Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Somalie] Piège en haute mer pour des pirates au large


Bill
 Share

Recommended Posts

Bien qu'on soit au courant de la situation de ces régions, l'état des armes me surprend toujours... et dire que ca fonctionne encore. Comme quoi les adjudants sont trop sévères dans nos armées...  :lol:

Ca montre aussi que les pirates n'ont pas (pour l'instant) des petits bateaux rapides. Vu le moteur, ca doit faire 15-20 noeuds grand max

Link to comment
Share on other sites

C’est vrai que les AK sont dans un état déplorable mais ce qui compte dans une arme c’est l’état intérieur. En plus je me méfie des réparations du genre un coup de peinture noire sur le bronzage éraillé, moralité tout le bronzage fout le camp.

Pour la vitesse des embarcations, je vous fais confiance avec deux restrictions pour avoir fait un peut de nautisme la taille des moteurs croit effectivement avec la puissance mais pour des raisons d’économie il n’existait dans les années 80 que 3 ou 4 tailles de capotages autant dire que la différence entre un 80 et un 160 chevaux ne sautait pas aux yeux.

En plus 20 nœuds c’est quoi la vitesse moyenne d’un cargo et ce n’est pas une porche entre l’instant où vous demandez la puissance et celui où elle se fait sentir combien de temps ?

Link to comment
Share on other sites

Pour la vitesse des embarcations, je vous fais confiance avec deux restrictions pour avoir fait un peut de nautisme la taille des moteurs croit effectivement avec la puissance mais pour des raisons d’économie il n’existait dans les années 80 que 3 ou 4 tailles de capotages autant dire que la différence entre un 80 et un 160 chevaux ne sautait pas aux yeux.

En plus 20 nœuds c’est quoi la vitesse moyenne d’un cargo et ce n’est pas une porche entre l’instant où vous demandez la puissance et celui où elle se fait sentir combien de temps ?

je connais ces skiffs , j'ai navigué pas mal dessus en version 6 et 7.5mètres , on les trouve partout en Afrique ( " pirogue yamaha " )et j'en louais au pêcheurs au Gabon pour me balader , avec un 40Cv 2T ça n'atteint pas les 20kts et ça  a du mal a déjauger , avec un 70cv ça va mieux , par contre tenir

un 160Cv a barre franche c'est impossible , le plus gros que j'ai essayé en barre franche etait un 115 mercury avant que les constructeurs limitent la puissance en barre franche a 70cv pour raisons de securité et fallait être costaud et vigilant  :rolleyes:.......

au vu des photos je penche pour des 40 a 50cv , ça doit donner entre 15 et 18kts a mon avis chargé " léger "

pour l'état des armes , s'ils ont de l'huile 2T , ils pourraient quand même les entretenir ces gougnafiers !  >:( ......quoique c'est

peut-etre mieux comme ça  =D

Link to comment
Share on other sites

C’est vrai que les AK sont dans un état déplorable mais ce qui compte dans une arme c’est l’état intérieur. En plus je me méfie des réparations du genre un coup de peinture noire sur le bronzage éraillé, moralité tout le bronzage fout le camp.

Pour la vitesse des embarcations, je vous fais confiance avec deux restrictions pour avoir fait un peut de nautisme la taille des moteurs croit effectivement avec la puissance mais pour des raisons d’économie il n’existait dans les années 80 que 3 ou 4 tailles de capotages autant dire que la différence entre un 80 et un 160 chevaux ne sautait pas aux yeux.

En plus 20 nœuds c’est quoi la vitesse moyenne d’un cargo et ce n’est pas une porche entre l’instant où vous demandez la puissance et celui où elle se fait sentir combien de temps ?

Comme dit fool selon les photos on voit des moteur de 20 a 60cv 2temps - au dela on se retrouve avec des modele de plus de 100kg c'est pas pas super pratique sur ce genre de barcasse - ...  sur des barque comme ca difficile de dépasser les 20 kts par mer calme ou a peine plus ... et des que ca s'agite un peu trop y il faut lever le pied sérieusement. En plus "l'antifooling" doit pas etre super performant :lol:

Par contre les bateau de commerce ne vont pas vite ... la plupart file moins de 20kts ... ou a peine 20kts. Seuls les gros porte conteneur file 23 voir 25kts en croisiere "eco", il ne sont d'ailleurs pas inquiété. Les paquebot aussi peuvent normalement filer plus de 20kts et doivent pouvoir s'enfuir sans trop de souci, sauf si c'est une embuscade. Pour les autres ... il plafonne souvent a 17/18kts selon l'état de matériel peut etre meme un peut moins ... d'ailleurs les convois filent tout doucement autour de 15kts c'est pour ca que certain ne veulent pas les prendre et prefere passer seul et compter sur la "vitesse"

Il semble d'ailleurs que les poursuite soit laborieuse avant l'abordage des navires par les pirates ... si le navire de commerce manoeuvre suffisament pour repousser l'abordage en premiere intention.

Pour les floreal c'est amusant ... si tu bache le 100mm ... et que tu déguise un peu l'arriere et qu'avec le soleil on voit mal les mat ... effectivement elles passent pour un navire de commerce ... sans probleme lol ... ses logne sont vraiment standard marine marchande vu au raz de l'eau comme ca ... faudrait juste lui mettre un petit coup de peinture civile :)

Link to comment
Share on other sites

pour les pétoires ,vue tout le plomb qu'ils se sont envoyé dans se pays depuis pas mal de temps ,ils arrivent quand même à nous emmerder ,de plus avec le taux de sel qu'il y a dans ses eaux ,disons que l'air marin n'est pas là pour améliorer l'état extérieure de l'arme ,j'pense pas qu'ils aient des kalash navalisé  :lol:(déjà que les famas en armurie à djibouti prenait des points de rouille malgrés l'huile sans sortir de l'armurie avec le taux d'humidité dans l'air alors la je ne vous raconte pas) .

Link to comment
Share on other sites

Avis aux fumeurs de khat ...

C'est une mission bien inhabituelle pour un patrouilleur d'ordinaire affecté à la surveillance et la police des pêches dans les mers australes. Actuellement, l'Albatros est intégré à l'opération européenne Atalante, destinée à la lutte contre la piraterie au large de la Somalie. Il fait partie des trois bâtiments français participant en ce moment à Atalante (avec la frégate Nivôse et l'aviso Commandant Ducuing). On notera que cela représente plus de 25% des moyens engagés dans l'opération, qui compte 10 navires et un avion de patrouille maritime espagnol, épaulé régulièrement par un Atlantique 2 de l'aéronautique navale.

Lancée le 10 décembre 2008 suite à l'explosion, l'an dernier, des actes de piraterie, Atalante vise à accompagner les navires de commerce dans le golfe d'Aden et sécuriser le rail de navigation. Ils escortent, par ailleurs, les cargos du Programme alimentaire mondial (PAM) qui transportent du fret humanitaire jusqu'en Somalie. Les pirates opérant désormais plus loin de leurs bases, et notamment au large du Kenya, la zone couverte par Atalante s'est élargie, certains bateaux croisant désormais au large du Kenya. C'est, ainsi, que le Nivôse a intercepté, dimanche dernier, 11 pirates, qui naviguaient à 900 kilomètres à l'Est de Mombasa.

Outre les unités provenant de métropole, la Marine nationale s'appuie également sur les bâtiments basés à La Réunion, troisième port militaire français. C'est le cas du Nivôse et de son sistership, le Floréal, mais aussi, désormais, de l'Albatros.

Ex-chalutier construit en 1967, ce navire mesure 85 mètres de long pour un déplacement de 2800 tonnes en charge. Unité hauturière, il présente un important rayon d'action, son autonomie étant de 25.000 nautiques à 9 noeuds (ou 14.700 nautiques à 14 noeuds). Doté d'un équipage de 50 marins, son armement comprend un canon de 40 mm et deux mitrailleuses de 12.7 mm.

L'Albatros surveille d'ordinaire les grandes zones de pêche des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).

http://www.netmarine.net/bat/patrouil/albatros/index.htm

Link to comment
Share on other sites

Petit aparté : A propos de la libération des otages de La Tanit, la veuve du skiper a réagi vertement à l'information délivrée par Europe 1, selon laquelle son époux aurait été tué par une balle tirée par un commando. Je trouve quand même cette polémique totalement déplacée à l'égard de la famille du disparu. Fin de l'aparté.

A propos des images de ces armes saisies, voilà qui va surement faire pleurer dans les chaumières des bien-pensants, qui victimiseront ces pirates aux pétoires rouillées qui ont l'air inofensives pour le quidam qui n'y connait rien.

Link to comment
Share on other sites

Article très intéressant surtout sur le processus décisionnel et les rapports entre intervenants (intérieur, affaires étrangères, défense, police, armée, service de sécurité,...)

Je copie juste la conclusion

The operation lasted for three weeks, at a cost to the German treasury well in excess of the combined ransom payments of recent years. The failed campaign demonstrated that without improved logistics and available aircraft and ships, the GSG-9 is incapable of operating swiftly enough in comparable situations.

Link to comment
Share on other sites

c'est surtout qu'en la matière les forces spéciales et les états ont des ego sur-développés et que chacun aime bien tout faire tout seul ...

Surtout les Schleuhs qui se prévalent d'une antériorité certaine depuis l'affaire du Boeing de Mogadischio (déjà) il y a presque 30 ans

Link to comment
Share on other sites

Pour la balle du Français .

La théorie est infondée .

Déjà ,ça voudrait dire que le type aie eu les mains libres ,je pense quand même que les preneurs d'otages ,attachent les mains de leurs otages. Ensuite ,les divers otages étaient séparés les uns des autres ,chacun dans un bout du bateau ,donc il n'avait rien à protéger, si ce n'est lui .

Et c'est vraiment manquer de respect à nos commandos Marine ,que de les décrire comme des psychopates de la gachette prêt à tirer sur quelqu'un qui tend une main nue . Avis Perso .

Je pense aussi que c'est une balle Française ,ou qu'une des balles qui a touchée ce type était Française , mais je me baserais plutôt sur le fait "qu'on" ne parvienne pas à trouver cette balle ,que sur une supposition telle .

Link to comment
Share on other sites

les journalistes tendent à décrire la réponse de Miss Tanit comme "aggressive"

Je la trouve pour ma part très posée pour quelqu'un qui a perdu son compagnon dans des circonstances violentes et troubles.

En gros, elle a dit que le journaliste a parlé trop vite et sans savoir de quoi il parlait.

C'est un peu ce qu'on leur reproche souvent...

Link to comment
Share on other sites

deux membres du SAS accompagné le GSG9 .pareil  avec les néerlandais ,trois officiers du SAS furent mis à leurs disposition lors de la prise d'otage d'un train par des terroristes moluquois en mai 1977 .cela venait au départ d'une liaison entre la france ,grande -bretagne et allemagne de l'ouest puis d'autres pays comme l'irlande  ,l'autriche et l'espagne dans la période 1976-1980 face à la menace terroriste permettant l'échange de bon procédé.

Link to comment
Share on other sites

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/piraterie-la-jeanne-d-arc-attaquee-06-05-2009-365546.php

Même la Jeanne! Le navire dédié à la formation finale des officiers de marine français est rentré, hier, à Brest, après une avant-dernière campagne de cinq mois passés en océan indien. A la manière de la frégate Nivôse la semaine dernière, la Jeanne d'Arc a, elle aussi, été confondue avec un navire de commerce. Une nuit où le porte-hélicoptères croisait au large de la Somalie, les opérateurs radar de la Jeanne ont remarqué deux embarcations rapides remontant rapidement dans son sillage. Après quelques minutes, il n'y avait plus de doute possible. Il s'agissait bien de deux hors-bord fonçant sur le navire français. Il était autour de 4h du matin lorsque les sirènes de combat ont réveillé l'ensemble du bord. Et cette fois-ci, il ne s'agissait plus d'un exercice. Le pont d'envol s'est éclairé comme un sapin de Noël. Les puissants projecteurs se sont immédiatement braqués en direction des deux bateaux fonçant dans une nuit noire. La Jeanne d'Arc s'est retournée et s'est retrouvée nez à nez avec les pirates qui n'ont pas tardé à changer leurs plans. «Nous n'avons pas eu besoin de tirer, ils se sont envolés comme ils étaient arrivés», explique le commandant Hervé Bléjean. Nous avons attendu le lever du soleil pour faire décoller un hélicoptère qui ne les a jamais retrouvés, seulement le bateau-mère, abandonné avec son moteur et un drapeau américain à l'intérieur». «La scène a été plus qu'instructive puisque nous avons parfaitement pu suivre leur technique d'approche».

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...