BPCs

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI

Recommended Posts

il y a 2 minutes, BPCs a dit :

La liaison 22 porte à 1000 Nm,

De tête, c'est le même ordre de grandeur que la L11 non ?

Il y a quoi de révolutionnaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, ARPA a dit :

De tête, c'est le même ordre de grandeur que la L11 non ?

Il y a quoi de révolutionnaire ?

L11, L16, L22, tout ça utilise des ondes hertziennes, pas de révolutions sur la portée depuis 60 ans.

Mais normalement si, avec une amélioration de la forme d'onde tu as un léger gain de portée. 

Le système est vendu comme ça en tout cas, avec un besoin moindre d'intermédiaires entre l'expéditeur et le destinataire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, true_cricket a dit :

Les liaisons de données ne sont une élongation que pour la détection, pas pour les moyens d'action. L'armement issu d'un avion lancé par le porte-avion garde une élongation d'action bien supérieure à celle d'un armement tiré d'un navire.

Mais là avec la L22 on accède à une boucle OODA quasi autonome pour un navire de surface : une FDI pourra gérer son Remote Carrier et générer un tir de MdCN voire de son successeur hypersonique ou encore sacrifier le Remote Carrier sur une cible d'opportunité*.

Tout cela sans avoir l'habituelle critique sur la vulnérabilité des réseaux satellitaires.

840_472_matched__pt8ol6_IMG4003.jpeg

* ou le récupérer ensuite soit par Mid Air Retrieval soit comme un équivalent d'UUV moyennant un de ces USV développé pour récupérer les poissons du MMCM

FRUK-MMCM-prototype-successfully-tested-

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/07/2020 à 09:18, true_cricket a dit :
Le 24/07/2020 à 07:03, BPCs a dit :

La supériorité du PA sur les autres navires de surface, liée à l'élongation apportée par ses Avions, est maintenant caduque avec la L22. 

A fortiori si on l'associe à deux autres techniques en devenir :  les armes hypersoniques et l'IA (ou du moins une dose raisonnable de celle-ci).

Les liaisons de données ne sont une élongation que pour la détection, pas pour les moyens d'action. L'armement issu d'un avion lancé par le porte-avion garde une élongation d'action bien supérieure à celle d'un armement tiré d'un navire.

Dans ce scénario du CSBA associant navire de surface, large usv  et tactom on arrive à une élongation de 1200 Nm proche de celle d'un Rafale (1800 km) tirant un Scalp (500 km)

200812121423331381.jpg

https://csbaonline.org/research/publications/sustaining-the-fight-resilient-maritime-logistics-for-a-new-era/publication/1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, HK a dit :

Nouveau leurre actif déporté pour les FDI... qui explique l’absence (tant critiquée ici) de brouilleurs et de lance leurres traditionnels dans la commande initiale:

Ce n'explique rien du tout et de toutes façons c'est un système complémentaire.  

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Fusilier Ben disons que dixit l’article la compatibilité EM avec les brouilleurs embarqués reste à démontrer. C’est donc possible qu’il faudra faire le choix: soit on emporte un gros brouilleur, soit on tire ces leurres actifs... De même ces leurres ne seront pas compatibles avec les lance-leurres existants. Donc en attendant de confirmer la Marine préfère ne pas commander des equipments inutiles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande bien ce que ça donne ces leurres actifs dronisés par très mauvais temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Frencho a dit :

Je me demande bien ce que ça donne ces leurres actifs dronisés par très mauvais temps.

Par très mauvais temps beaucoup de choses sont compliquées à commencer par la détection de la cible, sans parler de la hauteur de vol du vecteur

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Frencho a dit :

Je me demande bien ce que ça donne ces leurres actifs dronisés par très mauvais temps.

Ça ne pourra pas être pire que le Nulka australo-américain justement.
Mais je suis d'accord qu'on ne devrait pas faire l'économie d'un brouillage embarqué sur le navire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir le bon côté des choses ... ces leurres actifs déportés permettraient aussi de se soustraire aux missiles Home on Jam ...

Je serais missilier, je remettrais un billet de R&D sur les autodirecteurs à imageur pour la phase terminale de l'attaque.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre innovation propre aux FTI

Citation

THALES LANCE LE PREMIER SYSTÈME D’IDENTIFICATION AMI-ENNEMI À PANNEAUX FIXES AU MONDE POUR LES FUTURES FRÉGATES DE LA MARINE NATIONALE

https://theatrum-belli.com/thales-lance-le-premier-systeme-didentification-ami-ennemi-a-panneaux-fixes-au-monde-pour-les-futures-fregates-de-la-marine-nationale/

Moins sexy que des missiles mais très important pour la "situation awareness"

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Patrick a dit :

Ça ne pourra pas être pire que le Nulka australo-américain justement.
Mais je suis d'accord qu'on ne devrait pas faire l'économie d'un brouillage embarqué sur le navire.

Le brouillage offensif sera l’affaire du Sea Fire je crois. Encore qu’à 12 modules/panneau, on lui ferait faire bien des choses simultanément à ce radar, même si l’agilité est sa caractéristique principale.

C’est la 5D, maintenant :biggrin:

Aller: 6D en comptant l’IFF dont on parle juste au-dessus !

https://www.radartutorial.eu/02.basics/2D or 3D radar.en.html

Moi non plus, je ne mets pas une pièce sur le type d’exacopter que nous montre le cgi de Lacroix. Et un «copter » pour soulever une charge utile de 35 kg par fort vent, ça serait très gros, pas le genre de truc qui rentre dans un tube sauf à avoir un système compliqué d’éjection puis de déploiement en vol des rotors.

Et puis, 35 kg pour les batteries et le brouilleur défensif pour 20mn, je n’y connais rien, mais ça me semble très léger.

Je rêve de cerf-volant, ou d’un truc du genre, assisté d’un moteur électrique pour pouvoir le (les) positionner correctement indépendamment des conditions météo, le câble assurant également l’alimentation électrique, la récupération et le datalink.

spacer.png

 

Ou un ballon ? Quel volume pour un ballon supportant 35 kg de charge utile ? Possible d’envisager un plus léger que l’air qui est projeté en altitude par pyrotechnie, puis percute une bouteille de gaz pour gonfler l’enveloppe ?

Quand tu veux le récupérer, tu réenroules le câble jusqu’à positionner le bidule au dessus d’un filet, tu largues la voile ou le ballon (biodegradable, un truc qui se dissout ds l’eau pour nourrir les poissons :tongue:) pour le récupérer et tu reconditionnes tout ça pour le prochain vol si le bateau flotte encore :happy:

Edited by Hirondelle
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Hirondelle a dit :

Aller: 6D en comptant l’IFF dont on parle juste au-dessus !

L'IFF est indépendant du radar ^^

il y a 7 minutes, Hirondelle a dit :

Je rêve de cerf-volant, ou d’un truc du genre, assisté d’un moteur électrique pour pouvoir le (les) positionner correctement indépendamment des conditions météo, le câble assurant également l’alimentation électrique, la récupération et le datalink.

Le truc c'est que les leurres sont utilisés au dernier moment

Donc face a un missile super ou hyper sonique, je suis pas sûr que tu es le temps de jouer au cerf volant sur la plage arrière du bâtiment :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, clem200 a dit :

Le truc c'est que les leurres sont utilisés au dernier moment

Donc face a un missile super ou hyper sonique, je suis pas sûr que tu es le temps de jouer au cerf volant sur la plage arrière du bâtiment :biggrin:

Ton cerf volant (ou petit ballon trainé par le navire) serait peut être à poste 100% du temps.

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, clem200 a dit :

L'IFF est indépendant du radar ^^

Je sais, mais je ne peux pas mettre des smileys à chaque ligne juste parce que tu n’es pas tout à fait réveillé :tongue:

il y a 14 minutes, clem200 a dit :

Le truc c'est que les leurres sont utilisés au dernier moment

Donc face a un missile super ou hyper sonique, je suis pas sûr que tu es le temps de jouer au cerf volant sur la plage arrière du bâtiment :biggrin:

Le bidule de Lacroix est sensé assurer une certaine permanence en l’air, c’est une des choses qui fait qu’il serait vachement plus mieux que le concurrent autralo-ricain.

Pour le délai de mise en œuvre : tu dois être encore plus vieux que moi et ne pas avoir vu un cerf-volant depuis un bail :) 

Mais colles-y dans un mortier pour une mise en œuvre instantanée, si tu veux. Pour moi, outre l’idée de faire un perchoir commode pour les hirondelles de passage, c’est la liaison filaire qui me semble intéressante. Et comme ça pèse, 600m de câble multifonctions, l’idée du cerf-volant ou du ballon me semble élégante.

De la fantaisie (et de la poésie), que diable, Clem !

il y a 2 minutes, Bon Plan a dit :

Ton cerf volant (ou petit ballon trainé par le navire) serait peut être à poste 100% du temps.

Pourquoi pas.

Mais attention à ne pas prendre le fil dans les poteaux électriques ou les arbustes (pour Clem : second degré au cube !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Hirondelle a dit :

Pour le délai de mise en œuvre : tu dois être encore plus vieux que moi et ne pas avoir vu un cerf-volant depuis un bail

Ce n'est pas ma matinée. Je suis donc vieux et mal réveillé :biggrin:

il y a 6 minutes, Hirondelle a dit :

Le bidule de Lacroix est sensé assurer une certaine permanence en l’air, c’est une des choses qui fait qu’il serait vachement plus mieux que le concurrent autralo-ricain.

La grosse plus value est surtout qu'il est mobile. Il peut s'éloigner, se rapprocher, tourner, faire toit un tas de chose pendant X minutes qui renforceront son efficacité et qui n'existe pas sur le marché aujourd'hui

Pour le cahiers des charges c'est encore un peu flou, ce sera plus précis d'ici 2025 et le vrai achat potentiellement.

Mais déjà transporter 15 Kg pendant 3-4 min tout en étant très maniable apporterait une grosse nouveauté

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, clem200 a dit :

Mais déjà transporter 15 Kg pendant 3-4 min tout en étant très maniable apporterait une grosse nouveauté

Tu retiens les spec mini : le brouillage doit être TRÈS directionnel si l’antenne et sa puissance sont très limités, non ? Localisation de la menace à pointer par le datalink je suppose, à rafraîchir constamment.

A quoi sert la mobilité selon toi pour ce soft-kill ?

Il me semblait q’une fois positionné (le principe serait de brouiller, pas leurrer, et si le missile assaillant le visait, comme évoqué par Fatac, autant que le drone reste à bonne distance), le brouilleur et son drone restaient assez statiques jusqu’à la récupération ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Hirondelle a dit :

Tu retiens les spec mini : le brouillage doit être TRÈS directionnel si l’antenne et sa puissance sont très limités, non ? Localisation de la menace à pointer par le datalink je suppose, à rafraîchir constamment.

A quoi sert la mobilité selon toi pour ce soft-kill ?

Il me semblait q’une fois positionné (le principe serait de brouiller, pas leurrer, et si le missile assaillant le visait, comme évoqué par Fatac, autant que le drone reste à bonne distance), le brouilleur et son drone restaient assez statiques jusqu’à la récupération ?

Oui spec mini car déjà un 1er palier qui est apparemment jugé efficace

De ce que je comprends, l'objectif finale est que le système soit relié au système de combat du bâtiment et agisse en toute autonomie autour du navire pour s'adapter à la menace.

Si le but est d'empêcher une localisation par goniométrie par exemple, le drone et son brouilleur peuvent circuler tout autour. Ou alors changer de côté si la menace change de direction.

On peut aussi imaginer des altitudes différentes en fonction de l'éloignement du missile 

La récupération ne semble pas obligatoire

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites

à titre général je pense qu'il faudrait envisager la GE des bâtiments de la Marine à l'instar de ce qui se fait sur le Rafale ... Pour avoir une idée de ce qui est envisageable sachant que dans le CO d'une frégate il doit y avoir 10 ou 20 x plus de personnel que dans un coquepitte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, pascal a dit :

à titre général je pense qu'il faudrait envisager la GE des bâtiments de la Marine à l'instar de ce qui se fait sur le Rafale ... Pour avoir une idée de ce qui est envisageable sachant que dans le CO d'une frégate il doit y avoir 10 ou 20 x plus de personnel que dans un coquepitte

Que veux-tu dire ? Je pense que ta remarque dépasse l’exigence de l’intégration de la GE au CMS, je pense que c’est déjà fait ?

Pas verifié pour SETIS, mais j’avais posté un crob’ sur AEGIS sur un autre fil:

spacer.png

edit : maintenant que je fais plus attention à ces aspects, sur le crob’ juste au dessus, asw, ecm/esm et même tactom et « com » tout court, ne font pas parti de l’AEGIS WEAPON SYSTEM, mais semblent reliés au module Command and Decision (C&D)

Edited by Hirondelle
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paseo XLR qui sera sur FDI

 

 

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Trouver des débouchés à l'international

Comme la commande nationale représente «structurellement» une livraison tous les deux ans, ce qui peut «paraître faible», selon les termes de l'hôtel de Brienne, Naval Group a besoin de trouver d'autres débouchés à l'international. L'Égypte semble intéressée alors que la Grèce a, semble-t-il, fait volte-face après avoir manifesté sa volonté d'acquérir 4 frégates de ce type dans le cadre d'un appel d'offres. «Le dossier grec n'est pas clos», assure-t-on de bonne source.

https://www.lefigaro.fr/societes/premiere-sortie-en-mer-pour-la-lorraine-derniere-grande-fregate-francaise-20201113

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    21,001
    Total Topics
    1,351,443
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries