Gence

Coup d'état en France

Recommended Posts

Les 99 % étant constitués d'environ 60 millions d'individualités ... cette proportion risque fort d'être toute virtuelle, sachant que les valets et les laquais des élites* sont nombreux ...

 

* individus au service de causes ou de personnes dont ils croient partager les valeurs et les idées mais qui ne partagent en aucun cas l'essentiel: la richesse, le pouvoir et l'appartenance à la caste ...

 

nous ne somment pas tous socialiste ^^

pour ma défense, je ne suis est ne me reconnais dans aucun partie politique, mais je ne suis pas apolitique pour autant, je suis avant tout un citoyen français qui en a marre de se faire prendre pour un c*** a longueur d'année et qui travail pour survivre et non vivre.

 

 

C'est beau le rêve, vous devriez relire les marxistes et les écrits de Lénine, ces gars là étaient de vrais professionnels de la révolution et des coups d'état.

 

 

 

non merci, j'ai deja donné avec karl marx, j'ai un pote pro marxiste, y a beaucoup de théories qui sont très séduisante,  mais l'appliqué sur le terrain en France alors que nous n'avons pas la même vision des choses, me parait être un pari risqué !! puis c'est sur tout beaucoup de théories et de philosophie.

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

En Europe Occidentale, ''récemment'', la seule révolution ou l'armée et le peuple font cause commune contre un régime impopulaire (et dictatorial, ce qui n'est pas le cas de la France) est la "Révolution des oeillets" au Portugal en 1974.

 

connais pas vraiment, je me documenterais la dessus.

une dictature peu prendre bien des formes, la nôtres c'est l'argent.

je vous rappel que la France n'a plus le contrôle de sa monnaie  ( signe d’indépendance d'un pays ) et les socialistes qui nous on mis dans une position de servitude face aux banques et a une élite devenu incontrôlable de par se fait.

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

1917/1920 reste à ce propos un exemple emblématique d'une révolution "des masses" dirigée par une élite de professionnels

 

oui je suis tout a fait d'accord, d'ou l'utilité d'écarté toute personne fessant partie des politiques ou qui on des liens direct ou non avec des grandes familles du genre Rothschild ou organisation type franc maçon !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'évoque d'abord la presse "papier", et je ne parle pas de France 2 mais de France Telévisions soit 2,3,4,5 0 et autres joyeusetés .....

La presse hebdo, oui 2 ou 3 magazines qui de temps en temps tirent un coup sur la gauche, un coup sur la droite .... et qui les lit réellement ? quelques dizaines de milliers de citoyens plutôt considérés comme nantis ?

On a vu plusieurs fois la collusion quasi complète de la presse dans sa totalité avec pas mal de cercles de pouvoir (affaire DSK par ex.) ... On a une presse qui égratine certes, mais de là à parler de "longue tradition de liberté de la presse", je pouffe quelque peu ... Il y a encore 20 à 30 ans la quasi totalité des infos diffusés par les grands médias "massifs" étaient décidés à l'Elysée ou Matignon ... Internet change quelque peu la donne, mais là aussi arrêtons de croire que notre "grande démocratie" est à la pointe du progrès ...

Clairon

 

Lors des dernieres présidentielles on s'est rendu compte que les grands médias méprisaient le 1er tour, malheureusement le plus intéressant d'un point de vue du débat démocratique, et mettent une pression maximale pour supprimer l’égalité du temps de parole. On peut même deja se demander si ces medias n'ont pas choisis le deuxieme tour plusieurs mois a l'avance en prenant tout simplement le plus en vue de l'UMP et du PS et multiplient leur exposition.

La liberté n'est pas la panacée elle peut aboutir à la liberté du fort face au faible.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui je suis tout a fait d'accord, d'ou l'utilité d'écarté toute personne fessant partie des politiques ou qui on des liens direct ou non avec des grandes familles du genre Rothschild ou organisation type franc maçon !!

J'ai rien compris, on a un traducteur par ici?

Enfin, je préfère ne rien comprendre, car je n'aime pas trop ce que je crois apercevoir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, comme mon opinion sur le sujet ou autres, dis-le-moi, et je tâcherais de t'expliquer avec des mots simples, je pense être assez ouvert.
Maintenant tu es un "vétéran" tu dois donc savoir comment marche un forum .
si tu a quelque chose à dire, fait le, si tu veux participer au sujet fait le, mais parler pour ne rien dire comme tu viens de le faire ne sert strictement à rien.

merci ^-^

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne fait pas un coup d'état et on ne dirige pas un pays seul, un "chef" doit avoir des amis, des relations, des connaissances dans les sphères dirigeantes. Les "Francs Maçons" ne sont qu'un des réseaux permettant d'en avoir, exclurent les gens qui ont un réseau de soutien ne ferait que dépeupler le conseil des ministres et ceux qui resteraient seraient bien en peine d'avoir une "légitimité d'action" pour accomplir des réformes ou simplement gérer le quotidien d'une nation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ou qui on des liens direct ou non avec des grandes familles du genre Rothschild ou organisation type franc maçon !!

 

<pente trèèèèès glissante ................Y'a deja eu 5 points, d'autres peuvent suivre, on est pas sur stormfront ou à la réunion de l'amicale de l'extrème droite française .....>

Share this post


Link to post
Share on other sites

La politique c'est comme un Iceberg ,ce que on voit ne représente qu'une infime partie de se qui se passe en "sous marin" ,et encore le cœur de l'iceberg personne ne le voit et surtout ne l'imagine ,quoi qu'il en soit coup d'état ou pas ,droite ou gauche ,etc en haut de la "pyramide"(attention je voit déjà venir certain ,quand je parle de pyramide je parle d'un schémas d'organisation hiérarchique pas de je sait pas quoi...)il y a toujours les même...

Edited by Kiwi de fer
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

<pente trèèèèès glissante ................Y'a deja eu 5 points, d'autres peuvent suivre, on est pas sur stormfront ou à la réunion de l'amicale de l'extrème droite française .....>

 

oui, sauf que se que tu site n'a absolument rien avoir avec l’extrême droite ;) ( je ne site pas stormfront je ne sais pas se que c'est )

Share this post


Link to post
Share on other sites

La politique c'est comme un Iceberg ,ce que on voit ne représente qu'une infime partie de se qui se passe en "sous marin" ,et encore le cœur de l'iceberg personne ne le voit et surtout ne l'imagine ,quoi qu'il en soit coup d'état ou pas ,droite ou gauche ,etc en haut de la "pyramide"(attention je voit déjà venir certain ,quand je parle de pyramide je parle d'un schémas d'organisation hiérarchique pas de je sait pas quoi...)il y a toujours les même...

 

c'est pas faux, le plus dur et d'arrivé a se faire comprendre sans se faire traité de je ne c'est quoi par ce que l'on a une opinion différente.

mais effectivement la politique et quelque chose d’énorme que l'on ne voie pas, un peu comme l'arbre qui cache la foret ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui, sauf que se que tu site n'a absolument rien avoir avec l’extrême droite

 

Revois ton histoire, tu comprendras (peut etre) le sens de tes références

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon une chose et sur, s'il doit y avoir une révolte elle partira ou doit partir du peuple, l'armée et la police toute branchent confondu qui sont eux aussi, issus du peuple devrait suivre, mais dans quelle proportion ? [...] Maintenant, avec l'impopularité incroyable dont jouis notre gouvernement et plus encore avec notre président, je me dis que l'étape une et franchie.

 

Le concept de peuple est bien abstrait. Avec le tiers-état, on pouvait encore estimer que celui-ci était une figure représentant le peuple. Et pourtant, il existait déjà de très belles divergences au sein du tiers-état. Mais au moins, il existait un intérêt commun, même si non unanime, à lutter contre la caste aristocratique. Avec les classes de travailleurs, on parvenait encore à estimer ce que pouvait être le peuple, même si l'acception était déjà fort réductrice. Mais, aujourd'hui, je me demande bien qui va pouvoir se revendiquer comme représentant ou institution représentative du peuple. Les bonnets rouges bretons sont un agglomérat de personnalités pensant tout et son contraire. Avec cela, peut-être est-il possible de faire une révolte, mais je me demande bien qui suivra les meneurs, qui pourraient alors se dégager, dans un projet de coup d'état. Quelle proportion de manifestants serait prête à suivre les plus excités, alors qu'ils ne se sont pas réunis sur un programme nouveau ou sur un changement radical de société, mais sur une contestation bigarrée ? A la limite, il est plus facile d'imaginer une tentative d'attentat contre le Président. Mais l'idée qu'il y ait une prise de pouvoir derrière me semble illusoire. 

 

 

Il y a aussi le ras-le-bol général des armées et de la police ou on leur donne de moins en moins de moyens nécessaires à leur bon fonctionnement et l'accomplissement de leurs tache. ( Sa peu aidée a une révolte sa) !

 

Une révolte n'a généralement pas pour but la destitution du pouvoir en place. La révolution, si.

 

 

 

Sans compté le ras-le-bol des citoyens ( nous en sommes ) marre des taxes et autres racket à tire larigot, pour au final, voir notre pays s'endetter et de lire dans la presse que notre sympathique président fait grâce des dettes qu'ont certain pays à notre égard et de distribuer le peu que l'on a, à d'autres.

 

Et pourtant, nous nous endettons encore. Et ce n'est pas les quelques centaines de millions octroyés aux pays étrangers qui sont l'origine réelle du problème. En toute conscience, notre génération commet un vol au détriment des générations futures. Nous vivons au-dessus de nos moyens. Mais les Français ne veulent pas l'entendre. Facile de taper sur les hommes et femmes politiques, qui ont néanmoins leurs responsabilités. Mais ce n'est pas pour autant que nous, citoyens, devons nous dégager de toutes responsabilités. Quand les privilèges étaient entre les mains d'une caste essentiellement aristocratique et représentant 5 % de la population, il était encore assez simple de les abolir en s'engageant dans une révolution. Quand ils sont distribués sur l'ensemble de la population et que chacun cherche à protéger les siens, c'est plus difficile.

 

 

 

envoyer des hommes sur nos frontière afin de les contrôles, évitons de voir débarqué librement les forces européenne pour sois disant nous sauver et rétablir la paix, sa je le voir gros comme un camion !! [...] Annexé ou assiéger le temps de l’opération, Monaco, l’Andorre et toute autres enclaves se trouvant sur notre territoire, susceptible de servir de tête de pont aux forces européenne.

 

Les forces européennes... mouarf... Puis Monaco et l'Andorre comme têtes de pont... Bon, il fallait bien trouver une excuse pour annexer Monaco et Andorre, hein ! On devrait peut-être envahir préventivement le Benelux, l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et l'Espagne pour éviter d'autres têtes de pont ! Et si on a des bons bateaux, on pourra peut-être tenter l'invasion préventive de la Grande Bretagne ! Ben oui, elle a bien servi de base nécessaire à un débarquement sur la Normandie ! Evitons que cela ne se reproduise !

 

 

 

Pour conclure, n'oublions pas que nous sommes et les 99% et que eux ne sont que 1% ils ont du pouvoir temps qu'on veux bien leurs en donné !!

voila ^^

 

Ainsi qu'expliqué par Pascal, j'ai comme l'impression que tu te fourvoies sur le "nous sommes les 99 %" : le "nous" n'existe que de manière symbolique. Il suffit de lire ce forum et la diversité des opinions pour s'en rendre compte. Exemple : Sarkozy a été à une certaine période de son mandat hautement impopulaire. Hollande est actuellement hautement impopulaire. Mais quel autre candidat à la présidentielle, ou même autre citoyen, réunirait dans la situation actuelle assez de crédit auprès de la population ? Avant l'élection de Hollande, nombre d'hommes et d'analystes politiques estimaient qu'une défaite aux Présidentielle de 2012 ne serait peut-être pas si néfaste que cela à long terme, étant donnée les difficultés que celui-ci rencontrerait. J'ai comme l'impression que celui ou celle qui suivra à la présidence aura une situation tout aussi complexe, pour ne pas dire davantage. Quand bien même celui-là ou celle-là serait sélectionné parmi les 99 % et non parmi les 1 %... 

Edited by Skw
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, rappellons que les ministres passent mais que les hauts-fonctionnaires restent ;)

Et on n'est pas au Venezuela on l'on peut envoyer l'armée dans les magasins forcé ceux ci a vendre aux rabais - bien que ce type de solution extrême me plairait assez pour les achats de Noël - ;)

Plusieurs ici ont avancé des idées de solutions pour la France - remise a plat des niveaux administratifs, simplication des dizaines/centaines de milliers de lois et règlements en tout genres, système fiscal remit a zéro avec des taux de prélèvement et des taxes claires, etc... -

Mais vu la lourdeur/lenteur de notre "structure de commandement" administratif/syndical/patronal, c'est pas gagné... Même un coup d'état militaire risque de terminer comme l'URSS ou l'administration tsariste a littéralement phagocyté les ambitions révolutionnaires pour un faire un enfer bureaucratique.

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ainsi qu'expliqué par Pascal, j'ai comme l'impression que tu te fourvoies sur le "nous sommes les 99 %" : le "nous" n'existe que de manière symbolique. Il suffit de lire ce forum et la diversité des opinions pour s'en rendre compte. Exemple : Sarkozy a été à une certaine période de son mandat hautement impopulaire. Hollande est actuellement hautement impopulaire. Mais quel autre candidat à la présidentielle, ou même autre citoyen, réunirait dans la situation actuelle assez de crédit auprès de la population ? Avant l'élection de Hollande, nombre d'hommes et d'analystes politiques estimaient qu'une défaite aux Présidentielle de 2012 ne serait peut-être pas si néfaste que cela à long terme, étant donnée les difficultés que celui-ci rencontrerait. J'ai comme l'impression que celui ou celle qui suivra à la présidence aura une situation tout aussi complexe, pour ne pas dire davantage. Quand bien même celui-là ou celle-là serait sélectionné parmi les 99 % et non parmi les 1 %... 

 

Ouais ca en arrange certains de diviser la classe laborieuse en droite/gauche, fonctionnaire/privé, immigré/desouche ou je ne sais quoi d'autres ils passeront leur temps à se taper dessus au lieu d’établir une démocratie plus directe et mettre fin à la ploutocratie ... En Suisse les "élites" on beau pousser pour faire entrer leur pays dans "l'Europe" et même l'Euroet bien ca ne s'est pas fait parce que c'est le peuple qui decide.

C'est les très riches finalement, qui ont conservé une conscience de classe. Et aussi un peu les politiciens lorsque ils invoquent sans arrêt "la republique" qu'il faut être "républicain" etc...c'est devenu un terme creux pour dire "touchez pas à nos partis bien établis".

A mon avis si on veut un pays stable il faudrait une démocratie plus directe.

Edited by MontGros
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Retournons à la stabilité bien connue de la IVe République et ses changements de gouvernment quand il y a un changement de majorité parlementaire !

Edited by Rob1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est les très riches finalement, qui ont conservé une conscience de classe.

 

+1

Les riches tout cours même, c'est les derniers effectivement. Les autres avec l'arrivé du confort moderne ont tellement peur de le perdre qu'ils ne bougeraient pas le petit doigt. Alors que les paradoxalement les "riches" qui pourtant n'ont pas tant à perdre eux, se sentent encore investie d'un dessein.

 

Pour ce qui est de la république française et plus particulièrement la Véme, il faut en revenir à l'histoire de la France pour voir que le pays va bien quasi seulement quand un homme fort et seul à sa tête, gouverne. Dès que l'on a testé des sortes de gouvernances collégiales et/ou délégué, ça a toujours été le sbeul.

Du coup la 5éme république a certains atouts pour notre pays, seulement pour que ça marche il faut que les facteurs soient réunis et surtout le plus important d'entre eux, à savoir un homme fort à sa tête. Et force est de constater que depuis quelques (beaucoup d') années c'est un peu limite de ce coté là. Chirac n'a pas été un bon spécialement, mais au il avait une certaine idée de la France et il assurait un minimum à l'internationale (et ça me coute de dire ça). Depuis entre nabot 1er qui a endetté la France de 800 milliards  :blink:  d'euros supplémentaire, décomplexé une partie de la droite que l'on aurait préféré voir rester à la cave et Hollande qui a l'air aussi bien entouré que Louis XV et a tellement bien douché les espoirs de changement qu'il est le plus détesté des présidents de la Véme (a oui et est très mauvais pédagogue pour expliquer ses réformes aussi), c'est légèrement la merde pour le moment...

 

Alors soit il y a un miracle qui nous sort de cette merde, soit...

 

Il y a un miracle, parce que je ne vois que ça :oops:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les forces européennes... mouarf... Puis Monaco et l'Andorre comme têtes de pont... Bon, il fallait bien trouver une excuse pour annexer Monaco et Andorre, hein ! On devrait peut-être envahir préventivement le Benelux, l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et l'Espagne pour éviter d'autres têtes de pont ! Et si on a des bons bateaux, on pourra peut-être tenter l'invasion préventive de la Grande Bretagne ! Ben oui, elle a bien servi de base nécessaire à un débarquement sur la Normandie ! Evitons que cela ne se reproduise !

 

 

hum ! ^^ oui enfin annexé Monaco ou l'Andorre, je ne sais pas si ça nous apporterais quelques chose, non je ne dit pas l'annexé pour l’intégré a notre territoire mais juste pour l'occupé temporairement afin d'évité les surprise. L'ennemi, on le trouve toujours la ou on l'attend le moins ^^ !!

 

mais bon ceci n'est qu'une réflexion, une théorie, je te l'accorde, sur le terrain c'est autre chose.

 

Ouais ca en arrange certains de diviser la classe laborieuse en droite/gauche, fonctionnaire/privé, immigré/desouche ou je ne sais quoi d'autres ils passeront leur temps à se taper dessus au lieu d’établir une démocratie plus directe et mettre fin à la ploutocratie ... En Suisse les "élites" on beau pousser pour faire entrer leur pays dans "l'Europe" et même l'Euroet bien ca ne s'est pas fait parce que c'est le peuple qui decide.

C'est les très riches finalement, qui ont conservé une conscience de classe. Et aussi un peu les politiciens lorsque ils invoquent sans arrêt "la republique" qu'il faut être "républicain" etc...c'est devenu un terme creux pour dire "touchez pas à nos partis bien établis".

A mon avis si on veut un pays stable il faudrait une démocratie plus directe.

 

oui c'est intéressant, tu voie ça comment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon sens, il faut dire que De Gaulle,  qui a impulse la Veme republique, etait un homme fort, donc le systeme a ete optimise pour etre conduit par un homme fort. Apres, avoir une democratie au sens litteral du terme, avec une majorite de personne pouvant penser par eux meme et conscientes que l'interet general doit rester la priorite, ce serait pas simple (comme la recherche quasi-permanente de consensus) mais ca pourrait apporter qq chose de viable, mais avec des moutons qui vont la ou on les pousse, ce serait juste soit l'immobilisme garantit entre 2 blocs partisans ou plus (et j'ai l'impression que c'est le cas suisse), soit le lit d'une dictature... j'ai malheureusement l'impression que notre societe fabrique plus de moutons qu'autre chose, et que pour cela, une democratie representative n'est pas si mal, meme si chaque citoyen devient une "cible marketting", a ranger selon le catalogue "droite/gauche, fonctionnaire/privé, immigré/desouche ou je ne sais quoi d'autre" en fonction de l'air du temps.

 

Mes 2 cents... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'énorme avantage du "homme fort/président fort" au pouvoir c'est que ce dernier peut être neutre de tout "partisanerie" (c'est rare et de plus en plus je le concède volontiers) alors que dans un système représentatif c'est une guerre de parties et que les parties avec tous les clivages que ça implique.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'énorme avantage du "homme fort/président fort" au pouvoir c'est que ce dernier peut être neutre de tout "partisanerie" (c'est rare et de plus en plus je le concède volontiers) alors que dans un système représentatif c'est une guerre de parties et que les parties avec tous les clivages que ça implique.

 

comme tu dit et le problème et la, depuis De Gaulle j'ai l'impression que l'on passe plus notre temps a se bagarré au nom d' un partie politique plutôt que d'agir et  travailler tous ensemble pour faire avancer la France et sont peuple.

pour ce qui est de l'homme ou la femme fort(e) ( je ne voie pas d’inconvénient a se qu'une femme soit présidente ou en tout cas la femme forte de la nation ) est ce que sa existe encore de nos jours ? pourrait on trouvé un ou une qui soit capable de tous nous unir ? peu importe les parties politique.

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble qu'historiquement, les Hommes forts ne sont parvenus au pouvoir que suite à des troubles très graves... Pour l'instant la rance décline tranquilement sans gros acoups. Il faudra sans douter patienter (espérer ?) jusqu'une sorte de chaos pour que le Peuple finisse par accepter, dans sa grande majorité, le recours à une Autorité forte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

oui c'est intéressant, tu voie ça comment ?

 

Pour prendre des solutions qui existent déjà dans certains pays on pourrait faire en sorte que le citoyen garde une possibilité de "court-circuiter" les élus dans les décisions importantes. Mais aussi une possibilité de le virer légalement avant échéance (pour que l'elu ne se croit pas intouchable toute la durée de son mandat, ça le responsabilise et le pousse à essayer de respecter ses promesses). Pour toute réduction d'une prérogative du citoyen, un abandon de souveraineté par exemple, il me parait la moindre des choses de lui demander son avis en tant que premier concerné.

Même une faible participation à un referendum d'initiative populaire sera toujours plus représentatif que 400 notables généralement carriéristes et quelques soit leur intégrité et même avec une bonne volonté ils ne sont pas toujours les mieux placés pour comprendre tous les enjeux dans toutes les couches de la société.

Cette démocratie plus directe me semble avoir peu de rapports avec la IVeme République, les systèmes de "gardes fous anti-oligarchie" dont je parle ne me parait pas incompatible avec un régime présidentiel.

Que le regime soit parlementaire ou presidentiel le décalage entre une classe dirigeante qui tourne en rond et une société qui elle, évolue est un facteur d'instabilité à plus ou moins long terme à mon humble avis.

Edited by MontGros
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble qu'historiquement, les Hommes forts ne sont parvenus au pouvoir que suite à des troubles très graves... Pour l'instant la rance décline tranquilement sans gros acoups. Il faudra sans douter patienter (espérer ?) jusqu'une sorte de chaos pour que le Peuple finisse par accepter, dans sa grande majorité, le recours à une Autorité forte.

 

Je pense que c'est surtout la mémoire du chaos récent qui est fédératrice, plus chaos s'éloigne plus chacun reprend ses mauvaises habitudes.

 

L'autre élément fédérateur c'est l'espoir.

 

Aujourd'hui en France le chaos est très loin derrière, et il n'y pas d'espoir particulier d'évolution, la plupart espèrent juste que rien ne change trop.

 

Ajoutons a ça la population âgée et donc naturellement conservatrice, les circonstances d'un changement brutale ne risque pas d’être réunie.

 

De temps a temps on a le droit au grand défouloir xéno... puis au grand défouloir banlieue... tout retombe et on reprend comme a l'habitude.

 

On parlait de consensus sur je ne sais quel autre fil ... mais le changement s'obtient bien plus sérieusement par consensus - meme si c'est complexe a obtenir - que pas révolution. Les changements auxquels personne n’adhère sont voué a être rechangé la fois suivante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,941
    Total Topics
    1,332,672
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries