pascal

C 130 bombardier pour forces spéciales

Recommended Posts

Après les récentes informations relatives à l'équipement de certains C 130 français avec des lances-bombes je vous propose d'échanger ici sur ce sujet:

-nature de la modification
-équipements
-performances attendues
-services à l'initiative du projet
-motivation de ces modifications

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les récentes informations relatives à l'équipement de certains C 130 français avec des lances-bombes je vous propose d'échanger ici sur ce sujet:

-nature de la modification

-équipements

-performances attendues

-services à l'initiative du projet

-motivation de ces modifications

C'est une blague Pascal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je lui verrais bien un canon de 30 (comme celui du tigre) en sabord à ce Gunship, voir du 40CTA aéronautisé. En plus des moyens de détection. Ça ferais un emport de 6 A2SM/GBU et 1 canon de 30/40CTA, (pourquoi pas quelques Hellfire aussi).

On a ainsi un avion qui peut transporter et larguer des personnels, qui peut les appuyer, de manière massives avec les bombes ou de manière plus chirurgicale avec le 30mm (utile dans les combats imbriqués), apte à réaliser des opérations d’observation et de surveillance, sur de longues durées et à réaliser des frappes d'opportunités, permettant d'assurer une permanence aérienne sur un théâtre tout en étant capable d'intervenir très rapidement à un endroit. Appui précis d'hélicoptère, déplacement rapide d'avion et aussi du fait de l'altitude une protection vis à vis des menaces terrestres, capacité d'observation et d'endurance d'un drone.

Avantages, cellules déjà existantes, juste quelques adaptations nécessaires, mais moins chères que l'acquisition de drones qu'on réserverait aux frappes dans des territoires ou nos forces ne sont pas présentes et donc plus du ressort de la DGSE que de L'armée.

Ces avions pourraient à la fois êtres utilisés pour les Opérations Spéciales mais aussi pour des théâtres comme le Mali ou l'Afghanistan ou dans toutes nos opérations africaines en général.

Si l'on trouve que le Rafale est overkill pour certaines missions, alors plutôt que de prendre des turboprop COIN inutiles, autant investir dans ces avions là ! Des casa pourraient aussi faire l'affaire.

Edit : Grillé par PD7, dernier Hs.

Je reposte mon message du Fil rafale

Share this post


Link to post
Share on other sites

Not much details on this... yet

Guillaume Steuer ‏@G_Steuer 1h

PICTURE: Nice artwork for the 'Gerfaut' project, offered by AA/ROK to equip French C-130s w/ 5 GBU-12s + a LDP

Image IPB

Gerfaut is the French company making pylons for Mirages and Rafale

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reposte mon message du Fil rafale

L'idée à mon avis ici est de faire une modification qui n'impacte pas trop les capacités de transport et qui ne soit pas trop lourde à mettre en place. Autant l'ajout de pylône pour des GBU doit être relativement simple et peut impactant, autant ajouter un canon latéral....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le C 130 exploiterait ainsi une voie défrichée par l'ATL2: permanence sur zone forte autonomie et tir de précision sur un théâtre à faible menace sol air et air air

Sauf que l'ATL 2 ce sont ... mes marins et qu'il y a fort à parier que les aviateurs veulent "leur" croiseur du désert

on parie ?

Ok je comprend mieux Ils sont jaloux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon quelques petites infos sur ce projet; initié par deux jeunes gens sur une start up.

Quand vous allez sur Société.com AA/ROK a un capital social de 100 euros.

Le projet n'est pas récent mais il n'a eu pour le moment aucun retour.

Les gens qui ont vu le stand au Bourget (abrité par Rafaud le constructeur du tri bombe du Rafale) et qui sont des ingénieurs aéronautique mettent largement en doute la validité du concept et la crédibilité du projet menés par deux jeunes gens une fille et un garçon qui ne sont pas des spécialistes aéronautiques.

L'idée est de monter deux tri bombes du Rafale en tandem sous le point humide de voilure du C 130-H.

Aérodynamiquement c'est un projet UNE FOIS DE PLUS qui ne se fera pas en deux jours qui nécessiterait beaucoup d'essais et de tests de validation. Tout ceci a un coût etc etc etc

Ce qui m'en a été dit: "tel que c'est ce n'est absolument pas sérieux"

Donc en attendant les détails des forumeurs qui seront allés au Bourget il convient une fois de plus de garder la tête froide et de voir venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce programme de revalorisation va surement naître très vite vu les consignes du Livre Blanc qui souhaite une capacité accrue pour nos forces spéciales et c'est très bien ainsi après un poser d'assaut pour sortir les FS et leurs véhicules, le C-130 pourra rester dans le coin pour si besoin leur offrir une capacitée de frappe importante et rapide !  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah les gunships, j'adore :)

Vu que la ressource d'avion de transport tactique est disons, hm sous tension, faudrait

- éviter de transformer certains appareils en bombardier de manière définitive. ça doit paraître évident mais bon...

- acquérir des kits de conversion (reco/surveillance/gunship tout en 1!) qui puissent être rapidement(moins d'une journée sur un terrain de fortune) (dé)montés selon les besoins. Compatible sur C130/C160 en priorité mais aussi A400M et CASA.

- créer un pool de personnelles  pour en assurer l'utilisation/l'entretient entre et pendant les opérations. L'USMC, pour ses KC130 gunshipisés, a par exemple recours aux membres d'équipage des cobras pour assurer la fonction tir de la plateforme. J'imagine qu'en puisant dans les 3 armées, il soit rapidement possibles de trouver suffisamment de monde ayant le bon profil pour.

- ces kits et ces personnelles dépendraient de la future Escadre des Forces Spéciales Air.

Les kits contiendraient:

- les nécessaires boules optroniques avec désignateurs laser pour servir de plateforme de reconnaissance et surveillance qui est à mon avis l'aspect le plus important.

- les équipements nécessaires pour servir de PC tactique.

- un THL30 (en espérant qu'il soit effectivement adapté à ce genre de profil de tir mais je crois que c'est le cas) et à terme plutôt un 40CTA, si c'est possible le monter/démonter rapidement en portière. L'USMC et l'USAF ont a priori trouvé la solution pour donc pourquoi pas nous.

- ce fameux rafaut avec possibilité d'y attacher des GBU et AASM en version 125 et 250. A noter que des C130 ont embarqué des bombes lisses au Vietnam, donc faisable si on se donne les moyens.

- une rampe de tir de missile vers l'arrière comme sur les KC130 encore une fois. Si ce truc est rechargeable en vol, bonjours la capacité de tir. Compatible MMP/MLP. Le bémol c'est que ça serait pas compatibles avec les opérations de largages de parachutistes ou d'équipements.

et c'est déjà beaucoup. Après y a plein d'autres trucs géniaux à faire.

- ça serait aussi bien, si on pouvait y monter un mortier de 81 à chargement par la culasse. L'USAF avait prévu de remplacer les obusiers de 105 par des Mo120, je sais pas pourquoi ça a pas abouti.

- La capacité de déployer un ou deux minidrones tactiques seraient vraiment bluffante.

-...

Bref, on aurait un appareil qui selon les éléments du kit embarqués pourrait sur une même mission larguer des opérateurs du COS, ravitailler des hélicoptères, servir de plateforme C2, de plateforme ISR, de plateforme d'appuie feu, larguer du ravitaillement aux troupes au sol etc.

Autre mission, appuyer un GAM, comme cela a été fait en Libye par les ATL2. Idéalement, cela serait bien si cet ATT gunshipisé puisse accompagner le GAM de terrain de fortune en terrain de fortune dans un contexte similaire à l'expérience du Mali. Il pourrait largement aider à la logistique du GAM en plus de tout le reste.

A l'heure du multi-rôle, ça me parait difficile de faire mieux que ça. Au point qu'avoir une flotte dédiée d'une demie-douzaine d'avions me parait presque une bonne idée maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok je comprend mieux Ils sont jaloux

Moi je n y vois pas de jalousie .

Mais plutot un larguage haute altitude de FS , suivi d une mise en place au sol et d une illumination laser ....? Et tout cela avec le méme vecteur aérien !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aérodynamiquement c'est un projet UNE FOIS DE PLUS qui ne se fera pas en deux jours qui nécessiterait beaucoup d'essais et de tests de validation. Tout ceci a un coût etc etc etc

Ce qui m'en a été dit: "tel que c'est ce n'est absolument pas sérieux"

Donc en attendant les détails des forumeurs qui seront allés au Bourget il convient une fois de plus de garder la tête froide et de voir venir.

De ce que j'en comprends de mon point de vue c'est qu'ils sont évidemment sous le feu croisé d'autres boîtes qui voient d'un mauvais oeil l'idée qu'une petite PME sortie de nulle part ambitionne de leur piquer un marché comme celui-là. C'est le cas de MBDA (qui propose un truc à base de Viper Strike pour armer les C-130) et sans doute aussi de Lockheed (entre autres).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble qu'il y a eu un long débat sur l'appui CAS par un turbo-prop et qu'on avait conclu que c'était une filière double donc trop cher, trop lent donc vulnérable, trop spécialisé et que le Rafale pouvait servir à tout et qu'on le payait de toute façon qu'il vole en France ou en Opex.

Dans ce cas, on n'a pas l'effet double filière, hyper spécialisé mais ça reste lent et vulnérable et ça confirme que le tout Rafale semble aussi trop cher.

Les drones armées étant encore loin pour la France, ca peut faire palliatif (parce qu'en gros un drone armé asservi à une équipe COS ferait presque pareil pour peut-être encore moins cher ?)

PS: on voit que c'est un projet bancale car le pod serait semi aveugle placé comme cela (une bombe à droite et une en dessous)

PS2: ca permet aussi de sécuriser la flotte C-130 en lui donnant un nouveau rôle "indispensable" (COS) en ces temps de fauchage d'effectifs (et de vide entre la flotte CASA et A400M).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet ne consiste pas à transformer les C-130 en bombardiers (ils ne faut donc pas les comparer aux Rafale dans cette mission, que ce soit en terme de coûts, de réactivité, de potentiel ou de disponibilité) mais à fournir aux C-130 des opérations spéciales, qui font déjà des missions de surveillance au dessus du terrain, une capacité de frappe en temps réel en soutien des opérations en cours au sol.

On est vraiment ici dans un contexte d'opérations spéciales.

De ce que j'ai pu obtenir comme info, si l'AdlA s'avère intéressée, ce ne e serait pas pour y caler un Damocles et 5 bombes mais plutôt pour y caler directement 6 bombes. En effet, le blog Secret Defense (je crois, à vérifier) a déjà dévoilé que les C-130 utilisés par le COS embarquent une boule FLIR d'origine américaine.

Le Gerfaut ne demande pas grand chose en terme de modifications sur le Herkule: les gaines sont déjà en place entre le cockpit et les pylones, il faut juste y passer 2 fibres optiques (4 jours d'immobilisation par appareil en partant de zéro, mais quelques heures de boulot en plus lors d'un entretien plannifié). Le système de mission est modulaire et embarqué par un FAC à bord (l'interface homme/machine est basiquement un ordi portable durci comme les FS ont l'habitude d'utiliser), l'extraction des coordonnées se fait à partir de la boule optronique et paramétrées manuellement dans chaque bombes pour un tir de GBU-49 sur coordonnées (le pylone Gerfaut emporte son propre module GPS pour caler les bombes)

De ce que j'ai compris, ce serait la procédure qui pourrait plaire aux forces spéciales et à l'armée de l'air:

-Une modification minimale de l'avion

-Un équipement modulaire (le pylone sous l'aile, le FAC avec son équipement à bord)

-Une procédure de tir simplifiée (tir sur coordonnées obtenues directement par ce qui existe déjà dans l'avion ou transmis par les troupes au sol par exemple)

Après, on peut imaginer une désignation par une boule optronique équipée de désignateur laser, par un Damocles ou un autre type de pod embarqué par l'hexabombe lui-même (pas la solution la plus souple apparemment) etc etc. mais ça c'est à l'appréciation de l'opérateur.

Laissez moi quelques jours, je dois envoyer quelques mails et je ferais un article complet sur le sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste un question bête, comment le pilote du C-130 c'est qu'il est dans le "basket" de largage de la bombe? Il y a un afficheur tête haute avec les indication pour rejoindre le CCRP?

Certes les bombes guidé moderne dispose d'un guidage inertiel permettant a la bombe de rattraper la trajetoire optimum vers la cible sans largage balistique, néanmoins le cône de largage acceptable n'est pas non plus immense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet ne consiste pas à transformer les C-130 en bombardiers (ils ne faut donc pas les comparer aux Rafale dans cette mission, que ce soit en terme de coûts, de réactivité, de potentiel ou de disponibilité) mais à fournir aux C-130 des opérations spéciales, qui font déjà des missions de surveillance au dessus du terrain, une capacité de frappe en temps réel en soutien des opérations en cours au sol.

On est vraiment ici dans un contexte d'opérations spéciales.

De ce que j'ai pu obtenir comme info, si l'AdlA s'avère intéressée, ce ne e serait pas pour y caler un Damocles et 5 bombes mais plutôt pour y caler directement 6 bombes. En effet, le blog Secret Defense (je crois, à vérifier) a déjà dévoilé que les C-130 utilisés par le COS embarquent une boule FLIR d'origine américaine.

Le Gerfaut ne demande pas grand chose en terme de modifications sur le Herkule: les gaines sont déjà en place entre le cockpit et les pylones, il faut juste y passer 2 fibres optiques (4 jours d'immobilisation par appareil en partant de zéro, mais quelques heures de boulot en plus lors d'un entretien plannifié). Le système de mission est modulaire et embarqué par un FAC à bord (l'interface homme/machine est basiquement un ordi portable durci comme les FS ont l'habitude d'utiliser), l'extraction des coordonnées se fait à partir de la boule optronique et paramétrées manuellement dans chaque bombes pour un tir de GBU-49 sur coordonnées (le pylone Gerfaut emporte son propre module GPS pour caler les bombes)

De ce que j'ai compris, ce serait la procédure qui pourrait plaire aux forces spéciales et à l'armée de l'air:

-Une modification minimale de l'avion

-Un équipement modulaire (le pylone sous l'aile, le FAC avec son équipement à bord)

-Une procédure de tir simplifiée (tir sur coordonnées obtenues directement par ce qui existe déjà dans l'avion ou transmis par les troupes au sol par exemple)

Après, on peut imaginer une désignation par une boule optronique équipée de désignateur laser, par un Damocles ou un autre type de pod embarqué par l'hexabombe lui-même (pas la solution la plus souple apparemment) etc etc. mais ça c'est à l'appréciation de l'opérateur.

Laissez moi quelques jours, je dois envoyer quelques mails et je ferais un article complet sur le sujet.

pour le moment voilà 2 infos

Il faudrait voir coté argentins

Image IPB

Image IPB

Image IPB

source : http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?130079-Pictures-of-C-130-Hercules/page8

et après il y a le RAFAUT/DAMOCLES

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais une fois encore ce montage ne s'improvise pas notamment celui esquissé par Rafaut, on est loin de l'approximation argentine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais une fois encore ce montage ne s'improvise pas notamment celui esquissé par Rafaut, on est loin de l'approximation argentine

pour les argentins le désespoir motive

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon quelques petites infos sur ce projet; initié par deux jeunes gens sur une start up.

Quand vous allez sur Société.com AA/ROK a un capital social de 100 euros.

Le projet n'est pas récent mais il n'a eu pour le moment aucun retour.

Les gens qui ont vu le stand au Bourget (abrité par Rafaud le constructeur du tri bombe du Rafale) et qui sont des ingénieurs aéronautique mettent largement en doute la validité du concept et la crédibilité du projet menés par deux jeunes gens une fille et un garçon qui ne sont pas des spécialistes aéronautiques.

L'idée est de monter deux tri bombes du Rafale en tandem sous le point humide de voilure du C 130-H.

Aérodynamiquement c'est un projet UNE FOIS DE PLUS qui ne se fera pas en deux jours qui nécessiterait beaucoup d'essais et de tests de validation. Tout ceci a un coût etc etc etc

Ce qui m'en a été dit: "tel que c'est ce n'est absolument pas sérieux"

Donc en attendant les détails des forumeurs qui seront allés au Bourget il convient une fois de plus de garder la tête froide et de voir venir.

  Si les argentins l'ont fait a l'arrache et que ça marche chez eux, y a pas de raisons non ? (quand on voit le merdier que peut porter en emports un B52 au point ou on se demande si il lui reste de la portance d'ailes après tout ça ...) Un pod et 4 malheureuses petites bombes sur un C130 c'est pas si "méchant" et bon en l'état ces jeunes n'ont présenté qu'un concept mais qui veut potentiellement dire que Rafaut bosserait éventuellement avec un BE pour crédibiliser l'emplacement et son intégration aéro ...

  Les gens qui l'ont critiqué :  Est ce que par hasard ce seraient pas des habitués de la question au niveau des fighters ou la les faibles surfaces alaires sont beaucoup + impactés et nécessitent des emports n'autorisant rien en termes de "hasard" sur l'intégration ... Et que du coup ils se sont pas rendus compte que peut être un appareil comme un C130 autorisait peut être beaucoup + de souplesse a ce niveau ? Enfin une hypothèse ...

  Parce que bon toute façon de l'emport en Europe nous on fait ça que sur fighter quasiment, ce qui fait que ces gens ont pensé "fighter" potentiellement sur le coup et le fait que ça n'autorise aucun hasard d'intégration ... A voir, mais si les argentins l'ont fait et l'arrache et que ça marchait :

  Y a pas d'raison non ? (et pas avec des GBU toutes fines comme Rafaut a l'air de prévoir lui, les argentins l'ont fait avec des bombes a gros cul impactant l'aédodynamique encore + ...)

  Bon après si ça se trouve les argentins tout a été étudié et est au poil et on leur loue a tord une intégration amateur ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu la vitesse de croisière très  modeste d'un C130 et la position des plan aérodynamique ... l'intégration doit être relativement simple, encore faut il qu'il y ait le financé pour faire les test de validation indispensable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour faciliter encore un peu plus les choses il suffirait de n'ouvrir qu'un point très précis du domaine en altitude/vitesse pour le largage. Etant donné qu'ils ont à l'origine proposé cette solution en urgence opérations pour le Mali (livraison en moins d'un an au COS) je parie que c'est sur ce genre d'approche qu'ils travaillent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse d'un ingé de BE militaire:

" il faut noter la présence de deux (!) tribombes Rafaut en tandem.

Très ambitieux.

Cela suppose que Rafaut développe une poutre spécifique pour porter les deux tribombes, c'est extrêmement cher, surtout avec des perspectives de mise en série limitées.

Voir aussi le PDL, qui serait également développé spécifiquement.

Bref on nage en plein délire."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pige pas une chose : pourquoi des GBU12 ? et pourquoi 5-6 ? c'est pas un peu surdimensionné pour faire de l'appui ?

Pourquoi ne pas prendre exemple sur les Harvest Hawk et utiliser des emports de Hellfire x4 ? on pourrait utiliser ceux des Tigre HAD.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,400
    Total Members
    1,178
    Most Online
    notorino
    Newest Member
    notorino
    Joined
  • Forum Statistics

    20,689
    Total Topics
    1,243,483
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries