Gence

Coup d'état en France

Recommended Posts

Suite à un article publié sur le fil "les insolites..."

Je me posais la question suivante : Si il n'est pas exclut que certains puissent être tenté (voir tente) un coup d'état, quels seraient les probabilités de succès d'une tel action?

En gros, qui doit au minimum être impliqué pour qu'un coup d'état fonctionne en France, quels seraient les réactions possible pour contrer la tentative, etc etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais :

- une quantité suffisante d'hommes armés, si possible bien placés (genre garde rep, cos...)

- la mainmise sur les médias (facile) et le musellement des sources de communication parrallèles (plus difficile)

- et surtout : un trés haut niveau d'impopularité du pouvoir en place.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite à un article publié sur le fil "les insolites..."

Je me posais la question suivante : Si il n'est pas exclut que certains puissent être tenté (voir tente) un coup d'état, quels seraient les probabilités de succès d'une tel action?

En gros, qui doit au minimum être impliqué pour qu'un coup d'état fonctionne en France, quels seraient les réactions possible pour contrer la tentative, etc etc.

Pour qu'un coup d'état fonctionne il faut un minimum de soutien ou de laissé faire populaire... et de ce coté là a mon avis c'est mal barré.

L'extreme droite "classique" si on opeut dire ainsi a laissé tombé la lutte armée et le coup d'état quand elle a compris quel arriverait a imposer son programme dans la démocratie, c'est grosso modo ce qui s'est produit avec les gouvernement précédent, la fin de Chirac et le quinquennat Sarkozy.

Le souci des "tradis" c'est qu'ils sont tellement décorellé du quidam français qu'imposer leur programme démocratiquement leur semble absolument impossible. Il a suffit de voir la guerre préélectorale Boutin - Sarkozy pour comprendre que cette mouvance n'a plus d'emprise sur la droite tant elle est faible politiquement - la mouvance tradi -. Résultat seul le fantasme reste ... la prise de pouvoir par la force.

Il y a un autres gros souci, c'est qu'au sein de l’extrême droite, du moins de cette espèce de conglomérat de mouvance d’extrême droite, beaucoup sont en opposition idéologique et se méprisent les une avec les autres. Et les tradis contre-révolutionnaire royaliste  maurassien etc. sont loin d’être les plus populaires et voue une haine certaine au FN meme si pour eux ce serait un moindre mal s'ils était élus.

Leur autre souci c'est l'association, cathos tradis <-> islamiste ... les intérêts de l'un sont les intérêts de l'autre les mouvements évolue en parallèle et surf sur les même thèmes. Dans la logique d'une extrême droite islamophobique, l’extrême droite ne peut pas se permettre de mettre en avant les cathos tradis sous peine de retompbé dans l'impasse du raciste etc. ... sa seule solution c'est de mettre en avant la "laicité" et la culture ancestrale etc. Dans ce cadre les tradis sont un peu les dindons de la farces.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais :

- une quantité suffisante d'hommes armés, si possible bien placés (genre garde rep, cos...)

- la mainmise sur les médias (facile) et le musellement des sources de communication parrallèles (plus difficile)

- et surtout : un trés haut niveau d'impopularité du pouvoir en place.

Croire que l’impopularité du pouvoir serait une quelconque facilité pour l'arrivé d'une junte militaire catho-traditionaliste, que des medias Français seraient facilement muselable par une tel junte alors que leur sport préféré est de taper sur le pouvoir en place quelque soit sa couleur (parfois à en devenir caricatural) et que suffisamment d'hommes en uniforme seraient près à commettre l'acte le plus grave contre la république qu'est le coup d'état pour une histoire de mariage gay, c'est franchement ridicule. On aime vraiment se faire peur...

Un tel coup d'état verrait pour sur un véritable embrassement des rues contre lui. Sans parler de la gué-guerre inévitable entre les mouvements d'extrême droites qui sont déjà opposé idéologiquement entre elles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Croire que l’impopularité du pouvoir serait une quelconque facilité pour l'arrivé d'une junte militaire catho-traditionaliste, que des medias Français seraient facilement muselable par une tel junte alors que leur sport préféré est de taper sur le pouvoir en place quelque soit sa couleur (parfois à en devenir caricatural) et que suffisamment d'hommes en uniforme seraient près à commettre l'acte le plus grave contre la république qu'est le coup d'état pour une histoire de mariage gay, c'est franchement ridicule. On aime vraiment se faire peur...

J'ai pas dit que j'y croyais  :rolleyes: J'ai dit que ces conditions me semblaient incontournables . Merci de bien lire avant de faire de l'esprit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi c'est surtout le soutien populaire qui me fait tiquer, quelle proportion de la population française  connait ne serait ce qu'un general en activité auquel elle pourrait se rallier ?

A partir de la on comprend ue ça n'a rien de bien sérieux.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton message n'était pas clair, autant pour moi.

Il faut dire que j'ai un peu bondi quand tu as déclaré qu'il serait facile de museler les médias. Je n'y crois pas du tout quand je vois l'état d'esprit des médis français qui se plaisent à se présenter comme un contre pouvoir. Il faudrait d'abord un long travail de mainmise des putschistes sur ceux ci pour pouvoir les contrôler. D'ici là de l'eau aura coulé sous les ponts et des présidents seront passé à l'Elysée. L'autre point qui m'a fait réagir, ce sont tes conditions qui me semble largement insuffisantes. Il ne suffit pas que le pouvoir soit impopulaire. Il faut que ce dernier soit aussi considéré comme illégitime, mais surtout que les putschistes eux aient le soutient de la majorité avec le sentiment que l'alternance ne pourra pas arriver par une élection.

Edit: reformulation

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton message n'était pas clair, surtout en disant qu'il serait facile de museler les médias, chose à laquelle je ne crois pas du tout vu l'état d'esprit des médis français qui se plaisent à se présenter comme un contre pouvoir. Mais surtout, tes conditions me semblent largement insuffisantes. Il ne suffit pas que le pouvoir soit impopulaire. Il faut que ce dernier soit aussi considéré comme illégitime, mais surtout que les putschistes eux aient le soutient de la majorité avec le sentiment que l'alternance ne pourra pas arriver par une élection.

OK, je précise donc que les conditions que j'ai citées me paraîssent nécessaires, mais sans doute pas suffisantes.

Sinon, je maintien qu'il est facile de museler les médias traditionnels (il suffit d'occuper leurs locaux/antennes...) contrairement aux nouveaux moyens de comm'

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un pays avec une faible tissu médiatique oui. Dans un pays comme la France qui a une longue culture de la liberté de la presse, et un nombre très important de médias de différentes tailles, c'est bien moins sur. Avec en plus les réseaux sociaux que tu cites, c'est complètement illusoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 1962, le pusch des Généraux sur un sujet autrement plus sensible fut un tel flop que certain se demande si De Gaulle n'a pas laissé faire pour retrouver une legitimitè lui permettant de liquider l'affaire d'Algerie.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En gros, qui doit au minimum être impliqué pour qu'un coup d'état fonctionne en France, quels seraient les réactions possible pour contrer la tentative, etc etc.

Il faut au minimum un (bon) pirate informatique et un assassin.

Étape 1, on tue le président (boulot de l'assassin)

Étape 2, on truque informatiquement les résultats des élections pour donner le pouvoir au putschiste (c'est encore plus facile aux USA avec la généralisation des cabine de vote électronique)

Enfin tout dépend ce qu'on veut faire et de qui participe au coup d'état. Si on veut "juste" changer de président (ou pas, le président peut participer au coup d'état contre la république) et passer à une dictature dirigé par une haute personnalité actuellement en poste (président du sénat, premier ministre, ministre de la défense, de l'intérieur ...) il suffit de se débarrasser du président (le tuer ou le forcer à la démission) puis que le nouveau président déclare l'état d'urgence et ça lui laisse 6 mois pour installer sa dictature.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un pays comme la France qui a une longue culture de la liberté de la presse

Bof, une énorme partie de la presse est quand même relativement "aux ordres", ne fut-ce que par de grosses subventions allouées chaque année pour soutenir la presse "papier" ... et entre TF1 Bouygues et France Télévision/Voix officielle, y pas beaucoup de pluralité ...

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, une énorme partie de la presse est quand même relativement "aux ordres", ne fut-ce que par de grosses subventions allouées chaque année pour soutenir la presse "papier" ... et entre TF1 Bouygues et France Télévision/Voix officielle, y pas beaucoup de pluralité ...

:lol:

Déjà limité la presse à TF1 et France 2  c'est méconnaître la presse française. Après quand je vois la quantité de presse pour le moins "violente" envers le pouvoir (que soit sous FH ou Sarkozie), particulièrement dans la presse hebdomadaire, on repassera pour la presse aux "ordres".

Share this post


Link to post
Share on other sites

:lol:

Déjà limité la presse à TF1 et France 2  c'est méconnaître la presse française. Après quand je vois la quantité de presse pour le moins "violente" envers le pouvoir (que soit sous FH ou Sarkozie), particulièrement dans la presse hebdomadaire, on repassera pour la presse aux "ordres".

Mouai, la presse "mordante" et soi-disant libre je l'ai vus , c'est comme des chihuahuas, ca gueule mais ca ne vas pas plus loin. En France la plupart des medias appartiennent a des groupes ayant des agenda politique, ils font partie du systeme, donc rien a attendre d'eux. En tunisie il aura fallut qu'un vendeur de rue s'immole pour declencher une revolution, en France un mec qui fait la meme chose devant une agence pole Emplois, ca fait deux ligne dans les medias, s'est oublier deux semaine plus tard et les "veaux" francais (cf. De Gaule) retourne brouter dans leur mangoire sans s'interesser plus avant de ce qui se passe dans la mangeoire d'a cote.

Mon sentiment c'est qu'aujourd'hui comme a une certaine epoque, le pouvoir "n'est pas a prendre mais a ramasser" , un seul evenement majeur et destabilisant pour l'ordre etablit; catastrophe naturel, sociale ou geopolitique et un type qui bosse dans l'ombre un inconnu du grand Public et sous-estime de tous (De Gaule, hitler, Mao ...) profite de la situation pour attraper les renes du pays pour le meilleur ou pour le pire en nous faisant croire qu'il s'agit d'un choix par le peuple pour le peuple.

Maintenant il ne faut pas se faire leurrer par l'histoire en se disant que 1889 vas se repeter (Ah! toute la mystique autour de cette pseudo revolution, non pas de negationisme ici) . On entend beaucoup parler de revolte en ce moment (annymous,Wikileak, les indignes, printemps arabe...) et le terrain semble meme s'y preter (austerite, retraite, mariage homosexuel,des arbres a la mord moi le noeud ...) au point meme que je me demande  si tout cela n'est pas orchestrer (oulala attention je suis un debile conspirationiste, faut pas m'ecouter). Bref dans un delai approximatif allant d'1 a 3 ans on vas nous offrir un joli evenement que tout le monde y fera "ouaii!","Youpi""vive la revolution" alors qu'a l'ere du Buzz viral et du mene ou n'importe quel cretin se fait trimbaler par le bout du nez en se croyant "In", les dernieres actualites Facebook et instagram ont montrer que la plebe n'etait qu'une bande con pres a suivre n'importe quel "tread" un tant soit peu demagogique et sans bon sens mais flattant les oreilles dans le sens du poil.

Alors le coup d'etat en France, moi cela me ferait triper, mais il y aura de forte  chance qu'il ne s'agisse qe d'une TV realite de plus, bien scenarise a l'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:lol:

Déjà limité la presse à TF1 et France 2  c'est méconnaître la presse française. Après quand je vois la quantité de presse pour le moins "violente" envers le pouvoir (que soit sous FH ou Sarkozie), particulièrement dans la presse hebdomadaire, on repassera pour la presse aux "ordres".

j'évoque d'abord la presse "papier", et je ne parle pas de France 2 mais de France Telévisions soit 2,3,4,5 0 et autres joyeusetés .....

La presse hebdo, oui 2 ou 3 magazines qui de temps en temps tirent un coup sur la gauche, un coup sur la droite .... et qui les lit réellement ? quelques dizaines de milliers de citoyens plutôt considérés comme nantis ?

On a vu plusieurs fois la collusion quasi complète de la presse dans sa totalité avec pas mal de cercles de pouvoir (affaire DSK par ex.) ... On a une presse qui égratine certes, mais de là à parler de "longue tradition de liberté de la presse", je pouffe quelque peu ... Il y a encore 20 à 30 ans la quasi totalité des infos diffusés par les grands médias "massifs" étaient décidés à l'Elysée ou Matignon ... Internet change quelque peu la donne, mais là aussi arrêtons de croire que notre "grande démocratie" est à la pointe du progrès ...

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelques dizaines de milliers de citoyens plutôt considérés comme nantis ?

Si l'on compare le prix d'un de ces hebdos avec au choix celui d'un paquet de cigarettes, d'un pack de Kro, d'une place au Stade, d'une mensualité de smartphone ...

plutôt que nanti je préfère notamment le terme, curieux

notre "grande démocratie" n'est peut-être pas à la pointe du progrès mais comparée à un régime totalitaire elle offre néanmoins quelques avantages

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne parle pas du prix, mais de la diffusion de ces magazines, quand on lit Le Point, L'express ou le Nouvel Obs on est pas vraiment considéré comme prolo ...

La France n'est certes pas un régime totalitaire, elle est toutefois un pays ou le pouvoir est ultra-concentré dans les mains de quelques personnes, même aux USA, régime présidentiel, le président n' a pas le pouvoir de dissoudre les chambres ....

Maintenant les régimes totalitaires sont en diminution chaque année, petit à petit, donc se considérer un peu mieux que ce qui est en train de disparaitre à terme, n'est pas vraiment pour moi la pointe du progrès.

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour un coup d'état ,faut avoir la troupe derrière ...

ben déjà la troupe ,sous/off et MDR suivrait pas ...

z'ont d'autres choses à penser ,avec des cursus de carrière ou rien n'est sûr dans la durée (s'est pas la piste aux étoiles pour tout le monde ) .

donc des gars qui aiment leur job et gère en même temps leurs examens pour progressé dans la hiérarchie et disons faire carrière (pas évident ) .

ils se sont pas mis en pétard (sérieusement je veux dire ) car pas payé avec louvois ...

ils savent que si sa leur plaît plus ,ben ils quittent l'institution en fin de contrat ou après une petite carrière (m'enfin sa s'est pas tout le monde ) .

attention je ne dis pas que le fait de pensé à sa carrière s'est automatiquement prendre les travers du carriérisme ,mais le soldat à l'heure actuelle ben il a pas une opinion politique si tranché ,dans le sens ou il se préoccupe plus des prochaines manips et opex à venir que de discussion politique qui seront stérile .

moi perso je me suis aperçus que sur une section ,il n'y a eu qu'un seul gars qui a demandé un vote par procuration car nous partions pour une opex ,même notre chef de section n'avait pas voté ) .

on partait du principe que de toute façon on servirait d'office le gouvernement qui serait élu ,donc sa ne changerait rien à notre situation de militaire .

d'ailleurs j'ai jamais connu les tendances politique des gars de mon groupe ,on en parlé pas .

on savait qu'il y avait les officiers et quelques gars (souvent des gars des îles ) qui était croyant pratiquant et qui allé à la messe du "Padre" ,mais voilà pas plus ...

chacun se voit comme un rouage de la machine sachant qu'il n'aura aucun impacte important et que son avis politique s'est pas se qu'on lui demande .

alors suivre un quarteron de généraux catho tradi ,là j'y crois pas du tout ...

enfin en espérant ne pas être confus dans mon post  :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour un coup d'état ,faut avoir la troupe derrière ...

ben déjà la troupe ,sous/off et MDR suivrait pas ...

alors suivre un quarteron de généraux catho tradi ,là j'y crois pas du tout ...

Pas vraiment d'accord avec toi Gibbs, on prend souvent l'exemple "un peu spécial" du 1e REP comme seul régiment qui se révolte en 1961, mais il y en a eu d'autres qui ont suivi ce fameux "quarteron" de généraux :

9e RCP

14e RCP

18e RCP

5e REI

94e RI

Qui existent encore :

1er RIMa

8e RPIMa

1er RCP

Et très étonnant en regardant le contexte actuel : le 27e Régiment de Dragons commandé par le colonel Puga .....père du général Benoit Puga actuel CEM particulier du Président de la République .Tous les officiers du 27e Dragons sauf un, se rangèrent du côté de leur chef de corps d'alors et pârticipèrent au putsch ....

Le dit article du cher Jean-Dominique Merchet nous parle d'officiers dont la carrière serait "brisée" car leurs enfants se retrouvent dans des "Manifs pour tous" ... Mais le Chef d'Etat major particulier actuel du PR est fils d'un colonel ayant mis son régiment sous les ordres de putchistes ..... ?????? Colonel ayant été condamné et radié de l'armée ....

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour un coup d'état ,faut avoir la troupe derrière ...

ben déjà la troupe ,sous/off et MDR suivrait pas ...

z'ont d'autres choses à penser ,avec des cursus de carrière ou rien n'est sûr dans la durée (s'est pas la piste aux étoiles pour tout le monde ) .

donc des gars qui aiment leur job et gère en même temps leurs examens pour progressé dans la hiérarchie et disons faire carrière (pas évident ) .

ils se sont pas mis en pétard (sérieusement je veux dire ) car pas payé avec louvois ...

ils savent que si sa leur plaît plus ,ben ils quittent l'institution en fin de contrat ou après une petite carrière (m'enfin sa s'est pas tout le monde ) .

attention je ne dis pas que le fait de pensé à sa carrière s'est automatiquement prendre les travers du carriérisme ,mais le soldat à l'heure actuelle ben il a pas une opinion politique si tranché ,dans le sens ou il se préoccupe plus des prochaines manips et opex à venir que de discussion politique qui seront stérile .

moi perso je me suis aperçus que sur une section ,il n'y a eu qu'un seul gars qui a demandé un vote par procuration car nous partions pour une opex ,même notre chef de section n'avait pas voté ) .

on partait du principe que de toute façon on servirait d'office le gouvernement qui serait élu ,donc sa ne changerait rien à notre situation de militaire .

d'ailleurs j'ai jamais connu les tendances politique des gars de mon groupe ,on en parlé pas .

on savait qu'il y avait les officiers et quelques gars (souvent des gars des îles ) qui était croyant pratiquant et qui allé à la messe du "Padre" ,mais voilà pas plus ...

chacun se voit comme un rouage de la machine sachant qu'il n'aura aucun impacte important et que son avis politique s'est pas se qu'on lui demande .

alors suivre un quarteron de généraux catho tradi ,là j'y crois pas du tout ...

enfin en espérant ne pas être confus dans mon post  :-[

Oui je pense pareil , les soldats s'en foutent comme de l'an 40 de la politique.Les officiers n'ont pas les moyens de bouger les unités en masse. Et sans hommes comment controler les points clés. Il faudrait des circonstances vraiment particulières pour impliquer la troupe dans un coup comme celà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, la fragilité de ce lien peut etre travaille pour tentdr de retourner des soldats. Sur ld theme le République se moque de vous.

En ce qui concerne un plan dd prise de pouvoir:

-je pense qu il est nécessaire que le chaos règne à l international.  Sinon des troupes européenne s vont aussitôt rappliquer aus secours de président elu.

-couper le circuit de distribution d électricité et le laisser longtemps hs

-disposer des troupes préalablement aux alentours de Paris.

-disposer d une equipe informatique consequente pour parasiter les medias webs qu retour du courant elec.

-grosse propagande pour faire passer les auteurs du cp d etat comme des hommes de la République qui ont reagi face q un agresseur.

-mise en place d attentats pour justifier un mainitien au pouvoir de lq junte.

Voilà qqes idees. C est qd meme tres complexe. Et couper l électricité me semble impératif afin de couper ts les moyens de communication.

Complexe mais pas impossible ds le cadre d une situation internationale chaotique et tres tendue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas vraiment d'accord avec toi Gibbs, on prend souvent l'exemple "un peu spécial" du 1e REP comme seul régiment qui se révolte en 1961, mais il y en a eu d'autres qui ont suivi ce fameux "quarteron" de généraux :

Je crois qu'il parlait du présent et non du putsh de 61. La situation est très différente, à l'époque "tous" les militaires étaient choqués par l'abandon d'une partie de notre territoire, le contexte actuel est très différent. Les militaires ne sont pas choqué plus que ça par la politique actuels. Ce sont les officiers, de préférences vieux, riches et très catholique traditionnels ... en fait assez loin de la troupes, des militaires du rang, des sous-officiers ou même d'une bonne partie des officiers.

-je pense qu il est nécessaire que le chaos règne à l international.  Sinon des troupes européenne s vont aussitôt rappliquer aus secours de président elu.

Bof, les armées européennes ne pourront jamais intervenir en France pour sauver notre président. Leur participation supposerait l'autorisation de l'armée française mais dans ce cas l'armée française pourra gérer le problème seul.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les régimes totalitaires sont en diminution chaque année

Je pense que cela pourrait constituer le sujet d'un très vaste débat ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,779
    Total Topics
    1,272,846
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries