wielingen1991

Que pensez-vous des corvettes modernes ?

Recommended Posts

il y a une heure, christophe 38 a dit :

pas bon, l'emballement de la machine).

Ah ben quand les hélices émergent ; pas bon pour les moteurs qui partent en survitesse , y a intérêt qu'ils soient protégés contre çà sinon les tiges de culbuteurs flambent ( se tordent) ......etc

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

Pour l'autonomie même punition ... effectivement le very slender consomme moins ... mais il emporte aussi moins, avec beaucoup moins de volume disponible a bord pour une longueur équivalente. Impact direct sur l'endurance.

Pour l'Océan Eagle il est donné pour 5000 Nm à 12Kts malgré ses seulement 21m3 de carburant

Citation

Very high fuel economy: 238 nautical miles travelled at 15 knots with only 1 ton of fuel (nearly 50 miles for a mono-hull OPV at the same speed).
> Large modularity adapted to the full range of maritime surveillance tasks,
> High reliability and straightforward maintenance,
> An excellent ratio of “(surface area covered + performance) / operational costs”.
> UAV capabilities increasing largely the line of sight
separator
Main Characteristics

> Length Overall : 43.60 m
> Beam Overall : 15.70 m
> Maximum draught : 1.60 m
> Maximum speed : 30 Kts
> Range at 18 Kts : 3000 NM
> Range at 12 Kts : 5000 NM
> Crew : 13 persons
> Fuel : 21 m3
> Fresh water : 2.0 m3


Et pour le Yacht VSV monohull Mary Slim on a ceci dans une revue de Yachting

http://www.mby.com/news/vsv-mary-slim-cruises-portland-to-rockall-in-53-hours-41031

Citation

This 72ft wave-piercing vessel has recently completed an epic voyage across the North Atlantic, clocking up 1,422nm in 53 hours 29 minutes and 52 seconds.

The RYA-monitored voyage saw Richard Reddyhoff and his crew maintain an average speed of 26.6 knots for more than two days over the long weekend of 14-16 June.

As if this feat wasn’t staggering enough, the £1.8m powerboat was able to do this without refuelling its mammoth 14,000-litre fuel tank.

This gives it a fuel consumption rate of less than 57.7 gallons per hour – not bad for a 1,750 hp V12 twin turbocharged Caterpillar engine, paired with a Rolls Royce Kamewa water jet.

The journey to the remote Atlantic outcrop of Rockall would intimidate many skippers, but the crew of Mary Slim could rest easy, knowing that even the windscreen has been designed to withstand five tonnes of water pressure.

1400 Nm à 26 Kts cela ferait une Conso et autonomie respectable à 15 kts

 

il y a une heure, g4lly a dit :

mais ca ne permet pas de faire rentrer une corvette de 2000t dans un esquif de 250t :bloblaugh:

Dans le pdf des normes OTAN du SLC fourni par Armen, on a un tableau comparatif qui donne les autonomies d'un petit SLC de 600t Vs un de 2000t (tableau P19)

Citation

 

33 Knots Vs 33 Knots

Endurance w/o Support 

7 Days Vs 20 Days Range

2400N.Mi @ 15Knots Vs 4500N.Mi @ 16Knots

Logistical Self Sufficiency No Vs Yes

 

On voit ainsi qu'avec une Conso d'une tonne pour 238 Nm et avec 21 m3 de Fuel, l'océan Eagle est dans le range d'une 2000t.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, g4lly said:

Nettement moins sexy que les Skjold ... ou meme les Visby.

Moi j'aime bien mais de gustibus et coloribus non disputandum...

Ceci dit, les Skjold sont de chouettes barques mais sont assez spécialisées: le but est de faire sortir discrètement 5 Skjold à 60 nœuds d'un fjord, s'approcher d'un groupe russe, lancer 40 missiles NSM furtifs et rentrer à la maison (si possible tout aussi discrètement). On a pas de possibilités ASW ou AAW, contrairement aux Hamina (ASW à venir avec la MLU).

Les Visby sont plus grosses mais avec un armement qui aurait pu être plus important: 4 RBS-15 de plus et 4 Umkhonto (si ils n'avaient pas été annulés...). Si je dois admettre que ce sont de bien beaux navires, le rapport armement/déplacement n'est tout simplement pas aussi impressionnant.

 

Personnellement, j'attends de voir ce que le projet SQN 2020 va donner. On ignore encore presque tout de ce programme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@BPCs J’aime bien l’Océan Eagle comme patrouilleur. Faut dire que la formule tri c’est assez idéal comme compromis conso/endurance/vitesse de pointe/tenue à la mer...

Par contre le problème de tout multicoque c’est la charge utile limitée. Déplacement léger veut forcément dire plus de sensibilité à l’ajout de masse... ce n’est donc pas idéal pour emporter de l’armement. En plus les tris ont un volume relativement limité (par rapport à un cata ou mono), ce qui limite l’habitabilité et donc l’équipage, et donc la capacité multi-mission.

Bref, faut voire un tri comme l’Ocean Eagle comme un patrouilleur assez marin avec capacité d’intervention rapide, ce qui n’en fait pas une corvette mais plutôt un cotre de guerre comme à l’époque des corsaires... ;-)

640px-Le_Renard_(1).jpg

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Le_Renard_(1).jpg

C’est bien pour la surveillance des pêches, l’anti-piraterie, même pourquoi pas la patrouille anti-sous-marine. On peut coller un UAV léger, un RHIB et/ou un petit CAPTAS nano. Par contre pas d’armement vraiment lourd...

Edited by HK

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, HK said:

Par contre pas d’armement vraiment lourd...

On pourrait en faire un vedette lance missile rapide aussi ... disons qu'on peut mettre des truc "lourd" mais avec parcimonie ... tout ASM côtier ou tout ASuW littoral etc.

Le GROOOOS souci c'est la résistance au dommage de combat ... avec une coque fine le moindre impact coupe le bateau en deux. D’où la solution pour les Independance avec les énormes sponsons chargés aussi d'absorbé les dommages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ordre de grandeur

En restant dans le format corvette coque archimédienne classique , à  vitesse de 15 nds moyen et un déplacement de 2000 tonnes environ çà consomme moyen vers 35/40 kg au mille. En tablant sur une DF de 6000 nm à 15 nds , faut 200 à 250 tonnes de GO à loger , y a 131 tonnes sur un A69.

Share this post


Link to post
Share on other sites
21 minutes ago, ARMEN56 said:

Ordre de grandeur

En restant dans le format corvette coque archimédienne classique , à  vitesse de 15 nds moyen et un déplacement de 2000 tonnes environ çà consomme moyen vers 35/40 kg au mille. En tablant sur une DF de 6000 nm à 15 nds , faut 200 à 250 tonnes de GO à loger , y a 131 tonnes sur un A69.

Note que la coque effilée des VSV se prête plutôt pas trop mal a embarquer du liquide ... même s'il y a pas beaucoup de volume, la complication de ce volume est un moindre problème pour le GO.

On a des référence au tour du monde ... avec un vieux bateau Ilan explorer ... sous motorisé ... avec peu de volume a bord qui a fait le tour du monde sans souci.

22600 nmi avec 11 fuel stop ... 1900 nmi par run. Le machin consommait "154 litres per hour at up to 22 knots" ... Le pire c'est que le machin filait 22 noeuds avec seulement 235ch installé ... et une techno pré-2000s et un navire de 30m qui déplace moins de 40t ...

Tout ca pour dire que si on accepte de changer d'architecture il y a des gros gain envisageable coté vitesse et conso ... nouvelle architecture pas forcément super compatible avec un navire de combat.

Le coté intéressant mais peu poursuivi c'est la class Independance avec un vrai gros plus produit combat et polyvalence.

  • Les énormes sponsons permettent, comme dans les porte avion d'accepter des dommage au combat important, "latéralement" ... en gros un missile anti-navire va chatouiller un bord sans faire frémir l'autre.
  • L'étalement latéral et l’aspect "carré" pont principal permet un volume de chargement et une circulation inconnus bidimensionnel sur les navire classique "en long".
  • la grande surface et la forme du pont disponible permet d'étaler des éléments sensible plus librement.. . éloigner les explosif des logement ... les émetteur électro les uns des autres etc. et ce dans les deux dimension longueur et largeur. On peut imaginer facilement par exemple sacrifier les VLS "court" en les installant de manière périmétrique au bord des sponson. Préservant ceux d'un bord en cas de coup au but sur l'autre bord.

Tout ca pour dire que je regrette qu'il n'y ai pas des projets, plus raisonnable coté propulsion, basé sur cette architecture.

35fd6047e500db5475b2ac82ce543f2a.jpg

efd80b446f445e151e0df29853794750.jpg

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/12/2017 à 10:02, g4lly a dit :

Tout ca pour dire que je regrette qu'il n'y ai pas des projets, plus raisonnable coté propulsion, basé sur cette architecture.

Il y a eu la belle xwind 4000 de DCNS

images?q=tbn:ANd9GcTjA0OL0kwcGCLqo_vl3MQ

Le 27/12/2017 à 08:21, g4lly a dit :

Le GROOOOS souci c'est la résistance au dommage de combat ... avec une coque fine le moindre impact coupe le bateau en deux.

Actuellement avec le caractère chirurgical d'une frappe par ASM, n'importe quel coup au but mettra également un petit  monocoque HS si cela éclate la propulsion ou le CO.

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, g4lly a dit :

On pourrait en faire un vedette lance missile rapide aussi ... disons qu'on peut mettre des truc "lourd" mais avec parcimonie ... tout ASM côtier ou tout ASuW littoral etc.

Assez d'accord : en visant un équipement de type Skoljd et si besoin en utilisant une version un peu plus grosse :

Nigel Irens à conceptualisé une version 57,5 et une version 70 m.

Le vrai problème est que malgré ses qualités évidentes en terme de rapport tenue de mer, conso etc... le trimaran peine vraiment à faire son trou.

Et j'imagine ainsi difficilement notre Royale qui a pu voir de la fatigue sur certaines coques de frégates à renforcer à un moment, ou qui voit avec inquiétude la difficile fin de vie de ses FAA se lancer dans une option trimaran. :blush:

Il y a 10 heures, g4lly a dit :

Tout ca pour dire que si on accepte de changer d'architecture il y a des gros gain envisageable coté vitesse et conso ... nouvelle architecture pas forcément super compatible avec un navire de combat.

Donc oui au changement d'architecture mais en restant plus probablement dans le monocoque (ou le quasi monocoque comme les super Yacht 49 de la page précédente.

Reste l'option du VSV :

_nik4439.jpg?crc=162963460

Si on regarde le Mary slim et ses 22 m, une version à l'échelle x3 aurait 66 m et un mètre Bau de près de 12,6 m en ayant une réserve de fuel de 42 t :

Cela ferait un beau successeur furtif au Combattante FS 46 ou FS 54 dont les dernières versions sentent vraiment le Réchauffé (il faut aller jusqu'à la version CL65 pour avoir un design stealth mais là encore avec une autonomie de seulement 3500 Nm@12 kts).

FS46_back.png

FS56_CAM.png

Du Côté de DCNS, il y a eu aussi le SMX-25  qui était une coque de type VSV doublée d'une capacité de submersible.

Le design de coque pourrait lui aussi servir à un VSV de surface-et-puis-c'est-tout

28786.jpg

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins celles-ci existent ( cf. Détente , Voiliers .. ) :  wikipedia => 

Le KNM Skjold (P960) est une corvette côtière lance-missiles de la Marine royale norvégienne. 1re bâtiment d'une classe de 6 navires à laquelle il donne son nom, il est initialement un prototype servant à leur mise au point, il est ensuite rééquipé et amélioré pour être porté au standard de série

Le Skjold est un catamaran à effet de surface de 274 tonnes pour 47 m de long propulsé par des hydrojets. C'est, avec les autres bâtiments de sa classe, le navire de combat le plus rapide du monde, une fois le coussin d'air gonflé entre les 2 coques (ce qui a pour effet de réduire d'un mètre cinquante le tirant d'eau), il peut atteindre la vitesse de 60 nœuds (110 km/h). Conçu pour optimiser sa furtivité radar, magnétique et infrarouge, il est armé de 8 missiles antinavires NSM portant à plus de 150 km, d'un canon de 76 mm OTO Melara à cadence rapide (120 coups/minute) tirant jusqu'à 16 km et d'un lanceur double Simbad pour missiles sol-air à courte portée Mistral guidés par infrarouge ... il assure principalement des missions de souveraineté dans la zone économique exclusive norvégienne

+Mer Marine :     https://www.meretmarine.com/fr/content/norvege-les-patrouilleurs-du-type-skjold

Ce programme ambitieux implique notamment DCNS, sélectionné en 2003 par la marine norvégienne pour équiper les six bâtiments, spécialement conçus pour les opérations en eaux littorales. L'organisation industrielle du contrat, notifié par la Norwegian Defense Logistics Organization (NDLO) fut assez originale, regroupant au sein d'un consortium trois industriels non solidaires: Le chantier Umoe Mandal, le groupe Kongsberg Defence & Aerospace et DCNS, qui a mobilisé jusqu'à 80 personnes sur ce programme en France et en Norvège. En partenariat avec KDA, le groupe français a été chargé de la conception, du développement et de l'intégration du système de combat et du Combat Management System (CMS) des Skjold. Son offre a notamment été retenue en raison du succès de sa participation dans un précédent programme, dans un contexte de concurrence internationale assez sévère, portant sur la mise à niveau des 14 patrouilleurs du type Hauk, entre 1997 et 2004. « Le programme Skjold fut une suite logique de la modernisation des Hauk, qui s'était bien passée. Les Norvégiens nous ont donc fait confiance pour poursuivre la collaboration sur leurs nouveaux bâtiments », explique Christophe Pichon, directeur du programme Skjold chez DCNS

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/12/2017 à 15:38, Bechar06 a dit :

Le Skjold est un catamaran à effet de surface de 274 tonnes pour 47 m de long propulsé par des hydrojets. C'est, avec les autres bâtiments de sa classe, le navire de combat le plus rapide du monde ...

Conçu pour optimiser sa furtivité radar, magnétique et infrarouge, il est armé de 8 missiles antinavires NSM portant à plus de 150 km, d'un canon de 76 mm OTO Melara à cadence rapide (120 coups/minute) tirant jusqu'à 16 km et d'un lanceur double Simbad pour missiles sol-air à courte portée Mistral

Mais seulement 800 Nm d'autonomie (à 40 kts toutefois) : on reste dans une logique de petit SLC "côtier" sans que son design permette clairement une autonomie transatlantique comme le super Yacht 49

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, BPCs said:

Mais seulement 800 Nm d'autonomie (à 40 kts toutefois) : on reste dans une logique de petit SLC "côtier" sans que son design permette clairement une autonomie transatlantique comme le super Yacht 49

 

BPCs, j'ai regarde qqs videos Youtube du super yacht 49 "Khalilah"... je pense comprendre pourquoi tu en es tant amoureux...

:laugh:

 

 

Edited by HK

Share this post


Link to post
Share on other sites

@HK

,Oui, Oui, tu as raison! !

J'ai juste craqué pour ce qu'il y a en dessous de la ceinture... de flottaison :tongue:

48M-SuperSport-Golden.jpg?w=496&h=225&cr

48M-SuperSport.jpg?w=343&h=228&crop&ssl=

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un des rares liens avec des données techniques sur le Palmer supersport  48m

http://www.g-yachts.com/fr/yacht-for-sale-nouveau-pj-48-ss-pv250.html

Avec notamment les données de Conso à différentes vitesses

Et à 15.5 Kts 160 l/h et range "transatlantique" soit 3000 Nm moyennant un réservoir additionnel de 6000 l en plus des 30000 l de base (et avec une réserve de 10%) soit 10,3 l au Nm.

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, BPCs a dit :

Et à 15.5 Kts 160 l/h et range "transatlantique" soit 3000 Nm moyennant un réservoir additionnel de 6000 l en plus des 30000 l de base (et avec une réserve de 10%) soit 10,3 l au Nm.

A comparer avec les données citées par @ARMEN56

Citation

Ordre de grandeur

En restant dans le format corvette coque archimédienne classique , à  vitesse de 15 nds moyen et un déplacement de 2000 tonnes environ çà consomme moyen vers 35/40 kg au mille. En tablant sur une DF de 6000 nm à 15 nds , faut 200 à 250 tonnes de GO à loger , y a 131 tonnes sur un A69.

A noter que l'A69 (qui remplit ainsi son exigence OTAN pour un SLC) est donné pour 4500 Nm soit 29 kg du Nm.

On est donc dans un rapport de 3 en terme de conso.

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, BPCs a dit :

est donné pour 4500 Nm

oui

4500 Nm à 15 nds ou

3000 Nm à 18 nds

j'ai un autre doc qui me donne du 3465 Nm à 18 nds

et 131 tonnes de GO utile

Notes que  dans ces DF tu as les diesels alternateur qui tirent dessus aussi

 

Edited by ARMEN56

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi j'adore celle-ci

IMG_4841.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais bon c’est du pur CMN. Bling bling pour leur clientèle corrompue.

Ça marche aux Émirats ou au Mozambique (un scandal d’état qui a coûté des milliards à l’un des pays les plus pauvres de la planète), mais j’attends de voir une marine sérieuse acheter leurs produits.

Edited by HK
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, HK a dit :

Oui mais

Oui , je trouve la silhouette un peu chargée pour du format corvette. Certaines exigences mili imposent de la « distance » donc de « l’aération ». Ex ; CEM fonctionnelle top side , et intégration soutes à munitions dans les fonds qui nécessite de l’isolement sécu genre séparation zone vie et capa gazole par des mailles vides impactant L et B ….etc

Ceci dit , belle gueule quand même :rolleyes:

Edited by ARMEN56
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/12/2017 à 08:21, g4lly a dit :

On pourrait en faire un vedette lance missile rapide aussi ... disons qu'on peut mettre des truc "lourd" mais avec parcimonie ... tout ASM côtier ou tout ASuW littoral etc.

Le GROOOOS souci c'est la résistance au dommage de combat ... avec une coque fine le moindre impact coupe le bateau en deux. D’où la solution pour les Independance avec les énormes sponsons chargés aussi d'absorbé les dommages.

Pour revenir sur une version ASuW de l'Ocean 43 Minehunter, celle-ci emporte un poisson AUV Seacat de 220 kg et sinon 6 minekiller SeaFox de 40 kg :

Soit 460 kg

20141010011401_5.jpghttps://www.meretmarine.com/fr/content/cmn-le-patrouilleur-ocean-eagle-en-version-guerre-des-mines

on est assez proche d'une configuration à 2 missiles Martes d'environ 300 kg chaque.

Mais dans le registre ASuW , MBDA serait en préparation d'une version ship launched du missile ANL de 110 kg

Citation

MBDA studies Sea Venom/ANL surface launch variant

Richard Scott, London - IHS Jane's Missiles & Rockets 

23 November 2016

Key Points

Initial feasibility studies have examined modifications to the Sea Venom/ANL missile round, and the design of a box launcher

MBDA has conceptualised a containerised 'bolt-on' surface launcher installation accommodating up to 12 canistered missiles


MBDA has begun early engineering development work on a putative surface-launched version of the new Sea Venom/Anti-Navire Léger (ANL) lightweight anti-ship missile, company officials have confirmed to IHS Jane's.

A simulator representation of the proposed surface-launched variant in operation was shown by MBDA at the recent Euronaval 2016 exhibition in Paris. Initial feasibility study activities, underway since early 2016, have considered modifications to the standard helicopter-launched Sea Venom/ANL missile round, and the design of a box launcher.

(137 of 625 words) 

Or il y a une utilité potentielle de porteur de missile antinavire léger comme ce fut le cas avec le prédécesseur du Sea Venom / ANL , le Sea Skua

Citation

The next major outing for Sea Skua was during the 1991 Iraq War where Sea Skua would be used by the Royal Navy to sink 4 Iraqi patrol boats and severely damage at least 12 others small vessels including minesweepers and landing craft. The Gulf War operation was interesting for a number of reasons; it validated the Royal Navy’s insistence on maintaining an effective capability against small craft through a combination of equipment and training and in an unusual situation, found itself in a position of possessing a capability unavailable to the US Navy. Although the US had purchased the much larger Kongsberg Penguin missile it was not used by helicopters at the time.

Operating in conjunction with USN SH-60’s proved to be a good partnership.

The infamous ‘Bubiyan Turkey Shoot’ saw a number of Iraqi vessels caught in open water and severely damaged over a period of days, read more here about the 18 hits from 25 Sea Skua launches.

https://www.thinkdefence.co.uk/uk-complex-weapons/sea-venom/

Sea-Skua-SL-1.jpg

Avec une combinaison d'ANL , de Simbad et d'un autocanon, on obtiendrait une version "Vedette ASM" de l'Ocean Eagle mais avec une autonomie supérieure.

Nota : cela pourrait tout aussi bien être envisageable pour une version SLC (Small Littoral Combattant) du PLG (l'autonomie en moins)...

Avec une huitaine d'ANL , qq Mistral un minidrone et une pièce de 76 mm on aurait une barcasse suffisante pour escorter les BPCs en période de paix, ou passer au large de côte inhospitalière parce que menace asymétrique.

 

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/01/2018 à 17:43, BPCs a dit :

Avec une combinaison d'ANL , de Simbad et d'un autocanon, on obtiendrait une version "Vedette ASM" de l'Ocean Eagle mais avec une autonomie supérieure.

Nota : cela pourrait tout aussi bien être envisageable pour une version SLC (Small Littoral Combattant) du PLG (l'autonomie en moins)...

Avec une huitaine d'ANL , qq Mistral un minidrone et une pièce de 76 mm on aurait une barcasse suffisante pour escorter les BPCs en période de paix, ou passer au large de côte inhospitalière parce que menace asymétrique.

La question de l'autonomie d'une version Corvette d'un PLG n'est pas si rédhibitoire quand on voit l'autonomie d'une petite  P400 -  -4500 Nm à 14.5 Nds soit celle d'un Small Littoral Combattant.

Citation


Une autonomie importante : 15 jours de mer. Le bâtiment peut parcourir une distance de 4500 nautiques à la vitesse de 14,5 nœuds. Son autonomie en vivres frais est de 20 jours pour 28 personnes grâce à deux chambres froides à 4°C et -18°C.

http://www.netmarine.net/bat/patrouil/boudeuse/caracter.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sigma-10514

Au salon BSDA-2018 à Bucarest

A ce salon, la surprise est venue de la part de Damen, déjà propriétaire en Roumanie du chantier naval de Galați, port du Danube à quelques dizaines de kilomètres de ses bouches se déversant dans la Mer Noire.

Connaisseurs du marché roumain et leurs liaisons avec les USA, ils propose une offre sui generis pour les quatre corvettes pour la marine roumaine, leurs partenaires sur ce projet étant Raytheon, Boeing, Thales şi General Dynamics.

Basée sur la Sigma-10514 (105 m de long et 2 365 tonnes de déplacement) elle innove par les armes retenues, voir les « accessoires ».

Sur la maquette exposée et ce que j'ai pu comprendre de la bouche des exposants, ils proposent :

AA :

RIM-116 Rolling Airframe Missile, probablement sur un lanceur de 21 missiles

et surtout un RIM-162 Evolved SeaSparrow Missile (ESSM), dans un VLS (pas visible sur la maquette) installé à la proue, derrière le canon, peut-être un Mk 41 VLS avec 8 cellules, soit 32 ESSM.

Comme dans le marché des corvettes est inclus aussi la modernisation des deux frégates Type 22, peut-être le même armement sera retenu (si victoire Damen).

 

ASuW

Tubes lance-torpilles carénés. Je ne sais pas quel type de torpille

Sonar trainé (peut-être) AN/SQS-510(V) produit par General Dynamics Canada

Mer-Mer

Harpoon

 

Canon rapide 57 mm (peut-être Bofors)

 

Radar AESA

Thales RN100

 

Système de combat

Thales TACTICOS

 

https://image.noelshack.com/fichiers/2018/20/5/1526640894-sigma-10514.jpg

 

https://image.noelshack.com/fichiers/2018/20/5/1526640894-sigma-10514prova-jpg.jpg

 

https://image.noelshack.com/fichiers/2018/20/5/1526640894-sigma-10514pupa.jpg

 

Déjà posté sur le fil BSDA-2018

Edited by Zalmox
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Zalmox a dit :

A ce salon, la surprise est venue de la part de Damen, déjà propriétaire en Roumanie du chantier naval de Galați, port du Danube à quelques dizaines de kilomètres de ses bouches se déversant dans la Mer Noire.

STX OSV  avait la main sur les chantiers roumain d'à coté ; TULCEA et BREILA

Il y a 22 heures, Zalmox a dit :

Basée sur la Sigma-10514 (105 m de long et 2 365 tonnes de déplacement) elle innove par les armes retenues, voir les « accessoires ».

Sur la maquette exposée et ce que j'ai pu comprendre de la bouche des exposants, ils proposent :

Pas de gros écarts par rapport aux SIGMA marocaines , si ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, ARMEN56 said:

Pas de gros écarts par rapport aux SIGMA marocaines , si ?

Quelques-écarts quand-même.

Le principal est sur le couple radar-anti-aérien: Damen a jusqu'à présent utilisé des SMART-S Mk2 sur toutes ses variantes, à l'exception de la 9113 indonésienne qui utilise un MW08 (la 10514 indonésienne utilise le SMART-S). L'usage d'un AESA est nouveau (je ne connais pas le RN-100 et il n'apparaît pas dans leur catalogue. Ce ne serait pas le NS100 qui semble être un successeur au populaire SMART-S Mk2 dans la gamme de Thales NL?). De même, les SIGMA s'étaient pour l'instant contenter de MICA-VL. L'usage du plus gros ESSM est également nouveau. Cependant, je ne suis pas d'accord avec @Zalmox sur les VLS utilisées: les Mk41 sont des gros trucs et la plus petite faire (self-defence) fait 5.3m de haut et peut accueillir des SM-2MR Block III. Sur une corvette, la présence de Mk.56 est plus probable. Cependant, rien n'est impossible et il n'est pas dit que les SIGMA roumaines ne finissent pas avec un Mk41: il s'agit d'un design modulaire après tout...

Autre changement par rapport aux versions précédentes: la présence d'un sonar de traîne. À ma connaissance, les SIGMA ont toujours fait usage d'un sonar de coque mais jamais de traîne. Je ne connais pas le SQS-510 mais une rapide recherche montre qu'il s'agit d'un système pouvant être utilisé soit traîné, soit monté sur la coque et faisant partie de la suite de senseurs des frégates classe Wielingen belges (j'espère que les Roumains vont acheter une version plus à jour...). Je ne vois pas de sonar de coque (peut-être caché sur la photo) mais la présence d'un sonar traîné sur SIGMA n'est pas impossible (voir SIGMA Multi-Mission Bay).

La présence du RAM, du 57mm et du Harpoon sont aussi des nouveautés: la gamme SIGMA utilisait précédemment un 76, des Exocet et dans un cas (10514 Indo) un Millennium. Cependant, la 10514 POLA2 devrait être équipée de la sorte donc ce n'est pas si nouveau que ça (juste pas en service).

Enfin, par rapport aux corvettes marocaines (prenons les 10513), les modèles 10514 proposés jusqu'à présent sont plus larges (de 1m), déplacent légèrement plus (30 t de plus) et ont 1000 nmi de plus d'autonomie (je suppose à 18 nmi qui est leur vitesse de croisière)..

 

 

1 L'image montrée par Zalmox ne colle cependant pas avec un NS100 donc je nage un peu dans l'incertitude sur ce coup-là

2 À noter que la 10514 POLA devrait s'appeler 10714 suivant la nomenclature de DAMEN vu qu'elle a des dimensions différentes de la 10514 Indonésienne: 107m de long pour 14 de large. Ça s'accompagne d'un déplacement plus élevé (2500t)

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    21,001
    Total Topics
    1,351,405
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries