Raoul

Comme en 40 ?

Recommended Posts

On sentait bien, depuis quelques temps, que tout ça allait mal finir...

L'arrivée au pouvoir de l'aile dure du Tea-Party (!) suite à l'assassinat d'obama avait, en effet, de quoi inquiéter.

Hélas, nos décideurs ont continué à considérer les usa comme un allié sûr et n'ont donc pas modifié notre budget de la Défense, ni les grands choix en matière d'équipement.

Ce n'est qu'avec la violation de plus en plus fréquente de la ZEE de la Guyane fçaise par les compagnies pétrolières US, que notre gouvernement à commencer à protester, notamment à l'ONU.

Surprise ! En réponse à cette protestation, les gouvernement US décide de donner une bonne leçon à ces frenchies.

Profitant de la période pendant laquelle nous n'avons qu'un snle à l'eau, les USA lancent une campagne de bombardement extrêmement brutale (mais non nuke) sur nos principaux sites stratégiques. Le gros des frappes est effectué avec des MDC et des B2.

Résulat, la base de l'Ile-Longue est neutralisée, de même que Toulon. La quasi-totalité de l'adla est détruite au sol. Seule l'ADT s'en sort sans trop de casse, mais elle ne peut pas faire grand chose.

Reste bien sûr, le snle qui était en patrouille et qui (par chance) continue à être joignable par nos systême de comm de secours.

Gros dilemne pour nos décideurs :

-céder à la pression US en se désarmant totalement et en leur cédant les droits d'exploitation au large de la Guyanne

-ne pas céder et répliquer en sachant que d'une part, les us ont fait savoir qu'ils utiliseront le nuke si jamais on s'en sert, et que d'autre part, cette réplique nuke ne pourrait être qu'unique et non graduelle (le dernier snle n'aurait que peu de chances de survie après avoir tiré).

Ha, bien sûr, la donne eût été trés différente si on n'avait pas réduit notre permanence à la mer à un seul snle (pour des économie de bout de chandelle) ; on aurait alors pû répliquer avec un snle sur les sites militaires US en leur disant qu'on est prêt à raser leurs villes (avec le 2ème snle) s'ils s'en prennent aux notres, mais, ce n'est pas le cas ! Il ne nous reste que cet unique snle... qui ne pourra pas rester indéfiniment à l'eau, d'ailleurs.

Dans cette dramatique situation, ce que je ferais :

Faire pateinter les us en prétextant je ne sais quoi.

Pendant ce temps, faire accoster discrêtement le snle dans un endroit sûr pour récupérer ses têtes nuke au plus vite pour en faire des mines nuke transportables à dos d'homme ou presque.

Faire transporter une partie importante de ces 96 "mines" vers nos territoires américains (st pierre et Miquelon notamment) ou directement sur le sol US, par sna, et/ou le snle survivant et/ou tout autre moyen.

Répliquer avec ces mines sur qqs cibles us symboliquement fortes (bases aériennes et ports en Europe, sites stratégiques en Amériques).

Menacer de faire pêter le reste de ces "mines" sur leurs villes s'ils veulent continuer la guerre.

Résultat : on n'a presque plus d'armée, mais notre agresseur ne s'en sort pas indemne et l'honneur est sauf.

A vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Situation invraisemblable par essence (même s'ils étaient dans une situation où se mettre à jouer comme ça, l'Iran serait ciblé avant :lol:), même avec des extrêmistes ignares disposant d'un pouvoir absolu aux USA (si déjà ça c'était si facile). Mais bon....

Honnêtement, c'est un wargame, mais ce n'est pas un "warfighting" game, un warfare game; il s'agit ici uniquement de processus de décision, de relations internationales et de psychologie des dirigeants et des pays, à base de "qui ose quoi", "qui pense que l'autre va oser quoi/est prêt à faire ça ou non".

La question est celle du SNLE et de comment on s'en sert, même si j'ai de francs doutes sur un transbordement discret des missiles: ils seraient détectés, suivis et neutralisés pendant leur temps d'indisponibilité, avant même de considérer la faisabilité d'un transport transatlantique et de l'installation de "mines nucléaires" en des endroits servant à quelque chose, sans qu'il y ait détection et interception (sans omettre le fait que tant que c'est pas fait, on est dans un cas franc de pantalon baissé, avec une posture extérieure au pur bluff).

