Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Afghanistan] Archive


Recommended Posts

Guest barbaros pacha

Bonne nouvelle, c'est le signe qu'ils ont perdu pieds en Irak et cherchent d'autres terrains plus favorable: Palestine et Astan.

Le hic: le Hamas et le Fatah n'en veulent pas et l'Astan va recevoir des renforts dès que la situation en Irak se calmera.

Il faudra 320 000 hommes pour controler l'Afghanistan, c'est pas en envoyant 500 hommes que tous sera résolus...

Link to comment
Share on other sites

bah les turc n'ont qu'a envoyer des renforts et faire la guerre, la vraie !

on va pas sens plaindre le mea-culpa  des officier Turc, permet au officier de mieux faire leur même dans les zone qui ne leur sont pas forcement attribuer. (voir les dire d'un officier dans les derniers Assaut ou Raids)

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

C'est une fable Al-Qaeda, c'est le SPECTRE avec son grand chef Blofeld ben Laden, au lieu de caresser son chat, il caresse sa barbe en ruminant des plans diaboliques.

Tu regarde trop "Inspector gadget" toi... :lol:

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Les pires violences depuis 2001 en Afghanistan


Image IPB


Les organisations humanitaires tirent la sonnette d’alarme. Les violences en Afghanistan ont atteint leur plus haut niveau depuis 2001, ce qui fait craindre une interruption de l’aide dans certaines régions du pays.

Le portrait est tout sauf optimiste. Réunissant une centaine d’organisations non gouvernementales (ONG), le Groupe de coordination des agences pour l’aide afghane (ACBAR) affirme que les incidents violents sont en hausse de 50 % comparé à la même période l’an dernier.

Toujours selon ce regroupement, le nombre d’attaques des talibans a été plus élevé en mai (463) et en juin (569) que lors de n’importe quel autre mois depuis le renversement de leur régime, en 2001. Le nombre le plus élevé d’actes de violence par mois était jusqu’à récemment de 405, en juillet 2007.

Les organisations humanitaires se disent «très préoccupées» par la détérioration de la situation et ses impacts sur la population. En 2008 seulement, le conflit a fait 2500 victimes dont un millier de civils, selon l’ACBAR. Environ les deux tiers de ces décès pourraient être attribuables aux talibans.

L’augmentation des frappes aériennes par les forces de l’OTAN — évaluée à 40 % — a aussi contribué à la hausse des victimes dans les rangs des civils, ajoutent les ONG. De plus, «les recherches menées par les forces internationales et afghanes ont à l’occasion mené à un recours excessif de la force, à des exécutions extrajudiciaires, à des destructions de maisons et à de mauvais traitements à l’égard de suspects», peut-on lire dans le communiqué.

Le conflit — qui s’étend désormais à des régions près de Kaboul — n’épargne d’ailleurs pas les travailleurs humanitaires. Cette année, 19 d’entre eux ont été tués jusqu’à maintenant, un chiffre qui dépasse déjà celui de l’an dernier.

Les agences doivent donc réduire leur aide. La population afghane nage en pleine crise humanitaire, aggravée par la sécheresse et la hausse du prix des denrées alimentaires.

L’augmentation de la violence frappe aussi les forces de l’OTAN, puisque le mois de juin a été le plus meurtrier depuis 2001 dans les rangs des troupes internationales. Avec 2500 soldats canadiens en Afghanistan, même le nouveau commandant des Forces canadiennes, le général Walt Natynczyk, a reconnu que la situation se détériore alors qu’il n’y a jamais eu autant de soldats sur le terrain.

>>>>> http://www.cyberpresse.ca/article/20080805/CPSOLEIL/80804217/6584/CPSOLEIL
Link to comment
Share on other sites

Le GROM polonais en difficulté en Afghanistan et les australiens sont en colère suite à la mort d'un de leurs SAS.

Blog mili du journal ottawa citizen

JTF2's POLISH GROM COUNTERPARTS TO LEAVE AFGHANISTAN

JTF2 and CSOR are still conducting operations in the Kandahar area but it seems like their allies with Polish special forces have run into some problems. The Warsaw Business Journal is reporting that the Polish SOF unit, GROM, will be yanked out of Afghanistan because its level of expertise has dropped significantly and allied units don’t want to work with them (or so it is claimed).

Here’s what the Warsaw Business Journal has reported. It also cites a report in another Polish daily newspaper:

“In the first stage, they will be moved to the Polish zone in Ghazni province before being sent home. The reason is that the soldiers need serious training, says the daily Dziennik. Representatives of the defense ministry visiting the contingent in Afghanistan heard in spring that the training level of GROM soldiers dropped to such an extent that allies are not willing to work with them.

GROM soldiers admit that the level of their training is falling as they are obliged to participate in useless training exercise, while a few years ago the troops were learning from the British SAS and US Delta Force.”

I checked with Polish military officials I know and they have another take on this. Here is what one such source tells me:

“As far as I know it is not true. The planned (not in nearest future) withdrawal is connected with rotation plan. In accordance with the official statement of Polish DND it is not connected with training standards. Apart from the mentioned unit we have two more: SOF regiment and Navy SEALS called FORMOZA. Those units on the rotation basis are to replace the one being in the theatre, but it is not going to happen in the nearest future.”

In other special operations news from Afghanistan, you’re likely aware that there is an ongoing debate and investigation over the death of an Australian SAS soldier a few weeks ago.

This appeared in the Australian on July 26, written by Jamie Walker:

“A wounded Australian soldier died in Afghanistan after his evacuation to hospital was delayed by a communications bungle, a senior Dutch military doctor has claimed. Signaller Sean McCarthy, 25, the sixth Australian to be killed fighting the Taliban, was fatally injured in a bomb blast on July 8 while on patrol with the SAS. Defence Force Chief Angus Houston has insisted the young man was airlifted out "immediately" after the attack in Oruzgan province in southern Afghanistan. Three other soldiers were injured, two of them also from the Australian SAS.

But Royal Netherlands Army emergency doctor Ed van der Zee, who was part of the Dutch medical team standing by at the Tarin Kowt military base to receive the casualties, says Signaller McCarthy did not reach hospital for two hours, instead of the anticipated 10 to 20 minutes. By then, he had bled to death.

Lieutenant Colonel van der Zee says the incident has caused friction between the US military, which was responsible for medivac operations, and Dutch command at Tarin Kowt, where the bulk of Australia's army reconstruction taskforce, infantry and special forces are based.

In emails obtained by The Weekend Australian, Colonel van der Zee describes how US commanders refused to put a medivac chopper in the air until a helicopter gunship was available to escort it. The mission was to come from the US airbase at Kandahar, 123km south of Tarin Kowt, in accordance with arrangements between the coalition partners. But Colonel van der Zee said US controllers "forgot" to inform the Dutch at Tarin Kowt that the assigned Apache escort helicopter was undergoing maintenance.”

The article was sent to me by an Australian soldier with the following comment: “They have to use a chopper from Kandahar, over a 100km for casevac support. How stupid is that...”

l'article original.

Polish special forces not up to the job in Afghanistan

24th July 2008

Polish special forces (GROM) are to be withdrawn from Afghanistan

In the first stage, they will be moved to the Polish zone in Ghazni province before being sent home. The reason is that the soldiers need serious training, says daily Dziennik. Representatives of the defense ministry visiting the contingent in Afghanistan heard in spring that the training level of GROM soldiers dropped to such an extent that allies are not willing to work with them.

GROM soldiers admit that the level of their training is falling as they are obliged to participate in useless training exercise, while a few years ago the troops were learning from the British SAS and US Delta Force.

Source: Dziennik

From Warsaw Business Journal

lien vers l'article original en polonais:

http://www.dziennik.pl/wydarzenia/article212534/GROM_wycofany_z_Afganistanu_do_szkoly.html

lien vers un article australien:

http://www.theaustralian.news.com.au/story/0,25197,24079629-2702,00.html

Link to comment
Share on other sites

Ils iront avec leur armement perso ou s'équiperont chez les espagnols ? L'arme de base en Colombie est le Galil, mais bon, il doit déja y avoir des fusils de tout modéle avec les dizaines de contingent engagé, un probléme logistique de plus...

EDIT : C'est l'Espagne qui s'occupe de tout, je n'avait pas tout lu...  :-X

Link to comment
Share on other sites

Un général colombien avait il me semble déclaré que la Colombie, c'est les montagnes de l'Afghanistan recouvertent de la forêt du Vietnam.

Peut etre que leur experience s'averera utile, et permettra de mettre au point des tactiques mieux adapter.

Link to comment
Share on other sites

Le plus grand problème de la coalition occidentale en Afghanistan, ce ne sont pas les montagnes, ni les Talibans, mais justement le fait qu'ils s'agisse d'une coalition... Mêmes pas foutus de se mettre d'accord sur le nombre d'hélicos nécessaires pour agir efficacement! ;)

Link to comment
Share on other sites

Ils sont déjà occupé en Tchétchénie puis ils ont pas envie de refaire le coup de la 2eme GM ou ils ont payé un dur prix en sacrifiant leurs soldats pendant que les Occidentaux soutenaient le tout de loin (pour eux).

Après le 11/09, il y aurait pu avoir une alliance mais elle n'a jamais eu lieu si nous avions fait des efforts en voulant intégré la Russie à part entière.

Link to comment
Share on other sites

la relation entre les USA et la Russie est trés compliqué par le fait que les USA veulent à la fois de l'aide des russes sur certains dossiers ( Afghanistan, Iran etc.....) mais qu'ils considérent encore la Russie comme un concurrent stratégique qu'il convient d'affaiblir le plus possible ( voir les révolutions oranges dans l'ex-URSS ou le nouveau projet anti-missille )

les Russes sont en train de réaliser qu'ils sont toujours vu comme de potentiels ennemis de l'Occident US et ça explique le durcissement de leur position depuis l'arrivée au pouvoir de Poutine

Link to comment
Share on other sites

les Russes sont en train de réaliser qu'ils sont toujours vu comme de potentiels ennemis de l'Occident US et ça explique le durcissement de leur position depuis l'arrivée au pouvoir de Poutine

Pour moi, c'est exactement l'inverse.

Mine de rien et sans opposition qui tienne la route, les russes ont repris du poil de la bête (économiquement mais aussi au niveau armement, et il devance les ricains dans la logique de la nouvelle frontière, initiée par Kennedy, en allant conquérir les fonds sous-marins du pôle nord !).

... et là, même "en étant attaqués", ils vont au final à nouveau avancer leur pion en Géorgie et les US n'y peuvent rien (de toute façon, ils sont obnubilés par les chinois).

Link to comment
Share on other sites

Ce ne sont pas les russes qui ont collé les américains dans leur liste d'ennemis à abattre (liste publiée d'ailleurs), ce ne sont pas les russes qui ont magouillé à mort dans la sphère d'influence us pour les déstabiliser. Ce ne sont pas les russes qui lancent une politique d'encerclement et d'étranglement des plus agressives vis à vis des us.

Ce sont les américains qui jouent aux cons-servateurs, la Russie durci le ton et contre-attaque à sa manière, on ne voit pas de guerre froide made in 1960 mais des manœuvres qui font mal.

Link to comment
Share on other sites

Ce ne sont pas les russes qui ont collé les américains dans leur liste d'ennemis à abattre (liste publiée d'ailleurs), ce ne sont pas les russes qui ont magouillé à mort dans la sphère d'influence us pour les déstabiliser. Ce ne sont pas les russes qui lancent une politique d'encerclement et d'étranglement des plus agressives vis à vis des us.

Ce sont les américains qui jouent aux cons-servateurs, la Russie durci le ton et contre-attaque à sa manière, on ne voit pas de guerre froide made in 1960 mais des manœuvres qui font mal.

Berkut, je suis d'accord avec toi sauf que depuis que Bush est arrivé au pouvoir, les US déclinent alors que dans le même temps la Russie s'est totalement redressée et depuis la "révolution orange" en Ukraine et deux/trois affaires du type Kursk, il me semble que Moscou s'est remis dans une démarche de conquète et d'opposition (non ouverte) à Washington.

Link to comment
Share on other sites

Ce ne sont pas les russes qui ont collé les américains dans leur liste d'ennemis à abattre (liste publiée d'ailleurs), ce ne sont pas les russes qui ont magouillé à mort dans la sphère d'influence us pour les déstabiliser. Ce ne sont pas les russes qui lancent une politique d'encerclement et d'étranglement des plus agressives vis à vis des us.

Ce sont les américains qui jouent aux cons-servateurs, la Russie durci le ton et contre-attaque à sa manière, on ne voit pas de guerre froide made in 1960 mais des manœuvres qui font mal.

Les américains n'aiment pas la Russie pour des raisons simples, la russie est grande, a un potentiel d'ingenering, a des armes et pas des moindres, a des matières premières et des réserves énergétiques, bref un jumeau des USA qui a part son effondrement démographique peut réellement contester le leadership aux américains...

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas tant une démarche de conquête que de défense de ses intérêts que les américains dans leur chute de pouvoir essaient de malmener et de lanière de moins en moins discrète.

Dans ce contexte, il ne faudra pas espérer un coup de main russe en A-Stan. Surtout que maintenant ils vont être un peu occupé à fesser le cul de Saakhachvili

Link to comment
Share on other sites

Et en plus les femmes du coin ne vaudront jamais nos belles gazelles slaves... A part le pétrole et les cailloux, là bas...

:lol: pour les femmes.

Par contre, pour le pétrole, je rappellerai juste que la région pétrolifère de Bakou était l'objectif du III reich durand la WWII (mais Stalingrad était sur leur route ...). Ce pétrole a déja fait beaucoup de mort....

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...