jeanmi

40 CTA

Recommended Posts

J'ai scruté la vidéo (hors son...) pour voir si il y avait un bateau sur l'eau...

Rien pas un !!!

Et donc même question que Philou...

:P

Entre 2 vols transits, j'ai eu 2 courriels  :lol: et les réponses de Xav.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre 2 vols transits, j'ai eu 2 courriels  :lol: et les réponses de Xav.

C'est la période espadrille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre 2 vols transits, j'ai eu 2 courriels  :lol: et les réponses de Xav.

Et du coup il y aura une version navalisée pour le 40CTA?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc dans ce genre là :)

Image IPB

Je pense plutôt à une déclinaison Défense sol-air de la T40.

Comme les suédois l'ont fait avec le LVKV-90.

Image IPB

La différence serait que le radar puisse être escamotable afin de rendre le profil du blindé compatible avec le combat sol-sol. Le radar Gerfaut (il est français.) du LVKV ne l'est pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Afin d'être un peu plus clair dans la présentation de mon raisonnement, voici quelques explications:

Il faut toujours être prudent avec les présentations des industriels. Ceux-ci ont toujours le défaut de couvrir leur produits avec des qualités qu'ils n'ont pas exactement. Ainsi, peut-on dire que le Rapide-Fire a une capacité sol-sol? La réponse est oui si on admet que cela consiste à viser une cible au sol. En revanche, peut-on donner une mission au Rapide-Fire avec un effet sur un ennemi terrestre? Même limité. La réponse est non.

Cas concret: Mission interdire à l'ennemi l'accès au bois par le nord pendant 20min.

Ici, avec le Rapide-Fire, on a comme problème que le véhicule ne se déplace pas comme un véhicule de combat. Il ne pourra pas exploiter correctement le terrain pour trouver des positions de tir.

Passons au Guepard allemand par exemple. Là, l'équipage va baisser son radar de veille et employer son blindé avec la même méthodologie qu'un char. Il va être en défilement d'observation, passer en défilement de tir et engager l'ennemi au 35mm puis changer de position. Et ainsi de suite, le tout pour obtenir cette interdiction.

La différence de capacité ici tient plus à la présence ou non d'hommes en tourelle. S'il y en a, alors (avec un bon châssis) nous avons un blindé capable de travailler comme un char. Si l'engin est juste une plateforme de tir automatisée, elle ne pourra faire que de l'autodéfense. La représentation du Rapide-Fire sur châssis AMV est peut-être redoutable en SA mais en SS, il est dépassé.

Les tourelles canon sol-air sont très rares dans nos armées.

En dépit de leur faible portée comparé au missile, elles sont très lourdes et demandent donc des châssis lourds donc chers (A moins de les monter sur camion). Comme on touche au milieu aérien, il y a forcément l'intégration de radars et électroniques qui font exploser les coûts.

En conclusion, on pourrait penser que cette catégorie de matériels est hors de sujet dans le cas des conflits insurrectionnels que nous connaissons. Or, il pourrait y avoir un argument en leur faveur venant des radars.

Imaginons que les technologies radar embarquable sur une T40 (Comme le Gerfaut du LVKV-90) puisse détecter toute roquette et obus même à de faible distance. Imaginons que l'on puisse y coupler une trajectographie. Là, l'utilité serait évidente.

À ce moment, avec une tourelle comme la T40 et son canon de 40CTA, nous aurions un blindé capable de détecter tout tir indirect sur l'unité accompagné, donner l'alerte, engager par les feux les munitions assaillantes et donner un carré du départ de coups. Et ceci, que ce soit en déplacement ou en FOB.

En conclusion, plus que des moyens sol-air, nous sommes peut-être à la veille d'une autre capacité. Celle d'un moyen de protection général.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense à une évolution de la T40. Comme les suédois ont fait évoluer la tourelle du

Strf-90 vers celle du Lvkv-90.

Le point clef me semble surtout être la présence d'hommes en tourelle. Là, le Skyshield sur Puma c'est bien mais est un système automatisé.

Sinon, les solutions plus classique m'intéressent comme ce que font les sud-coréens:

Image IPB

Et en plus, il y a du missile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Testing of the armoured piercing (AP) and target practise (TP) rounds for the CTA International (CTAI) 40mm cannon system has been completed, according to BAE Systems.

Image IPB

Addressing a media briefing on 25 July at BAE Systems’ facility in Radway Green, UK, David Coughtrie, business director for CTAI (a JV company comprising BAE Systems and French armaments manufacturer Nexter) said all trials of the CTAI cannon, APFSD (Armour Piercing Fin Stabilized Discarding Sabot Tracer) and TP have been completed and ‘are in the process of review’.

Coughtrie said that 10,000 rounds of ammunition had been fired so far and the company is expected to get certification from the UK MoD and French DGA by Q4 Q 2013. Qualifying ammunition for the 40mm gun that will be fitted to the UK’s Scout – Specialist Vehicle (SV), Warrior IFV and French EBRC (future armoured vehicle platform) is being completed in three stages.

The first phase is qualification of the cannon, AP and TP rounds that has been completed and is now being followed by the second phase, which is qualification of the general purpose round – point detonation (GPR-PD), which started in Q2 this year and will be completed by the end of Q4 in 2014.

‘We have already started delivering rounds into trials for GPR point detonation,’ said Coughtrie. ‘We have started sequential trials- that takes the best part a year  to 15 months to do that. Then the same process will happen… we will get the certificate for that and then the airburst round [phase three].’

According to CTAI, qualification of the GPR – air burst (GPR-AB) round will begin at the beginning of Q2 2014 and will run through to Q4 of 2015.

However, in February an AB round was tested during a visit to CTAI by the UK chief of the general staff and the French chief of the army. ‘AB is slightly behind the others in terms of qualification but this was to show the progress that we are making,’ Coughtrie explained.

For the qualification and demonstration phases, CTAI has delivered 16 cannon in total; six for qualification; five for the Warrior; and six for the Scout demonstration vehicles along with 32 barrels and 20,000 rounds of ammunition.

Coughtrie said that there have been three unmanned firing campaigns with Lockheed Martin as part of the gun integration on the turrets for the Warrior and Scout programmes and one firing campaign with Nexter for the T40 turret demonstrator that is fitted to the AMX-10RC wheeled armoured vehicle. A live manned firing of the T40 is expected in Q1 2014.

In the meantime CTAI has secured more orders from MoD for more cannons: three 40mm cannon; 48 barrels; and 50,000 rounds of ammunition for the Warrior and Scout demonstration programmes. CTAI will then support Lockheed Martin and Nexter for three years on their growth and reliability programmes and accelerate production for the integrators.

For the T40 EBRC turret, CTAI provides the gun and the whole turret. Nexter provides the ammuntion handling system and BAE produces the gun drives, control electronics and software.

‘CTAI designs the carousel, the electronics box which is subcontracted to Ultra Electronics and we do the drives for the motors for azimuth and elevation. So we are a real big part of the turret solution. That applies for BAE Systems and Nexter,’ said Coughtrie.

However, CTAI only provides the gun system for the Scout and Warrior turret as Lockheed Martin has competed turret components out to other suppliers.

For Warrior and Scout the carousel is made by Meggitt. The electronics is being delivered by Ultra Electronics, (Ultra has to partition what they do for CTAI on T40 with what they do for the Scout and Warrior system); the gun drives are from Curtiss-Wright and the mounted turret body is from Rheinmetall.

http://www.shephardmedia.com/news/landwarfareintl/first-test-phase-cta-gun-ammo-completed/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage, il ne semble pas y avoir de munition prevue pour faire de l'AA, a moins que l'airburst soit utilisable dans ce role?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage, il ne semble pas y avoir de munition prevue pour faire de l'AA, a moins que l'airburst soit utilisable dans ce role?

C'est le cas en tout cas chez Bofors/SAAB avec ses fusées "3P" pour obus de 40 et 57. La fusée dispose de pas moins de 6 réglages différents dont au moins 1 est optimisé pour l'AA contre hélico de combat. Si mes souvenirs sont bons, il y a un mode où la fusée explosera à une distance pré déterminé si la fusée de proximité ne détecte pas de cible, et si la fusée détecte quelque chose dans une zone prédéterminée (au moment du tir), elle privilégiera automatiquement soit une explosion à l'impact de la cible si les trajectoires le permettent, soit à proximité de la cible. Mon explication est pas vraiment clair j'ai bien peur, mais ça doit donner l'idée.

J'espère que CTAI a prévu de faire au moins aussi bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le cas en tout cas chez Bofors/SAAB avec ses fusées "3P" pour obus de 40 et 57. La fusée dispose de pas moins de 6 réglages différents dont au moins 1 est optimisé pour l'AA contre hélico de combat. Si mes souvenirs sont bons, il y a un mode où la fusée explosera à une distance pré déterminé si la fusée de proximité ne détecte pas de cible, et si la fusée détecte quelque chose dans une zone prédéterminée (au moment du tir), elle privilégiera automatiquement soit une explosion à l'impact de la cible si les trajectoires le permettent, soit à proximité de la cible. Mon explication est pas vraiment clair j'ai bien peur, mais ça doit donner l'idée.

J'espère que CTAI a prévu de faire au moins aussi bien.

Pas avec l'obus air burst. La fusée est chronométrique et se situe a l'arriere, donc pas de solution proximité.

Pour faire de l'AA correctement MDBA propose une munition guidé laser 40CT, la sous munition du starstreak en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur defense news, il parle d'une munition AA mais qualifiée plus tard

Trials on an air burst round, which is the same as the general purpose point-detonation round but with a different fuze, are set to follow with completion targeted for the fourth quarter of 2015.

That will be followed by an anti-air round and a cheap reduced-range practice round, which saves on barrel wear

http://www.defensenews.com/article/20130730/DEFREG01/307300012/New-40mm-Cannon-Awaits-UK-French-Qualification?odyssey=mod|newswell|text|World News|p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas avec l'obus air burst. La fusée est chronométrique et se situe a l'arriere, donc pas de solution proximité.

Pour faire de l'AA correctement MDBA propose une munition guidé laser 40CT, la sous munition du starstreak en fait.

C'est que j'étais en train de me demander vu que j'avais pas encore entendu parler de fusée de proxi chez CTAI. Un peu dommage mais une munition guidée serait déjà vraiment bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Serge :

En quoi des hommes dans la tourelle change quoi que ce soit sur les conditions d'utilisation ?

Que l'homme soit dans la tourelle ou dans l'habitacle, peut importe tant qu'il a une bonne vision (reelle ou virtuelle) de son environnement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Serge :

En quoi des hommes dans la tourelle change quoi que ce soit sur les conditions d'utilisation ?

Que l'homme soit dans la tourelle ou dans l'habitacle, peut importe tant qu'il a une bonne vision (reelle ou virtuelle) de son environnement

Sauf qu'il y a le probleme de désorientation spatiale ... le meme probleme qui te fout la gerbe quand tu lis en voiture par exemple. Serge estime que c'est ingérable actuellement dans le cas d'un engin de cavalerie qui doit observer tout azimuth y compris en roulant. Avec un engin d'infanterie genre APC ou la système télé-opéré sert surtout a l'autodéfense rapproché, et accessoirement a l'appui surtout a l’arrêt ça pose beaucoup moins de souci de désorientation.

Pour éviter la désorientation il faudra que l'équipage en caisse doivent tourner la tete autant que la tourelle tourne par exemple ... on comprend vite les limites quand il faut combattre vers l'arriere ou sur le flanc longtemps...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle souvent de la possibilité de faire du sol-sol et sol air avec ce calibre de 40CTA. Mais est-ce bien sérieux de vouloir faire faire les deux missions en même temps, par exemple en accompagnement de chars ?