Et la question devient surtout à 100% une affaire de relations internationales: des pays de l'UE au pied du mur, forcés de choisir, une Chine et une Russie qui ne peuvent que profiter de l'occasion, et en fait quasiment tous les pays significatifs du monde qui doivent prendre une position, sur fond de la question latente de "qui serait le suivant", dès lors que l'hyperpuissance se met à jouer la politique de la canonnière (nucléarisée si besoin est).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les USA lancent une campagne de bombardement extrêmement brutale (mais non nuke) sur nos principaux sites stratégiques. Le gros des frappes est effectué avec des MDC et des B2.

En gros une sorte de Pearl-Harbour quoi !?

Sauf que là ça peut tourner à un conflit USA vs UE + ONU.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Situation invraisemblable par essence

Je ne comprends pas ce qui le rend invraissemblable par essence...

Est-ce en raison de l'essence même des usa ou en raison du  fait que, même limitée à une seul snle dans l'eau, notre force de frappe ne peut qu'être dissuasive ?? :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La réaction des autres puissances aura effectivement des impacts. Mais je doute qu'elles risquent le feu nuke pour nous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La réaction des autres puissances aura effectivement des impacts. Mais je doute qu'elles risquent le feu nuke pour nous...

Ah non, bien sûr.

Par contre les bases et flottes américaines se feront attaquer conventionnellement un peu partout.

Les pays peuvent, aussi, intervenir non militairement: Coupures des lignes d'approvisionnement en pétrole et marchandises, blocus économique et financier... combien de temps pourra tenir les USA ?

Si les américains passent au nucléaire, ben les autres aussi! Certains ne se feraient pas prier pour le faire à la demande de l'ONU (genre: Chine, Russie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il faut céder , certe du point de vue de l'honneur c'est pas l'idéal mais vu que la guyanne ne sert que pour les fusées. On trouvera sans problème une autre solution tel qu'un lancement depuis une barge.

Ou sinon menacer de riposter au nuke en leur disant bien qu'il ne seront plus la 1ère puissance économique au moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non, bien sûr.

Par contre les bases et flottes américaines se feront attaquer conventionnellement un peu partout.

Gros risque de réplique nuke.

Je crains qu'il ne faudra compter que sur nous-mêmes. En tous cas, certainement pas sur les européens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il faut céder , certe du point de vue de l'honneur c'est pas l'idéal mais vu que la guyanne ne sert que pour les fusées. On trouvera sans problème une autre solution tel qu'un lancement depuis une barge.

Ou sinon menacer de riposter au nuke en leur disant bien qu'il ne seront plus la 1ère puissance économique au moins.

Si les usa se la jouent fine en faisant en sorte que notre propre poluation soit bien consciente de la situation, je pense que nos dirigeants capituleront car le gros des citoyens préfèrera qu'on ne réplique pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis il ne faudrait même pas réfléchir. Une frappe massive (nucléaire ou non) sur notre sol implique une riposte nucléaire. Rien qu'une explosion nucléaire sur le sol US leur coûtera bien plus cher que ce qu'ils pouvaient espérer récupérer avec l'exploitation de notre pays. Enfin on se trouve dans une situation ou la dissuasion a échoué donc il est probable que notre président n'ait pas le réflexe de riposter (et on peut difficilement lui en vouloir vu que ça ne changerait rien à notre situation)

Sinon je ferrais un gros chantage nucléaire. Soit les USA (et leurs alliés) nous remboursent dans les 30 jours en nous livrant 200 avions de combats moderne (F18 ou F35) et quelques navires soit on riposte et on fait le maximum de dégâts.

Les Anglais ont encore une dissuasion ? S'ils l'ont je leur impose de nous aider et de nous donner le contrôle d'un de leurs SNLE. Les autres européens doivent nous donner (ou prêter gratuitement) des typhoon pour nous permettre de reconstruire immédiatement une armée de l'air et une marine. Le budget militaire français devient illimité et les factures seront transmise à la banque de France qui imprimera (en toute illégalité mais on s'en fout) des € ce qui n'aura presque aucun effet vu que les autres pays de la zone euro assumeront. Un chantage sur la Russie pourrait aussi être d'actualité. Leur forces nucléaires sont suffisamment performante pour nous vendre/donner/louer un SNLE et ses têtes nucléaire.

En cas de non soutient de nos alliés européens, on les atomise. Avec nos 16 M51, on peut frapper le moyen Orient (et bloquer la production de pétrole), Londres et les principales villes européennes. Pour les USA, si on a peur de les atomiser (ils pourraient riposter) on pourra toujours s'en servir d'IEM et détruire une grande partie des systèmes électroniques US. Sinon la méthode la plus performante pour détruire les USA est peut-être de frapper Moscou et Pékin pour que leurs forces nucléaires ripostent sur la cause de l'attaque.

Si nos alliés ou ennemis acceptent notre chantage, on doit pouvoir assez rapidement disposer d'une nouvelle armée crédible. Il faudra relancer la production d'arme nucléaires et avoir une posture plus ferme (pour éviter toute nouvelle attaque) avec probablement un retour à 6 SNLE ensuite nos Barracuda pourraient embarquer des SCALP à tête nucléaire et nos FAS (à partir de détachements "autonomes" de 3/4 rafales B et d'un A400M ou A330MRTT) seront éparpillés sur toute la planète (surtout sur nos territoires en Amérique centrale et Amérique du Nord) et le programme Hades sera relancé (sur un châssis de Leclerc, on doit pouvoir embarquer quelques missiles nucléaires soit ballistique soit à base d'ASMP optimisés sinon on peut créer des S51.2 comparable dans leur utilisation aux SS20 russes) Nos détachements dans nos DOM/TOM seront très fortement renforcés avec pour consigne de tirer sur tout ce qui a un drapeau américain.

Si on ne récupère pas une armée et qu'on refuse de tout atomiser (ou que notre SNLE c'est fait couler à force de d'attendre la décision du président) il faudra capituler et se préparer à une guerre asymétrique. Il faudra aussi encourager très fortement le terrorisme antiaméricains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gros risque de réplique nuke.

Je crains qu'il ne faudra compter que sur nous-mêmes. En tous cas, certainement pas sur les européens.

Mais si, mais si. Les Européens nous pretrons des avions de transports et quelques formateurs. (toute allusion à une histoire très recente est totalement fortuite :lol:)

Plus serieusement, je pense que l'on doit pouvoir s'occuper, seul et avec succès, de la VI° flotte, ainsi que la base US de Djibouti. Il est fort a parier que les autres pays européens demandent aux américains (à minima) de quitter leurs territoires (Allemagne, Espagne, GB...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal les pistes d'ARPA; mais elles font l'impasse sur la réactions de notre propre population (qui, "conseillée" par des bhl et consorts, feront sûrement pression pour un baissage de froc dans les règles).

Après tout, à ce stade, on n'a pas perdu grand chose (à part notre armée et notre zee guyanaise).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleur est ce que la France pourrait riposter si on ajoute aux destructionx si dessus celle de l'élysée ?

Le PC Jupiter (?) est sensé résister à une attaque nuke, alors du conventionnel, ça devrait aller  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le PC Jupiter (?) est sensé résister à une attaque nuke, alors du conventionnel, ça devrait aller

Oui mais si les USA décide d'y aller au nuke avec du style une dizaine de W88 sur l'élysée pour détruire à coup sûr le PC Jupiter, peut-on quand même riposter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais si les USA décide d'y aller au nuke avec du style une dizaine de W88 sur l'élysée pour détruire à coup sûr le PC Jupiter, peut-on quand même riposter ?

S'ils utilisent du nuke dès la phase initiale, on ne se posera pas de question avec notre unique snle (surtout que la destruction de l'Elysée = destruction d'une bonne partie de Paris).

Nous avons des systême de transmission/commandemnt de secours qui doivent permettre de réagir en cas de "décapitation" de ce style.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'ils utilises du nuke dès la phase initiale, on ne se posera pas de question avec notre unique snle (surtout que la destruction de l'Elysée = destruction d'une bonne partie de Paris).

Pas sûr on est confronté au même problème que sans le nuke. Si on riposte c'est la fin de la France, si on cède on s'en sort un peu près. Et d'ailleurs les antennes de transmission ne sont-elle pas vulnérable à une frappes conventionnel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas ce qui le rend invraissemblable par essence...

Est-ce en raison de l'essence même des usa ou en raison du  fait que, même limitée à une seul snle dans l'eau, notre force de frappe ne peut qu'être dissuasive ??

Le risque d'un missile nucléaire qui passe et frappe une grande ville, tant qu'il est là, reste complètement dissuasif, d'une part. Mais pour le reste, c'est la façon dont fonctionne le monde: ce n'est pas au nom d'un principe que "ça ne se fait pas" que les grandes puissances, et surtout l'hyperpuissance, ne jouent pas la politique de la canonnière (sauf quelques cas extrêmes, et ils posent problème, coûtent cher en capital politique/économique/commercial, et vous suivent longtemps) avec les pays dont ils veulent quelque chose; ça correspond à une gamme de réalité bien plus large qui font le fonctionnement de la planète, et dans laquelle la dimension militaire ne compte pas comme tu sembles le penser, et où une guerre, surtout entre Etats importants, est l'aboutissement d'un long processus où beaucoup de choses ont été essayées (même par les gouvernements en apparence les plus déraisonnables), mais où surtout la tectonique des plaques géopolitiques a radicalement changé, même si en surface peu semblent avoir bougé. Il n'y a pas de "one shot" en relations internationales, ou en tout cas personne n'en présuppose, et outre le changement massif qu'impliquerait une guerre france-USA (avant et après qu'elle arrive), les grands Etats réagiraient forcément, et de préférence par anticipation (autant pour préserver un équilibre donné, marchander leur aide, se prémunir contre un changement plus radical et imprévisible, et tant qu'à faire, utiliser la France comme glacis avant d'apprendre qui est le suivant).

Ajoutons qu'en plus, une telle guerre génèrerait une crise économique quasiment sans précédent, et surtout une qui serait anticipée avant même les premiers accrochages au large de la Guyane.

Que peut le monde contre des USA inexplicablement versés dans un mouvement de "c'est moi qui commande et prends les trucs cools et si t'es pas content je te nuke la gueule"? Arrêter de commercer avec les USA (ou compliquer/ralentir le commerce: augmenter des prix, retarder des contrats, ajouter des clauses, limiter l'accès des USA aux capitaux -notamment pour leur dette....), utiliser les ressortissants américains disséminés dans le monde, innonder les réseaux de communication américains d'infos contredisant les sources US (à supposer que le débat public et le 1er Amendement aux USA aient préalablement disparu), orchestrer des vagues sans précédent d'attaques informatiques, couper des câbles sous-marins arrosant les USA, saisir des avoirs américains hors de leur territoire, ou simplement les menacer, attaquer le dollar, entraver la circulations des biens/individus/capitaux intéressant les USA, organiser plus ou moins discrètement des actions et mouvements d'opinions (boycotts et compagnie).... Il existe bien des choses pouvant véritablement tuer un pays bien, bien avant d'entrer dans un scénario de casus belli stricto sensu, et plus y'en a qui participent, plus l'effet est radical. Sans compter que dans un tel scénario, le simple effet de la posture américaine provoquerait une réorientation massive des postures internationales et "blocs" d'alliance (solides et/ou de circonstance). C'est la loi immémoriale des relations internationales: dès qu'une puissance trop dominante (sans contrepartie) émerge, il y a une coalition opposée qui entend lui casser les ailes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal les pistes d'ARPA; mais elles font l'impasse sur la réactions de notre propre population (qui, "conseillée" par des bhl et consorts, feront sûrement pression pour un baissage de froc dans les règles).

Après tout, à ce stade, on n'a pas perdu grand chose (à part notre armée et notre zee guyanaise).

Le pas grand chose est très relatif (tu oublie des milliers de militaires lâchement assassiné par notre ex-allié). Comme en 40 des opportunistes risquent d'en profiter pour nous attaquer. Le Mexique (ou directement les USA) va nous annexer Clipperton, le Canada va nous annexer St Pierre et Miquelon, la Guyane sera prise par le Brésil, l'Inde s'occupera de la Réunion, l'île Maurice devrait récupérer Mayotte, les USA vont aussi récupérer nos terres australes. Je pense qu'on risque de perdre la quasi totalité de nos territoires d'outre mer, notre dissuasion nucléaire et notre armée. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle pas grand chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houlala ! , les US raseraient Paris au nucléaire pour donner une leçon aux français pour quelques puits de pétroles en Guyane, vous trouvez pas que vous exagérez un petit peu, là ?  :rolleyes:

Par contre il faudrait que Raoul nous détail un peu ce qu'il nous reste en matos (après le 1° bombardement) pour voir ce que l'on peut faire, et avec quel(s) allié(s) éventuel(s).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houlala ! , les US raseraient Paris au nucléaire pour donner une leçon aux français pour quelques puits de pétroles en Guyane, vous trouvez pas que vous exagérez un petit peu, là ?  :rolleyes:

Par contre il faudrait que Raoul nous détail un peu ce qu'il nous reste en matos (après le 1° bombardement) pour voir ce que l'on peut faire, et avec quel(s) allié(s) éventuel(s).

C'est sûr que ce scénario est ... très très très improbable.

Même des américains complètement ravagés du bulbe n'iraient pas attaquer la France pour s'approprier du pétrole guyanais :

- des gains ridicules comparés aux coût des conséquences d'un tel acte (réaction française et mondiale)

- le risque d'une escalade Nuke

- une très longue liste d'autres pays plus faibles, plus riches en pétrole et non alliés (le Venezuela par exemple),...plus intéressants à attaquer que la France

Mais bon, on se doit d'accepter les bases de départ du scénario ^^

Bon, moi je dis que face à des USA avec des dirigeants aussi stupides et irrationnels, il ne sert à rien de répliquer. On panse nos plaies, on met le paquet sur les moyens non militaires (service secrets, diplomatie, économie,...) pour faire tomber le Gvt des USA (ça devrait aller vite vu que c'est des cinglés).

Une fois que des dirigeants normaux sont revenus aux commandes, on exige des indemnités et des compensations à la hauteur des pertes subies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- le risque d'une escalade Nuke

Ben oui, une attaque surprise Nuke sur Paris c'est aussi assassiner des dizaines milliers de touristes étrangers, dans lesquels il y aura forcement des Russes, Chinois, britanniques, Indiens, Pakistanais, Israéliens... Et ça m'étonnerai pas qu'ils répliquent d'une manière ou d'une autre (au nuke par exemple). Dans tous les cas, ça deviendrai une guerre: USA contre le reste du monde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pas grand chose est très relatif (tu oublie des milliers de militaires lâchement assassiné par notre ex-allié). Comme en 40 des opportunistes risquent d'en profiter pour nous attaquer. Le Mexique (ou directement les USA) va nous annexer Clipperton, le Canada va nous annexer St Pierre et Miquelon, la Guyane sera prise par le Brésil, l'Inde s'occupera de la Réunion, l'île Maurice devrait récupérer Mayotte, les USA vont aussi récupérer nos terres australes. Je pense qu'on risque de perdre la quasi totalité de nos territoires d'outre mer, notre dissuasion nucléaire et notre armée. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle pas grand chose.

Je suis d'accord avec toi, mais je ne suis pas sûr que le "français moyen" le soit et qu'il accepte le risque de perdre nos villes (donc sa vie) pour venger nos pertes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce scénar est improbable, nous sommes tous d'accord. Mais, je pense qu'il a le mérite de mettre en lumière les failles de notre dissuasion depuis que nous sommes passé à 1 seul snle constament à l'eau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleur ta solution de tunnel souterrain ou des silos avec plein de leurre permetterait à toutes les ICBM de survivre l'attaque initiale et de riposter graduellement sans mettre en danger les TN restante.

Une autre solution serait d'avoir 6 SNLE complètement armée soit 96 M51 avec 10 TN chacun soit 960 TN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 328
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    ThincanKiller
    Membre le plus récent
    ThincanKiller
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 507
    Total des sujets
    1 197 397
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets