Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[FDI] Les Frégates de Défense et d’Intervention ex FTI


BPCs
 Share

Recommended Posts

Le 20/10/2020 à 08:57, clem200 a dit :

Une autre innovation propre aux FTI

https://theatrum-belli.com/thales-lance-le-premier-systeme-didentification-ami-ennemi-a-panneaux-fixes-au-monde-pour-les-futures-fregates-de-la-marine-nationale/

Moins sexy que des missiles mais très important pour la "situation awareness"

Ca existe déjà sur DDG-1000. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Umbria a dit :

Ca existe déjà sur DDG-1000. 

Je ne trouve pas l'info. Intégré au SPY-3 ? 

Thalès le décrit comme ça pourtant

"premier interrogateur à panneaux fixes actifs plans, conforme aux derniers standards militaires et civils Mode 5/Mode S"

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, clem200 a dit :

Je ne trouve pas l'info. Intégré au SPY-3 ? 

Thalès le décrit comme ça pourtant

"premier interrogateur à panneaux fixes actifs plans, conforme aux derniers standards militaires et civils Mode 5/Mode S"

spacer.png

 c'est le panneau rectangulaire noir a l'avant. 

http://fi-aeroweb.com/Defense/Budget-Data/FY2016/DDG-1000-NAVY-SHIP-FY2016.pdf

Citation

IFF is comprised of three hardware components to include the Interrogator component, the Transponder component and the Electronically Scanned Antenna (ESA) component, as well as software.

 

Edited by Umbria
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.meretmarine.com/fr/content/fdibelharra-le-design-final-tout-equipe?xtor=EPR-56-20120118[Newsletter_V2_Drupal]-20201120-[_2]

Voilà à quoi ressemblerait une frégate de taille intermédiaire (FDI), la version française de la famille Belharra développée de Naval Group, avec l’ensemble de ses options en matière d’équipements. On voit ici le bâtiment de 121.6 mètres de long pour 17.7 mètres de large et 4460 tonnes de déplacement en charge avec quatre lanceurs octuples Sylver, permettant de mettre en œuvre des missiles surface-air Aster 15, Aster 30, des missiles antimissiles balistiques Aster Block 1 NT et des missiles de croisière navals (MdCN), avec en tout 32 cellules de lancement vertical. S’y ajoutent 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3c, une tourelle de 76mm, deux canons télé-opérés de 20mm, des mitrailleuses manuelles et quatre tubes lance-torpilles (MU90). Le hangar peut abriter un hélicoptère NH90 ou H160 ainsi qu’un drone aérien de type VSR700.

...

Elle aurait donc bien des MDCN d'origine.  Du coup, la Grece... ???

Edited by Full Metal Jacket
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

 

il y a 8 minutes, Full Metal Jacket a dit :

https://www.meretmarine.com/fr/content/fdibelharra-le-design-final-tout-equipe?xtor=EPR-56-20120118[Newsletter_V2_Drupal]-20201120-[_2]

Voilà à quoi ressemblerait une frégate de taille intermédiaire (FDI), la version française de la famille Belharra développée de Naval Group, avec l’ensemble de ses options en matière d’équipements. On voit ici le bâtiment de 121.6 mètres de long pour 17.7 mètres de large et 4460 tonnes de déplacement en charge avec quatre lanceurs octuples Sylver, permettant de mettre en œuvre des missiles surface-air Aster 15, Aster 30, des missiles antimissiles balistiques Aster Block 1 NT et des missiles de croisière navals (MdCN), avec en tout 32 cellules de lancement vertical. S’y ajoutent 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3c, une tourelle de 76mm, deux canons télé-opérés de 20mm, des mitrailleuses manuelles et quatre tubes lance-torpilles (MU90). Le hangar peut abriter un hélicoptère NH90 ou H160 ainsi qu’un drone aérien de type VSR700.

...

Elle aurait donc bien des MDCN d'origine.  Du coup, la Grece... ???

radar à antenne active et quatre panneaux fixes Sea Fire, ce modèle est équipé d’une conduite de tir STIR 1.2 EO Mk2, de deux systèmes électro-optiques Paseo XLR, de deux brouilleurs, de deux lance-leurres anti-missiles NGDS et de leurres anti-torpilles. Pour l’heure, il est prévu que les FDI françaises ne disposent que de deux lanceurs Sylver A50 pour 16 missiles Aster 15 et Aster 30, un espace conservatoire permettant néanmoins, ultérieurement, de doubler cette capacité ou comme pour les six premières frégates multi-missions (FREMM) d’intégrer deux lanceurs Sylver A70 pour 16 MdCN. Avec aussi la possibilité, comme cela avait été proposé à la Grèce, d’intégrer trois Sylver A50 (24 Aster) et un Sylver A70 (8 MdCN). Les premières FDI françaises ne disposent pas non plus, à ce stade, de brouilleurs ni de lance-leurres antimissiles, seuls des leurres anti-torpilles Canto-V étant prévus. Compte tenu de l’aggravation des menaces et des risques de retour à des conflits de haute intensité en mer, tout ou partie de ces équipements manquants (pour des questions budgétaires) devraient cependant être ajoutés ultérieurement. Ces frégates auront par ailleurs nativement de solides capacités de lutte anti-sous-marines avec un sonar de coque kingKlip Mk2 et un système remorqué Captas-4 Compact. Armées par un équipage de 111 marins, auxquels s’ajouteront 14 personnels du détachement aéronautique et des couchages pour 25 personnes supplémentaires, les FDI pourront atteindre la vitesse de 27 nœuds et franchir 5000 nautiques à 15 nœuds, pour une autonomie sans ravitaillement de 45 jours. La propulsion comprendra deux moteurs diesels MTU de 8000 kW chacun, avec deux lignes d’arbre et des hélices à pas fixe. En plus des safrans, les FDI disposeront d’une paire d’ailerons stabilisateurs. Premières « frégates digitale » conçues par Naval Group, ces unités seront équipées de systèmes entièrement numérisés (comme le radar) et verront toute leur puissance de calcul concentrées dans deux data centers distincts avec une architecture numérique bénéficiant des derniers développements en matière de cyber-sécurité. Les FDI seront également les premières frégates françaises équipées d’un PC dédié à la lutte contre les menaces asymétriques (PCLCMA). Pour l’heure, cinq FDI ont été commandées pour la Marine nationale en 2017. La tête de série, qui prendra le nom d’Amiral Ronarc’h, a vu sa construction débuter sur le site Naval Group de Lorient le 24 octobre 2019 à l’occasion d’une cérémonie de découpe de première tôle. Sa mise sur cale est prévue en novembre 2021 (après la sortie des deux futures corvettes émiriennes du type Gowind), sa mise à l’eau en 2022 et sa livraison fin 2023. Cette première unité devrait être basée à Brest. Suivront les Amiral Louzeau, Amiral Castex, Amiral Nomy et Amiral Cabanier, qui seront réceptionnés par la Marine nationale d’ici 2029.  D’un coût annoncé en 2017 à 3.8 milliards d’euros, ce programme vise à remplacer les cinq frégates du type La Fayette, mises en service entre 1996 et 2001, et dont trois unités (La Fayette, Courbet et Aconit) vont en attendant bénéficier d'ici 2023 d’une rénovation à mi-vie. Naval Group fonde de grands espoirs avec ce nouveau modèle sur le marché export, bien que sa première opportunité, avec la Grèce, semble pour le moment compromise. Afin de répondre aux besoins de certains clients, l’industriel français propose différentes options, comme une vitesse de 29 nœuds avec des moteurs de 10 MW, l’intégration d’une tourelle de 127mm, des silos complémentaires pour des missiles surface-air à courte portée VL Mica ou CAMM, ou encore un système comme le SeaRAM ou le canon de 35mm Millennium sur le toit du hangar. Il est aussi possible de remplacer le radar plaques par un radar tournant. Il existe enfin une version allongée de la Belharra. Dans cette configuration, un tronçon de coque de 9 mètres est ajouté au centre du bâtiment, dont la longueur atteint alors 130 mètres. Ce volume en plus permet notamment d’accroître la capacité des soutes à combustible et le nombre de couchages disponibles (jusqu’à 165). Mais aussi d’aménager une zone modulaire capable d’abriter deux semi-rigides supplémentaires (ou des drones), tout en pouvant loger derrière le mât de 4 à 6 conteneurs de 20 pieds, servant à embarquer des matériels supplémentaires ou encore du fret humanitaire.

© Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/content/fdibelharra-le-design-final-tout-equipe

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Full Metal Jacket a dit :

https://www.meretmarine.com/fr/content/fdibelharra-le-design-final-tout-equipe?xtor=EPR-56-20120118[Newsletter_V2_Drupal]-20201120-[_2]

Voilà à quoi ressemblerait une frégate de taille intermédiaire (FDI), la version française de la famille Belharra développée de Naval Group, avec l’ensemble de ses options en matière d’équipements. On voit ici le bâtiment de 121.6 mètres de long pour 17.7 mètres de large et 4460 tonnes de déplacement en charge avec quatre lanceurs octuples Sylver, permettant de mettre en œuvre des missiles surface-air Aster 15, Aster 30, des missiles antimissiles balistiques Aster Block 1 NT et des missiles de croisière navals (MdCN), avec en tout 32 cellules de lancement vertical. S’y ajoutent 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3c, une tourelle de 76mm, deux canons télé-opérés de 20mm, des mitrailleuses manuelles et quatre tubes lance-torpilles (MU90). Le hangar peut abriter un hélicoptère NH90 ou H160 ainsi qu’un drone aérien de type VSR700.

...

Elle aurait donc bien des MDCN d'origine.  Du coup, la Grece... ???

On aura toujours le même problème avec l'intégration des MDCN sur les frégates si on met des MDCN sur un navire sa veut dire un silo sylver A70 qui n'est compatible uniquement avec le missiles de croisière... Résultats on bouffe 8 silos en permanence pour pouvoir transporter les MDCN... 

Les systèmes de lancement américains ou russes sont compatible avec toute la gamme de missiles se qui rend les navire beaucoup plus polyvalent embarqué des MDCN en permanence n'est pas forcément utile. Il serait beaucoup plus intéressant de pouvoir embarqué des Aster suivant les missions... 

Faudra espérer qu'avec le développement du nouveau missile de croisière qui face un missile qui utilise un silo qui permet l'utilisation des Aster... 

Edited by Vince88370
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Vince88370 a dit :

On aura toujours le même problème avec l'intégration des MDCN sur les frégates si on met des MDCN sur un navire sa veut dire un silo sylver A70 qui n'est compatible uniquement avec le missiles de croisière... Résultats on bouffe 8 silos en permanence pour pouvoir transporter les MDCN... 

Les systèmes de lancement américains ou russes sont compatible avec toute la gamme de missiles se qui rend les navire beaucoup plus polyvalent embarqué des MDCN en permanence n'est pas forcément utile. Il serait beaucoup plus intéressant de pouvoir embarqué des Aster suivant les missions... 

Faudra espérer qu'avec le développement du nouveau missile de croisière qui face un missile qui utilise un silo qui permet l'utilisation des Aster... 

Le A 70 est - de mémoire -  compatible avec les missiles style Aster sous réserve de développer une entretoise kivabien mais kikout'son prix

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, pascal a dit :

Le A 70 est - de mémoire -  compatible avec les missiles style Aster sous réserve de développer une entretoise kivabien mais kikout'son prix

Justement non si j'ai bien compris l'histoire du  développement du silo. Il a été fait par naval group ils ont pris le cahier des charges un missile rond donc ils ont fait un silo rond qui épouse la forme du MDCN pour bien le guidé lors du lancement... Sauf que les Aster elles ont besoin de silo carré a cause des ailettes. 

Résultat l'aster ne rentre pas dans le silo A70 à cause de sa taille...  Donc c'est plus une histoire d'entretoise au font du silo pour passer du rond au carré mais plus une histoire de dimension du silo... 

Tout le monde a suivi le cahier des charges à la lettre MBDA est parti du scalp pour faire le MDCN et naval group à fait un silo qui puissent l'accueillir sauf que dans le cahier des charges personne n'a pensé à dire qui fallait que sa soit compatible avec les Aster... 

Résultat le A70 est compatible uniquement MDCN avec aucun moyen de changer sa a part de développer un nouveau silo de la taille du A70 en prennant une base carré et en développant un sabot pour le MDCN.... 

Sa ne devrait pas changer d'ici la fin de carrière des MDCN. Le nouveau silo compatible avec les Aster sera sûrement développer pour accueillir le nouveau missile de croisière développer avec les Britanniques... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, pascal a dit :

Le A 70 est - de mémoire -  compatible avec les missiles style Aster sous réserve de développer une entretoise kivabien mais kikout'son prix

Et comme une entretoise pour raccourcir le vls, il est probable kikoutquedalle même au prix de la ferraille militaire...

spacer.png

[mise en place chez les ´ricains, avec la grue dédiée aux vls]

 

... cette capacité de basculer d’une charge mer/sol à mer/air n’intéresse probablement pas du tout la MN, ou elle existe depuis lurette et ça reste confidentiel :blink:

C’est pas qu’on en a beaucoup des A70 sur beaucoup d’unités : peut-être la capacité frappe vers le sol est une option qu’on souhaite garder en permanence, quoiqu’il arrive en cas de surprise sur les Fremm en goguette ?

Je cherche la logique :blush:

Sinon, je viens de revérifier : pas de grue sur les Fremm et donc de possibilité de rechargement ou de switch à la mer.

Les Américains et les Chinois en ont, mais pratiquent-ils ce qui doit quand même être très acrobatique ? Après tout, en escale lointaine il doit être possible de se faire livrer des nouveaux suppos par avion et de les installer avec les facilités portuaires existantes.

Chez les Chinois par @Henri K.

http://www.eastpendulum.com/cette-grue-qui-recharge-les-missiles-dans-le-vls-des-type-052d

 

edit : @Vince88370

Je vois du tube partout:

spacer.png

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Vince88370 a dit :

Tout le monde a suivi le cahier des charges à la lettre MBDA est parti du scalp pour faire le MDCN et naval group à fait un silo qui puissent l'accueillir sauf que dans le cahier des charges personne n'a pensé à dire qui fallait que sa soit compatible avec les Aster... 

...; le scalp étant "carré" pour arrivé à un MDCN rond, je vois pas comment MBDA s'y est prit ? 
missiles-francais-scalp-et-mdcn_6044426.

il me semble que la rondeur du MdCN a été voulu pour être tiré sous marins...

il y a 49 minutes, Vince88370 a dit :

Sa ne devrait pas changer d'ici la fin de carrière des MDCN.

heureusement qqch me dit qu'au vu du faible nombre de mdcn, ils resteront finalement pas longtemps en service, du moins dans la flotte de surface.
 

il y a 51 minutes, Hirondelle a dit :

ette capacité de basculer d’une charge mer/sol à mer/air n’intéresse probablement pas du tout la MN

C'est surtout qu'elle n'est pas à porté pour l'instant, ca sera une autre histoire si on a un missile unique Fmc/Fman et avec les canons magnétiques.

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, wagdoox a dit :

...; le scalp étant "carré" pour arrivé à un MDCN rond, je vois pas comment MBDA s'y est prit ? 
missiles-francais-scalp-et-mdcn_6044426.

il me semble que la rondeur du MdCN a été voulu pour être tiré sous marins...

heureusement qqch me dit qu'au vu du faible nombre de mdcn, ils resteront finalement pas longtemps en service, du moins dans la flotte de surface.
 

C'est surtout qu'elle n'est pas à porté pour l'instant, ca sera une autre histoire si on a un missile unique Fmc/Fman et avec les canons magnétiques.

C'est les gouvernes qui font la forme du silo pas le corps du missile en lui même... 

Le SYLVER A70 est conçu exclusivement autour du MdCN qui a un corps cylindrique et repose sur une "base circulaire" de par la forme donnée par ses trois gouvernes à son assise. Donc le silo du SYLVER A70 est de forme cylindrique.

Les ASTER 15 et 30 sont à "base carrée" de par les formes générales de la munition, notamment l'assise qui lui est donnée par ses quatre gouvernes. Donc le silo des SYLVER A43 et A50 est de "basse carrée".

Le problème réside dans la genèse des SYLVER. Ce n'est pas un problème d'ingéniérie mais d'expression des besoins et de leur mise en cohérence. Le SYLVER A43 a été conçu pour l'ASTER 15 et l'ASTER 30 n'était alors pas connu. Le SYLVER A50 a été conçu pour les Horizon et l'ASTER 30. Le SYLVER A70 pour les MdCN apparu en 2001. Il s'écoule plus ou moins vingt ans entre le SYLVER A43 et le SYLVER A70.

Le lanceur américains mk41 est beaucoup plus polyvalent tout à la même forme et tout est prévu pour le missiles le plus gros de la gamme. À l'arriver du Tomahawk ils ont rehaussés les silos c'était fini. Il change de cartouche le missile et en place. En france on change de module qui on chacun leur taille respective et certain doivent être adapter pour le missile repose sur la bonne base et que l'évacuation des gaz soit la même pour tous. Après c'est soit on met des emplacement A70 partout pour pouvoir mettre tout les modules mais on perd de la place... Et vu que la France construit toujours tout au plus petit sa peut posé problème soit on met des modules différent mais on limite la possibilité dévolution des navires.... 

On a eu le problème pour les fremm Version asw module A-43 pour les Freda du A-50 il y a fallu reprendre tout l'intégration des modules dans la coques car les A50 sont a peine plus haut. Tout sa a un coup non négligeable... 

Et pose problème a l'export c'est plus facile de vendre un navire qui peut intégré tout les types de missiles qu'un navire qui faut reprendre l'integration des modules à chaque fois en fonction des besoins du client... 

Le seul avantage d'avoir un module pour chaque type de missile c'est l'intégration de la conduite de tire qui est optimisée comme pour le système PAAMS pour le système Aster... 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Vince88370 a dit :

Le SYLVER A70 est conçu exclusivement autour du MdCN qui a un corps cylindrique et repose sur une "base circulaire" de par la forme donnée par ses trois gouvernes à son assise. Donc le silo du SYLVER A70 est de forme cylindrique.

Les ASTER 15 et 30 sont à "base carrée" de par les formes générales de la munition, notamment l'assise qui lui est donnée par ses quatre gouvernes. Donc le silo des SYLVER A43 et A50 est de "basse carrée".

il me semble pourtant que (Naval Group ou mbda, je ne sais plus) avait proposé un silo universel. 
De ce que j'avais alors compris ca coutait une blinde à développer et surtout ca imposait un remplacement de tout les silo déjà existant. 
En d'autre terme c'est un probleme qui est là pour rester.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Vince88370 a dit :

 Le SYLVER A43 a été conçu pour l'ASTER 15 et l'ASTER 30 n'était alors pas connu. 

Le premier tir de Aster 30 etait en Décembre 1994, alors que le Aster 15 a été tiré pour la première fois le 30 Octobre 2001. N'oublies pas que dans le programme FSAF il y a dès le début les SAMP/T qui ne tirent que des Aster 30.

 

il y a une heure, wagdoox a dit :

il me semble pourtant que (Naval Group ou mbda, je ne sais plus) avait proposé un silo universel. 
De ce que j'avais alors compris ca coutait une blinde à développer et surtout ca imposait un remplacement de tout les silo déjà existant. 
En d'autre terme c'est un probleme qui est là pour rester.

Oui MBDA et son Installation de Tir Reconfigurable (ITR) qui affirme pouvoir installer tout les missiles de MBDA sur Sylver. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

je me posait la question

les lanceur américain ne doivent pas être si "universel" que ça,  les missiles ne font  jamais la même tailles,  il doit bien y avoir un système d'entretoise et a la base mettre  déjà des plus long container  

et jais trouver

 Les missiles sont préalablement pré-chargés dans des « boîtes », qui sont ensuite installées dans les cellules individuelles du lanceur. 

en fin de compte c'est un container dans un autre container style poupée russe ! ?

Link to comment
Share on other sites

et pour finir

de nombreuses versions différentes dont les tailles et la masse varient, principalement en raison des différents types de conteneurs existants. La hauteur du lanceur (donc des missiles employés) existe en trois tailles : 5,30 m pour la version d'auto-défense, 6,80 m pour la version tactique et 7,70 m pour la version d'attaque pour une largeur de 0,71 m. La masse à vide pour un lanceur à huit cellules est de 13 400 kg pour la version d'auto-défense, 14 900 kg pour la version tactique et 16 000 kg pour la version d'attaque

 

 

donc pas si universel non ! 

on fait pareil de l'A70  et tu met trois type de missile, c'est juste au début de l'étude et de la construction du navire qu'il faut prendre la décision

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Vince88370 a dit :

 

Sa ne devrait pas changer d'ici la fin de carrière des MDCN. Le nouveau silo compatible avec les Aster sera sûrement développer pour accueillir le nouveau missile de croisière développer avec les Britanniques... 

Le FMAN/FMC en version missile de croisière est destiné à être tiré d'un avion, pas d'un bateau. Il remplacera le Scalp. La version FMAN doit être tirable d'un navire (et d'un avion pour les français) mais sera probablement sur rampe inclinée vu remplacer les exocets et autres harpoon. Sinon ça oblige à scarifier des silos sur des navires qui n'en ont pas beaucoup, et implique de rentrer dans du A43/A50 (les types 45 et Horizon n'ont pas de A70).

Edited by hadriel
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Vince88370 a dit :

Justement non si j'ai bien compris l'histoire du  développement du silo. Il a été fait par naval group ils ont pris le cahier des charges un missile rond donc ils ont fait un silo rond qui épouse la forme du MDCN pour bien le guidé lors du lancement... Sauf que les Aster elles ont besoin de silo carré a cause des ailettes. 

Résultat l'aster ne rentre pas dans le silo A70 à cause de sa taille...  Donc c'est plus une histoire d'entretoise au font du silo pour passer du rond au carré mais plus une histoire de dimension du silo... 

Tout le monde a suivi le cahier des charges à la lettre MBDA est parti du scalp pour faire le MDCN et naval group à fait un silo qui puissent l'accueillir sauf que dans le cahier des charges personne n'a pensé à dire qui fallait que sa soit compatible avec les Aster... 

Résultat le A70 est compatible uniquement MDCN avec aucun moyen de changer sa a part de développer un nouveau silo de la taille du A70 en prennant une base carré et en développant un sabot pour le MDCN....

Tous les silos font ala même taille, non? 22 pouces disent les sources ouvertes. D'ailleurs, on voit que tous les types de silos ont les mêmes portes.

Il y a 5 heures, Hirondelle a dit :

 

spacer.png

[mise en place chez les ´ricains, avec la grue dédiée aux vls]

La grue prenait la place de 2 cellules, et n'était finalement que rarement employée. La capacité a été abandonnée.

Il y a 5 heures, Hirondelle a dit :

... cette capacité de basculer d’une charge mer/sol à mer/air n’intéresse probablement pas du tout la MN, ou elle existe depuis lurette et ça reste confidentiel :blink:

Ça n'intéresse finalement pas grand monde. SI c'est pour changer des missiles entre deux silos, c'est franchement inutile. Si c'est pour recharger, autant mettre la grue sur le ravitilleru qui ara amené les missiles.

Il y a 5 heures, Hirondelle a dit :

C’est pas qu’on en a beaucoup des A70 sur beaucoup d’unités : peut-être la capacité frappe vers le sol est une option qu’on souhaite garder en permanence, quoiqu’il arrive en cas de surprise sur les Fremm en goguette ?

Je cherche la logique :blush:

La capacité de farppe contre terre est un puissant outil stratégique. Le multiplier est une bonne idée.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Pour l’heure, il est prévu que les FDI françaises ne disposent que de deux lanceurs Sylver A50 pour 16 missiles Aster 15 et Aster 30, un espace conservatoire permettant néanmoins, ultérieurement, de doubler cette capacité ou comme pour les six premières frégates multi-missions (FREMM)

Je savais que les FDI n'embarqueraient pas le MDCN nativement, mais en plus on se prive de la moitié des silos possibles, toujours avec cette excuse du "on pourra le faire plus tard"... j'essaie de trouver la logique, car les silos ASTER étant déjà développés les coûts pour 16 silos supplémentaires doivent être ridicules.

J'ai du mal à me dire qu'on se prépare à une guerre de haute intensité. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Soho a dit :

Je savais que les FDI n'embarqueraient pas le MDCN nativement, mais en plus on se prive de la moitié des silos possibles, toujours avec cette excuse du "on pourra le faire plus tard"... j'essaie de trouver la logique, car les silos ASTER étant déjà développés les coûts pour 16 silos supplémentaires doivent être ridicules.

J'ai du mal à me dire qu'on se prépare à une guerre de haute intensité. 

La Marine est hyper ric-rac en budget, au point de manquer de munitions d'artillerie (d'après la dernière audition du CEMM) . Pour les missiles c'est encore pire, on sait qu'on a du mal à remplir les silos existants, donc pourquoi se payer des Sylver en plus si ils resteront vides de toute façon?

En gros le choix a été fait de préserver au maximum le nombre de coques en sacrifiant en connaissance de cause le nombre de missiles emportés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, hadriel a dit :

La Marine est hyper ric-rac en budget, au point de manquer de munitions d'artillerie (d'après la dernière audition du CEMM) . Pour les missiles c'est encore pire, on sait qu'on a du mal à remplir les silos existants, donc pourquoi se payer des Sylver en plus si ils resteront vides de toute façon?

En gros le choix a été fait de préserver au maximum le nombre de coques en sacrifiant en connaissance de cause le nombre de missiles emportés.

On sait bien qu'on a pas d'argent et que tout est une question d'arbitrage, mais c'est tellement con de se passer de silos supplémentaires même si ils sont vides.

C'est comme ne pas prendre l'option alarme a 400€ sur ton SUV a 70 000€ ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, clem200 a dit :

C'est comme ne pas prendre l'option alarme a 400€ sur ton SUV a 70 000€ ...

C'est exactement ça. Même si on a pas de missiles à y mettre, le jour ou on en a besoin on a pas obligation de faire passer nos navires par la cale sèche...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Soho a dit :

Je savais que les FDI n'embarqueraient pas le MDCN nativement, mais en plus on se prive de la moitié des silos possibles, toujours avec cette excuse du "on pourra le faire plus tard"... j'essaie de trouver la logique, car les silos ASTER étant déjà développés les coûts pour 16 silos supplémentaires doivent être ridicules.

J'ai du mal à me dire qu'on se prépare à une guerre de haute intensité. 

Planifier des tirs de MDCN c'est un peu plus complexe que mettre des silos dans un navire.  Mettre des silos de MDCN c'est avoir des consols à bord, des operateurs sur la plateforme, capable de programer le missile en fonction de la zone de survole et de la cible à detruire etc.. et plein d'autres paramètres que je ne vais pas d'écrire. Nous ne somme pas les americains qui peuvent tirer une salve de tomahawks sur des simples cibles. Nous les utiliseront avec parcimonie sur des cibles strategiques. Nous avons 6 FREMM et plus tard 6 SNA qui pourront faire le job.  Et je pense que la messe est dite pour les 10 prochaines années en porteur de MDCN.  

Je rappel une fois de plus que la Marine a été  sous-financée et sur-employée ; comme les deux autres armées, elle a payé cher les dividendes d’une paix qui n’est pas advenue. Il en ressort des fragilités parfois inquiétantes dans les effectifs, les équipements ou les infrastructures .La LPM 2019‒2025 règle-t-elle pour autant les difficultés accumulées au fil des précédentes programmations militaires ? Pas toutes d’emblée, certes ; mais au moins cette programmation rompt-elle avec l’enchaînement de déflations d’effectifs et de réductions de capacités qui sous-tendaient les précédentes.

Même nos capacités industrielles sont faible et fournire des moyens comme les MDCN ça a un coup sur sur une plateforme.  Avec la fortes réductions, des effectifes au cours des déflations antérieures, on arrive à peine aujourd'hui à avoir les moyens nécessaires à la formation. Et générer en très peu de temps des compétences de pointe comme par exemple des tirs de MDCN c'est pas gagné.

Alors pour le moment on renouvelle nos capacités perdue avec une infrastructure de soutien pour accompagner le nouveau materiel ( POM, PO, Ravitailleurs AVISMER HIL ) Et à cause du sous financement on doit tout faire en même temps le matos l'infra et les hommes. Et la situation et identique dans les 3 armées. 

Alors l'absence de MDCN sur les FDI c'est une économie de plus dans la crise economique ou nous sommes aujourd'hui. Ne nous plaignons pas nous aurons dans 10 ans une belle armée avec du matos, des infras, et des hommes aptes à servir l'ensemble de ses équipments avec je l'éspere une marge de sécurité suffisante en resources humaines pour pallier à toute eventualité sur terre air et mer.  

Voila pour mon petit coup de geule.  

Edited by Scarabé
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,634
    Total Members
    1,550
    Most Online
    thethao24h
    Newest Member
    thethao24h
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...