Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Votre brigade idéale


stormshadow
 Share

Recommended Posts

P4, Il ya 2 trucs que je ne comprends pas:

J'y peux rien si la majorité de la coloniale a atterrit dans les brigades médianes et que deux de ces rgt sont doté de VBCI et potentiellement plus a terme, le tout complété par le VBMR lourd.

Je comprends pas le rapport entre les troupes de marine et l'emploi que tu préconises des brigades légères.Pour mener si j'ai bien compris un combat mobile et décentralisé dans le désert.

Tu sais, je suis un peu un charlatan alors un ORBAT!!!

De quoi? (c'est sur qu'avec l'EPC il y aurait du changement...)

Le de quoi? veut il dire un orbat de quoi, ben des brigades légères,médianes et de décision.

Link to comment
Share on other sites

Ma brigade idéale:

- 2 régiments de combat

- 2 régiments d'appuis

- 1 régiment de reconnaissance/surveillance/guerre électronique/informatique

- 1 régiment de soutien

régiment de combat:

- 2 compagnies d'infanterie avec 4 sections de 40-60h par compagnie

- 2 escadrons de véhicule de combat avec 4 pelotons de 4 véhicule de combat par escadron

- 1 batterie de défense AA courte portée

régiment d'appuis:

- 4 batteries d'artillerie à 8 canons ou LRM chacune

- 1 batterie de défense AA longue portée SAMP/T

3 type de brigade: lourde/medium/légère avec la même composition mais différend véhicule pour les même rôles

Véhicule de combat:

- Leclerc modernisé pour les brigades lourdes

- VBCI ou ERBC avec tourelle mortier 120mm + 40CTA + lance missile/roquette pour les brigades medium

- CRAB avec tourelle 25/30mm + ATGM/roquette pour les brigades légères

Véhicule de transport:

- VBCI avec 40 CTA + lance missile/roquette pour les brigades lourdes/medium

- VBMR pour les brigades légères

Défense AA courte portée:

- Leclerc avec tourelle double 76mm OTO MELARA (ou Rapid Fire 40CTA) + VL MICA pour les brigade lourdes

- VBCI avec tourelle simple 76mm OTO MELARA (ou Rapid Fire 40CTA) + VL MICA pour les brigades medium

- CRAB avec tourelle 25/30mm + Mistral pour les brigades légères

Artillerie:

- CAESAR et/ou LRM HIMMARS ou équivalent pour les brigades lourde/medium

- LG 105 MK3 et/ou LRM avec roquette de 70/125mm pour les brigades légères

Emballé et pesé = 4000h max

Link to comment
Share on other sites

@colonio

Donnons un peu d'épaisseur aux nouvelles appellation de nos brigades de décision, médiane et légère.

Brigade légère/d'intervention:

Bon point, ces deux brigades ont une cohérence géographique, sud ouest pour les Para(à part le Rep) et les Alpes pour la BIM.

Avec 7 Rgt d'infanterie c'est un gros réservoir de troupe propice au engagement d'urgence et/ou dans la durée.

En dehors de leur mission première il convient de leur assigner une nouvelle capacité.

Le nomadisme longue durée motorisé de niveau section couplé a une projection par air sur court préavis.

Pour cela il est impératif d'équiper ces brigades d'un VTT de moins de 10t avec 8pax, ce qui engendre de réorganiser la section en deux groupes de combat ou 4 sous groupes, un par véhicule.

On conserve la cavalerie(10RCT40-isé à la place l'ERC90, génie et l'artillerie, ........

Brigade de décision :                    UN gros chantier en perspective,,,

Actuellement nous avons deux RCC doté de char Leclerc et deux rgt méca doté de vbci par brigade.

Dans le futur nous aurons quatre rgt Blindé/Méca identique par brigade doté de l'Engin de Combat Principal.

Les quatre rgt méca sur VBCI migrent vers les quatre brigade médiane, un par brigade et se substitue au rgt de cavalerie de celle-ci.

L'ECP est à chenille et avoisine les 35t( étude de possibilité d'utiliser le moteur du VBCI), il existe en deux versions, une avec le 120mm FER/pole, l'autre avec le 40mm CTA + mmp, il emporte 6 GV.

