Sign in to follow this  
Bessières

La révolution militaire napoléonienne dans les Batailles.

Recommended Posts

Il y a peu de temps, j'ai lu un livre très intéressant de S.Berraut sur la révolution militaire Napoléonienne dans les batailles et il m'ait venu l'idée d'en parler sur ce forum =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pensez-vous justement que la période napoléonienne constitue une révolution dans l'univers des Batailles et d'après vous quelle est le poid de cette révolution dans l'histoire militaire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut relativiser le coté innovateur des guerres napoléonienne car elles sont avant tout le résultat des expériences des guerres révolutionnaires ainsi que le mélange des théories qui ont été pensées tout au long du XVIII siècle. Notamment pour l'armée impériale, Napoléon Ier a conservé le système de l'armée que lui avait légué la Révolution.

Cependant la vrai force de la Grande Armée est Napoléon lui-même qui possédait un grand sens tactique et comme il le disait "L'art de la guerre est un art simple et tout d'exécution, il n'y a rien de vague, et y est de bon sens, rien n'y est par idéologie". Il savait se plier aux circonstances et de diversifier ses méthodes selon la situation dans lesquelles elles étaient. Il savait juger rapidement la situation, donner des ordres claires et déployer une manœuvre astucieuse avant le déclenchement de la bataille, allant jusqu'à effectuer lui-même les dernières reconnaissances. Et surtout, il avait l'avantage de cumuler non seulement la fonction le chef de l'Etat mais aussi celui de chef de guerre, qui lui donnait cette avantage de réactivité face à ses adversaires*.

* Aspect souligné souvent par notre honorable Tancrède. Ajoutant que ce genre de chose ne c'est reproduit que très rarement dans l'histoire de France sauf peut-être avec Louis XI et Henri IV. Pour le reste de l'Europe il y a des exemples comme Frédéric II de Prusse et Charles XII de Suède.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que Napoléon à suivi les principes théoriques des théoriciens du XVIIIème siècle comme Guibert ou en prenant exemple sur les campagnes de Frédéric le Grand.

C'est aussi vrai pour le coté des innovations sur le champs de bataille et des armements.

Il est aussi vrai que Napoléon possédait un grand sens tactique sur le champs de bataille et partout d'ailleurs (il suffit de prendre les batailles d'Austerlitz, de Friedland ou d'Iéna pour ne citer que celle la), d'ailleurs Wellington disait que napoléon valait 40000 sur le champ de bataille.

Par contre, je pense qu'il y tout de même qu'il y a eu des innovations dans les batailles, je m'explique: les batailles du XVIIIsiècle sont assez linéaire en répartissant les forces de même façon partout sur sa ligne alors que Napoléon dégarnissait toujours un coté pour porter son attaque principale, ce qui rompt totalement le cycle d'une bataille. Il y aussi une plus grande concentration d'artillerie comme à Wagram ou à Waterloo avec la grande batterie d'une cinquantaine de pièce (36 de 6 livres je crois, une quinzaine de 12 livres et quelques obusiers). Il y a aussi le réemploi de la cavalerie en masse, un peu délaissé au XVIIIe siècle.  De plus, on voit la cavalerie de plus en plus dotée de lance, ce qui était déjà très peu employé en France et ne parlons même pas de l'Angleterre qui n'avait pas de régiment de lanciers. Ce mouvement de doter la cavalerie de lance va se poursuivre jusqu'au XXe Siècle et la première guerre mondiale. Je pense aussi qu'il y le coté novateur avec l'utilisation de plus en plus croissante des réserves.

Voile, je crois que j'ai tout dit.   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes, mais il faut prendre en compte que la guerre change de forme entre la période qui comprend une bonne partie du XVIIIème siècle et celle qui va naître lors de la Révolution. Au cours du XVIIIème siècle, le but des opérations était de mettre l'adversaire en difficulté, sans forcément avoir recours à une bataille mais simplement par une succession de marche et de contre-marches. Tandis que l'armée révolutionnaire cherché le choc dans le but de la destruction de l'ennemis, ou Napoléon en est un des pure héritier de cette penser militaire. A prendre en compte aussi que l'armée de la révolution représente le double en terme d'effectif celle de l'armée de Louis XVI, ce qui change beaucoup la donne par rapport aux guerres précédentes.(Ce n'est plus des dynasties qui se font la guerre mais des peuples )

Même la stratégique de Napoléon qui consistait à réduire au stricte minimum les forces morcelées sur un théâtre d'opérations secondaires pour avoir la supériorité sur lle théâtre principal, lui vient des expériences de la Révolution et notamment d'une théorie de Carnot. Pareil pour ce qui concerne la concentration de l'artillerie que Moreau, Hoche et Kléber avaient déjà expérimentés lors des précédentes campagnes. La cavalerie armée de lance* est aussi une idée survolée lors des guerres révolutionnaires, certain même préconisé le retour des hallebardes dans les troupes d'infanterie.

* Si je m'abuse se sont les troupes hollandaise et polonaise qui était les premiers à s'en équiper ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,463
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Caolila
    Newest Member
    Caolila
    Joined
  • Forum Statistics

    20,801
    Total Topics
    1,283,781
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries