alexandreVBCI

Espace, actualités et divers

Recommended Posts

Insolite.... mais dramatique : Le seul satellite de l’Équateur placé en orbite le 25 avril dernier vient d’être endommagé après une collision avec des débris d’une ancienne fusée russe.

S’il fallait un nouvel exemple de l’urgence de nettoyer les débris spatiaux, voilà qui est tout trouvé : Le seul et unique Satellite de l’équateur a été sérieusement endommagé après avoir percuté les restes d’une fusée russe S14 lancée en 1985.

L’EXA ( l’agence spatiale civile équatorienne) a annoncé que son satellite Pegaso avait cessé de fonctionner depuis une semaine après avoir rencontré sur sa route des débris spatiaux, mais qu’il resterait en orbite.

L’incident se serait produit à environ 1500 km à l’est de Madagascar, le satellite de 1,2 kg à peine aurait percuté un ancien réservoir de fusée S14 soviétique.

L’événement est douloureux pour l’équateur, principalement parce qu’il ne dispose que d’un seul satellite en orbite, et que celui-ci est assez récent puisque positionné le 25 avril dernier.

Le pays se retrouve donc actuellement avec un satellite de 80 000 $ inutilisable, qui bien que financé par le secteur privé, aura nécessité plus de 700 000 $ de fonds publics pour les divers tests de lancements , certification et logistique.

L’équateur devrait lancer son prochain satellite identique à Pegaso en juillet prochain depuis la Russie.

http://www.generation-nt.com/unique-satellite-equatorien-endommage-par-debris-fusee-russe-actualite-1737132.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je remarque surtout une chose dont on ne parle pas dans cette affaire ...

C'est que ce satellite lancé par les chinois en fin Avril (il y a 2 mois quoi)  l'a été dans des conditions douteuses ...

Ce que je veux dire par la, Il ne me parait pas improbable que les équatoriens se soient fait vendre une "orbite de merde" par les chinois, juste pour racler les fonds de bidet de tirs étrangers qui leur seraient confié ...

  http://en.wikipedia.org/wiki/NEE-01_Pegaso

  Pourquoi étrangement ce genre d'incidents n'arrivent pas quand on nous confie une charge ? (en touchant du bois ...) Qu'on me dise pas que ce débris n'était pas connu car justement, il a été très rapidement identifié après l'incident ... Ce qui veut dire quoi : Une haute probabilité que les chinois aient vendu une orbite de merde a l'équateur ... (Je doute que l'équateur ait quelconque moyens d'enquêter sur la viabilité d'une orbite via des radars spatiaux adaptés comme le peuvent les grandes puissances consommatrices de spatiales qui enquêtent généralement sur une orbite avant de la vendre ou de se la "garder")

  Les chinois ont été assez léger sur ce coup, c'est ce qui me semble le + probable ... Ils ne l'auraient pas mis sur cette orbite après une enquête sérieuse pour savoir si elle est safe ou non ... Pire si ça se trouve, savaient très bien ... Mais pour vendre de la charge utile : Zou rien a battre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas, qui casque pour l'assurance ?

  Personne, n'étant pas un sat télécom d'ampleur nationale mais un simple sat d'essais sur une base de bus "cubesat" d'abord d'initiative privée puis aidée par l'état équatorien pour en payer le tir ...

  Il était en gros sensé faire une batterie de test pour la nation :

 

Technological demonstration/Education

Test of real time video transmission

Test of Thermal/Radiation shield

Test of multiphase solar array

Test of passive antenna deployment

Test of carbon nanotubes thermal control system

  (wiki list des cubesats existant    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_CubeSats      entre la moitié et le dernier tiers de page)

De forts doutes qu'une assurance assure cela, les essais technico-scientifique de ce type n'étant il me semble pas assurable ou tout du moins faut voir les conditions et si ça en vaut le coup ...

  En rajout il me semble aussi que c'était un preneur d'images IR, probablement des essais soit en météo ou d'études de terrains éventuelles ... (les classiques d'usage de l'observation de la surface d'un pays : gestion forestière et naturelles ect)

  Et puis je pense que justement pour assurer un satellite il me semble probable qu'une assurance sérieuse sur des sats a enjeux d'un certain cout, réclament une enquête radar de l'orbite désirée pour donner son accord ... Enfin ça me parait un minimum syndical, un peu comme si une assurance réclamait a une entreprise d'avoir des gardiens, système vidéo-suveillance ect pour assurer un placard a matière première couteuse ou que sais je ...

Enfin, moi je serais une cie d'assurance pour des projets LEO > 1000 km sans étude radar de l'orbite décidée, j'assurerais tout simplement pas ... Sachant que le risque est très élevé car en dessous de 1000 km d'alt aujourd'hui normalement il faut bien étudier son orbite avant pour s'assurer qu'elle est safe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je remarque surtout une chose dont on ne parle pas dans cette affaire ...

C'est que ce satellite lancé par les chinois en fin Avril (il y a 2 mois quoi)  l'a été dans des conditions douteuses ...

Ce que je veux dire par la, Il ne me parait pas improbable que les équatoriens se soient fait vendre une "orbite de merde" par les chinois, juste pour racler les fonds de bidet de tirs étrangers qui leur seraient confié ...

 http://en.wikipedia.org/wiki/NEE-01_Pegaso

 Pourquoi étrangement ce genre d'incidents n'arrivent pas quand on nous confie une charge ? (en touchant du bois ...) Qu'on me dise pas que ce débris n'était pas connu car justement, il a été très rapidement identifié après l'incident ... Ce qui veut dire quoi : Une haute probabilité que les chinois aient vendu une orbite de merde a l'équateur ... (Je doute que l'équateur ait quelconque moyens d'enquêter sur la viabilité d'une orbite via des radars spatiaux adaptés comme le peuvent les grandes puissances consommatrices de spatiales qui enquêtent généralement sur une orbite avant de la vendre ou de se la "garder")

 Les chinois ont été assez léger sur ce coup, c'est ce qui me semble le + probable ... Ils ne l'auraient pas mis sur cette orbite après une enquête sérieuse pour savoir si elle est safe ou non ... Pire si ça se trouve, savaient très bien ... Mais pour vendre de la charge utile : Zou rien a battre ...

N'importe quoi.

Si tu connais un minimum sur le lancement spatial et les orbites, tu ne sortiras pas ce genre de connerie.

Comme j'ai toujours dit alpacks, il faut trouver encore d'autres choses.

Henri K.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'importe quoi.

Si tu connais un minimum sur le lancement spatial et les orbites, tu ne sortiras pas ce genre de connerie.

Comme j'ai toujours dit alpacks, il faut trouver encore d'autres choses.

Henri K.

Après ce qui est sur c'est que quelqu'un a merde. Un réservoir de fusée c'est le genre de débris qui est traque depuis le sol et dont ont peut éviter la collision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après ce qui est sur c'est que quelqu'un a merde. Un réservoir de fusée c'est le genre de débris qui est traque depuis le sol et dont ont peut éviter la collision.

Rapidement, plusieurs choses -

* Tous les objets ne sont pas trackés, on (les Américains) arrive à tracker 22000 objets mais c'est loin d'être le total des objets.

* Pour les débris ou autre, même quand on arrive à tracker, on n'arrive pas toujours à prévoir la trajectoire. Les Américains n'ont su que NEE-01 va peut-être rencontrer le débris en question qu'au mercredi...

* Ce n'est pas le réservoir entier, c'est un débris du réservoir. Ensuite ce n'est pas une collision mais un pass-by. Pour un nano-sat de 1.2kg, même un frottement suffit pour changer son profil de vol et être déstabilisé. En fait, pour un nanosat de ce genre, quelques dizaines de gramme sont déjà fatals.

* Pour finir, on ne vend pas une orbite, quelle connerie. Chaque satellite a forcément des missions à remplir, l'orbite est choisie pour correspondre aux usages, ce n'est pas l'organisation responsable de lancement qui définit les orbites. Pour faire simple, pour ce lancement, GF-1 est le passager principal de ce "train", les autres voient que le "train" part à la même destination et ont choisi de prendre le même "train".

Henri K.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un réservoir de S14 c'est un débris dont la trajectoire doit être connu depuis le lancement et qui a volontairement été placé sur une orbite spéciale, comme tout débris de fusée qui ne sont pas sensé retomber.

Les débris sont traqués avec attention mais effectivement dés fois ils peuvent changer de trajectoire suite à une rencontre importune ou autre et tant qu'ils n'ont pas été traqué à nouveau il ne sont pas forcément repérés.

Mais ça ne semble pas être le cas, le débris étant déjà identifié, donc une mauvaise navigation est probable (pas forcément la faute des chinois).

La quasi totalité des objets spatiaux sont suivis, même des objets de plusieurs grammes (genre clés à molette perdu par un astronaute).

Les américains traquent 22000 en direct et cela ne représente pas tous les objets connus loin de la.

Après pour l'orbite du satellite il y a bien quelqu'un qui à dû la choisir et ce n'est sans doute pas les équatoriens.

Edit :

Puis les américains qui tiennent la base de données ne disent pas tout, rappelez vous la mise en marche de GRAVES.

"Hé mais c'est quoi ça :O puis ça :O et ça :O"

On était pas au courant qu'il y avait certaine choses au dessus de nos têtes et ce n'est pas les américains qui allaient nous le dire  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rapidement, plusieurs choses -

* Tous les objets ne sont pas trackés, on (les Américains) arrive à tracker 22000 objets mais c'est loin d'être le total des objets.

* Pour les débris ou autre, même quand on arrive à tracker, on n'arrive pas toujours à prévoir la trajectoire. Les Américains n'ont su que NEE-01 va peut-être rencontrer le débris en question qu'au mercredi...

* Ce n'est pas le réservoir entier, c'est un débris du réservoir. Ensuite ce n'est pas une collision mais un pass-by. Pour un nano-sat de 1.2kg, même un frottement suffit pour changer son profil de vol et être déstabilisé. En fait, pour un nanosat de ce genre, quelques dizaines de gramme sont déjà fatals.

* Pour finir, on ne vend pas une orbite, quelle connerie. Chaque satellite a forcément des missions à remplir, l'orbite est choisie pour correspondre aux usages, ce n'est pas l'organisation responsable de lancement qui définit les orbites. Pour faire simple, pour ce lancement, GF-1 est le passager principal de ce "train", les autres voient que le "train" part à la même destination et ont choisi de prendre le même "train".

Henri K.

Oui tous les débris ne sont pas et ne peuvent pas être suivis mais les plus gros oui quand même. Et si ils savent ce qui a percute le sat, y'a des chances qu'ils savaient que le débris était la mais que l'information n'est pas remonte a la salle de contrôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu que c'est un cube sat, il est possible qu'il ne puisse pas changer d'orbite. Normalement en cas de probabilité de collision trop élevée on change d'orbite, ici même si on a l'information il n'y aurait rien à faire. Il est parfaitement possible que l'opérateur ait été mis au courant par les US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arianespace va mettre en orbite les quatre premiers satellites de la constellation O3b. The Other 3 billion veut apporter l'Internet à très haut débit aux 3 milliards de la population qui n'y a pas accès.

le lancement a été reporté de 24 heures en raison des conditions météorologiques défavorables. Une nouvelle tentative est prévue le mardi 25 juin à 20h54 (heure de Paris).

Mené par O3b Networks, le projet O3b a véritablement pris forme en 2008 avec pour but de connecter à l'Internet à haut débit puis finalement très haut débit les autres 3 milliards, à savoir des pays en voie de développement situés en Asie, Afrique, Amérique Latine, région Pacifique et au Moyen-Orient, soit près de 180 pays.

Une fusée Soyouz doit être lancée par Arianespace depuis le Centre Spatial Guyanais. Sa mission est de mettre sur orbite moyenne à 8 062 km d'altitude les quatre premiers satellites de la constellation O3b.

Au mois de septembre prochain, quatre autres satellites viendront s'ajouter et les débuts opérationnels pourront commencer en novembre. La constellation sera néanmoins complétée par d'autres satellites en 2014.

O3b Networks indique qu'il fournira aux opérateurs de télécommunications " une capacité de connectivité pour les réseaux mobiles à des débits et des temps de réponse comparables à ceux de la fibre optique. "

Les satellites pesant chacun 650 kg au lancement seront placés sur une orbite beaucoup plus basse que les satellites de télécommunications habituels qui sont sur une orbite géostationnaire de 36 000 km d'altitude et pèsent plusieurs tonnes. C'est l'une des clés qui va permettre de proposer des services à bas coûts.

http://www.generation-nt.com/internet-o3b-satellite-bas-prix-arianespace-actualite-1752152.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’Union astronomique internationale (UAI) a proposée aux internautes de choisir un nom pour les 2 lunes découvertes en orbite autour de Pluton avant de voter pour leur préféré. Et le nom n°1 choisi était Vulcain, comme la planète d’origine de Monsieur Spock dans Star Trek. Et malgré ce vote démocratique, l’UAI a rejeté ce nom. Voici pourquoi…

http://www.gizmodo.fr/2013/07/04/le-nom-des-lunes-de-pluton-deplait-aux-fans-de-star-trek.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’Union astronomique internationale (UAI) a proposée aux internautes de choisir un nom pour les 2 lunes découvertes en orbite autour de Pluton avant de voter pour leur préféré. Et le nom n°1 choisi était Vulcain, comme la planète d’origine de Monsieur Spock dans Star Trek. Et malgré ce vote démocratique, l’UAI a rejeté ce nom. Voici pourquoi…

http://www.gizmodo.fr/2013/07/04/le-nom-des-lunes-de-pluton-deplait-aux-fans-de-star-trek.html

  Et tant mieux, Vulcain était un nom + que ridicule pour un satellite naturel de Pluton, La ou Styx et Kerberos ne sont que logique de continuité du cadre de nomination traditionnel !

  Ceci dit, je n'aurais éventuellement rien contre le fait qu'un jour on se décide a nommer Vulcain une exoplanète chtonienne dans un système relativement proche du notre (imaginons par exemple la découverte d'une Chtonienne autour d'Alpha centauri A ou B : je pense que ça le ferait sans problème) ou alors carrément une planète correspond au background de cette série :

  Une planète dans la limite chaude des capacités a acceuillir la vie, comme l'est réellement Vulcain dans star treck (Vulcain est une planète désert assez chaude ou résident 6 milliards de vulcains qui en sont originaires ... Ceci dit le background est a approfondir car en réalité une telle planète aurait bien peu de chance en l'état d'avoir enfanté une espèce quasi humaine comme eux, a moins que ce soit le résultat d'un changement profond du climat entre temps, augmentation des GES ou étoile qui augmenté sa puissance de rayonnement thermique entre temps au fil des milliards d'années comme le scénario est déja connu avec le soleil avec une croissance de 40% de rayonnement de la proto-étoile finie qui se "calme"  jusqu'au pré-stade de géante rouge, le rayonnement croit de 40% environ en 7-8 milliards d'années, en mettant de coté une phase très chaude courte quand la proto étoile est finie mais qui ne dure que quelques millions d'années ...)

  Vulcain en fait le jour ou l'on nommera une planète ainsi, je pense ça sera le jour ou on aura découvert une planète chaude (atmosphère a 30-35°c de moyenne) avec de la vie dessus, ou alors une planète en état volcanique permanent (qui pourrait être pas mal aussi) sans que ce soit en lien avec le fait qu'elle soit proche de son étoile mère

  (on aurait découvert la Terre, comme on cherche les exoplanète aujourd'hui avec la possibilité de voir leur surface en +, il y a 2 milliards d'années on l'aurait probablement appelé Vulcain au vu de l'intensité du volcanisme a l'époque ... Le manteau était beaucoup + chaud, les éruptions de super-volcan étaient quotidiennes) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Zero2infinity va proposer des voyages touristiques en ballon spatial !

Annoncée dès le début des années 2000, la banalisation du tourisme spatial peine aujourd’hui à se concrétiser. Un retard à l’allumage essentiellement dû au coût de la recherche et qui pourrait bientôt profiter à certains entrepreneurs privés misant sur de plus modestes "balades stratosphériques" en ballon gonflable. C’est le cas de la société Zero2infinity, qui affirme être en mesure d’assurer ce genre d’excursion dans un futur proche.

Basée à Barcelone, cette entreprise offre depuis déjà plusieurs années des voyages spatiaux aux scientifiques et autres chercheurs à bord d’un ballon baptisé Bloon. Ce dernier -capable de flotter plusieurs heures à plus de 36 km au-dessus de la surface du globe sans émettre le moindre gramme de CO2- permet une observation optimale de la Terre et des étoiles. Un concept que José Mariano Lopez-Urdiales, fondateur de Zero2infinity, déclinera à des fins commerciales en 2015, comme il l'a annoncé dernièrement.

"Le voyage sera très calme et totalement respectueux de l'environnement", a expliqué Annelie Schoenmaker, de Zero2infinity, au Daily Mail. "Les passagers seront en mesure de voir le soleil et les étoiles en même temps, tout en ayant une vue sur la Terre, vers le bas". Et si le voyage sera sans aucun doute "plus calme" que dans une véritable navette spatiale, les passagers auront tout de même droit à "une période d'environ 30 secondes durant laquelle ils pourront ressentir l'apesanteur et flotteront dans la cabine", lors de la descente.

Selon José Urbaneja, porte-parole de Zero2infinity, un tel voyage devrait coûter environ 110 000 euros pour cinq heures de parcours. Malgré ce coût exorbitant, et bien que les premiers départs ne soient prévus que pour 2015, deux personnes ont déjà réservé leur billet : le célèbre blogueur russe Artemy Lebedev et un riche citoyen espagnol préférant conserver son anonymat.

Article et vidéo : http://www.gentside.com/espace/zero2infinity-va-proposer-des-voyages-touristiques-en-ballon-spatial_art52548.html

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autant poser un téléphérique sur le sommer du Mont Everest  :lol:

En fait j'ai du mal a considérer ce que les gens trouvent "sexy" a s'embarquer dans ce genre de truc :

  Ouaip super, j'ai vu le soleil et la nuit quasi spatiale a la fois, bon on peu redescendre ... C'est un peu cheap quand même comme expérience dans le fond, par rapport a ce que pourrait être du spatial qui irait jusqu'au bout

Ca fait un peu, raclage de fond de tiroir de concept du tourisme spatial ... En proposant l'expérience la moins intéressante, mais ou y a moyen d'espérer faire sortir la cash monnaie quand même, enfin je le vois comme ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autant poser un téléphérique sur le sommer du Mont Everest  :lol:

En fait j'ai du mal a considérer ce que les gens trouvent "sexy" a s'embarquer dans ce genre de truc :

  Ouaip super, j'ai vu le soleil et la nuit quasi spatiale a la fois, bon on peu redescendre ... C'est un peu cheap quand même comme expérience dans le fond, par rapport a ce que pourrait être du spatial qui irait jusqu'au bout

Ca fait un peu, raclage de fond de tiroir de concept du tourisme spatial ... En proposant l'expérience la moins intéressante, mais ou y a moyen d'espérer faire sortir la cash monnaie quand même, enfin je le vois comme ça

Moi je trouve le concept très intéressant au contraire.

Vous payez 2 fois moins chère qu’un vol en « navette » type Virgin pour un vol bien plus long (5h !) et surtout bien moins violent.

Le seul inconvenant est que l’on monte 3 fois moins haut.

Mais on est tout de même 4 fois plus haut que le Mont Everest. !

La vue à cette altitude rarement atteinte par le commun des mortels doit être déjà magnifique avec la rotondité de la terre et l’espace vu de prêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je trouve le concept très intéressant au contraire.

Vous payez 2 fois moins chère qu’un vol en « navette » type Virgin pour un vol bien plus long (5h !) et surtout bien moins violent.

Le seul inconvenant est que l’on monte 3 fois moins haut.

Mais on est tout de même 4 fois plus haut que le Mont Everest. !

La vue à cette altitude rarement atteinte par le commun des mortels doit être déjà magnifique avec la rotondité de la terre et l’espace vu de prêt.

Oui le temps a l'air plus intéressant. Par contre je pense pas qu'ils soient a 0G comme pour Virgin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’heure de vol revient 3 fois moins chère pour le client. Et on doit profiter plus grâce à la monté lente.

Apparemment si il y a quelques dizaines de secondes à 0G même si je ne visualise pas trop comment ils font à seulement 36 bornes et en ballon qui plus est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’heure de vol revient 3 fois moins chère pour le client. Et on doit profiter plus grâce à la monté lente.

Apparemment si il y a quelques dizaines de secondes à 0G même si je ne visualise pas trop comment ils font à seulement 36 bornes et en ballon qui plus est.

La distance ici n'a pas d'effet (il faut vraiment s'éloigner pour ne plus ressentir la gravité), la seul explication serait que le ballon fasse une chute libre, mais je ne vois pas comment c'est possible avec ce genre d'engin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La distance ici n'a pas d'effet (il faut vraiment s'éloigner pour ne plus ressentir la gravité), la seul explication serait que le ballon fasse une chute libre, mais je ne vois pas comment c'est possible avec ce genre d'engin.

Ils disent lors de la descente. On peut penser qu'ils vont lâcher la capsule a 36km d'altitude et ensuite la faire arriver en douceur via un parachute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5203
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    wolfmoy2
    Membre le plus récent
    wolfmoy2
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20297
    Total des sujets
    1136885
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets