Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI


BPCs
 Share

Recommended Posts

il y a 2 minutes, mehari a dit :

J'ai été vérifier et il existe bien un porte-avion en réserve, le Kitty Hawk. J'ignorais que les Américains possédaient une réserve de navires... Et surtout qu'ils pouvaient se permettre de mettre un porte-avion en réserve...

Tu as l'exemple des Iowa, placés en réserve une 1ere fois, puis remis en service, puis remis en réserve, puis retrait définitif en 2006. 1943 => 2006  ce n'est pas mal :smile: Font ça avec toutes les grosses unités, les avions, les hélicoptères, etc..(les espagnols ont acheté récemment 2 SH-60 F  hélicos mis en réserve à mi potentiel) ils ont aussi le système qui va bien avec les réserves de personnel. 

Link to comment
Share on other sites

Le ‎19‎/‎11‎/‎2016 à 17:32, M4X9220 a dit :

Perso si on garde les Mistral à la page point de vue suite radar et qu'on achète enfin deux systèmes Tetral quand on aura un peu plus de sous, ça me conviendrait aussi...

2 Tetral pour un batiment de 20000 tonnes qui est amené à s'approcher plus prés des cotes qu'un PAN, because allonge des hélico, c'est quand même bien lège.

Autant le PAN me semble bien équipé en SAM, autant un Mistral me semble mériter 16 Mica VL en plus d'une autodéfense rapprochée correcte.

Link to comment
Share on other sites

Avec la courbure de la terre, pour un BPC il suffit de rester a 30km des cotes pour rester hors de vue, a partir de la, il n'est jamais seul en operation, il y a donc toujours de l'aster ou du crotale a proximite. En plus je ne suis meme pas sur que le smart-S des BPC soit en mesure de guider un tir AA, ca ne servirait donc pas a grand chose de lui coller des missiles a guidage radar, qq soit le type.

Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, French Kiss said:

Avec la courbure de la terre, pour un BPC il suffit de rester a 30km des cotes pour rester hors de vue, a partir de la, il n'est jamais seul en operation, il y a donc toujours de l'aster ou du crotale a proximite. En plus je ne suis meme pas sur que le smart-S des BPC soit en mesure de guider un tir AA, ca ne servirait donc pas a grand chose de lui coller des missiles a guidage radar, qq soit le type.

Les littoraux disposent souvent de collines ... pour une colline de 300m ce qui n'est pas immense on a un horizon radar sur un gros navire comme un BPC de plus de 80km.7

Les US considèrent qu'il faut laisser les navire amphibie a 55nm du rivage pour avoir a peu pres la paix quand a l'artillerie sol-mer.

Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, Bon Plan said:

2 Tetral pour un batiment de 20000 tonnes qui est amené à s'approcher plus prés des cotes qu'un PAN, because allonge des hélico, c'est quand même bien lège.

Autant le PAN me semble bien équipé en SAM, autant un Mistral me semble mériter 16 Mica VL en plus d'une autodéfense rapprochée correcte.

Je suis d'accord. 2 Simbad (opérés manuellement) ou Tetral et 4 M2, ça fait léger. Si on compare avec l'étranger, on constate que la plupart des navires sont au moins équipés en canons de 20 ou 25 mm. De plus, on peut trouver pléthore de vaisseaux mieux équipés pour des tonnages inférieurs:

  • HNLMS Rotterdam (12000-14000t): 2 Goalkeeper CIWS, 4 Oerlikon 20 mm
  • HNLMS Karel Doorman (28000t): 2 Goalkeeper CIWS, 2 Marlin WS avec 30mm, 4 Hitrole NT avec M2, 6-8 MAG (certes celui-là est plus gros)
  • Giuseppe Garibaldi (10000-13000t): 2xMk.29 pour Sea Sparrow ou Aspide, 3 DARDO CIWS, torpilles et (anciennement) Otomat
  • Dokdo (14000 - 18000t): 1 RAM, 2 Goalkeeper CIWS
  • Kalaat Beni Abbes (9000t): 16 SYLVER A50 pour Aster, 1 Otobreda 76 et 2 Oerlikon 20 mm
  • San Antonio (25000t): 2 RAM, 2 Bushmaster II, plein de M2 et de la place pour (prévu pour mais sans) 2 Mk41 pour ESSM (soit 64 missiles) (celui-là est aussi plus gros).

Et si on dit qu'un Mistral ne sera jamais seul et que du coup on a besoin que d'une défense très légère, je signale qu'il est assez improbable qu'un San Antonio se balade sans au moins un DDG-51 en escorte, si ce n'est pas un Tico. En fait, il parait assez improbable qu'une force amphibie américaine soit déployée sans au moins avoir un Wasp dans le coin (et encore, là on racle le fond du tiroir. Si une force amphibie US n'a pas de Nimitz pour la soutenir, c'est que quelque chose de très grave vient de se passer). Dans cette optique de "on a toujours une escorte", pourquoi ont-ils mis 2 RAM (soit 42 missiles) sur leurs San Antonio? De même, pourquoi est-ce qu'un Wasp aurait 2 Mk.29, 2 RAM, 3 Phalanx et 7 doubles M2 si il y a toujours 1 DDG-51 dans le coin?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, French Kiss a dit :

Avec la courbure de la terre, pour un BPC il suffit de rester a 30km des cotes pour rester hors de vue, a partir de la, il n'est jamais seul en operation, il y a donc toujours de l'aster ou du crotale a proximite. En plus je ne suis meme pas sur que le smart-S des BPC soit en mesure de guider un tir AA, ca ne servirait donc pas a grand chose de lui coller des missiles a guidage radar, qq soit le type.

Rien n’empêche de mettre un autre radar.

Rien n’empêche de mettre du Mica VL IR.  Mais de toute manière le MICA EM a un autodirecteur actif. Le radar du tireur sert "juste" à donner les coordonnées prévues de la cible lors du moment calculé de l'impact.  Je ne sais même pas si un liaison de données serait nécessaire pour raffraichir la piste en version VL (portée de 15km à 20km)

Il y a 8 heures, mehari a dit :

Je suis d'accord. 2 Simbad (opérés manuellement) ou Tetral et 4 M2, ça fait léger. Si on compare avec l'étranger, on constate que la plupart des navires sont au moins équipés en canons de 20 ou 25 mm. De plus, on peut trouver pléthore de vaisseaux mieux équipés pour des tonnages inférieurs:

  • HNLMS Rotterdam (12000-14000t): 2 Goalkeeper CIWS, 4 Oerlikon 20 mm
  • HNLMS Karel Doorman (28000t): 2 Goalkeeper CIWS, 2 Marlin WS avec 30mm, 4 Hitrole NT avec M2, 6-8 MAG (certes celui-là est plus gros)
  • Giuseppe Garibaldi (10000-13000t): 2xMk.29 pour Sea Sparrow ou Aspide, 3 DARDO CIWS, torpilles et (anciennement) Otomat
  • Dokdo (14000 - 18000t): 1 RAM, 2 Goalkeeper CIWS
  • Kalaat Beni Abbes (9000t): 16 SYLVER A50 pour Aster, 1 Otobreda 76 et 2 Oerlikon 20 mm
  • San Antonio (25000t): 2 RAM, 2 Bushmaster II, plein de M2 et de la place pour (prévu pour mais sans) 2 Mk41 pour ESSM (soit 64 missiles) (celui-là est aussi plus gros).

Et si on dit qu'un Mistral ne sera jamais seul et que du coup on a besoin que d'une défense très légère, je signale qu'il est assez improbable qu'un San Antonio se balade sans au moins un DDG-51 en escorte, si ce n'est pas un Tico. En fait, il parait assez improbable qu'une force amphibie américaine soit déployée sans au moins avoir un Wasp dans le coin (et encore, là on racle le fond du tiroir. Si une force amphibie US n'a pas de Nimitz pour la soutenir, c'est que quelque chose de très grave vient de se passer). Dans cette optique de "on a toujours une escorte", pourquoi ont-ils mis 2 RAM (soit 42 missiles) sur leurs San Antonio? De même, pourquoi est-ce qu'un Wasp aurait 2 Mk.29, 2 RAM, 3 Phalanx et 7 doubles M2 si il y a toujours 1 DDG-51 dans le coin?

A mon tour je suis d'accord :smile:

A l'exception notable du PAN, et des (en fait de certaines) frégates ASM type F70, la protection AA courte portée est souvent bien faible sur les bâtiments francais.  La leçon des Malouines n'a pas été retenue?  J'ai bien sur lu sur ce blog, par des personnalités qui semblent très bien informées, que l'état major francais comptait beaucoup sur le brouillage et le leurrage, il n’empêche que je préfère et de loin sur le sujet la configuration des bâtiments italiens par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, mehari a dit :

 En fait, il parait assez improbable qu'une force amphibie américaine soit déployée sans au moins avoir un Wasp dans le coin 

Les "Amphibious Readiness Group"  sont toujours formés autour d'un LHD ou d'un LHA (d'ailleurs ils portent les noms du pont plat) actuellement 8 LHD et 1 LHA (America)  En standard : 1 LHA /LHD , 1 LPD, 1 LSD, 3 "frégates" 1 SNA , 1 Orion. Avec l'unité de Marines, ça forme un "Expeditionary Strike Group" , le tout organisé de manière quasi organique, L'Amiral ARG est commandant du ESG avec comme adjoint le Colonel de Marines Cdt MEU.  Un ESG peut opérer seul ou passer sous contrôle d'un "Carrier Strike Group".  A l'occasion, il peut y avoir de l'amphibie "petit modèle" (typiquement, détachement de Marines embarqué sur le PA du Japon)  Mais, les US sont hors catégorie, les prendre en exemple c'est se faire des nœuds. . 

En ce qui nous concerne, nôtre "force amphibie" repose sur le PA, qui doit être capable d'assurer la supériorité locale et "nettoyer" la côte sur le point d'insertion (qui dit PA, dit GAN, frégates, SNA, + guerre des mines,  off course) avec le travail de "nettoyage" préalable des forces avancées (commandos, PLD)  Puis on débarque en touristes.  Ca c'est la théorie, en pratique, il est possible (dans le cadre d'une coalition) que l'on envoie au charbon les RM (voir la Hispano-Ital) avec l'appui du PA et nos troupes débarquent en 2e ou 3e échelon, avec un BPC qui sert de navire amiral de la force amphibie conjointe.  Mais, pour le reste du travail, évacuer des ressortissants, "opération de police" , transport de l'AdT , les BPC sont très bien...

Link to comment
Share on other sites

Forte discrétion EM/IR + puissant brouillage + leurrages + Aster 15

Voilà notre doctrine de défense pour nos bâtiment de 1er rang. Et pour le BPC il sert couvert, enfin accompagné d'une frégate quoi. 

Après c'est sur qu'avec plus d'argent on pourrait rajouter une couche de défense en plus mais on ne là pas ^^

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Vu le prix des équipements électroniques en question je ne pense vraiment pas que ce soit un problème de budget mais vraiment une question de culture et de doctrine ... Je n'ai pas les tarifs mais je pense que les dispositifs de GE et de veille EM/IR des FREMM par exemple ou des FDA coûtent horriblement cher, de plus il faut former les spécialistes pour utiliser ces équipements ... J'en reviens toujours au même point comparez la taille des systèmes embarqués sur nos frégates avec par exemple les systèmes de brouillage actif des DDG 51 ... La Marine Nationale est très clairement dans une logique de détection passive avancée (les systèmes de détection IR Vampir et Artemis), de discrétion radar (comparaison FREMM française et italienne) et de GE.

Ce ne sont pas 10 Goalkeeper qui viendront plomber le budget de la Marine.

Link to comment
Share on other sites

6 minutes ago, pascal said:

Vu le prix des équipements électroniques en question je ne pense vraiment pas que ce soit un problème de budget mais vraiment une question de culture et de doctrine ... Je n'ai pas les tarifs mais je pense que les dispositifs de GE et de veille EM/IR des FREMM par exemple ou des FDA coûtent horriblement cher, de plus il faut former les spécialistes pour utiliser ces équipements ... J'en reviens toujours au même point comparez la taille des systèmes embarqués sur nos frégates avec par exemple les systèmes de brouillage actif des DDG 51 ... La Marine Nationale est très clairement dans une logique de détection passive avancée (les systèmes de détection IR Vampir et Artemis), de discrétion radar (comparaison FREMM française et italienne) et de GE.

Une question industrielle aussi.

