Sign in to follow this  
stormshadow

POM dans un paquebot

Recommended Posts

Paquebot "Allure of the seas" 25 février 2013 lors de cette croisière http://www.royalcaribbean.com/findacruise/cruiseDetails/itinerary.do?hasSenior=&hasMilitary=&hasFireandPolice=&cruiseType=CO&state=&packageCode=AL07W095&date=

Des terroristes prennent en otages tout le paquebot et ses 7200 passagers et membres d'équipages. L'US navy a suivi le paquebot de loin, le paquebot semble se diriger droit vers l'Océan atlantique.

Une vidéo a été mise sur internet par les terroristes où l'on assiste à l’exécution de 300 otages. Les terroristes font également part de leur demandes qui sont les suivantes:

1- 100 Md$ virée sur nos comptes

2- Le président des USA Obama doit nous être livrée

3- Les USA doivent céder les États suivants au Mexique: la Californie, le Texas, l'Arizona et le Nouveau-Mexique

4- Les USA doivent cesser immédiatement toute OPEX

Vous avez 24h pour les demandes 1 et 2 et une semaine pour les demandes 3 et 4, si toutes ces demandes ne sont pas parfaitement remplis, 3000 otages seront exécutés immédiatement puis 10 par minute de retard.

De même vous devez respecter ces conditions

- Pas de brouillage ou coupure du courant (via IEM) sinon 1000 otages seront exécutés

- Aucun appareil ou navire militaire ou civil dans un rayon de 10km sinon 2000 otages seront exécutés

- Si nous détectons le moindre signe d'un assaut, l'ensemble des otages seront exécutés.

D'après la vidéo les terroristes sont lourdement armée avec FA/explosifs et GPB et des masques à gaz mais aucun idée du nombre, au moins une dizaine, probablement beaucoup plus.

Votre mission si vous l'accepter est de reprendre le contrôle du navire et de neutraliser tous les terroristes et de sauver un maximum d'otages. Vous avez à votre disposition toutes les forces militaires et de police des USA. Bonne chance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapidement comme ça, je pense qu'il faut embarquer plusieurs équipes de SEALS dans des sous marins. Il se rapprochent au plus près du bateau, puis les équipes sortent avec des sous marins de poche et grimpent discrètement au bateau en plusieurs endroits avec un système de grappin (je sais pas si ça existe). Évidemment opération effectuée de nuit, vers 4h du matin au moment ou l'attention est au plus bas (?). L'idéal serait d'éliminer un maximum de terroristes sans déclencher l'alerte. Dès qu'elle est déclenchée, j'envoie plusieurs hélicos avec des commandos à bord pour les fastroper un peu partout. A partir de ce moment le maitre mot est rapidité d’exécution. Bien sur, les commandos seraient brieffés pour connaitre toutes les coursives du bateau par cœur. L'idéal serait d'agir le plus rapidement possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapidement comme ça, je pense qu'il faut embarquer plusieurs équipes de SEALS dans des sous marins. Il se rapprochent au plus près du bateau, puis les équipes sortent avec des sous marins de poche et grimpent discrètement au bateau en plusieurs endroits avec un système de grappin (je sais pas si ça existe). Évidemment opération effectuée de nuit, vers 4h du matin au moment ou l'attention est au plus bas (?). L'idéal serait d'éliminer un maximum de terroristes sans déclencher l'alerte. Dès qu'elle est déclenchée, j'envoie plusieurs hélicos avec des commandos à bord pour les fastroper un peu partout. A partir de ce moment le maitre mot est rapidité d’exécution. Bien sur, les commandos seraient brieffés pour connaitre toutes les coursives du bateau par cœur. L'idéal serait d'agir le plus rapidement possible.

C'est effectivement ce qui vient à l'idée

Insertion sous marine (avec peut etre blocage des hélices pour faciliter l'abordage)

Sécurisation d'une aire de posé

Renfort par les airs

Sécurisation pont à pont du bateau

Ca va faire de la casse chez les otages mais bon vu qu'ils en ont déja éliminés 300 (c'est des einsatzgruppen ou des unités de liquidation du NKVD les preneurs d'otage ou quoi ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur un bateau comme ça il doit y avoir 6000 passagers à peu près. Mettons qu'il y a un trentaine de terroristes, il vont avoir du mal à tous les surveiller. Donc il faut se renseigner sur les endroits ou sont les terroristes pour déposer les commandos à proximité et limiter les dégâts. Je pense qu'il faut aussi cibler la passerelle de vidéo surveillance ( j'imagine qu'il y en a une ) parce que sinon, les terros peuvent savoir tout ce qui se passe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au bout de qqes jours, le temps que les terros fatiguent un peu, débarquement massif aéroporté, de nuit bien sur.

Ca va barder, va y avoir de la casse, mais on sauve les meubles comme on peut. Tuer TOUS les otages, ça ne se fait pas en 10 minutes.

Navires à 10 km, si possible sous-m près à remonter à proximité et largage de bouées de survie si le bateau est piégé et coule.

Bref, du classique, pas de l'hollywoodien.

Une prise d'otage de ce type, ça fait froid ds le dos. Les otages ne peuvent pas fuir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors mon plan:

1) on attend (mais pas trop) que le paquebot soit au dessus d'une des failles les plus profondes de l'Atlantique.

2) on envoie un sous-marin faire tout péter à coup de torpilles.

3) on accuse les terroristes d'avoir massacré 7200 personnes en faisant exploser le navire.

4) on lance une campagne de désinformation disant que les terroristes venaient d'Iran.

5) on envahi l'Iran en représailles (faut bien que cette tragédie serve à quelque chose, non ?  :lol:)

Ah il fallait sauver les otages ?  :happy:

Plus sérieusement…

Si le bateau continue de naviguer à vitesse raisonnable (genre 15 noeuds), tout assaut par des plongeurs est totalement exclus.

Reste alors 2 solutions, qui ne sont pas discrètes:

les hors-bords

les hélicos.

Par un temps de brume, les hors-bords seraient probablement la meilleure solution, car ils seraient très discrets. Mais si jamais les terroristes les remarques avant que les commandos n'aient pu prendre pieds à bord, ça va être un véritable massacre, les commandos se retrouvant complètement à découvert et donc à la merci des terroristes.

La seule solution plus ou moins valable est donc pour moi l'assaut aéroporté.

Reste donc maintenant à jauger la menace. Tenir 7200 personnes sur un navire aussi complexe qu'un paquebot géant est très difficile, de ce fait, on peut estimer qu'il y a au moins 50 à 100 preneurs d'otages. Et ils doivent être très expérimentés pour avoir réussi à contenir autant de personnes, probablement paniquées (une foule paniquée est plus dangereuse que n'importe quel commando terroriste  :lol:).

On ne sait de plus pas où ils sont placés dans le paquebot, ni où sont les otages, et encore moins s'ils ont piégés certaines parties de celui-ci.

De plus, on aura moins de 24h pour intervenir, sous peine de ne pas respecter les deux premiers ultimatums, ce qui n'est pas idéal.

Bref pour résumer, quoi qu'on fasse, ça va être un monstrueux bain de sang, et une situation extrêmement dangereuse pour les commandos.

Dispositif commun

A distance du paquebot se trouve un groupe amphibie US comprenant le maximum de navires à radiers (LHA, LHD, LPD, LSD, etc.) que l'on aura trouvé (on a moins de 24h pour les mettre en place sinon cela va être un massacre) et dans lequel on aura embarqué un maximum de barges de débarquement et de petites vedettes. Ces éléments auront pour but de récupérer tous les passagers qui sauteraient par dessus bord, qui risquent d'être nombreux en cas de panique. A bord de ses navires, on aura aussi embarqué un très fort complément de personnel hospitalier, pour traiter les très nombreux blessés qu'il y aura (en moins de 24h, il ne sera pas possible de déployer l'USNS Comfort, qui a besoin de 5 jours pour être prêt à partir depuis Baltimore)

Sous le paquebot se trouve un sous-marin d'attaque. En effet, peu importe le scénario, il faudra absolument stopper la cours du paquebot au moment de l'assaut. Et vu la situation, la seule façon fiable de l'immobiliser, c'est de détruire son appareil propulsif…

Si un sous-marin d'attaque n'est pas disponible, un hélico ASW équipés de torpilles ou un patrouilleur fera l'affaire.

Assaut

1) comme aucune opération sérieuse ne pourra être effectuée le navire en marche, la première étape consiste à neutraliser l'appareil propulsif. Pour cela, on envoie des torpilles légères sur les hélices à l'arrière du paquebot, afin qu'il s'immobilise progressivement.

2) plus ou moins en parallèle, des Viper (AH-1Z) des Marines, accompagnés de MH-60K du 160th SOAR et de HH-60H du HSC-84 (un des escadrons spéciaux de l'US Navy) dans lesquels des tireurs d'élite ont pris place neutralisent tous les terroristes visibles sur les extérieurs et dans la passerelle. Si les terroristes ont des boucliers humains, malheureusement ceux-ci seront sacrifiés si besoin est.

3) une fois les extérieurs nettoyés, une noria d'hélicos de l'US Navy, des Marines et du 160th SOAR déposent une succession de groupes de commandos à différents points du navire (proue, poupe, toit, etc.). Leur but, progresser vers les éléments clés du navire, le plus rapidement possible. Si des otages paniqués leurs empêchent de continuer, ils ont l'autorisation de les neutraliser, car l'objectif est d'atteindre le plus rapidement possible les emplacements clés, afin d'éviter que les terroristes ne puissent tuer de très nombreux otages, ou pire faire sauter le navire.

Ces premières vagues sont composées de membres de Seals, de Marines Recon, de Delta Force et de toute autre unité formée aux interventions en milieu confiné maritime (équipes de visite des Coast Guard, etc.).

4) une fois ses premières vagues déposées, d'autres vagues composées de Marines sont déposées, avec comme objectif de fouiller et sécuriser le navire, suivies d'équipes de démineurs et d'équipes paramédicales en nombre, ainsi que finalement d'équipes d'aviation chargées de coordonner le balais des hélicos.

5) une fois le navire sécurisé, les équipes d'assaut contrôlent et recensent les passagers, en collaboration de l'équipage du navire, s'il est encore en état, pendant que les équipes paramédicales s'occupent de trier et d'évacuer les blessés vers les navires amphibies. Et de là, si la position du paquebot le permet, éventuellement évacués jusqu'à la terre (éventuellement via des MV-22/CV-22 si les distances sont trop importantes).

6) si les conditions le permettent (ou l'exigent…) le reste des passagers sont progressivement évacué jusqu'aux navires militaires, tandis que des remorqueurs prennent en charge le navire.

Bien sûr, pendant ce temps, les barges de débarquement patrouillent autour du navire pour récupérer toutes les personnes paniquées se jetant à la mer.

Mais ça va quand même être un massacre…

EDIT:

Les Cobra, c'est au cas où les terroristes auraient des armes lourdes, afin de moins exposer les tireurs des HH-60H et MH-60K, et accessoirement les hélicos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon moi j'ai une autre solution :

Y'a qu'a trouver la bestiole concernée

Elle te nettoie le bateau en 2 temps 3 tentacules

Bon après les otages .... dommages mais faut bien se nourrir hein  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ouais, carrément ! Le plus gros paquebot du monde, 300 otages zigouillés d'entrée, 100G$ à verser sur leur livret A de la banque des terroristes, les US qui doivent livrer Obama, rapatrier tout leurs soldats, et céder 4 états... ce qui est bien avec Stormshadow , c'est qu'il ne fait jamais dans la demi-mesure  :lol:

Y'a qu'a trouver la bestiole concernée

Elle te nettoie le bateau en 2 temps 3 tentacules

Bon après les otages .... dommages mais faut bien se nourrir hein  ;)

Pourquoi s'embêter à chercher cette sale bestiole, alors que l'on dispose d'un authentique héros américain spécialisé dans ce type d'opération ?

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=zP3R4nK6aZ0

Donc avec un sous marin de poche, on infiltre Steven déguisé en cuisinier, et bordel, ça va chier  O0

Sinon, ils enlèvent les missiles d'un SNLE classe Ohio, ils chargent les silos avec des gros futs contenant un liquide bien volatile qui produira un énorme nuage de gaz soporifique/incapacitant inodore et invisible lorsque les silos seront ouverts. Pendant la nuit, le SNLE fait surface au bon endroit par rapport au paquebot en fonction du sens du vent, ouvre les silos.. et on attend que ça s'infiltre bien partout pour aller récuperer tout le monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, ils enlèvent les missiles d'un SNLE classe Ohio, ils chargent les silos avec des gros futs contenant un liquide bien volatile qui produira un énorme nuage de gaz soporofique/incapacitant inodore et invisible lorsque les silos seront ouverts. Pendant la nuit, le SNLE fait surface au bon endroit par rapport au paquebot en fonction du sens du vent, ouvre les silos.. et on attend que ça s'infiltre bien partout pour aller récuperer tout le monde.

A ce niveau, pas forcément besoin d'y aller avec un sous-marin, l'exemple de Rouen le montre bien, les gaz, ça se répand TRES bien et TRES loin.  :lol:

Mais bon s'ils ont des masques, l'efficacité risque d'être réduite (après bon faut voir le type de gaz aussi), et le temps que les gaz rentrent dans tous les interstices du navire, les terroristes risquent de se rendre compte de quelque chose…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que Chris. a tout dit.

Rien qu'assembler et déployer les moyens en 24h, ça promet d'être fun :-\

Pour l'assaut, en théorie ça devrait être SEAL Team 6 en premier (potentiellement 4 x 50 opérateurs), avec Delta en seconde vague (4 x 75 opérateurs), et je suppose qu'ils plus entraîné à ce genre de missions avec le 160th. Des MH-47 pour débarquer en masse, ca doit être fun.

Après, ca va être chaud-bouillant, et je pense que quelques pontes du renseignement iront pointer à Pôle Emploi le lendemain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En y réfléchissant, si j'étais un terroriste assez cinglé pour prendre d'assaut en pleine mer un navire de croisière et exécuter 300 otages juste pour montrer ma détermination, je poserais certes ces différents ultimatum histoire de gagner du temps (voir des ultimatums un peu moins barbare histoire qu'ils y réfléchissent à deux fois avant de dire non), mais mon but réel serait d'envoyer le paquebot droit dans un terminal pétrolier ou gazier américain, histoire de créer un des plus gros buchers funéraire de l'histoire de l'humanité et faire passer le 11 Septembre pour un petit attentat à coté de celui-ci...

:happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Services psy-ops et coups tordus, vous avez 2h pour me pondre assez de matériel audio et vidéo à fournir aux réseaux (radio/télé/internet), pour accréditer l'hypothèse d'un groupe de terroriste composite et divisé, avec des éléments suicidaires et déterminés pendant que d'autres sont modérés et politiquement revendicatifs. Il faut faire annoncer par le pseudo-groupe suicidaire leur intention de tout faire péter.

Quand c'est prêt, on commence à diffuser, et moins d'une heure plus tard, on fait sauter deux grosses charges sur la coque du paquebot. Il n'est pas nécessaire de le couler, mais on peut déclencher une bonne situation de pré-naufrage. La position des charges est prévue pour que les voies d'eau soient susceptibles de montrer que le navire est en danger. Il faut couper la génération électrique. Si on peut avoir un ou deux incendies mineurs avec, c'est le top.

