Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI


Recommended Posts

4 hours ago, hadriel said:

Du coup une FDI avec 16 Aster 15, 16 Aster 30, et un Seafire serait meilleure que les FREMM AA en défense aérienne: même chargement en missiles, et un meilleur radar.

Sur le choix du Sea Fire ... nos FDI devrait recevoir un variante très basique au niveau puissance ... avec assez peut de plaque. En gros il ne faut pas trop rêver coté taille de bulle et entrelacement de mode ... moins de module c'est moins de puissance et/ou moins de temps radar disponible pour les modes.

Pour la FREMM AA ... a priori l'ajout de module est sensé permettre une meilleur entrelacement du mode longue portée et défense de zone ...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, HK a dit :

Ca veut dire quoi concrètement?

Je ne vois pas trop de différence entre l’approche FTI que tu décris (modularité des équipements) et celle déjà utilisée pour la FREMM, qui (il me semble) était tout à fait capable de changer la profondeur des modules VLS, la taille du canon, du sonar remorqué, rajouter un moyen d’auto-defense sur le toit du hangar etc.

C'est une question de philosophie de design. 

Sur FDI, les différentes options proposées peuvent être intégrées sur le design de base. Le rallongement du navire est prévu dans le design, de même que les volumes conservatoires, etc. 

Sur Fremm, quand il a fallu proposer plus de missiles aux grecs, c'est passé par un redesign complet de l'arrière, avec des études supplémentaires a faire. 

Idem pour booster la DA, il a fallu réétudier beaucoup de choses et ça a coûté très cher. 

Sur FDI, le client peu nativement moduler la taille du navire, le type de propulsion, le nombre de missiles et la puissance du radar sans repasser par la case design. 

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
3 hours ago, PolluxDeltaSeven said:

Sur FDI, le client peu nativement moduler la taille du navire, le type de propulsion, le nombre de missiles et la puissance du radar sans repasser par la case design. 

En gros plus de développement initiaux apportent plus de souplesse de construction ... on paie au début ... on économise après sur chaque vente de variante et on a un catalogue nettement plus fourni.

C'est le même principe que les plateforme automobile ... conçu pour accueillir quasi n'importe quel caisse dessus quelques soit l'empattement les voie, la masse, ou la chaîne de traction.

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, g4lly a dit :

En gros plus de développement initiaux apportent plus de souplesse de construction ... on paie au début ... on économise après sur chaque vente de variante et on a un catalogue nettement plus fourni.

C'est le même principe que les plateforme automobile ... conçu pour accueillir quasi n'importe quel caisse dessus quelques soit l'empattement les voie, la masse, ou la chaîne de traction.

Le top c'est quand le premier client, qui, lui, prend le petit modèle, paye pour le développement d'ensemble.  ^_^ 

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, g4lly a dit :

En gros plus de développement initiaux apportent plus de souplesse de construction ... on paie au début ... on économise après sur chaque vente de variante et on a un catalogue nettement plus fourni.

C'est le même principe que les plateforme automobile ... conçu pour accueillir quasi n'importe quel caisse dessus quelques soit l'empattement les voie, la masse, ou la chaîne de traction.

C'est l'idée. Sachant que les provisions prises sur la table à dessin coûtent une fraction infime de ce que coûte une vraie personnalisation de navire.

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Le top c'est quand le premier client, qui, lui, prend le petit modèle, paye pour le développement d'ensemble.  ^_^ 

Pour le coup, c'est un choix assumé par la DGA. L'idée est aussi de promouvoir le design à l'exportation, pour retrouver le succès des FLF dans un contexte de plus en plus concurrentiel.
Mais il y a aussi derrière l'idée de disposer d'un navire facile à upgrader pour la MN, que ce soit au cours de la série ou en rétrofit. Les emplacements pour des missiles, brouilleurs, lance-leurres, CIWS etc. sont déjà réservés. Et pas "réservés" comme pour les FLF, où tout était sous dimensionné, sans les servitudes associées, etc.

Je pense que le seul élément qui ne servira jamais à la MN, c'est le fait de pouvoir allonger la plateforme (et encore, si on veut 2 FDI supplémentaires en mode "aviso colonial", ce sera possible haha !). Mais je pense aussi que c'est celui qui demandera quand même le plus de travail de validation (essais en bassins notamment) si un client le demande.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

Pour le coup, c'est un choix assumé par la DGA.

Je n'en doute pas. La question est de savoir si ce choix, "assumé", a impacté le niveau d'équipement des navires de la MN....

Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

C'est l'idée. Sachant que les provisions prises sur la table à dessin coûtent une fraction infime de ce que coûte une vraie personnalisation de navire.

 

Pratiquement tout les navires ont une personnalisation. 

Chaque FREMM à quelque chose de different par rapport à la suivante parce que les retex sont pris en compte au fur est à mesure. Et qu'il nous faut 15 ans pour en sortie 10 et en 15 ans les chose evolue.  

Il se pourrait même bien que les prochaine FTI seront plus grande que les 2 prermieres. 

Un exemple sur les FREMM AA on passe de 145 à 165 couchage. Parce qu'il faut plus de monde pour les quarts aux consols AA.

 Pour rajouter du couchage la solution choisis a été de prendre 10 cabines de 4 (standards FREMM) et les transformer en cabine de 6 avec 2 rangées de lits à 3 etages au lieu de 2 et 6 placards de rangement au lieu de 4 ce qui bien sur diminue la taille des cabines et l'espace de detente pour les marins . 

Mais ça s'était avant la crise covid maintenant les cabines de 6 sur les prochaine géneration vont etre bani et comme les FTI sont plus petit mais ont un nombre de marins plus important la zone vie pourrait bien etre retravaillé sur les FTI 3 4 et 5 avec un possible agrandissement.       

 

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Scarabé a dit :

Mais ça s'était avant la crise covid maintenant les cabines de 6 sur les prochaine géneration vont etre bani et comme les FTI sont plus petit mais ont un nombre de marins plus important la zone vie pourrait bien etre retravaillé sur les FTI 3 4 et 5 avec un possible agrandissement.      

Ah bon, c'est acté récemment ça, alors. Et sur le fond, en quoi une cabine de 4 avec salle à manger commune et poste de travail commun change quoi que ce soit par rapport à une cabine de 6 avec salle à manger commune et poste de travail commun?

  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
5 hours ago, PolluxDeltaSeven said:

Pour le coup, c'est un choix assumé par la DGA. L'idée est aussi de promouvoir le design à l'exportation, pour retrouver le succès des FLF dans un contexte de plus en plus concurrentiel.
Mais il y a aussi derrière l'idée de disposer d'un navire facile à upgrader pour la MN, que ce soit au cours de la série ou en rétrofit. Les emplacements pour des missiles, brouilleurs, lance-leurres, CIWS etc. sont déjà réservés. Et pas "réservés" comme pour les FLF, où tout était sous dimensionné, sans les servitudes associées, etc.

Est-il moins cher de développer une nouvelle classe de navires modulaires ou de construire des FREMM supplémentaires en dépensant juste pour le développement d’une nouvelle mature Seafire? Elles ont déjà les emplacements pour tous les autres équipements, donc suffit juste de les enlever.

Mais chut... pas le droit de poser ces questions à la DGA!

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Fusilier a dit :

Je n'en doute pas. La question est de savoir si ce choix, "assumé", a impacté le niveau d'équipement des navires de la MN....

Ah bah ça on te le dit pas hein ! :D

Mais surtout, en vrai, on s'en fiche. En France, la vision stratégique englobe les aspects industriels autant que les aspects opérationnels. C'est un choix qui peut très largement se discuter, et globalement être amélioré, mais c'est le choix qui est fait depuis longtemps. A partir du moment où on réduit les FREMM pour développer des FTI, il y a forcément un impact sur le niveau d'équipement de la Marine Nationale.

Quand à savoir si la conception modulable des FDI, bien plus avancée que sur FREMM, a un impact sur le coût et donc sur l'équipement des navires, on verra. Sur le principe, je préfère un navire taillé pour 32 missiles VLS mais commandé avec 16 VLS plutôt qu'un navire 1,3% moins cher mais taillé et commandé pour 16 missiles VLS uniquement, non upgradable.
Pareil avec la question du dimensionnement, évoquée par @Scarabé: si ça permet sur les navires 3 à 5 d'allonger facilement les navires pour pas cher sans avoir à refondre tout l'agencement interne, ça peut être un coût initial (sur le design des premières) rapidement rentabilisé (sur la conception des suivantes).

Enfin, et ce serait la cerise sur le gâteau, si les Grecs signent et qu'ils continuent d'exiger une communalité maximale entre leur variante et la nôtre, on pourrait effectivement se retrouver avec des navires bien mieux équipés que ce que demandait initialement la MN.

Après, c'est comme tout, on ne saura si c'était une bonne idée que dans 20 ans.

 

il y a une heure, HK a dit :

Est-il moins cher de développer une nouvelle classe de navires modulaires ou de construire des FREMM supplémentaires en dépensant juste pour le développement d’une nouvelle mature Seafire? Elles ont déjà les emplacements pour tous les autres équipements, donc suffit juste de les enlever.

Mais chut... pas le droit de poser ces questions à la DGA!

On connait tous plus ou moins la réponse. Après, on va pas se mentir, la FDI apporte plus que simplement une mâture Seafire, puisque c'est toute la conception de l'architecture système qui est de nouvelle génération. Mais est-ce qu'on aurait pu caler tout ça dans une coque de FREMM, je pense que oui, sans aucun doute.

Est-ce qu'on a fait ça pour pouvoir vendre des navires de 4500 tonnes plutôt que des mini-destroyers de 7000 tonnes, au détriment de l'argent du contribuable. Sans doute également.

Est-ce que la possible vente d'une demi-centaine de FREMM italiennes aux Etats-Unis et en Egypte risque de relancer l'appétence pour les frégates lourdes ? Meeeeeehhh ! 0_0'

Perso, j'aurais préféré une upgrade FREDA + HRZ avec du Seafire 500 version boostée, et une FTI calibrée sur la FM400 (en gros une FDI avec un radar bien plus modeste et donc moins coûteux) qui aurait permis de remplacer les FLF et les FS Floréal, tout en disposant d'un vrai concurrent aux MEKO et autres SIGMA lourdes à l'exportation.
Mais ça c'est le fanboy qui parle. En vrai, la FDI reste un bon produit, capable de faire globalement aussi bien qu'une FREMM pour un prix moindre et une prise en main facilité. Donc avec un bon potentiel d'export. Malheureusement, son timing est pourri à mon avis, vue la crise qui arrive.
 

Let's see !

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Mais surtout, en vrai, on s'en fiche. En France, la vision stratégique englobe les aspects industriels

Je crois me souvenir d'une phrase prononcée dans les couloirs du ministère, genre :  "faut pas nous prendre pour des cons"  Ceci faisait suite à un constat (de la DGA, de Naval Group ?)  que finalement les FTI n'étaient peut-être pas si adaptées à l'exportation. En découlait une proposition (demande de financement) pour une classe de frégates légères... Tout ça alors que NG vend les Gowinds comme des petits pains  

 La réalité c'est que les égyptiens voulaient d'autres FREM, les Grecs voulaient des FREMM, on avait proposé des FREMM "à panneaux" au Canada.   L'idée d'une FREMM 0.2  ne paraissait pas si idiote et y compris, sur le pb de tranquillisation de plateforme (ailerons) le radar etc... 

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Je crois me souvenir d'une phrase prononcée dans les couloirs du ministère, genre :  "faut pas nous prendre pour des cons"  Ceci faisait suite à un constat (de la DGA, de Naval Group ?)  que finalement les FTI n'étaient peut-être pas si adaptées à l'exportation. En découlait une proposition (demande de financement) pour une classe de frégates légères... Tout ça alors que NG vend les Gowinds comme des petits pains  

 La réalité c'est que les égyptiens voulaient d'autres FREM, les Grecs voulaient des FREMM, on avait proposé des FREMM "à panneaux" au Canada.   L'idée d'une FREMM 0.2  ne paraissait pas si idiote et y compris, sur le pb de tranquillisation de plateforme (ailerons) le radar etc... 

Ouais, le modèle de FREMM que NG proposait au Canada était super, à tout point de vue, et certainement pas + cher à développer que les FDI, vu qu'il "suffisait" d'adapter la plateforme au poids supplémentaire (20 à 30 tonnes de + j'imagine ?) que représentait le radar SeaFire-500 (qui dans ce cas aurait eu par exemple 16 modules  par panneau, au lieu de 12 sur la version des FDI) dans les hauts du navire. Ajouter des ailerons stabilisateurs, et du lest en fond de coque, + éventuellement augmenter le volume de la partie immergée (Loi d'Archimède oblige, si le poids total augmente) et le tirant d'eau de 25-30 cm : plutôt un jeu d'enfant pour des ingénieurs navals chevronnés, non ?

Quand à la toute nouvelle architecture informatique, comme Pollux l'a dit, elle était fort probablement réalisable dans la coque d'une FREMM, avec plus de volume intérieur, et donc plus de marge concernant le multiplexage, et la mise en sécurité anti-incendie de tout ça... Ce qui n'aurait sans doute pas coûté + cher non plus que son développement dans le cadre d'une toute nouvelle plateforme (la puissance de génération électrique qui tiendra dans une coque de 122m sur 17.7m devrait aussi pouvoir être logée dans une coque de 142 X 20m). 

Ca n'empêche effectivement que les FDI tiendront sans doute leurs promesses en matière de perfs électroniques & informatiques (radar, système de combat, cyber-sécurité...). L'impression que tout ça me laisse est qu'il  y a eu volonté d'offrir un vaisseau à antennes radar conformes d'un gabarit plus modeste que celui de la FREMM.

La FDI sera en quelque sorte une super-version française de l'ancien projet de Corvette AEGIS que proposait le consortium hispano-américain AFCON (Navantia + Lockheed-Martin) entre 2008 et 2010. Mais avec un design plus original & furtif, et bien plus de polyvalence  :souritc: >

8a0e3d2dc16b9bcfdbb149fce2314c6co.gif

Edited by Bruno
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, true_cricket a dit :
Il y a 21 heures, Scarabé a dit :

Mais ça s'était avant la crise covid maintenant les cabines de 6 sur les prochaine géneration vont etre bani et comme les FTI sont plus petit mais ont un nombre de marins plus important la zone vie pourrait bien etre retravaillé sur les FTI 3 4 et 5 avec un possible agrandissement.      

Ah bon, c'est acté récemment ça, alors. Et sur le fond, en quoi une cabine de 4 avec salle à manger commune et poste de travail commun change quoi que ce soit par rapport à une cabine de 6 avec salle à manger commune et poste de travail commun?

Chut, pas grave... si ça permet d'allonger les FDI pour obtenir plus d'espaces pour de futurs drones.

C'est un peu comme l'argument du 3ème PAG commandé suite à une catastrophe climatique...

Si l'on écoute meta-defense, le futur risque de tourner beaucoup autour de cette capacité des drones à détruire des TEL et autres Radars.

https://www.meta-defense.fr/2020/05/29/la-guerre-civile-libyenne-pourrait-elle-redefinir-le-combat-aerien-moderne-partie-2-2/

Moralité, si la MN veut pouvoir aussi "navaliser" des Remote Carrier pour leur permettre de jouer, en plus furtif, le rôle actuel des drones turcs dans une guerre hybride de type lybien, il faudra bien avoir de la place pour les loger.

https://www.meta-defense.fr/2020/06/10/en-syrie-et-en-libye-les-drones-turcs-auraient-detruit-une-vingtaine-de-systemes-de-defense-antiaerienne-pantsir-s1/

PAS19_07.jpg?resize=740,354&ssl=1

Le 11/06/2020 à 16:24, PolluxDeltaSeven a dit :

Si déjà une version longue se retrouve avec un 76mm à l'avant, 16 missiles Aster 30, 8 missiles Aster 15, 8 missiles MDCN, 16 Exocet et 21 RIM-116 dans un lanceur RAM à l'arrière, on a de quoi affronter pas mal de monde !!

Et l'emplacement pour les 8 Exocets supplémentaires devrait aider.

Edited by BPCs
Link to post
Share on other sites

De mon point de vue l’arrêt du programme FREMM est sans doute la meilleure chose qui soit arrivé à la MN : les suivantes, généralistes ou AVT comme on les désignait, restaient onéreuses, gourmandes en spécialités et inadaptées aux problématiques à venir. D’ailleurs les italiens s’en séparent...

Elles auraient eu de plus l’inconvénient de saborder un 2eme rang sérieux, puisqu’on entend plus parler de « navires moins chers que l’Adroit » qui aurait « son pavillon comme arme principal », qui étaient les discours de l’époque.

La MN garde donc des frégates complètes (FREDA, FDI) ou spécialisées top niveau (FDA, FREMM) pour sécuriser Brest et Toulon, former et s’entraîner en interallié et escorter un GAN amphibie : ça occupe déjà beaucoup et je ne pense pas qu’une ou deux frégates de plus permettent d’en faire beaucoup plus.

Sur les crises du moment (Ormuz, Somalie, Yémen, Syrie, Lybie, Golfe de Guinée), à part face à l’Iran où du serieux est requis, il me semble qu’une frégate lourde obligée de tirer des missiles à 1 million d’euros pour contrer une menace à quelques dizaines de milliers d’euros soit déjà presque synonyme de combat perdu d’avance (ce n’est que mon point de vue).

Du coup l’avancée technologique et conceptuelle de plateforme performante adaptative permis par les FDI laisse présager un 2eme rang astucieux, mélange d’Adroit, River Class et PPA qui pourrait avantageusement compléter un 1er rang costaud mais limité sans pour autant tomber dans le travers de l’EPC qui ressemble furieusement à une mini-fregate en moins cher.

J’imagine une grosse baille conçue aux normes BV mili, avec rampe et espace multi-mission contigu, sous plateforme helo et grand hangar avec grue de 10 / 12T pour opérer toute forme de drones et véhicules aériens / surfaces / sous-marins. Une auto-defense sur étagère (40mm/Mistral/MMP voir ANL) et des capteurs idem (Terma/ bluewatcher ?) doivent permettre d’économiser sur le coût du programme  comme sur les spécialistes à embarquer, et l’espace disponible comme la propulsion diesel-électrique permettent d’embarquer à la demande comme de faire évoluer le flotteur en fonction des expérimentations à venir (laser, arme electo-magnetique).

Quand on constate l’efficacité de l’intervention turque en Lybie en dépit des alliés du maréchal Haftar, on se dit que quelques hommes aguerris soutenus par par une technologie peu onéreuse et niveleuse peuvent faire toute la différence dans les conflits à venir.

  • Like 1
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Beachcomber a dit :

De mon point de vue l’arrêt du programme FREMM est sans doute la meilleure chose qui soit arrivé à la MN : les suivantes, généralistes ou AVT comme on les désignait, restaient onéreuses, gourmandes en spécialités et inadaptées aux problématiques à venir. D’ailleurs les italiens s’en séparent...

Les italiens s'en séparent, faut attendre pour voir. Mais même s'ils en vendent deux, ça leur fait 4 de chaque.  D'ailleurs, s'ils les vendent  c'est peut-être par ce  que le modèle emploi général intéresse le client; tout le monde ne pense pas que l'on fait de l'appui feu avec du 76...  ^_^  

il y a 13 minutes, Beachcomber a dit :

Elles auraient eu de plus l’inconvénient de saborder un 2eme rang sérieux, puisqu’on entend plus parler de « navires moins chers que l’Adroit » qui aurait « son pavillon comme arme principal », qui étaient les discours de l’époque.

Pour l'instant on a des patrouilleurs Antilles avec du 20 mm et on ne sait pas ce qu'il va y avoir sur les POM.  Pour les patrouilleurs hauturiers, s'ils se retrouvent avec un 40 CTA en pièce principale, je crains que la classification 2e rang soit un costume un peu grand.  

il y a 18 minutes, Beachcomber a dit :

Sur les crises du moment (Ormuz, Somalie, Yémen, Syrie, Lybie, Golfe de Guinée), à part face à l’Iran où du serieux est requis, il me semble qu’une frégate lourde obligée de tirer des missiles à 1 million d’euros pour contrer une menace à quelques dizaines de milliers d’euros soit déjà presque synonyme de combat perdu d’avance (ce n’est que mon point de vue).

Tous endroits où un 127 sur FREMM l'AVT  aurait été le bienvenu.  Je crains que face à deux frégates turques qui s'opposent au contrôle d'un cargo,  un patrouilleur soit un peu juste. 

Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Fusilier a dit :

Je crains que face à deux frégates turques qui s'opposent au contrôle d'un cargo,  un patrouilleur soit un peu juste. 

A savoir si on aurait envoyé un PHM pour une mission comme cela ... et si il aurait fait l'affaire...

Même la frégate grecque a reçu l'ordre de ne pas y aller...

Lors de la guerre de la langouste contre le Brésil, l'escorteur d'escadre Tartu avait pas fait le poids...

Ce qui avait fait paniquer les Brésiliens,c'était le GAN qui était juste en face, en Afrique à ce moment.

Link to post
Share on other sites

En fait pour moi les FDI sont des escorteurs "parfaits" si la configuration à 24 Sylver A50 et 8 A70 se confirme.

Par rapport aux FREMM, elles sont moins discrètes acoustiquement et disposent d'une moindre endurance. En revanche, elles ont de meilleurs capteurs, un système de combat au sens large plus abouti, et un armement plus important et plus performant.

Or le fait d'opérer en escorte d'une HVT signifie qu'elles peuvent bénéficier d'un ravitaillement régulier (qui compense leur moindre autonomie), de même, leur discrétion acoustique plus faible est moins handicapante puisqu'elles évoluent au sein d'une escadre qui est bruyante par nature, elles n'auront donc pas l'initiative de la surprise dans tous les cas, et utiliseront probablement leurs sonars en mode actif. En revanche, leurs meilleurs capteurs et leur armement supplémentaire les rend plus efficaces dans la défense du GaN.

Je pense qu'elles seront donc parfaitement adaptées pour l'escorte du GAN. A l'export, elles me paraissent particulièrement intéressantes pour toutes "green water navy" qui recherchent un bâtiment de combat de premier rang.

En fait l'idéal eu été de construire 8 FDI après les Horizon et de les compléter par 5 FREMM AVT avec 127.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

Pour les patrouilleurs hauturiers, s'ils se retrouvent avec un 40 CTA en pièce principale, je crains que la classification 2e rang

Ca dépend aussi  si il y a des Xo7, des ANL, ou rien du tout pour l'antinavire en plus du 40CTA

Edited by BPCs
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

tout le monde ne pense pas que l'on fait de l'appui feu avec du 76... 

N’en déplaise aux thuriféraires du 127 (et Dieu sait qu’il y en a sur le forum :-) l’EMM a visiblement tranché en faveur de ses rafales et des hélicoptères de l’ALAT pour faire de l’AVT : c’est d’autant plus respectable que ça a fait ses preuves ;-)

En parallèle il développe le MDCN, actuellement utilisé comme pis-aller diplomatique en cas d’absence du CdG mais qui aura une véritable utilité militaire à l’issue des programmes FDI et Suffren, où les salves pourront atteindre une quantité autre que psychologique.

Sinon pour de l’AVT les drones armés semblent donner toute satisfaction au Sahel, il n’y a aucune raison pour qu’il en soit autrement sur/depuis les flots ;-)

Enfin la question de l’interception de frégates turques est purement politique : pour le coup je pense qu’un BSAH aurait suffit si l’ordre formel avait été donné, et je n’imagine pas la Turquie donner l’ordre de couler un bâtiment francais (la réciproque est également valable de mon point de vue - c’est celui qui est le plus décidé qui l’emporte).

Apres mon analyse ne remet pas en cause l’utilité d’un 127 dans une flotte : tout n’est, comme toujours, qu’affaire de choix... Les italiens comme les égyptiens n’ont pas le CdG, ils font d’autres choix.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Beachcomber a dit :

N’en déplaise aux thuriféraires du 127 (et Dieu sait qu’il y en a sur le forum :-) l’EMM a visiblement tranché en faveur de ses rafales et des hélicoptères de l’ALAT pour faire de l’AVT : c’est d’autant plus respectable que ça a fait ses preuves ;-)

N'en déplaise à ceux qui n'ont visiblement jamais lu les PIA-3.0.1 Opérations Amphibies, l'appui feu au canon par les frégates est non seulement prévu explicitement, mais mis en oeuvre lors des exercices, exemple Catamaran 2018. Ceci est d'autant vrai que nôtre doctrine et méthodes sont  non seulement compatibles doctrine OTAN , mais pratiquement un fac-similé. Par conséquent, l'EM n'a rien tranché du tout;  tout ce que l'on peut dire c'est que les choix sont incohérents avec la doctrine. 

Edited by Fusilier
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Fusilier said:

N'en déplaise à ceux qui n'ont visiblement jamais lu les PIA-3.0.1 Opérations Amphibies, l'appui feu au canon par les frégates est non seulement prévu explicitement, mais mis en oeuvre lors des exercices, exemple Catamaran 2018. Ceci est d'autant vrai que nôtre doctrine et méthodes sont  non seulement compatibles doctrine OTAN , mais pratiquement un fac-similé. Par conséquent, l'EM n'a rien tranché du tout;  tout ce que l'on peut dire c'est que les choix sont incohérents avec la doctrine. 

De toute façon c'est quasiment le seul moyen pour déployer des écrans de fumée durable sur le littoral pour protéger la manoeuvre d'approche de plageage et de dilution dans le littoral.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, g4lly a dit :

De toute façon c'est quasiment le seul moyen pour déployer des écrans de fumée durable sur le littoral pour protéger la manoeuvre d'approche de plageage et de dilution dans le littoral.

Encagement de la zone de plageage,  bouchon axe contre attaque (exemple Quiberon 2018)  les hélicoptères en Libye ont eu besoin de l'appui de la artillerie navale,  etc...  

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,614
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ink
    Newest Member
    Ink
    Joined
  • Forum Statistics

    21,237
    Total Topics
    1,430,742
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...