Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Fortifications, bunkers , aménagements architecturaux militaires


Kiwi de fer
 Share

Recommended Posts

Donc voila ce file traitera de tous ça ,en gros. Il a été crée a la base plus particulièrement pour les récifs aménagé au niveau des iles Parcel et Spratly ,mais on va généralisé le truc.

-On parle essentiellement(exclusivement) des fortifications ,bunkers ,frontières aménagement architecturaux militaire ,utilisé ACTUELMENT(ou il y a peu de temps) a des fin militaire (exemple : pas de photo de bunker Normand)

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 99
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je commencerait par les quelle que photo de la marine chinoise fournis gentiment  par Henri K ,et qui nous montre 2 récifs aménagé :

-Aménagement normal ,plateforme et bâtiment ,sans doute un héliport et un port .

Image IPB

-Un aménagement plus spéciale ,donc des bâtiments sur plateforme et au sommet du plus des bâtiments un énorme radôme ,qui en plus des multiple antenne et parabole montre que cette basse doit être une basse radar .On peu voir l’héliport sur une plateforme en béton seul relier au complexe principale par une passerelle.

Image IPB

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Je ne veux pas faire le moralisateur, mais de mon expérience il peut etre sensible de donner des détails sur des installations militaires encore utilisées. Ne craignez vous pas de porter préjudice indirectement à la sécurité des militaires qui y travaillent?

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas de photos à montrer.

Mais je précise que dans un de ces livre, B. Schneitzler rappelle que les fortifications peuvent constituer d'excellentes contre-mesures contre pas mal d'armement modernes.

De plus, les progrès enregistrés dans le génie civil font que ces fortifications deviennent de plus en plus abordables financièrement.

Link to comment
Share on other sites

Bases américaine(OTAN)dans la province de Kandahar.

Le Soldat américain qui a pris cette photo explique que se mur de pierre, de béton et de barbelé, n’est pas un mur réglementaire il a donc fallu rajouté un petit bunker pour permettre la sécurisation du mur. Il précise que se bunker est assez grand pour deux et que seul une très petite position est exposé ,c’est pour ça qu’il y a une ouverture sur la pente pour permettre a la lumière de rentré . .Il précise aussi que un tir de RPG le réduirait en miette.

<pas de photos de positions de combat actuelles>

Link to comment
Share on other sites

Bunker a l’entré de l’aéroport international de Kaboul ,occupé par les troupe Belge .

On peu voir les différent niveau de protection : Grillage ,deux hauteur d’ HESCO ,et sur eux un bunker de sac de sable et de poutre ne bois…

<pas de photos de positions de combat actuelles>

Link to comment
Share on other sites

Je ne veux pas faire le moralisateur, mais de mon expérience il peut etre sensible de donner des détails sur des installations militaires encore utilisées. Ne craignez vous pas de porter préjudice indirectement à la sécurité des militaires qui y travaillent?

Je plussoie . Si vous voulez parler des modules hesco OK. Si vous voulez des systèmes de bunkerisation Ok

Mais on reste sur les systèmes. Pas de photos de bases actuelles

Et rien à braire si c'est deja dispo sur internet (y'a deja eu jurisprudence sur d'autres sites y compris US et pour une fois je vais m'aligner)

Link to comment
Share on other sites

Raoul il s’appelle comment ce livre ça m’intéresse ?  ;) =)

"la guerre de demain" ou "la guerre intelligente"...

Je ne sais plus vraiment  :-X c'est dans un des ces livres (il en a écrits 5 ou 6, tous bons ; sa triple formation d'ingénieur-économiste-historien permet des mises en perspectives et prises de recul intéressantes). Je regarderai ce soir et je te donnerai le titre exact.

Sinon, pour illustrer l'interêt des fortifications et pour "vendre" mon idée de relocalisation de nos M45/51 au sol (dans des galleries, précisément) :

Dans la revue "le moniteur des travaux publics" du 8 février 2013, un article consacré à la modernisation d'une usine de traitement des eaux dans les Yvelines, fait état de l'utilisation d'un minitunnelier. Celui-ci a permis de créer un tunnel de 574m de long, 11m de profondeur et 2 m de diamètre en moins de 2 mois, pour un coût d'environ 6 ou 7 millions d'euros.

Je sais qu'un diamètre de 2m est insuffisant pour y mettre des TEL portant des icbm, mais, ça donne quand même une idée des possibilité du génie civil actuel et de son coût assez modéré.

Pour mémoire, une explosion nucléaire d'1 mt sur sol dur et sec créé un cratère de presque 60m de rayon et une "zone de rupture" d'environ 250m de rayon.

http://glasstone.blogspot.fr/2009/08/nuclear-cratering-exaggeration-admitted.html

La plus puissante des têtes atomiques pouvant être utilisée en mode barrage pour détruire préventivement des icbm cachés dans de telles gallerie est de 450-475 kt (tête équipant les trident2 us) ; on peut estimer que son explosion au sol créerait une "zone de rupture" de 180m de rayon environ soit une surface de 0.1 km² environ.

Celà signifie, qu'un simple tunnel de 500m de long, pour lequel la localisation du puits d'entrée serait connue (mais pas l'orientation de la gallerie ni la localisation des icbm à l'intérieur de celle-ci) requiert l'utilisation de 8 têtes nuke (soit le tir de 2 trident).

Si le tunnel est 10 fois plus long (soit 5km, ce qui reste facilement faisable) la surface à couvrir n'est plus de 0.8km² mais de 80km² ; le nombre de têtes requises pour le tir de barrage est multiplié par 100 ! Avec 9 snle ohio prêts au tir (fourchette assez haute), les usa disposent de ... 864 têtes.

Un seul tunnel de 5km requiert l'utilisation de presque tous les trident de tous les ohio en patrouille  pour assurer l'efficacité d'un tir de barrage   :happy:

Les calculs que j'ai effectués sont certainement perfectibles, mais l'odre de grandeur qui en ressort me semble juste.

Link to comment
Share on other sites

Alors c'est quoi ça ?

Les chinois ont construit des galleries souterraines pour y abriter leur icbm les plus précieux. Ces galleries semblent assurer une protection suffisante pour permettre une seconde frappe (c'est à dire une frappe après avoir essuyé une attaque adverse).

Jusqu'à il y a peu de temps, le "consensus" était que seuls des snle (ou des icbm terrestres mobiles) permettaient de garantir cette seconde frappe.

Link to comment
Share on other sites

En décembre 2009, les médias chinois annoncent qu'un réseau de tunnels de 5 000 km allant jusqu'à 1 000 mètres de profondeur étaient en construction depuis 1995 pour la protection de son arsenal nucléaire dans la province de Hebei dans le nord-est du pays11.

La seule chose qui a été officiellement reconnu, c'est le projet Grande Muraille qui consistait à creuser tout au long des 400 km des monts Taihang pour y loger un nombre inconnu de puits fixes et des pas de tir pour lanceurs mobiles. Certains tunnels seraient d'une profondeur de 1 200 m. Démarré en 1964 et achevé en 1995, ce projet de la Seconde Artillerie dit qu'il est capable de supporter 3 vagues d'attaques nucléaires d'un tonnage de 90 mégatonne chacune et d'assurer encore des capacités de seconde et de troisième frappes.

Un rapport de 2011 de l'université de Georgetown spécule que l'arsenal nucléaire est de 3600 ogives dont 3000 dissimulé dans 4800 kilomètres de galeries souterraines

Et Henri K. à écrit il y a quelques semaines sur le forum que la Chine continue de creuser...

Link to comment
Share on other sites

Remettre en service le chemin de fer souterrain de la ligne Maginot et rajouter des puits pour le tir de TEL ??? ?

On économise la refonte d'un des SNLE et on le transforme en SSGN

[move]déjà enfui sous terre[/move]

Link to comment
Share on other sites

Remettre en service le chemin de fer souterrain de la ligne Maginot et rajouter des puits pour le tir de TEL ??? ?

Il ne faut pas que la localisation des galleries souterraines soit connue car ça faciliterait un éventuel tir de barrage.

Mais on pourrait utiliser ces souterrains existants comme "amorce" pour de nouvelles galleries.

Les options sont assez nombreuses en fait.

En tout cas, la roche et le béton n'ont pas dit leur dernier mot  =)

Link to comment
Share on other sites

On économise la refonte d'un des SNLE et on le transforme en SSGN

[move]déjà enfui sous terre[/move]

Il faut pas ! c'est une excellente idée, même si son caractère "novateur" est de nature à s'attirer les foudres des "orthodoxes".

Outre l'option ssgn, on pourrait même transformer les snle en "chasseur des mers" : ça doit être possible de foutre 3 (voire 6) exocet par sillo. Une frappe simultanée de 48 exocet est de nature à calmer n'importe qui, même les plus puissants.

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas que la localisation des galleries souterraines soit connue car ça faciliterait un éventuel tir de barrage.

Mais on pourrait utiliser ces souterrains existants comme "amorce" pour de nouvelles galleries.

Les options sont assez nombreuses en fait.

En tout cas, la roche et le béton n'ont pas dit leur dernier mot  =)

Déjà rien qu'avec une distribution aléatoire de 16 TEL au sein de dizaines de km de galeries, on obtient une localisation difficile
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,753
    Total Members
    1,550
    Most Online
    jmdc33
    Newest Member
    jmdc33
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...