Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

J'essaie de mettre la main sur La guerre finno-soviétique aux éditions Economica, mais il n'est pas beaucoup distribué.

Je vais probablement passer par internet.

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

Le 15/07/2021 à 14:33, Kiriyama a dit :

J'essaie de mettre la main sur La guerre finno-soviétique aux éditions Economica, mais il n'est pas beaucoup distribué.

Je vais probablement passer par internet.

Il est pas mal, assez court, mais complet.

Par contre gros défaut de ce type de bouquin : le manque de cartes qui aideraient à la compréhension

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

En attendant, j'ai trouvé Kadhafi de Vincent Hugueux aux éditions Tempus qui revient sur la vie de ce dictateur fantasque et historique, de sa naissance à sa fin en passant par son ascension et son règne sur la Libye. Je n'en suis qu'au début, il y a beaucoup de bonnes informations, mais le style est assez lourd et trop "lyrique".

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Espadon a dit :

 

je suis entrain de lire ça: images?q=tbn:ANd9GcRFZBl-xGAMU3BJDBRISzG . Une mise en perspective de l'abime qu'a été cet affrontement.

 

La description des prolégomènes est magistrale. Un très très grand must 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

L'odyssée d'un transport torpillé - Maurice Larrouy

Femina - 1917

40% des navires de transport de l'Entente ont été coulées lors de la première guerre mondiale.

https://www.babelio.com/livres/Larrouy-Lodyssee-dun-transport-torpille/290332

Citation

L’Odyssée d’un transport torpillé se présente comme un ensemble de lettres écrites entre août 1914 et janvier 1917 par le second du cargo Pamir à son meilleur ami, mobilisé comme canonnier sur un cuirassé de la marine. Au fil des missives, nous suivons les déplacements permanents du navire dans les mutations les plus variées : charbonner la flotte en Adriatique, apporter du matériel en Russie alliée, transporter des troupes coloniales anglaises ou rapatrier des troupes coloniales françaises, participer à l’expulsion des ressortissants allemands du Maroc, aller chercher du fer aux États-Unis…
Les mois passant, la mer devient de plus en plus dangereuse, jusqu’à la décision du Kaiser de février 1917 de mener la guerre sous-marine à outrance. Le ton direct et sans langue de bois des lettres montre aussi l’exaspération croissante des équipages marchands et leur sentiment d’être abandonnés à leur destin, sans armement, confrontés à une permanente minimisation de la menace sous-marine par l’état-major de la marine. La mer est pourtant devenue un champ de bataille tout aussi meurtrier que celui de Verdun ou de la Somme, mais dont personne n'en parle alors que tout le ravitaillement passe par la voie maritime.
Le grand récit d’une guerre oubliée, couronné par le prix Femina 1917.

 

Edited by Zalmox
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a a celui-là, mais je ne sais pas ce qu'il vaut

https://books.google.ch/books/about/La_guerre_russo_japonaise_sur_mer.html?id=w25uAAAAMAAJ&redir_esc=y

A+

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, mudrets a dit :

Je l'ai. Il est pas mal pour une première approche du sujet, mais l'analyse des forces est relativement succincte. C'est plus un récit des évènements, qui se lit bien au demeurant.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Là, je viens d'acheter 200 questions 200 réponses sur la Seconde Guerre mondiale, livre écrit sous la direction de Jean Lopez.

Par contre, j'aimerais savoir s'il existe des livres sur l'armée mexicaine : son histoire, son organisation, sa sociologie, etc.

Je ne trouve rien de consistant, même en anglais.

Link to comment
Share on other sites

Lorsque je travaillais du courrier, j'ai dû livrer ce système à plusieurs reprises, car les clients ont commencé à le commander en masse. La chose est assez massive, elle a l'air cool, d'après mon expérience personne ne l'a jamais retournée, je pense qu'elle vaut bien son prix, donc un jour j'en aurai une aussi. 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Ma lecture du moment: Les chasseurs noirs: la brigade Dirlewanger de Christian Ingrao (aux éditions Tempus)

Le livre se veut une étude totale de l'une des unités les plus insolites et les plus meurtrières de la SS. À l'image des hommes qui la composent, la formation puis division de Grenadiers SS est une structure marginal, à la "périphérie" de la SS (cette dernière s'inquiétant même de ces exactions en Biélorussie): D'abord constitué exclusivement de braconniers, l'unité va évoluer pour incorporer des criminels de droits communs et même des "politiques" sortis des camps de concentration, tout ceci dans une sorte de traque géante aux partisans entre la Hongrie et la Biélorussie.

 

Je recommande.

Edited by Lieutenant Neptunium
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Terminé Siddhartha de Hesse

Assez court à lire mais très profond dans son écriture, je ne peux que le conseiller

51Zc9d5qDzL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg

 

Là je vais me lire Qu'est-ce qu'une nation ? de Renan, à mon avis très en lien avec l'actualité :ph34r:

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il me semble que personne n'en a parlé ici, donc du coup je conseilles l'excellent Northern Fury: H hour, qui prends comme thématique la réussite du putsh anti Gorbachtev. Centré sur une invasion de la Norvège par les forces Soviétiques, il atteint facilement le niveau d'un Tom Clancy de la grande époque (uniquement en Anglais par contre désolé !)

northern-fury-h-hour-couv.jpg?ssl=1

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Un des romans le plus WTF que je viens de lire: Thunder of Erebus.

qv0a.jpg

Les Américains ont découvert un élément minéral (super stratégique, qui peut vraiment changer la donne dans le domaine du GRASER (Gamma Ray LASER)), mais cet élément existe uniquement en Antarctique, plus précisément sur les pentes du mont Erebus.

Du coup, les soviétiques décident de lancer une opération pour capturer la base de Mc Murdo. Et là ça commence à gripper mon pauvre petit cerveau... Ils lancent une opération aéroportée depuis la base Vietnamienne de Cam-Ranh. Qui est située à 6700 Nm de Mc Murdo. :rolleyes:

Et du coup ça passe crème, après la capture de la base ils déploient du Tu-22M3, du MiG-29 et du MiG-31 en quantités élyséennes à Mc Murdo avant la contre-attaque US à base de B-1B.

Mais bon avant ça on a le droit de se farter le transit d'une flotte de DELTA IV (gréée pour l'antinavires) sous la croute terrestre au large du Portugal, grâce à des failles de la dorsale atlantique.

Bref si vous désirez avoir tous les tenants et aboutissants de ce bouquin, il est disponible chez amazon pour 5€. 

  • Haha 1
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, mudrets a dit :

Delta IV avec missiles anti-navires? Le délire quoi. Autant envoyer des Oscar II !

Oui mais ça tient au concept du missile inventé par l'auteur (jamais vu un système aussi compliqué :laugh:), le ZIMORODOK (le martin-pêcheur):

- Phase 1: lancement vertical (dimensions du missile égales à celles d'un Sineva d'où l'usage d'un boomer) puis ascension jusqu'à 100 kms. Extinction du 1er étage et affinage la trajectoire descendante du second étage sur la cible après recalage radar.

-Phase 2: Arrivé à 37000m, allumage de rétro-fusées pour ralentir le missile puis largage du second étage. La charge militaire continue son freinage grâce à un parachute.

-Phase 3: Arrivé à 7000m, largage du parachute, déploiement des gouvernes et démarrage du réacteur (bref on passe d'une tête balistique à un missile de croisière...)

-Phase 4: Passage d'un vol vertical (le bouzin arrive à la verticale du pont d'envol hein, donc je me dis contrat rempli mais non !) à un vol horizontal à très basse altitude DIVERGENT du PA !

Arrivé là on se demande sérieusement quel bureau d'étude à pu vendre ce concept à l'état-major Soviétique. Mais ce n'est que le début de la rigolade.

-Phase 5: arrivés à plus ou moins 5 kms, les missiles effectuent un 180° et reviennent vers le PA (en pleine bulle d'engagement Sea sparrow et CIWS :rolleyes:)

-Phase 6: A 2 kms du PA, extinction réacteur et éjection de la torpille contenue dans le missile.

-Phase 7: Plongée des torpilles à 200m de profondeur avant de remonter verticalement sous la coque puis impact (charge perforante + booster fusée un peu comme une Durandal ou une BAP-100). Explosion de deux torpilles dans les soutes à munitions du PA, PA coulé.

Portée du bouzin: 450 Nm

Donc sur 8 missiles lancés (le commandant du Kharkov est conservatif, il préfères garder une seconde salve), 2 ont une malfonction et 4 se font détruire par les CIWS du PA et son escorte. Tout ça pour ça !

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ascromis a dit :

Arrivé là on se demande sérieusement quel bureau d'étude à pu vendre ce concept à l'état-major Soviétique. Mais ce n'est que le début de la rigolade.

Ah mais je pense que si un bureau d'études l'avait réellement proposé à l'état-major soviétique: t'aurais eu des mecs pour dire "trop de la balle, on en prend 10!" :laugh:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, MeisterDorf a dit :

Ah mais je pense que si un bureau d'études l'avait réellement proposé à l'état-major soviétique: t'aurais eu des mecs pour dire "trop de la balle, on en prend 10!" :laugh:

en face aussi...quoiqu'en face ils auraient rajouté une ou deux options supplémentaires, si possible plus difficile à intégrer qu'une paire de clignis

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai commencé Staline de Robert Service, qui avait déjà écrit la biographie de Lénine. Je viens de terminer les chapitres sur son enfance et ses études de séminariste. Assez incroyable, mais avant de devenir l'un des pires tyrans du XXe siècle, Staline a été un très bon poète et un élève très studieux. Il avait les notes maximales dans presque toutes les matières (théologie, grec ancien, chant...). Mais c'était aussi un enfant bagarreur, qui aspirait déjà à dominer le groupe. Il prenait parfois de solides roustes, mais revenait à la charge à chaque fois.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...