Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Actualité ,principales commandes et MCO du navaliste Naval Group Ex DCNS/Thales/Piriou/CMN/


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Pour l'histoire du chantier gagnant tout rien n'empêche d'envisager une titularité des plans et du concept par le pouvoir adjudicateur européen qui licencie ensuite à frais réduits aux chantiers navals répondant à la compétence technique de réalisation. Il y a des rapprochements à faire avec les technologies de réseau où les opérateurs définissent des standards. Les standards retenus sont ensuite licenciés à prix raisonnable à ceux qui ne les détiennent pas.

 

Par besoin européen on entend quoi ? Celui de l'Europe continentale où il faut rajouter la poussière coloniale des uns et des autres ? ça peut avoir une incidence et pas qu'à cause de la France.

Edited by Chronos
Link to comment
Share on other sites

Pour l'histoire du chantier gagnant tout rien n'empêche d'envisager une titularité des plans et du concept par le pouvoir adjudicateur européen qui licencie ensuite à frais réduits aux chantiers navals répondant à la compétence technique de réalisation. Il y a des rapprochements à faire avec les technologies de réseau où les opérateurs définissent des standards. Les standards retenus sont ensuite licenciés à prix raisonnable à ceux qui ne les détiennent pas.

 

Par besoin européen on entend quoi ? Celui de l'Europe continentale où il faut rajouter la poussière coloniale des uns et des autres ? ça peut avoir une incidence et pas qu'à cause de la France.

 

 

Ce n'est pas bête, mais ça n'aboutirait pas forcément (ou moins forcément) à des rapprochement entre chantiers et à une rationalisation. 

 

Ce sera mon dernier post à propos de ce What-if, mais AMHA l'Europe métropolitaine serait la seule concernée. Les possessions ultra-marine concernant en beaucoup trop grande majorité une paire de pays pour faire porter la charge aux autres. MP pour la suite :)

Link to comment
Share on other sites

Réflexions @dcnsgroup sur offre de sous-marin du futur, à l’après-Gowind, ou encore à la frégate de taille intermédiaire FTI pour Export/MN

— Philippe Top-Action (@top_force)

October 26, 2014

 

Hervé Guillou (DCNS) « Nous devons progresser dans la maîtrise des coûts et des délais » http://t.co/2C9uOfqaxw via @LesEchos

— Philippe Top-Action (@top_force)

October 26, 2014

 

DCNS doit redresser sa marge au plus vite http://t.co/3x035Ua8J9 via @LesEchos

— Philippe Top-Action (@top_force)

October 26, 2014
Link to comment
Share on other sites

Pour l'histoire du chantier gagnant tout rien n'empêche d'envisager une titularité des plans et du concept par le pouvoir adjudicateur européen qui licencie ensuite à frais réduits aux chantiers navals répondant à la compétence technique de réalisation. Il y a des rapprochements à faire avec les technologies de réseau où les opérateurs définissent des standards. Les standards retenus sont ensuite licenciés à prix raisonnable à ceux qui ne les détiennent pas.

 

Par besoin européen on entend quoi ? Celui de l'Europe continentale où il faut rajouter la poussière coloniale des uns et des autres ? ça peut avoir une incidence et pas qu'à cause de la France.

 

Sauf que cela ne fera pas tourner les différents bureaux d'études des perdants (surtout que chaque pays ou presque auront leurs chantiers nationaux à défendre). Il y a de forte chance que cela finisse plutôt en programme européen où tout le monde participe un peu... avec toutes les conséquences que l'on connait sur ce genres de programme (montage industriel inefficace, explosion des couts).

 

Pour le coup je ne suis pas trop pour un "navire unique". Je serais d'avantage pour la création d'un corps Européen des gardes cotes (une seule organisation avec des procédures communes) mais où chaque pays participe en nature, en fournissant chacun quelques navires (construit avec leurs chantiers nationaux).

Link to comment
Share on other sites

Donc, si j'ai bien compris ce que pensent certains, il serait naturel pour un industriel de fusionner avec un autre au non de... l'Europe !!!

Permettez moi d'en douter.

On fusionne généralement pour capter une compétence, un marché que l'on n'a pas ou parce que soit même on est en mauvaise passe et que l'on veut survivre. Dans une logique industrielle, l'Europe, tout le monde s'en fout sinon pour appliquer du front capitalisme à Bruxelles.

Link to comment
Share on other sites

Donc, si j'ai bien compris ce que pensent certains, il serait naturel pour un industriel de fusionner avec un autre au non de... l'Europe !!!

Permettez moi d'en douter.

On fusionne généralement pour capter une compétence, un marché que l'on n'a pas ou parce que soit même on est en mauvaise passe et que l'on veut survivre. Dans une logique industrielle, l'Europe, tout le monde s'en fout sinon pour appliquer du front capitalisme à Bruxelles.

 

 

De la même façon que des groupes font des partenariats avec une entreprise locale pour capter les marchés, on peut imaginer que pour remporter ce marché il faille avoir des partenariats dans au moins trois pays Européens. Si après le rapprochement ne conduit pas à plus tant pis, la voie aura au moins été ouverte. C'est aussi ça le pragmatisme.

Link to comment
Share on other sites

Pas sur qu'un Chantier Polonais, ou ce qu'il reste des chantiers navals Grecs soient de réels concurrents pour DCNS sur l'ensemble de leur gamme. Par contre leurs productions sont probablement plutôt complémentaires (par le bas) de celles de DCNS. De même CMN et ThyssenKrupp ne sont probablement pas des concurrents directs.

Link to comment
Share on other sites

On nage en plein HS malheureusement. C'est un sujet assez intéressant. Je dirais que tout dépend de ce qui est envisagé. S'il s'agit d'une simple coopération intergouvernementale il n'y a pas lieu de fusionner quoi que ce soit hormis le cahier des charges et éventuellement accroître la coopération entre bureaux d'études. Si on est face à une autorité européenne lançant un appel d'offre d'équipement de son corps de garde-côtes la situation est différente et rien n'empêche une mise en concurrence des BE et chantiers, les perdants auront des problèmes, les gagnant aussi, potentiellement, selon le mode de production (un GO-CO ?).

Link to comment
Share on other sites

CMN

Ocean Eagle 43MH. Mines Hunter version of Ocean Eagle #euronaval pic.twitter.com/fM7MvpzUz1

— CMN Officiel (@CMN_officiel)

October 28, 2014

.@CMN_officiel Combattante FS 46 Fast Attack Craft #Euronaval 2014 http://t.co/INx6BBeBOu pic.twitter.com/zB7xkCkSKn

— Xavier V (@xaviervav)

October 26, 2014

 

STX France http://www.stxfrance.com/FR/stxfrance-r1-3-navires%20militaires.awp

DEFENDSEAS UN CONCEPT DE CORVETTE INNOVANT: http://t.co/iC4mz4w8YM via @YouTube

— Philippe Top-Action (@top_force)

October 28, 2014

STX dévoile un projet de corvette - Le marin http://t.co/oJLkta99Rj

— Philippe Top-Action (@top_force)

October 28, 2014

 

THALES

#Euronaval2014 #Thales to develop Sea Fire 500, a new multifunction fixed-array radar http://t.co/4h2oA7HD3o pic.twitter.com/kXAEIB6C5X

— ThalesPress (@ThalesPress)

October 28, 2014

#euronaval #thales presente le searchmaster nouveau radar multimissions 5 en 1 qui equipera les ATL-2 renoves pic.twitter.com/GHYVav4Xha

— Huberdeau Emmanuel (@emhuberdeau)

October 28, 2014
Link to comment
Share on other sites

J'aime bien le projet de corvette Defendseas des chantiers de St-Nazaire : cette sorte de sabot aquatique n'est pas très esthétique certes, mais vu l'expérience des chantiers en navires aux normes civiles bourrés d'astuces pratiques/logistique ça fera une saine concurrence nationale aux modèles d'OPV de Kership (PIriou + DCNS), et des CMN. Ce qui pourrait permettre de faire baisser le prix de la série à venir des BATSIMAR par exemple ... *

 

 

* Ceci dit pour éviter une surenchère de baisse des prix avec pour conséquence une construction délocalisée à l'étranger, instaurer si besoin un critère "les OPV devront être construits à au moins 75% en France"

Link to comment
Share on other sites

Je sais pas pour vous mais, avec le peu que je comprends en matière maritime, il me semble que nous n'avons pas à rougir d'autres industriels. Ne serions nous pas les plus innovants ?

 

Perso, je dirais qu'aujourd'hui l'industrie navale française est sans doute devenue la plus innovante (depuis 5/6 ans surtout). Aucune autre semble t-il ne présente autant de nouveautés à un tel rythme (peut-être l'industrie navale chinoise en plein boom ?)

 

Au fait, l'un d'entre vous saurait-il poster une capture d'écran de l'image du nouvel OPV-75 de Kership publiée en tête du récent article de Meretmarine.com hier ? (Impossible d'enregistrer cette image directement comme ça, c'est une page web...)

 

Merci d'avance ! =)

Link to comment
Share on other sites

J'aime bien le projet de corvette Defendseas des chantiers de St-Nazaire : cette sorte de sabot aquatique n'est pas très esthétique certes, mais vu l'expérience des chantiers en navires aux normes civiles bourrés d'astuces pratiques/logistique ça fera une saine concurrence nationale aux modèles d'OPV de Kership (PIriou + DCNS), et des CMN. Ce qui pourrait permettre de faire baisser le prix de la série à venir des BATSIMAR par exemple ... *

 

 

 

 

C'est pas mal par contre je ne vois pas comment mettre à terre du personnel et du matériel sans une barge et une grue comme sur les B2M. Surtout si le navire doit rester au mouillage au large d'une ile Je préfère la FTI façon HK qui reste quand même plus optimiser.  