Pour éviter la désorientation il faudra que l'équipage en caisse doivent tourner la tete autant que la tourelle tourne par exemple ... on comprend vite les limites quand il faut combattre vers l'arriere ou sur le flanc longtemps...

 

Il faudrait donc l'équivalent du casque du F-35 pour y arriver ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf qu'il y a le probleme de désorientation spatiale ... le meme probleme qui te fout la gerbe quand tu lis en voiture par exemple. Serge estime que c'est ingérable actuellement dans le cas d'un engin de cavalerie qui doit observer tout azimuth y compris en roulant. Avec un engin d'infanterie genre APC ou la système télé-opéré sert surtout a l'autodéfense rapproché, et accessoirement a l'appui surtout a l’arrêt ça pose beaucoup moins de souci de désorientation.

Pour éviter la désorientation il faudra que l'équipage en caisse doivent tourner la tete autant que la tourelle tourne par exemple ... on comprend vite les limites quand il faut combattre vers l'arriere ou sur le flanc longtemps...

 

Les gunners des Apaches , Tigres .. , les officier des systèmes d'armes sur biplace , dans la marines les tourelles modernes ne sont plus habité  je pense que sa doit être surmontable avec de l'entrainement. Jouer a des un jeux vidéo en voiture , train , avion est tout a fait faisable .

Edited by zack

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle souvent de la possibilité de faire du sol-sol et sol air avec ce calibre de 40CTA. Mais est-ce bien sérieux de vouloir faire faire les deux missions en même temps, par exemple en accompagnement de chars ?

Avec le développement des drone tactique niveau section ou compagnie, ainsi que des drones kamikazes et autre armement télépiloté, il va bien falloir donner une capacité "anti machin télépiloté" aux unités terrestre jusqu'a des niveau tres bas.

Si une section se retrouve face a une autre section qui utilise tout des de drone kamikaze, ou meme un bete petit drone tactique, et qu'elle n'a aucun moyen de s'en prémunir ca risque d'etre vraiment tres défavorable.

C'est encore pire au niveau des unité mécanisé ou a priori la mécanisation facilite grandement l'emport de drone tactique

et d'armement télépiloté.

Il faudrait donc l'équivalent du casque du F-35 pour y arriver ?

Meme ca serait insuffisant probablement. Dans un jet l'attention est essentiellement tourné vers l'avant puisque l'opérateur est aussi le pilote et que l'armement et les senseur sont essentiellement tourné vers l'avant, missile et radar.

Dans un char celui qui est dans le role du pilote d'avion, c'est le pilote du char. Lui on pourrait facilement lui mettre un dispositif tout écran ou affichage dans le casque, ça serait bénéfique pour lui rendre le champ de vision a 360° qu'il n'a pas et donc lui permettre a la fois de participer a la surveillance voir au tir, mais surtout de manœuvrer de manière précise rapide et sure dans toutes les directions - les marche arrière rapide sont par exemple un élément fondemental du combat blindé, en aveugle c'est beaucoup plus compliqué on a plus d'accident, et on le fait beaucoup moins vite avec l'obligation de mobilisé le chef pour faire la manoeuvre au pilote -

Le tireur en tourelle et le chef, eux par contre sont censé faire corps avec la tourelle pour diriger leur attention n'importe ou ca le mérite, voir meme tout azimut, donc ils tournent avec les senseurs. L'avantage c'est qu'il continue a regarder toujours devant eux c'est confortable, tout en pouvant alors voir n'importe ou, et sans risque d’être désorienté vu qu'il y a corrélation en la scene que voit les yeux et les mouvement ressenti par l'oreille interne.

Avec le casque si l'action se passe a 3h , le tireur et le chef devraient passer leur temps la tete tourné a 3h ... si la surveillance s'éternise il risque de se lasser, et si la menace file vers 6h ... on va droit au torticolis!

Les gunners des Apaches , Tigres .. , les officier des systèmes d'armes sur biplace , dans la marines les tourelles modernes ne sont plus habité  je pense que sa doit être surmontable avec de l'entrainement. Jouer a des un jeux vidéo en voiture , train , avion est tout a fait faisable.

Les tireur en hélico regarde essentiellement dans le secteur avant, de plus le probleme de désorientation spatiale est géré différement dans un aéronef ou on a pas forcément dfe référence visuelle terrain a un char ou on voit tout le temps le terrain et ou le terrain s'impose a toi parce qu'on roule forcément dessus!

Faudrait essayer de gagner a un jeu vidéo vraiment immersif pendant un spécial du Paris Dakar pour voir. Parce que le char de combat c'est tout de suite moins confortable que le train ou l'avion!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle souvent de la possibilité de faire du sol-sol et sol air avec ce calibre de 40CTA. Mais est-ce bien sérieux de vouloir faire faire les deux missions en même temps, par exemple en accompagnement de chars ?

 

Il faudrait donc l'équivalent du casque du F-35 pour y arriver ?

ça dépend de ce que tu veux dire par "en même temps" à mon avis.

La batterie sol-air chargée d'accompagner la colonne de tank ou d'infanterie ne peut avoir qu'une mission. Soit du sol-air, soit du sol-sol (pour faire un appui feu un peu particulier). Maintenant si elle a le matériel adéquat, on peut imaginer qu'elle puisse engager des cibles d'opportunités dans l'autre domaine, mais il faudrait surtout pas qu'il y ait de confusion sur son rôle avant la mise en route de la manœuvre.

Idem pour le peloton d'EBRC ou la section de VBCI. Dans leurs cas, leurs raisons d'être est évidemment le sol-sol, mais il sera probablement nécessaire qu'ils aient une capacité sol-air a minima pour lutter contre ce que G4lly vient de décrire. Maintenant faut voir jusqu'où on peut pousser cette logique. Autant taper un drone doit pas être très différent d'engager un hélico mais intercepter une roquette de 107 ou un obus de mortier de 82 requiert a priori des équipements difficilement généralisables sur l'intégralité du parc des futurs T40.

 

Pour l'option casque à la F35, peut être qu'il serait faisable d'avoir des sièges asservies à la tourelle/visée du casque. En gros ils pivoteraient en temps réel mais bien à l'abri à l'intérieur de la caisse. ça fait un truc de plus qui peut tomber en panne par contre. 

 

ça fait quand même bizarre d'envisager tout ça alors qu'on a des Sagaie toujours en service.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deja qu'aligner un helico ne doit pas etre facile quand il est en evolution, alors aligner un drone qui offre peu de silhouette... autant faire une version strales du 40 CTA non? ca devrait donner un sacre Pk avec une rafale de 3 airbursts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deja qu'aligner un helico ne doit pas etre facile quand il est en evolution, alors aligner un drone qui offre peu de silhouette... autant faire une version strales du 40 CTA non? ca devrait donner un sacre Pk avec une rafale de 3 airbursts.

Il existe deux solutions.

La solution actuel A3B avec un obus a bille, et fusée chrono métique, dédié. L'obus est tiré vers la cible avec la fusée programmé selon la télémétrie au moment du tir, peu avant la cible il explose projettant un "cone" de bille. Ca marche en général assez bien contre les cible molle et lente, typique les drone et les missile mou lent et planant, et bien sur les partie molle des HdC - optique, armement, verrière ...-

Tout est expliqué ici http://www.cta-international.com/a3b-d-13.html

La solution mise sous cloche pour le moment, l'obus guidé laser, basé sur la sous munition starstreak. On se retrouve avec une fleche guidé laser qui frappe directement la cible, c'est compatible avec des cible blindé et manoeuvrantes, y compris des corps de bombe ou d'obus en acier épais.

Les sous munition c'est les trois engin qu'on voit devant le porpulseur, il sont guidé laser beam riding, le canon 40CT peut en tirer un par un.

starstreak-missile.jpg

Ca donne ca empacté dans l'obus.

images?q=tbn:ANd9GcS3cEfG1RnEHvxu85YcHrW

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,463
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Caolila
    Newest Member
    Caolila
    Joined
  • Forum Statistics

    20,801
    Total Topics
    1,283,696
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries