 2001.

The troops died when insurgents attacked a military outpost in the north-eastern province of Kunar, close to the border with Pakistan.

The fighting came as international and Afghan forces battled militants on several fronts.

One soldier from the US-led coalition was killed by a bomb in Helmand.

On Sunday, US forces said 40 insurgents had been killed in Helmand province in 24 hours.

Insurgents 'hiding'

A statement from Nato's International Security Assistance Force (Isaf) said the nine were killed in several hours of fighting in a mountainous area in Kunar province.

It said 15 more Isaf soldiers were wounded along with four Afghan troops.

Isaf currently has 53,000 troops from 40 countries.

Insurgents used rockets, mortars and machine guns to attack the remote Afghan army and Nato outpost.

Isaf and Afghan National Army forces responded with small arms, machine guns, mortars and artillery, the statement said.

Fighter jets and Apache helicopters were also deployed. Reports quoting Afghan officials say there may also have been civilian casualties.

Nato says the rebels suffered heavy casualties. It did not name the attackers but there has been a sharp increase in Taleban attacks in the country, and in that region in particular.

The BBC's Martin Patience in Kabul says Afghanistan's north-eastern border with Pakistan is a well-known trouble spot.

The fighting is close to where US forces were accused of killing 47 civilians in an air strike in Nangarhar province a week ago.

The US military said they were militants.

In a separate incident on Sunday, a suicide bomber killed at least 21 people, many of them children, in a market in the Deh Rawud district of Uruzgan province.

No group has claimed responsibility for the suicide bombing.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Nine US soldiers have been killed in Afghanistan, in one of the biggest losses of life in a single incident since operations there began in 2001.

Donc c'est bien 9 soldats Américains..

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,987
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...