Ensuite, on profite du bordel ambiant pour approcher, avec des secours, mais aussi avec des équipes de SEALS ou autres commandos, dotés de respirateurs au cas où le naufrage prendrait de l'ampleur. Ils vont ratisser le navire, pousser dehors les vrais passagers et liquider tout ce qui semble porter une arme.

Ainsi, on sauve 4000 passagers, on annonce la perte de tous les terroristes soit dans le naufrage, soit dans l'attentat suicide qui l'a provoqué. On déplore 3200 passagers et membres d'équipage qui ont péri dans cet acte barbare. Avec ce bilan entre WTC-2001 et PH-1941, on tient un prétexte en or pour déclencher une nouvelle "War on Terror". Who's next ? D'où venaient les terroristes ? Ils réclamaient la restitution des états du sud, c'est un coup de Chavez ! Et les Iraniens, qu'est-ce qu'ils ont dit ? Ca les placera avant ou après la Corée du Nord s'il l'ont ouverte trop grand.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand c'est prêt, on commence à diffuser, et moins d'une heure plus tard, on fait sauter deux grosses charges sur la coque du paquebot.

Pas sûr que placer des charges explosives sur un navire filant à une quinzaine de noeuds soit réellement faisable (soyons réaliste les terroristes ne vont pas rester à l'arrêt, ou alors ils sont complètement débiles, mais dans ce cas ils n'auraient pas réussi à prendre le contrôle d'un tel navire...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sûr que placer des charges explosives sur un navire filant à une quinzaine de noeuds soit réellement faisable (soyons réaliste les terroristes ne vont pas rester à l'arrêt, ou alors ils sont complètement débiles, mais dans ce cas ils n'auraient pas réussi à prendre le contrôle d'un tel navire...).

Que les terroristes ne viennent pas me faire chier en ayant un réel contrôle du navire et de sa machine ! Ils filent 5 noeuds et puis c'est tout ! Et si c'est plus rapide, ils se prendront une torpille, sans sillage, de nuit !

Fallait pas m'énerver avec une POM, ça m'a mis de mauvaise humeur et je vais ravager tous les pays qui feront mine de leur avoir apporté un soutien (d'ailleurs, ça me rappelle le dénouement de la prise d'otages de l'Achille Lauro, avec la crise de Sigonella qui en a découlé entre les USA et l'Italie).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un SNA avec des commandos à bord, peut  aller jusqu'à trente nœuds, donc largement de quoi rattraper le paquebot. Si le soum dépasse le paquebot se met devant sa route et largue ses commandos avec des tracteurs sous-marins, je pense qu'ils peuvent réussir à monter discrètement à bord de nuit, pour neutraliser un maximum de terroristes avant l'arrivée de la cavalerie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un SNA avec des commandos à bord, peut  aller jusqu'à trente nœuds, donc largement de quoi rattraper le paquebot. Si le soum dépasse le paquebot se met devant sa route et largue ses commandos avec des tracteurs sous-marins, je pense qu'ils peuvent réussir à monter discrètement à bord de nuit, pour neutraliser un maximum de terroristes avant l'arrivée de la cavalerie.

Cette technique n'a jamais été employée à ma connaissance. Si les plongeurs ne parviennent pas à "s'accrocher" au navire, ils vont passer dans ses hélices.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette technique n'a jamais été employée à ma connaissance. Si les plongeurs ne parviennent pas à "s'accrocher" au navire, ils vont passer dans ses hélices.

Au moins ça immobilisera le bateau  :oops:

je suis déjà sorti !

Plus sérieusement, il n'y a pas des sortes de ventouses très puissantes qui existent pour se fixer au bateau ? Le temps de balancer un grappin ?

Sinon, ben 

Il ne reste qu l'aérocordage, ou l'approche furtive ( du moins la tentative ) par bateau en zodiac.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc c'est que s'ils se font repérés, en zodiac, sans appui aérien (pas discret…), ils n'ont aucune chance, les terroristes ayant un champ de tir parfaitement dégagé sur les commandos situés en bas de la coque

(faites chauffer les friteuses qu'on ait de l'huile bouillante à déverser sur les commandos  :lol: )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des terroristes prennent en otages tout le paquebot et ses 7200 passagers et membres d'équipages. L'US navy a suivi le paquebot de loin, le paquebot semble se diriger droit vers l'Océan atlantique.

Une vidéo a été mise sur internet par les terroristes où l'on assiste à l’exécution de 300 otages.

D'après la vidéo les terroristes sont lourdement armée avec FA/explosifs et GPB et des masques à gaz mais aucun idée du nombre, au moins une dizaine, probablement beaucoup plus.

Comment ont ils procédés pour tuer 300 otages?! il a fallu réussir a les regrouper je suppose puis les tuer un a un?!

avec 7200 gentils a bord on a forcément du renseignement ... personne n'arrive a communiquer avec l'extérieur, via radio, gsm, satcom, lampe torche?!

Les terros maitrisent ils le système informatique de bord, les camera de surveillance, les systemes de controle du navire etc. ? y a probablement moyen de hacker tout ca pour avoir du rens'

Je propose une infiltration sous marine, nageur de combat se faisant prendre en traine par l'étrave puis barefoot et grimpe version spiderman, entrée par un "hublot" bas si possible situé pas trop loin du faisceau informatique de bord. Puis pose d'une dérivation sur le réseau informatique de maniere a prendre le contrôle - y a forcément une backdoor qui existe pour ce genre de cas -.

Ensuite on passe en mode gros bordel.

- mise en marche arriere plein régime

- déclenchement de tout les disposif incendie, sprinkler, déblocage des porte toboggan, sirene ...

- ballastage brutal sur un bord

- gros coup de barre du même coté.

Et on espère que tout ce bocson suffira pour que les 7200 gentils défoncent la gueule de ces enculés!  :happy:

Parallèlement on lance un assaut aérien, avec parachutage basse altitude de chuteurs pour dégager le pont et les principal salle qui y accede, de maniere a sécuriser plus ou moins les accès au embarcation de secours.

Puis noria d'hélico pour déposer des commandos pour la visite systématique et le tri des fuyards.

A priori si le commando a embarqué a quai comme passagers, on a du compulser les fiches et trouver les identité sur les photo d'embarquement. Si les terros ont embarqué en mer on a eu du rens sur la methode et donc des infos sur le nombre d'infiltré et sur les moyens qui permet de remonté le style et les profils potentiels.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous n'y êtes pas ...

Sur ce genre de canote y a que des vieux et du personnel philippin ... on laisse glisser en souplesse et on diminue le déficit des caisses de retraite.

YO

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention pour l’assaut sous-marin , le navire a une vitesse de croisière de 22.6 nœuds soit 40km/h environ http://www.royalcaribbean.com/findacruise/ships/class/ship/home.do?shipCode=AL. Il faut donc détruire les hélices du navires. Le problème c'est que dés ce moment les terroristes vont commencer à exécuter tous les otages (et ça peut aller très vite vu qu'ils ont des explosifs) et même faire couler le navire. Les commandos devront être extrêmement rapide pour neutraliser tout les terroristes et évacuer tous les otages (surtout si le navire coule).

Sinon les hélicoptères ça fait du bruit et ça s'entend de loin. Et le parachutage me paraît plutôt hasardeux sir un navire qui se déplace à 40km/h. Un autre problème c'est que le navires fait 362m de long et a 18 ponts. http://www.royalcaribbean.com/findacruise/ships/ship/decks/deck/home.do?shipCode=AL. Ca va en faire du ratissage  :lol: :lol:

Pour le contrôle du navire, les terroristes contrôle tout mais je suppose qu'on peut hacker les caméra de surveillance et systèmes de communications.

