Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Source ?

un pilote du 5ème RHC, à ma question de savoir quand sera déployé les Tigre HAD au Mali, grand sourire de celui çi, ça devait être le Mali (début Octobre avec les NH90, confirmé par un pilote de Caïman) mais c'est annulé. 

Il a pas dis le pays, mais à part la Lybie et l'Irak, je vois pas bien. On verra bien.

Edited by seal33
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Chevaucher le Tigre :

Excellente interview de la part de tb. On apprend (en tout cas moi) que le canon à une précision métriques. A 2000m. Même à 90°. En vol stationnaire j'imagine. Mais c'est quand même hallucinant cette précision !

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Je presume que c'est le pointage du canon qui est precis, apres, la precision sur la trajectoire et le point d'impact des pruneaux quand part la rafale avec tous les phenomenes vibratoires qui se conjuguent, sans parler des corrections liees au deplacement de l'helico, c'est un peu different, c'est pour ca qu'en fait, il semble que la portee effective max du canon du Tigre se situe plutot entre 800 et 1200m selon la nature de la cible.

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

3731647578.jpg

1278625815.jpg

Le Tigre HAD prêt pour la production de série !

Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes, doté d’une motorisation plus puissante et d’un armement plus diversifié, le Tigre HAD est une évolution du Tigre vers une polyvalence accrue. Le Tigre HAD, qui a réalisé son premier vol à la date contractuelle en décembre 2007.
Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat en Europe.

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/11/30/le-tigre-had-pret-pour-la-production-de-serie-857588.html

Link to post
Share on other sites

Par contre le HAD perd probablement en autonomie par rapport au HAP, en ayant une masse a vide plus importante et des turbines plus puissantes... on doit etre plus pres des 600km que des 800km d'autonomie, donc environ 250km de rayon de combat avec de quoi rester 15-20mn au dessus de la zone d'interet, c'est ca?

Link to post
Share on other sites

Une question : on a vu au Mali des Tigre surmonter de nombreux impacts sur certaines opérations. Ils n'étaient pas équipés de missiles. Que se passe-t-il si les impacts sont enregistrés sur les Hellfire sous les points d'emport, est-ce que ça ne présente pas de risque supplémentaire ?

 

Je me doute que ces missiles frappant de plus loin, la doctrine d'emploi sera modifiée et que le pilote profitera de l'allonge supplémentaire pour éviter de se mettre en danger, mais quand même.

 

Par contre le HAD perd probablement en autonomie par rapport au HAP, en ayant une masse a vide plus importante et des turbines plus puissantes... on doit etre plus pres des 600km que des 800km d'autonomie, donc environ 250km de rayon de combat avec de quoi rester 15-20mn au dessus de la zone d'interet, c'est ca?

 

Le poids compte, mais est-ce que le rendement du moteur a décru ? Si le rendement du moteur ne décroit pas, la consommation n'augmente pas.

Link to post
Share on other sites

Pour moi, si un des missiles est touché, c'est comme tout le reste, ça peut passer ou le rendre inutilisable.

Par contre, je ne pense pas qu'il y ait de risque, genre, explosion, ou explosion pendant le tir.

Pour l'autonomie, peut être que le surpoids baisse un peu l'autonomie, mais comme tu le dits, le rendement des moteur plus puissants compense au moins en partie, je pense.

Moi, j'ai aussi une question:

Comment se fait il que la version HAD sorte si tardivement après la version HAP?

Comme si c'était sacrément compliqué à mettre au point?!

Edited by syntaxerror9
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

http://www.air-cosmos.com/2014/12/12/27396-tigre-had-l-extension-du-domaine-de-la-lutte

 

 

Airbus Helicopters à livré hier, 11 décembre, le premier Tigre HAD (numéro de série 6008) en version block 2 à l’armée de Terre. Deux autres appareils, les 6009 et 6010, devraient être livrés avant la fin de l’année et rejoindre à terme le Gamstat (Groupement Aéromobilité de la Section technique de l'armée de terre) de Valence, en charge de l’expérimentation technico-opérationnelle (EXTO) de cette évolution de l’hélicoptère de combat. Une partie de ces appareils sera ensuite versée au 1er RHC de Phalsbourg qui devrait aligner neuf Tigre HAD (block 1 et 2 confondus) à la fin 2015. En tenant compte des onze Caïman dont il devrait également disposer à cette époque, le 1er RHC sera alors en mesure d’armer un Groupement aéromobile (soit une quinzaine d’appareils) entièrement composé d’hélicoptères de nouvelle génération.

Ces premiers « block 2 », qui apportent notamment une amélioration de la précision du tir roquette, une extension du domaine de vol et l’intégration de communications numériques, s’ajoutent aux six premiers HAD block 1 en service au sein du 1er RHC. Deux de ces six appareils sont utilisés en opération en République centrafricaine où ils ont accumulé à ce jour une trentaine d’heures de vol. Ils complètent le sous groupement aéromobile déjà déployé, apportant des gains notables en matière de puissance de feu, d’autonomie et de vitesse d’intervention. A l’instar des appareils d’ancienne génération, les Tigre nomadisent également avec les troupes au sol qu’ils sont chargés d’appuyer, avec la capacité d’opérer pendant plusieurs jours d’affilée en autonomie, loin de la base de Bangui. En parallèle à cette opération, le 1er RHC travaille également sur l’expérimentation tactique du HAD qui devrait se clore avec la maitrise du tir collaboratif du missile Hellfire. Passé ce stade, la mise en service opérationnel (MSO) du HAD pourra alors être formellement prononcée. Un jalon essentiel dans la vie du programme attendu à l’été 2015.

 

Il arrive "peu" de temps après le block 1.. C'est compris dans le prix la mise à niveau des Block 1 vers block 2 ? Ou il va encore falloir mettre la main au porte feuille ?..

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Une vidéo sympa du Tigre (en l'ocurrence un appareil de l'Army australienne) ; qu'on me pardonne si jamais elle a déjà été postée (car elle date de déc 2013) mais je n'ai pas le courage de re-parcourir les quelques fils où elle pourrait l'avoir été ...

 

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&v=VvpXG_Awpsg&x-yt-ts=1422579428

Edited by Bruno
Link to post
Share on other sites

59, puisqu'on en a perdu un en Afghanistan... tous au standard HAD-block II, donc des machines plus performantes et aux capacites d'engagement plus larges, mais en moindre nombre, ce qui posera sans doute probleme quand la flotte approchera l'age moyen des 30 ans quant a la disponibilite des machines en ligne. J'espere que la future commande de H4 incluera des kits armement, a l'instar de ce qui peut se faire avec les panther (je verrais bien un derive de l'EC155 pour le H4, on peut rever), ca permettrait de preserver le potentiel des Tigre pour les engagements chauds, mais pour l'instant cette commande est remise aux calendes grecques, ce qui pousse l'ALAT a maintenir des machines a bout de potentiel pour encore qq annees.

Edited by French Kiss
Link to post
Share on other sites

Le gouvernement annonce la coupe dans les commandes 20 tigres HAD, les HAP seront retrofité en HAD.

http://www.defensenews.com/story/defense/air-space/strike/2015/01/31/france-cuts-order-tiger-helicopters/22530483/

C'est une confirmation de ce que l'on savait depuis longtemps. Au final, beaucoup de bruit, de retard, et d'argent pour une mini flotte. Tous les grands projets matériel de nos armées prennent le même chemin. Le Rafale est le suivant, les FREMM vont suivrent ainsi que l'a 400M.
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

59, puisqu'on en a perdu un en Afghanistan... tous au standard HAD-block II, donc des machines plus performantes et aux capacites d'engagement plus larges, mais en moindre nombre, ce qui posera sans doute probleme quand la flotte approchera l'age moyen des 30 ans quant a la disponibilite des machines en ligne. J'espere que la future commande de H4 incluera des kits armement, a l'instar de ce qui peut se faire avec les panther (je verrais bien un derive de l'EC155 pour le H4, on peut rever), ca permettrait de preserver le potentiel des Tigre pour les engagements chauds, mais pour l'instant cette commande est remise aux calendes grecques, ce qui pousse l'ALAT a maintenir des machines a bout de potentiel pour encore qq annees.

Il me semble qu'il y en a un de plus commandé justement pour que ça tombe sur 60 malgré celui irréparable.

Certainement pas le même prix à maintenir en conditions opérationnelles.

D'autant que le même prix c'est souvent le même prix 1998 ... au tarif 2016 ce n'eut pas du tout été le prix.

Link to post
Share on other sites

60 Tigre HAD, ce n'est pas si mal que ça (j'essaie de regarder le côté positif des choses...).

D'ailleurs, le HAD vient de réaliser son premier carton en République Centrafricaine :

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/01/le-had-fat-parler-la-poudre.html

60, c'est la paresse journalistique, ils annoncent un arrondi cela est plus facile à retenir.

40 HAP livrés, une attrition = 39

Pour la LPM 2014/2019 = 16 Tigre HAD commandés.

En 2013, il y avait en parc 43 Tigre HAP/HAD

 

D'un point de vue purement mathématique, économique, budgétaire.

Pour rappel, la cible initiale du Tigre était de 215 appareils, Berlin 212. Puis elle a été réduite à 120 puis 80 et maintenant on ne sait pas trop combien**. (Rien n'est officiel ni la DGA ni le CEMAT, ni l'ALAT ni le MINDEF annoncent l'information parue dans defense.news ici http://www.defensenews.com/story/defense/air-space/strike/2015/01/31/france-cuts-order-tiger-helicopters/22530483/

 

Donc aucune confirmation officielle à ce jour sur le nombre précis.

 

En réduisant d'un 1/3 la facture sur les 3 milliards d'€ du programme initial, ainsi que la cible, le prix unitaire et l'indice du coût de la vie, tout indique que cela commence à grimper de 78%* .

 

*En gros, le coût initial évalué en 2009 pour 215 Tigre était de 8899M€ pour un prix unitaire initial donné à 41,4M€ . En 2009, pour 80 Tigre le coût actuel était 5898M€ et le prix unitaire 73,7M€; soit augmentation % de 78,8%. = Sources DGA 2009, et rapport Cour des Comptes

 

Ces données sont en sources ouvertes. Celui qui veut bien s'en donner la peine, peut facilement recouper, collecter, synthétiser ces données open sources.

 

**Par exemple, si le devis d’ensemble du programme d’hélicoptères de combat Tigre a baissé d’environ 3 Md€ (soit un tiers), cela tient à ce que le nombre d’appareils prévus est passé de 215 à 80, le prix unitaire ayant, quant à lui, progressé de 78%.

 

D'un point de vue d'aérocombat, approche capacitaire, besoins opérationnels, stratégie de moyens, tactiques, ainsi que les leçons à tirer des enseignements du RETEX Britanniques présents sur plus de 10 ans et constants sur les théâtres opérationnels TOE Afghan et Irak. On relève que l' AAC avait reçue 67 AH64 Apache, une attrition à noter, donc AAC a 66 en parc pour en mettre 48 en ligne et en escadrons de 16.

 

Ainsi maintenant, il est apparu que Les Britanniques déchantent, ils n'en ont pas assez d'hélicoptères de combat pour réaliser toutes leurs missions d'aérocombat, d'aéromobilité, d'assaut héliportée, pour armer leur 16 th Air Assault Brigade ...Pourtant, ils ont ou auront 28 pour la British Army: Army Air Corps AW159 Wildcat en complément des 48 Apache en ligne, ...les AW159 seront armés.

 

D'un point de vue DTO/MCO sur les appareils employés en OPINT OPEX, on note ceci:

 

helico-20140517.jpg

 

Conclusions et constats

 

On constate une forte baisse depuis quelques années de l'activité opérationnelle de l'aviation légère de l'armée de terre (ALAT). Elle résulte d'une faible disponibilité de certains matériels, qui ne permet pas un entraînement optimal des équipages. Cette difficulté récurrente est accrue par le caractère très abrasif des théâtres africains et l'usure qui en résulte, ainsi que par la période d'engagements intenses. Ces périodes entraînent en effet des phases dites de « régénération » pour les équipages et les équipes de maintenance, et la nécessité de reconstituer les stocks.

 

En outre, les périodes d'entretien des hélicoptères se sont sensiblement accrues. Le niveau a toutefois pu être stabilisé, en raison surtout de l'arrivée progressive d'appareils de nouvelle génération ou sortant de chantiers de rénovation.

Alors que la comparaison avec les forces terrestres américaines n'est guère pertinente, elle est possible avec le Royaume-Uni et l'Allemagne, moyennant certaines précautions, notamment au regard des engagements effectifs sur le terrain. On estime cependant que l'armée de terre française connaît une activité légèrement moindre, même si celle-ci reste relativement bien équilibrée entre missions et préparation. Le décrochage progressif de l'activité ALAT par rapport aux normes OTAN, lié aux problèmes de régénération de l'ALAT, appelle cependant une vigilance renforcée.

 

Niveau taux entrainement HDV, comparatif UK & USA http://www.senat.fr/rap/a14-110-6/a14-110-66.html#toc75

 

La définition des capacités de cet appareil, dont les travaux ont commencé fin 1978, est le résultat d'une coopération entre la France et l'Allemagne, puis également avec l'Espagne ; aujourd'hui, 85 % des aspects mécaniques du Tigre sont communs aux trois pays, les différences tenant principalement à l'avionique et à l'armement. L'hélicoptère recherché à l'origine devait offrir une capacité antichar (HAC) et un appui-protection (HAP) ; ce besoin a évolué avec le changement de contexte stratégique : en 2003, la France a abandonné le HAC et a retenu, outre l'appui-protection (HAP), une capacité d'appui-destruction (HAD). La version HAP dispose d'un canon de 30 mm et de roquettes, et peut embarquer quatre missiles Mistral ; la version HAD peut embarquer, en outre, des missiles de destruction au sol (Hellfire 2).

 

Ce programme est l'un de ceux qui ont été touchés le plus fortement par les contraintes budgétaires. En 1987, l'objectif était de 215 hélicoptères. Cette cible a d'abord été réduite, en 2003, à 120 unités, puis, dans la LPM 2009-2014, à 80 appareils (40 HAP et 40 HAD) ; soit, au total, une réduction de plus de 60 % de l'objectif initial. La cible globale prévue par la LPM est de 140 hélicoptères de reconnaissance et d'attaque.

Les livraisons du Tigre ont commencées en 2005 et sont planifiées jusqu'en 2019 (celle de 4 hélicoptères HAD est prévue pour 2015). La mise en service de l'appareil a été effectuée en 2012, mais un premier déploiement opérationnel avait eu lieu en Afghanistan dès 2009 ; son utilisation est prévue jusqu'en 2040.

Le programme Tigre prend en compte la réalisation des versions HAP et HAD de l'hélicoptère, puis la transformation progressive en un parc homogène de HAD. Son coût total est de 6,588 milliards d'euros aux conditions économiques de 2014

 

A compléter

Edited by Philippe Top-Force
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,631
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21,251
    Total Topics
    1,437,220
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...