En pratique nous n'avons/avions pas/plus de producteur nationaux de tourelle canon navalisé sur le segment moyen calibre.

Ca ne donne pas forcément envie de pousser ce genre de solutions meme si le cout en serait modeste.

Quand on voit les économie de bout de chandelle sur les conduites de tir des FREMM, sur les lance leurre des FTI, sur les Sylver etc. il me semble évident qu'il y a un vrai gros problemes de budget et qu'il se cristallise par une sur spécialisation des navires.

Il suffit de voir l'évolution des équipements principaux et complémentaire sur les série FDA puis FREMM puis FTI ...

  • Les FDA ont un équipement quasi complet, DA, ASW, ASuW.
  • Les FREMM sont limitée "gratuitement" niveau DA, notamment avec une composante canon très pauvre.
  • Les FTI française semblent étonnamment limitée la aussi de manière assez "gratuite" coté guerre électronique - pas le brouilleur, lance leurre bas de gamme -.

J'avoue avoir du mal a trouver une réelle cohérence ou "vision" ... a part une approche par tâtonnements, et par compensation douteuse a posteriori.

Remonter nettement le niveau AA - radar principal, conduite de tir canon, missile, par rapport a la série précédente - des FTI avec comme contrepartie de baisser drastiquement le niveau EW ... semble contredire la soit disant "doctrine" notamment.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

avec comme contrepartie de baisser drastiquement le niveau EW

à voir pour l'instant on a une maquette et une vue d'artiste

il y a une heure, g4lly a dit :

semble contredire la soit disant "doctrine" notamment.

on en rediscutera quand la première aura réalisé ses essais ;-))

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, French Kiss a dit :

Avec la courbure de la terre, pour un BPC il suffit de rester a 30km des cotes pour rester hors de vue, a partir de la, il n'est jamais seul en operation, il y a donc toujours de l'aster ou du crotale a proximite. En plus je ne suis meme pas sur que le smart-S des BPC soit en mesure de guider un tir AA, ca ne servirait donc pas a grand chose de lui coller des missiles a guidage radar, qq soit le type.

La limitation n'est pas à chercher du côté du radar, sauf s'il a été acheté dans une version adaptée et minimaliste.

Les BPC sont équipés de MRR 3D NG (150 km, bande G) capables de "used to perform successfully surface to air missile firings as well as gun firings", ainsi que de "Accurate designation with multi-beam tracking function on  up to 8 priority tracks at each rotation", selon la fiche PDF de Thales.

Le Smart S (3D - 250 km) quant à lui équipe les classes Cassard (F 70 AA), bientôt le CDG et peut fonctionner avec l'ESSM, le MICA VL et le CAAMM.

http://www.meretmarine.com/fr/content/le-radar-smart-s-de-thales-equipera-les-fregates-neo-zelandaises-du-type-anzac

Le couplage du 20 mm Narwahl et du MRR 3D NG (c'est imprononçable en cas de rhume:biggrin:) peut déjà faire partie des premières mesures d'amélioration, à voir ensuite un affût automatisé avec missiles Mistral (mais où est l'argent ?:endifficultec:)

-->Améliorer l'autoprotection des BPC du type Mistral

http://www.meretmarine.com/fr/content/ameliorer-lautoprotection-des-bpc-du-type-mistral

Edited by Benoitleg
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Benoitleg a dit :

La limitation n'est pas à chercher du côté du radar, sauf s'il a été acheté dans une version adaptée et minimaliste.

Les BPC sont équipés de MRR 3D NG (150 km, bande G) capables de "used to perform successfully surface to air missile firings as well as gun firings", ainsi que de "Accurate designation with multi-beam tracking function on  up to 8 priority tracks at each rotation", selon la fiche PDF de Thales.

Le Smart S (3D - 250 km) quant à lui équipe les classes Cassard (F 70 AA), bientôt le CDG et peut fonctionner avec l'ESSM, le MICA VL et le CAAMM.

http://www.meretmarine.com/fr/content/le-radar-smart-s-de-thales-equipera-les-fregates-neo-zelandaises-du-type-anzac

Le couplage du 20 mm Narwahl et du MRR 3D NG (c'est imprononçable en cas de rhume:biggrin:) peut déjà faire partie des premières mesures d'amélioration, à voir ensuite un affût automatisé avec missiles Mistral (mais où est l'argent ?:endifficultec:)

-->Améliorer l'autoprotection des BPC du type Mistral

http://www.meretmarine.com/fr/content/ameliorer-lautoprotection-des-bpc-du-type-mistral

quelqu'un à un truc ou un code d’accès pour Mer et Marine en free ???

Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, Fusilier said:

Les "Amphibious Readiness Group"  sont toujours formés autour d'un LHD ou d'un LHA (d'ailleurs ils portent les noms du pont plat) actuellement 8 LHD et 1 LHA (America)  En standard : 1 LHA /LHD , 1 LPD, 1 LSD, 3 "frégates" 1 SNA , 1 Orion. Avec l'unité de Marines, ça forme un "Expeditionary Strike Group" , le tout organisé de manière quasi organique, L'Amiral ARG est commandant du ESG avec comme adjoint le Colonel de Marines Cdt MEU.  Un ESG peut opérer seul ou passer sous contrôle d'un "Carrier Strike Group".  A l'occasion, il peut y avoir de l'amphibie "petit modèle" (typiquement, détachement de Marines embarqué sur le PA du Japon)  Mais, les US sont hors catégorie, les prendre en exemple c'est se faire des nœuds. ..

Je ne parlais pas de copier la structure opérationnelle. Je disais simplement que leurs San Antonio et autres sortent aussi couverts (par Tico ou DDG-51 et la force aérienne du Wasp ou de l'America (qui aura des F-35 dans un futur pas si lointain)) et qu'ils ont tous soit des Phalanx, soit des RAM, souvent une combinaison des deux si pas plus (les San Antonio ont de la place pour des Mk.41). Copier la structure américaine (et leurs ambition) serait impossible sans une Marine Européenne.

6 hours ago, pascal said:

Ce ne sont pas 10 Goalkeeper qui viendront plomber le budget de la Marine.

En plus, vous pourrez bientôt en prendre d'occasion si les Anglais virent leurs Albions. De plus, les Goalkeeper de la classe Invincible doivent bien traîner quelque part...

Plus sérieusement, le Goalkeeper est un vieux système (donc pas cher) mais il prends de la place (plus lourd qu'un RAM) et surtout, je crois que la production de son canon (le GAU-8 Avenger aka "BRRRRRRRT") a été stoppée. Si c'est le cas, je vois mal Thales faire maintenir la prod du GAU-8 pour ses quelques Goalkeeper. A l'inverse, je prendrais le Millennium. Le système est récent, léger (3 t), l'équivalent en artillerie navale du "plug and play" et le dérivé du Skyshield (que les Allemands viennent d'acheter pour leur MANTIS) lui même héritier du canon de 35 Oerlikon. Sinon, vous pouvez pousser la solution maison de Thales (RapidSeaGuardian avec CT40) qui est similaire mais un rien moins efficace.

1 hour ago, Bon Plan said:

quelqu'un à un truc ou un code d’accès pour Mer et Marine en free ???

Pour te limiter, ils se basent sur un cookie. A chaque fois que tu te connectes, ce cookie note que tu t'es connecté une fois. Du coup, il te suffit de te connecter en navigation privée, le cookie installé en navigation privée étant supprimé dès que tu la quittes et du coup le compteur repart à 0. (Ça marche avec Firefox chez moi mais ça devrait aussi le faire avec Chrome).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Bon Plan said:

quelqu'un à un truc ou un code d’accès pour Mer et Marine en free ???

oui

Quote

Cette attaque a fait prendre conscience aux militaires Français des limites de l'actuelle protection du Mistral

Dans le genre foutage de gueule ...

... et ce n'est que le début

Quote

Bien que le déploiement d'un tel navire se fasse toujours sous la solide escorte d'une frégate antiaérienne, la problématique de l'autoprotection est prise très au sérieux. Question de prudence et d'anticipation de la menace.

Pris au sérieux quand le jour de la commande du machin? du deuxième? du troisième non plus? :bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh:

Quote

Toutefois, pour des questions budgétaires, cette option pourrait être écartée. Le manque de crédit avait d'ailleurs contraint le ministère de la Défense à ne pas installer sur les Mistral et Tonnerre les deux canons de 30 mm initialement prévus (bâbord avant et tribord arrière). L'artillerie de petit calibre devenant incontournable pour protéger les navires, la Marine souhaite que ce type de matériel soit embarqué. Tout comme les missiles, les pièces doivent être, pour une meilleure efficacité, télé-opérées, c'est-à-dire commandées par un opérateur et une console installés à l'intérieur du bâtiment.
 

A priori on est bien donc dans un non choix et une non doctrine ... la Marine ne pouvant se payer le beurre et l'argent du beurre elle a du choisir entre des coque mal équipé dans l'espoir de les équipés plus tard quand le politique sera au pied du mur, ou moins de coque bien équipé tout de suite.

Le choix fait par la marine est pas idiot ... le jour ou le politique demande pour remonter dans les sondage de débarquer a Tartous, il suffit de le répondre que s'il y a un bain de sang ... il va plonger ... et hop subitement la bourse se délie :bloblaugh:

Reste que c'est un coup un peu risqué pour les marins du bord ... tant que le bluff a pas fonctionné et que la MN n'a pas ramassé le pot.

A noté que l'article de M&M date de 2007 et que depuis rien a changer ou presque ...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mehari a dit :

Pour te limiter, ils se basent sur un cookie. A chaque fois que tu te connectes, ce cookie note que tu t'es connecté une fois. Du coup, il te suffit de te connecter en navigation privée, le cookie installé en navigation privée étant supprimé dès que tu la quittes et du coup le compteur repart à 0. (Ça marche avec Firefox chez moi mais ça devrait aussi le faire avec Chrome).

Merci beaucoup !!! 

On apprend de tout sur ce forum.

C'est très sympa et... CA FONCTIONNE  !!!!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Le choix fait par la marine est pas idiot ...

.

Surtout si tu prends en compte que construire des bateaux ça prend du temps et que pour former des marins il faut des bateaux et du temps. On ne fait pas remonter en puissance une marine comme un régiment...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, mehari a dit :

Je suis d'accord. 2 Simbad (opérés manuellement) ou Tetral et 4 M2, ça fait léger. Si on compare avec l'étranger, on constate que la plupart des navires sont au moins équipés en canons de 20 ou 25 mm. De plus, on peut trouver pléthore de vaisseaux mieux équipés pour des tonnages inférieurs:

  • HNLMS Rotterdam (12000-14000t): 2 Goalkeeper CIWS, 4 Oerlikon 20 mm
  • HNLMS Karel Doorman (28000t): 2 Goalkeeper CIWS, 2 Marlin WS avec 30mm, 4 Hitrole NT avec M2, 6-8 MAG (certes celui-là est plus gros)
  • Giuseppe Garibaldi (10000-13000t): 2xMk.29 pour Sea Sparrow ou Aspide, 3 DARDO CIWS, torpilles et (anciennement) Otomat
  • Dokdo (14000 - 18000t): 1 RAM, 2 Goalkeeper CIWS
  • Kalaat Beni Abbes (9000t): 16 SYLVER A50 pour Aster, 1 Otobreda 76 et 2 Oerlikon 20 mm
  • San Antonio (25000t): 2 RAM, 2 Bushmaster II, plein de M2 et de la place pour (prévu pour mais sans) 2 Mk41 pour ESSM (soit 64 missiles) (celui-là est aussi plus gros).

Et si on dit qu'un Mistral ne sera jamais seul et que du coup on a besoin que d'une défense très légère, je signale qu'il est assez improbable qu'un San Antonio se balade sans au moins un DDG-51 en escorte, si ce n'est pas un Tico. En fait, il parait assez improbable qu'une force amphibie américaine soit déployée sans au moins avoir un Wasp dans le coin (et encore, là on racle le fond du tiroir. Si une force amphibie US n'a pas de Nimitz pour la soutenir, c'est que quelque chose de très grave vient de se passer). Dans cette optique de "on a toujours une escorte", pourquoi ont-ils mis 2 RAM (soit 42 missiles) sur leurs San Antonio? De même, pourquoi est-ce qu'un Wasp aurait 2 Mk.29, 2 RAM, 3 Phalanx et 7 doubles M2 si il y a toujours 1 DDG-51 dans le coin?

Il y a aussi des contre exemple:

les classe Canberra de la RAN et le Juan Carlos I de l'Armada... Les Albion ne sont pas non plus hyper protégés et les Bay Class pas du tout quand aux deux nouveaux PA de la RN on est loin du niveau du CDG. Il semblerait que même la RN n'ait pas appris la leçon des Malouines...:rolleyes: 

Après il y a eu quand même, sous Le Drian, quelques améliorations sur les capacités défensives des BPC. Aujourd'hui ils ont: 2 SIMBAD (je sais c'est très léger), 2 Narwhals, 4 M2 12,7 mm et 2 Minigun... Et tout ça dans un environnement budgétaire très contraint... J'ai vu plusieurs articles récemment qui parlaient de ce que les différents Etats-Majors feraient si de nouveaux crédits étaient libérés suite à l'élection présidentielle. la MN ne souhaiterait pas d'avantage de coques de premier rang mais préférerait accélérer le projet BATSIMAR et démarrer les études pour le remplacement des SNLE. ça laisse quand même de la marge financière pour améliorer à court terme l'auto défense anti-aérienne des BPC avec un système CIWS plus moderne que le simbad manuel...

Et aussi j'avais vu plus haut quelqu'un parler du smart-s pour les BPC. Ils emportent en fait en radar principal un MRR-3D NG (un peu moins performant que le smart-S MkII). Il est installé sur la classe Valour de la marine sud africaine  qui mettent en oeuvre le missile AA umkhonto, donc je me dis qu'il doit être possible d'installer un peu plus gros que les rmv mistral si besoin.

Edited by M4X9220
Link to comment
Share on other sites

Le Smart-S fait partie du programme de mise a niveau Dixmude et ama sera installe a terme sur les 4 BPCs, a partir de la il ne serait pas deconnant d'ajouter des tetral relies au SdC a la prochaine modernisation... si il y a les ronds. Pour moi, les principales menaces pour un BPC, dans le cadre ou on l'a vu evoluer jusqu'a present, ce sont les mines et les actions asymetriques de surface, saturantes ou pas, pour le reste, ca ressemble plus a de la sci-fi qu'autre chose puisqu'a priori on n'enverra jamais un BPC seul dans une zone ou la menace aerienne ou sous-marine est plausible. Il faut esperer que ce type de menace soit aussi considéré dans la conception des FTi (histoire de revenir au sujet), d'ailleurs on peut noter que desormais les corvettes/fregates du gabarit FTi sont equipees de RAM ou equivalent, une paire de M-134 ou de Narwhal en complement pour la defense TCP anti-surface et c'est couvert.

Edited by French Kiss
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, French Kiss said:

Le Smart-S fait partie du programme de mise a niveau Dixmude et ama sera installe a terme sur les 4 BPCs, a partir de la il ne serait pas deconnant d'ajouter des tetral relies au SdC a la prochaine modernisation... si il y a les ronds. Pour moi, les principales menaces pour un BPC, dans le cadre ou on l'a vu evoluer jusqu'a present, ce sont les mines et les actions asymetriques de surface, saturantes ou pas. Il faut esperer que ce type de menace soit aussi considéré dans la conception des FTi (histoire de revenir au sujet).

Il me semble que les Mistral n'ont jamais eu de capacité particulièrement validé contre des missiles anti-navire en head-on... même l'industriel ne vend pas cette capacité même pas a minima.

Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, French Kiss said:

Amha, aucun industriel ne le fait sur ce creneau de la missilerie, et puis il faudrait les moyens de valider cette capacite, hors, a part un essai "live"qui peut s'averer destructif autant que couteux...

Pourtant on le fait avec tous les missiles aux essais, a l'entrainement etc. sur des véhicules cibles instrumentés.

Link to comment
Share on other sites

Certes, mais c'est pour mesurer le degre de precision et de pouvoir destructeur du missile sur une cible typée, la on parle de valider la capacite d'interception du missile  sur un autre missile, j'imagine qu'il faudrait donc instrumenter un MM38, ayant une trajectoire passant tres pres du poste du tir et des radars de detection et de conduite de tir si on veut reproduire des conditions realistes d'une interception head-on, le tout sur un polygone d'essai lui aussi intrumente pour l'analyse des trajectoires.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...