Link to comment
Share on other sites

Tient à propos de l'Ardoit la marine à signé un nouveau bail avec DCNS pour affréter un an de plus cette OPV afin de pouvoir continuer ses expérimentations de drone embarqué et de définir quel besoin pour ses OPV du 21 siècle.;

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

Le defendseas a l'air d'etre un chouette concept, par contre je suppute que l'engin ne soit pas a destination de la MN, mais de clients plus riches... par ailleurs ca fait longtemps que les chantiers francais sont en avance, rappelons nous les FLF Lafayette. Enfin si deja l'etat pouvait signer pour le 4eme B2M, ce serait bien parce que le besoin est reel et urgent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est pas mal par contre je ne vois pas comment mettre à terre du personnel et du matériel sans une barge et une grue comme sur les B2M. Surtout si le navire doit rester au mouillage au large d'une ile Je préfère la FTI façon HK qui reste quand même plus optimiser.

Dans la vidéo indiquée que le tweet de Philippe, il y a une rampe pour lancement par la poupe d'un Rhib, on pourrait imaginer une connexion avec pont avia/hangar polyvalent et un chargement via la grue ???

La force de ce concept STX est quand même de fournir un gros hangar polyvalent, un peu à la sauce Absalon

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

* Ceci dit pour éviter une surenchère de baisse des prix avec pour conséquence une construction délocalisée à l'étranger, instaurer si besoin un critère "les OPV devront être construits à au moins 75% en France"

Interdit pas le code des marchés publics, pour les navires hors du champ des "navires fortement armés" (ces derniers étant exclus des obligations d'appel d'offre), la restriction peut être au niveau de l'espace économique européen, ou basée sur une pénalité liée à la distance entre le port d'attache et le chantier (mais attention dans ce cas, Gênes est plus proche de Toulon que Lorient), mais pas n'importe quoi et pas aussi restrictif que la définition d'un territoire national.

Link to comment
Share on other sites

Interdit pas le code des marchés publics, pour les navires hors du champ des "navires fortement armés" (ces derniers étant exclus des obligations d'appel d'offre), la restriction peut être au niveau de l'espace économique européen, ou basée sur une pénalité liée à la distance entre le port d'attache et le chantier (mais attention dans ce cas, Gênes est plus proche de Toulon que Lorient), mais pas n'importe quoi et pas aussi restrictif que la définition d'un territoire national.

 

Ca veut dire qu'il faudrait que dès le départ, dans le cahier des charges exprimés, les futurs OPV soient décrits avec des équipements qui les fassent rentrer dans cette définition des "navires fortement armés" (ça veut dire pouvant forcément tirer des missiles, ou est-ce qu'un canon de calibre au mois égal à 40mm le fait rentrer dans cette définition ?)

 

Après, rien n'oblige à ce qu'une fois livrés ils aient effectivement tous les armements ou équipemens décrits au début du programme (silots à missiles non installés, par ex) c'est le fameux "fitted for, but not with" des anglo-saxons... ^-^

 

Les espagnols avaient-ils fait un appel d'offre européen avant de commander leurs B.A.M ?? (ces OPV ont un canon de 76mm + 2 affûts de 25mm) et les Néerlandais avant de commander leurs 4 gros OPV de classe "Holand" (un canon de 76mm + un de 30mm) ??

 

Sinon, le prix rentrant en ligne de compte pour au moins 50% dans un appel d'offre ça veut dire que si les futurs OPV du programme BATSIMAR ne rentrent pas dans cette catégorie des "navires fortement armés", c'est celui qui prévoit de faire construire les coques en Roumanie ou en Pologne qui aurait le plus de chance de remporter le marché (Damen l'a d'ailleurs fait pour les OPV "Holland" qu'il ait été mis en concurrence ou pas).

 

Sauf à pouvoir justifier qu'un des nombreux industriels produisant en France proposait un peu mieux en n'étant qu'un tout petit peu plus cher que le "moins disant" parmi ses concurrents européens...

 

@ Eikkn : Merci pour cette capture d'écran !

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

Il n'est pas obligatoire de choisir le moins disant. On peut prendre le "mieux disant". Tout dépend de l'appel d'offre.

Sinon, quelle est la différence en terme de marché public entre le programme VBMR et celui d'un OPV ?

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

Cet ascenseur me semble un peu compliqué avec le pont articulé.

Pourquoi ne pas avoir un hangar plus classique. La zone modulaire serait conservée libre. Elle n'aurait plus à recevoir l'hélicoptère. On pourrait toujours avoir un ascenseur depuis le pont d'envol mais sans la mécanique du pont qui s'écarte.

La passerelle garderait sa vue panoramique. De part et d'autre du nouveau hangar, il pourrait y avoir de la place pour des silos ou autre chose.

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...