Chaque rgt Blindé/Méca se compose de quatre escadrons, deux avec l'ECP120 et deux avec l'ECP40 ainsi que de son infanterie organique

On donne une cohérence géographique à ces deux brigades avec une localisation proche des lieux d'entraînement et en conservant l'impératif de sécurisation du territoire national.

mission:

combat symétrique contre une puissance étatique, noyau dur d'une interposition musclé style Liban sud, action en zone urbaine

appui des brigades médiane au sein d'un GTIA/SGTIA dans une opex de type Afghane ou dans une grande métropole

Mise à niveau du génie avec ECP et de l'artillerie avec ECP VOA( si besoin?) mais abandon des AUF1(au profit de CAESAR)

brigade médiane :

Chaque brigade perd son rgt de cavalerie au profit d'un rgt d'infanterie sur VBCI.

Les RI sur VAB passe sur VBMR lourd.

Répartition relativement uniforme sur le territoire avec zonage(4) par brigade.

conclusion :

Plus de Leclerc(et pas de revalorisation), pas d' EBRC et un gros programme d'Engin de Combat Principal dans une enveloppe budgétaire restreinte à la place.

S'il faut donner un os à Bercy, sacrifions le reste de la BFA.

Faut il créer des structures de commandement par type de brigade et les placer directement sous l'autorité de L'EMA, ce qui implique de les soustraire à l'étage intermédiaire du CFT de Lille?

Link to comment
Share on other sites

L'intégration de la tourelle du BMP3 sur VBCI,m'a personnellement ouvert des perspectives. Je pense de plus en plus qu'une infanterie moins nombreuse peut se compenser avec une doctrine de combat embarqué construite autour d'un véhicule à la puissance de feu supérieur. Je vois meme des possibilités de communauté de mission entre la CLB et l'infanterie avec un véhicule commun.Cependant ceci suppose des tourelles multi armement, rien d'infaisable. 

Link to comment
Share on other sites

S'il faut donner un os à Bercy, sacrifions le reste de la BFA.

Toutes les unités FR de la BFA sauf le 110e RI, on manque de fantassins, on tranfère ou reforme le 110e RI auprès de la 27e BIM (en recréant le glorieux 15/9 par exemple) et l'on se retrouve avec une situation parfaitement équilibrée et quaternaire :

2 Brigades Légères avec chacune 4 RI, on a ainsi en permanence dispo 1 RI Para et un 1 RI alpin

4 Brigades médianes, donc une en permanence dispo

2 Brigades lourdes avec chacune 4 Régiments "de mélée", on a donc en permanence 2 Régiments de mélées prêts

Clairon

Link to comment
Share on other sites

étant donné qu'on est dans une optique ou la géostratégie maritime est pas mal mise en avant ,et que pour se faire on aura besoin d'une force amphibie ,le plus logique serait d'avoir une brigade "amphibie" .

dans quel case la positionneriez vous cette brigade ?

légère ou médiane ?

ou pour avoir une capacité non négligeable dans les moyens et matériels plus tôt vers une brigade médianes ?

les britanniques ont trouvé qu'il y avait de l'intérêt avec la 9°BIMa et ses capacités de mené un combat sous blindage pour partir d'une tête de pont .

étant donné qu'on va continué à bossé avec les Brits sur l'amphibie ,il y a je pense matière à réflexion .

on apprend aussi dans le domaine de l'amphibie avec les Brits ,donc s'est qu'on cherche aussi dans se domaine à faire évolué notre capacité amphibie au niveau brigade .

je vais défendre le beafteack ,mais la 9°BIMa est pas mal positionné ,avec la 6°BLB aussi .

Link to comment
Share on other sites

Si on regarde ce qui s'est passé au Mali je me demande pourquoi on a utilisé pour pas dire sur employé les FS afin de stopper les colonnes de 4x4 eni.

A ce que je sache ce genre d'action n'est pas l'apanage des FS, c'est du boulot de troupe conventionnelle.

[...]

Si on avait déployé 4 compagnie de ces 7 rgt(rien d'extraordinaire en terme de génération de force), les hommes du COS auraient été libre de mener les actions pour lesquels ils sont fait, derrière les lignes eni soit au nord de Tombouctou pour empêcher l'Eni de fuir vers Kidal ou la Mauritanie et idem au nord de Gao.

J'ai envie de dire, qu'est-ce qui permet de dire que ce n'est pas le cas ? Je n'ai pas suivi en détail les infos au-delà des premiers jours, mais j'ai retenu qu'il était question de FS dans les premiers jours - parce qu'elles sont rapides à déployer - qu'elles faisaient de la reco un peu partout, et qu'on a monté un (des ?) convois de troupes conventionnelles pour remonter au nord.
Link to comment
Share on other sites

Gibbs,

Quand ces deux brigades verront chacune un de leur régiment respectif(le 2e REI pour la 6°BLB et le 2e RIMa pour la 9°BIMa)  percevoir prochainement des  VBCI à la place des VAB leur caractère léger aura pris du plomb, si l'autre RI de ces brigades finit avec des VBMR lourd dans les dix ans selon l'avancée du programme et les affectation budgétaire on sera définitivement dans le médian et le léger ne sera plus qu'un souvenir du temps ou les marsouins et autre romains se déplaçaient en camion bâché comme à la fin des années 60.

Quand au caractère amphibie de ces brigades il tient principalement au fait de leur localisation géographique et il se limite opérationnellement à un tour annuel en BPC assortit d'un vague débarquement sur une plage propre et c'est déjà bien, la commande d'une deuxième tranche de VAC pour l'une de ces brigades serait un plus mais l'hypothèse s'éloigne de plus en plus.

Link to comment
Share on other sites

Toutes les unités FR de la BFA sauf le 110e RI, on manque de fantassins, on tranfère ou reforme le 110e RI auprès de la 27e BIM (en recréant le glorieux 15/9 par exemple) et l'on se retrouve avec une situation parfaitement équilibrée et quaternaire :

2 Brigades Légères avec chacune 4 RI, on a ainsi en permanence dispo 1 RI Para et un 1 RI alpin

4 Brigades médianes, donc une en permanence dispo

2 Brigades lourdes avec chacune 4 Régiments "de mélée", on a donc en permanence 2 Régiments de mélées prêts

Clairon

Si tu as saisis mon orbat, l'armée de terre gagne un peu d'infanterie dans les 8 Régiments "de mélée" vu que les 4 Brigades médianes ont chacunes trois RI, la liquidation de la BFA(3RH et 110e RI) est un trompe l'oeil.

Link to comment
Share on other sites

Gibbs,

Quand ces deux brigades verront chacune un de leur régiment respectif(le 2e REI pour la 6°BLB et le 2e RIMa pour la 9°BIMa)  percevoir prochainement des  VBCI à la place des VAB leur caractère léger aura pris du plomb, si l'autre RI de ces brigades finit avec des VBMR lourd dans les dix ans selon l'avancée du programme et les affectation budgétaire on sera définitivement dans le médian et le léger ne sera plus qu'un souvenir du temps ou les marsouins et autre romains se déplaçaient en camion bâché comme à la fin des années 60.

Quand au caractère amphibie de ces brigades il tient principalement au fait de leur localisation géographique et il se limite opérationnellement à un tour annuel en BPC assortit d'un vague débarquement sur une plage propre et c'est déjà bien, la commande d'une deuxième tranche de VAC pour l'une de ces brigades serait un plus mais l'hypothèse s'éloigne de plus en plus.

justement je posais la question ,vu qu'actuellement même nos brigades légères (11°BP et 27°BIM ) sont en VAB et n'on déjà pas le matos pour faire du travail de léger en terme de véhicules .

donc on reste dans la supposition vu que nos TAP et Alpin n'ont pas les véhicules que tu proposes  ;) et sont encore sur du VAB .

de plus sa fait déjà un moment que nos marsouins et Légionnaire ne vont plus en mode light ,s'est quasiment sur VAB à chaque fois .

donc là ou je voulais en venir s'est qu'elle option dans se que l'on s'imagine sur se file ,du genre on passe en mode RM pour faire de l'amphibie donc on passe dans la catégorie léger ou on reste dans une optique poing blindé en mode médian ,avec le VBCI et le VBMR  ?

car même si l'amphibie n'est pas encore aussi pointu chez nous dans l'emploi ,j'ai quand même l'impression qu'on veut avoir du matos pour assuré le travail médian en mode amphibie .

je crois que pour imaginé notre brigade idéale on ne doit pas forcément se basé sur se qui se passe actuellement et existe ,car automatiquement on tombera sur le principe que le format actuel est comme sa donc il en découlera sa .

à la rigueur se basé sur le fait que le budget va être moins important ,pourquoi pas .

enfin si tu vois se que je veux dire  =)

petit HS pour l'amphibie ,je pense qu'on veut en apprendre plus sans vouloir le maîtrisé totalement (pour l'instant ) mais qu'on veut surtout savoir comment greffé une brigade en format actuelle  dans une opération en mode international .

sa nous coûte pas cher mais on apprend et en tirons des ensiegnements pour le futur .

je trouve qu'on a quand même vachement évolué et que l'on a de plus en plus d'exercice de se type ,avec nos alliés .on aura peut-être pas le niveau de l'USMC ou le savoir-faire des RM ,mais on naviguera entre les deux en terme de brigade médiane .

oups désolé pour se HS .

Link to comment
Share on other sites

@ P4

Ton ECP chenillé est infinançable !

As tu zappé le post de Rescator sur le fil VBCI ??? :

Même une tourelle 120 réutilisant  sur le canon, le système de visée et chargeur automatique du XL

Et qui reposerait sur une caisse porteuse de VBCI déjà financés par la commande en cours,

N'est pas budgétable

Et tu veux :

Ferailler tous les XL

Développer e nihilo un programme complet de char moyen

Et chenillé de surcroit... Alors qu'il y a un choix marqué pour la roue ...

Et tout cela dans le contexte actuel du LB ...

Link to comment
Share on other sites

L'intégration de la tourelle du BMP3 sur VBCI,m'a personnellement ouvert des perspectives. Je pense de plus en plus qu'une infanterie moins nombreuse peut se compenser avec une doctrine de combat embarqué construite autour d'un véhicule à la puissance de feu supérieur. Je vois meme des possibilités de communauté de mission entre la CLB et l'infanterie avec un véhicule commun.Cependant ceci suppose des tourelles multi armement, rien d'infaisable. 

Est ce que ce ne serait pas le résultat avec un VBCI 40CTA + MMP :

On est déjà dans le multi armement avec le MMP

Mais plutôt que du multi armement , est ce que le "multi munition " ne serait pas déjà une réponse adaptée au questionnement d'un VCI à la puissance supérieure au niveau du combat d'infanterie tout au moins ???

Notamment le 40CTA peut défoncer 210 mm de béton .

Le 100  ou  105 basse pression relevant alors plus de "l'artillerie à cheval" bref de l'ABC ??? ?

Link to comment
Share on other sites

BPCs

Je parle bien de disposer d'un effet canon,pas d'une mitrailleuse lourde. Ou plutot d'un canon et d'une mitrailleuse lourde justement. Et pour reprendre ton exemple  de pouvoir percer le mur ou faire tomber la maison.L'intéret c'est bien de pouvoir faire de l'AC de circonstance, du combat de rencontre donc des missions de découverte, de l'appui et du combat débarqué en autonomie.Quand à la capacité de tir indirect utilisé pendant la 2GM elle pourrait revenir au gout du jour.

(HS/très bon poste chez GOYA)

Gibbs

Je pense que la brigade amphibie doit etre une brigade lourde. Parce que par définition le mode de projection des brigades lourdes c'est l'amphibie.Et si je devais trouver une place pour la Bima se serait à la place de la BIM. La BIM a le vent en poupe grace à un lobbying de communication lié à sa projection en Afga. Mais c'est uniquement dut au fait qu'elle constituait un réservoir d'infanterie important.Ce qui n'enlève rien au courage des gens bien entendu.

Aussi bien comme je l'ai déjà dit les brigades sont mal nommée et nos shémas trop sclérosés. L'amphibie devrait etre un savoir faire commun à tous, toute l'infanterie devrait sauter en parachute etc. 

Link to comment
Share on other sites

@ P4

Ton ECP chenillé est infinançable !

As tu zappé le post de Rescator sur le fil VBCI ??? :

Au cas ou tu n'aurais pas remarqué mon post est antérieur au post qui à occasionné la réponse de Rescator.

Quand au financement de l'ECP rien n'est impossible s'il ne s'agit pas d'en faire un mini Leclerc.

Au lieu de faire l'EBRC et de rénover les Leclerc, on lance l'ECP, un programme maîtrisé de 500 à 600 engins(voir 700 avec les spécialités) sur dix ans à la VBCI pour se faire deux belles brigades de décision.

Dans les quatre brigades médiane le VBCI de six des douze rgt d'infanterie remplacera avantageusement l'abandon des EBRC et limitera le besoin en VBMR lourd(dans les 200).

Au point qu'on peu envisager de ne pas faire de VBMR lourd du tout(sortir du syndrome Afghan avec une bonne analyse) mais seulement des VBMR léger.

Link to comment
Share on other sites

C'est marrant que vous vous preniez tout le temps la tete à propos du matos sur le forum. Ce qui est fondamental c'est les structures, on ne créé pas une armée par rapport au matériel disponible, on créé le matériel pour l'armée.

Mais c'est vrai qu'en France on fait souvent l'erreur, mais c'est parce que l'armée n'est pas là pour assurer l'aménagement du territoire, soutenir le matos que notre industrie nous impose à prix d'or, et assurer la reconversion dans les memes entreprises de ses cadres supérieurs. Non elle est pas là pour çà.

Donc exuser moi continuer. 

Link to comment
Share on other sites

Dans le format que je propose il n'y a pas de baisse d'effectif dans l'.infanterie.

Par contre il y aurait une certaine uniformisation intra brigade de celle-ci chez les lourds et les médians.

Dans les 2 brigades de décision nous aurions huit rgt identique de cavalerie/mécanisé avec deux escadrons sur ECP120 et deux sur ECP-T40/MMP avec de l'infanterie organique.

Dans les 4 brigades médianes nous aurions 12 rgt d'infanterie avec différente possibilité de répartition du parc VBCI

  • uniforme
   6 rgt VBCI et 6 rgt VAB

  • mixte
         les 12rgt ont chacun deux compagnies sur VBCI et deux sur VAB

Dans les deux cas on se demande quel est l' intérêt de se doter de 3000 VBMR de 20t pour remplacer les VAB à moins de vouloir faire de l'ADT une force de maintient de la paix.

Je suis pour privilégier l'équipement des brigades de décision avec l'ECP dont un des critère de base sera de résister aussi bien au menace sol/plancher qu'un VBCI, même si pour cela la signature visuelle est mauvaise vu l'importante garde au sol et la présence de caisson de déformation que cette capacité implique.

Pour succéder au VAB on se contente de 3000 et quelque VBMR de 10t dont on équipera la moitié es rgt médian, les 7rgt léger et toutes les autres unités de l'ADT.

Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas autant que ton ECP soit sur chassis VBCI, comme présenté sur le fil VBCI. Un VBCI 40/MMP comme VCI des brigades lourdes avec VBCI 105 ou 120; et le meme VBCI 40/MMP comme EBRC dans les brigades médianes. Avec éventuellement des drones et opérateurs en lieu et place des fantassins. Et les VBCI25 comme transport d'infanterie pour les fantassins des médianes. Le VBMR uniquement pour les légers. 

Link to comment
Share on other sites

La nouvelle donnée a prendre en compte de manière urgente et qui chamboule tous les plans de dotation de nos blindés est l'évocation permanente du passage de 256 Leclerc à une petite 100 alors que nous en avions environ 400 il y cinq ans.

A 256 Leclerc sur 4RCC plus 4rgt méca sur VBCI nos deux brigades de décision tiennent globalement la route.

Avec une petite 100 de Leclerc ce n'est plus le cas, voila pourquoi je pense qu'il est impératif de donné de la cohérence aux forces de décision avec un Engin de Combat Principal.

Ensuite le VBMR lourd répond à l'impératif de protection de la force face à la menace des EEI et des VEEI comme ce fut le cas en Afghanistan .

Or cette menace migre quand la force y fait face de manière efficace, soit par le blindage et l'adaptation( MRAP) ou une CEEI performante.

Pour l'Astan nous n'avons pas acheter de MRAP pour ne pas détourner de flux financier du programme VBCI et autres et nous avons laisser les VAB en l'etat, pas de filer anti RPG, pas de liner au plancher et pas de sièges anti mines.

En conséquence nous avons eu des morts et beaucoup de blessés dans les VAB mais nos soldats ont mis en place un bonne C-EEI et nos eni nous ont ensuite attaqué avec des attentats suicide en espace clos par infiltration humaine et l'assassinat de nos soldats dans les camps par des soldats de l'ANA.

Voila pourquoi je me méfie du VBMR de 20t, car meme si on tiens le prix plancher du million € par engin les 20t auront des grosses conséquences d'emploi et de budget que n'aurait pas un parc de VBMR10t tout en sachant que nous auront des morts de toutes manières.

Pour ces deux raisons nous avons besoin de cet ECP et le VBCI ne rentre pas dans la case malgré ses qualités.

Il nous faut un chenillé pour nos forces de décision et en nombre important pour conserver 250 tube de 120mm, majoré des 250 CTA40/MMP du programme EBRC,  avec une prise en compte des menaces des phases de stabilisation(EEI) parce que je ne crois pas que la mobilité tactique de la chenille soit suffisante pour s'affranchir de celle-ci, l'Irak/A-stan l'ont démontré.

edit: vu le mode de fabrication du VBCI je me demande s'il ne serait pas possible de poser la caisse blindé sur un train de mobilité à chenille en lieu et place de l'actuel.

On recule le pilote au niveau de chef de char vu qu'il se déplace dans la tourelle à coté du tireur  pour mettre le moteur au centre et disposer de plus d'espace.

Link to comment
Share on other sites

Un truc comme ça ??? ?

Image IPB

http://defense.aol.com/2012/11/02/gds-tracked-stryker-aims-to-knock-bae-out-in-race-to-replace-m/

Admittedly, that first tracked Stryker, the "concept demonstrator" at AUSA, is not exactly what the company would offer for the AMPV contest. Besides incorporating whatever the Army's final requirements are, the next iteration of the tracked Stryker will have wider tracks with more road wheels to drive them, making for better cross-country mobility. It will weigh 32 tons, about the same as the latest, most uparmored wheeled Stryker, but will have vastly more horsepower, 675 instead of 450. Pledged Cannon, "We will have it ready in January 2014."

“One of the major benefits of this platform is it maintains the Stryker chassis Double-V Hull protection,” said Garth Lewis, Stryker Program Manager for General Dynamics Land Systems, at the Association of the United States Army’s 2012 meeting and exposition. “This vehicle will go everywhere an Abrams tank goes, everywhere a Bradley goes, and you will have the top speed to keep up with those platforms.”

Seeing a Stryker outfitted with tracks is a little ironic since many in the armor community feared that the 1999 launch of the wheeled-vehicle concept would lead to the end of tracked vehicles. Then Army Chief of Staff Gen. Eric Shinseki fueled that fear when he announced his vision of a medium-weight force and alluded to a possible future of an “all-wheeled force.”

http://www.dodbuzz.com/2012/10/25/gd-develops-tracked-stryker/
Link to comment
Share on other sites

j'ai un peu revisité mes visions sur la brigade qui me plairait mais je m'aperçois que je me base aussi sur se qui est possible et de se qui me paraît évident (à mon niveau ) .

on va avoir moins de char lourd ,mais n'est-ce pas le fait qu'on à un risque minimal d'avoir un ennemi futur fortement équipé en blindé ,ou si s'est le cas notre capacité aérienne n'est pas le complément de notre cavalerie lourde ?

on arrive à ciblé un gus au fond d'une montagne grâce à nos JTAC et nos pilotes de l'armée de l'air ,se qui laisse entendre qu'on pourra largement le faire si on a en face des unités structurés ,enfin même si celle-ci arrive à se camouflé .

donc on compte sur se mode inter-armée pour pouvoir assuré sur une grosse affaire .

comme je le disais sur le file VBCI ou EBRC ,la cavalerie légère va à mon humble avis passé sur un engin type VBCI ,ou les cavaliers portés ne seront plus en escouade  à part mais feront parti de "l'engin" .

dans un contexte ou l'on réduit nos effectifs ,avec une infanterie qui a besoin de monde pour tenir le terrain ,cette nouvelle structure sur "VBCI" de notre cavalerie légère serait un + apportant avec ses cavaliers portés une "infanterie" pas négligeable dans pas mal de missions .

en gros on serait dans cette optique USMC pour notre cavalerie légère .

http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Marine_Corps_Light_Armored_Reconnaissance

They perform their methods as special mechanized, infantry-based reconnaissance units as they are equipped with LAV-25s to quickly penetrate enemy lines and locate and/or harass any enemy forces to determine their size, strengths, location, and any other pertinent information requested of the Marine commanders.

pour nos unités de cavalerie lourde restante après réduction (apparemment on risque bien de voir le parc réduit ) ,l'arrivé du CRAB serait disons un + pas négligeable en remplacement du VBL .

et paradoxalement le CRAB serait aussi la monture des 2 unités de cavalerie légère de nos unités d'infanterie légère ,11°BP et 27°BIM .

le rôle de la 11°BP reste l'intervention d'urgence ,donc un premier échelon capable de maîtrisé une opération de type aéro-transporté .

le RHP pourrait retrouvé une place pas négligeable grâce au CRAB en remplacement de la sagaie car plus fonctionnel pour de l'aéro transport .

idem pour les chasseurs de la 27°BIM ou le CRAB serait plus apte que la sagaie de manière pratique en zone montagneuse .

perso je vois bien les brigades blindés avec du VBCI ,du Leclerc et du CRAB .

nos brigades médiane  sur VBMR (genre VAB mark III avec une calibre 50 pour la majorité des véhicules ,et quelques VAB Mark III avec un 25 mm ) ,les unités cavalerie légère sur le VBCI ,et un escadron avec une capacité anti-char comme on a pu la connaître avec les escadrons anti-char type VAB HOT  .

la 11°BP avec du CRAB pour le RHP ,du 120 mm pour nos artilleurs paras ,et des véhicules léger (protégeant contre du petit calibre ) pour l'infanterie paras .

la 27°BIM ,sur du CRAB pour le 4°CHASSEURS ,120 mm pour nos artilleurs Alpin et le VBHM  pour l'infanterie .

d'ailleurs il serait intéressant de d'avoir la possibilité d'avoir un mortier de 120 tiré par le VBHM pour les artilleurs .

d'ailleurs ,ils serait même intéressant d'avoir un lien inter-armée avec des équipes JTAC greffé à chaque brigade .on pourrait même voir un pool par brigade en terme d'appui aérien ,armée de l'air ou ALAT avec nos artilleurs .

en cas de grosse affaire ,on a quand même de quoi assuré question engins protégé ,et on garde une capacité spécifique pas négligeable au niveau des brigades pour les "affaires courante" comme les missions en Afrique ou autres .

on simplifie pas mal de chose en terme de variété d'engins ,mais on garde l'essentiel pour des capacités opérationnelles variées tout en prenant en compte la protection .

bien entendu ,je limite la protection des unités TAP mais si on veut gardé un outil pertinent ,le  trop "blindé" ne peut être envisagé en se qui les unités d'intervention rapide en mode aéroporté ou aéro transporté .

s'est vrai que pour les opération au Mali ,on s'aperçoit que chacun retrouve sa place ,nos paras sautent ou sont aéro transporté ,et font le reste à pied .

je crois que se que je propose colle avec se qui nous attend pour les vingt prochaines années ,si tenté qu'on peu plus ou moins prévoir l'avenir .

Link to comment
Share on other sites

d'ailleurs ,ils serait même intéressant d'avoir un lien inter-armée avec des équipes JTAC greffé à chaque brigade .on pourrait même voir un pool par brigade en terme d'appui aérien ,armée de l'air ou ALAT avec nos artilleurs

C'est déjà le cas aujourd'hui avec la restruction des observateurs dans les RA. Constitués en équipe capable de régler les tirs sol-sol, air sol,mer sol. En fait pour etre plus précis sans etre trop technique, le FAC peut guider et autoriser le feu à partir d'informations données par des JFO sur le terrain qui sont ses yeux et font les demandes d'appui, désignent les cibles.Un peu comme tous les chefs de section peuvent faire une demande d'appui mortier ou artillerie et le régler mais l'autorisation de tirer est donné par le PC tir. La différence , il faut parler anglais puisque les procédures de guidage aérien sont en anglais et que l'aéronef peut parler directement au JFO.Mais un JFO peut etre fantassin, cavalier, tringlot...

Link to comment
Share on other sites

C'est déjà le cas aujourd'hui avec la restruction des observateurs dans les RA. Constitués en équipe capable de régler les tirs sol-sol, air sol,mer sol. En fait pour etre plus précis sans etre trop technique, le FAC peut guider et autoriser le feu à partir d'informations données par des JFO sur le terrain qui sont ses yeux et font les demandes d'appui, désignent les cibles.Un peu comme tous les chefs de section peuvent faire une demande d'appui mortier ou artillerie et le régler mais l'autorisation de tirer est donné par le PC tir. La différence , il faut parler anglais puisque les procédures de guidage aérien sont en anglais et que l'aéronef peut parler directement au JFO.Mais un JFO peut etre fantassin, cavalier, tringlot...

bon ben nickel chrome  =)

je savais que les EO en artillerie était formé dans se domaine ,mais je ne savais pas si s'était en place en tant qu'équipe .

bon ben tip top  =)

et pour le reste de mon post ,ton avis éclairé m'intéresse  =)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...