Pour l'assaut je vois donc 2 options.

1- Assaut héliporté sans immobiliser le navire

2- Assaut combiné héliporté + zodiac + plongeurs après avoir immobiliser le navire grâce à une torpille. Les zodiac se déplaçant discrètement vers le navires puis accélérant quand le paquebot est immobilisée.

Le tout en mettant les jammers à fond pour brouiller les communications des terroristes + déluges de flash bang et sniping systématique de tous les accès et élimination de tous ce qui porte une arme.

Pour les hélicos y a t-il des trajectoires d'approche qui maximise la discrétion et la vitesse ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention pour l’assaut sous-marin , le navire a une vitesse de croisière de 22.6 nœuds soit 40km/h environ http://www.royalcaribbean.com/findacruise/ships/class/ship/home.do?shipCode=AL. Il faut donc détruire les hélices du navires

Mains non puisqu’un SNA peut aller jusqu'à trente nœuds en plongée. Avec des propulseurs ça doit faisable, je persiste ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mains non puisqu’un SNA peut aller jusqu'à trente nœuds en plongée. Avec des propulseurs ça doit faisable, je persiste ^^

Il faut voir à quel vitesse du peu larguer le sous-marin des SEALS et à quelle vitesse les écoutilles peuvent être ouvertes, car envoyer le SNA sous le paquebot, ça me parait un peu risqué…

Après bon, si tu as James Bond, il doit pouvoir faire du ski nautique en utilisant la traine sonar comme cable tracteur.

:happy:

Et cela veut dire que les commandos devront faire mumuse sous un navire filant à 40 km/h, ce qui est à mon avis très risqué et risque de leur rendre la tache très compliquée (bonjour la facilité de se mouvoir et même de réaliser des taches basiques à de telles vitesses et avec tous les remouds crées par la coque du navire…)

Pour les hélicos y a t-il des trajectoires d'approche qui maximise la discrétion et la vitesse ?

Au niveau vitesse, par l'avant, mais bon niveau discrétion visuelle c'est pas top. Par contre, comme il n'y aura probablement personne placé à l'avant, dehors, le bruit des hélicos sera atténué. Et si jamais il y a des sentinelles sur le pont avant, le bruit crée par l'air venant les frapper rendra la détection des hélicos moins rapides.

Au niveau discrétion visuelle, si le plafond de nuage est relativement bas, vol en altitude pour être au dessus du plafond des nuages puis à la verticale du navire descente rapide pour essayer d'arriver par le dessus. De plus, au niveau sonore, la couche de nuage doit en partie atténuer les bruits...

PS: et pour couvrir les bruits des hélicos, à la limite autorisée par les terroristes, tu fous des navires équipés de sono de malade (genre celle utilisée pour lutter contre les assauts de pirate, en pire), et, si c'est des intégristes musulmans, tu passes je ne sais quel groupe de rap US parlant de sexe et d'alcool.  :lol:  :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

par une nuit sans lune et sans étoiles, avec un vent inférieur à 30 km/h, on pourrait s'approcher sans bruit avec un dirigeable

mais je n'arrive par contre pas à trouver de grands dirigeables civils permettant de transporter plus d'une quinzaine de passagers... après recherche, il y a une référence d'une utilisation de dirigeable permettant d'acheminer des troupes pendant Irak2...

Après, il ne reste qu'à faire un assaut classique : descente en rappel et sauver ce qui peut être sauvé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

après recherche, il y a une référence d'une utilisation de dirigeable permettant d'acheminer des troupes pendant Irak2...

Ah ? Tu peux donner un lien stp ?

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,349
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Zoby_Zoba
    Newest Member
    Zoby_Zoba
    Joined
  • Forum Statistics

    20,553
    Total Topics
    1,211,277
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries