Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Somalie] Piège en haute mer pour des pirates au large


Bill
 Share

Recommended Posts

non mais par contre y'a des lois qui peuvent s'appliquer pour peu qu'un prefet maritime par exemple ait envie de jouer :

mise en danger de la vie d'autrui par exemple ca va très bien dans l'idée (que ce soit eux même ou les equipes qui devront eventuellement intervenir pour les tirer de la mouise)

une bonne prcoédure judiciaire aux fesses devrait les calmer

Link to comment
Share on other sites

non mais par contre y'a des lois qui peuvent s'appliquer pour peu qu'un prefet maritime par exemple ait envie de jouer :

mise en danger de la vie d'autrui par exemple ca va très bien dans l'idée (que ce soit eux même ou les equipes qui devront eventuellement intervenir pour les tirer de la mouise)

une bonne prcoédure judiciaire aux fesses devrait les calmer

Encore faut-il que ça passe aux infos pour qu'on sopit au courant de ce qu'on encourt.

Link to comment
Share on other sites

Encore faut-il que ça passe aux infos pour qu'on sopit au courant de ce qu'on encourt.

A priori rien ne t'empêche de circuler, encore plus en dans les eaux internationales.

Sauf a déclarer une zone d'exclusion de navigation, y a pas vraiment de solutions pour empêcher nos nationaux de naviguer la bas.

Link to comment
Share on other sites

A priori rien ne t'empêche de circuler, encore plus en dans les eaux internationales.

hum y'a un problème légal là

effectivement si en théorie rien ne te l'interdit il n'est pas autorisé non plus de mettre la vie de ses paxs en danger

c'est le même principe que pour la navigation aérienne

tu es responsable d'un point de vue civil (cad que quelqu'un qui morfle à bord de ton bateau ou avion peut se retourner contre toi pour des dommages et intérêts)

et si le procureur s'est levé du mauvais pied et qu'il a un dosseir béton tu peux aussi devenir responsable pénalement (défaut d'equipement de sécurité, défaut d'appréhension du danger en partant en pleine tempête etc)

des mises au pénal se sont déja vu pour des skieurs hors piste par exemple alors qu'ils sont sortis par alerte avalanche

je vois pas ce qui empecherait de faire de même

Link to comment
Share on other sites

hum y'a un problème légal là

effectivement si en théorie rien ne te l'interdit il n'est pas autorisé non plus de mettre la vie de ses paxs en danger

c'est le même principe que pour la navigation aérienne

tu es responsable d'un point de vue civil (cad que quelqu'un qui morfle à bord de ton bateau ou avion peut se retourner contre toi pour des dommages et intérêts)

et si le procureur s'est levé du mauvais pied et qu'il a un dosseir béton tu peux aussi devenir responsable pénalement (défaut d'equipement de sécurité, défaut d'appréhension du danger en partant en pleine tempête etc)

des mises au pénal se sont déja vu pour des skieurs hors piste par exemple alors qu'ils sont sortis par alerte avalanche

je vois pas ce qui empecherait de faire de même

On parle aussi d'une interdiction de bricoler le dimanche quand on bosse le lundi ;)

Plus sérieusement, on ne peut pas tout interdire ... surtout pas la libre circulation des gens, ou leur liberté de  s'adonner a tel ou tel activité.

Sinon faudrait interdire le foot le WE parce que ca coute des IJ le lundi a la CNAV ...

Pour les regle de navigation y a pas mal de chose qui rentre en jeu, et si des français, voyage sur un pavillon de je ne sais ou dans les eaux internationale je vois mal un procureur français s'autosaisir pour mise en danger d'eux même?!

Enfin j'ai jamais eu vent de tel affaire même si on en parle parfois pour intimider le petit peuple, en pratique c'est difficile a mettre en œuvre, et ca va contre l'avis des professionnel du secteur, que ce soit la montagne ou la mer.

Par contre ... rien n'obliger la France a se bouger le cul plus que ca pour aller les récupérer apres. Y a une notion de risque raisonnable a prendre ou pas. Si le risque est grand pour aller les chercher, et que les conditions dans lesquelles ils ont pris ce risque est considéré comme déraisonnable on peu tres bien décider de les laisser dans leur merde.

Pour les avalanches il y a eu des poursuites, suite a des plaintes, en général des responsable des pistes touchées par les avalanches. Mais ca reste rares comme cas, parce que c'est pas tres bon pour l'image des stations.

A priori se faire prendre en otage ne regarde que soit meme ... je vois pas trop qui pourrait porter plainte ...

Link to comment
Share on other sites

Des pirates attaquent l'armée française par erreur.

Crédits photo : Marine NationaleDes pirates somaliens ont attaqué par erreur le navire de ravitaillement "La Somme" de la Marine de guerre française dans la nuit du 19 au 20 avril et six d'entre eux ont été arrêtés, a annoncé mercredi la force navale de l'UE Atalante.

Les pirates somaliens ont choisi la mauvaise cible. "Dans la nuit du 19 avril, à 400 milles marins au large de la Somalie, le navire de commandement et de ravitaillement français Somme a été attaqué par des pirates à bord de deux esquifs", a déclaré le quartier général d'Atalante dans un communiqué. "La Somme effectuait une mission de soutien à l'opération antipiraterie de l'UE Atalante, lorsqu'elle a été attaquée, les pirates qui ont fait feu sur l'unité de la Marine nationale l'ayant apparemment confondu avec un navire marchand", a-t-il expliqué.

Des tirs d'avertissement leur ont fait comprendre leur erreur, et les deux esquifs ont pris la fuite. L'un d'entre eux a pu être rattrapé et arraisonné "avec quatre pirates à son bord". Au cours de cette chasse, la Somme a aussi intercepté "le bateau-mère, arrêtant deux personnes et confisquant le matériel d'assaut" qui se trouvait à bord. Les six pirates et l'esquif saisi ont été embarqués sur la Somme. L'autre esquif a pu prendre la fuite tandis que le bateau-mère a été détruit.

C'est la deuxième fois que des pirates attaquent par erreur la Somme, dont les superstructures peuvent, surtout la nuit, la faire passer pour un navire civil. La première fois, le 7 octobre 2009, cinq d'entre eux avaient été interpellés et leur esquif capturé. (source AFP)

http://info.sfr.fr/faits-divers/articles/Six-pirates-arretes-apres-attaque-d-un-navire-de-guerre,135889/?sfrintid=HPA_actu_MEA1_portail

Link to comment
Share on other sites

Excellent ce truc !  :happy:

Parcontre juste une petite question :

- vu que les pirates attaques les navires marchants a cause de leur misère comment ils trouvent les moyens pour avoir des armes ?  :rolleyes:

- ensuite vu que leur matériel de combat à été "confisqué" on fait quoi avec ?

Merci des réponses  ;)

Link to comment
Share on other sites

comment ils trouvent les moyens pour avoir des armes ?

hum dans certains pays d'afrique les armes ne coutent rien

au Congo une Kalash coute le prix d'un poulet

en Somalie y'a des stocks depuis belle lurette et de toute façon toujours des trafiquants ou des milices pour approvisionner le marché avec du materiel de seconde main mais qui fonctionne

ensuite  le matériel de combat que l'on confisque est très souvent détruit ou parfois mis sous scellés sur demande judiciaire (exceptionnelle). En principe pour les armes c'est passage par dessus bord et pour les navires criblage par le fond par pétardage ou usage comme cible d'entrainement

Link to comment
Share on other sites

vu que les pirates attaques les navires marchants a cause de leur misère

C'est surtout en raison de l'absence de toute autorite et de gouvernement. Ca a favoriser l'apparition de bandes, et depuis ce phenomene s'est structure. Il y a des commanditaires, des executants, des gens qui blanchissent l'argent, jusqu'a un niveau qui menace la stabilite de l'economie kenyane, notamment dans l'immobilier. L'argent n'est pas vraiment un probleme lorsque l'on voit le montant des rancons payees.

Link to comment
Share on other sites

Une attaque sur un bastion pirate?!

http://www.corlobe.tk/article19222.html

Des forces étrangères non-identifiées, à bord de 4 bâtiments de guerre, de petites embarcation et des hélicoptères, ont donné l’assaut samedi sur la localité de Hobyo, bastion des pirates somaliens, située à quelques 140 km de la capitale, selon des témoignages recueillis auprès de témoins.

Les militaires ont effectué 2 attaques surprise sur le village côtier en 24 heures, à la recherche des chefs des pirates somaliens, et de leurs matériels. Mais ils ont seulement mis la main sur 5 embarcations qui étaient sur la côte, prêtes à perpétrer des actes de piraterie.

Ils ont aussi détruit un poste-base des pirates et confisqué une radio et d’autres matériels.

Des résidents de la localité de Hobyo ont déclaré à EFE que la première attaque s’était produite samedi à 3 heures du matin (heure locale), alors que la majorité de la population dormait. Les attaquants sont revenus dans l’après-midi et sont arrivés au village depuis la côte.

Guled Jumale, un ancien de Hobyo, a décrit les bâtiments à bord desquels les attaquants sont arrivés et a assuré qu’ils avaient "détruit les filets des bateaux de pêche".

"Ils sont revenus dans l’après-midi, ils ont ouvert le feu sur le village de tous côtés, mais personne n’a été blessé", a ajouté Jumale, qui exige que les forces inconnues qui ont donné l’assaut, prennent en charge le remplacement du matériel de pêche détruit.

Il s’agirait, si elle était confirmée, de la première action de ce type en Somalie. Aucun pirate n’a été arrêté.

Aucune des forces internationales présentes dans les eaux somaliennes, n’a confirmé encore cette attaque. Une personne se présentant comme le chef des pirates dans le sud de la Somalie, Jama Adam, a confirmé les faits par téléphone.

"Nous sommes conscients que certaines forces arboraient le pavillon français ou danois, je ne suis pas sûr, et elles ont attaqué Hobyo. Elles voulaient arrêter certains dirigeants de notre groupe mais elles ont échoué", a-t-il affirmé.

"Nous sommes mieux préparé qu’en 2009. Ils n’arrêteront jamais un seul pirate. Au contraire, ils perdraient des vies avant de nous arrêter", a-t-il ajouté.

Adam a refusé de dire où il se trouvait, mais il a insisté que les groupes de pirates poursuivraient leurs attaques comme jusqu’à présent.

"Les attaques ne nous dissuaderont pas de faire notre travail. Nous croyons que nous accomplissons un service national, nous empêchons les violations de nos eaux territoriales. Nous ne nous arrêterons pas à moins que nous ayons un gouvernement qui les protège", a déclaré Adam, qui a mis au défi les forces internationales de venir le chercher à Haradhere si elles voulaient l’arrêter.

Aucune source indépendante n’a pour l’instant confirmé si l’attaque sur Hobyo a bien eu lieu, ni qui l’a mené. La population du village rappelle que les forces françaises ont mené 2 incursions en 2008 et 2009 [1] qui ont provoqué la mort de plusieurs pirates et l’arrestation de nombreux autres.

Link to comment
Share on other sites

http://bruxelles2.over-blog.com/article-les-seychelles-hub-aerien-pour-la-lutte-anti-pirates-49375735.html

"Les Seychelles deviennent, plus que jamais, un point incontournable de la lutte anti-pirates au niveau aérien. En ce moment, d'après les informations que je possède, de bonne source, il y aurait 5 à 6 avions de patrouille ou surveillance maritime d'EUNAVFOR Atalanta, basés dans les Seychelles : les deux avions Luxembourgeois (+ 1 de réserve), l'avion suédois des gardes-côtes Dash 8, le P3 Orion portugais (prévu pour Djibouti, il a finalement été placé aux Seychelles, pas de place sur le parking), et un Falcon 50 français (qui va y "résider" pour quelques semaines). Chacun de ses avions a une utilité et peut parcourir tout le bassin sud somalien. Dans un plus court rayon interviennent les Merlin III luxembourgeois ; au-delà les autres avions qui peuvent atteindre jusqu'aux côtes kenyanes ou tanzaniennes (jusqu'à la limite du 11° Sud fixée comme limite d'opération pour Atalanta)."

Link to comment
Share on other sites

Et allez, encore un bateau pirate coulé par la Royale

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/01/97001-20100501FILWWW00111-somalie-un-bateau-de-pirates-coule.php

Par contre, le Tonnerre qui coule un navire ???  On nous aurait installé dessus des canons en douce ?

plus vraisemblablement pétardage par des commandos ou artificiers montés à bord

Link to comment
Share on other sites

Un pétrolier russe capturé par les pirates.

http://www.fr.rian.ru/world/20100505/186631670.html

Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé mercredi le détournement du pétrolier Moskovski-Universitet avec un équipage russe au large des côtes somaliennes.

"Nous sommes au courant du détournement du navire et confirmons la présence à son bord de 23 ressortissants russes en qualité de membres d'équipage", a annoncé à RIA Novosti le porte-parole adjoint de la diplomatie russe, Igor Liakine-Frolov.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,908
    Total Members
    1,749
    Most Online
    LucieLeroy789
    Newest Member
    LucieLeroy789
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...